Bibliographic Information

Sourate 15 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless15

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة الحجر
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
الر تِلْكَ آيَاتُ الْكِتَابِ وَقُرْآنٍ مُّبِينٍ
2
رُّبَمَا يَوَدُّ الَّذِينَ كَفَرُوا لَوْ كَانُوا مُسْلِمِينَ
3
ذَرْهُمْ يَأْكُلُوا وَيَتَمَتَّعُوا وَيُلْهِهِمُ الْأَمَلُ فَسَوْفَ يَعْلَمُونَ
4
وَمَا أَهْلَكْنَا مِن قَرْيَةٍ إِلَّا وَلَهَا كِتَابٌ مَّعْلُومٌ
5
مَّا تَسْبِقُ مِنْ أُمَّةٍ أَجَلَهَا وَمَا يَسْتَأْخِرُونَ
6
وَقَالُوا يَا أَيُّهَا الَّذِي نُزِّلَ عَلَيْهِ الذِّكْرُ إِنَّكَ لَمَجْنُونٌ
7
لَّوْ مَا تَأْتِينَا بِالْمَلَائِكَةِ إِن كُنتَ مِنَ الصَّادِقِينَ
8
مَا نُنَزِّلُ الْمَلَائِكَةَ إِلَّا بِالْحَقِّ وَمَا كَانُوا إِذًا مُّنظَرِينَ
9
إِنَّا نَحْنُ نَزَّلْنَا الذِّكْرَ وَإِنَّا لَهُ لَحَافِظُونَ
10
وَلَقَدْ أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ فِي شِيَعِ الْأَوَّلِينَ
11
وَمَا يَأْتِيهِم مِّن رَّسُولٍ إِلَّا كَانُوا بِهِ يَسْتَهْزِئُونَ
12
كَذَلِكَ نَسْلُكُهُ فِي قُلُوبِ الْمُجْرِمِينَ
13
لَا يُؤْمِنُونَ بِهِ وَقَدْ خَلَتْ سُنَّةُ الْأَوَّلِينَ
14
وَلَوْ فَتَحْنَا عَلَيْهِم بَابًا مِّنَ السَّمَاءِ فَظَلُّوا فِيهِ يَعْرُجُونَ
15
لَقَالُوا إِنَّمَا سُكِّرَتْ أَبْصَارُنَا بَلْ نَحْنُ قَوْمٌ مَّسْحُورُونَ
16
وَلَقَدْ جَعَلْنَا فِي السَّمَاءِ بُرُوجًا وَزَيَّنَّاهَا لِلنَّاظِرِينَ
17
وَحَفِظْنَاهَا مِن كُلِّ شَيْطَانٍ رَّجِيمٍ
18
إِلَّا مَنِ اسْتَرَقَ السَّمْعَ فَأَتْبَعَهُ شِهَابٌ مُّبِينٌ
19
وَالْأَرْضَ مَدَدْنَاهَا وَأَلْقَيْنَا فِيهَا رَوَاسِيَ وَأَنبَتْنَا فِيهَا مِن كُلِّ شَيْءٍ مَّوْزُونٍ
20
وَجَعَلْنَا لَكُمْ فِيهَا مَعَايِشَ وَمَن لَّسْتُمْ لَهُ بِرَازِقِينَ
21
وَإِن مِّن شَيْءٍ إِلَّا عِندَنَا خَزَائِنُهُ وَمَا نُنَزِّلُهُ إِلَّا بِقَدَرٍ مَّعْلُومٍ
22
وَأَرْسَلْنَا الرِّيَاحَ لَوَاقِحَ فَأَنزَلْنَا مِنَ السَّمَاءِ مَاءً فَأَسْقَيْنَاكُمُوهُ وَمَا أَنتُمْ لَهُ بِخَازِنِينَ
23
وَإِنَّا لَنَحْنُ نُحْيِي وَنُمِيتُ وَنَحْنُ الْوَارِثُونَ
24
وَلَقَدْ عَلِمْنَا الْمُسْتَقْدِمِينَ مِنكُمْ وَلَقَدْ عَلِمْنَا الْمُسْتَأْخِرِينَ
25
وَإِنَّ رَبَّكَ هُوَ يَحْشُرُهُمْ إِنَّهُ حَكِيمٌ عَلِيمٌ
26
وَلَقَدْ خَلَقْنَا الْإِنسَانَ مِن صَلْصَالٍ مِّنْ حَمَإٍ مَّسْنُونٍ
27
وَالْجَانَّ خَلَقْنَاهُ مِن قَبْلُ مِن نَّارِ السَّمُومِ
28
وَإِذْ قَالَ رَبُّكَ لِلْمَلَائِكَةِ إِنِّي خَالِقٌ بَشَرًا مِّن صَلْصَالٍ مِّنْ حَمَإٍ مَّسْنُونٍ
29
فَإِذَا سَوَّيْتُهُ وَنَفَخْتُ فِيهِ مِن رُّوحِي فَقَعُوا لَهُ سَاجِدِينَ
30
فَسَجَدَ الْمَلَائِكَةُ كُلُّهُمْ أَجْمَعُونَ
31
إِلَّا إِبْلِيسَ أَبَى أَن يَكُونَ مَعَ السَّاجِدِينَ
32
قَالَ يَا إِبْلِيسُ مَا لَكَ أَلَّا تَكُونَ مَعَ السَّاجِدِينَ
33
قَالَ لَمْ أَكُن لِّأَسْجُدَ لِبَشَرٍ خَلَقْتَهُ مِن صَلْصَالٍ مِّنْ حَمَإٍ مَّسْنُونٍ
34
قَالَ فَاخْرُجْ مِنْهَا فَإِنَّكَ رَجِيمٌ
35
وَإِنَّ عَلَيْكَ اللَّعْنَةَ إِلَى يَوْمِ الدِّينِ
36
قَالَ رَبِّ فَأَنظِرْنِي إِلَى يَوْمِ يُبْعَثُونَ
37
قَالَ فَإِنَّكَ مِنَ الْمُنظَرِينَ
38
إِلَى يَوْمِ الْوَقْتِ الْمَعْلُومِ
39
قَالَ رَبِّ بِمَا أَغْوَيْتَنِي لَأُزَيِّنَنَّ لَهُمْ فِي الْأَرْضِ وَلَأُغْوِيَنَّهُمْ أَجْمَعِينَ
40
إِلَّا عِبَادَكَ مِنْهُمُ الْمُخْلَصِينَ
41
قَالَ هَذَا صِرَاطٌ عَلَيَّ مُسْتَقِيمٌ
42
إِنَّ عِبَادِي لَيْسَ لَكَ عَلَيْهِمْ سُلْطَانٌ إِلَّا مَنِ اتَّبَعَكَ مِنَ الْغَاوِينَ
43
وَإِنَّ جَهَنَّمَ لَمَوْعِدُهُمْ أَجْمَعِينَ
44
لَهَا سَبْعَةُ أَبْوَابٍ لِّكُلِّ بَابٍ مِّنْهُمْ جُزْءٌ مَّقْسُومٌ
45
إِنَّ الْمُتَّقِينَ فِي جَنَّاتٍ وَعُيُونٍ
46
ادْخُلُوهَا بِسَلَامٍ آمِنِينَ
47
