Bibliographic Information

Sourate 21 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless21

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة الأنبياء
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
اقْتَرَبَ لِلنَّاسِ حِسَابُهُمْ وَهُمْ فِي غَفْلَةٍ مُّعْرِضُونَ
2
مَا يَأْتِيهِم مِّن ذِكْرٍ مِّن رَّبِّهِم مُّحْدَثٍ إِلَّا اسْتَمَعُوهُ وَهُمْ يَلْعَبُونَ
3
لَاهِيَةً قُلُوبُهُمْ وَأَسَرُّوا النَّجْوَى الَّذِينَ ظَلَمُوا هَلْ هَذَا إِلَّا بَشَرٌ مِّثْلُكُمْ أَفَتَأْتُونَ السِّحْرَ وَأَنتُمْ تُبْصِرُونَ
4
قَالَ رَبِّي يَعْلَمُ الْقَوْلَ فِي السَّمَاءِ وَالْأَرْضِ وَهُوَ السَّمِيعُ الْعَلِيمُ
5
بَلْ قَالُوا أَضْغَاثُ أَحْلَامٍ بَلِ افْتَرَاهُ بَلْ هُوَ شَاعِرٌ فَلْيَأْتِنَا بِآيَةٍ كَمَا أُرْسِلَ الْأَوَّلُونَ
6
مَا آمَنَتْ قَبْلَهُم مِّن قَرْيَةٍ أَهْلَكْنَاهَا أَفَهُمْ يُؤْمِنُونَ
7
وَمَا أَرْسَلْنَا قَبْلَكَ إِلَّا رِجَالًا نُّوحِي إِلَيْهِمْ فَاسْأَلُوا أَهْلَ الذِّكْرِ إِن كُنتُمْ لَا تَعْلَمُونَ
8
وَمَا جَعَلْنَاهُمْ جَسَدًا لَّا يَأْكُلُونَ الطَّعَامَ وَمَا كَانُوا خَالِدِينَ
9
ثُمَّ صَدَقْنَاهُمُ الْوَعْدَ فَأَنجَيْنَاهُمْ وَمَن نَّشَاءُ وَأَهْلَكْنَا الْمُسْرِفِينَ
10
لَقَدْ أَنزَلْنَا إِلَيْكُمْ كِتَابًا فِيهِ ذِكْرُكُمْ أَفَلَا تَعْقِلُونَ
11
وَكَمْ قَصَمْنَا مِن قَرْيَةٍ كَانَتْ ظَالِمَةً وَأَنشَأْنَا بَعْدَهَا قَوْمًا آخَرِينَ
12
فَلَمَّا أَحَسُّوا بَأْسَنَا إِذَا هُم مِّنْهَا يَرْكُضُونَ
13
لَا تَرْكُضُوا وَارْجِعُوا إِلَى مَا أُتْرِفْتُمْ فِيهِ وَمَسَاكِنِكُمْ لَعَلَّكُمْ تُسْأَلُونَ
14
قَالُوا يَا وَيْلَنَا إِنَّا كُنَّا ظَالِمِينَ
15
فَمَا زَالَت تِّلْكَ دَعْوَاهُمْ حَتَّى جَعَلْنَاهُمْ حَصِيدًا خَامِدِينَ
16
وَمَا خَلَقْنَا السَّمَاءَ وَالْأَرْضَ وَمَا بَيْنَهُمَا لَاعِبِينَ
17
لَوْ أَرَدْنَا أَن نَّتَّخِذَ لَهْوًا لَّاتَّخَذْنَاهُ مِن لَّدُنَّا إِن كُنَّا فَاعِلِينَ
18
بَلْ نَقْذِفُ بِالْحَقِّ عَلَى الْبَاطِلِ فَيَدْمَغُهُ فَإِذَا هُوَ زَاهِقٌ وَلَكُمُ الْوَيْلُ مِمَّا تَصِفُونَ
19
وَلَهُ مَن فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَمَنْ عِندَهُ لَا يَسْتَكْبِرُونَ عَنْ عِبَادَتِهِ وَلَا يَسْتَحْسِرُونَ
20
يُسَبِّحُونَ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ لَا يَفْتُرُونَ
21
أَمِ اتَّخَذُوا آلِهَةً مِّنَ الْأَرْضِ هُمْ يُنشِرُونَ
22
لَوْ كَانَ فِيهِمَا آلِهَةٌ إِلَّا اللَّهُ لَفَسَدَتَا فَسُبْحَانَ اللَّهِ رَبِّ الْعَرْشِ عَمَّا يَصِفُونَ
23
لَا يُسْأَلُ عَمَّا يَفْعَلُ وَهُمْ يُسْأَلُونَ
24
