Bibliographic Information

Sourate 19 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless19

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة مريم
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
كهيعص
2
ذِكْرُ رَحْمَتِ رَبِّكَ عَبْدَهُ زَكَرِيَّا
3
إِذْ نَادَى رَبَّهُ نِدَاءً خَفِيًّا
4
قَالَ رَبِّ إِنِّي وَهَنَ الْعَظْمُ مِنِّي وَاشْتَعَلَ الرَّأْسُ شَيْبًا وَلَمْ أَكُن بِدُعَائِكَ رَبِّ شَقِيًّا
5
وَإِنِّي خِفْتُ الْمَوَالِيَ مِن وَرَائِي وَكَانَتِ امْرَأَتِي عَاقِرًا فَهَبْ لِي مِن لَّدُنكَ وَلِيًّا
6
يَرِثُنِي وَيَرِثُ مِنْ آلِ يَعْقُوبَ وَاجْعَلْهُ رَبِّ رَضِيًّا
7
يَا زَكَرِيَّا إِنَّا نُبَشِّرُكَ بِغُلَامٍ اسْمُهُ يَحْيَى لَمْ نَجْعَل لَّهُ مِن قَبْلُ سَمِيًّا
8
قَالَ رَبِّ أَنَّى يَكُونُ لِي غُلَامٌ وَكَانَتِ امْرَأَتِي عَاقِرًا وَقَدْ بَلَغْتُ مِنَ الْكِبَرِ عِتِيًّا
9
قَالَ كَذَلِكَ قَالَ رَبُّكَ هُوَ عَلَيَّ هَيِّنٌ وَقَدْ خَلَقْتُكَ مِن قَبْلُ وَلَمْ تَكُ شَيْئًا
10
قَالَ رَبِّ اجْعَل لِّي آيَةً قَالَ آيَتُكَ أَلَّا تُكَلِّمَ النَّاسَ ثَلَاثَ لَيَالٍ سَوِيًّا
11
فَخَرَجَ عَلَى قَوْمِهِ مِنَ الْمِحْرَابِ فَأَوْحَى إِلَيْهِمْ أَن سَبِّحُوا بُكْرَةً وَعَشِيًّا
12
يَا يَحْيَى خُذِ الْكِتَابَ بِقُوَّةٍ وَآتَيْنَاهُ الْحُكْمَ صَبِيًّا
13
وَحَنَانًا مِّن لَّدُنَّا وَزَكَاةً وَكَانَ تَقِيًّا
14
وَبَرًّا بِوَالِدَيْهِ وَلَمْ يَكُن جَبَّارًا عَصِيًّا
15
وَسَلَامٌ عَلَيْهِ يَوْمَ وُلِدَ وَيَوْمَ يَمُوتُ وَيَوْمَ يُبْعَثُ حَيًّا
16
وَاذْكُرْ فِي الْكِتَابِ مَرْيَمَ إِذِ انتَبَذَتْ مِنْ أَهْلِهَا مَكَانًا شَرْقِيًّا
17
فَاتَّخَذَتْ مِن دُونِهِمْ حِجَابًا فَأَرْسَلْنَا إِلَيْهَا رُوحَنَا فَتَمَثَّلَ لَهَا بَشَرًا سَوِيًّا
18
قَالَتْ إِنِّي أَعُوذُ بِالرَّحْمَنِ مِنكَ إِن كُنتَ تَقِيًّا
19
قَالَ إِنَّمَا أَنَا رَسُولُ رَبِّكِ لِأَهَبَ لَكِ غُلَامًا زَكِيًّا
20
قَالَتْ أَنَّى يَكُونُ لِي غُلَامٌ وَلَمْ يَمْسَسْنِي بَشَرٌ وَلَمْ أَكُ بَغِيًّا
21
قَالَ كَذَلِكِ قَالَ رَبُّكِ هُوَ عَلَيَّ هَيِّنٌ وَلِنَجْعَلَهُ آيَةً لِّلنَّاسِ وَرَحْمَةً مِّنَّا وَكَانَ أَمْرًا مَّقْضِيًّا
22
فَحَمَلَتْهُ فَانتَبَذَتْ بِهِ مَكَانًا قَصِيًّا
23
فَأَجَاءَهَا الْمَخَاضُ إِلَى جِذْعِ النَّخْلَةِ قَالَتْ يَا لَيْتَنِي مِتُّ قَبْلَ هَذَا وَكُنتُ نَسْيًا مَّنسِيًّا
24
فَنَادَاهَا مِن تَحْتِهَا أَلَّا تَحْزَنِي قَدْ جَعَلَ رَبُّكِ تَحْتَكِ سَرِيًّا
25
وَهُزِّي إِلَيْكِ بِجِذْعِ النَّخْلَةِ تُسَاقِطْ عَلَيْكِ رُطَبًا جَنِيًّا
26
فَكُلِي وَاشْرَبِي وَقَرِّي عَيْنًا فَإِمَّا تَرَيِنَّ مِنَ الْبَشَرِ أَحَدًا فَقُولِي إِنِّي نَذَرْتُ لِلرَّحْمَنِ صَوْمًا فَلَنْ أُكَلِّمَ الْيَوْمَ إِنسِيًّا
27
فَأَتَتْ بِهِ قَوْمَهَا تَحْمِلُهُ قَالُوا يَا مَرْيَمُ لَقَدْ جِئْتِ شَيْئًا فَرِيًّا
28
يَا أُخْتَ هَارُونَ مَا كَانَ أَبُوكِ امْرَأَ سَوْءٍ وَمَا كَانَتْ أُمُّكِ بَغِيًّا
29
فَأَشَارَتْ إِلَيْهِ قَالُوا كَيْفَ نُكَلِّمُ مَن كَانَ فِي الْمَهْدِ صَبِيًّا
30
قَالَ إِنِّي عَبْدُ اللَّهِ آتَانِيَ الْكِتَابَ وَجَعَلَنِي نَبِيًّا
31
وَجَعَلَنِي مُبَارَكًا أَيْنَ مَا كُنتُ وَأَوْصَانِي بِالصَّلَاةِ وَالزَّكَاةِ مَا دُمْتُ حَيًّا
32
وَبَرًّا بِوَالِدَتِي وَلَمْ يَجْعَلْنِي جَبَّارًا شَقِيًّا
33
وَالسَّلَامُ عَلَيَّ يَوْمَ وُلِدتُّ وَيَوْمَ أَمُوتُ وَيَوْمَ أُبْعَثُ حَيًّا
34
ذَلِكَ عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ قَوْلَ الْحَقِّ الَّذِي فِيهِ يَمْتَرُونَ
35
مَا كَانَ لِلَّهِ أَن يَتَّخِذَ مِن وَلَدٍ سُبْحَانَهُ إِذَا قَضَى أَمْرًا فَإِنَّمَا يَقُولُ لَهُ كُن فَيَكُونُ
36
وَإِنَّ اللَّهَ رَبِّي وَرَبُّكُمْ فَاعْبُدُوهُ هَذَا صِرَاطٌ مُّسْتَقِيمٌ
37
فَاخْتَلَفَ الْأَحْزَابُ مِن بَيْنِهِمْ فَوَيْلٌ لِّلَّذِينَ كَفَرُوا مِن مَّشْهَدِ يَوْمٍ عَظِيمٍ
38
أَسْمِعْ بِهِمْ وَأَبْصِرْ يَوْمَ يَأْتُونَنَا لَكِنِ الظَّالِمُونَ الْيَوْمَ فِي ضَلَالٍ مُّبِينٍ
39
وَأَنذِرْهُمْ يَوْمَ الْحَسْرَةِ إِذْ قُضِيَ الْأَمْرُ وَهُمْ فِي غَفْلَةٍ وَهُمْ لَا يُؤْمِنُونَ
40
إِنَّا نَحْنُ نَرِثُ الْأَرْضَ وَمَنْ عَلَيْهَا وَإِلَيْنَا يُرْجَعُونَ
41
وَاذْكُرْ فِي الْكِتَابِ إِبْرَاهِيمَ إِنَّهُ كَانَ صِدِّيقًا نَّبِيًّا
42
إِذْ قَالَ لِأَبِيهِ يَا أَبَتِ لِمَ تَعْبُدُ مَا لَا يَسْمَعُ وَلَا يُبْصِرُ وَلَا يُغْنِي عَنكَ شَيْئًا
43
يَا أَبَتِ إِنِّي قَدْ جَاءَنِي مِنَ الْعِلْمِ مَا لَمْ يَأْتِكَ فَاتَّبِعْنِي أَهْدِكَ صِرَاطًا سَوِيًّا
44
يَا أَبَتِ لَا تَعْبُدِ الشَّيْطَانَ إِنَّ الشَّيْطَانَ كَانَ لِلرَّحْمَنِ عَصِيًّا
45
يَا أَبَتِ إِنِّي أَخَافُ أَن يَمَسَّكَ عَذَابٌ مِّنَ الرَّحْمَنِ فَتَكُونَ لِلشَّيْطَانِ وَلِيًّا
46
قَالَ أَرَاغِبٌ أَنتَ عَنْ آلِهَتِي يَا إِبْرَاهِيمُ لَئِن لَّمْ تَنتَهِ لَأَرْجُمَنَّكَ وَاهْجُرْنِي مَلِيًّا
47
قَالَ سَلَامٌ عَلَيْكَ سَأَسْتَغْفِرُ لَكَ رَبِّي إِنَّهُ كَانَ بِي حَفِيًّا
48
وَأَعْتَزِلُكُمْ وَمَا تَدْعُونَ مِن دُونِ اللَّهِ وَأَدْعُو رَبِّي عَسَى أَلَّا أَكُونَ بِدُعَاءِ رَبِّي شَقِيًّا
49