وَنَزَعْنَا مَا فِي صُدُورِهِم مِّنْ غِلٍّ إِخْوَانًا عَلَى سُرُرٍ مُّتَقَابِلِينَ
48
لَا يَمَسُّهُمْ فِيهَا نَصَبٌ وَمَا هُم مِّنْهَا بِمُخْرَجِينَ
49
نَبِّئْ عِبَادِي أَنِّي أَنَا الْغَفُورُ الرَّحِيمُ
50
وَأَنَّ عَذَابِي هُوَ الْعَذَابُ الْأَلِيمُ
51
وَنَبِّئْهُمْ عَن ضَيْفِ إِبْرَاهِيمَ
52
إِذْ دَخَلُوا عَلَيْهِ فَقَالُوا سَلَامًا قَالَ إِنَّا مِنكُمْ وَجِلُونَ
53
قَالُوا لَا تَوْجَلْ إِنَّا نُبَشِّرُكَ بِغُلَامٍ عَلِيمٍ
54
قَالَ أَبَشَّرْتُمُونِي عَلَى أَن مَّسَّنِيَ الْكِبَرُ فَبِمَ تُبَشِّرُونَ
55
قَالُوا بَشَّرْنَاكَ بِالْحَقِّ فَلَا تَكُن مِّنَ الْقَانِطِينَ
56
قَالَ وَمَن يَقْنَطُ مِن رَّحْمَةِ رَبِّهِ إِلَّا الضَّالُّونَ
57
قَالَ فَمَا خَطْبُكُمْ أَيُّهَا الْمُرْسَلُونَ
58
قَالُوا إِنَّا أُرْسِلْنَا إِلَى قَوْمٍ مُّجْرِمِينَ
59
إِلَّا آلَ لُوطٍ إِنَّا لَمُنَجُّوهُمْ أَجْمَعِينَ
60
إِلَّا امْرَأَتَهُ قَدَّرْنَا إِنَّهَا لَمِنَ الْغَابِرِينَ
61
فَلَمَّا جَاءَ آلَ لُوطٍ الْمُرْسَلُونَ
62
قَالَ إِنَّكُمْ قَوْمٌ مُّنكَرُونَ
63
قَالُوا بَلْ جِئْنَاكَ بِمَا كَانُوا فِيهِ يَمْتَرُونَ
64
وَأَتَيْنَاكَ بِالْحَقِّ وَإِنَّا لَصَادِقُونَ
65
فَأَسْرِ بِأَهْلِكَ بِقِطْعٍ مِّنَ اللَّيْلِ وَاتَّبِعْ أَدْبَارَهُمْ وَلَا يَلْتَفِتْ مِنكُمْ أَحَدٌ وَامْضُوا حَيْثُ تُؤْمَرُونَ
66
وَقَضَيْنَا إِلَيْهِ ذَلِكَ الْأَمْرَ أَنَّ دَابِرَ هَؤُلَاءِ مَقْطُوعٌ مُّصْبِحِينَ
67
وَجَاءَ أَهْلُ الْمَدِينَةِ يَسْتَبْشِرُونَ
68
قَالَ إِنَّ هَؤُلَاءِ ضَيْفِي فَلَا تَفْضَحُونِ
69
وَاتَّقُوا اللَّهَ وَلَا تُخْزُونِ
70
قَالُوا أَوَلَمْ نَنْهَكَ عَنِ الْعَالَمِينَ
71
قَالَ هَؤُلَاءِ بَنَاتِي إِن كُنتُمْ فَاعِلِينَ
72
لَعَمْرُكَ إِنَّهُمْ لَفِي سَكْرَتِهِمْ يَعْمَهُونَ
73
فَأَخَذَتْهُمُ الصَّيْحَةُ مُشْرِقِينَ
74
فَجَعَلْنَا عَالِيَهَا سَافِلَهَا وَأَمْطَرْنَا عَلَيْهِمْ حِجَارَةً مِّن سِجِّيلٍ
75
إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَاتٍ لِّلْمُتَوَسِّمِينَ
76
وَإِنَّهَا لَبِسَبِيلٍ مُّقِيمٍ
77
إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَةً لِّلْمُؤْمِنِينَ
78
وَإِن كَانَ أَصْحَابُ الْأَيْكَةِ لَظَالِمِينَ
79
فَانتَقَمْنَا مِنْهُمْ وَإِنَّهُمَا لَبِإِمَامٍ مُّبِينٍ
80
وَلَقَدْ كَذَّبَ أَصْحَابُ الْحِجْرِ الْمُرْسَلِينَ
81
وَآتَيْنَاهُمْ آيَاتِنَا فَكَانُوا عَنْهَا مُعْرِضِينَ
82
وَكَانُوا يَنْحِتُونَ مِنَ الْجِبَالِ بُيُوتًا آمِنِينَ
83
فَأَخَذَتْهُمُ الصَّيْحَةُ مُصْبِحِينَ
84
فَمَا أَغْنَى عَنْهُم مَّا كَانُوا يَكْسِبُونَ
85
وَمَا خَلَقْنَا السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ وَمَا بَيْنَهُمَا إِلَّا بِالْحَقِّ وَإِنَّ السَّاعَةَ لَآتِيَةٌ فَاصْفَحِ الصَّفْحَ الْجَمِيلَ
86
إِنَّ رَبَّكَ هُوَ الْخَلَّاقُ الْعَلِيمُ
87
وَلَقَدْ آتَيْنَاكَ سَبْعًا مِّنَ الْمَثَانِي وَالْقُرْآنَ الْعَظِيمَ
88
لَا تَمُدَّنَّ عَيْنَيْكَ إِلَى مَا مَتَّعْنَا بِهِ أَزْوَاجًا مِّنْهُمْ وَلَا تَحْزَنْ عَلَيْهِمْ وَاخْفِضْ جَنَاحَكَ لِلْمُؤْمِنِينَ
89
وَقُلْ إِنِّي أَنَا النَّذِيرُ الْمُبِينُ
90
كَمَا أَنزَلْنَا عَلَى الْمُقْتَسِمِينَ
91
الَّذِينَ جَعَلُوا الْقُرْآنَ عِضِينَ
92
فَوَرَبِّكَ لَنَسْأَلَنَّهُمْ أَجْمَعِينَ
93
عَمَّا كَانُوا يَعْمَلُونَ
94
فَاصْدَعْ بِمَا تُؤْمَرُ وَأَعْرِضْ عَنِ الْمُشْرِكِينَ
95
إِنَّا كَفَيْنَاكَ الْمُسْتَهْزِئِينَ
96
الَّذِينَ يَجْعَلُونَ مَعَ اللَّهِ إِلَهًا آخَرَ فَسَوْفَ يَعْلَمُونَ
97
وَلَقَدْ نَعْلَمُ أَنَّكَ يَضِيقُ صَدْرُكَ بِمَا يَقُولُونَ
98
فَسَبِّحْ بِحَمْدِ رَبِّكَ وَكُن مِّنَ السَّاجِدِينَ
99
وَاعْبُدْ رَبَّكَ حَتَّى يَأْتِيَكَ الْيَقِينُ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
Al-Hijr
1
Alif, Lâm, Râ. Voici les versets du Livre et d’une Lecture explicite.
