Bibliographic Information

Sourate 16 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless16

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة النحل
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
أَتَى أَمْرُ اللَّهِ فَلَا تَسْتَعْجِلُوهُ سُبْحَانَهُ وَتَعَالَى عَمَّا يُشْرِكُونَ
2
يُنَزِّلُ الْمَلَائِكَةَ بِالرُّوحِ مِنْ أَمْرِهِ عَلَى مَن يَشَاءُ مِنْ عِبَادِهِ أَنْ أَنذِرُوا أَنَّهُ لَا إِلَهَ إِلَّا أَنَا فَاتَّقُونِ
3
خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ بِالْحَقِّ تَعَالَى عَمَّا يُشْرِكُونَ
4
خَلَقَ الْإِنسَانَ مِن نُّطْفَةٍ فَإِذَا هُوَ خَصِيمٌ مُّبِينٌ
5
وَالْأَنْعَامَ خَلَقَهَا لَكُمْ فِيهَا دِفْءٌ وَمَنَافِعُ وَمِنْهَا تَأْكُلُونَ
6
وَلَكُمْ فِيهَا جَمَالٌ حِينَ تُرِيحُونَ وَحِينَ تَسْرَحُونَ
7
وَتَحْمِلُ أَثْقَالَكُمْ إِلَى بَلَدٍ لَّمْ تَكُونُوا بَالِغِيهِ إِلَّا بِشِقِّ الْأَنفُسِ إِنَّ رَبَّكُمْ لَرَءُوفٌ رَّحِيمٌ
8
وَالْخَيْلَ وَالْبِغَالَ وَالْحَمِيرَ لِتَرْكَبُوهَا وَزِينَةً وَيَخْلُقُ مَا لَا تَعْلَمُونَ
9
وَعَلَى اللَّهِ قَصْدُ السَّبِيلِ وَمِنْهَا جَائِرٌ وَلَوْ شَاءَ لَهَدَاكُمْ أَجْمَعِينَ
10
هُوَ الَّذِي أَنزَلَ مِنَ السَّمَاءِ مَاءً لَّكُم مِّنْهُ شَرَابٌ وَمِنْهُ شَجَرٌ فِيهِ تُسِيمُونَ
11
يُنبِتُ لَكُم بِهِ الزَّرْعَ وَالزَّيْتُونَ وَالنَّخِيلَ وَالْأَعْنَابَ وَمِن كُلِّ الثَّمَرَاتِ إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَةً لِّقَوْمٍ يَتَفَكَّرُونَ
12
وَسَخَّرَ لَكُمُ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ وَالشَّمْسَ وَالْقَمَرَ وَالنُّجُومُ مُسَخَّرَاتٌ بِأَمْرِهِ إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يَعْقِلُونَ
13
وَمَا ذَرَأَ لَكُمْ فِي الْأَرْضِ مُخْتَلِفًا أَلْوَانُهُ إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَةً لِّقَوْمٍ يَذَّكَّرُونَ
14
وَهُوَ الَّذِي سَخَّرَ الْبَحْرَ لِتَأْكُلُوا مِنْهُ لَحْمًا طَرِيًّا وَتَسْتَخْرِجُوا مِنْهُ حِلْيَةً تَلْبَسُونَهَا وَتَرَى الْفُلْكَ مَوَاخِرَ فِيهِ وَلِتَبْتَغُوا مِن فَضْلِهِ وَلَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ
15
وَأَلْقَى فِي الْأَرْضِ رَوَاسِيَ أَن تَمِيدَ بِكُمْ وَأَنْهَارًا وَسُبُلًا لَّعَلَّكُمْ تَهْتَدُونَ
16
وَعَلَامَاتٍ وَبِالنَّجْمِ هُمْ يَهْتَدُونَ
17
أَفَمَن يَخْلُقُ كَمَن لَّا يَخْلُقُ أَفَلَا تَذَكَّرُونَ
18
وَإِن تَعُدُّوا نِعْمَةَ اللَّهِ لَا تُحْصُوهَا إِنَّ اللَّهَ لَغَفُورٌ رَّحِيمٌ
19
وَاللَّهُ يَعْلَمُ مَا تُسِرُّونَ وَمَا تُعْلِنُونَ
20
وَالَّذِينَ يَدْعُونَ مِن دُونِ اللَّهِ لَا يَخْلُقُونَ شَيْئًا وَهُمْ يُخْلَقُونَ
21
أَمْوَاتٌ غَيْرُ أَحْيَاءٍ وَمَا يَشْعُرُونَ أَيَّانَ يُبْعَثُونَ
22
إِلَهُكُمْ إِلَهٌ وَاحِدٌ فَالَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ بِالْآخِرَةِ قُلُوبُهُم مُّنكِرَةٌ وَهُم مُّسْتَكْبِرُونَ
23
لَا جَرَمَ أَنَّ اللَّهَ يَعْلَمُ مَا يُسِرُّونَ وَمَا يُعْلِنُونَ إِنَّهُ لَا يُحِبُّ الْمُسْتَكْبِرِينَ
24
وَإِذَا قِيلَ لَهُم مَّاذَا أَنزَلَ رَبُّكُمْ قَالُوا أَسَاطِيرُ الْأَوَّلِينَ
25
لِيَحْمِلُوا أَوْزَارَهُمْ كَامِلَةً يَوْمَ الْقِيَامَةِ وَمِنْ أَوْزَارِ الَّذِينَ يُضِلُّونَهُم بِغَيْرِ عِلْمٍ أَلَا سَاءَ مَا يَزِرُونَ
26
قَدْ مَكَرَ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ فَأَتَى اللَّهُ بُنْيَانَهُم مِّنَ الْقَوَاعِدِ فَخَرَّ عَلَيْهِمُ السَّقْفُ مِن فَوْقِهِمْ وَأَتَاهُمُ الْعَذَابُ مِنْ حَيْثُ لَا يَشْعُرُونَ
27
ثُمَّ يَوْمَ الْقِيَامَةِ يُخْزِيهِمْ وَيَقُولُ أَيْنَ شُرَكَائِيَ الَّذِينَ كُنتُمْ تُشَاقُّونَ فِيهِمْ قَالَ الَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ إِنَّ الْخِزْيَ الْيَوْمَ وَالسُّوءَ عَلَى الْكَافِرِينَ
28
الَّذِينَ تَتَوَفَّاهُمُ الْمَلَائِكَةُ ظَالِمِي أَنفُسِهِمْ فَأَلْقَوُا السَّلَمَ مَا كُنَّا نَعْمَلُ مِن سُوءٍ بَلَى إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ بِمَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ
29
فَادْخُلُوا أَبْوَابَ جَهَنَّمَ خَالِدِينَ فِيهَا فَلَبِئْسَ مَثْوَى الْمُتَكَبِّرِينَ
30
وَقِيلَ لِلَّذِينَ اتَّقَوْا مَاذَا أَنزَلَ رَبُّكُمْ قَالُوا خَيْرًا لِّلَّذِينَ أَحْسَنُوا فِي هَذِهِ الدُّنْيَا حَسَنَةٌ وَلَدَارُ الْآخِرَةِ خَيْرٌ وَلَنِعْمَ دَارُ الْمُتَّقِينَ
31
جَنَّاتُ عَدْنٍ يَدْخُلُونَهَا تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ لَهُمْ فِيهَا مَا يَشَاءُونَ كَذَلِكَ يَجْزِي اللَّهُ الْمُتَّقِينَ
32
الَّذِينَ تَتَوَفَّاهُمُ الْمَلَائِكَةُ طَيِّبِينَ يَقُولُونَ سَلَامٌ عَلَيْكُمُ ادْخُلُوا الْجَنَّةَ بِمَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ
33
هَلْ يَنظُرُونَ إِلَّا أَن تَأْتِيَهُمُ الْمَلَائِكَةُ أَوْ يَأْتِيَ أَمْرُ رَبِّكَ كَذَلِكَ فَعَلَ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ وَمَا ظَلَمَهُمُ اللَّهُ وَلَكِن كَانُوا أَنفُسَهُمْ يَظْلِمُونَ
34
فَأَصَابَهُمْ سَيِّئَاتُ مَا عَمِلُوا وَحَاقَ بِهِم مَّا كَانُوا بِهِ يَسْتَهْزِئُونَ
35
وَقَالَ الَّذِينَ أَشْرَكُوا لَوْ شَاءَ اللَّهُ مَا عَبَدْنَا مِن دُونِهِ مِن شَيْءٍ نَّحْنُ وَلَا آبَاؤُنَا وَلَا حَرَّمْنَا مِن دُونِهِ مِن شَيْءٍ كَذَلِكَ فَعَلَ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ فَهَلْ عَلَى الرُّسُلِ إِلَّا الْبَلَاغُ الْمُبِينُ
36
وَلَقَدْ بَعَثْنَا فِي كُلِّ أُمَّةٍ رَّسُولًا أَنِ اعْبُدُوا اللَّهَ وَاجْتَنِبُوا الطَّاغُوتَ فَمِنْهُم مَّنْ هَدَى اللَّهُ وَمِنْهُم مَّنْ حَقَّتْ عَلَيْهِ الضَّلَالَةُ فَسِيرُوا فِي الْأَرْضِ فَانظُرُوا كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ الْمُكَذِّبِينَ
37
إِن تَحْرِصْ عَلَى هُدَاهُمْ فَإِنَّ اللَّهَ لَا يَهْدِي مَن يُضِلُّ وَمَا لَهُم مِّن نَّاصِرِينَ
38
وَأَقْسَمُوا بِاللَّهِ جَهْدَ أَيْمَانِهِمْ لَا يَبْعَثُ اللَّهُ مَن يَمُوتُ بَلَى وَعْدًا عَلَيْهِ حَقًّا وَلَكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يَعْلَمُونَ
39
لِيُبَيِّنَ لَهُمُ الَّذِي يَخْتَلِفُونَ فِيهِ وَلِيَعْلَمَ الَّذِينَ كَفَرُوا أَنَّهُمْ كَانُوا كَاذِبِينَ
40
إِنَّمَا قَوْلُنَا لِشَيْءٍ إِذَا أَرَدْنَاهُ أَن نَّقُولَ لَهُ كُن فَيَكُونُ
41
وَالَّذِينَ هَاجَرُوا فِي اللَّهِ مِن بَعْدِ مَا ظُلِمُوا لَنُبَوِّئَنَّهُمْ فِي الدُّنْيَا حَسَنَةً وَلَأَجْرُ الْآخِرَةِ أَكْبَرُ لَوْ كَانُوا يَعْلَمُونَ
42
الَّذِينَ صَبَرُوا وَعَلَى رَبِّهِمْ يَتَوَكَّلُونَ
43
وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ إِلَّا رِجَالًا نُّوحِي إِلَيْهِمْ فَاسْأَلُوا أَهْلَ الذِّكْرِ إِن كُنتُمْ لَا تَعْلَمُونَ
44
بِالْبَيِّنَاتِ وَالزُّبُرِ وَأَنزَلْنَا إِلَيْكَ الذِّكْرَ لِتُبَيِّنَ لِلنَّاسِ مَا نُزِّلَ إِلَيْهِمْ وَلَعَلَّهُمْ يَتَفَكَّرُونَ
45
أَفَأَمِنَ الَّذِينَ مَكَرُوا السَّيِّئَاتِ أَن يَخْسِفَ اللَّهُ بِهِمُ الْأَرْضَ أَوْ يَأْتِيَهُمُ الْعَذَابُ مِنْ حَيْثُ لَا يَشْعُرُونَ
46
أَوْ يَأْخُذَهُمْ فِي تَقَلُّبِهِمْ فَمَا هُم بِمُعْجِزِينَ
47
أَوْ يَأْخُذَهُمْ عَلَى تَخَوُّفٍ فَإِنَّ رَبَّكُمْ لَرَءُوفٌ رَّحِيمٌ
48
أَوَلَمْ يَرَوْا إِلَى مَا خَلَقَ اللَّهُ مِن شَيْءٍ يَتَفَيَّأُ ظِلَالُهُ عَنِ الْيَمِينِ وَالشَّمَائِلِ سُجَّدًا لِّلَّهِ وَهُمْ دَاخِرُونَ
49
وَلِلَّهِ يَسْجُدُ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الْأَرْضِ مِن دَابَّةٍ وَالْمَلَائِكَةُ وَهُمْ لَا يَسْتَكْبِرُونَ
50
يَخَافُونَ رَبَّهُم مِّن فَوْقِهِمْ وَيَفْعَلُونَ مَا يُؤْمَرُونَ
51
وَقَالَ اللَّهُ لَا تَتَّخِذُوا إِلَهَيْنِ اثْنَيْنِ إِنَّمَا هُوَ إِلَهٌ وَاحِدٌ فَإِيَّايَ فَارْهَبُونِ
52
وَلَهُ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَلَهُ الدِّينُ وَاصِبًا أَفَغَيْرَ اللَّهِ تَتَّقُونَ
53
وَمَا بِكُم مِّن نِّعْمَةٍ فَمِنَ اللَّهِ ثُمَّ إِذَا مَسَّكُمُ الضُّرُّ فَإِلَيْهِ تَجْأَرُونَ
54
ثُمَّ إِذَا كَشَفَ الضُّرَّ عَنكُمْ إِذَا فَرِيقٌ مِّنكُم بِرَبِّهِمْ يُشْرِكُونَ
55
لِيَكْفُرُوا بِمَا آتَيْنَاهُمْ فَتَمَتَّعُوا فَسَوْفَ تَعْلَمُونَ
56
وَيَجْعَلُونَ لِمَا لَا يَعْلَمُونَ نَصِيبًا مِّمَّا رَزَقْنَاهُمْ تَاللَّهِ لَتُسْأَلُنَّ عَمَّا كُنتُمْ تَفْتَرُونَ
57
وَيَجْعَلُونَ لِلَّهِ الْبَنَاتِ سُبْحَانَهُ وَلَهُم مَّا يَشْتَهُونَ
58
وَإِذَا بُشِّرَ أَحَدُهُم بِالْأُنثَى ظَلَّ وَجْهُهُ مُسْوَدًّا وَهُوَ كَظِيمٌ
59
يَتَوَارَى مِنَ الْقَوْمِ مِن سُوءِ مَا بُشِّرَ بِهِ أَيُمْسِكُهُ عَلَى هُونٍ أَمْ يَدُسُّهُ فِي التُّرَابِ أَلَا سَاءَ مَا يَحْكُمُونَ
60
لِلَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ بِالْآخِرَةِ مَثَلُ السَّوْءِ وَلِلَّهِ الْمَثَلُ الْأَعْلَى وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ
61
وَلَوْ يُؤَاخِذُ اللَّهُ النَّاسَ بِظُلْمِهِم مَّا تَرَكَ عَلَيْهَا مِن دَابَّةٍ وَلَكِن يُؤَخِّرُهُمْ إِلَى أَجَلٍ مُّسَمًّى فَإِذَا جَاءَ أَجَلُهُمْ لَا يَسْتَأْخِرُونَ سَاعَةً وَلَا يَسْتَقْدِمُونَ
62
وَيَجْعَلُونَ لِلَّهِ مَا يَكْرَهُونَ وَتَصِفُ أَلْسِنَتُهُمُ الْكَذِبَ أَنَّ لَهُمُ الْحُسْنَى لَا جَرَمَ أَنَّ لَهُمُ النَّارَ وَأَنَّهُم مُّفْرَطُونَ
63
تَاللَّهِ لَقَدْ أَرْسَلْنَا إِلَى أُمَمٍ مِّن قَبْلِكَ فَزَيَّنَ لَهُمُ الشَّيْطَانُ أَعْمَالَهُمْ فَهُوَ وَلِيُّهُمُ الْيَوْمَ وَلَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ
64
وَمَا أَنزَلْنَا عَلَيْكَ الْكِتَابَ إِلَّا لِتُبَيِّنَ لَهُمُ الَّذِي اخْتَلَفُوا فِيهِ وَهُدًى وَرَحْمَةً لِّقَوْمٍ يُؤْمِنُونَ
65
وَاللَّهُ أَنزَلَ مِنَ السَّمَاءِ مَاءً فَأَحْيَا بِهِ الْأَرْضَ بَعْدَ مَوْتِهَا إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَةً لِّقَوْمٍ يَسْمَعُونَ
66
وَإِنَّ لَكُمْ فِي الْأَنْعَامِ لَعِبْرَةً نُّسْقِيكُم مِّمَّا فِي بُطُونِهِ مِن بَيْنِ فَرْثٍ وَدَمٍ لَّبَنًا خَالِصًا سَائِغًا لِّلشَّارِبِينَ
67
وَمِن ثَمَرَاتِ النَّخِيلِ وَالْأَعْنَابِ تَتَّخِذُونَ مِنْهُ سَكَرًا وَرِزْقًا حَسَنًا إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَةً لِّقَوْمٍ يَعْقِلُونَ
68
وَأَوْحَى رَبُّكَ إِلَى النَّحْلِ أَنِ اتَّخِذِي مِنَ الْجِبَالِ بُيُوتًا وَمِنَ الشَّجَرِ وَمِمَّا يَعْرِشُونَ
69
ثُمَّ كُلِي مِن كُلِّ الثَّمَرَاتِ فَاسْلُكِي سُبُلَ رَبِّكِ ذُلُلًا يَخْرُجُ مِن بُطُونِهَا شَرَابٌ مُّخْتَلِفٌ أَلْوَانُهُ فِيهِ شِفَاءٌ لِّلنَّاسِ إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَةً لِّقَوْمٍ يَتَفَكَّرُونَ