فَلَمَّا اعْتَزَلَهُمْ وَمَا يَعْبُدُونَ مِن دُونِ اللَّهِ وَهَبْنَا لَهُ إِسْحَاقَ وَيَعْقُوبَ وَكُلًّا جَعَلْنَا نَبِيًّا
50
وَوَهَبْنَا لَهُم مِّن رَّحْمَتِنَا وَجَعَلْنَا لَهُمْ لِسَانَ صِدْقٍ عَلِيًّا
51
وَاذْكُرْ فِي الْكِتَابِ مُوسَى إِنَّهُ كَانَ مُخْلَصًا وَكَانَ رَسُولًا نَّبِيًّا
52
وَنَادَيْنَاهُ مِن جَانِبِ الطُّورِ الْأَيْمَنِ وَقَرَّبْنَاهُ نَجِيًّا
53
وَوَهَبْنَا لَهُ مِن رَّحْمَتِنَا أَخَاهُ هَارُونَ نَبِيًّا
54
وَاذْكُرْ فِي الْكِتَابِ إِسْمَاعِيلَ إِنَّهُ كَانَ صَادِقَ الْوَعْدِ وَكَانَ رَسُولًا نَّبِيًّا
55
وَكَانَ يَأْمُرُ أَهْلَهُ بِالصَّلَاةِ وَالزَّكَاةِ وَكَانَ عِندَ رَبِّهِ مَرْضِيًّا
56
وَاذْكُرْ فِي الْكِتَابِ إِدْرِيسَ إِنَّهُ كَانَ صِدِّيقًا نَّبِيًّا
57
وَرَفَعْنَاهُ مَكَانًا عَلِيًّا
58
أُولَئِكَ الَّذِينَ أَنْعَمَ اللَّهُ عَلَيْهِم مِّنَ النَّبِيِّينَ مِن ذُرِّيَّةِ آدَمَ وَمِمَّنْ حَمَلْنَا مَعَ نُوحٍ وَمِن ذُرِّيَّةِ إِبْرَاهِيمَ وَإِسْرَائِيلَ وَمِمَّنْ هَدَيْنَا وَاجْتَبَيْنَا إِذَا تُتْلَى عَلَيْهِمْ آيَاتُ الرَّحْمَنِ خَرُّوا سُجَّدًا وَبُكِيًّا
59
فَخَلَفَ مِن بَعْدِهِمْ خَلْفٌ أَضَاعُوا الصَّلَاةَ وَاتَّبَعُوا الشَّهَوَاتِ فَسَوْفَ يَلْقَوْنَ غَيًّا
60
إِلَّا مَن تَابَ وَآمَنَ وَعَمِلَ صَالِحًا فَأُولَئِكَ يَدْخُلُونَ الْجَنَّةَ وَلَا يُظْلَمُونَ شَيْئًا
61
جَنَّاتِ عَدْنٍ الَّتِي وَعَدَ الرَّحْمَنُ عِبَادَهُ بِالْغَيْبِ إِنَّهُ كَانَ وَعْدُهُ مَأْتِيًّا
62
لَّا يَسْمَعُونَ فِيهَا لَغْوًا إِلَّا سَلَامًا وَلَهُمْ رِزْقُهُمْ فِيهَا بُكْرَةً وَعَشِيًّا
63
تِلْكَ الْجَنَّةُ الَّتِي نُورِثُ مِنْ عِبَادِنَا مَن كَانَ تَقِيًّا
64
وَمَا نَتَنَزَّلُ إِلَّا بِأَمْرِ رَبِّكَ لَهُ مَا بَيْنَ أَيْدِينَا وَمَا خَلْفَنَا وَمَا بَيْنَ ذَلِكَ وَمَا كَانَ رَبُّكَ نَسِيًّا
65
رَّبُّ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَمَا بَيْنَهُمَا فَاعْبُدْهُ وَاصْطَبِرْ لِعِبَادَتِهِ هَلْ تَعْلَمُ لَهُ سَمِيًّا
66
وَيَقُولُ الْإِنسَانُ أَإِذَا مَا مِتُّ لَسَوْفَ أُخْرَجُ حَيًّا
67
أَوَلَا يَذْكُرُ الْإِنسَانُ أَنَّا خَلَقْنَاهُ مِن قَبْلُ وَلَمْ يَكُ شَيْئًا
68
فَوَرَبِّكَ لَنَحْشُرَنَّهُمْ وَالشَّيَاطِينَ ثُمَّ لَنُحْضِرَنَّهُمْ حَوْلَ جَهَنَّمَ جِثِيًّا
69
ثُمَّ لَنَنزِعَنَّ مِن كُلِّ شِيعَةٍ أَيُّهُمْ أَشَدُّ عَلَى الرَّحْمَنِ عِتِيًّا
70
ثُمَّ لَنَحْنُ أَعْلَمُ بِالَّذِينَ هُمْ أَوْلَى بِهَا صِلِيًّا
71
وَإِن مِّنكُمْ إِلَّا وَارِدُهَا كَانَ عَلَى رَبِّكَ حَتْمًا مَّقْضِيًّا
72
ثُمَّ نُنَجِّي الَّذِينَ اتَّقَوا وَّنَذَرُ الظَّالِمِينَ فِيهَا جِثِيًّا
73
وَإِذَا تُتْلَى عَلَيْهِمْ آيَاتُنَا بَيِّنَاتٍ قَالَ الَّذِينَ كَفَرُوا لِلَّذِينَ آمَنُوا أَيُّ الْفَرِيقَيْنِ خَيْرٌ مَّقَامًا وَأَحْسَنُ نَدِيًّا
74
وَكَمْ أَهْلَكْنَا قَبْلَهُم مِّن قَرْنٍ هُمْ أَحْسَنُ أَثَاثًا وَرِئْيًا
75
قُلْ مَن كَانَ فِي الضَّلَالَةِ فَلْيَمْدُدْ لَهُ الرَّحْمَنُ مَدًّا حَتَّى إِذَا رَأَوْا مَا يُوعَدُونَ إِمَّا الْعَذَابَ وَإِمَّا السَّاعَةَ فَسَيَعْلَمُونَ مَنْ هُوَ شَرٌّ مَّكَانًا وَأَضْعَفُ جُندًا
76
وَيَزِيدُ اللَّهُ الَّذِينَ اهْتَدَوْا هُدًى وَالْبَاقِيَاتُ الصَّالِحَاتُ خَيْرٌ عِندَ رَبِّكَ ثَوَابًا وَخَيْرٌ مَّرَدًّا
77
أَفَرَأَيْتَ الَّذِي كَفَرَ بِآيَاتِنَا وَقَالَ لَأُوتَيَنَّ مَالًا وَوَلَدًا
78
أَطَّلَعَ الْغَيْبَ أَمِ اتَّخَذَ عِندَ الرَّحْمَنِ عَهْدًا
79
كَلَّا سَنَكْتُبُ مَا يَقُولُ وَنَمُدُّ لَهُ مِنَ الْعَذَابِ مَدًّا
80
وَنَرِثُهُ مَا يَقُولُ وَيَأْتِينَا فَرْدًا
81
وَاتَّخَذُوا مِن دُونِ اللَّهِ آلِهَةً لِّيَكُونُوا لَهُمْ عِزًّا
82
كَلَّا سَيَكْفُرُونَ بِعِبَادَتِهِمْ وَيَكُونُونَ عَلَيْهِمْ ضِدًّا
83
أَلَمْ تَرَ أَنَّا أَرْسَلْنَا الشَّيَاطِينَ عَلَى الْكَافِرِينَ تَؤُزُّهُمْ أَزًّا
84
فَلَا تَعْجَلْ عَلَيْهِمْ إِنَّمَا نَعُدُّ لَهُمْ عَدًّا
85
يَوْمَ نَحْشُرُ الْمُتَّقِينَ إِلَى الرَّحْمَنِ وَفْدًا
86
وَنَسُوقُ الْمُجْرِمِينَ إِلَى جَهَنَّمَ وِرْدًا
87
لَّا يَمْلِكُونَ الشَّفَاعَةَ إِلَّا مَنِ اتَّخَذَ عِندَ الرَّحْمَنِ عَهْدًا
88
وَقَالُوا اتَّخَذَ الرَّحْمَنُ وَلَدًا
89
لَّقَدْ جِئْتُمْ شَيْئًا إِدًّا
90
تَكَادُ السَّمَاوَاتُ يَتَفَطَّرْنَ مِنْهُ وَتَنشَقُّ الْأَرْضُ وَتَخِرُّ الْجِبَالُ هَدًّا
91
أَن دَعَوْا لِلرَّحْمَنِ وَلَدًا
92
وَمَا يَنبَغِي لِلرَّحْمَنِ أَن يَتَّخِذَ وَلَدًا
93
إِن كُلُّ مَن فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ إِلَّا آتِي الرَّحْمَنِ عَبْدًا
94
لَّقَدْ أَحْصَاهُمْ وَعَدَّهُمْ عَدًّا
95
وَكُلُّهُمْ آتِيهِ يَوْمَ الْقِيَامَةِ فَرْدًا
96
إِنَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ سَيَجْعَلُ لَهُمُ الرَّحْمَنُ وُدًّا
97
فَإِنَّمَا يَسَّرْنَاهُ بِلِسَانِكَ لِتُبَشِّرَ بِهِ الْمُتَّقِينَ وَتُنذِرَ بِهِ قَوْمًا لُّدًّا
98
وَكَمْ أَهْلَكْنَا قَبْلَهُم مِّن قَرْنٍ هَلْ تُحِسُّ مِنْهُم مِّنْ أَحَدٍ أَوْ تَسْمَعُ لَهُمْ رِكْزًا
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
Marie (Maryam)
1
Kâf, Hâ’, Yâ’, ’Aîn, Sâd.