أَمِ اتَّخَذُوا مِن دُونِهِ آلِهَةً قُلْ هَاتُوا بُرْهَانَكُمْ هَذَا ذِكْرُ مَن مَّعِيَ وَذِكْرُ مَن قَبْلِي بَلْ أَكْثَرُهُمْ لَا يَعْلَمُونَ الْحَقَّ فَهُم مُّعْرِضُونَ
25
وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رَّسُولٍ إِلَّا نُوحِي إِلَيْهِ أَنَّهُ لَا إِلَهَ إِلَّا أَنَا فَاعْبُدُونِ
26
وَقَالُوا اتَّخَذَ الرَّحْمَنُ وَلَدًا سُبْحَانَهُ بَلْ عِبَادٌ مُّكْرَمُونَ
27
لَا يَسْبِقُونَهُ بِالْقَوْلِ وَهُم بِأَمْرِهِ يَعْمَلُونَ
28
يَعْلَمُ مَا بَيْنَ أَيْدِيهِمْ وَمَا خَلْفَهُمْ وَلَا يَشْفَعُونَ إِلَّا لِمَنِ ارْتَضَى وَهُم مِّنْ خَشْيَتِهِ مُشْفِقُونَ
29
وَمَن يَقُلْ مِنْهُمْ إِنِّي إِلَهٌ مِّن دُونِهِ فَذَلِكَ نَجْزِيهِ جَهَنَّمَ كَذَلِكَ نَجْزِي الظَّالِمِينَ
30
أَوَلَمْ يَرَ الَّذِينَ كَفَرُوا أَنَّ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ كَانَتَا رَتْقًا فَفَتَقْنَاهُمَا وَجَعَلْنَا مِنَ الْمَاءِ كُلَّ شَيْءٍ حَيٍّ أَفَلَا يُؤْمِنُونَ
31
وَجَعَلْنَا فِي الْأَرْضِ رَوَاسِيَ أَن تَمِيدَ بِهِمْ وَجَعَلْنَا فِيهَا فِجَاجًا سُبُلًا لَّعَلَّهُمْ يَهْتَدُونَ
32
وَجَعَلْنَا السَّمَاءَ سَقْفًا مَّحْفُوظًا وَهُمْ عَنْ آيَاتِهَا مُعْرِضُونَ
33
وَهُوَ الَّذِي خَلَقَ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ وَالشَّمْسَ وَالْقَمَرَ كُلٌّ فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ
34
وَمَا جَعَلْنَا لِبَشَرٍ مِّن قَبْلِكَ الْخُلْدَ أَفَإِن مِّتَّ فَهُمُ الْخَالِدُونَ
35
كُلُّ نَفْسٍ ذَائِقَةُ الْمَوْتِ وَنَبْلُوكُم بِالشَّرِّ وَالْخَيْرِ فِتْنَةً وَإِلَيْنَا تُرْجَعُونَ
36
وَإِذَا رَآكَ الَّذِينَ كَفَرُوا إِن يَتَّخِذُونَكَ إِلَّا هُزُوًا أَهَذَا الَّذِي يَذْكُرُ آلِهَتَكُمْ وَهُم بِذِكْرِ الرَّحْمَنِ هُمْ كَافِرُونَ
37
خُلِقَ الْإِنسَانُ مِنْ عَجَلٍ سَأُرِيكُمْ آيَاتِي فَلَا تَسْتَعْجِلُونِ
38
وَيَقُولُونَ مَتَى هَذَا الْوَعْدُ إِن كُنتُمْ صَادِقِينَ
39
لَوْ يَعْلَمُ الَّذِينَ كَفَرُوا حِينَ لَا يَكُفُّونَ عَن وُجُوهِهِمُ النَّارَ وَلَا عَن ظُهُورِهِمْ وَلَا هُمْ يُنصَرُونَ
40
بَلْ تَأْتِيهِم بَغْتَةً فَتَبْهَتُهُمْ فَلَا يَسْتَطِيعُونَ رَدَّهَا وَلَا هُمْ يُنظَرُونَ
41
وَلَقَدِ اسْتُهْزِئَ بِرُسُلٍ مِّن قَبْلِكَ فَحَاقَ بِالَّذِينَ سَخِرُوا مِنْهُم مَّا كَانُوا بِهِ يَسْتَهْزِئُونَ
42
قُلْ مَن يَكْلَؤُكُم بِاللَّيْلِ وَالنَّهَارِ مِنَ الرَّحْمَنِ بَلْ هُمْ عَن ذِكْرِ رَبِّهِم مُّعْرِضُونَ
43
أَمْ لَهُمْ آلِهَةٌ تَمْنَعُهُم مِّن دُونِنَا لَا يَسْتَطِيعُونَ نَصْرَ أَنفُسِهِمْ وَلَا هُم مِّنَّا يُصْحَبُونَ
44
بَلْ مَتَّعْنَا هَؤُلَاءِ وَآبَاءَهُمْ حَتَّى طَالَ عَلَيْهِمُ الْعُمُرُ أَفَلَا يَرَوْنَ أَنَّا نَأْتِي الْأَرْضَ نَنقُصُهَا مِنْ أَطْرَافِهَا أَفَهُمُ الْغَالِبُونَ