70
وَاللَّهُ خَلَقَكُمْ ثُمَّ يَتَوَفَّاكُمْ وَمِنكُم مَّن يُرَدُّ إِلَى أَرْذَلِ الْعُمُرِ لِكَيْ لَا يَعْلَمَ بَعْدَ عِلْمٍ شَيْئًا إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ قَدِيرٌ
71
وَاللَّهُ فَضَّلَ بَعْضَكُمْ عَلَى بَعْضٍ فِي الرِّزْقِ فَمَا الَّذِينَ فُضِّلُوا بِرَادِّي رِزْقِهِمْ عَلَى مَا مَلَكَتْ أَيْمَانُهُمْ فَهُمْ فِيهِ سَوَاءٌ أَفَبِنِعْمَةِ اللَّهِ يَجْحَدُونَ
72
وَاللَّهُ جَعَلَ لَكُم مِّنْ أَنفُسِكُمْ أَزْوَاجًا وَجَعَلَ لَكُم مِّنْ أَزْوَاجِكُم بَنِينَ وَحَفَدَةً وَرَزَقَكُم مِّنَ الطَّيِّبَاتِ أَفَبِالْبَاطِلِ يُؤْمِنُونَ وَبِنِعْمَتِ اللَّهِ هُمْ يَكْفُرُونَ
73
وَيَعْبُدُونَ مِن دُونِ اللَّهِ مَا لَا يَمْلِكُ لَهُمْ رِزْقًا مِّنَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ شَيْئًا وَلَا يَسْتَطِيعُونَ
74
فَلَا تَضْرِبُوا لِلَّهِ الْأَمْثَالَ إِنَّ اللَّهَ يَعْلَمُ وَأَنتُمْ لَا تَعْلَمُونَ
75
ضَرَبَ اللَّهُ مَثَلًا عَبْدًا مَّمْلُوكًا لَّا يَقْدِرُ عَلَى شَيْءٍ وَمَن رَّزَقْنَاهُ مِنَّا رِزْقًا حَسَنًا فَهُوَ يُنفِقُ مِنْهُ سِرًّا وَجَهْرًا هَلْ يَسْتَوُونَ الْحَمْدُ لِلَّهِ بَلْ أَكْثَرُهُمْ لَا يَعْلَمُونَ
76
وَضَرَبَ اللَّهُ مَثَلًا رَّجُلَيْنِ أَحَدُهُمَا أَبْكَمُ لَا يَقْدِرُ عَلَى شَيْءٍ وَهُوَ كَلٌّ عَلَى مَوْلَاهُ أَيْنَمَا يُوَجِّههُّ لَا يَأْتِ بِخَيْرٍ هَلْ يَسْتَوِي هُوَ وَمَن يَأْمُرُ بِالْعَدْلِ وَهُوَ عَلَى صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ
77
وَلِلَّهِ غَيْبُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَمَا أَمْرُ السَّاعَةِ إِلَّا كَلَمْحِ الْبَصَرِ أَوْ هُوَ أَقْرَبُ إِنَّ اللَّهَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
78
وَاللَّهُ أَخْرَجَكُم مِّن بُطُونِ أُمَّهَاتِكُمْ لَا تَعْلَمُونَ شَيْئًا وَجَعَلَ لَكُمُ السَّمْعَ وَالْأَبْصَارَ وَالْأَفْئِدَةَ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ
79
أَلَمْ يَرَوْا إِلَى الطَّيْرِ مُسَخَّرَاتٍ فِي جَوِّ السَّمَاءِ مَا يُمْسِكُهُنَّ إِلَّا اللَّهُ إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يُؤْمِنُونَ
80
وَاللَّهُ جَعَلَ لَكُم مِّن بُيُوتِكُمْ سَكَنًا وَجَعَلَ لَكُم مِّن جُلُودِ الْأَنْعَامِ بُيُوتًا تَسْتَخِفُّونَهَا يَوْمَ ظَعْنِكُمْ وَيَوْمَ إِقَامَتِكُمْ وَمِنْ أَصْوَافِهَا وَأَوْبَارِهَا وَأَشْعَارِهَا أَثَاثًا وَمَتَاعًا إِلَى حِينٍ
81
وَاللَّهُ جَعَلَ لَكُم مِّمَّا خَلَقَ ظِلَالًا وَجَعَلَ لَكُم مِّنَ الْجِبَالِ أَكْنَانًا وَجَعَلَ لَكُمْ سَرَابِيلَ تَقِيكُمُ الْحَرَّ وَسَرَابِيلَ تَقِيكُم بَأْسَكُمْ كَذَلِكَ يُتِمُّ نِعْمَتَهُ عَلَيْكُمْ لَعَلَّكُمْ تُسْلِمُونَ
82
فَإِن تَوَلَّوْا فَإِنَّمَا عَلَيْكَ الْبَلَاغُ الْمُبِينُ
83
يَعْرِفُونَ نِعْمَتَ اللَّهِ ثُمَّ يُنكِرُونَهَا وَأَكْثَرُهُمُ الْكَافِرُونَ
84
وَيَوْمَ نَبْعَثُ مِن كُلِّ أُمَّةٍ شَهِيدًا ثُمَّ لَا يُؤْذَنُ لِلَّذِينَ كَفَرُوا وَلَا هُمْ يُسْتَعْتَبُونَ
85
وَإِذَا رَأَى الَّذِينَ ظَلَمُوا الْعَذَابَ فَلَا يُخَفَّفُ عَنْهُمْ وَلَا هُمْ يُنظَرُونَ
86
وَإِذَا رَأَى الَّذِينَ أَشْرَكُوا شُرَكَاءَهُمْ قَالُوا رَبَّنَا هَؤُلَاءِ شُرَكَاؤُنَا الَّذِينَ كُنَّا نَدْعُو مِن دُونِكَ فَأَلْقَوْا إِلَيْهِمُ الْقَوْلَ إِنَّكُمْ لَكَاذِبُونَ
87
وَأَلْقَوْا إِلَى اللَّهِ يَوْمَئِذٍ السَّلَمَ وَضَلَّ عَنْهُم مَّا كَانُوا يَفْتَرُونَ
88
الَّذِينَ كَفَرُوا وَصَدُّوا عَن سَبِيلِ اللَّهِ زِدْنَاهُمْ عَذَابًا فَوْقَ الْعَذَابِ بِمَا كَانُوا يُفْسِدُونَ
89
وَيَوْمَ نَبْعَثُ فِي كُلِّ أُمَّةٍ شَهِيدًا عَلَيْهِم مِّنْ أَنفُسِهِمْ وَجِئْنَا بِكَ شَهِيدًا عَلَى هَؤُلَاءِ وَنَزَّلْنَا عَلَيْكَ الْكِتَابَ تِبْيَانًا لِّكُلِّ شَيْءٍ وَهُدًى وَرَحْمَةً وَبُشْرَى لِلْمُسْلِمِينَ
90
إِنَّ اللَّهَ يَأْمُرُ بِالْعَدْلِ وَالْإِحْسَانِ وَإِيتَاءِ ذِي الْقُرْبَى وَيَنْهَى عَنِ الْفَحْشَاءِ وَالْمُنكَرِ وَالْبَغْيِ يَعِظُكُمْ لَعَلَّكُمْ تَذَكَّرُونَ
91
وَأَوْفُوا بِعَهْدِ اللَّهِ إِذَا عَاهَدتُّمْ وَلَا تَنقُضُوا الْأَيْمَانَ بَعْدَ تَوْكِيدِهَا وَقَدْ جَعَلْتُمُ اللَّهَ عَلَيْكُمْ كَفِيلًا إِنَّ اللَّهَ يَعْلَمُ مَا تَفْعَلُونَ
92
وَلَا تَكُونُوا كَالَّتِي نَقَضَتْ غَزْلَهَا مِن بَعْدِ قُوَّةٍ أَنكَاثًا تَتَّخِذُونَ أَيْمَانَكُمْ دَخَلًا بَيْنَكُمْ أَن تَكُونَ أُمَّةٌ هِيَ أَرْبَى مِنْ أُمَّةٍ إِنَّمَا يَبْلُوكُمُ اللَّهُ بِهِ وَلَيُبَيِّنَنَّ لَكُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ مَا كُنتُمْ فِيهِ تَخْتَلِفُونَ
93
وَلَوْ شَاءَ اللَّهُ لَجَعَلَكُمْ أُمَّةً وَاحِدَةً وَلَكِن يُضِلُّ مَن يَشَاءُ وَيَهْدِي مَن يَشَاءُ وَلَتُسْأَلُنَّ عَمَّا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ
94
وَلَا تَتَّخِذُوا أَيْمَانَكُمْ دَخَلًا بَيْنَكُمْ فَتَزِلَّ قَدَمٌ بَعْدَ ثُبُوتِهَا وَتَذُوقُوا السُّوءَ بِمَا صَدَدتُّمْ عَن سَبِيلِ اللَّهِ وَلَكُمْ عَذَابٌ عَظِيمٌ
95
وَلَا تَشْتَرُوا بِعَهْدِ اللَّهِ ثَمَنًا قَلِيلًا إِنَّمَا عِندَ اللَّهِ هُوَ خَيْرٌ لَّكُمْ إِن كُنتُمْ تَعْلَمُونَ
96
مَا عِندَكُمْ يَنفَدُ وَمَا عِندَ اللَّهِ بَاقٍ وَلَنَجْزِيَنَّ الَّذِينَ صَبَرُوا أَجْرَهُم بِأَحْسَنِ مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ
97
مَنْ عَمِلَ صَالِحًا مِّن ذَكَرٍ أَوْ أُنثَى وَهُوَ مُؤْمِنٌ فَلَنُحْيِيَنَّهُ حَيَاةً طَيِّبَةً وَلَنَجْزِيَنَّهُمْ أَجْرَهُم بِأَحْسَنِ مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ
98
فَإِذَا قَرَأْتَ الْقُرْآنَ فَاسْتَعِذْ بِاللَّهِ مِنَ الشَّيْطَانِ الرَّجِيمِ
99
إِنَّهُ لَيْسَ لَهُ سُلْطَانٌ عَلَى الَّذِينَ آمَنُوا وَعَلَى رَبِّهِمْ يَتَوَكَّلُونَ
100
إِنَّمَا سُلْطَانُهُ عَلَى الَّذِينَ يَتَوَلَّوْنَهُ وَالَّذِينَ هُم بِهِ مُشْرِكُونَ
101
وَإِذَا بَدَّلْنَا آيَةً مَّكَانَ آيَةٍ وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا يُنَزِّلُ قَالُوا إِنَّمَا أَنتَ مُفْتَرٍ بَلْ أَكْثَرُهُمْ لَا يَعْلَمُونَ
102
قُلْ نَزَّلَهُ رُوحُ الْقُدُسِ مِن رَّبِّكَ بِالْحَقِّ لِيُثَبِّتَ الَّذِينَ آمَنُوا وَهُدًى وَبُشْرَى لِلْمُسْلِمِينَ
103
وَلَقَدْ نَعْلَمُ أَنَّهُمْ يَقُولُونَ إِنَّمَا يُعَلِّمُهُ بَشَرٌ لِّسَانُ الَّذِي يُلْحِدُونَ إِلَيْهِ أَعْجَمِيٌّ وَهَذَا لِسَانٌ عَرَبِيٌّ مُّبِينٌ
104
إِنَّ الَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ بِآيَاتِ اللَّهِ لَا يَهْدِيهِمُ اللَّهُ وَلَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ
105
إِنَّمَا يَفْتَرِي الْكَذِبَ الَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ بِآيَاتِ اللَّهِ وَأُولَئِكَ هُمُ الْكَاذِبُونَ
106
مَن كَفَرَ بِاللَّهِ مِن بَعْدِ إِيمَانِهِ إِلَّا مَنْ أُكْرِهَ وَقَلْبُهُ مُطْمَئِنٌّ بِالْإِيمَانِ وَلَكِن مَّن شَرَحَ بِالْكُفْرِ صَدْرًا فَعَلَيْهِمْ غَضَبٌ مِّنَ اللَّهِ وَلَهُمْ عَذَابٌ عَظِيمٌ
107
ذَلِكَ بِأَنَّهُمُ اسْتَحَبُّوا الْحَيَاةَ الدُّنْيَا عَلَى الْآخِرَةِ وَأَنَّ اللَّهَ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الْكَافِرِينَ
108
أُولَئِكَ الَّذِينَ طَبَعَ اللَّهُ عَلَى قُلُوبِهِمْ وَسَمْعِهِمْ وَأَبْصَارِهِمْ وَأُولَئِكَ هُمُ الْغَافِلُونَ
109
لَا جَرَمَ أَنَّهُمْ فِي الْآخِرَةِ هُمُ الْخَاسِرُونَ
110
ثُمَّ إِنَّ رَبَّكَ لِلَّذِينَ هَاجَرُوا مِن بَعْدِ مَا فُتِنُوا ثُمَّ جَاهَدُوا وَصَبَرُوا إِنَّ رَبَّكَ مِن بَعْدِهَا لَغَفُورٌ رَّحِيمٌ
111
يَوْمَ تَأْتِي كُلُّ نَفْسٍ تُجَادِلُ عَن نَّفْسِهَا وَتُوَفَّى كُلُّ نَفْسٍ مَّا عَمِلَتْ وَهُمْ لَا يُظْلَمُونَ
112
وَضَرَبَ اللَّهُ مَثَلًا قَرْيَةً كَانَتْ آمِنَةً مُّطْمَئِنَّةً يَأْتِيهَا رِزْقُهَا رَغَدًا مِّن كُلِّ مَكَانٍ فَكَفَرَتْ بِأَنْعُمِ اللَّهِ فَأَذَاقَهَا اللَّهُ لِبَاسَ الْجُوعِ وَالْخَوْفِ بِمَا كَانُوا يَصْنَعُونَ
113
وَلَقَدْ جَاءَهُمْ رَسُولٌ مِّنْهُمْ فَكَذَّبُوهُ فَأَخَذَهُمُ الْعَذَابُ وَهُمْ ظَالِمُونَ
114
فَكُلُوا مِمَّا رَزَقَكُمُ اللَّهُ حَلَالًا طَيِّبًا وَاشْكُرُوا نِعْمَتَ اللَّهِ إِن كُنتُمْ إِيَّاهُ تَعْبُدُونَ
115
إِنَّمَا حَرَّمَ عَلَيْكُمُ الْمَيْتَةَ وَالدَّمَ وَلَحْمَ الْخِنزِيرِ وَمَا أُهِلَّ لِغَيْرِ اللَّهِ بِهِ فَمَنِ اضْطُرَّ غَيْرَ بَاغٍ وَلَا عَادٍ فَإِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
116
وَلَا تَقُولُوا لِمَا تَصِفُ أَلْسِنَتُكُمُ الْكَذِبَ هَذَا حَلَالٌ وَهَذَا حَرَامٌ لِّتَفْتَرُوا عَلَى اللَّهِ الْكَذِبَ إِنَّ الَّذِينَ يَفْتَرُونَ عَلَى اللَّهِ الْكَذِبَ لَا يُفْلِحُونَ
117
مَتَاعٌ قَلِيلٌ وَلَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ
118
وَعَلَى الَّذِينَ هَادُوا حَرَّمْنَا مَا قَصَصْنَا عَلَيْكَ مِن قَبْلُ وَمَا ظَلَمْنَاهُمْ وَلَكِن كَانُوا أَنفُسَهُمْ يَظْلِمُونَ
119
ثُمَّ إِنَّ رَبَّكَ لِلَّذِينَ عَمِلُوا السُّوءَ بِجَهَالَةٍ ثُمَّ تَابُوا مِن بَعْدِ ذَلِكَ وَأَصْلَحُوا إِنَّ رَبَّكَ مِن بَعْدِهَا لَغَفُورٌ رَّحِيمٌ
120
إِنَّ إِبْرَاهِيمَ كَانَ أُمَّةً قَانِتًا لِّلَّهِ حَنِيفًا وَلَمْ يَكُ مِنَ الْمُشْرِكِينَ
121
شَاكِرًا لِّأَنْعُمِهِ اجْتَبَاهُ وَهَدَاهُ إِلَى صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ
122
وَآتَيْنَاهُ فِي الدُّنْيَا حَسَنَةً وَإِنَّهُ فِي الْآخِرَةِ لَمِنَ الصَّالِحِينَ
123
ثُمَّ أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ أَنِ اتَّبِعْ مِلَّةَ إِبْرَاهِيمَ حَنِيفًا وَمَا كَانَ مِنَ الْمُشْرِكِينَ
124
إِنَّمَا جُعِلَ السَّبْتُ عَلَى الَّذِينَ اخْتَلَفُوا فِيهِ وَإِنَّ رَبَّكَ لَيَحْكُمُ بَيْنَهُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ فِيمَا كَانُوا فِيهِ يَخْتَلِفُونَ
125
ادْعُ إِلَى سَبِيلِ رَبِّكَ بِالْحِكْمَةِ وَالْمَوْعِظَةِ الْحَسَنَةِ وَجَادِلْهُم بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ إِنَّ رَبَّكَ هُوَ أَعْلَمُ بِمَن ضَلَّ عَن سَبِيلِهِ وَهُوَ أَعْلَمُ بِالْمُهْتَدِينَ
126
وَإِنْ عَاقَبْتُمْ فَعَاقِبُوا بِمِثْلِ مَا عُوقِبْتُم بِهِ وَلَئِن صَبَرْتُمْ لَهُوَ خَيْرٌ لِّلصَّابِرِينَ
127
وَاصْبِرْ وَمَا صَبْرُكَ إِلَّا بِاللَّهِ وَلَا تَحْزَنْ عَلَيْهِمْ وَلَا تَكُ فِي ضَيْقٍ مِّمَّا يَمْكُرُونَ
128
إِنَّ اللَّهَ مَعَ الَّذِينَ اتَّقَوا وَّالَّذِينَ هُم مُّحْسِنُونَ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
Les abeilles (An-Nahl)
1
L’ordre d’Allah arrive. Ne le hâtez donc pas. Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu’on Lui associe.