2
[Le Jour du Jugement Dernier] les mécréants voudraient avoir été Musulmans [soumis].
3
Laisse-les manger, jouir (un temps), et être distraits par l’espoir ; car bientôt ils sauront !
4
Or Nous ne détruisons aucune cité sans qu’elle n’ait eu [un terme fixé en] une Ecriture connue.
5
Nulle communauté ne devance son terme, ni ne le retarde.
6
Et ils (les mecquois) disent : « O toi sur qui on a fait descendre le Coran, tu es certainement fou !
7
Pourquoi ne nous es-tu pas venu avec les Anges, si tu es du nombre des véridiques ? »
8
Nous ne faisons descendre les Anges qu’avec la vérité ; et alors, il ne leur sera pas accordé de répit [à ces impies].
9
En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien.
10
Et nous avons certes envoyé, avant toi, [des Messagers] parmi les peuples des Anciens.
11
Et pas un Messager ne leur est venu sans qu’ils s’en soient moqués.
12
C’est ainsi que Nous faisons pénétrer (la mécréance) dans les cœurs des coupables.
13
Ils ne croiront pas en lui [le Messager ou le Coran] bien que se soit accompli le sort traditionnel des anciens.
14
Et même si Nous ouvrions pour eux une porte du ciel, et qu’ils pussent y monter,
15
ils diraient : « Vraiment nos yeux sont voilés. Mais plutôt, nous sommes des gens ensorcelés ».
16
Certes Nous avons placé dans le ciel des constellations et Nous l’avons embelli pour ceux qui regardent.
17
Et Nous l’avons protégé contre tout diable banni.
18
A moins que l’un d’eux parvienne subrepticement à écouter, une flamme brillante alors le poursuit.
19
Et quant à la terre, Nous l’avons étalée et y avons placé des montagnes (immobiles) et y avons fait pousser toute chose harmonieusement proportionnée.
20
Et Nous y avons placé des vivres pour vous, et (placé aussi pour vous) des êtres que vous ne nourrissez pas.
21
Et il n’est rien dont Nous n’ayons les réserves et Nous ne le faisons descendre que dans une mesure déterminée.
22
Et Nous envoyons les vents fécondants ; et Nous faisons alors descendre du ciel une eau dont Nous vous abreuvons et que vous n’êtes pas en mesure de conserver.
23
Et c’est bien Nous qui donnons la vie et donnons la mort, et c’est Nous qui sommes l’héritier [de tout].
24
Et Nous connaissons certes ceux qui parmi vous ont avancé et Nous connaissons ceux qui tardent encore.
25
Certes, c’est ton Seigneur qui les rassemblera. Car c’est Lui le Sage, l’Omniscient.
26
Nous créâmes l’homme d’une argile crissante, extraite d’une boue malléable.
27
Et quant au djinn, Nous l’avions auparavant créé d’un feu d’une chaleur ardente.
28
Et lorsque ton Seigneur dit aux Anges : « Je vais créer un homme d’argile crissante, extraite d’une boue malléable,
29
et dès que Je l’aurai harmonieusement formé et lui aurai insufflé Mon souffle de vie, jetez-vous alors, prosternés devant lui ».
30
Alors, les Anges se prosternèrent tous ensemble,
31
excepté Iblis qui refusa d’être avec les prosternés.
32
Alors [Allah] dit : « O Iblis, pourquoi n’es-tu pas au nombre des prosternés ? »
33
Il dit : « Je ne puis me prosterner devant un homme que Tu as créé d’argile crissante, extraite d’une boue malléable ».
34
- Et [Allah] dit : « Sors de là [du Paradis], car te voilà banni !
35
Et malédiction sur toi, jusqu’au Jour de la rétribution ! »
36
- Il dit : « O mon Seigneur, donne-moi donc un délai jusqu’au jour où ils (les gens) seront ressuscités ».
37
[Allah] dit : « tu es de ceux à qui ce délai est accordé,
38
jusqu’au jour de l’instant connu » [d’Allah].
39
- Il dit : « O mon Seigneur, parce que Tu m’as induit en erreur, eh bien je leur enjoliverai la vie sur terre et les égarerai tous,
40
à l’exception, parmi eux, de Tes serviteurs élus. »
41
- « [Allah] dit : voici une voie droite [qui mène] vers Moi.
42
Sur Mes serviteurs tu n’auras aucune autorité, excepté sur celui qui te suivra parmi les dévoyés.
43
Et l’Enfer sera sûrement leur lieu de rendez-vous à tous.
44
Il a sept portes ; et chaque porte en a sa part déterminée ».
45
Certes, les pieux seront dans des jardins avec des sources.
46
« Entrez-y en paix et en sécurité ».
47
Et Nous aurons arraché toute rancune de leurs poitrines : et ils se sentiront frères, faisant face les uns aux autres sur des lits.
48
Nulle fatigue ne les y touchera. Et on ne les en fera pas sortir.
49
Informe Mes serviteurs que c’est Moi le Pardonneur, le Très Miséricordieux.
50
et que Mon châtiment est certes le châtiment douloureux.
51
Et informe-les au sujet des hôtes d’Abraham
52
Quand ils entrèrent chez lui et dirent : « Salâm » - Il dit : « Nous avons peur de vous ».
53
Ils dirent : « N’aie pas peur ! Nous t’annonçons une bonne nouvelle, [la naissance] d’un garçon plein de savoir ».
54
Il dit : « M’annoncez-vous [cette nouvelle] alors que la vieillesse m’a touché ? Que m’annoncez-vous donc ? »
55
- Ils dirent : « Nous t’annonçons la vérité. Ne sois donc pas de ceux qui désespèrent ».
56
- Il dit : « Et qui désespère de la miséricorde de son Seigneur, sinon les égarés ? »
57
Et il [leur] dit : « Que voulez-vous, ô envoyés d’Allah ? »
58
- Ils dirent : « En vérité, nous sommes envoyés à des gens criminels,
59
à l’exception de la famille de Lot que nous sauverons tous
60
sauf sa femme.« Nous (Allah) avions déterminé qu’elle sera du nombre des exterminés.
61
Puis lorsque les envoyés vinrent auprès de la famille de Lot
62
celui-ci dit : « Vous êtes [pour moi] des gens inconnus ».
63
- Ils dirent : « Nous sommes plutôt venus à toi en apportant (le châtiment) à propos duquel ils doutaient.
64
Et nous venons à toi avec la vérité. Et nous sommes véridiques.
65
Pars donc avec ta famille en parie de nuit et suis leurs arrières ; et que nul d’entre vous ne se retourne. Et allez là où on vous le commande ».
66
Et Nous lui annonçâmes cet ordre : que ces gens-là, au matin, seront anéantis jusqu’au dernier.
67
Et les habitants de la ville (Sodome) vinrent [à lui] dans la joie.
68
- Il dit : « Ceux-ci sont mes hôtes, ne me déshonorez donc pas.