45
قُلْ إِنَّمَا أُنذِرُكُم بِالْوَحْيِ وَلَا يَسْمَعُ الصُّمُّ الدُّعَاءَ إِذَا مَا يُنذَرُونَ
46
وَلَئِن مَّسَّتْهُمْ نَفْحَةٌ مِّنْ عَذَابِ رَبِّكَ لَيَقُولُنَّ يَا وَيْلَنَا إِنَّا كُنَّا ظَالِمِينَ
47
وَنَضَعُ الْمَوَازِينَ الْقِسْطَ لِيَوْمِ الْقِيَامَةِ فَلَا تُظْلَمُ نَفْسٌ شَيْئًا وَإِن كَانَ مِثْقَالَ حَبَّةٍ مِّنْ خَرْدَلٍ أَتَيْنَا بِهَا وَكَفَى بِنَا حَاسِبِينَ
48
وَلَقَدْ آتَيْنَا مُوسَى وَهَارُونَ الْفُرْقَانَ وَضِيَاءً وَذِكْرًا لِّلْمُتَّقِينَ
49
الَّذِينَ يَخْشَوْنَ رَبَّهُم بِالْغَيْبِ وَهُم مِّنَ السَّاعَةِ مُشْفِقُونَ
50
وَهَذَا ذِكْرٌ مُّبَارَكٌ أَنزَلْنَاهُ أَفَأَنتُمْ لَهُ مُنكِرُونَ
51
وَلَقَدْ آتَيْنَا إِبْرَاهِيمَ رُشْدَهُ مِن قَبْلُ وَكُنَّا بِهِ عَالِمِينَ
52
إِذْ قَالَ لِأَبِيهِ وَقَوْمِهِ مَا هَذِهِ التَّمَاثِيلُ الَّتِي أَنتُمْ لَهَا عَاكِفُونَ
53
قَالُوا وَجَدْنَا آبَاءَنَا لَهَا عَابِدِينَ
54
قَالَ لَقَدْ كُنتُمْ أَنتُمْ وَآبَاؤُكُمْ فِي ضَلَالٍ مُّبِينٍ
55
قَالُوا أَجِئْتَنَا بِالْحَقِّ أَمْ أَنتَ مِنَ اللَّاعِبِينَ
56
قَالَ بَل رَّبُّكُمْ رَبُّ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ الَّذِي فَطَرَهُنَّ وَأَنَا عَلَى ذَلِكُم مِّنَ الشَّاهِدِينَ
57
وَتَاللَّهِ لَأَكِيدَنَّ أَصْنَامَكُم بَعْدَ أَن تُوَلُّوا مُدْبِرِينَ
58
فَجَعَلَهُمْ جُذَاذًا إِلَّا كَبِيرًا لَّهُمْ لَعَلَّهُمْ إِلَيْهِ يَرْجِعُونَ
59
قَالُوا مَن فَعَلَ هَذَا بِآلِهَتِنَا إِنَّهُ لَمِنَ الظَّالِمِينَ
60
قَالُوا سَمِعْنَا فَتًى يَذْكُرُهُمْ يُقَالُ لَهُ إِبْرَاهِيمُ
61
قَالُوا فَأْتُوا بِهِ عَلَى أَعْيُنِ النَّاسِ لَعَلَّهُمْ يَشْهَدُونَ
62
قَالُوا أَأَنتَ فَعَلْتَ هَذَا بِآلِهَتِنَا يَا إِبْرَاهِيمُ
63
قَالَ بَلْ فَعَلَهُ كَبِيرُهُمْ هَذَا فَاسْأَلُوهُمْ إِن كَانُوا يَنطِقُونَ
64
فَرَجَعُوا إِلَى أَنفُسِهِمْ فَقَالُوا إِنَّكُمْ أَنتُمُ الظَّالِمُونَ
65
ثُمَّ نُكِسُوا عَلَى رُءُوسِهِمْ لَقَدْ عَلِمْتَ مَا هَؤُلَاءِ يَنطِقُونَ
66
قَالَ أَفَتَعْبُدُونَ مِن دُونِ اللَّهِ مَا لَا يَنفَعُكُمْ شَيْئًا وَلَا يَضُرُّكُمْ
67
أُفٍّ لَّكُمْ وَلِمَا تَعْبُدُونَ مِن دُونِ اللَّهِ أَفَلَا تَعْقِلُونَ
68
قَالُوا حَرِّقُوهُ وَانصُرُوا آلِهَتَكُمْ إِن كُنتُمْ فَاعِلِينَ
69
قُلْنَا يَا نَارُ كُونِي بَرْدًا وَسَلَامًا عَلَى إِبْرَاهِيمَ
70
وَأَرَادُوا بِهِ كَيْدًا فَجَعَلْنَاهُمُ الْأَخْسَرِينَ
71
وَنَجَّيْنَاهُ وَلُوطًا إِلَى الْأَرْضِ الَّتِي بَارَكْنَا فِيهَا لِلْعَالَمِينَ
72
وَوَهَبْنَا لَهُ إِسْحَاقَ وَيَعْقُوبَ نَافِلَةً وَكُلًّا جَعَلْنَا صَالِحِينَ
73