2
Il fait descendre, par Son ordre, les Anges, avec la révélation sur qui Il veut parmi Ses serviteurs : « Avertissez qu’il n’est d’autre divinité que Moi. Craignez-Moi donc ».
3
Il a créé les cieux et la terre avec juste raison. Il transcende ce qu’on [Lui] associe.
4
Il a créé l’homme d’une goutte de sperme ; et voilà que l’homme devient un disputeur déclaré.
5
Et les bestiaux, Il les a créés pour vous ; vous en retirez des [vêtements] chauds ainsi que d’autres profits. Et vous en mangez aussi.
6
Ils vous paraissent beaux quand vous les ramenez, le soir, et aussi le matin quand vous les lâchez pour le pâturage.
7
Et ils portent vos fardeaux vers un pays que vous n’atteindriez qu’avec peine. Vraiment, votre Seigneur est Compatissant et Miséricordieux.
8
Et les chevaux, les mulets et les ânes, pour que vous les montiez, et pour l’apparat. Et Il crée ce que vous ne savez pas.
9
Il appartient à Allah [par Sa grâce, de montrer] le droit chemin car il en est qui s’en détachent. Or, s’Il voulait, Il vous guiderait tous.
10
C’est Lui qui, du ciel, a fait descendre de l’eau qui vous sert de boisson et grâce à laquelle poussent des plantes dont vous nourrissez vos troupeaux.
11
D’elle, Il fait pousser pour vous, les cultures, les oliviers, les palmiers, les vignes et aussi toutes sortes de fruits. Voilà bien là une preuve pour des gens qui réfléchissent.
12
Pour vous, Il a assujetti la nuit et le jour ; le soleil et la lune. Et à Son ordre sont assujetties les étoiles. Voilà bien là des preuves pour des gens qui raisonnent.
13
Ce qu’Il a créé pour vous sur la terre a des couleurs diverses. Voilà bien là une preuve pour des gens qui se rappellent.
14
Et c’est Lui qui a assujetti la mer afin que vous en mangiez une chair fraîche, et que vous en retiriez des parures que vous portez. Et tu vois les bateaux fendre la mer avec bruit, pour que vous partiez en quête de Sa grâce et afin que vous soyez reconnaissants.
15
Et Il a implanté des montagnes immobiles dans la terre afin qu’elle ne branle pas en vous emportant avec elle de même que des rivières et des sentiers, pour que vous vous guidiez,
16
ainsi que des points de repère. Et au moyen des étoiles [les gens] se guident.
17
Celui qui crée est-il semblable à celui qui ne crée rien ? Ne vous souvenez-vous pas ?
18
Et si vous comptez les bienfaits d’Allah, vous ne saurez pas les dénombrer. Car Allah est Pardonneur, et Miséricordieux.
19
Et Allah sait ce que vous cachez et ce que vous divulguez.
20
Et ceux qu’ils invoquent en dehors d’Allah ne créent rien, et ils sont eux-mêmes créés.
21
Ils sont morts, et non pas vivants, et ils ne savent pas quand ils seront ressuscités.
22
Votre Dieu est un Dieu unique. Ceux qui ne croient pas en l’au-delà leurs cœurs nient (l’unicité d’Allah) et ils sont remplis d’orgueil.
23
Nul doute qu’Allah sait ce qu’ils cachent et ce qu’ils divulguent. Et assurément Il n’aime pas les orgueilleux.
24
Et lorsqu’on leur dit : « Qu’est-ce que votre Seigneur a fait descendre ? » Ils disent : « Des légendes anciennes ! »
25
Qu’ils portent donc, au Jour de la Résurrection, tous les fardeaux de leurs propres œuvres ainsi qu’une partie des fardeaux de ceux qu’ils égarent, sans le savoir ; combien est mauvais [le fardeau] qu’ils portent !
26
Ceux qui ont vécu avant eux, certes, ont comploté, mais Allah attaqua les bases mêmes de leur bâtisse. Le toit s’écroula au-dessus d’eux et le châtiment les surprit d’où ils ne l’avaient pas pressenti.
27
Puis, le Jour de la Résurrection, Il les couvrira d’ignominie, et [leur] dira : « Où sont Mes associés pour lesquels vous combattiez ? » - Ceux qui ont le savoir diront : « L’ignominie et le malheur tombent aujourd’hui sur les mécréants ».
28
Ceux à qui les Anges ôtent la vie, alors qu’ils sont injustes envers eux-mêmes, se soumettront humiliés, (et diront): « Nous ne faisions pas de mal ! » - « Mais, en fait, Allah sait bien ce que vous faisiez ».
29
Entrez donc par les portes de l’Enfer pour y demeurer éternellement. Combien est mauvaise la demeure des orgueilleux !
30
Et on dira à ceux qui étaient pieux : « Qu’a fait descendre votre Seigneur ? » Ils diront : « Un bien ». Ceux qui font les bonnes œuvres auront un bien ici-bas ; mais la demeure de l’au-delà est certes meilleure. Combien agréable sera la demeure des pieux !
31
Les jardins du séjour (éternel), où ils entreront et sous lesquels coulent les ruisseaux. Ils auront là ce qu’ils voudront ; c’est ainsi qu’Allah récompense les pieux.
32
Ceux dont les Anges reprennent l’âme - alors qu’ils sont bons - [les Anges leur] disent : « Paix sur vous ! Entrez au Paradis, pour ce que vous faisiez ».
33
[Les infidèles] attendent-ils que les Anges leur viennent, ou que survienne l’ordre de ton Seigneur ? Ainsi agissaient les gens avant eux. Allah ne les a pas lésés ; mais ils faisaient du tort à eux-mêmes.
34
Les méfaits qu’ils accomplissaient les atteindront, et ce dont ils se moquaient les cernera de toutes parts.
35
Et les associateurs dirent : « Si Allah avait voulu, nous n’aurions pas adoré quoi que ce soit en dehors de Lui, ni nous ni nos ancêtres ; et nous n’aurions rien interdit qu’Il n’ait interdit Lui-même ». Ainsi agissaient les gens avant eux. N’incombe-t-il aux messagers sinon de transmettre le message en toute clarté ?
36
Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: « Adorez Allah et écartez-vous du Tâgût ». Alors Allah en guida certains, mais il y en eut qui ont été destinés à l’égarement. Parcourez donc la terre, et regardez quelle fut la fin de ceux qui traitaient [Nos messagers] de menteurs.
37
Même si tu désirais ardemment qu’ils soient guidés... [Sache] qu’Allah ne guide pas ceux qui s’égarent. Et ils n’auront pas de secoureurs.
38
Et ils jurent par Allah en prononçant leurs serments les plus solennels : « Allah ne ressuscitera pas celui qui meurt ». Bien au contraire ! C’est une promesse véritable [de Sa part], mais la plupart des gens ne le savent pas.
39
(Il les ressuscitera) afin qu’Il leur expose clairement ce en quoi ils divergeaient, et pour que ceux qui ont mécru sachent qu’ils ont été des menteurs.
40
Quand Nous voulons une chose, Notre seule parole est : « Sois ». Et, elle est.
41
Et ceux qui, pour (la cause d’) Allah, ont émigré après avoir subi des injustices, Nous les installerons dans une situation agréable dans la vie d’ici-bas. Et le salaire de la vie dernière sera plus grand encore s’ils savaient.
42
Eux qui ont enduré et placé leur confiance en leur Seigneur.
43
Nous n’avons envoyé, avant toi, que des hommes auxquels Nous avons fait des révélations. Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas.
44
(Nous les avons envoyés) avec des preuves évidentes et des livres saints. Et vers toi, Nous avons fait descendre le Coran, pour que tu exposes clairement aux gens ce qu’on a fait descendre pour eux et afin qu’ils réfléchissent.
45
Ceux qui complotaient des méfaits sont-ils à l’abri de ce qu’Allah les engloutisse en terre ou que leur vienne le châtiment d’où ils ne s’attendaient point ?
46
Ou bien qu’Il les saisisse en pleine activité sans qu’ils puissent échapper (au châtiment d’Allah).
47
Ou bien qu’Il les saisisse en plein effroi ? Mais vraiment, votre Seigneur est Compatissant et Miséricordieux.
48
N’ont-ils point vu que les ombres de toute chose qu’Allah a créée s’allongent à droite et à gauche, en se prosternant devant Allah, en toute humilité ?
49
Et c’est devant Allah que se prosterne tout être vivant dans les cieux, et sur la terre ; ainsi que les Anges qui ne s’enflent pas d’orgueil.
50
Ils craignent leur Seigneur, au-dessus d’eux, et font ce qui leur est commandé.
51
Allah dit : « Ne prenez pas deux divinités. Il n’est qu’un Dieu unique. Donc, ne craignez que Moi ».
52
C’est à Lui qu’appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre ; c’est à Lui que l’obéissance perpétuelle est due. Craindriez-vous donc, d’autres qu’Allah ?
53
Et tout ce que vous avez comme bienfait provient d’Allah. Puis quand le malheur vous touche, c’est Lui que vous implorez à haute voix.
54
Et une fois qu’Il a dissipé votre malheur, voilà qu’une partie d’entre vous se mettent à donner des associés à leur Seigneur,
55
méconnaissant ainsi ce que Nous leur avons donné. Jouissez donc [pour un temps !] Bientôt vous saurez !
56
Et ils assignent une partie [des biens] que Nous leur avons attribués à [des idoles] qu’ils ne connaissent pas. Par Allah ! Vous serez certes interrogés sur ce que vous inventiez.
57
Et ils assignent à Allah des filles. Gloire et pureté à Lui ! Et à eux-mêmes, cependant, (ils assignent) ce qu’ils désirent (des fils).
58
Et lorsqu’on annonce à l’un d’eux une fille, son visage s’assombrit et une rage profonde [l’envahit].
59
Il se cache des gens, à cause du malheur qu’on lui a annoncé. Doit-il la garder malgré la honte ou l’enfouira-t-il dans la terre ? Combien est mauvais leur jugement !
60
C’est à ceux qui ne croient pas en l’au-delà que revient le mauvais qualificatif (qu’ils ont attribué à Allah). Tandis qu’à Allah [Seul] est le qualificatif suprême. Et c’est Lui le Tout Puissant, le Sage.
61
Si Allah s’en prenait aux gens pour leurs méfaits, Il ne laisserait sur cette terre aucun être vivant. Mais Il les renvoie jusqu’à un terme fixé. Puis, quand leur terme vient, ils ne peuvent ni le retarder d’une heure ni l’avancer.
62
Et ils assignent à Allah ce qu’ils détestent [pour eux-mêmes]. Et leurs langues profèrent un mensonge quand ils disent que la plus belle récompense leur sera réservée. C’est le Feu, sans nul doute, qui leur sera réservé et ils y seront envoyés, les premiers.
63
Par Allah ! Nous avons effectivement envoyé (des messagers) à des communautés avant toi. Mais le Diable leur enjoliva ce qu’ils faisaient. C’est lui qui est, leur allié, aujourd’hui [dans ce monde]. Et ils auront un châtiment douloureux [dans l’au-delà].
64
Et Nous n’avons fait descendre sur toi le Livre qu’afin que tu leur montres clairement le motif de leur dissension, de même qu’un guide et une miséricorde pour des gens croyants.
65
Allah a fait descendre du ciel une eau avec laquelle Il revivifie la terre après sa mort. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui entendent.
66
Il y a certes un enseignement pour vous dans les bestiaux : Nous vous abreuvons de ce qui est dans leurs ventres, - [un produit] extrait du [mélange] des excréments [intestinaux] et du sang - un lait pur, délicieux pour les buveurs.
67
Des fruits des palmiers et des vignes, vous retirez une boisson enivrante et un aliment excellent. Il y a vraiment là un signe pour des gens qui raisonnent.
68
[Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : « Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font.
69
Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent.
70
Allah vous a créés ! Puis Il vous fera mourir. Tel parmi vous sera reconduit jusqu’à l’âge le plus vil, de sorte qu’après avoir su, il arrive à ne plus rien savoir. Allah est, certes, Omniscient et Omnipotent.
71
Allah a favorisé les uns d’entre vous par rapport aux autres dans [la répartition] de Ses dons. Ceux qui ont été favorisés ne sont nullement disposés à donner leur portion à ceux qu’ils possèdent de plein droit [esclaves] au point qu’ils y deviennent associés à part égale. Nieront-ils les bienfaits d’Allah ?
72
Allah vous a fait à partir de vous-mêmes des épouses, et de vos épouses Il vous a donné des enfants et des petits-enfants. Et Il vous a attribué de bonnes choses. Croient-ils donc au faux et nient-ils le bienfait d’Allah ?
73
Et ils adorent, en dehors d’Allah, ce qui ne peut leur procurer aucune nourriture des cieux et de la terre et qui n’est capable de rien.
74
N’attribuez donc pas à Allah des semblables. Car Allah sait, tandis que vous ne savez pas.
75
Allah propose en parabole un esclave appartenant [à son maître], dépourvu de tout pouvoir, et un homme à qui Nous avons accordé de Notre part une bonne attribution dont il dépense en secret et en public. [Ces deux hommes] sont-ils égaux ? Louange à Allah ! Mais la plupart d’entre eux ne savent pas.
76
Et Allah propose en parabole deux hommes : l’un d’eux est muet, dépourvu de tout pouvoir et totalement à la charge de son maître ; Quelque lieu où celui-ci l’envoie, il ne rapporte rien de bon ; serait-il l’égal de celui qui ordonne la justice et qui est sur le droit chemin ?
77
C’est à Allah qu’appartient l’inconnaissable des cieux et de la terre. Et l’ordre [concernant] l’Heure ne sera que comme un clin d’œil ou plus bref encore ! Car Allah est, certes, Omnipotent.
78
Et Allah vous a fait sortir des ventres de vos mères, dénués de tout savoir, et vous a donné l’ouïe, les yeux et les cœurs (l’intelligence), afin que vous ; soyez reconnaissants.
79
N’ont-ils pas vu les oiseaux assujettis [au vol] dans l’atmosphère du ciel sans que rien ne les retienne en dehors d’Allah ? Il y a vraiment là des preuves pour des gens qui croient.
80
Et Allah vous a fait de vos maisons une habitation, tout comme Il vous a procuré des maisons faites de peaux de bêtes que vous trouvez légères, le jour où vous vous déplacez et le jour où vous vous campez. De leur laine, de leur poil et de leur crin (Il vous a procuré) des effets et des objets dont vous jouissez pour un certain délai.