2
C’est un récit de la miséricorde de ton Seigneur envers Son serviteur Zacharie.
3
Lorsqu’il invoqua son Seigneur d’une invocation secrète,
4
et dit : « O mon Seigneur, mes os sont affaiblis et ma tête s’est enflammée de cheveux blancs. [Cependant], je n’ai jamais été malheureux [déçu] en te priant, ô mon Seigneur.
5
Je crains [le comportement] de mes héritiers, après moi. Et ma propre femme est stérile. Accorde-moi, de Ta part, un descendant
6
qui hérite de moi et hérite de la famille de Jacob. Et fais qu’il te soit agréable, ô mon Seigneur ».
7
« O Zacharie, Nous t’annonçons la bonne nouvelle d’un fils. Son nom sera Yahya [Jean]. Nous ne lui avons pas donné auparavant d’homonyme ».
8
Et [Zacharie dit]: « O mon Seigneur, comment aurai-je un fils, quand ma femme est stérile et que je suis très avancé en vieillesse ? »
9
[Allah] lui dit : « Ainsi sera-t-il ! Ton Seigneur a dit : « Ceci m’est facile. Et avant cela, Je t’ai créé alors que tu n’étais rien ».
10
« O mon Seigneur, dit [Zacharie], accorde-moi un signe ». « Ton signe, dit [Allah,] sera que tu ne pourras pas parler aux gens pendant trois nuits tout en étant bien portant.
11
Il sortit donc du sanctuaire vers son peuple ; puis il leur fit signe de prier matin et soir.
12
... « O Yahya, tiens fermement au Livre (la Thora) ! » Nous lui donnâmes la sagesse alors qu’il était enfant,
13
ainsi que la tendresse de Notre part et la pureté. Il était pieux,
14
et dévoué envers ses père et mère ; et ne fut ni violent ni désobéissant.
15
Que la paix soit sur lui le jour où il naquit, le jour où il mourra, et le jour où il sera ressuscité vivant !
16
Mentionne, dans le Livre (le Coran), Marie, quand elle se retira de sa famille en un lieu vers l’Orient.
17
Elle mit entre elle et eux un voile. Nous lui envoyâmes Notre Esprit (Gabriel), qui se présenta à elle sous la forme d’un homme parfait.
18
Elle dit : « Je me réfugie contre toi auprès du Tout Miséricordieux. Si tu es pieux, [ne m’approche point]. »
19
Il dit : « Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour te faire don d’un fils pur ».
20
Elle dit : « Comment aurais-je un fils, quand aucun homme ne m’a touchée, et que je ne suis pas prostituée ? »
21
Il dit : « Ainsi sera-t-il ! Cela M’est facile, a dit ton Seigneur ! Et Nous ferons de lui un signe pour les gens, et une miséricorde de Notre part. C’est une affaire déjà décidée ».
22
Elle devint donc enceinte [de l’enfant], et elle se retira avec lui en un lieu éloigné.
23
Puis les douleurs de l’enfantement l’amenèrent au tronc du palmier, et elle dit : « Malheur à moi ! Que je fusse morte avant cet instant ! Et que je fusse totalement oubliée ! »
24
Alors, il l’appela d’au-dessous d’elle, [lui disant :] « Ne t’afflige pas. Ton Seigneur a placé à tes pieds une source.
25
Secoue vers toi le tronc du palmier : il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres.
26
Mange donc et bois et que ton œil se réjouisse ! Si tu vois quelqu’un d’entre les humains, dis [lui :] « Assurément, j’ai voué un jeûne au Tout Miséricordieux : je ne parlerai donc aujourd’hui à aucun être humain ».
27
Puis elle vint auprès des siens en le portant [le bébé]. Ils dirent : « O Marie, tu as fait une chose monstrueuse !
28
« Sœur de Hârûn, ton père n’était pas un homme de mal et ta mère n’était pas une prostituée ».
29
Elle fit alors un signe vers lui [le bébé]. Ils dirent : « Comment parlerions-nous à un bébé au berceau ? »
30
Mais (le bébé) dit : « Je suis vraiment le serviteur d’Allah. Il m’a donné le Livre et m’a désigné Prophète.
31
Où que je sois, Il m’a rendu béni ; et Il m’a recommandé, tant que je vivrai, la prière et la Zakât ;
32
et la bonté envers ma mère. Il ne m’a fait ni violent ni malheureux.
33
Et que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant. »
34
Tel est Issa (Jésus), fils de Marie : parole de vérité, dont ils doutent.
35
Il ne convient pas à Allah de S’attribuer un fils. Gloire et Pureté à Lui ! Quand Il décide d’une chose, Il dit seulement : « Sois ! » et elle est.
36
Certes, Allah est mon Seigneur tout comme votre Seigneur. Adorez-le donc. Voilà un droit chemin ».
37
[par la suite,] les sectes divergèrent entre elles. Alors, malheur aux mécréants lors de la vue d’un jour terrible !
38
Comme ils entendront et verront bien le jour où ils viendront à Nous ! Mais aujourd’hui, les injustes sont dans un égarement évident.
39
Et avertis-les du jour du Regret, quand tout sera réglé ; alors qu’ils sont [dans ce monde] inattentifs et qu’ils ne croient pas.
40
C’est Nous, en vérité, qui hériterons la terre et tout ce qui s’y trouve, et c’est à Nous qu’ils seront ramenés.
41
Et mentionne dans le Livre, Abraham. C’était un très véridique et un Prophète.
42
Lorsqu’il dit à son père : « O mon père, pourquoi adores-tu ce qui n’entend ni ne voit, et ne te profite en rien ?
43
O mon père, il m’est venu de la science ce que tu n’as pas reçu ; suis-moi, donc, je te guiderai sur une voie droite.
44
O mon père, n’adore pas le Diable, car le Diable désobéit au Tout Miséricordieux.
45
O mon père, je crains qu’un châtiment venant du Tout Miséricordieux ne te touche et que tu ne deviennes un allié du Diable ».
46
Il dit : « O Abraham, aurais-tu du dédain pour mes divinités ? Si tu ne cesses pas, certes je te lapiderai, éloigne-toi de moi pour bien longtemps ».
47
« Paix sur toi », dit Abraham. « J’implorerai mon Seigneur de te pardonner car Il m’a toujours comblé de Ses bienfaits.
48
Je me sépare de vous, ainsi que de ce que vous invoquez, en dehors d’Allah, et j’invoquerai mon Seigneur. J’espère ne pas être malheureux dans mon appel à mon Seigneur ».
49
Puis, lorsqu’il se fut séparé d’eux et de ce qu’ils adoraient en dehors d’Allah, Nous lui fîmes don d’Isaac et de Jacob ; et de chacun Nous fîmes un prophète.
50
Et Nous leur donnâmes de par Notre miséricorde, et Nous leur accordâmes un langage sublime de vérité.
51
Et mentionne dans le Livre Moïse. C’était vraiment un élu, et c’était un Messager et un prophète.
52
Du côté droit du Mont (Sinaï) Nous l’appelâmes et Nous le fîmes approcher tel un confident.
53
Et par Notre miséricorde, Nous lui donnâmes Aaron son frère comme prophète.
54
Et mentionne Ismaël, dans le Livre. Il était fidèle à ses promesses ; et c’était un Messager et un prophète.
55
Et il commandait à sa famille la prière et la Zakât ; et il était agréé auprès de son Seigneur.
56
Et mentionne Idris, dans le Livre. C’était un véridique et un prophète.
57
Et Nous l’élevâmes à un haut rang.
58
Voilà ceux qu’Allah a comblés de faveurs, parmi les prophètes, parmi les descendants d’Adam, et aussi parmi ceux que Nous avons transportés en compagnie de Noé, et parmi la descendance d’Abraham et d’Israël, et parmi ceux que Nous avons guidés et choisis. Quand les versets du Tout Miséricordieux leur étaient récités, ils tombaient prosternés en pleurant.
59
Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition,
60
sauf celui qui se repent, croit et fait le bien : ceux-là entreront dans le Paradis et ne seront point lésés,
61
aux jardins du séjour (éternel) que le Tout Miséricordieux a promis à Ses serviteurs, [qui ont cru] au mystère. Car Sa promesse arrivera sans nul doute.
62
On n’y entend nulle parole insignifiante ; seulement : « Salâm » ; et ils auront là leur nourriture, matin et soir.
63
Voilà le Paradis dont Nous ferons hériter ceux de Nos serviteurs qui auront été pieux.
64
« Nous ne descendons que sur ordre de ton Seigneur. A Lui tout ce qui est devant nous, tout ce qui est derrière nous et tout ce qui est entre les deux. Ton Seigneur n’oublie rien.
65
Il est le Seigneur des cieux et de la terre et de tout ce qui est entre eux. Adore-Le donc, et sois constant dans Son adoration. Lui connais-tu un homonyme ? »
66
Et l’homme dit : « Une fois mort, me sortira-t-on vivant ? »
67
L’homme ne se rappelle-t-il pas qu’avant cela, c’est Nous qui l’avons créé, alors qu’il n’était rien ?