وَجَعَلْنَاهُمْ أَئِمَّةً يَهْدُونَ بِأَمْرِنَا وَأَوْحَيْنَا إِلَيْهِمْ فِعْلَ الْخَيْرَاتِ وَإِقَامَ الصَّلَاةِ وَإِيتَاءَ الزَّكَاةِ وَكَانُوا لَنَا عَابِدِينَ
74
وَلُوطًا آتَيْنَاهُ حُكْمًا وَعِلْمًا وَنَجَّيْنَاهُ مِنَ الْقَرْيَةِ الَّتِي كَانَت تَّعْمَلُ الْخَبَائِثَ إِنَّهُمْ كَانُوا قَوْمَ سَوْءٍ فَاسِقِينَ
75
وَأَدْخَلْنَاهُ فِي رَحْمَتِنَا إِنَّهُ مِنَ الصَّالِحِينَ
76
وَنُوحًا إِذْ نَادَى مِن قَبْلُ فَاسْتَجَبْنَا لَهُ فَنَجَّيْنَاهُ وَأَهْلَهُ مِنَ الْكَرْبِ الْعَظِيمِ
77
وَنَصَرْنَاهُ مِنَ الْقَوْمِ الَّذِينَ كَذَّبُوا بِآيَاتِنَا إِنَّهُمْ كَانُوا قَوْمَ سَوْءٍ فَأَغْرَقْنَاهُمْ أَجْمَعِينَ
78
وَدَاوُودَ وَسُلَيْمَانَ إِذْ يَحْكُمَانِ فِي الْحَرْثِ إِذْ نَفَشَتْ فِيهِ غَنَمُ الْقَوْمِ وَكُنَّا لِحُكْمِهِمْ شَاهِدِينَ
79
فَفَهَّمْنَاهَا سُلَيْمَانَ وَكُلًّا آتَيْنَا حُكْمًا وَعِلْمًا وَسَخَّرْنَا مَعَ دَاوُودَ الْجِبَالَ يُسَبِّحْنَ وَالطَّيْرَ وَكُنَّا فَاعِلِينَ
80
وَعَلَّمْنَاهُ صَنْعَةَ لَبُوسٍ لَّكُمْ لِتُحْصِنَكُم مِّن بَأْسِكُمْ فَهَلْ أَنتُمْ شَاكِرُونَ
81
وَلِسُلَيْمَانَ الرِّيحَ عَاصِفَةً تَجْرِي بِأَمْرِهِ إِلَى الْأَرْضِ الَّتِي بَارَكْنَا فِيهَا وَكُنَّا بِكُلِّ شَيْءٍ عَالِمِينَ
82
وَمِنَ الشَّيَاطِينِ مَن يَغُوصُونَ لَهُ وَيَعْمَلُونَ عَمَلًا دُونَ ذَلِكَ وَكُنَّا لَهُمْ حَافِظِينَ
83
وَأَيُّوبَ إِذْ نَادَى رَبَّهُ أَنِّي مَسَّنِيَ الضُّرُّ وَأَنتَ أَرْحَمُ الرَّاحِمِينَ
84
فَاسْتَجَبْنَا لَهُ فَكَشَفْنَا مَا بِهِ مِن ضُرٍّ وَآتَيْنَاهُ أَهْلَهُ وَمِثْلَهُم مَّعَهُمْ رَحْمَةً مِّنْ عِندِنَا وَذِكْرَى لِلْعَابِدِينَ
85
وَإِسْمَاعِيلَ وَإِدْرِيسَ وَذَا الْكِفْلِ كُلٌّ مِّنَ الصَّابِرِينَ
86
وَأَدْخَلْنَاهُمْ فِي رَحْمَتِنَا إِنَّهُم مِّنَ الصَّالِحِينَ
87
وَذَا النُّونِ إِذ ذَّهَبَ مُغَاضِبًا فَظَنَّ أَن لَّن نَّقْدِرَ عَلَيْهِ فَنَادَى فِي الظُّلُمَاتِ أَن لَّا إِلَهَ إِلَّا أَنتَ سُبْحَانَكَ إِنِّي كُنتُ مِنَ الظَّالِمِينَ
88
فَاسْتَجَبْنَا لَهُ وَنَجَّيْنَاهُ مِنَ الْغَمِّ وَكَذَلِكَ نُنجِي الْمُؤْمِنِينَ
89
وَزَكَرِيَّا إِذْ نَادَى رَبَّهُ رَبِّ لَا تَذَرْنِي فَرْدًا وَأَنتَ خَيْرُ الْوَارِثِينَ
90
فَاسْتَجَبْنَا لَهُ وَوَهَبْنَا لَهُ يَحْيَى وَأَصْلَحْنَا لَهُ زَوْجَهُ إِنَّهُمْ كَانُوا يُسَارِعُونَ فِي الْخَيْرَاتِ وَيَدْعُونَنَا رَغَبًا وَرَهَبًا وَكَانُوا لَنَا خَاشِعِينَ
91
وَالَّتِي أَحْصَنَتْ فَرْجَهَا فَنَفَخْنَا فِيهَا مِن رُّوحِنَا وَجَعَلْنَاهَا وَابْنَهَا آيَةً لِّلْعَالَمِينَ
92
إِنَّ هَذِهِ أُمَّتُكُمْ أُمَّةً وَاحِدَةً وَأَنَا رَبُّكُمْ فَاعْبُدُونِ
93
وَتَقَطَّعُوا أَمْرَهُم بَيْنَهُمْ كُلٌّ إِلَيْنَا رَاجِعُونَ