81
Et de ce qu’Il a créé, Allah vous a procuré des ombres. Et Il vous a procuré des abris dans les montagnes. Et Il vous a procuré des vêtements qui vous protègent de la chaleur, ainsi que des vêtements [cuirasses, armures] qui vous protègent de votre propre violence. C’est ainsi qu’Allah parachève sur vous Son bienfait, peut-être que vous vous soumettez.
82
S’ils se détournent... il ne t’incombe que la communication claire.
83
Ils reconnaissent le bienfait d’Allah ; puis, ils le renient. Et la plupart d’entre eux sont des ingrats.
84
(Et rappelle-toi) le jour où de chaque communauté Nous susciterons un témoin, on ne permettra pas aux infidèles (de s’excuser), et on ne leur demandera pas de revenir [sur ce qui a provoqué la colère d’Allah].
85
Et quand les injustes verront le châtiment, on ne leur accordera ni allégement ni répit.
86
Quand les associateurs verront ceux qu’ils associaient à Allah, ils diront : « O notre Seigneur, voilà nos divinités que nous invoquions en dehors de Toi ». Mais [leurs associés] leur adresseront la parole : « Vous êtes assurément des menteurs ».
87
Ils offriront ce jour-là à Allah la soumission, et ce qu’ils avaient inventé sera perdu pour eux.
88
Ceux qui ne croyaient pas et obstruaient le sentier d’Allah, Nous leur ajouterons châtiment sur châtiment, pour la corruption qu’ils semaient (sur terre).
89
Et le jour où dans chaque communauté, Nous susciterons parmi eux-mêmes un témoin contre eux, Et Nous t’emmenerons [Muhammad] comme témoin contre ceux-ci. Et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu’un guide, une grâce et une bonne annonce aux Musulmans.
90
Certes, Allah commande l’équité, la bienfaisance et l’assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l’acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez.
91
Soyez fidèles au pacte d’Allah après l’avoir contracté et ne violez pas vos serments après les avoir solennellement prêtés et avoir pris Allah comme garant [de votre bonne foi]. Vraiment Allah sait ce que vous faites !
92
Et ne faites pas comme celle qui défaisait brin par brin sa quenouille après l’avoir solidement filée, en prenant vos serments comme un moyen pour vous tromper les uns les autres, du fait que (vous avez trouvé) une communauté plus forte et plus nombreuse que l’autre. Allah ne fait, par là, que vous éprouver. Et, certes, Il vous montrera clairement, au Jour de la Résurrection ce sur quoi vous vous opposiez.
93
Si Allah avait voulu, Il aurait certes fait de vous une seule communauté. Mais Il laisse s’égarer qui Il veut et guide qui Il veut. Et vous serez certes, interrogés sur ce que vous faisiez.
94
Et ne prenez pas vos serments comme un moyen pour vous tromper les uns les autres, sinon [vos] pas glisseront après avoir été fermes, et vous goûterez le malheur pour avoir barré le sentier d’Allah. Et vous subirez un châtiment terrible.
95
Et ne vendez pas à vil prix le pacte d’Allah. Ce qui se trouve auprès d’Allah est meilleur pour vous, si vous saviez !
96
Tout ce que vous possédez s’épuisera, tandis que ce qui est auprès d’Allah durera. Et Nous récompenserons ceux qui ont été constants en fonction du meilleur de ce qu’ils faisaient.
97
Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions.
98
Lorsque tu lis le Coran, demande la protection d’Allah contre le Diable banni.
99
Il n’a aucun pouvoir sur ceux qui croient et qui placent leur confiance en leur Seigneur.
100
Il n’a de pouvoir que sur ceux qui le prennent pour allié et qui deviennent associateurs à cause de lui.
101
Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu’Il fait descendre - ils disent : « Tu n’es qu’un menteur ». Mais la plupart d’entre eux ne savent pas.
102
Dis : « C’est le Saint Esprit [Gabriel] qui l’a fait descendre de la part de ton Seigneur en toute vérité, afin de raffermir [la foi] de ceux qui croient, ainsi qu’un guide et une bonne annonce pour les Musulmans. »
103
Et Nous savons parfaitement qu’ils disent : « Ce n’est qu’un être humain qui lui enseigne (le Coran) ». Or, la langue de celui auquel ils font allusion est étrangère [non arabe], et celle-ci est une langue arabe bien claire.
104
Ceux qui ne croient pas aux versets d’Allah, Allah ne les guide pas. Et ils ont un châtiment douloureux.
105
Seuls forgent le mensonge ceux qui ne croient pas aux versets d’Allah ; et tels sont les menteurs.
106
Quiconque a renié Allah après avoir cru... - sauf celui qui y a été contraint alors que son cœur demeure plein de la sérénité de la foi - mais ceux qui ouvrent délibérément leur cœur à la mécréance, ceux-là ont sur eux une colère d’Allah et ils ont un châtiment terrible.
107
Il en est ainsi, parce qu’ils ont aimé la vie présente plus que l’au-delà. Et Allah, vraiment, ne guide pas les gens mécréants.
108
Voilà ceux dont Allah a scellé les cœurs, l’ouïe, et les yeux. Ce sont eux les insouciants.
109
Et nul doute que dans l’au-delà, ils seront les perdants.
110
Quant à ceux qui ont émigré après avoir subi des épreuves, puis ont lutté et ont enduré, ton Seigneur après cela, est certes Pardonneur et Miséricordieux.
111
(Rappelle-toi) le jour où chaque âme viendra, plaidant pour elle-même, et chaque âme sera pleinement rétribuée pour ce qu’elle aura œuvré sans qu’ils subissent la moindre injustice.
112
Et Allah propose en parabole une ville : elle était en sécurité, tranquille ; sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se montra ingrate aux bienfaits d’Allah. Allah lui fit alors goûter la violence de la faim et de la peur [en punition] de ce qu’ils faisaient.
113
En effet, un Messager des leurs est venu à eux, mais ils l’ont traité de menteur. Le châtiment, donc, les saisit parce qu’ils étaient injustes.
114
Mangez donc de ce qu’Allah vous a attribué de licite et de bon. Et soyez reconnaissants pour les bienfaits d’Allah, si c’est Lui que vous adorez.
115
Il vous a, en effet, interdit (la chair) de la bête morte, le sang, la chair de porc, et la bête sur laquelle un autre nom que celui d’Allah a été invoqué. Mais quiconque en mange sous contrainte, et n’est ni rebelle ni transgresseur, alors Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
116
Et ne dites pas, conformément aux mensonges proférés par vos langues : « Ceci est licite, et cela est illicite », pour forger le mensonge contre Allah. Certes, ceux qui forgent le mensonge contre Allah ne réussiront pas.
117
Ce sera pour eux une piètre jouissance, mais un douloureux châtiment les attend.
118
Aux Juifs, Nous avions interdit ce que Nous t’avons déjà relaté. Nous ne leur avons fait aucun tort ; mais ils se faisaient du tort à eux-mêmes.
119
Puis ton Seigneur envers ceux qui ont commis le mal par ignorance, et se sont par la suite repentis et ont amélioré leur conduite, ton Seigneur, après cela est certes Pardonneur et Miséricordieux.
120
Abraham était un guide (’Umma) parfait. Il était soumis à Allah, voué exclusivement à Lui et il n’était point du nombre des associateurs.
121
Il était reconnaissant pour Ses bienfaits et Allah l’avait élu et guidé vers un droit chemin.
122
Nous lui avons donné une belle part ici-bas. Et il sera certes dans l’au-delà du nombre des gens de bien.
123
Puis Nous t’avons révélé: « Suis la religion d’Abraham qui était voué exclusivement à Allah et n’était point du nombre des associateurs ».
124
Le Sabbat n’a été imposé qu’à ceux qui divergeaient à son sujet. Au Jour de la Résurrection, ton Seigneur jugera certainement au sujet de ce dont ils divergeaient.
125
Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’égare de Son sentier et c’est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés.
126
Et si vous punissez, infligez [à l’agresseur] une punition égale au tort qu’il vous a fait. Et si vous endurez... cela est certes meilleur pour les endurants.
127
Endure ! Ton endurance [ne viendra] qu’avec (l’aide) d’Allah. Ne t’afflige pas pour eux. Et ne sois pas angoissé à cause de leurs complots.
128
Certes, Allah est avec ceux qui [L’] ont craint avec piété et ceux qui sont bienfaisants.
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate XVI.
Les Abeilles.
(An-Naḥl.)
Titre tiré du vt. 70. Autre titre plus rare : le Bétail (an-Na‛am).L’exégèse islamique, en général, considère cette sourate comme mekkoise dans sa quasi-totalité. Certains toutefois la disent mekkoise jusqu’au vt. 29 seulement. D’autres, au contraire, la disent médinoise depuis le début jusqu’au vt. 42. Quelques-uns enfin la donnent pour médinoise, en entier. On a lieu de penser que cette sourate se compose de plusieurs séries de révélations.
[Unicité divine.]
1
L’Ordre d’Allah va venir. N’en appelez donc point la prompte arrivée ! Combien Il est plus glorieux et plus auguste que ce que [les Infidèles] Lui associent !
Note [édition originale] : ’atä ’amru llâhi « L’Ordre d’Allah va venir ». Le verbe ’atä est à l’accompli ; il ne peut toutefois désigner ici une action déjà réalisée, mais une action tenue pour sûre, imminente. « L’Ordre », ici, est la décision touchant la fin du monde.
2
Il fait descendre les Anges, avec l’Esprit [émanant] de Son Ordre, sur qui Il veut parmi Ses serviteurs, [en disant] : « Avertissez qu’il n’est nulle divinité sauf Moi ! Soyez donc pieux envers Moi ! »
Note [édition originale] : Hirschfeld a voulu retrouver, dans les vt. 2 à 23/22, une reprise directe du Psaume civ, 2 sqq. Tor Andrae, au contraire, reconnaît, dans le développement qui suit, un thème fréquent dans le Coran, qui rejoint d’une façon indirecte le texte biblique.
[Bienfaisance divine.]
3
Il a créé les cieux et la terre, avec sérieux. Combien Il est plus auguste que ce que [les Infidèles] Lui associent !
4
Il a créé l’Homme d’une goutte de sperme et voici que celui-ci est un disputeur déclaré.
5
Les chameaux ont, par Lui, été créés pour vous. Pour vous s’y trouvent vêture et utilités et nourriture dont vous mangez ;
6
pour vous ils sont orgueil quand vous revenez le soir ou partez le matin ;
Note [édition originale] : Pour vous ils sont orgueil. Text. : pour vous y est une beauté.
7
ils portent vos fardeaux vers une contrée que vous n’atteindriez qu’avec peine. En vérité, votre Seigneur est bienveillant et miséricordieux.
8
Il a créé le cheval, le mulet, l’âne pour que vous les montiez et comme apparat. Et Il crée [encore] ce que vous ne savez point.
Note [édition originale] : Il crée [encore] etc. L’exégèse moderniste utilise cette proposition pour démontrer que le Coran contient l’annonce de toutes les découvertes modernes. Le verbe yaḫluqu est en effet à l’inaccompli, ce qui énonce une action qui dure : Allah crée et créera en tout temps des objets et des êtres jusque-là inconnus. Cette proposition peut également être invoquée pour indiquer une création continue.
9
A Allah incombe le Droit Chemin dont certains se détachent. S’Il avait voulu, Il vous aurait tous dirigés.
Note [édition originale] : Autre sens admis : Vers Allah est le Droit Chemin. Ce vt. interrompt l’énumération des bienfaits divins.
10
C’est Lui qui a fait descendre du ciel une eau dont vous tirez de quoi boire et dont [vivent] des arbustes où est une nourriture par vous donnée [à vos troupeaux].
Note [édition originale] : Cf. Ps. civ, 13 : De Sa haute demeure, Il arrose les monts… 14 : Il fait pousser l’herbe pour le bétail et les plantes pour les besoins de l’Homme.
11
Par [cette eau], Il fait pousser pour vous les céréales, l’olivier, le palmier, la vigne et toutes sortes de fruits. En vérité, en cela est certes un signe pour un peuple qui réfléchit.
12
Il a assujetti pour vous la nuit, le jour, le soleil et la lune, et les étoiles sont soumises à Son Ordre. En vérité, en cela sont certes des signes pour un peuple qui raisonne.
13
En ce qu’Il a disséminé sur la terre, de différentes couleurs, en cela, en vérité, est certes un signe pour un peuple qui s’édifie.
14

Facsimile Image Placeholder
C’est Lui qui a assujetti la mer pour que vous mangiez une chair fraîche [issue] d’elle et en tiriez des joyaux que vous portez, pour que vous y voyiez le vaisseau y voguer et que vous y recherchiez [un peu] de Sa faveur. Peut-être serez-vous reconnaissants.
Note [édition originale] : Cf. ibid., 25 : Voici la grande et vaste mer ; là se meuvent sans nombre des animaux petits et grands. 26 : Là se promènent les navires.
15
Il a jeté sur la terre des [montagnes] immobiles [de peur] qu’elle ne branle avec vous. [Il y a mis] des rivières, des chemins [par lesquels] peut-être vous vous dirigerez
16
et des repères alors que, par les astres, ils se dirigent.
Note [édition originale] : Vt. inséré ultérieurement.
17
Eh quoi ! Celui qui crée est-Il comme ceux qui ne créent pas ? Eh quoi ! ne vous amenderez-vous point ?
Note [édition originale] : Est-Il comme ceux qui ne créent pas = comme les Faux Dieux.
18
Si vous comptiez les bienfaits de votre Seigneur, vous ne sauriez les dénombrer. En vérité, Allah est certes absoluteur et miséricordieux.
[Rappel de l’omniscience et de l’unicité divines. Rétribution selon les œuvres.]
19
Allah sait ce que vous célez et ce que vous divulguez.
20
Ces divinités qu’ils prient en dehors d’Allah n’ont rien créé, mais ont été créées :
Note [édition originale] : Ces divinités. Text. : ceux qu’ils prient.
21
mortes et non pas vivantes, elles ne savent
21
[22] quand elles seront ressuscitées.
22
[23] Votre Divinité est une divinité unique. Ceux qui ne croient pas en la [Vie] Dernière, en leur cœur, le dénient et ils sont pleins d’orgueil.
Note [édition originale] : En leur cœur etc. Text. : leurs cœurs sont négateurs.
23
[24] Nul doute qu’Allah ne sache ce qu’ils cèlent et ce qu’ils divulguent :
23
[25] Il n’aime point les Orgueilleux.
24
[26] Et quand on leur demande : « Qu’a fait descendre votre Seigneur ? », ils répondent : « Des histoires des Anciens ! »
25
[27] Qu’ils portent leur faix, complètement, au Jour de la Résurrection, et [une partie] du faix de ceux qu’ils égarent sans savoir ! O combien détestable est ce dont ils se chargent !
26

Facsimile Image Placeholder
[28] Ceux qui furent avant eux ont ourdi [une machination]. [Mais] Allah a frappé leur édifice en ses bases. Sur eux le toit s’est écroulé et le Tourment est venu à eux par où ils ne [le] devinaient pas.
Note [édition originale] : Geiger a voulu voir ici une allusion à la Tour de Babel. Tab. l’admet aussi. Mais chez ce commt. et ses successeurs, on voit plutôt une allusion à Nemrod. Celui-ci n’est pas nommé dans le Coran et les deux passages où l’exégèse découvre une allusion à lui (sourates II, 260 et XXIX, 23) ne parlent point de Nemrod comme constructeur de villes. L’interprétation des commt. se fonde donc sur des données extra-coraniques. Sans doute pourrait-on songer aux deux passages du Coran (sourates XL, 38, et XXVIII, 38) où Pharaon ordonne à son vizir de lui construire une tour pour s’élever au ciel. Mais la punition des Impies n’est pas énoncée et Pharaon, lui, périt noyé.
27
[29] Plus tard, au Jour de la Résurrection, [Allah] les couvrira d’opprobre et dira : « Où sont Mes Associés au sujet desquels vous étiez en divergence ? » Ceux qui auront reçu la Science diront : « L’opprobre et la honte sont aujourd’hui sur les Infidèles
28
[30] que les Anges rappellent (tawaffā), injustes envers eux-mêmes ! » [Ceux-ci] crieront : « Salut ! Nous ne faisions nul mal [sur terre] ». — « Si ! », [leur sera-t-il dit], « Allah sait très bien ce que vous faisiez.
29
[31] Franchissez les portes de la Géhenne où vous serez éternellement. » Certes, quel détestable séjour pour les Orgueilleux !
30
[32] A ceux qui sont pieux, Il demandera : « Qu’a fait descendre votre Seigneur ? » et ils répondront : « Un bienfait ! » A ceux qui auront fait le bien en cette [Vie] Immédiate, appartiendra une belle [vie, mais] le séjour de la [Vie] Dernière est certes meilleur. Combien agréable sera certes le séjour des Pieux !