68
Par ton Seigneur ! Assurément, Nous les rassemblerons, eux et les diables. Puis, Nous les placerons autour de l’Enfer, agenouillés.
69
Ensuite, Nous arracherons de chaque groupe ceux d’entre eux qui étaient les plus obstinés contre le Tout Miséricordieux.
70
Puis nous sommes Le meilleur à savoir ceux qui méritent le plus d’y être brûlés.
71
Il n’y a personne parmi vous qui ne passera pas par [L’Enfer]: Car [il s’agit là] pour ton Seigneur d’une sentence irrévocable.
72
Ensuite, Nous délivrerons ceux qui étaient pieux et Nous y laisserons les injustes agenouillés.
73
Et lorsque Nos versets évidents leur sont récités les mécréants disent à ceux qui croient : « Lequel des deux groupes a la situation la plus confortable et la meilleure compagnie ? »
74
Combien de générations, avant eux, avons-Nous fait périr, qui les surpassaient en biens et en apparence ?
75
Dis : « Celui qui est dans l’égarement, que le Tout Miséricordieux prolonge sa vie pour un certain temps, jusqu’à ce qu’ils voient soit le châtiment, soit l’Heure dont ils sont menacés. Alors, ils sauront qui a la pire situation et la troupe la plus faible ».
76
Allah accroît la rectitude de ceux qui suivent le bon chemin, et les bonnes œuvres durables méritent auprès de ton Seigneur une meilleure récompense et une meilleure destination.
77
As-tu vu celui qui ne croit pas à Nos versets et dit : « On me donnera certes des biens et des enfants » ?
78
Est-il au courant de l’Inconnaissable ou a-t-il pris un engagement avec le Tout Miséricordieux ?
79
Bien au contraire ! Nous enregistrerons ce qu’il dit et accroîtrons son châtiment.
80
C’est Nous qui hériterons ce dont il parle, tandis qu’il viendra à Nous, tout seul.
81
Ils ont adopté des divinités en dehors d’Allah pour qu’ils leur soient des protecteurs (contre le châtiment).
82
Bien au contraire ! [ces divinités] renieront leur adoration et seront pour eux des adversaires.
83
N’as-tu pas vu que Nous avons envoyé contre les mécréants des diables qui les excitent furieusement [à désobéir] ?
84
Ne te hâte donc pas contre eux : Nous tenons un compte précis de [tous leurs actes].
85
(Rappelle-toi) le jour où Nous rassemblerons les pieux sur des montures et en grande pompe, auprès du Tout Miséricordieux,
86
et pousserons les criminels à l’Enfer comme (un troupeau) à l’abreuvoir,
87
ils ne disposeront d’aucune intercession, sauf celui qui aura pris un engagement avec le Tout Miséricordieux.
88
Et ils ont dit : « Le Tout Miséricordieux S’est attribué un enfant ! »
89
Vous avancez certes là une chose abominable !
90
Peu s’en faut que les cieux ne s’entrouvrent à ces mots, que la terre ne se fende et que les montagnes ne s’écroulent,
91
du fait qu’ils ont attribué un enfant au Tout Miséricordieux,
92
alors qu’il ne convient nullement au Tout Miséricordieux d’avoir un enfant !
93
Tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre se rendront auprès du Tout Miséricordieux, [sans exception], en serviteurs.
94
Il les a certes dénombrés et bien comptés.
95
Et au Jour de la Résurrection, chacun d’eux se rendra seul auprès de Lui.
96
A ceux qui croient et font de bonnes œuvres, le Tout Miséricordieux accordera Son amour.
97
Nous l’avons rendu (le Coran) facile [à comprendre] en ta langue, afin que tu annonces par lui la bonne nouvelle aux gens pieux, et que, tu avertisses un peuple irréductible.
98
Que de générations avant eux avons-Nous fait périr ! En retrouves-tu un seul individu ? ou en entends-tu le moindre murmure ?
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate XIX.
Marie.
Titre tiré des vt. 16 sqq.Cette sourate est formée de trois parties.
[Annonce a Zacharie.]
1
K. H. Y. ‛. Ṣ.
Note [édition originale] : Sur ces sigles (qui forment un vt. dans la recension du Caire), v. Introd., 144.
2
[1] Récit de la miséricorde de ton Seigneur envers son serviteur Zacharie.
Note [édition originale] : Il est très vraisemblable que ceci constitue un titre datant de la mise par écrit. Le récit suivant résume Évangile de Luc, I, 5-25 aussi bien qu’Évangile de l’Enfance, III, 4.
3
[2] Quand [Zacharie] invoqua secrètement son Seigneur,
4
[3] il lui dit : « Seigneur ! mes os, en moi, sont affaiblis et ma tête s’est éclairée par la canitie.
4
Dans ma prière à Toi, Seigneur, [jamais cependant], je ne fus malheureux.
5
Or je crains les miens, après ma mort. Bien que ma femme soit stérile, accorde-moi un descendant venu de Toi,
Note [édition originale] : al-mawâlî « les miens ». Les commt. prennent ce terme avec le sens de « proches », ce qui est plausible. Mais il semble que l’on ait ici une allusion à l’hostilité des autres prêtres envers Zacharie qui n’avait pas de progéniture ; v. Évang. de l’Enf., p. 79.
6
qui hérite de moi et de la famille de Jacob, et fais, Seigneur, qu’il [] soit agréable ! »
7
— « O Zacharie ! Nous t’annonçons un garçon dont le nom est Jean,
Note [édition originale] : Dans ce vt. et le suiv., c’est Dieu qui parle directement. Dans le passage parallèle de la sourate III, 33, l’annonce est faite à Zacharie, par un ange, comme dans Luc et Évang. de l’Enf.
7
[8] à qui, dans le passé, Nous n’avons pas donné d’homonyme. »
Note [édition originale] : A qui Nous n’avons pas donné d’homonyme. Cf. Luc, I, 59 sqq. : On lui donnait le nom de Zacharie, comme son père, mais la mère dit : « Non ! Il s’appellera : Jean. » Ils lui dirent : « Il n’y a personne, dans la famille, qui porte ce nom. »
8

Facsimile Image Placeholder
[9] — « Seigneur ! », dit [Zacharie], « comment aurais-je un garçon alors que ma femme est stérile et qu’elle a atteint la caducité de l’âge ? »
9
[10] — « Ainsi il sera », répondit-Il. « Ton Seigneur a dit : Cela est pour moi facile, puisque Je t’ai créé antérieurement alors que tu n’étais rien. »
Note [édition originale] : Répondit-Il. Le pronom, dans ce vt. et le suiv., représente aussi Dieu.
10
[11] — « Seigneur ! », reprit [Zacharie], « fixe-moi un signe ! » — « Ton signe », dit-Il, « sera que tu ne parleras pas aux gens durant trois jours entiers. »
11
[12] [Zacharie] sortit du sanctuaire vers son peuple. Et [le Seigneur] leur révéla : « Exaltez [le Seigneur] matin et soir ! »
Note [édition originale] : al-miḥrâbi « du sanctuaire ». V. sourate III, 32, note.
12
[13] … « O Jean ! tiens l’Écriture avec force ! » et Nous lui donnâmes l’Illumination (ḥukm) en son enfance,
Note [édition originale] : Le texte paraît présenter une lacune.
13
[14] ainsi que de la tendresse et de la pureté venues de Nous. Il fut pieux,
14
bon pour ses père et mère et ne fut ni violent ni désobéissant.
15
Salut sur lui au jour où il naquit, au jour où il mourra et au jour où il sera rappelé vivant !
[Annonce a Marie. Naissance et mission de Jésus.]
16
Et, dans l’Écriture, mentionne Marie quand elle se retira de sa famille en un lieu oriental
Note [édition originale] : Sous la forme d’un mortel accompli. Cf. dans Évang. de l’Enf., V, 3 : L’incorporel lui apparut sous l’apparence d’un être corporel. V. aussi Pseudo-Matthieu, IX : Un jeune homme dont on n’aurait pu décrire la beauté.
17
et qu’elle disposa un voile en deçà d’eux. Nous lui envoyâmes Notre Esprit et il s’offrit à elle [sous la forme] d’un mortel accompli.
18
« Je me réfugie dans le Bienfaiteur, contre toi », dit [Marie]. « Puisses-tu être pieux ! »
19
— « Je ne suis », répondit-il, « que l’émissaire de ton Seigneur, [venu] pour que je te donne un garçon pur. »
20
— « Comment aurais-je un garçon », demanda-t-elle, « alors que nul mortel ne m’a touchée et que je ne suis point femme ? »
21
— « Ainsi sera-t-il », dit [l’Ange]. « Ton Seigneur a dit : Cela
Facsimile Image Placeholder
est pour Moi facile et Nous ferons certes de lui un signe pour les gens et une grâce (raḥma) [venue] de Nous : c’est affaire décrétée. »
22
Elle devint enceinte de l’enfant et se retira avec lui dans un lieu éloigné.