94
فَمَن يَعْمَلْ مِنَ الصَّالِحَاتِ وَهُوَ مُؤْمِنٌ فَلَا كُفْرَانَ لِسَعْيِهِ وَإِنَّا لَهُ كَاتِبُونَ
95
وَحَرَامٌ عَلَى قَرْيَةٍ أَهْلَكْنَاهَا أَنَّهُمْ لَا يَرْجِعُونَ
96
حَتَّى إِذَا فُتِحَتْ يَأْجُوجُ وَمَأْجُوجُ وَهُم مِّن كُلِّ حَدَبٍ يَنسِلُونَ
97
وَاقْتَرَبَ الْوَعْدُ الْحَقُّ فَإِذَا هِيَ شَاخِصَةٌ أَبْصَارُ الَّذِينَ كَفَرُوا يَا وَيْلَنَا قَدْ كُنَّا فِي غَفْلَةٍ مِّنْ هَذَا بَلْ كُنَّا ظَالِمِينَ
98
إِنَّكُمْ وَمَا تَعْبُدُونَ مِن دُونِ اللَّهِ حَصَبُ جَهَنَّمَ أَنتُمْ لَهَا وَارِدُونَ
99
لَوْ كَانَ هَؤُلَاءِ آلِهَةً مَّا وَرَدُوهَا وَكُلٌّ فِيهَا خَالِدُونَ
100
لَهُمْ فِيهَا زَفِيرٌ وَهُمْ فِيهَا لَا يَسْمَعُونَ
101
إِنَّ الَّذِينَ سَبَقَتْ لَهُم مِّنَّا الْحُسْنَى أُولَئِكَ عَنْهَا مُبْعَدُونَ
102
لَا يَسْمَعُونَ حَسِيسَهَا وَهُمْ فِي مَا اشْتَهَتْ أَنفُسُهُمْ خَالِدُونَ
103
لَا يَحْزُنُهُمُ الْفَزَعُ الْأَكْبَرُ وَتَتَلَقَّاهُمُ الْمَلَائِكَةُ هَذَا يَوْمُكُمُ الَّذِي كُنتُمْ تُوعَدُونَ
104
يَوْمَ نَطْوِي السَّمَاءَ كَطَيِّ السِّجِلِّ لِلْكُتُبِ كَمَا بَدَأْنَا أَوَّلَ خَلْقٍ نُّعِيدُهُ وَعْدًا عَلَيْنَا إِنَّا كُنَّا فَاعِلِينَ
105
وَلَقَدْ كَتَبْنَا فِي الزَّبُورِ مِن بَعْدِ الذِّكْرِ أَنَّ الْأَرْضَ يَرِثُهَا عِبَادِيَ الصَّالِحُونَ
106
إِنَّ فِي هَذَا لَبَلَاغًا لِّقَوْمٍ عَابِدِينَ
107
وَمَا أَرْسَلْنَاكَ إِلَّا رَحْمَةً لِّلْعَالَمِينَ
108
قُلْ إِنَّمَا يُوحَى إِلَيَّ أَنَّمَا إِلَهُكُمْ إِلَهٌ وَاحِدٌ فَهَلْ أَنتُم مُّسْلِمُونَ
109
فَإِن تَوَلَّوْا فَقُلْ آذَنتُكُمْ عَلَى سَوَاءٍ وَإِنْ أَدْرِي أَقَرِيبٌ أَم بَعِيدٌ مَّا تُوعَدُونَ
110
إِنَّهُ يَعْلَمُ الْجَهْرَ مِنَ الْقَوْلِ وَيَعْلَمُ مَا تَكْتُمُونَ
111
وَإِنْ أَدْرِي لَعَلَّهُ فِتْنَةٌ لَّكُمْ وَمَتَاعٌ إِلَى حِينٍ
112
قَالَ رَبِّ احْكُم بِالْحَقِّ وَرَبُّنَا الرَّحْمَنُ الْمُسْتَعَانُ عَلَى مَا تَصِفُونَ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
Les prophètes (Al-Anbiya)
1
[L’échéance] du règlement de leur compte approche pour les hommes, alors que dans leur insouciance ils s’en détournent.
2
Aucun rappel [de révélation] récente ne leur vient de leur Seigneur, sans qu’ils ne l’entendent en s’amusant,
3
leurs cœurs distraits ; et les injustes tiennent des conversations secrètes et disent : « Ce n’est là qu’un être humain semblable à vous ? Allez-vous donc vous adonner à la magie alors que vous voyez clair ? »
4
Il a répondu : « Mon Seigneur sait tout ce qui se dit au ciel et sur la terre ; et Il est l’Audient, l’Omniscient ».