31
[33] Ils entreront dans les Jardins d’Éden sous lesquels des ruisseaux couleront. Là, ils auront ce qu’ils voudront. Ainsi Allah récompensera les Pieux
32
[34] que les Anges rappelleront, heureux, en disant : « Salut sur vous ! Entrez dans le Jardin pour prix de ce que vous faisiez ! »
33
[35] Qu’attendent [les Incrédules] sinon que viennent les Anges ou que vienne l’Ordre de ton Seigneur ! Ainsi firent ceux qui furent avant eux. Allah n’a point lésé ceux-ci, mais ils se lésaient eux-mêmes [en appelant sur eux le châtiment].
34
[36] Les maux [issus] de ce qu’ils firent les atteindront et ce dont ils se raillaient les touchera de toutes parts.
[Réfutation de thèses des infidèles.]
35
[37] Ceux qui auront donné à Allah des Associés diront : « Si Allah avait voulu, ni nous ni nos pères n’aurions rien adoré en dehors
Facsimile Image Placeholder
de Lui. Nous n’aurions rien déclaré sacré en dehors de Lui. » Ainsi firent ceux qui furent avant eux. Qu’est-ce qui incombe aux Apôtres hormis la Communication explicite ?
36
[38] Nous avons certes envoyé, dans chaque communauté, un Apôtre [qui dit] : « Adorez Allah et évitez at-Tâghout ! » Parmi les membres de cette communauté, il en est qu’Allah dirigea et il en est sur qui s’appesantit l’égarement. Parcourez la terre et voyez ce que fut la fin de ceux qui crièrent au mensonge !
Note [édition originale] : Parmi les membres etc. Text. : parmi eux.
37
[39] Si tu ambitionnes de diriger les Incrédules [c’est inutile], car celui qu’Allah égare ne saurait être dirigé et n’a aucun auxiliaire.
Note [édition originale] : De diriger les Incrédules. Text. : leur direction. ǁ La fin de ce vt., si importante pour la détermination du libre arbitre, offre des var. graves. Les recensions du Caire et de Flügel portent : fa-’inna llâha lâ yahdî man yuḍillu « car celui qu’Allah égare, Il ne le dirige pas (= Il ne peut le ramener dans la bonne direction) », ou bien encore « car celui qu’Allah égare ne se trouve pas dans la bonne direction (= ne saurait retrouver la bonne direction) ». Ces deux déchiffrements ne sont guère satisfaisants. Une autre var., celle reçue ici et qu’approuve Tab, porte lâ yuhdā (au passif) « ne saurait être dirigé (= ne saurait être ramené dans la bonne direction) ».
38
[40] Ils ont juré par Allah, en leurs plus solennels serments : « Allah ne ressuscitera point qui est mort ! » Si ! [C’est là] une promesse qui, par Lui, devra être réalisée — mais la plupart des Hommes ne savent point —,
39
[41] pour leur montrer ce sur quoi ils s’opposent et pour que les Infidèles sachent qu’ils furent des menteurs.
40
[42] Quand Nous voulons une chose, Notre unique parole, à son propos, est : « Sois ! » et [cette chose] est.
41
[43] Ceux qui ont émigré pour Allah, après avoir subi injustice, seront certes rétablis par Nous, en la [Vie] Immédiate, en une belle [position. Mais] la rétribution de la [Vie] Dernière est certes plus grande : s’ils pouvaient savoir !
Note [édition originale] : On a vu, dans ce vt., une allusion exclusive à l’émigration en Abyssinie (vers 618), de quelques Croyants persécutés par les Mekkois. Les commt. et en particulier Tab, ne se prononcent cependant que d’une façon évasive et admettent aussi qu’on ait ici un écho de l’Émigration à Médine : dans ce cas on a ici une addition postérieure à 622.
42
[44] [Ceux] qui furent constants et qui sur leur Seigneur s’appuyaient.
Note [édition originale] : Ce vt. est en l’air. Il peut sans doute être considéré comme devant s’intercaler dans le vt. précédent aussitôt après sulimû « avoir subi injustice » (vt. 43). Il faut cependant rappeler que ce trait se retrouve plus bas, vt. 98 et aussi — très bien en place — dans la sourate XXIX, 59.
43

Facsimile Image Placeholder
[45] Avant toi, [Prophète !,] Nous n’avons envoyé que des hommes auxquels Nous adressions la Révélation. Si vous ne savez pas, interrogez les Détenteurs de l’Édification !
Note [édition originale] : Les Détenteurs de l’Édification = les Juifs et les Chrétiens.
44
[46] [Nous les avons envoyés] avec les Preuves et les Écritures (zubur), alors que Nous avons fait descendre vers toi l’Édification pour que tu montres aux Hommes ce qu’on a fait descendre vers eux. Peut-être réfléchiront-ils.
Note [édition originale] : Important pour l’établissement de l’œcuménicité de la nouvelle prédication.
45
[47] Ceux qui ont machiné le mal sont-ils à l’abri qu’Allah les enfouisse en la terre, — ou bien que le Tourment les frappe par où ils ne devinent point,
46
[48] — ou bien qu’Il les frappe durant leur activité sans qu’ils puissent le repousser,
47
[49] — ou bien qu’Il les frappe dans un état de crainte ? Votre Seigneur en effet (sic) est certes bienveillant et miséricordieux.
[L’Univers en adoration devant Allah. Impénitence des Incrédules.]
48
[50] Eh quoi ! n’ont-ils pas vu, avec humilité, que toute chose créée par Allah a son ombre qui s’allonge à droite et à gauche, prosternée devant Allah ?
Note [édition originale] : wa hum dâḫirûn « avec humilité ». Text. : alors qu’ils sont humiliés. ǁ A droite et à gauche = vers l’ouest et l’est.
49
[51] Devant Allah se prosterne tout animal qui est dans les cieux et sur la terre, ainsi que les Anges qui ne montrent pas d’orgueil.
50
[52] Ils craignent leur Seigneur, au-dessus d’eux, et font ce dont ils reçoivent l’ordre.
51
[53] Allah a dit : « Ne prenez point deux divinités ! Il n’est qu’une Divinité unique. Moi ! redoutez-Moi donc ! »
52
[54] Il a ce qui est dans les cieux et [sur] la terre. Il a le Jugement (dîn) d’une manière immanente. Eh quoi ! serez-vous pieux envers un autre qu’Allah ?
53
[55] Quelque faveur que vous ayez, elle vient d’Allah. Quand le malheur vous touche, c’est à Lui que vous vous adressez,
54
[56] mais quand Il éloigne de vous le malheur, une fraction d’entre vous donne des Associés à leur Seigneur,
55
[57] par ingratitude pour ce que Nous leur avons donné. Jouissez donc [de la vie présente], car bientôt vous saurez !
56

Facsimile Image Placeholder
[58] Ils donnent à ces divinités dont ils ne savent [rien] une partie de ce que Nous leur avons attribué. Par Allah, il vous sera certes demandé compte de ce que vous forgiez !
Note [édition originale] : A ces divinités etc. Text. : à ce qu’ils ne connaissaient point.
57
[59] Ils donnent des filles à Allah — gloire à Lui ! — alors qu’ils ont des fils qu’ils désirent
58
[60] et que, lorsqu’on annonce à l’un d’eux [la venue d’]une femelle, son visage s’assombrit. Suffoqué,
59
[61] il se dérobe aux siens par honte de ce qui lui est annoncé, [se demandant] s’il conservera cette enfant pour son déshonneur ou s’il l’enfouira dans la poussière. O combien détestable est ce qu’ils jugent !
60
[62] Ceux qui ne croient point en la [Vie] Dernière ont la Mauvaise Représentation alors qu’Allah détient la Représentation Auguste. Il est le Puissant, le Sage.
Note [édition originale] : maṯalu s-sû’i… al-maṯalu l-’a‛lā « la Mauvaise Représentation… la Représentation Auguste ». On a conservé à ce vt. son allure énigmatique. Le sens paraît être, si l’on suit les commt. : les Polythéistes ont une conception de la divinité, tandis qu’Allah détient la représentation sublime de ce qu’il est.
61
[63] Si Allah reprenait les Hommes pour leur injustice, Il ne laisserait sur terre nul vivant. Il les reculera cependant jusqu’à un terme fixé et quand leur terme viendra, ils ne pourront ni le retarder ni l’avancer d’une heure.
Note [édition originale] : Nul vivant. Text. : nulle bête.
62
[64] Ils donnent à Allah ce qu’ils détestent et leurs bouches profèrent le mensonge, [disant] qu’ils auront la Très Belle [Récompense]. Nul doute qu’ils n’aient le Feu et qu’ils ne soient les premiers [à l’affronter] !
Note [édition originale] : Ils donnent à Allah etc. = ils attribuent à Allah des filles alors que cette descendance leur déplaît pour eux-mêmes. Cf. vt. 59. ǁ Et leurs bouches etc. Text. : et leurs langues décrivent le mensonge.
63
[65] Par Allah ! Nous avons certes envoyé [des Apôtres] aux nations, avant toi. [Mais] le Démon a paré pour eux leurs actions [de fausses apparences]. Il est leur patron aujourd’hui et ils auront un tourment cruel.
64
[66] Nous n’avons fait descendre sur toi l’Écriture que pour que tu leur montres ce sur quoi ils s’opposent [et cela] comme Direction et Miséricorde pour un peuple qui croit.
[Bienfaisance et puissance divines.]
65
[67] Allah a fait descendre du ciel une eau par laquelle Il a fait revivre la terre après sa mort. En vérité, en cela, est certes un signe pour un peuple qui entend.
66
[68] En vérité, vous avez certes un enseignement dans vos troupeaux [’an‛âm] ! Nous vous abreuvons d’un lait pur, exquis pour les buveurs, [venant] de ce qui, dans leurs ventres, est entre un aliment digéré et du sang.
67
[69] Des fruits des palmiers et des vignes, vous tirez une boisson enivrante et un aliment excellent. En vérité, en cela, est certes un signe pour un peuple qui raisonne.
Note [édition originale] : sakaran « une boisson enivrante ». Les autres acceptions énumérées par Tab sont rares et sujettes à caution. Les commt. notent que ce texte est antérieur à la prohibition du vin ; ils glosent aussi ce terme par nabîḏ « vin de dattes » qui reste autorisé par certaines écoles juridiques.
68
[70] Ton Seigneur a révélé aux Abeilles : « Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres et ce qu’élèvent les Hommes.
69
[71] Mangez en outre de tous les fruits et, dociles, empruntez les chemins de votre Seigneur ! » Du ventre [des Abeilles] sort une liqueur de différents aspects où se trouve une guérison pour les Hommes. En vérité, en cela est certes un signe pour un peuple qui réfléchit.
70
[72] Allah vous a créés puis Il vous rappellera [tawaffā]. Il en est cependant parmi vous qui sont renvoyés jusqu’à la décrépitude, afin qu’après avoir su ils ne sachent rien. Allah est omniscient et omnipotent.
Note [édition originale] : La décrépitude. Text. : l’âge le plus vil.
[Impossibilité d’égaler les idoles a Allah. Paraboles.]
71
[73] Allah a favorisé certains d’entre vous plus que certains autres, dans l’attribution [de Ses dons]. [Mais] ceux qui ont été favorisés ne reversent pas leur attribution à leurs esclaves en sorte qu’ils soient avec eux à égalité. Eh quoi ! nient-ils le bienfait d’Allah !
Note [édition originale] : Ce vt. ne constitue point une exhortation à redistribuer équitablement les biens de ce monde entre les maîtres et les esclaves. Dans son contexte, il indique simplement qu’Allah a comblé les heureux de ce monde, qu’il leur a donné épouses, fils et richesses et que, pourtant, loin de l’adorer, ces heureux se tournent vers des idoles inertes, incapables de rien leur procurer.
72
[74] Allah vous a donné des épouses nées parmi vous. Il vous a, de
Facsimile Image Placeholder
vos épouses, donné des fils et des petits-fils. Il vous a attribué de bonnes nourritures. Eh quoi ! [les Impies] croiront-ils dans le Faux ! Seront-ils ingrats envers le bienfait d’Allah ?
Note [édition originale] : ḥafadatan « petit-fils ». Autre sens possible : des beaux-fils.
73
[75] Adoreront-ils, en dehors d’Allah, ce qui, des cieux et de la terre, ne leur procure rien et ne peut rien ?
74
[76] N’attribuez donc point à Allah des semblables ! Allah sait et, vous, vous ne savez point.
75
[77] Allah propose en parabole un serviteur qui, en esclavage, ne peut rien, et un homme [libre] à qui Nous avons attribué de belles ressources, sur lesquelles il fait dépense en secret et en public. Sont-ils égaux ? [Non point] ! à Allah ne plaise ! Pourtant la plupart [des Impies] ne savent pas.
Note [édition originale] : Et un homme [libre]. Text. : et celui qui. Le sens de la parabole est clair. L’esclave est la fausse divinité incapable de toute action. L’homme libre est Allah, bon envers les Humains.
76
[78] Allah propose [aussi], en parabole, deux hommes dont l’un est muet, ne peut rien et est à charge à son maître car, quelque part que celui-ci l’envoie, cet homme ne lui rapporte rien de bon. [Cet homme] est-il l’égal de son maître qui ordonne avec équité et suit une Voie Droite ?
[Signes de la puissance et de la bienfaisance divines.]
77
[79] A Allah appartient l’Inconnaissable des cieux et de la terre. L’Ordre [annonciateur] de l’Heure sera comme un clin d’œil ou plus bref encore. Allah, sur toute chose, est omnipotent.
78
[80] Allah vous a fait sortir du ventre de vos mères, privés de tout savoir. Il vous a donné l’ouïe, la vue, des viscères. Peut-être serez-vous reconnaissants ?
79
[81] N’avez-vous pas vu les oiseaux soumis [au Seigneur] dans l’espace du ciel où nul ne les soutient hormis Allah ? En vérité, en cela est certes un signe pour un peuple qui croit.
80
[82] Allah vous a procuré, dans vos tentes, un lieu habitable. Il vous a procuré, dans la peau de vos troupeaux (’an‛âm), des tentes que vous trouvez légères le jour où vous vous déplacez ou le jour où vous vous fixez. [Il vous a procuré], dans leur laine, leur poil ou leur crin, des effets et des objets d’une [certaine] durée.
Note [édition originale] : D’une [certaine] durée. Text. : pour un temps.
81
[83] De ce qu’Il a créé, Allah vous a procuré une ombre. Il vous a, dans les montagnes, procuré des retraites. Il vous a procuré des
Facsimile Image Placeholder
vêtements qui vous abritent de la chaleur et des vêtements qui vous abritent de vos coups. Ainsi, Il parachève Son bienfait envers vous. Peut-être serez-vous soumis [à Lui] (’aslama) ?
82
[84] S’ils tournent le dos, il ne t’incombe, [Prophète !, que de transmettre] la Communication explicite.
83
[85] Ils connaissent le bienfait d’Allah, puis ils le nient et la plupart d’entre eux sont ingrats.
84
[86] Au jour où Nous ferons surgir un Témoin, de chaque communauté, [] ensuite, il ne sera point permis [de parler] à ceux qui auront été infidèles, [] ils ne seront point pardonnés,
85
[87] quand ceux qui auront été injustes verront le Tourment, quand celui-ci ne sera point allégé pour eux et qu’il ne leur sera pas donné d’attendre,
86
[88] quand ceux qui auront été Associateurs verront ceux qu’ils auront associés à Allah, [ces Associateurs] diront : « Seigneur ! voici ceux que Nous t’avons associés et que nous priions en dehors de Toi ! » Ces Associés leur adresseront alors la parole [en disant] : « En vérité, vous êtes certes des menteurs ! »
87
[89] [Les Impies] offriront alors leur soumission à Allah, [mais en vain] et perdues pour eux seront les divinités qu’ils forgeaient.
88
[90] Ceux qui auront été infidèles et se seront écartés du Chemin d’Allah, Nous leur infligerons tourment sur tourment, pour prix du scandale qu’ils semaient.
89
[91a] Et au jour où Nous ferons, de chaque communauté, surgir un Témoin issu d’elle, Nous t’amènerons comme Témoin contre [ces gens].
Note [édition originale] : Ce vt. fait difficulté. Le début depuis Et au jour où jusqu’à issu d’elle reprend en partie le vt. 86. Par ailleurs, le texte ne contient plus de proposition principale.
89
[91b] Et Nous avons fait descendre sur toi l’Écriture, [comme] Éclaircissement de toute chose, [comme] Direction, Miséricorde et Annonce pour les Musulmans.
Note [édition originale] : L’emploi du terme al-muslimîn « les Musulmans » semble indiquer une révélation médinoise.
[Rappel de quelques commandements.]