69
Et craignez Allah. Et ne me couvrez pas d’ignominie. »
70
Ils dirent : « Ne t’avions-nous pas interdit de [recevoir] du monde ? »
71
Il dit : « Voici mes filles, si vous voulez faire [quelque chose] ! »
72
Par ta vie ! ils se confondaient dans leur délire.
73
Alors, au lever du soleil le Cri (la catastrophe) les saisit.
74
Et Nous renversâmes [la ville] de fond en comble et fîmes pleuvoir sur eux des pierres d’argile dure.
75
Voilà vraiment des preuves, pour ceux qui savent observer !
76
Elle [cette ville] se trouvait sur un chemin connu de tous.
77
Voilà vraiment une exhortation pour les croyants !
78
Et les habitants d’al-Aïka étaient [aussi] des injustes.
79
Nous Nous sommes donc vengés d’eux. Et ces deux [cités], vraiment, sont sur une route bien évidente [que vous connaissez].
80
Certes, les gens d’al-Hijr ont traité de menteurs les messagers.
81
Nous leur avons montré Nos miracles, mais ils s’en étaient détournés.
82
Et ils taillaient des maisons dans les montagnes, vivant en sécurité.
83
Puis, au matin, le Cri les saisit.
84
Ce qu’ils avaient acquis ne leur a donc point profité.
85
Et Nous n’avons créé les cieux et la terre, et ce qui est entre eux, que pour une juste raison. Et l’Heure [sans aucun doute] arrivera ! Pardonne-[leur] donc d’un beau pardon.
86
Ton Seigneur, c’est Lui vraiment le grand Créateur, l’Omniscient.
87
Nous t’avons certes donné « les sept versets que l’on répète », ainsi que le Coran sublime.
88
Ne regarde surtout pas avec envie les choses dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains couples d’entre eux, ne t’afflige pas à leur sujet et abaisse ton aile pour les croyants.
89
Et dis : « Je suis l’avertisseur évident » (d’un châtiment),
90
De même que Nous avons fait descendre [le châtiment] sur ceux qui ont juré (entre eux),
91
ceux qui ont fait du Coran des fractions diverses, (pour créer des doutes).
92
Par ton Seigneur ! Nous les interrogerons tous
93
sur ce qu’ils œuvraient.
94
Expose donc clairement ce qu’on t’a commandé et détourne-toi des associateurs.
95
Nous t’avons effectivement défendu vis-à-vis des railleurs.
96
Ceux qui associent à Allah une autre divinité. Mais ils sauront bientôt.
97
Et Nous savons certes que ta poitrine se serre, à cause de ce qu’ils disent.
98
Glorifie donc Ton Seigneur par Sa louange et sois de ceux qui se prosternent ;
99
et adore ton Seigneur jusqu’à ce que te vienne la certitude (la mort).
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate XV.
Al-Hijr.
Titre tiré du verset 80.A l’exception des vt. 24, 87 et 99 qui seraient médinois, l’exégèse présente cette sourate comme mekkoise. Dans son état actuel, cette sourate donne l’impression de textes juxtaposés d’une façon plus ou moins évidente.
1
A. L. R. Voici les aya de l’Écriture et d’une Prédication explicite.
Note [édition originale] : Sur ces sigles, v. Introd., 144.
[Aux Infidèles de la Mekke.]
2
Peut-être ceux qui ont été infidèles aimeront-ils à être des Soumis à Dieu (muslim) ?
Note [édition originale] : Avec raison, les commt. n’ont pas vu dans ce vt. une simple constatation mais une sorte de menace déguisée.
3
Laisse-les manger, jouir, être distraits par l’espérance, car bientôt ils sauront !
4
Nous n’avons fait périr aucune cité sans qu’elle possédât une Écriture connue.
5
Aucune communauté ne prévient son terme ni ne le recule.
6
« O toi ! », disent-ils, « sur qui on a fait descendre l’Édification, en vérité tu es certes un possédé ! »
7
Que ne nous amènes-tu les Anges, si tu es parmi les véridiques ! »
8
Nous ne faisons descendre les Anges qu’avec la Vérité et, alors, les Infidèles n’ont pas à attendre.
Note [édition originale] : Les infidèles etc. Text. : et alors ils ne seront pas ceux qu’on fait attendre.
9
Nous, Nous avons fait descendre l’Édification et Nous sommes Celui qui la conserve.
Note [édition originale] : Nous sommes Celui etc. Text. : Nous sommes ceux qui la conservent.
12
Ainsi Nous procédons dans le cœur des Coupables.
Note [édition originale] : Des Coupables = des Infidèles de la Mekke.
10
Certes, avant toi, [Prophète !], Nous avons envoyé [des Apôtres] parmi les peuples des Anciens.
11

Facsimile Image Placeholder
Aucun Apôtre n’est venu pourtant à eux sans que de lui ils se soient raillés.
13
Ceux-ci ne croient pas en cet [Apôtre], bien que se soit accompli le sort traditionnel (sunna) des Anciens.
Note [édition originale] : En cet Apôtre. Text. : en lui. A première lecture ce vt. et le précédent semblent ne contenir qu’une déclaration générale. Mais le vt. 14 paraît bien démontrer, comme le pensent les commt., que ce passage vise l’impénitence des Mekkois idolâtres.
14
Si Nous ouvriions pour eux une porte du ciel et que, par elle, ils se trouvent [y] monter,
15
ils diraient : « Nos regards ne sont qu’abusés ou plutôt nous sommes des gens ensorcelés ! »
Note [édition originale] : Ne sont qu’abusés. Text. : ne sont qu’enivrés.
[Bienfaits de Dieu.]
16
Certes, Nous avons placé, dans le ciel, des constellations, Nous l’avons paré pour ceux qui regardent
17
et Nous l’avons protégé contre tout Démon maudit (rajîm),
18
sauf contre ceux qui subrepticement parviennent à entendre mais que poursuit une flamme éclatante.
19
La terre, Nous l’avons étendue et y avons jeté des cimes et y avons fait pousser toute chose équilibrée.
Note [édition originale] : mawzûnin « équilibrée » est insolite.
20
Nous y avons mis des aliments pour vous et pour ceux que vous ne pourvoyez pas.
21
Il n’est rien dont les trésors ne soient auprès de Nous et Nous ne le faisons descendre [sur vous] que dans une mesure connue.
22
Nous avons déchaîné les vents chargés [de nuages] et avons fait tomber une eau du ciel. Nous vous en avons abreuvés alors que vous n’en êtes pas les gardiens.
23
En vérité, c’est Nous qui faisons Vivre et faisons mourir et Nous sommes l’Héritier de tout.
Note [édition originale] : L’Héritier etc. Text. : les héritiers.
24
Nous connaissons certes, parmi vous, ceux qui se pressent en avant et Nous connaissons certes ceux qui se pressent en arrière.
Note [édition originale] : On a conservé à ce vt. son allure vague qui a suscité bien des interprétations. Les commt. y ont découvert une allusion soit à des infidèles plus ou moins prompts à se convertir, soit à des fidèles plus ou moins zélés dans leur lutte contre les Polythéistes. Cette dernière interprétation a conduit certains exégètes à considérer ce vt. comme médinois.
25
Ton Seigneur, Lui, les réunira. Il est sage, omniscient.
[Création d’Adam et rébellion d’Iblis.]