5
Mais ils dirent : « Voilà plutôt un amas de rêves ! Ou bien Il l’a inventé. Ou, c’est plutôt un poète. Qu’il nous apporte donc un signe [identique] à celui dont furent chargés les premiers envoyés ».
6
Pas une seule cité parmi celles que Nous avons fait périr avant eux n’avait cru [à la vue des miracles]. Ceux-ci croiront-ils donc ?
7
Nous n’avons envoyé avant toi que des hommes à qui Nous faisions des révélations. Demandez donc aux érudits du Livre, si vous ne savez pas.
8
Et Nous n’en n’avons pas fait des corps qui ne consommaient pas de nourriture. Et ils n’étaient pas éternels.
9
Puis Nous réalisâmes la promesse (qui leur avait été faite). Nous les sauvâmes avec ceux que Nous voulûmes [sauver]. Et Nous fîmes périr les outranciers.
10
Nous avons assurément fait descendre vers vous un livre où se trouve votre rappel [ou votre renom]. Ne comprenez-vous donc pas ?
11
Et que de cités qui ont commis des injustices, Nous avons brisées ; et Nous avons créé d’autres peuples après eux.
12
Quand [ces gens] sentirent Notre rigueur ils s’en enfuirent hâtivement.
13
Ne galopez point. Retournez plutôt au grand luxe où vous étiez et dans vos demeures, afin que vous soyez interrogés.
14
Ils dirent : « Malheur à nous ! Nous étions vraiment injustes ».
15
Telle ne cessa d’être leur lamentation jusqu’à ce que Nous les eûmes moissonnés et éteints.
16
Ce n’est pas par jeu que Nous avons créé le ciel et la terre et ce qui est entre eux.
17
Si Nous avions voulu prendre une distraction, Nous l’aurions prise de Nous-mêmes, si vraiment Nous avions voulu le faire.
18
Bien au contraire, Nous lançons contre le faux la vérité qui le subjugue, et le voilà qui disparaît. Et malheur à vous pour ce que vous attribuez [injustement à Allah].
19
A Lui seul appartiennent tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre. Ceux qui sont auprès de Lui [les Anges] ne se considèrent point trop grands pour L’adorer et ne s’en lassent pas.
20
Ils exaltent Sa Gloire nuit et jour et ne s’interrompent point.
21
Ont-ils pris des divinités qui peuvent ressusciter (les morts) de la terre ?
22
S’il y avait dans le ciel et la terre des divinités autres qu’Allah, tous deux seraient certes dans le désordre. Gloire, donc à Allah, Seigneur du Trône ; Il est au-dessus de ce qu’ils Lui attribuent !
23
Il n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait, mais ce sont eux qui devront rendre compte [de leurs actes].
24
Ont-ils pris des divinités en dehors de Lui ? Dis : « Apportez votre preuve ». Ceci est la révélation de ceux qui sont avec moi et de ceux qui étaient avant moi. Mais la plupart d’entre eux ne connaissent pas la vérité et s’en écartent.
25
Et Nous n’avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n’ayons révélé: « Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc ».
26
Et ils dirent : « Le Tout Miséricordieux s’est donné un enfant ». Pureté à Lui ! Mais ce sont plutôt des serviteurs honorés.
27
Ils ne devancent pas Son Commandement et agissent selon Ses ordres.
28
Il sait ce qui est devant eux et ce qui derrière eux. Et ils n’intercèdent qu’en faveur de ceux qu’Il a agréés [tout en étant] pénétrés de Sa crainte.
29
Et quiconque d’entre eux dirait : « Je suis une divinité en dehors de Lui ». Nous le rétribuerons de l’Enfer. C’est ainsi que Nous rétribuons les injustes.
30
Ceux qui ont mécru, n’ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l’eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ?
31
Et Nous avons placé des montagnes fermes dans la terre, afin qu’elle ne s’ébranle pas en les [entraînant]. Et Nous y avons placé des défilés servant de chemins afin qu’ils se guident.
32
Et Nous avons fait du ciel un toit protégé. Et cependant ils se détournent de ses merveilles.
33
Et c’est Lui qui a créé la nuit et le jour, le soleil et la lune ; chacun voguant dans une orbite.
34
Et Nous n’avons attribué l’immortalité à nul homme avant toi. Est-ce que si tu meurs, toi, ils seront, eux, éternels ?
35
Toute âme doit goûter la mort. Nous vous éprouverons par le mal et par le bien [à titre] de tentation. Et c’est à Nous que vous serez ramenés.
36
Quand les mécréants te voient, ils ne te prennent qu’en dérision (disant): « Quoi ! Est-ce-là celui qui médit de vos divinités ? » Et ils nient [tout] rappel du Tout Miséricordieux.
37
L’homme a été créé prompt dans sa nature. Je vous montrerai Mes signes [la réalisation de Mes menaces]. Ne me hâtez donc pas.