23
Les douleurs la surprirent près du stipe du palmier. « Plût au ciel », s’écria-t-elle, « que je fusse morte avant cet instant et que je fusse totalement oubliée ! »
Note [édition originale] : Près du stipe du palmier. Ce trait et les suivants sont parallèles à Pseudo-Matthieu, XX, qui toutefois place la scène lors de la Fuite en Égypte. ǁ min taḥti-hâ « à ses pieds » et non « de dessous elle », comme on traduit souvent. Ce sens est usuel dans la langue coranique et, ici, est confirmé par le détail du Pseudo-Matthieu : Alors l’enfant Jésus qui reposait sur les genoux de sa mère, dit
24
[Mais] l’enfant qui était à ses pieds lui parla : « Ne t’attriste pas ! Ton Seigneur a mis à tes pieds un ruisseau.
25
Secoue vers toi le stipe du palmier : tu feras tomber sur toi des dattes fraîches et mûres.
26
Mange et bois et que ton œil se sèche ! Dès que tu verras quelque mortel, dis :
26
[27] « Je voue au Seigneur un jeûne et ne parlerai aujourd’hui à aucun humain ! »
27
[28] Elle vint donc aux siens, portant [l’enfant]. « O Marie ! », dirent-ils, « tu as accompli une chose monstrueuse !
28
[29] O sœur d’Aaron ! ton père n’était pas un père indigne ni ta mère une prostituée ! » 
Note [édition originale] : Sœur d’Aaron. Dans la sourate III, 31, la mère de Marie est nommée : femme de Imrân et dans la sourate LXVI, 12, Marie est appelée : Marie fille de Imrân, ce qui s’oppose à la tradition chrétienne telle qu’elle figure dans les Évangiles Apocryphes (les seuls qui nous renseignent sur ce point) où le père de Marie est nommé Joachim. Cela a alimenté la polémique chrétienne contre l’Islam, peut-être du vivant même de Mahomet ; v. dans Tab, l’objection qu’auraient faite les Chrétiens de Najran en voyant confondues Marie mère de Jésus et la prophétesse Marie sœur d’Aaron dont parle Exode, XV, 20, et Nombres, XII, 1 sqq. Sensible à cette attaque, l’exégèse islamique propose de voir dans le Aaron ici mentionné un autre personnage que le frère de Moïse ou de donner au complexe sœur d’Aaron le sens de descendante d’Aaron.
29
[30] Marie fit un signe vers [l’Enfant]. « Comment », dirent-ils, « parlerions-nous à un enfançon qui est au berceau ? »
30
[31] Mais [l’enfant] dit : « Je suis serviteur d’Allah. Il m’a donné l’Écriture et m’a fait Prophète !
31
[32] Il m’a béni où que je sois et m’a recommandé la Prière et l’Aumône tant que je resterai vivant,
32
[33] ainsi que la bonté envers ma mère. Il ne m’a fait ni violent ni malheureux.
33

Facsimile Image Placeholder
[34] Que le salut soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai et le jour où je serai rappelé vivant ! »
34
[35] Celui-là est Jésus fils de Marie. Parole de vérité qu’ils révoquent en doute !
Note [édition originale] : Ce vt. et les suiv. sont sans doute une addition introduite plus tard, au moment où Mahomet a engagé la lutte contre la doctrine chrétienne de Jésus fils de Dieu.
35
[36] Il n’était pas séant à Allah de prendre quelque enfant. Gloire à Lui ! Quand Il décide quelque chose, Il dit seulement : « Sois ! » et elle est.
36
[37] Allah est mon Seigneur et votre Seigneur. Adorez-Le donc ! C’est une voie droite.
37
[38] Les factions (’aḥzâb) ont été en opposition entre elles. Malheur à ceux qui auront été incrédules, lors de la vue d’un jour terrible !
38
[39] Comme ils entendront et comme ils verront le jour où ils viendront à Nous ! Mais les Injustes aujourd’hui sont dans un égarement évident.
39
[40] Avertis-les du Jour de la Lamentation, quand l’Ordre sera décrété, tandis qu’ils sont dans l’insouciance et qu’ils ne croient pas !
40
[41] Nous, Nous héritons de la terre et de ceux qui s’y trouvent et, vers Nous, ceux-ci seront ramenés.
[Histoire d’Abraham.]
41
[42] Et mentionne, dans l’Écriture, Abraham qui fut juste [ṣiddîq] et prophète,
42
[43] quand il dit à son père : « Cher père ! pourquoi adores-tu ce qui n’entend ni ne voit ni ne te sert à rien ?
43
[44] Cher père ! moi j’ai reçu en savoir ce que tu n’as pas reçu. Suis-moi donc, je te guiderai en une voie unie !
44
[45] Cher père ! n’adore pas Satan [car], envers le Bienfaiteur, il fut indocile.
45
[46] Cher père ! je crains que ne te touche un tourment du Bienfaiteur, et que tu ne sois un suppôt du Démon. »
46
[47] [Son père] dit : « Aurais-tu de l’aversion pour nos divinités ? ô Abraham ! Si tu ne cesses, certes je te lapiderai ! Éloigne-toi de moi pour un temps ! »
47
[48] — « Salut sur toi ! », répondit Abraham. « Je demanderai le pardon pour toi à mon Seigneur [car] Il a été pour moi bienveillant.
48

Facsimile Image Placeholder
[49] Je m’écarte de vous et de ce que vous priez, en dehors d’Allah. Je prie mon Seigneur. Peut-être ne serai-je point malheureux en ma prière pour mon Seigneur. »
49
[50] Quand [Abraham] se fut écarté d’eux et de ce qu’ils adoraient en dehors d’Allah, Nous lui donnâmes Isaac et, de chacun, Nous fîmes un prophète.
50
[51] Nous leur donnâmes [un peu] de Notre Grâce (raḥma) et leur accordâmes une bouche sublime de véracité.
[Histoire de Moïse, d’Ismaël et d’Idris.]
51
[52] Et mentionne, dans l’Écriture, Moïse qui fut dévoué et fut apôtre et prophète.
52
[53] Nous lui parlâmes sur le côté droit du Mont [Sinaï] et le fîmes approcher comme un confident.
53
[54] Par Notre miséricorde, Nous lui donnâmes son frère Aaron comme prophète.
54
[55] Et mentionne, dans l’Écriture, Ismaël qui fut sincère en sa promesse et fut apôtre et prophète,
55
[56] Il ordonnait à sa famille la Prière et l’Aumône (zakât) et il fut agréé devant son Seigneur.
56
[57] Et mentionne, dans l’Écriture, Idris qui fut pur (ṣiddîq) et prophète
57
[58] et que Nous élevâmes à un rang auguste.
58
[59] Voilà ceux qu’Allah a favorisés parmi les Prophètes de la descendance d’Adam et de ceux que Nous fîmes monter [dans l’Arche] avec Noé, ainsi que de la descendance d’Abraham et d’Israël et de ceux que Nous avons conduits et que Nous avons élus. Quand les signes du Bienfaiteur leur étaient communiqués, ils tombaient prosternés et en pleurs.
Note [édition originale] : Ce vt., très long, est soit en tout, soit en partie une addition très postérieure. Il est toutefois donné à penser que seul le texte en italique est médinois.
59

Facsimile Image Placeholder
[60] Après eux vinrent des successeurs qui délaissèrent la Prière, suivirent leurs passions : ils rencontreront le Mal,
60
[61] à l’exception de ceux qui sont venus au repentir, ont cru et ont fait œuvre pie. Ceux-là entreront au Jardin et ne seront en rien lésés,
62
Jardins d’Eden promis par le Bienfaiteur à Ses serviteurs [qui ont cru] à l’Inconnaissable. Sa promesse sera tenue.
62
[63] Ils n’y entendront nul verbiage mais « Salut ! », et ils y auront leur subsistance (rizq) matin et soir.
63
[64] Voilà le Jardin que Nous donnons en apanage à ceux de Nos serviteurs qui furent pieux.
64
[65] Nous ne descendons que sur ordre de ton Seigneur. A Lui appartient tout ce qui est entre nos mains, ce qui est derrière nous et ce qui est entre les deux. Ton Seigneur n’est pas oublieux.
Note [édition originale] : Nous ne descendons. Cette leçon est celle de la Vulgate. Sans doute s’agit-il des Anges. On a aussi les var. : Il (= le texte révélé) ne descend.
65
[66] [Il est] le Seigneur des Cieux, de la Terre et de ce qui est entre eux. Adore-Le donc et sois constant à l’adorer ! Lui connais-tu un homonyme ?
66
[67] L’Homme dit : « Quand je serai mort, serai-je sorti vivant [de la tombe] ? »
67
[68] Eh quoi ! l’Homme ne se souvient-il pas que Nous l’avons créé antérieurement alors qu’il n’était rien ?
68
[69] Par ton Seigneur ! certes, Nous les rassemblerons ainsi que les Démons puis, certes, Nous les présenterons agenouillés autour de la Géhenne !
Note [édition originale] : Détails importants sur la conception du Jugement Dernier.
69
[70] Ensuite Nous arracherons, certes, de chaque groupe, quiconque aura été le plus arrogant envers le Bienfaiteur.
70
[71] Car Nous sommes, certes, très au fait de ceux qui méritent le plus d’affronter la Géhenne.
71
[72] Il n’est, parmi vous, personne qui n’arrive point à elle ! C’est, pour ton Seigneur, un arrêt décidé,
72
[73] [mais] ensuite Nous sauverons ceux qui furent pieux et laisserons là, agenouillés, les Injustes.
73

Facsimile Image Placeholder
[74] Quand Nos signes leur sont communiqués comme preuves, ceux qui sont infidèles disent à ceux qui croient : « Lequel de nos deux groupes a le meilleur séjour et la meilleure assemblée ? »
74
[75] Combien [pourtant], avant eux, avons-Nous fait périr de générations qui en imposaient davantage par les biens et l’apparence ?