90
[92] Allah ordonne l’Équité, la Bienfaisance et la Libéralité envers les proches. Il interdit la Turpitude, l’Acte blâmable et l’Insolence.
Facsimile Image Placeholder
Il vous exhorte, [espérant que] peut-être vous vous amenderez.
Note [édition originale] : al-faḥšâ’i « la Turpitude » = la Luxure ou l’Adultère ǁ al-munkari « l’Acte blâmable » = tout acte qui soulève la réprobation ǁ al-baġya « l’Insolence » = tout ce qui est manifestation d’orgueil, de morgue, l’insoumission aux commandements divins.
91
[93] Tenez fidèlement le pacte d’Allah quand vous l’avez contracté ! Ne violez pas les serments après les avoir appuyés solennellement et avoir pris Allah comme garant contre vous ! Allah sait ce que vous faites.
Note [édition originale] : Le pacte d’Allah. V. sourate XIII, 20 la note.
92
[94] Ne soyez pas comme celle qui redéfaisait ce qu’après dure peine elle avait filé ! Ne faites point de vos serments une feinte entre vous, en considération de ce qu’une communauté est plus éminente qu’une autre ! Allah vous éprouve seulement par cela et Il vous montrera certes, au Jour de la Résurrection, ce sur quoi vous vous opposiez.
93
[95] Si Allah avait voulu, Il aurait fait de vous une communauté unique. Mais Il égare qui Il veut et Il dirige qui Il veut, et il vous sera demandé compte de ce que vous faisiez.
94
[96] Ne faites pas de vos serments une feinte entre vous, sans quoi le pied vous manquera après avoir été ferme. Vous goûterez le Malheur pour prix de vous être écartés du Chemin d’Allah et vous aurez un immense tourment.
95
[97] Ne troquez pas à vil prix le pacte d’Allah : Ce qui est auprès d’Allah vaut mieux pour vous, si vous pouviez savoir.
96
[98] Ce qui est à votre portée s’épuise, tandis que ce qui est auprès d’Allah demeure. Certes, à ceux qui auront été constants, Nous donnerons leur récompense pour prix de ce qu’ils accomplissaient de mieux [sur terre].
97
[99] Quiconque, homme ou femme, accomplit œuvre pie, alors qu’il est croyant, Nous le ferons certes revivre en une vie excellente et, certes, Nous leur (sic) donnerons leur récompense pour prix de ce qu’ils accomplissaient de mieux.
Note [édition originale] : Quiconque etc. Même trait IV, 123 (sourate médinoise).
[Indications sur la Prédication.]
98
[100] Quand tu prêches la Prédication, cherche refuge en Allah contre le Démon maudit (rajîm) !
99
[101] Celui-ci n’a nul pouvoir contre ceux qui croient et s’appuient sur leur Seigneur.
100

Facsimile Image Placeholder
[102] Son pouvoir n’existe que contre ceux qui s’en remettent à lui et qui, par lui, sont des Associateurs.
101
[103] Quand Nous substituons une aya à une aya — Allah sait très bien ce qu’Il fait descendre —, [les Infidèles] disent : « Tu n’es qu’un faussaire ! » Mais la plupart ne savent point.
102
[104] Réponds[-leur] : « L’Esprit Saint a fait descendre de ton Seigneur, [cette Révélation] avec la Vérité, comme Direction et Annonce pour les Musulmans, afin de confirmer ceux qui croient. »
103
[105] Certes, Nous savons que [les Infidèles] disent : « Cet homme a seulement pour maître un mortel ! » [Mais] la langue de celui auquel ils pensent est [une langue] barbare, alors que cette Prédication est [en] claire langue arabe.
Note [édition originale] : Cet homme etc. Text. : un mortel lui enseigne seulement. ǁ Alors que cette Prédication. Text. : alors que ceci. — Cf. sur ce passage la sourate XXV, 5. Outre des informateurs chrétiens de la Mekke, Tab. nomme l’esclave persan Salmân dont la conversion eut lieu à Médine, après la venue de Mahomet en cette ville, en 622. Mais cette donnée est très suspecte, car elle repose sur une interprétation du terme ’a‛jamiyyun « barbare » contenu dans ce vt., qui, plus tard, signifiera « persan », « iranien ». Cette donnée ne prouve donc pas que ce vt. soit indubitablement médinois.
104
[106] Ceux qui ne croient pas dans les aya d’Allah, Celui-ci ne saurait les diriger. Ils auront un tourment cruel.
Note [édition originale] : lâ yahdî-himi llâhu « Celui-ci (= Allah) ne saurait les diriger. » Mais on peut également comprendre que le fait de ne point croire dans les signes marque déjà l’abandon par Allah de l’homme égaré. Un tel vt. peut donc être invoqué par les tenants du libre arbitre comme par leurs adversaires.
105
[107] Seuls forgent le mensonge ceux qui ne croient point dans les aya d’Allah. Ceux-là sont les menteurs.
[Menace aux Apostats.]
106
[108] Celui qui renie Allah après [avoir eu] foi en Lui — excepté celui qui a subi la contrainte et dont le cœur reste paisible en sa foi —, ceux dont la poitrine s’est ouverte à l’impiété, sur ceux-là tomberont le courroux d’Allah et un tourment terrible.
Note [édition originale] : On a tout lieu de penser, avec Barth, que l’incidente en italique est une addition ultérieure.
107
[109] C’est là le prix de ce qu’ils ont plus aimé la Vie Immédiate que la [Vie] Dernière et de ce qu’Allah ne saurait conduire le peuple des Infidèles.
108
[110] Ceux dont Allah a scellé le cœur, l’ouïe et la vue, ceux-là sont les Insouciants.
109

Facsimile Image Placeholder
[110] Nul doute qu’en la [Vie] Dernière, ils ne soient les Perdants.
110
[111] Toutefois, ceux qui ont émigré après avoir subi une épreuve (fitna), [qui] ensuite ont mené combat (jâhada) et ont été constants, en vérité, ton Seigneur, après tout cela, sera certes [envers eux] absoluteur et miséricordieux,
Note [édition originale] : Ce vt. est une addition ultérieure.
111
[112] au jour où chaque âme viendra, plaidant pour elle-même, [] chaque âme sera exactement payée de ce qu’elle aura fait et [ les Hommes] ne seront point lésés.
Note [édition originale] : Ce vt. s’enchaîne exactement au précédent et au 110.
[Parabole de la cité perverse.]
112
[113] Allah propose la parabole d’une cité qui a été paisible et tranquille, qui a reçu ses dons en abondance de toutes parts et qui a nié les bienfaits d’Allah. Celui-ci, en punition de ce que les gens de cette cité ont accompli, leur a fait goûter la faim et la peur.
113
[114] Un apôtre [issu] d’eux est venu à eux, [mais] ils l’ont traité d’imposteur et le Tourment les a emportés alors qu’ils étaient injustes.
[Réponse aux Juifs a propos des interdictions alimentaires.]
114
[115] Mangez parmi ce qu’Allah vous a attribué, ce qui est licite et bon ! Remerciez Allah de Son bienfait, si c’est Lui que vous adorez !
115
[116] Allah a seulement déclaré illicite pour vous la [chair d’une bête] morte, le sang, la chair du porc et ce qui a été consacré à un autre qu’Allah. [Mais] quiconque est contraint [à en manger] sans [intention d’être] rebelle ou transgresseur, Allah sera absoluteur [envers lui] et miséricordieux.
116
[117] Ne dites donc point, à propos de ce que vos bouches profèrent mensongèrement : « Ceci est licite et ceci est illicite », dans le but de forger le mensonge contre Allah. Ceux qui forgent le mensonge contre Allah ne seront pas les Bienheureux.
117
[118] Pauvre jouissance alors qu’ils auront un tourment cruel !
118
[119] A ceux qui pratiquent le Judaïsme, Nous avons interdit ce que Nous t’avons énuméré tout à l’heure. Nous ne les avons point lésés : ce sont eux qui se sont lésés eux-mêmes.
119

Facsimile Image Placeholder
[120] Toutefois, envers ceux qui, après avoir fait le mal par ignorance, sont par la suite revenus [de leur erreur] et se sont réformés (’aṣlaḥa), Ton Seigneur est certes absoluteur et miséricordieux.
120
[121] Abraham a été un guide, un homme docile à Allah, un ḥanîf et il n’a pas été parmi les Associateurs.
121
[122] [Il a été] reconnaissant de Ses faveurs à Allah qui l’a choisi et dirigé vers une Voie Droite.
122
[123] Nous lui avons donné une belle [position] en ce monde et, en vérité, dans la [Vie] Dernière, il est certes parmi les saints.
123
[124] Ensuite Nous t’avons révélé : « Suis la religion [milla] d’Abraham en ḥanîf, car il ne fut point parmi les Associateurs. »
124
[125] Le sabbat n’a été imposé qu’à ceux qui s’opposent à son sujet. En vérité, ton Seigneur décidera certes entre eux, au Jour de la Résurrection, de ce sur quoi ils s’opposent.
Note [édition originale] : Dans son état actuel, le début de ce vt. n’offre plus de sens précis aux commt.
125
[126] Appelle au Chemin de ton Seigneur par la Sagesse et la Belle Exhortation ! Discute avec eux de la meilleure manière ! Ton Seigneur connaît bien ceux qui sont égarés loin de Son Chemin et Il connaît bien ceux qui sont dans la bonne direction.
126
[127] Si vous châtiez, châtiez de la même façon que vous aurez été châtiés. [Mais] certes, si vous êtes patients, ce sera un bien pour ceux qui auront été patients.
127
[128] Sois patient : ta patience ne sera qu’avec [l’aide d’]Allah ! Ne t’attriste pas à propos [des Incrédules] et ne sois point dans l’angoisse du fait de ce qu’ils machinent !
128
Allah est avec ceux qui sont pieux et ceux qui sont bienfaisants.
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE LA MOUCHE
à Miel, contenant cent vingt-huit
versets, escrit à la Meque.
Note [édition originale] : Voy Gelaldin.
AU Nom de Dieu clement & misericordieux.
1
La punition de Dieu n’est pas esloignée, ne la souhaitez pas avant son temps, loüé soit Dieu, il n’a point de compagnon,
2
il fait descendre les Anges, & envoye ses inspirations à qui bon luy semble, preschez sa puissance, & les peines de l’Enfer aux infidelles, il n’y a point de Dieu que luy, craignez-le,
3
il a creé la Terre & les Cieux, il est plus puissant que vos Idoles,
4
& il a creé l’homme de la bouë de la terre, neantmoins il est opiniastre en son orgueil,
5
il a creé les animaux mondes pour vostre usage, vous en tirez un grand profit & un grand avantage pour vous vestir & vous nourrir,
6
vous voyez leur beauté lors qu’ils s’engraissent & lors qu’on les meine paistre,
7
ils portent la charge & tout ce que vous voulez envoyer dans les villes, ce que vous ne pourriez pas porter sans eux qu’avec un tres-grand travail, Dieu est clement & misericordieux envers vous,
8
il a creé les chevaux, les mulets, & les asnes
Facsimile Image Placeholder
pour vous porter, il a creé plusieurs belles choses dont vous n’avez pas la cognoissance ;
9
il enseigne le droict chemin à ceux qui observent ses commandemens, s’il eust voulu il vous auroit tous conduits au chemin de sa loy ;
10
il vous envoye l’eau du Ciel pour vous oster la soif, & pour faire produire les plantes & les arbres qui nourrissent vos troupeaux,
11
il fait produire les oliviers, les palmiers, les vignes & toutes sortes de fruicts, Ces choses sont des argumens de son unité à ceux qui les considerent,
12
il a creé la nuit, le jour, le Soleil, la Lune & les estoiles qui se meuvent à sa volonté, ces choses sont des signes de sa toute-Puissance à ceux qui sont sages ;
13
Il a creé tout ce qui est en terre de diverse couleur, genre & espece,
14
il a creé la mer qui vous donne du poisson, des perles & d’autres pierreries pour vous parer, tu voids que les navires coulent sur les eauës, & fendent les ondes pour l’advantage de vostre commerce, peut-estre que vous remercierez Dieu de ses graces ;
15
Il a eslevé les montagnes pour affermir la terre & pour l’empescher de se mouvoir, il a creé les fleuves & a estably des chemins pour vous conduire,
16
il y a creé les estoiles pour vous guider la nuit sur la mer, & les montagnes pour cognoistre de jour vostre chemin,
17
qui pouvoit créer ce qu’il a creé autre que luy ? ny penserez-vous jamais ?
18
Il n’est pas en vostre pouvoir de tenir compte de ses graces, il est tout clement & tout misericordieux,
19
& sçait le secret de vos ames ;
Facsimile Image Placeholder
20
Les Idoles que vous adorez ne peuvent rien créer, au contraire ils sont choses creées,
21
mortes, sans mouvement, & qui ne sçavent pas en quel temps le monde ressuscitera ;
22
vostre Dieu est un seul Dieu, ceux qui ne croyent pas à la fin du monde, ceux qui nient son unité, & ceux qui se glorifient de leur fausse creance,
23
ne sont pas aymez de sa divine Majesté,
24
lors qu’on les interroge de ce que Dieu a inspiré (à Mahomet) ils respondent qu’il ne presche que des fables de l’antiquité,
25
mais ils porteront leur fardeau au jour du Jugement, ils porteront leurs fardeaux qui les ont dévoyez du droict chemin, & ne l’ont pas cognu ;
26
Ceux qui ont esté auparavant eux ont esté des trompeurs, Dieu
a
Correction de : à
renversé leurs habitations, les ruynes sont tombées sur eux, & les a chastiez lors qu’ils y pensoient le moins,
27
il les rendra honteux au jour du Jugement, & leur demandera où sont leurs idoles pour lesquelles ils disputoient contre les vray-croyans. Ceux qui ont la cognoissance des commandemens de Dieu assurent que la honte sera sur le front des infidelles,
28
& que les Anges les feront mourir à cause de l’enormité de leurs pechez ; Ils diront à l’heure de la mort qu’ils croyent en Dieu, & qu’ils sont repentans de leurs fautes, Dieu sçait ce qu’ils ont fait,
29
il leur commandera d’entrer dedans l’Enfer où est la demeure des orgueilleux :
30
Il commandera à ceux qui ont eu sa crainte devant les yeux d’entrer dans la maison d’eternité,
31
& dans les jardins d’Eden où coulent plusieurs
Facsimile Image Placeholder
fleuves, ils y demeureront eternellement avec le comble de leur desir.
33
Les meschans demeureront-ils dans leur peché jusques à ce que les Anges les fassent mourir, ou jusques au jour du Jugement ? ainsi ont fait ceux qui les ont precedés. Dieu ne leur a point fait d’injustice, ils se sont fait tort à eux-mesmes par leur iniquité,
34
ils en ont esté chastiez, & ont ressenty la punition qu’ils avoient mesprisée,
35
ils ont dit, si Dieu eust voulu, nos peres & nous n’aurions adoré que luy seul, ainsi ont parlé leurs predecesseurs. Les Prophetes ne sont obligez qu’à prescher & instruire le peuple,
36
nous avons envoyé un Prophete à chaque nation pour l’instruire, & pour luy ordonner d’adorer un seul Dieu, & de quitter l’adoration de Tagot & des Idoles, Dieu en
a
Correction de : à
conduit quelques-vns au droict chemin, & les autres ont esté devoyez, considere quelle est la fin des meschans,
37
si tu tasche de les mettre au droict chemin tu perdras ton temps, Dieu ne conduit pas ceux qui se veulent devoyer, ils seront privez de protection au jour du Jugement,
38
ils ont juré par leur foy que Dieu ne fera pas ressusciter les morts, au contraire, il les fera ressusciter pour les chastier selon ses promesses, mais la plus grande partie des hommes ne le sçait pas,
39
s’ils le sçavoient ils recognoistroient leurs erreurs, & les impies recognoistroient leurs blasphemes.
40
Lors que nous avons voulu quelque chose nous avons dit, sois, elle a esté :
41
Ceux qui s’esloigneront des impies pour l’amour
Facsimile Image Placeholder
de leur Seigneur, & qui se convertiront seront recompensez en ce monde, & encore davantage en l’autre s’ils le sçavoient cognoistre.
42
Ceux qui supportent patiemment les injures des infidelles, & qui se confient en leur Seigneur seront recompensez lors qu’ils y penseront le moins.