38
Et ils disent : « A quand cette promesse si vous êtes véridiques ? »
39
Si [seulement] les mécréants connaissaient le moment où ils ne pourront empêcher le feu de leurs visages ni de leurs dos, et où ils ne seront point secourus.
40
Mais non, cela leur viendra subitement et ils seront alors stupéfaits ; ils ne pourront pas le repousser et on ne leur donnera pas de répit.
41
On s’est moqué de messagers venus avant toi. Et ceux qui se sont moqués d’eux, se virent frapper de toutes parts par l’objet même de leurs moqueries.
42
Dis : « Qui vous protège la nuit et le jour, contre le [châtiment] du Tout Miséricordieux ? » Pourtant ils se détournent du rappel de leur Seigneur.
43
Ont-ils donc des divinités en dehors de Nous, qui peuvent les protéger ? Mais celles-ci ne peuvent ni se secourir elles-mêmes, ni se faire assister contre Nous.
44
Au contraire Nous avons accordé une jouissance [temporaire] à ceux-là comme à leurs ancêtres jusqu’à un âge avancé. Ne voient-ils pas que Nous venons à la terre que Nous réduisons de tous côtés ? Seront-ils alors les vainqueurs ?
45
Dis : « Je vous avertis par ce qui m’est révélé ». Les sourds, cependant, n’entendent pas l’appel quand on les avertit.
46
Si un souffle du châtiment de ton Seigneur les effleurait, ils diraient alors : « Malheur à nous ! Nous étions vraiment injustes ».
47
Au Jour de la Résurrection, Nous placerons les balances exactes. Nulle âme ne sera lésée en rien, fût-ce du poids d’un grain de moutarde que Nous ferons venir. Nous suffisons largement pour dresser les comptes.
48
Nous avons déjà apporté à Moïse et Aaron le Livre du discernement (la Thora) ainsi qu’une lumière et un rappel pour les gens pieux,
49
qui craignent leur Seigneur malgré qu’ils ne Le voient pas, et redoutent l’Heure (la fin du monde).
50
Et ceci [le Coran] est un rappel béni que Nous avons fait descendre. Allez-vous donc le renier ?
51
En effet, Nous avons mis auparavant Abraham sur le droit chemin. Et Nous en avions bonne connaissance.
52
Quand il dit à son père et à son peuple : « Que sont ces statues auxquelles vous vous attachez ? »
53
ils dirent : « Nous avons trouvé nos ancêtres les adorant ».
54
Il dit : « Certainement, vous avez été, vous et vos ancêtres, dans un égarement évident ».
55
Ils dirent : « Viens-tu à nous avec la vérité ou plaisantes-tu ? »
56
Il dit : « Mais votre Seigneur est plutôt le Seigneur des cieux et de la terre, et c’est Lui qui les a créés. Et je suis un de ceux qui en témoignent.
57
Et par Allah ! Je ruserai certes contre vos idoles une fois que vous serez partis ».
58
Il les mit en pièces, hormis [la statue] la plus grande. Peut-être qu’ils reviendraient vers elle.
59
Ils dirent : « Qui a fait cela à nos divinités ? Il est certes parmi les injustes ».
60
(Certains) dirent : « Nous avons entendu un jeune homme médire d’elles ; il s’appelle Abraham ».
61
Ils dirent : « Amenez-le sous les yeux des gens afin qu’ils puissent témoigner.
62
(Alors) ils dirent : « Est-ce toi qui as fait cela à nos divinités, Abraham ? »
63
Il dit : « C’est la plus grande d’entre elles que voici, qui l’a fait. Demandez-leur donc, si elles peuvent parler ».
64
Se ravisant alors, ils se dirent entre eux : « C’est vous qui êtes les vrais injustes ».
65
Puis ils firent volte-face et dirent : « Tu sais bien que celles-ci ne parlent pas ».
66
Il dit : « Adorez-vous donc, en dehors d’Allah, ce qui ne saurait en rien vous être utile ni vous nuire non plus.
67
Fi de vous et de ce que vous adorez en dehors d’Allah ! Ne raisonnez-vous pas ? »
68
Ils dirent : « Brûlez-le. Secourez vos divinités si vous voulez faire quelque chose (pour elles) ».
69
Nous dîmes : « O feu, sois pour Abraham une fraîcheur salutaire ».
70
Ils voulaient ruser contre lui, mais ce sont eux que Nous rendîmes les plus grands perdants.
71
Et Nous le sauvâmes, ainsi que Lot, vers une terre que Nous avions bénie pour tout l’univers.
72
Et Nous lui donnâmes Isaac et, de surcroît Jacob, desquels Nous fîmes des gens de bien.
73
Nous les fîmes des dirigeants qui guidaient par Notre ordre. Et Nous leur révélâmes de faire le bien, d’accomplir la prière et d’acquitter la Zakât. Et ils étaient Nos adorateurs.
74
Et Lot ! Nous lui avons apporté la capacité de juger et le savoir, et Nous l’avons sauvé de la cité où se commettaient les vices ; ces gens étaient vraiment des gens du mal, des pervers.