75
[76] Dis : « Que le Bienfaiteur prolonge un temps ceux qui sont dans l’égarement,
75
[77] jusqu’à ce qu’ils voient soit le Tourment, soit l’Heure dont ils sont menacés. Ils sauront alors qui est le plus mal en place et le plus faible en troupe. »
76
[78] Allah dirige constamment davantage ceux qui vont dans la bonne direction.
76
[79] Les impérissables œuvres pies, auprès de ton Seigneur, reçoivent la meilleure récompense et la meilleure fin.
77
[80] Celui qui ne croit pas à Nos signes et qui dit : « Je recevrai certes biens et enfants », estimes-tu
78
[81] qu’il connaisse l’Inconnaissable ou qu’il ait pris un pacte auprès du Bienfaiteur ?
79
[82] Non point ! Nous écrivons ce qu’il dit et Nous prolongerons pour lui le Tourment largement.
80
[83] Nous lui donnons en apanage ce qu’il dit et il viendra à Nous isolé.
81
[84] Ils ont pris, en dehors d’Allah, des divinités, afin qu’elles leur soient une puissance.
82
[85] Non point ! Ces divinités renieront leur adoration pour elles et seront pour eux des adversaires.
83
[86] Ne vois-tu pas que Nous avons lâché les Démons contre les Infidèles afin qu’ils [les] excitent au mal ?
84
[87] Ne marque pas de précipitation contre eux ! Nous leur compterons seulement leur temps.
85
[88] Au jour où Nous rassemblerons les Pieux, en masse, vers le Bienfaiteur,
86
[89] où Nous pousserons les Coupables, en troupe, vers la Géhenne,
87
[90] [ces Infidèles] ne posséderont aucune intercession sauf ceux qui ont pris un pacte auprès du Bienfaiteur.
88

Facsimile Image Placeholder
[91] « Le Bienfaiteur », disent-ils, « a pris des enfants ».
Note [édition originale] : ’ittaḫaḏa waladan « a pris des enfants ». Ce pl. se justifie par les nombreux passages (cf. sourate IV, 11) où walad semble avoir une valeur de collectif : « progéniture », « descendance » ; cf. ci-dessus vt. 80. Dans ce cas le trait vise les Polythéistes qui associent à Allah des divinités engendrées par lui. Si l’on traduit au contraire par le sing. : un enfant, le trait vise les Chrétiens et leur doctrine de Jésus fils de Dieu.
89
[91] Vous avancez certes là une chose abominable
90
[92] dont les cieux manquent de se fendre, la terre de s’entr’ouvrir et les monts de tomber en poussière !
91
[93] Comment ont-ils attribué des enfants au Bienfaiteur,
92
[93] alors qu’il n’est point séant au Bienfaiteur de prendre des enfants ?
93
[94] Tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre viennent au Bienfaiteur, sans exception, en serviteurs.
94
Il les a certes dénombrés et les a bien comptés.
95
Tous viendront à Lui, au Jour de la Résurrection, isolément.
96
A ceux qui auront cru et auront accompli des œuvres pies, le Bienfaiteur accordera [Son] amour.
97
Nous l’avons simplement facilité par ta voix pour que tu en fasses l’heureuse annonce aux Pieux et que tu en avertisses un peuple hostile.
Note [édition originale] : Nous l’avons. Le pronom l, selon les commt., représente le texte de la Révélation. Il est toutefois admissible de penser qu’il représente l’annonce du Jugement Dernier dont il est parlé dans les vt. précédents.
98
Avant eux, que de générations Nous avons fait périr ! Sens-tu un seul d’entre les hommes [de ces générations] ? Entends-tu un murmure venu d’eux ?
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE MARIE,
contenant quatre-vingts dix-huict versets,
escrit à la Meque.
AU Nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Dieu est
remunerateur
Correction de : renumerateur
, conducteur (des gens de bien,) liberal, sage, veritable.
2
Zacarie serviteur de ton Seigneur s’est souvenu de sa grace,
3
quand il a prié secretement son Seigneur
4
& a dit, Seigneur mes os sont devenus foibles, & ma teste est blanche de vieillesse, Seigneur je n’ay jamais esté esconduit en mes oraisons exauce ma priere,
5
je crains que celui qui me succedera ne pervertisse ta loy, donne-moy un fils pour me succeder
6
qui soit mon heritier, heritier de la lignée de Jacob, & qui te soit agreable.
7
O Zacarie, je t’annonce que tu auras un fils nommé Jean, personne n’a encor esté nommé de ce nom,
8
il
Facsimile Image Placeholder
a dit, Seigneur, comme auray-je un fils ma femme est sterile & je suis trop vieil ?
9
On luy a respondu, la chose sera comme je te l’a dis, elle est facile à ton Seigneur qui t’a creé ;
10
il a dit, Seigneur donne-moy quelque signe de la grossesse de ma femme ; il luy a dit, tu ne parleras de trois nuits ;
11
alors il est sorty de son oratoire, & a fait signe au peuple de faire leurs oraisons soir & matin.
12
O Jean comprens l’escriture avec affection, Nous luy avons donné dés son enfance les sciences,
13
la clemence, la charité, la pieté,
14
l’affection envers ses pere & mere, & non pas la violence & la desobeïssance,
15
Nous avons beny le jour qu’il est né, le jour qu’il mourra, & le jour qu’il ressuscitera.
Note [édition originale] : Voy Kitab el tenoir.
16
Souviens-toy de ce qui est escrit de Marie, elle s’est retirée du costé du Levant, en un lieu esloigné de ses parens,
17
& a pris un voile pour se couvrir, nous luy avons envoyé nostre Esprit en forme d’homme,
18
elle en a eu peur & a dit, Dieu me preservera de toy si tu as sa crainte devant les yeux ;
19
il luy a dit, ô Marie je suis Messager de Dieu ton Seigneur qui te donnera un fils agissant & prudent ;
20
elle a respondu, comme auray-je un enfant sans attouchement d’homme, je ne veux pas estre impudique ;
21
il a dit, La chose sera comme je te l’a dis, elle est facile à ton Seigneur, ton fils sera une marque de la toute-Puissance de Dieu & de sa grace specialle envers ceux qui croiront en sa divine Majesté :
22
elle devint grosse, & se retira quelque temps en un lieu esloigné du peuple
23
où elle sentist les douleurs de l’accouchement au pied d’un
Facsimile Image Placeholder
palmier, & dit, que ne suis je morte, pourquoy ne suis-je pas au nombre des personnes oubliées ?
24
L’Ange luy dit, ne t’afflige pas, Dieu a mis un ruisseau au dessous de toy,
25
esbranle le pied de ce palmier les dattes tomberont,
26
amasse-les, mange & boy, & lave tes yeux, dis à ceux que tu rencontreras que tu jeusne, & que tu as fait vœu de ne parler à personne que ton jeusne ne soit accomply ;
27
Ses parens l’ont rencontrée qu’elle portoit son enfant & luy ont dit, ô Marie voila une chose estrange,
28
ô sœur d’Aaron, ton pere ne t’a pas commandé de faire mal, & ta mere n’estoit pas une impudique ;
29
elle a fait signe à son enfant de leur respondre, ils ont dit, Comment parlera l’enfant qui est dans le berceau ?
30
Alors son enfant a parlé & a dit, je suis serviteur de Dieu, il m’a enseigné l’escriture, il m’a fait Prophete,
31
il m’a beny en tous lieux, & m’a commandé de le prier, il m’a recommandé la pureté tout le temps de ma vie,
32
& d’honorer mes pere & mere, il ne m’a pas creé ny violent ny malicieux,
33
loüé sera le jour que je suis né, le jour que je mouray, & le jour que je ressusciteray ;
34
Ainsi parla Jesus Fils de Marie avec verité, de laquelle vous doutez,
35
Dieu n’approuve pas le discours de ceux qui disent qu’il a un enfant, loüé soit Dieu, lors qu’il veut quelque chose il dit, sois, & elle est,
36
il est mon Seigneur & le vostre, adorez-le c’est le droict chemin,
37
il y a des personnes qui ont esté pour ce regard de differente opinion, mais malheur est sur les incredules,
38
ils seront mal-
Facsimile Image Placeholder
heureux
au jour du Jugement. Les infidelles sont manifestement dévoyez du droit chemin,
39
si tu leur presche les tourmens de l’Enfer & leur ignorance, ils ne t’escouteront pas.
40
Nous sommes Maistres de tout ce qui est en terre, & ordonnons de toute chose à nostre volonté, ils seront un jour assemblez devant nous pour estre jugez.
41
Souviens-toy de ce qui est escrit d’Abraham, il estoit homme de bien & Prophete,
42
il a dit à son pere, n’adorez pas ce qui ne void goute, qui n’entend rien, & qui ne vous peut pas estre utile,
43
je sçay ce que vous ne sçavez pas, suivez-moy je vous conduiray au droict chemin,
44
n’adorez pas le Diable il est desobeïssant à Dieu ;
45
autrement je crains que Dieu ne vous chastie, & que vous ne soyez au nombre des gens perdus ;
46
Il luy a respondu, O Abraham abhorre tu mes Dieux ? si tu ne change de discours je te lapideray, esloigne-toy de moy pour long-temps ;
47
il a dit, Dieu vous vueille inspirer, je le prieray pour vous, il est tres-bon, il exaucera ma priere,
48
qu’adorerez-vous lors que je seray esloigné de vous ? adorez Dieu mon Seigneur, & vos prieres seront exaucées ;
49
il s’est esloigné d’eux, & a adoré un seul Dieu ; nous luy avons donné deux fils Isaac & Jacob tous deux Prophetes,
50
nous luy avons donné nostre grace, & une langue eloquente & veritable.