43
Nous n’avons envoye cy-devant que des hommes pour prescher nostre loy, demandez à ceux qui ont la cognoissance de la loy escrite
Note [édition originale] : Ce sont les Juifs & les Chrestiens.
s’il n’est pas veritable ;
44
Nous t’avons envoyé l’Alcoran, afin que tu enseigne nos commandemens aux hommes, peut-estre qu’ils y penseront ;
45
La terre ne produira rien à ceux qui conspireront contre le Prophete, ils seront chastiez lors qu’ils y penseront le moins,
46
Dieu les chastiera en leur commerce, ils n’eviteront pas sa punition,
47
& leurs biens diminuëront peu à peu devant leurs yeux, Dieu n’est clement & misericordieux qu’à ceux qui l’honorent :
48
Ne voyent-ils pas l’ombrage de ce que Dieu a creé, tantost à droict, tantost à gauche pour adorer sa divine Majesté, certainement ils sont mesprisables,
49
tout ce qui est en la Terre & aux Cieux, les animaux & les Anges adorent Dieu avec humilité,
50
ils craignent leur Seigneur, & obeïssent à ses commandemens.
51
Dieu leur a commandé de ne craindre & de n’adorer qu’un seul Dieu, auquel obeïssance est deüe eternellement ;
52
Que craindrez-vous autre Dieu ?
53
qui vous protegera autre que Dieu ? Lors qu’il vous arrive du mal vous recourez à sa divine Bonté,
54
lors que vous
Facsimile Image Placeholder
estes delivrez, une partie d’entre vous l’en remercie, & neantmoins ne croit pas en sa loy ;
55
vous ne cherchez que les richesses de la terre, mais vous verrez quelle sera vostre fin,
56
ils disent que leurs biens procedent de leur Idoles, Par Dieu on leur demandera un jour compte de leurs blasphemes ;
57
Ils disent que Dieu a des filles, assurement ils se trompent,
58
& ne sont pas bien satisfaits lors qu’on leur dit qu’il leur est née une fille :
59
Ils fuyent ceux qui leur annonce la punition de leurs pechez, Dieu les delaissera dans l’ignominie, & seront mesprisez comme la terre qu’on foule aux pieds,
60
parce qu’ils ne croyent pas au jour du Jugement, le malheur les suivra perpetuellement, Dieu commandera tousjours & sera eternellement puissant & victorieux ;
61
Si Dieu chastioit le peuple lors qu’il l’offence, il ne laisseroit point d’animal en terre, il differe la punition des hommes jusques au temps ordonné, ils ne la peuvent ny avancer ny retarder,
62
ils disent que Dieu
a
Correction de : à
ce qu’eux-mesmes ne sont pas bien satisfaits d’avoir, ils mentent lors qu’ils disent que le Paradis est pour eux, il n’y a point de doute qu’ils sont devoyez & qu’ils seront precipitez dedans le feu d’Enfer.
63
Par Dieu nous avons envoyé cy-devant des Prophetes au peuple, le Diable a seduit les hommes, & a esté le maistre des impies en ce monde, mais ils ressentiront en l’autre de grands tourmens ;
64
Nous t’avons envoyé l’Alcoran pour expliquer aux hommes les doutes qu’ils ont touchant la Religion, & pour
Facsimile Image Placeholder
conduire les vray-croyans au droict chemin ;
65
Dieu envoye la pluye du Ciel pour rafraichir la terre, c’est un signe evident de sa toute-Puissance à ceux qui escoutent sa parole,
66
vous avez encore une marque de sa toute-Puissance aux animaux qui vous donnent du lait pour vous nourrir, & une autre marque aux fruicts de la terre,
67
au fruict des palmiers & de la vigne, dont vous tirez du vin, & en recevez du profit ; Ces choses sont signes de sa toute-Puissance à ceux qui les comprennent.
68
Le Seigneur a inspiré à la Mouche à miel d’habiter dans les campagnes, de se loger dans les arbres, dans les ruches,
69
& de manger de toute sorte de fruicts, elle produict le miel de diverse couleur qui sert de remede aux maladies des hommes, ces choses sont signes de la toute-Puissance de Dieu à ceux qui les considerent :
70
Dieu vous a creé & vous fera mourir, il y a des personnes entre vous qui seront pleines d’ignominie en leur vie, afin qu’ils cognoissent que Dieu sçait tout & qu’il est tout-Puissant,
71
il donne des biens aux uns plus qu’aux autres, les valets n’ont point de part aux facultez de leur maistre, & ne leur sont pas associez, (neantmoins ils associent à Dieu un autre Dieu esgal à luy, & blaspheme contre sa grace.)
72
Dieu vous a creé hommes & femmes, & vous a donné des enfans, & des enfans à vos enfans, il vous a enrichy des biens de la terre ; apres cette grace croirez-vous en vos Idoles qui sont des choses inanimées, vaines & inutiles ? serez-vous
Facsimile Image Placeholder
ingrats des bien-faits de Dieu ?
73
adorerez vous ce qui ne vous peut faire ny bien ny mal ?
74
ne croyez pas qu’il y ait un autre Dieu compagnon & associé avec Dieu ; il sçait ce que vous ne sçavez pas,
75
il vous enseigne une parabole, Un esclave qui est pauvre ne peut point faire d’aumosnes, & celuy qui est riche fait des aumosnes secrettement & publiquement comme bon luy semble, sont ils tous deux semblables ? doivent-ils estre mis en paralelle ? Loüange soit à Dieu ; certainement, la plus grande partie du peuple ne cognoit pas ses graces,
76
il vous enseigne une parabolle. Voila deux hommes, l’un estsourd & muet, & est à charge à son tuteur, il ne sçait à quoy l’employer, il n’est capable ny de bien faire ny de bien dire, est-il semblable à celuy qui parle, qui entend, qui enseigne la justice aux hommes, & qui suit le droict chemin ?
77
Tout ce qui est au Ciel & en la Terre est à Dieu, lors qu’il commande quelque chose elle est faite dans un clin d’œil & encore plustost, il est tout-Puissant,
78
c’est luy qui vous fait sortir du ventre de vos meres, qui vous donne l’oüie, la veuë & le sentiment, peut-estre que vous l’en remercierez ;
79
ne voyez vous pas les oyseaux qui volent en l’air, qui les soustient autre que Dieu ? c’est un signe evident de sa toute-Puissance pour les vray-croyans,
80
il vous a donné des maisons pour habiter, & la peau & les fourrures des animaux pour vous couvrir, il vous donne leur poil & leur laine pour meubler vos maisons,
81
& pour vous enrichir, il
Facsimile Image Placeholder
a creé des arbres & des nuës pour vous tenir à l’ombrage, il a crée les montagnes & les cavernes pour vous couvrir de la pluye, il a creé des vestemens pour vous garder de la chaleur du Soleil & de la rigueur du froid, il a accomply sa grace sur vous, peut-estre que vous vous resignerez à la volonté de sa divine Majesté, & que vous professerez son unité.
82
Si les infidelles se dévoyent du chemin de la loy, tu n’es obligé qu’à les prescher intelligiblement,
83
ils cognoissent la grace de Dieu & la mesprisent, parce que la plus grande partie d’entr’eux sont impies,
84
presche-leur le jour que je feray ressusciter toutes les nations du monde, & les Prophetes & Apostres qui leur ont presché mes commandemens, il n’y aura point d’excuse pour les infidelles,
85
ils ne trouveront point de protection ny d’allegement en leurs miseres ;
86
Lors qu’ils verront leurs Idoles, ils confesseront qu’ils estoient devoyez, ils cognoistront l’unité de ton Seigneur, & que leurs Idoles ne peuvent pas interceder pour eux.
87
Dieu a augmenté la punition des infidelles,
88
il leur a envoyé mal sur mal, parce qu’ils empeschent le monde de suivre sa loy :
89
Presche-leur le jour que je feray ressusciter toutes les nations du monde avec le Prophete qui les a preschés pour estre tesmoin de leurs actions, je seray tesmoin contre ceux de ta nation, je t’ay envoyé le livre qui explique les mysteres de ma loy pour conduire le peuple au droict chemin, & pour annoncer les joyes de Paradis à ceux qui professent mon unité.
90
Dieu ne vous commande de
Facsimile Image Placeholder
faire
que ce qui est raisonnable, il vous commande de faire des aumosnes, & de faire du bien à vos parens, il vous deffend la paillardise, la desobeïssance & l’injustice, il vous commande de bien faire, peut-estre que vous y penserez.
91
Satisfaites à ce que vous avez promis à Dieu, ne contrevenez pas à la foy promise, vous avez appellé Dieu pour estre tesmoin de vos promesses, il sçait tout ce que vous faites.
92
Ne faites pas comme la femme qui a filé du filet, elle la plié, & apres la tout broüillé & gasté, ne croyez pas qu’il y ait de la tromperie & de l’erreur en vostre loy ; Si les infidelles sont en plus grand nombre que vous, Dieu le permet pour vous esprouver, il vous expliquera au jour du Jugement les doutes qui sont entre vous,
93
s’il avoit voulu vous auriez tous observé une mesme loy, il conduit & dévoye qui bon luy semble, & vous demandera exactement compte de vos actions ;
94
Ne croyez pas qu’il y ait de la tromperie en vostre loy, gardez-vous de broncher apres avoir assuré vos pas, vous serez rigoureusement chastiez si vous dévoyez le peuple du droict chemin,
95
ne contrevenez pas à ce que vous avez promis à Dieu pour aucun prix, sa grace vous est plus advantageuse que les biens de la terre, si vous le sçavez cognoistre,
96
vos biens sont perissables, & les biens du Ciel sont eternels ; Il recompensera ceux qui persevereront à bien faire,
97
& celuy qui fera de bonnes œuvres sera benist en ce monde & en l’autre
98
Lors que tu liras l’Alcoran, demande à
Facsimile Image Placeholder
Dieu qu’il te delivre de la malice du Diable abominable a toutes les creatures,
99
il n’a point de pouvoir sur ceux qui se confient en sa divine Majesté,
100
son pouvoir s’estend sur ceux qui se devoyent, qui luy obeïssent, & qui adorent plusieurs Dieux.
101
Lors que nous changeons quelques preceptes (Dieu sçait bien ce qu’il ordonne) ils disent que tu es un menteur ; au contraire, la plus grande partie d’entr’eux sont des ignorans,
102
Dis leur, qu’assurément le Sainct Esprit l’a enseigné de la part de ton Seigneur pour confirmer les fidelles en leur foy, pour conduire au droict chemin ceux qui professent son unité, & pour leur annoncer les joyes du Paradis.
103
Je sçay qu’ils disent qu’un homme luy a enseigné l’Alcoran. Celuy qu’ils presument luy avoir enseigné est Perse de nation, & parle la langue des Perses, & l’Alcoran est en langue Arabesque remply d’instruction & d’eloquence.
104
Ceux qui ne croiront pas en Dieu ressentiront de grands tourmens,
105
ceux qui abjurent ses commandemens, blasphement contre sa divine Majesté,
106
ceux qui abjurent sa loy apres l’avoir professée, sentiront les effects de sa colere, & seront chastiez d’avoir preferé les biens de la terre aux biens du Ciel,
107
Dieu ne conduit pas les infidelles.
108
Ceux aux cœurs desquels il a imprimé la desobeissance, ceux qu’il a privé d’oüie & de veüe sont ignorans,
109
il n’y a point de doute qu’ils seront à la fin du monde au nombre des gens perdus,
110
il est misericordieux à ceux qui se convertissent, à ceux qui se
Facsimile Image Placeholder
repentent d’avoir devoyé le peuple du droict chemin, & à ceux qui perseverent en l’obeïssance de ses commandemens.
111
Souviens-toy du jour auquel l’homme disputera contre soy-mesme, & que chacun sera recompensé selon ses œuvres sans injustice ;
112
Dieu vous enseigne une parabole, Voila une ville franche & privilegiée, à qui Dieu envoye ses graces de tous costés avec abondance, & est ingrate de ses bien-faits, mais il luy a envoyé la misere, la famine & la peur à cause de son ingratitude ;
113
Dieu a envoyé à ses habitans un Prophete de leur nation, ils l’ont dementy, & ont esté chastiez à cause de leur peché ;
114
Mangez de ce que Dieu vous a donné, & le remerciez de sa grace si c’est luy que vous adorez,
115
il vous est deffendu de manger de la charogne, du sang, de la chair de pourceau & de tout ce qui n’a pas esté tué en proferant le nom de Dieu, il sera clement & misericordieux à celuy qui en mangera par necessité sans dessein de l’offenser ;
116
ne mentez pas en disant, Voila ce qui est permis de manger, ne blasphemez pas contre Dieu, ceux qui blasphement contre luy ne prospereront pas en ce monde,
117
& ressentiront en l’autre des tourmens douloureux.
118
Nous avons cy-devant deffendu aux Juifs de manger de ce que nous t’avons raconté, nous ne leur avons point fait d’injustice, ils se sont fait tort à eux-mesmes par leur peché,
119
ton Seigneur est clement & misericordieux à ceux qui l’offensent ignoramment, qui se convertissent & font de
Facsimile Image Placeholder
bonnes
œuvres.
120
Abraham estoit obeïssant à Dieu, il professoit son unité, il n’adoroit pas les Idoles,
121
& remercioit Dieu de ses graces, Dieu l’a esleu & l’a conduit au droict chemin,
122
il luy a donné du bien en ce monde, & l’a mis en l’autre au nombre des bien-heureux :
123
Nous t’avons inspiré de suivre la loy d’Abraham, il professoit l’unité de Dieu, & n’adoroit pas les Idoles,
124
il a estably le Sabat entre les Juifs duquel ils disputent, Dieu jugera leur different au jour du Jugement.
125
Appelle le peuple à la loy de Dieu avec prudence & predications, & dispute contr’eux avec de bonnes raisons, Dieu cognoit ceux qui se devoyent du droict chemin,
126
s’ils vous traittent mal, traitez-les comme ils vous traiteront, si vous patientez la patience est advantageuse à ceux qui la prennent en gré,
127
prenez patience pour l’amour de Dieu, & ne vous affligez pas des deportemens ny de la malice des impies,
128
Dieu est avec les gens de bien qui ont sa crainte devant les yeux.
Facsimile Image Placeholder
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA XXVI
1
Nolite nimium festinare. Ecce iam aduenit praeceptum Dei, qui super omne dictum uestrum sublimatus est,
2
Note [édition originale] : Angeli animati
quique pro suo uelle super quemlibet angelos animatos, ut dicant ei, non esse nisi Deum unum, demittit. Eum itaque timete,
3
Note [édition originale] : Beneficia Dei in homines.
coeli terraeque conditorem, qui ob nostra de eo
dicta
Correction de : dictu
se sublimauit.
4
De spermate hominem producit : quem postea causidicum et eloquentem, atque
Facsimile Image Placeholder
discretum fieri contingit.
5
Idem quoque munificus bestias tales fecit, ut uos inde calorem, et commodum, ac uictum,
6
et ornatum, atque decus, ad eundum spaciatum,
7
uestrasque sarcinas ad quaslibet terras portatum, quod uobis esset tum difficile tum impossibile,
8
quales sunt equi, et muli, et asini, sortiamini. Idem etiam uobis ignorata faciens,
9
uiam rectam, licet eorum quidam pro eo nil faciant, plures edocet. Ipso tamen uolente, omnes uniusmodi eiusdemque sectae fierent.
10
Per eum imbres desuper in terram ad uites et arbores educendas descendunt.
11
¶ Unde uos uictum sumitis. Habetis etiam per ipsum messes, et oliuas, ac palmas, et arborum genus omne.
12
Idem diem et noctem creans, et solem, et lunam, ac stellas, omnesque suo praecepto sua negotia perpetrant,
13
resque multiformes atque dissimiles in terra perficiens :
14
mare uestro uictui et uestitui, tum carnes recentes, cum caetera commoda extrahendo, nauiumque cursui, ut per ipsum bona tum acquiratis, tum multiplicetis, Deo fauente, cui grates sunt reddendae, commodum et idoneum statuit.
15
Et in terra montes et aquas, ac uias ad itinera negotiaque gerenda,
16
et stellas ac signa ad rectarum uiarum noticiam in coelo disposuit.
17
Quae cuncta uirtutes et euidentia miracula bonis atque discretis apparent, quantum inter est Deo potenti creare hominem, et homini talis operis impotenti.
18
Sed quis Dei mirabilia dinumerare potest ? Ipse quidem est ueniae misericordiaeque largitor,
19
aeque sciens cordis arcana, uoceque prolata.
20
Illi quos Dei loco adoratis, facti sunt, nil facere potentes.
Note [édition originale] : Ex enumeratis operibus Dei demonstrat quantum ab eo distent qui titulo Deorum coluntur.
21
¶ Vita quidem carent, et insensibiles sunt. Hora quidem suae resurrectionis singuli scient,
22
unum solum esse Deum. Quisquis autem alii saeculo non crediderit, cor malum atque praesumptuosum gerit.
24
Note [édition originale] : Patrum aemulatores inepti.
Plures interrogati, quae Dei praecepta sint illis tradita, dicunt, illa mirabilia priorum.