26
Nous avons certes créé l’Homme d’une argile [tirée] d’une boue malléable,
27
tandis que les Djinns, Nous les avions créés auparavant du feu de la [Fournaise] Ardente.
Note [édition originale] : as-Samûmi, rendu ici par : « de la Fournaise Ardente » est un adjectif de valeur intensive substantivé qui signifie « la très Ardente ».
28
… et quand ton Seigneur dit aux Anges : « Je vais créer un mortel d’une argile [tirée] d’une boue malléable,
Note [édition originale] : Ce vt. est sans aucun lien avec ce qui précède et les vt. 28-29 ne constituent point, d’autre part, des subordonnées dont la principale est le vt. 30. Le développement est amené par l’expression d’une argile tirée d’une boue malléable du vt. 26.
29
quand Je l’aurai harmonieusement formé et aurai insufflé en lui de Mon souffle de vie, tombez devant lui prosternés ! »
Note [édition originale] : min rûḥ-î « de Mon souffle de vie » est parallèle à Genèse, II, 7 : Alors Yahvé Elohim insuffla dans les narines de l’Homme une haleine de vie.
30
Et tous les Anges, ensemble, se prosternèrent,
31
sauf Iblis qui refusa d’être parmi ceux qui se prosternèrent.
32
[Le Seigneur] dit : « O Iblis ! pourquoi n’es-tu point parmi ceux qui se prosternent ? »
33
[Iblis] répondit : « Je ne suis pas [créature] à me prosterner devant un mortel que Tu as créé d’une argile [tirée] d’une boue malléable. »
34
[Le Seigneur] dit : « Sors d’ici car tu es maudit (rajîm) !
Note [édition originale] : min-hâ « d’ici ». Text. : de lui, le pronom remplaçant al-janna « le Jardin d’Éden ».
35
Sur toi la malédiction jusqu’au Jour du Jugement ! »
36
— « Seigneur ! », répondit-il, « fais-moi attendre jusqu’au jour où l’on sera rappelé. »
37
[Le Seigneur] dit : « Sois parmi ceux à qui il est donné d’attendre
38
jusqu’au Jour de l’Instant connu. »
39
— « Seigneur ! », reprit-il, « par l’aberration où Tu m’as jeté, je leur farderai certes [tout] sur la terre, et, tous, je les jetterai certes dans l’aberration,
40
à l’exception, parmi eux, de Tes dévoués Serviteurs ».
41
— « Ceci est pour Moi une voie droite.
Note [édition originale] : La Vulgate porte : hâḏâ ṣirâṭun ‛alayya mustaqîmun « ceci est pour Moi une voie droite » mais ‛alayya « pour Moi » fait difficulté et Tab. y trouve l’équivalent de ’ilayya « vers Moi ». Le sens serait alors : ceci est une voie qui va droit vers Moi.
42
A l’exclusion de ceux des Errants qui te suivront, tu ne disposes d’aucun pouvoir sur Mes serviteurs. »
43

Facsimile Image Placeholder
En vérité, la Géhenne est certes le lieu qui leur est promis à tous.
44
Elle a sept portes et, à chacune d’elles, se trouve un groupe séparé d’Errants !
Note [édition originale] : Geiger rappelle que, dans le Talmud, l’Enfer est aussi divisé en sept parties, et que, dans le Zohar, II, 150, il compte sept portes.
45
[Au contraire], les Pieux seront parmi jardins et sources.
46
« Entrez là avec [le] salut, paisibles ! »
47
Nous aurons arraché de leur poitrine ce qui s’y trouve de haine. Fraternellement, ils seront sur des sofas, se faisant face.
48
Nulle peine ne les touchera et, de là, ils ne seront point expulsés.
[Annonce a Abraham et venue des anges destructeurs.]
49
Communique à Mes serviteurs que Je suis l’Absoluteur miséricordieux
50
et que Mon tourment est le Tourment cruel.
51
Communique-leur [ce qui est dit] des hôtes d’Abraham
Note [édition originale] : Ce récit résume Genèse, XVIII.
52
quand, ayant pénétré auprès de lui, ils lui dirent : « Salut ! » — « Nous sommes par vous », répondit-il, « empli d’émoi ! »
53
— « Ne sois pas ému ! », reprirent-ils. « Nous t’annonçons un garçon plein de science (‛alîm). »
Note [édition originale] : ‛alîm « plein de science ». L’épithète, dans le Coran, ne s’applique en général qu’à Allah. Ici, elle indique un homme ayant reçu l’enseignement de Dieu.
54
— « M’annoncerez-vous cette bonne nouvelle bien que la vieillesse m’ait touché ? [Au nom] de quoi m’annoncez-vous [cela] ? »
55
— « Nous te l’annonçons [au nom] de la Vérité. Ne sois donc point parmi les Désespérés ! »
56
[Abraham] dit : « Qui donc désespère de la miséricorde de son Seigneur sinon les Égarés ?
57
Quel est [par ailleurs] votre propos, Envoyés ? »
Note [édition originale] : Ce récit résume Genèse, XIX.
58
— « Nous sommes dépêchés vers un peuple coupable
59
[que nous exterminerons] à l’exception de la famille de Loth qu’en vérité nous allons certes sauver en entier,
60
sauf sa femme, [car] le Seigneur a décidé qu’elle serait certes parmi ceux restés en arrière. »
Note [édition originale] : Le Seigneur a décidé. Text. : Nous avons décidé.
[Histoire de Loth.]
61
Quand les Envoyés vinrent à la famille de Loth,
62
celui-ci dit : « Vous êtes des gens inconnus ».
63
— « Non point ! », répliquèrent-ils, « nous t’apportons ce qu’ils révoquent en doute.
64
Nous t’apportons la Vérité et nous sommes certes véridiques.
65
Fais donc route, avec les tiens, une partie de la nuit, et presse-les ! Que nul d’entre vous ne se retourne ! Allez où il vous est ordonné ! »
66
Nous signifiâmes cet ordre à Loth [parce] que celui d’entre eux qui s’attarderait se trouverait anéanti au matin.
67
Or les gens de la ville vinrent [à Loth], se réjouissant.
68
[Loth leur] dit : « Ces gens sont mes hôtes. Ne me déshonorez point [en abusant d’eux] !
69
Révérez Allah et ne me couvrez pas d’opprobre ! »
70
— « Ne t’avons-nous pas défendu contre tout le monde ? », crièrent-ils.
Note [édition originale] : Les commt. glosent ce vt. par : « Ne t’avons-nous pas défendu de recevoir des hôtes ». Mais cela n’a pas de signification ici. Razi, corrige et glose : « Ne t’avons-nous pas interdit de t’opposer à notre désir. » Il semble plus simple de voir ici un écho de Genèse, XIX, 9 : Celui-ci (= Loth) est venu comme étranger et il veut faire le juge. Dans le texte coranique, les pécheurs rappelleraient à Loth qu’ils ont eu jadis à le protéger comme hôte. Cela cadre très bien avec la situation.
71
[Loth] dit : « Voici mes filles, si vous voulez accomplir [l’acte de chair] ! »
72
Par ta vie, en vérité, ces hommes dans leur ivresse étaient certes dans l’aveuglement
73
et le Cri les saisit à l’aurore.