51
Souviens-toy de ce qui est escrit de Moïse, il estoit homme de bien, nostre Prophete & nostre Messager,
52
nous l’avons appellé du costé droict de la montagne de Sinaï,
Facsimile Image Placeholder
nous l’avons approché de nous, & luy avons enseigné nos secrets,
53
nous luy avons donné par nostre grace specialle un frere Prophete nommé Aaron.
54
Souviens-toy de ce qui est escrit d’Ismaël, il observoit exactement ce qu’il promettoit, il estoit Prophete & Apostre du Seigneur,
55
il preschoit la pureté, & recommandoit aux hommes de faire souvent leurs oraisons, & estoit agreable à son Seigneur.
56
Souviens-toy de ce qui est escrit d’Enoch, il estoit homme juste & Prophete,
57
nous l’avons eslevé en un lieu tres-hault.
58
Dieu a donné sa grace à ces personnes entre les Prophetes de la lignée d’Adam, entre ceux que nous avons fait embarquer avec Noé, entre ceux de la lignée d’Abraham & d’Israël, & entre ceux que nous avons assemblez & conduits au droict chemin ; Lors qu’on leur racontoit les miracles du misericordieux, ils se prosternoient & l’adoroient avec les larmes aux yeux ;
59
leur posterité a quitté leurs vestiges, elle a abandonné la loy, & a suivis ses apetits, mais ils seront precipitez dedans le feu d’Enfer,
60
excepté ceux qui se convertiront & qui feront de bonnes œuvres, ils entreront dans le Paradis, & ne leur sera point fait d’injustice,
61
ils entreront dans le jardin d’Eden, ce que le misericordieux promet est infaillible,
62
ils n’entendront rien dire dans le Paradis qui leur deplaise, ils entendront la salutation des Anges, & auront soir & matin tout ce qu’ils desireront,
63
tel est le Paradis que Dieu donne à ses creatures qui ont sa crainte devant leurs yeux.
64
Je ne descends du Ciel
Facsimile Image Placeholder
que par la permission de ton Seigneur,
65
il est maistre de nos actions au Ciel & en la Terre, & de tout ce qui est entr’eux, il ne t’a pas oublié
Note [édition originale] : Gelaldin dit que Mahomet fit plainte à l’Ange Gabriel d’avoir demeuré trop longtemps sans le visiter.
Note [Coran 12-21, MKW] :

Le traducteur fournit à son lecteur une clé de lecture afin de saisir le contexte de ce verset, et notamment du passage « il ne t’a pas oublié ». L’explication de Du Ryer s’appuie sur la glose d’al-Maḥallī. Voir le commentaire de l’exégète.
, adore-le & persevere en ton adoration, cognois-tu quelque personne qui se nomme comme luy ?
66
l’homme dit, Quoy, je mourray & je ressusciteray ?
67
Il ne considere pas que Dieu l’a creé de rien,
68
j’assembleray un jour les infidelles & les Diables, je les feray presenter à la porte de l’Enfer sur leurs genoux,
69
& jetteray sur eux toute sorte de malheur par ce qu’ils ont augmenté leur impieté envers leur Seigneur.
70
Je cognois ceux qui meritent d’estre bruslez dedans l’Enfer,
71
ils y seront precipitez, c’est un arrest tres-justement rendu par le Seigneur ;
72
Je sauveray les gens de bien, & deffendray aux infidelles de se mettre à genoux devant les Idoles,
73
lors que les infidelles & plusieurs des fidelles ont oüy prescher mes commandemens, ils ont dit entr’eux qu’ils estoient dans un meilleur chemin que leur prochain,
74
combien en avons nous exterminé auparavant eux aux siecles passez plus riches qu’eux & hipocrites comme eux ?
75
Dis leur, Dieu prolonge la vie aux devoyez afin qu’ils cognoissent leurs erreurs, & qu’ils apprennent la cognoissance des peines qui leur sont preparées, ils cognoistront ceux qui seront les plus malheureux, & ceux qui auront esté les plus foibles en leur foy, & moins affectionnez au service de sa divine Majesté.
76
Dieu augmentera la foy de ceux qui suivront le droict chemin, & ceux qui luy seront obeïssans joüiront de sa
Facsimile Image Placeholder
grace.
77
As tu consideré l’action des impies ? ils demandent s’ils auront des richesses & des enfans apres leur resurrection ;
78
Voulez vous sçavoir le futur ? voulez-vous capituler avec le misericordieux ?
79
il ne le fera pas. I’escriray tout ce qu’ils disent & accroistray leur miseres,
80
je leur donneray en ce monde ce qu’ils demanderont & ressusciteront nuds (sans tresors & sans enfans.)
81
Ils ont adoré les Idoles pour avoir leur protection
Note [édition originale] : Voy Gelaldin.
;
82
certainement ils ont erré en cette adoration, ils les renonceront & seront leurs ennemis au jour du Jugement.
83
Ne vois tu pas comme nous avons envoyé les Diables contre les infidelles pour les seduire ?
84
Ne t’impatiente pas de les voir chastier, ils seront jugez au jour ordonné.
85
Souviens-toy du jour que j’assembleray tous les gens de bien en la presence de Dieu,
86
& que je precipiteray tous les meschans dedans l’Enfer,
87
leurs prieres ne seront pas exaucées, excepté de ceux qui ont accomply les promesses qu’ils ont fait aux misericordieux,
88
ils ont dit, croyez-vous que Dieu ait un enfant ?
89
Vous dites une chose estrange,
90
peu s’en est manqué que le Ciel & la Terre ne s’en soient ouverts, & que les montagnes ne soient tombées avec leur entiere ruine ;
91
ils appellent Dieu, Dieu le Fils,
92
Dieu n’a pas affaire d’enfant,
93
tout ce qui est au Ciel & en la terre l’adore,
94
il sçait le nombre & le compte de toutes les choses du monde,
95
les hommes seront assemblez devant luy au jour du Jugement,
96
& les vray-croyans qui feront de bonnes œuvres seront
Facsimile Image Placeholder
aymez de sa divine Majesté.
97
Nous t’avons envoyé l’Alcoran escrit en ta langue, afin que tu annonce les delices de Paradis à ceux qui ont ma crainte devant les yeux, & que tu presche les tourmens de l’Enfer à ceux qui disputent avec opiniastreté contre la foy.
98
Combien avons nous exterminé d’impies aux siecles passez ? as-tu oüy parler d’eux ? as-tu oüy faire mention de leur memoire ?
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
MEDIUM ALCORANI AZOARA XXIX
In nomine domini pii et misericordis.
2
Dei pietatem atque misericordiam suus seruus Zacharias
Note [édition originale] : Zachariae promittitur Ioannes. Alibi etiam narrauit.
3
secrete, nemine nisi solo Deo conscio clamando,
4
dixit : Cum ossa mea iam eneruia sint, et effracta, capillique cani,
5
mulierque mea sterilis, summeque timeam, ne post me mei futuri uicarii tum mali sint, tum malos efficiant :
4
tu Deus, cuius adoratio seu clamor mihi nunquam obstitit,
5
misericorditer mihi tribue,
6
qui mei uicarius et haeres, gentisque Iacob per te sublimatus, et in bono confirmatus statuatur.
7
Hunc Deus exaudiens, tale responsum reddidit : O Zacharia, cor tuum gaudeat, et gratuletur. Habebis namque filium, appellandum nomine nunquam antea cuiquam imposito, uidelicet Ioannes.
8
Cui ipse : Quonam modo filium generabo, cum uxor mea sterilis sit, et ad plurimum annorum numerum ego redactus ?
9
Ait Deus : Hoc mihi quidem leuissimum est. Nonne enim teipsum cum prius nihil esses, effeci ?
10
Hic itaque respondit : Tu Deus mihi quid imponere digneris. Et Deus : Per triduum igitur aeque cum nemine loquaris.
11
Hic igitur ab altari ad suam gentem accedens, signis et nutibus iniunxit ei diuinam inuocationem constanter mane et uespere.
12
Note [édition originale] : Ioannes baptista.
Ioanni deinde praecepimus, ut librum ui potentiaque sua sumeret, rerumque discretionem puer adhuc subiret.
13
Unde nos diligens timuit,
14
suosque parentes honorificauit. Quippe uir erat minime difficilis, nostra mandata nullatenus contemnens.
15
Super quem die natalis sui, et mortis, ac resurrectionis salus quieuit.
16
Hic item liber minime praetermittit, qualiter Mariae uersus locum orientalem,
17
a sua gente discedenti, suisque uelamen et intercapedo contigit. Cui spiritum nostrum, qui uerum imitaretur hominem coram ea, quod et uere fecit, misimus.
18
Cuius uisu illa pauefacta, Deum obsecrat, ut se ab illo, si Deum timeat, tueatur.
19
Contra quam ipse sic fatus est : Nil nisi Dei nuncius sum, qui tibi puerum optime crescentem promittit.
20
Respondit ipsa : Cum uirum non tetigi, nec hoc opus nunquam dilexi, filium qualiter habebo ?
21
Inquit ille : Hoc quidem Deo leue est, atque possibile, ut hoc hominibus mirandum unicumque
Facsimile Image Placeholder
miraculum, nostraeque pietatis munus appareat.