25
qui saeculo futuro peccatorum cumulo prementur, tum propter pondus suorum peccatorum, tum propter sarcinas incredulorum, quos sibi stulte credere fecerant.
26
Praedecessorum uero suas artes facientium, aedificiorum fundamenta Deus diruens, super eos tecta subuertit. Et sic unde minus extimabant, malum eis incubuit.
27
Quos die futuro interrogabimus, ubi sint, quos mihi participes statuerunt ? Sapientium quidem testimonio malum et dedecus illius diei inferentur incredulis.
28
Incredulis perseuerantibus usque dum angeli suas animas eliciunt, tuncque se illis commendando dicentibus se plus nescire, Deus eorum facta dinoscens inquiet :
29
Intrate portas gehennae, postea nunquam egressuri. Resistentes itaque, malam uiam gradiuntur.
30
Note [édition originale] : Bona futuri saeculi longe praeponderant praesentibus.
Timentes Deum, quaesiti quid diuinitus illis sit datum, inquient, Bonum. Sciant omnes hic saeculoque futuro bonum promerentes, illi saeculi bonum melius et praeciosius esse.
32
Note [édition originale] : Paradisus.
¶ Illis, quos angeli mortis hora bonos inueniunt dicent : Saluete, et pro factis uestris paradisum, domum optimam,
31
ubi sunt fontes et fluxus aquarum idonei, introite, omne uelle uestrum habituri. Tale quid enim bonorum meritum exigit.
33
Non expectant increduli nisi aduentum angelorum, uel alius a Deo dati. Similiter et sui praedecessores fecerunt, quibus Deus nequaquam, sed ipsi sibi mala fecere.
34
Unde propter ridiculum, caeteraque peccata merito perierunt.
35
Dicent autem increduli : Si Deus uellet, nec nos nec nostri parentes aliud quam ipsum adorassemus, nec quicquam nisi praeceptum suum faceremus. Sui uero praedecessores similiter fecerunt. Sed nuncio nil aliud pertinet, nisi tantum praeceptum applicare.
36
Note [édition originale] : Munus legati, exponere mandata.
Cuique gentium missis nunciis, ut Deum adorare et idolis minime credere praedicando persuaderent, quandam illius partem ad uiam rectam, quandam ad malam Deus deduxit. Terras perscrutentur, ut uideant, quis erat finis contradicentium.
37
Note [édition originale] : Exempla pereuntium ob falsam religionem moueant.
Non preceris ut Deus malos uiam rectam edoceat.
Facsimile Image Placeholder
Nil enim proficiet, nisi cui Deus uoluerit.
38
Note [édition originale] : Resurrectio.
Iureiurando suo firmantibus, mortuos nunquam resurrecturos, respondet Deus : Imo et terminus ille ueracissimus est, quanquam plurimis nesciis.
39
Ego uobis contrarietates explano : Post uero cognoscent increduli, se mentitos fuisse.
40
Quando quid fieri uoluimus, dicimus Fiat, et factum est.
41
¶ Post malum laboremque perpessum factis
42
expugnatoribus Dei nomine indurantibus,
41
et se ipsi commendantibus, hic bonum saeculoque futuro maius si sciuerint, tribuam.
43
Ante te non alios misimus nuncios quam homines, qui discretos perscrutarentur, an librorum mirabilium atque psalterii noticia affectaretur.
44
Tibi quoque librum istum tradidi, ut eius praecepta dicas et explanes hominibus, ut intelligant, et cogitent, quid prioribus contradicentibus contingit.
45
Culpabiles et peccatores nequaquam opinati sunt, quod uel tellus eos absorberet, aut inopinabile malum illis incumberet :
46
uel in negotiis suis,
47
seu timore, nil facere potentes caperentur : Deus tamen piissimus et omnipotens, uoluntatem suam in actum deduxit.
48
Note [édition originale] : Umbrae, adoratio quaedam Dei.
Nonne percipiunt, qualiter omnes Dei creaturae dextrorsum et sinistrorsum, omnemque partem uersus umbram proiiciendo, sese Deo humiliant, ipsumque precantur.
49
Omnes rursum coelestes angeli, bestiaeque terrestres, Deum super eos exaltatum omni superbia deposita
50
timent, omneque praeceptum illis ab eo perpetrant.
51
¶ Nullatenus uobis Deos diuersos statuite : quoniam non est nisi solus unus, et illum adorate.
52
Eius enim sunt uniuersa coelestia atque terrestria, et omnis bona lex atque recta. Cur alium quam eum inuocatis ?
53
Quid nisi ab ipso commodi uel uictus habetis ?
Malo uos percutiente illum adoretis, atque precemini :
54
quod ipso tollente, uestri quidam minime credentes, praecepta diuina sibi data illi participes ponunt.
56
Et nostrorum bonorum sibi datorum portionem rei a se ignoratae tribuunt,
57
Deoque filios,
Note [édition originale] : Filios attribui Deo, indigne fert.
quod ipse non uult, omnia pro uelle suo dicentes adscribunt. Nunc pro uelle suo agant quidlibet,
atque dicant : Deus autem omnia uerba sua perscrutaturus, eos se cognoscere faciet.
58
Cum eorum cuipiam filia nascitur, suam inde denigrat faciem, suspiriaque trahit, et ab hominum conuentu recedit, usquequo deliberet, utrum eam natam teneat, an uiuam sepeliat.
59
Heu quam prauum est iudicium, et quam iniqua similitudo eorum, qui minime credunt aduentui futurae diei.
Note [édition originale] : Taxat immanitatem quorundam, qui liberos foem. oderunt.
60
Dei quidem sublimis et sapientis similitudo celsitudinis est.
61
Note [édition originale] : Longanimitas Dei
¶ Si Deus ad hominum malefacta semper respiceret, nequaquam in terra quidpiam animal dimitteret. Sed ipse mitis atque propitius ad horam scitam spacium differt, quam, cum uenerit, nemo praeire uel sequi poterit.
Note [édition originale] : Blasphemiae.
De Deo plurima non dicenda,
62
illi bilingues atque mendaces proferentes, ostentant se bonum habituros, cum nil praeter ignem ob stultiloquium suum sint accepturi.
63
Per memetipsum iuro, me genti praecedenti uos, mandatum fecisse. Sed diabolus eam distorquens, sua sibi uisu pulchra fecit : Cui nunc se commendantes, malum grauissimum passuri sunt.
64
Note [édition originale] : Alcoran datus, ut dissidia religionis tollat, et uiam salutis indicet.
Hunc librum non alia de causa tibi commisi, nisi ut hominibus suas contrarietates exponas, et uiam rectam, atque misericordiam credentibus patefacias.
65
Deus de coelo dimittit imbres, ut terram mortuam uiuificent :
66
et de uentribus bestiarum lac purum ex egestione et sanguine decolatum ad bibendum dulce, uictuique commodum educit :
67
et in arboribus ac palmis et uitibus creat, quod inebriat, et optime pascit. Hincque uos assumite uobis. Quae cuncta non minima sunt miracula sapientibus et audientibus.
68
Note [édition originale] : Apes.
Apibus item iussimus, ut in montibus et arboribus sibi suas mansiones aedificarent,
69
et deinceps de pomis omnibus gustarent, nec quoquam pergere
Facsimile Image Placeholder
ad suum quaerendum commodum Dei nomine differrent, ut sic ex uteris suis syropus multicolor saluber hominibus oriretur. Quod et ita contingit summe sapientibus admirandum.
70
Ipse itidem Deus uos creauit, et perire faciet. Et uestri quidam ad peiorem uitam deuergentur, usquequo a scientibus facti sunt inscii.
71
Note [édition originale] : Contra idololatras.
¶ Deo huic maiorem uictus copiam, illi uero minorem tribuente, exigitne uis, ditiorem a suo participe, quam ipse de rebus singulis accipere ? Cur Dei bona negatis ?
72
Note [édition originale] : Consanguinitas.
Deus de uobismetipsis uobis mulieres, et inde prolem, ac inde consanguineos, uicissimque res bonas tribuit. Cur igitur mala creditis, uobisque bona data negatis,
73
Deique loco nullum uobis uictum coelestem seu terrestrem dantes, dareue potentes adoratis ?
74
Ipsi nulla proponatis exempla, omnia scienti,
75
uobisque nescientibus parabolam istam proponenti.
Note [édition originale] : Comparatio ueri et falsi cultoris Dei.
Suntne sibi similes an aequales, quorum alter summa miseria calamitateque premitur, alter nostrorum bonorum abundans, ea clam palamque † distribuit, minime
Note [édition originale] : † Alias distribuit ? Minime.
Deo gratus,
Note [édition originale] : > Deo grates.
quod eorum pars plurima manet inscia ?
76
Aut sunt sibi similes alicuius clientes, quorum alter mutus et nequam, et in suum dominum, praeceptique nunquam efficax : et alter, qui quolibet missus, nunquam redit incommodus et inanis, nil praeter aequum et rectum postulans ?
77
Nolite alia proficisci quam recta uia Dei, cuius sunt coeli terraeque secreta :
78
qui uos ab aluis matrum uestrarum uobis nesciis eduxit, et aures ac oculos cordaque simul uobis ad suarum gratiarum redditionem atque noticiam praebuit.
77
Horae quidem aduentus non est, nisi qualis ictus oculi ad coelum penetrans, aut uelocior etiam.
Note [édition originale] : Aduentus domini ad iudicium pernicissimus : ut Mathei 24. etc.
79
Nonne uidetis aues coelo propinquas, non aliunde quam Deo sustineri ? quod credentibus admirandum est.
80
Vobis autem domos usque ad mortem inhabitandas, et de bestiarum pellibus uestes, tum in negotiis gerendis, tum in domibus ferendas, earumque lanam et pilos atque crines uobis omnia proficuum tradidit.
81
¶ Ita quoque Deus uestrae materiae iocundam umbram, uobisque loca montuosa frequentationi, uestesque tum causa caloris tum causa frigoris, tum gratia timoris expellendi praebens, uos adeo bonis omnibus repleuit, ut sanitatem atque salutem habeatis.
82
Illis autem credere nolentibus, tuum est tantum praecepta nunciare.
83
Eorum etenim pars plurima manet incredula, bona cognita respuens.
84
Die, qua de singulis gentibus testimonium quaeremus, non incredulorum testimonium postulabimus, nec eos auscultabimus,
85
nec eorum malum uisum minuemus, nec ad eos uisum reflectemus,
86
qui uisis a se positis participibus inquient : O Deus, isti sunt, quos tui loco adorauimus. Illis uero respondentibus, eos inde mentiri,
87
illa tandem die Deum adorabunt, respuentes prius adorata.
88
Et tunc incredulis a uia Dei se diuertentibus, malum aliud super illud ob suam maliciam accumulabimus.
89
Singularumque gentium testibus de semetipsis aduocatis, tecum gentis huius testis adueniam. Tibi librum istum tradidi, ut cuncta praecepta mea patefacias, uiamque rectam, et misericordiam, bonumque nuncium credentibus intimes,
90
Deo praecipiente, ut iustum bonumque facias, tuisque consanguineis beneficus existas, qui culpas et inuidiam prohibet, te castigans, ut memor efficiaris.
91
Note [édition originale] : Vota exoluenda.
¶ In Dei nomine uota tua perfice, nec non adauge.
Note [édition originale] : Iusiurandum religiose praestandum.
Iusiurandum firmatum, cum Deus omne tuum opus aspiciens, inde fideiussor existit, nullatenus mentiaris :
92
nec imiteris eum, qui uerba prius firmata contradicendo falsum inducit iusiurandum, uolens in hoc saeculo nobis probare mendacia. Hic enim foeneratoribus annumerabitur.
94
Et si pes tuus primo firmus labitur, mali grauissimi passionem sustinebis. Inter uos falsa sacramenta nullatenus facite,
95
nec diuinam firmaturam pro modico uendite. Quod enim apud Deum
Facsimile Image Placeholder
reseruatur nobis, multo melius censetur.
96
Res enim mundana cito transit, diuina nunquam.
97
Note [édition originale] : Munificus bonorum remunerator Deus
Secundum optimum modum suorum operum quemque Deus remunerabit, uitam tribuens aeternam, siue uir fuerit, siue mulier.
93
Si uellet Deus, uos unam gentem efficeret. Sed hunc aberrare, illum uero credere facit.
98
Note [édition originale] : Alcoran legendus cum diuina sanctificatione aduersus diabolum.
Quando legeritis Alchoran, uosmetipsos diuina sanctificatione a diabolo protegite
99
cui impossibile facere quicquam nisi tantum incredulis, et Deo participes ponentibus.
101
¶ Cum sit hoc alicuius uerbi pro uerbo mutuatio, Deo positionem suam sciente, dicunt increduli. Tu quidem non es nisi mendax, cum adeo uerba tua uaries. Sed huius rei plures eorum sunt inscii.
102
Ipse namque Deus, spiritusque suus benedictus, hunc librum ueracissimum composuerunt, ut rectam uiam credentibus, plenique gaudii rumorem bonis confirmet.
103
Scimus quidem eos iam dicturos, linguae Latinae uirum doces, et Alchoran est Arabicus.
Note [édition originale] : Cur Latinis non Latine scribat, frigide diluit.
104
Eos nunquam Deus uiam rectam docebit, qui Dei praeceptis contradicendo,
105
soli mendacissimi sunt : sed malum grauissimum eis inferet.
106
Post fidem habitam incredulus ui coactioneque factus, fidem legemque corde suo retinens non damnabitur.
Note [édition originale] : Vi ad negandum fidem adactus, corde tamen eam retinens, non dannabitur. Id cum haereticis quibusdam habet commune.
107
Sed hoc sponte faciens, quia huius mundi uitam alii praetulerit, nunquam a Deo in uiam rectam dirigendus, grauissimis cruciatibus affligetur.
108
Talium enim corda Deus sigillat, et aures oculosque simul. Unde hic negligentes et inscii uiuunt,
109
deinceps perdendi.
110
Expugnatoribus post laborum atque malorum sustentamen effectis, ueniam et misericordiam Deus impertietur.
111
¶ Die qua quisque pro se disceptabit, cuique secundum opera sua, absque uirium et iniuriarium illatione, mercedem Deus tribuet :
112
qui hanc uobis parabolam praebet.
Note [édition originale] : Ingratitudo cuiusdam oppidi erga Deum, grauiter punita.
Villae cuidam praesens nihil timenti, futurorumque securae, sui uictus copia multis locis redundabat. Sed ipsam nullas Deo pro suis beneficiis grates referentem, fames atque timor, Deo iubente, presserunt : et suos incolas,
113
nuncio sibi misso contradicentes, pestis mortifera pessundedit.
114
Vos itaque Dei bona saporifera, et hale comedentes, Deum adorate, ipsique grates persoluite :
116
multumque cauete, ne quid propter uestrarum uoluptatum perfectionem, hale ponatis a Deo constitutum haram, uel e contra, ipsi mendacium imponentes.
117
Tales etenim nec multum nec parum antecedunt, malum grauissimum habituri.
115
Deus quidem nil fecit † haram
Note [édition originale] : † id est, illicitum.
uictui uestro,
Note [édition originale] : Prohibita uesci.
nisi morticinium, et sanguinem, carnemque porcinam, et animal non Dei nomine decollatum. Inde tamen necessitate cogente sumenti, Deus ueniam dabit :
119
Et similiter id facienti nescienter, et postea poenitenti, ac bene facienti.
118
Eadem quoque Iudaeis haram constituimus, nec eis nos, sed ipsimet sibi fecerunt iniuriam.
120
Note [édition originale] : Abrahae pietas.
Abraham uir in Deum credens atque bonus,
121
pro bonis sibi collatis Deo grates persoluit, quas Deus benigne suscipiens, et eum in semitam rectam dirigens,
122
ei bonum in hoc saeculo tribuit, et in alio bonis associabit.
123
Note [édition originale] : Machumet fidei Abrahae consors.
Postea te misimus, ut ipsius Abrahae legem sequaris,
Note [édition originale] : Vanissime.
124
Note [édition originale] : Sabathum.
Sabathi quidem custodiam non iniunximus, nisi quibus inerat contrarietas atque disceptatio, quas Deus futurus iudex discutiet.
125
Cum sapientia praescripta, bonoque castigamine Deum inuoca. Disceptando honesta uerba, bonaque tantum profer.
Note [édition originale] : Modestia seruanda in disputando. Idem planiss. docet Petrus Apostolus.
Deus quidem discutit sapienter, qui rectam uiam, quiue tortam proficiscitur.
126
Omni tibi quid ingerenti, modo simili responde. Patienter tamen sustinere, melius est.
127
Igitur et non nisi cum Deo patienter indura. Contradicentes minime timeas, nec pro dictis suis aliquatenus contristeris.
128
Quia Deus cum se timentibus et benegerentibus semper existit.