74
Nous renversâmes [cette ville] sens dessus dessous et fîmes pleuvoir sur eux [sic] des pierres d’argile.
Note [édition originale] : Text. : Nous la renversâmes.
75
En vérité, sont certes en cela des signes pour ceux qui observent.
[Autres récits.]
76
… Et en vérité, elle est certes sur un chemin défini.
Note [édition originale] : Dans l’état actuel du texte, ces trois vt. soulèvent d’insurmontables difficultés. Dans le vt. 76, le pronom elle remplace, à première vue, le nom ville du vt. 67, comme dans le vt. 74. Il est cependant à remarquer que le vt. 77, dans ce cas, fait double emploi avec le vt. 75. Par ailleurs, l’expression eux deux est alors rebelle à toute explication. Ces diverses considérations donnent à croire que ces trois vt. 76-79 sont le reste d’un tout plus développé, — que dans le vt. 76, l’expression elle est certes ne désigne pas Sodome, mais un autre signe, — que l’expression eux deux du vt. 79, représente ce signe et la destruction des Hommes du Fourré, tous deux décidés dans le Livre du Destin.
77
En vérité, est certes en cela un signe pour les Croyants !
78
Les Hommes du Fourré furent certes insolents.
79
Nous nous vengeâmes d’eux et, en vérité, eux deux (sic) sont certes en un archétype explicite.
[Histoire des hommes d’al-Hijr.]
80
Certes les Hommes d’al-Hijr ont traité les Envoyés d’imposteurs.
Note [édition originale] : Les Hommes d’al-Hijr ne sont autres que les Ṯamûd. Al-Hijr n’est pas l’antique Pétra, mais la Hégra de Ptolémée et la Egra de Pline, aujourd’hui Madain Salih, à plusieurs journées au n. de Médine, sur la route menant en Syrie.
81
Nous leur avons apporté Nos signes et ils se sont détournés.
82
Ils creusèrent, tranquilles, des demeures, dans les montagnes.
83
Mais le Cri les prit au matin.
84
et à rien ne leur servit ce qu’ils possédaient.
85
Et Nous n’avons créé les cieux, la terre et ce qui est entre eux qu’avec sérieux. L’Heure en vérité va certes venir ! Sois donc d’une belle mansuétude !
Note [édition originale] : Sois donc, etc. Peut-être faut-il entendre : « Sois patient ! Ne t’irrite point car ton heure va venir. » A l’époque en effet où se situe ce texte, le temps des concessions est passé.
86
Ton Seigneur est le Créateur, l’Omniscient.
87
Nous t’avons donné Sept des Répétées et la Prédication solennelle.
Note [édition originale] : Ce vt., selon la Tradition, serait médinois. ǁ Sab‛an mina l-Maṯânî « Sept des Répétées » est rendu text. pour ne pas induire à des interprétations incertaines. L’exégèse islamique estime qu’il s’agit des 7 vt. de la Liminaire (sourate I). Mais d’autres données traditionnelles disent qu’il s’agit des Sept plus Longues Sourates (des divergences existent sur certaines de celles-ci).
88
Ne tends pas tes regards vers ce dont Nous avons donné la jouissance à certains groupes d’entre eux ! Ne t’attriste pas sur eux. Sois tutélaire envers les Croyants
89
et dis : « Je suis l’Avertisseur explicite. »
90
De même, Nous avons fait descendre sur les Copartageants
Note [édition originale] : Vt. obscur traduit text. On est surpris de trouver Nous avons fait descendre sans complément direct. ǁ al-muqtasimîna « les Copartageants » n’offre plus aucun sens clair aux commt. Une donnée de Tab. dit qu’il s’agirait de Polythéistes qui se seraient partagé des deniers publics.
91
qui ont mis la Révélation en pièces.
92
Par ton Seigneur ! Nous leur demanderons certes compte à tous
93
de ce qu’ils faisaient !
94
Publie ce qui t’est ordonné et détourne-toi des Associateurs !
95

Facsimile Image Placeholder
Nous te suffisons contre les railleurs
96
qui placent, à côté d’Allah, une autre divinité, car bientôt ils sauront.
97
Nous savons certes que ta poitrine se serre à cause de ce qu’ils disent.
98
Exalte [pourtant] la louange de ton Seigneur ! Sois parmi ceux qui se prosternent
99
et adore ton Seigneur jusqu’à ce que vienne à toi la Certitude.
Note [édition originale] : al-yaqînu « la Certitude ». C.-à-d. : la venue certaine du Jugement Dernier.
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE HEGIR,
Note [édition originale] : Hegir est une valée auprés de la Meque. Voy Kitab el tenoir.
contenant soixante & dix-sept versets,
escrit à la Meque.
AU nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Je suis Dieu misericordieux. Ces signes sont les signes de l’Alcoran qui distingue le bien d’avec le mal.
2
Comme peuvent esperer les infidelles ce que les vray-croyans doivent esperer ?
3
abandonne les, qu’ils mangent (le bien des pauvres) qu’ils s’enrichissent, & qu’ils se contentent dans leurs esperances, ils verront un jour qu’elle sera leur fin.
4
Nous n’avons point exterminé de ville que le temps destiné à sa ruyne n’ait esté expiré,
5
il n’y a point de nation qui puisse avancer ny retarder sa destinée.
6
Les impies ont dit, ô homme qui crois que l’Alcoran t’a esté envoyé, nous dirons que tu es un sorcier,
7
jusques à ce que les Anges nous assurent que tu es veritable :
8
Les Anges ne descendront pas en terre si ce n’est pour les chastier, & ne pourront pas retarder le temps de leur punition ;
9
Certainement nous avons envoyé l’Alcoran en terre, & le conserverons sans alteration ;
10
nous avons cy-devant envoyé des Prophetes les uns apres les autres,
11
les impies se sont mocqués d’eux, & les ont mesprisez,
12
ainsi j’imprime l’impieté dans le cœur
Facsimile Image Placeholder
des meschans,
13
ils ne croiront pas au Prophete, & encourront la punition de ceux qui les ont precedez ;
14
si nous leur ouvrions l’entrée du Ciel, & s’ils voyoient entrer & sortir (les Anges) à l’ombrage de la porte
Note [édition originale] : Voy kitab el tenoir.
,
15
ils diroient encore que leurs yeux sont enchantez, & qu’ils sont ensorcelez,
16
nous avons creé des signes au Ciel, & les avons ornez d’estoiles pour contenter l’esprit de ceux qui les considerent,
17
nous les avons mis à couvert des efforts du Diable,
18
mais le papillon suit tout ce qui reluit, & croit que c’est une estoile,
19
nous avons estendu la terre & eslevé les montagnes avec proportion,
20
nous luy avons fait produire toute sorte de fruicts pour vous substanter & pour vous enrichir ;
21
nous avons gardé en nostre pouvoir les clefs de ses tresors pour les distribuer à mesure qu’il sera necessaire,
22
nous avons fait eslever un vent frais, & avons envoyé la pluye pour l’arrouser, ce n’est pas vous qui faites produire ses fruicts,
23
c’est nous qui donnons la vie & la mort, & disposons de tout ce qui est au monde ;
24
Nous sçavons quels ont esté ceux qui vous ont precedez, & quels seront ceux qui vous succederont,
25
je les assembleray tous à la fin du monde pour estre jugez,
26
nous avons creé l’homme du limon de la terre,
27
& avons auparavant luy creé le Diable de feu sans fumée.