Note [édition originale] : Maria ut conceperit, ac genuerit Christum benedictum, contra euangelicae historiae ueritatem narratio prophana.
¶ Istud quidem firme constanterque diiudicatum est.
22
Illa igitur impregnata, cum eo longinquum in locum aufugit.
23
Tandem menstruo partum praecedente distillante, cum iuxta palmam consisteret, inquit, utinam morti obliuionique succumberem, antequam hoc mihi contigisset.
24
Christus autem subtus eam egressus, ipsam consolans inquit : Ne timeas, en ego tecum assideo.
25
Deinceps Deus ipsam allocutus iniunxit, ut palmam excuteret, sicque super eam † arruteba
Note [édition originale] : † id est dactyli.
recentia caderent,
26
Note [édition originale] : Silentium ieiunio coniunctum.
unde ipsa comedens et bibens, cor suum corroboraret, atque mitigaret : nemini uero uiso colloquium praeberet, singulis innuens, se Deo dies abstinentiae ieiuniique uouisse.
27
Eam deinceps afferentem puerum, sui non mediocriter increpabant,
28
dicendo : O Maria, cum tuorum parentum neuter malus existeret,
27
cur rem adeo malam perpetrasti ?
29
Illa uero puerum ostendens, ut ipsum inde conuenirent signis innuebat. Quibus qualiter infantulum huiusmodi conuenirent sciscitantibus,
30
Note [édition originale] : Christus quis, testimonio Machumetis.
ipse prius in uocem erumpens, inquit : Ego sum Dei seruiens, qui mihi librum tribuens me prophetam constituit, et loco quocunque meliorantem et utilem posuit.
31
¶ Mihi quidem orationes fundere, et eleemosynas ac beneficia distribuere,
32
et meam matrem honorare, dum inter homines conuersarer, iniunxit : nec me uirum difficilem, sed malorum expertem creauit.
33
Et superne est diuina salus in die meae natiuitatis et mortis, et qua uiuus iterum accedam.
34
Hoc est de Christo Mariae filio uerbum uerax : in quo tamen plurimi dissentiunt homines.
35
Sed sciendum quidem, hoc Deo nunquam contigisse, nec hoc uoluisse, ut filium unquam assumeret : qui quicquam perficere uolens, praecipit ut fiat, et factum est.
36
Eum itaque meum adorate dominum et uniuersorum : sicque rectum callem carpetis.
37
Inter cohortes quaedam ambiguitas seditioque nata illa die maxima, malum incredulis maximum afferet.
38
Audiat igitur omnis, et consideret, quid de illis die aduentus uestri fiet : licet hodie uiam erroris proficiscantur.
39
Tu uero, licet ipsi minime fient creduli, de die uindictae poenitentiaeque, qua rerum certissima discussio dabitur praedica, cum Deus ipse dicat :
40
Nos quidem terram, omneque positum in illa haereditabimus, et ad nos redibunt omnia.
41
Note [édition originale] : Abraham et patris Tarrhae concertatio de religione.
Nec taceas item in libro, qualiter Abraham ueridicus atque propheta
42
patrem suum increpando, quoniam rem caecam et surdam sibi proficere uel obesse nullatenus possibilem credebat,
44
inquit : O mi pater, diabolum quod a Deo praecipitur, minime uolentem, et homines aberrare facientem, imitari desiste,
45
timendo Deum, tibi malum illaturum, et te diabolis associaturum.
46
Ipse uero obstinax respondit : O Abraham, uisne me ab idolorum cultu recedere ? Te quidem nisi recedas uel lapidibus opprimam, uel a me longissime proiiciam.
47
Respondit ille. Ego quidem pro te Deum, me fortassis exauditurum, deprecabor,
48
qui me a te idolisque tuis retrahet, et a malorum actu passioneque,
47
mea prece liberabit, idemque tibi salutem permittat.
49
Abrahae igitur retracto ab eo, quod quasi Deum adorabat, Isaac atque Iacob, prophetas scilicet,
50
quibus nostra pietate linguam elatam atque ueridicam contulimus, tribuimus.
51
Note [édition originale] : Moses propheta eximius.
¶ Hoc responsum codice nequaquam subsit silentio. Moyses purus nuncius atque propheta,
52
quem in monte Sinai uerbo propinquo conuenimus,
53
Note [édition originale] : Aaron.
eique misericordes atque propicii fratrem suum Aaron prophetam fecimus.
54
Ismaël hoc item libro nominetur, qui suo sermone ueridicus nuncius atque propheta,
55
Note [édition originale] : Ismael.
suis praecepit, ut orationes funderent, et eleemosynas ac Deo debita complerent, sicque coram Deo uir bonus inuentus est.
56
Note [édition originale] : Heforam propheta.
Heforam quoque
Facsimile Image Placeholder
ueridicum atque prophetam
57
a nobis eleuatum in locum excelsum,
58
in hoc uolumine nomina, Istis quidem prophetis ortis de filiis Adae, et sequenter a Noë, ac gente Abrahae et Israël, quibus uias rectas monstrauimus, et diligentes bonum contulimus. Cum diuinae uirtutes praeceptaque legebantur, humilitas adoratioque diuina iugiter inhaerebant.
59
Illis uero succedentes deteriores, orationibus abiectis, uoluptates prorsus secuti, malum grauissimum incurrent,
60
nisi facta conuersione benefecerint, in fide perseuerantes. Hi namque tales paradisum, expertes omnis nocumenti, possidebunt.
61
¶ Hanc quidem paradisum,
62
ubi nemo contumeliam uel opprobrium, sed salutationem mutuam audiet, plenumque uoti gaudium mane uespereque percipiet.
63
Deus, cuius omne mandatum perficitur, haereditatem suae genti se timenti,
64
nec ponenti uerbum istud nisi cum mandato diuino tribuit. Cuius est quod inest manibus, atque posterius, nihil obliuiscentis
65
Dei coelorum et terrae, et omnium illis interpositorum. Hunc igitur patienter et indurate supplex adora : Cui quis nomen aequale sortitur ?
66
Note [édition originale] : Resurrectio.
Licet homines hoc assuescant dicere, nos mortuos quisquam uere suscitabit ?
67
Nonne recordantur nos prius eos, cum nihil essent, creasse ?
68
per Deum, nos eos diabolusque congregabimus, igneque gehennae suis cum corporibus circumuallabimus.
69
Nos enim quarumque gentium deteriores, Deum minime uocantes,
70
sicque sibi lucrantes ignem, optime discernemus,
69
semotim auferentes.
71
Note [édition originale] : Ignem omnes adibunt, sed impii non inde liberabuntur.
¶ Sciendum quidem neminem esse, qui non ad ignem, quoniam hoc Deus mandauit, proficiscatur,
72
ubi corporaliter etiam increduli perseuerabunt. Timentes autem Deum saluabuntur.
73
Increduli tamen, nostra uerba manifesta saepius audientes, a credentibus percunctantur, quae cohortum stet firmius, adoretque melius.
74
Quot suorum praedecessores, ditiores atque potentiores illis, confudimus ?
75
Sed erroneos Deus dilatabit, usquequo uideant illius saepius dictum scilicet uel malum praesens, uel diem illam, qua dinoscetur, quis esset debilior, quisue partem peiorem obtinebit.
76
Credentium autem fidem semper augebit Deus : apud quem est bonorum residuum optimum et preciosissimum, remuneratioque praecellens.
77
Nonne uides mandatis nostris non credentes dicere ? Nunquam nobis prolem seu diuitias dabit Deus.
78
Anne Dei secretum ipsi scandunt ? an cum illo pactum firmarunt ?
79
Nos quidem eorum dicta scribemus, et eos in malo suo prolongabimus.
80
¶ Taliter dicentem firmant ore suo, sentire faciemus : ipseque singularis ad nos ueniet.
81
Plures adorantes idola loco Dei, ut ab illis honorem et sublimationem habeant,
82
uidebunt horam, qua nullatenus credent eis, iam illis malo contingente.
83
Note [édition originale] : Deus tradit incredulos diabolis.
Nonne perpendis, nos iam misisse diabolus incredulis, ut de illis sibi ridiculum faciant ?
84
Tu uero nullatenus uel eos festinare, quoniam nil eis, nisi computum suum faciemus
85
die, qua decenter Deum timentes coram ipso congregabimus,
86
et incredulos adductos igne sepeliemus,
87
quando nec quis ueniam postulabit, nec quicquam nisi Deo iubente mandabit :
88
agnoscentque dicentes Deum sumpsisse filium,
89
se turpe uerbum protulisse.
90
¶ Ob hoc quidem turpe dictum, fere coelum se confudit, et tellus aufugit, omnisque mons cecidit.
92
Hoc est enim inopportunum et inhonestum Deo,
Note [édition originale] : Summa blasphemia, fateri Christum filium Dei. At ueritas sempiterna dicit Ioan. 3. Qui non credit in unigenitum, etc.
93
cuius iugo seruitutique subsunt uniuersa coelestia atque terrestria,
95
ad eum ueraciter distincte reditura,
94
et ab ipso numero certissimo dinumeranda die illa.
96
Et illius amorem assequetur tunc omnis credens, et benefaciens.
97
Tuae quidam linguae nullam facultatem induximus, nisi ut Deum timentibus nuncium gaudio plenum, et castigamen incredulis nunciet.
98
Omniumne per alchirna
Facsimile Image Placeholder
destructorum a nobis quenquam uel sentire uel ab ipso uerbum aliquod percipere potest ?