Bibliographic Information

Sourate 100 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless100

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة العاديات
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
وَالْعَادِيَاتِ ضَبْحًا
2
فَالْمُورِيَاتِ قَدْحًا
3
فَالْمُغِيرَاتِ صُبْحًا
4
فَأَثَرْنَ بِهِ نَقْعًا
5
فَوَسَطْنَ بِهِ جَمْعًا
6
إِنَّ الْإِنسَانَ لِرَبِّهِ لَكَنُودٌ
7
وَإِنَّهُ عَلَى ذَلِكَ لَشَهِيدٌ
8
وَإِنَّهُ لِحُبِّ الْخَيْرِ لَشَدِيدٌ
9
أَفَلَا يَعْلَمُ إِذَا بُعْثِرَ مَا فِي الْقُبُورِ
10
وَحُصِّلَ مَا فِي الصُّدُورِ
11
إِنَّ رَبَّهُم بِهِمْ يَوْمَئِذٍ لَّخَبِيرٌ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
Les coursiers (Al-Adiyate)
1
Par les coursiers qui halètent,
2
qui font jaillir des étincelles,
3
qui attaquent au matin,
4
et font ainsi voler la poussière,
5
et pénètrent au centre de la troupe ennemie.
6
L’homme est, certes, ingrat envers son Seigneur ;
7
et pourtant, il est certes, témoin de cela ;
8
et pour l’amour des richesses il est certes ardent.
9
Ne sait-il donc pas que lorsque ce qui est dans les tombes sera bouleversé,
10
et que sera dévoilé ce qui est dans les poitrines,
11
ce jour-là, certes, leur Seigneur sera Parfaitement Connaisseur d’eux ?
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate C.
Celles qui galopent.
(Al-‛Âdiyât.)
Titre tiré du vt. 1.Certaines données traditionnelles voient dans cette sourate une révélation médinoise, à cause du vt. 1, où l’on a cru trouver une allusion aux quelques juments utilisées par les Musulmans à la bataille de Badr, en 624. Ces données sont toutefois infirmées par d’autres traditions remontant à ‛Ali et Ibn ‛Abbâs. On a donc bien ici un texte ancien. On retrouve des serments du même ordre dans d’autres sourates mekkoises de la première période.
1
Par celles qui galopent, haletantes,
Note [édition originale] : al-‛âdiyâtu « celles qui galopent ». Les commt. ont pensé qu’il s’agissait de cavales, en se fondant sur le vt. 2. Une autre donnée remontant, dit-on, à ‛Ali et Ibn ‛Abbâs, incite à penser qu’il s’agit plutôt de chamelles. Peut-être est-on autorisé à aller plus loin (cette même donnée le suggère expressément), et doit-on songer aux chamelles accomplissant le rite de l’ifâḍa, du Mont ‛Arafa à Muzdalifa, ou de Muzdalifa à Minâ. Ce serment est à rapprocher d’un autre, attesté à l’époque islamique : wa-r-râqiṣâti ’ilâ Minâ « par celles qui trottent vers Minâ ».
2
qui font jaillir des étincelles,
3
qui surgissent à l’aube,
Note [édition originale] : Allusion à la tactique bédouine, lors du rezzou. On part à la nuit close pour attaquer à l’aube le camp ennemi endormi. Il faut noter d’ailleurs que ce détail convient aussi au rite de l’îfâḍa de Muzdalifa à Minâ qui a lieu au lever du soleil.
4
font alors lever un nuage poudreux
5
et pénètrent alors au centre de Jam‛ !,
Note [édition originale] : Jam‛ est soit l’ancien nom de Muzdalifa, soit le nom de toute la région comprise entre ‛Arafa et Minâ.
6
en vérité l’Homme, envers son Seigneur, est certes ingrat !
7
En vérité, de cela, Il est certes témoin !
8
En vérité, pour l’amour du bien, Il est certes ardent !
9
Eh quoi ! ne sait-Il pas quand sera bouleversé ce qui est dans les tombes
10
et mis au jour ce qui est dans les poitrines ?
11
En vérité, leur Seigneur, sur eux, ce jour-là sera certes bien informé !
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DES CHEVAUX
contenant unze versets, escrit à la
Meque & à la Medine.
Quelques Arabes ont intitulé ce Chapitre, le Chapitre du Retour, ou de ceux qui retournent.
Note [édition originale] : Voy Gelaldin.
AU nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Je jure par les chevaux, & par le bruit qu’ils font des pieds lors qu’ils retournent à la guerre,
2
par le feu qu’ils font eslever lors qu’ils donnent du pied contre les pierres,
3
qui courent legerement par jalousie,
4
& font eslever la poussiere
5
au milieu des ennemis,
6
que l’homme est ingrat des graces de son Seigneur,
7
il est tesmoin luy-mesme de son ingratitude,
8
& aime trop les richesses de la terre,
9
Ne sçait-il pas que Dieu fera ressusciter tout le monde ?
10
qu’il mettra en évidence tout ce qui est de plus secret dans le cœur des hommes ?
11
& qu’il sçait tout ce qu’ils ont fait ?
Facsimile Image Placeholder
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA CX
In n. etc.
1
Quando strepitum anhelo pectore emiserint equi,
2
et ex suorum pedum ictibus ignis e lapidibus excussus,
4
et e terra puluis eleuatus
3
mane praeda facta contingit,
8
homo bonorum atque diuitiarum studiosus,
6
Deo nequaquam inde gratiam seu gloriam persoluit.
9
Nonne cogitauit, quod Deus homines e foueis suscitaturus,
11
illis suscitatis omnia facta sua reuelabit.