28
Souviens-toy que Dieu a dit à ses Anges, je créeray l’homme du limon de la terre,
29
je souffleray contre luy pour luy donner la vie, prosternez vous devant luy & l’adorez,
30
les Anges l’ont
Facsimile Image Placeholder
adoré
31
excepté le Diable,
32
Dieu luy a dit, pourquoy n’adores-tu pas l’homme ?
33
il a respondu, je ne l’adoreray pas, tu m’as creé de feu & tu l’as creé de la bouë de la terre,
34
il a dit ; Sors du Paradis, tu en seras banny
35
& maudit jusques au jour du Jugement.
36
Seigneur, dit le Diable, ne me donne ta malediction que jusques au jour du Jugement ;
37
Il dit, tu seras maudit
38
jusques au jour nommé ;
39
Seigneur, dit le Diable, je tenteray toutes les creatures, parce que tu m’as tenté, je les feray desobeyr à tes commandemens,
40
excepté ceux qui se confieront en toy, & qui se resigneront à ta divine volonté ;
41
Dieu dit, c’est le droict chemin,
42
tu n’as point de pouvoir sur les gens de bien qui suivent ma loy, mais seulement sur les infidelles
43
44
ausquels l’Enfer est preparé. L’Enfer a sept portes, & chaque porte a son faict particulier,
45
les gens de bien habiteront dans des jardins ornez de belles fontaines,
47
nous les delivrerons de toute sorte de rancunes, ils reposeront sur des lits comme freres avec respect & bien-veillance,
48
& seront dedans une eternelle felicité ;
49
Annonce à ceux qui m’adorent que je suis clement & misericordieux,
50
& que mes chastimens sont rudes & rigoureux.
51
Presche leur l’histoire des hostes d’Abraham,
52
ils l’ont salüe lors qu’ils sont entrez en sa maison, Abraham a eu peur de leur venuë,
53
ils luy ont dit, n’aye pas peur de nous, nous sommes Messagers de Dieu, nous t’annonçons que tu auras un fils qui sera grand personnage,
54
m’annoncerez-vous, dit-il, que j’
Facsimile Image Placeholder
auray
un enfant en ma vieillesse ? Pourquoy parlez-vous de la façon ?
55
Nous te disons la verité, ne desespere pas de la grace de Dieu,
56
personne n’en desespere que les meschans,
57
O Messagers de Dieu, dit Abraham, que demandez-vous ?
58
Nous sommes envoyez pour exterminer les infidelles,
59
& pour sauver toute la famille de Loth
60
excepté sa femme, elle demeurera entre ceux qui seront chastiez.
61
Lors que ces Messagers ont esté arrivez chez Loth,
62
il leur a dit qu’il ne les cognoissoit pas,
63
ils luy ont dit, nous sommes venus chez toy pour esclaircir ce peuple du doute qu’il a de la toute-Puissance de Dieu,
64
ce que nous te disons est tres-veritable,
65
faits sortir ta famille cette nuit de la ville, & la suis pas à pas, que personne d’entre vous ne regarde derriere soy, & allez où vous serez commandé ;
66
les impies seront tous exterminez le matin.
67
Les habitans de la ville sont venus chez Loth pour voir ces estrangers,
68
Loth leur a dit, je vous prie de ne vous pas salir avec mes hostes,
69
craignez Dieu, & ne vous deshonnerez pas vous-mesmes,
71
voila mes filles prenez-les ;
70
ils ont dit, nous ne t’empeschons pas de loger tes hostes,
72
& sont demeurez confus dans leur yvrognerie.
73
Le matin le tonnerre les a surpris,
74
nous avons renversé la ville le dessus dessous, & avons fait pleuvoir des pierres avec du feu qui l’ont entierement ruinée.
75
Cela servira d’exemple
76
aux passans qui verront ces ruines,
77
& de marque de la toute-Puissance de Dieu à ceux qui croiront en sa divine Majesté.
78
Ceux qui
Facsimile Image Placeholder
habitoient les bois auprés de la Medine estoient des meschans,
79
mais nous nous sommes vengez d’eux, ils ont servy d’exemple à la posterité comme le peuple de la ville de Loth.
80
Ceux qui habitoient en la valée de Hegir ont dementy les Prophetes,
81
nous leur avons fait voir nos miracles, & leur avons enseigné nos commandemens ; ils les ont mesprisez,
82
mais ils reposoient le matin dans leurs maisons basties sur les montagnes, & dans leurs forteresses,
83
lors que le tonnerre les a surpris,
84
leurs tresors ne les ont pas sauvez, & ont esté tous exterminez.
85
Nous n’avons creé la Terre & les Cieux que pour marque de la verité & de nostre unité : L’heure du Jugement s’approche, absente-toy de ton peuple avec douceur,
86
ton Seigneur qui a creé toute chose sçait tout.
87
Nous t’avons enseigné sept signes
Note [édition originale] : C’est la preface de l’Alcoran qui contient sept versets.
, & l’Alcoran tres-precieux.
88
Ne t’arreste pas à considerer les diverses sortes de biens que les impies possedent, ne t’afflige pas s’ils persistent en leur impieté ;
89
Dis leur, je ne presche autre chose que la parole de Dieu & les peines de l’Enfer.
90
Nous chastierons les impies comme nous avons chastiez
91
ceux qui ont divisé l’Alcoran, qui en ont approuvé une partie, & ont abjuré l’autre ;
92
Je suis ton Seigneur, je leur demanderay compte
93
de leurs actions,
94
presche ce qui t’a esté
commandé
Correction de : commande
, & t’esloigne des infidelles,
95
nous te preserverons de ceux qui se mocqueront de toy
96
comme aussi de ceux qui adorent les Idoles ;
97
Je sçay que
Facsimile Image Placeholder
tu t’affligeras de leurs discours,
98
mais loüe
99
& adore ton Seigneur jusques à la mort.
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA XXV
1
Hic est liber et Alchoran euidens,
2
hora quidem ueniet, qua uellent omnes increduli credentes existere.
3
Quod adhuc ueracissime scient, licet nunc nec comestiones nec actus infra uelle suum reprimant.
4
Nos quidem adhuc nullam uillam pessundedimus, nisi prius ei libro scito tradito.
5
Gens item nulla suum antecedet terminum, uel succedet.
Note [édition originale] : Fatum Bardesanis et Valentini. etc.
6
Dicentibus, te daemoniacum esse cum hoc libro uenientem,
7
et se tibi minime credere uelle, nisi cum angelis mentiri nolentibus aduenisses,
9
nos firmamus, hunc librum a nobis esse positum, cuius nos custodes perseuerabimus.
10
Omnes quoque caeteri prophetae praemissi,
11
ridiculum et contumelias passi sunt.
13
Quanquam enim nostros in suis antecessoribus effectus uiderint,
12
non minus suorum cordium prauitas eos nostris resistere praeceptis et errare perficit.
14
Et si coeli ianuam ut sursum ascenderent, eis patefaceremus,
15
dicerent, Oculorum nostrorum ebrietas nos nil uidere permittit : sumus etenim incantati.
16
Ego quidem in coelo signa disponens, ad ipsius ornatum et pulchritudinem uidentibus apparantem,
17
ipsum ab omnibus malis diabolis custodio,
18
praeter auscultatum uenientem, quem sidera fugientem lampas assequitur.
19
Terram item extendens, illique montes altos apponens, et omnes res ponderosas in ea nasci faciens,
20
uobis illic uictum remue gestabilem, cui uos nihil redditis, constitui.
21
¶ Non est ibi quicquam a nobis absconditum, qui certum modum atque mensuram ubique seruamus,
22
uentis imperantes, et imbres ad rerum uegetationem, quos minime pro libro retinere queunt, e coelo dimittentes,
23
uitam damus, et mortem inducimus, omnium heredes.
24
Nos quoque natos et nascituros agnoscimus,
25
omnes coadunaturi, cum simus potentes atque periti.
26
Nos item hominem de terra et luto,
27
Note [édition originale] : Diabolus ex igne pestifero creatus.
diabolo prius ex igne pestifero creato,
26
plasmauimus.
28
Cumque me plasmaturum hominem de luto,
29
et eidem animae meae portionem insufflaturum angelis intimaui,
Note [édition originale] : Homini pars animae Dei inspirata : confutatur ab Aug. ut haereticum.
illis iniungens, ut se coram eo proiicerent,
30
humiliantes omnes paruerunt.
31
¶ Praeter Belzebub, se subiicere nolentem.
32
Qui cur hoc faceret interrogatus a Deo,
33
dixit : Qualiter homini de luto coenoque nigro plasmato me subiiciam ?
34
Respondit Deus : Quoniam malus es et nequam, descende a me
35
usque ad alium diem reiiciende.
36
Ipsi quidem terminum ad diem publicae resurrectionis postulanti,
37
Deus inquit : Ad diem
38
horae scitae
37
terminum posui.
39
Ipse quidem nequicia plenus respondens ait : Ob hoc in me perpetratum a te, faciam eis suisque mundana pulchra uideri, eos omnia mala docturus,
40
praeter gentem, quae bono puroque corde te super omnia diligat.
41
¶ Inquit Deus : Meae gentisque meae uiae rectae sunt :
42
unde tu minime potens es credentium in me, nisi tantum eorum qui malos uestri secuti fuerint :
43
quorum omnium uobiscum fiet congregatio in inferno
44
Note [édition originale] : Infernus distinctus septem portis.
septem portis discreto, quarum quaeque portionem notam recipiet.
45
Note [édition originale] : Paradisus.
Timentes Deum, paradisum
46
cum salute timoris expertes ingrediantur :
47
quorum cordibus omnem tollemus maliciam, fientque fratres † exsectis
Note [édition originale] : † ex lectis :
deliciosissimis,
Facsimile Image Placeholder
mutuo sese respicientes,
48
nunquam illinc eiiciendi, nec aliquo labore maloue laedendi.
49
Dic meae genti, quoniam ego sum misericors, ueniaeque largitor,
50
et in manu mea malum grauissimum retinens.
51
Note [édition originale] : Angeli Abrahae hospites.
¶ Eidem quoque manifesta, quod hospitibus Abrahae
52
ad eum ingressis, eumque salutantibus contigit. quos Abraham uidens inquit : Ego uos non mediocriter timeo.
53
Inquiunt illi : Timere desiste. laetos namque rumores de puero sapiente a te generando ferimus.
54
Quibus ipse : Hoc mihi quomodo gaudium accidet, cum sim senex ?
55
Inquiunt : Gaudium est uerum, sed tu minime despera.
56
Inquit ipse : Nullatenus desperabo, cum hoc nemo nisi malus agat.
57
An alia de causa aduenistis nuncii ?
58
Note [édition originale] : Loth seruatus per angelos, pereunte Sodoma.
Responderunt : Ad malorum hominum
59
Loth
58
perditionem,
59
et illius suaeque gentis,
60
praeter mulierem suam antiquissimam,
59
liberationem atque salutem accessimus.
61
¶ Illis igitur nunciis ad gentem Loth uenientibus,
62
dixit ipsa, Se nequaquam eos agnoscere.
63
Quibus ipsi responderunt : Nos uenimus, uobis ignorata patefactum,
64
nil falsitatis admixturi.
65
Secretoque Loth sic conueniunt : In parte noctis tu cum gente tua fugiens, illam subsequere, non alias uisum dirigens : et uade quo tibi ductum praebebimus.
66
Haec enim gens a primo ad postremum delebitur.
67
Illis deinceps ciuitatis illuc cum gaudio properantibus,
68
Loth inquit : His meis hospitibus obsecro,
69
nullatenus malum seu dedecus inferatis, sed Deum timete.
70
¶ Illi quidem interdicebant ei, ne causam illam tractaret ulterius.
72
Quibus Loth : Per Deum, uos sectam pessimam amplectimini. An uos uexat ebrietas ?
71
En filiae meae, quibus pro uelle uestro potiamini.
73
Illos autem obstinaces uox excelsa turbauit,
74
summa deorsum et ima sursum uergens, eosque funditus pluuia lapidea subruit.
75
Quod discretis admirationis satis imprimit.
76
Hanc itaque rectam uiam,
77
non illud malorum prodigium, credens sequatur.
78
Note [édition originale] : Idololatrae perditi.
De hominibus arbores inuocantibus, et sic temerarie deuiantibus,
79
nostram uindictam sumpsimus :
80
sicut et homines. Alhigero, nostris prophetis contradicentes, prorsus deleuimus.
81
¶ Ipsi namque nostris uirtutibus sibi missis minime credentes,
82
in rupibus secando domos sibi subterraneas, ad sui protectionem atque salutem aedificabant :
83
quibus nostra uoce diluculo sumptis,
84
omne suum opus minime profuit.
85
Nos coelum et terram, et illis uniuersa contenta cum ueritate creauimus. Horaque ueniet uestrae formosae ueniae.
87
septem uerbis et Alchoran immenso tibi nostra gratia dato,
88
Note [édition originale] : Non moechus sit Machumet
nullatenus oculos ad maritatas erigas, nec eas in corde tuo concupiscas, sisque subiecti cordis et humilis,
89
teque nuncium
91
praecepta mea disceptatoribus de Alchoran dubitantibus, facturum,
94
clarifica. ¶
90
91
Illos quidem discerptores,
92
per memetipsum iuro,
93
pro factis suis
92
atque sermonibus ante me uenire faciam.
94
Tu quidem interim illis mea praecepta notifica, ab incredulis te retrahens,
95
et ab irrisoribus tuis ego te liberabo.
96
Deo Deum alium
Note [édition originale] : Plures Deos constituentes, sui dogmatis piget.
associantes, an uerum sit, ipsi scient.
97
Iamque uidemus hoc quodam modo suis mentibus dissonum et molestum existere.
99
Tu quidem Deum unum adora, eum inuocare, usque quo mors superueniet, non desinens :
98
et te humiliando, et infringendo, orationes funde.