75
et Nous l’avons fait entrer en Notre miséricorde. Il était vraiment du nombre des gens de bien.
76
Et Noé, quand auparavant il fit son appel. Nous l’exauçâmes et Nous le sauvâmes, ainsi que sa famille, de la grande angoisse,
77
et Nous le secourûmes contre le peuple qui traitait Nos prodiges de mensonges. Ils furent vraiment des gens du Mal. Nous les noyâmes donc tous.
78
Et David, et Salomon, quand ils eurent à juger au sujet d’un champ cultivé où des moutons appartenant à une peuplade étaient allés paître, la nuit. Et Nous étions témoin de leur jugement.
79
Nous la fîmes comprendre à Salomon. Et à chacun Nous donnâmes la faculté de juger et le savoir. Et Nous asservîmes les montagnes à exalter Notre Gloire en compagnie de David, ainsi que les oiseaux. Et c’est Nous qui sommes le Faiseur.
80
Nous lui (David) apprîmes la fabrication des cottes de mailles afin qu’elles vous protègent contre vos violences mutuelles (la guerre). En êtes-vous donc reconnaissants ?
81
Et (Nous avons soumis) à Salomon le vent impétueux qui, par son ordre, se dirigea vers la terre que Nous avions bénie. Et Nous sommes à même de tout savoir,
82
et parmi les diables il en était qui plongeaient pour lui et faisaient d’autres travaux encore, et Nous les surveillions Nous-mêmes.
83
Et Job, quand il implora son Seigneur : « Le mal m’a touché. Mais Toi, tu es le plus miséricordieux des miséricordieux » !
84
Nous l’exauçâmes, enlevâmes le mal qu’il avait, lui rendîmes les siens et autant qu’eux avec eux, par miséricorde de Notre part et en tant que rappel aux adorateurs.
85
Et Ismaël, Idris, et Dûl-Kifl ! qui étaient tous endurants ;
86
que Nous fîmes entrer en Notre miséricorde car ils étaient vraiment du nombre des gens de bien.
87
Et Dû’n-Nûn (Jonas) quand il partit, irrité. Il pensa que Nous N’allions pas l’éprouver. Puis il fit, dans les ténèbres, l’appel que voici : « Pas de divinité à part Toi ! Pureté à Toi ! J’ai été vraiment du nombre des injustes ».
88
Nous l’exauçâmes et le sauvâmes de son angoisse. Et c’est ainsi que Nous sauvons les croyants.
89
Et Zacharie, quand il implora son Seigneur : « Ne me laisse pas seul, Seigneur, alors que Tu es le meilleur des héritiers ».
90
Nous l’exauçâmes, lui donnâmes Yahya et guérîmes son épouse. Ils concouraient au bien et Nous invoquaient par amour et par crainte. Et ils étaient humbles devant Nous.
91
Et celle [la vierge Marie] qui avait préservé sa chasteté ! Nous insufflâmes en elle un souffle (de vie) venant de Nous et fîmes d’elle ainsi que de son fils, un signe [miracle] pour l’univers.
92
Certes, cette communauté qui est la vôtre est une communauté unique, et Je suis votre Seigneur. Adorez-Moi donc.
93
Ils se sont divisés en sectes. Mais tous, retourneront à Nous.
94
Quiconque fait de bonnes œuvres tout en étant croyant, on ne méconnaîtra pas son effort, et Nous le lui inscrivons [à son actif].
95
Il est défendu [aux habitants] d’une cité que Nous avons fait périr de revenir [à la vie d’ici-bas] !
96
Jusqu’à ce que soient relâchés les Yâjûj et les Mâjûj et qu’ils se précipiteront de chaque hauteur ;
97
c’est alors que la vraie promesse s’approchera, tandis que les regards de ceux qui ont mécru se figent : « Malheur à nous ! Nous y avons été inattentifs. Bien plus, nous étions des injustes ».
98
« Vous serez, vous et ce que vous adoriez en dehors d’Allah, le combustible de l’Enfer, vous vous y rendrez tous.
99
Si ceux-là étaient vraiment des divinités, ils n’y entreraient pas ; et tous y demeureront éternellement.
100
Ils y pousseront des gémissements, et n’y entendront rien.
101
En seront écartés, ceux à qui étaient précédemment promises de belles récompenses de Notre part.
102
Ils n’entendront pas son sifflement et jouiront éternellement de ce que leurs âmes désirent.
103
La grande terreur ne les affligera pas, et les Anges les accueilleront : « voici le jour qui vous a été promis ».
104
Le jour où Nous plierons le ciel comme on plie le rouleau des livres. Tout comme Nous avons commencé la première création, ainsi Nous la répéterons ; c’est une promesse qui Nous incombe et Nous l’accomplirons !
105
Et Nous avons certes écrit dans le Zabûr, après l’avoir mentionné (dans le Livre céleste), que la terre sera héritée par Mes bons serviteurs ».
106
Il y a en cela [ces enseignements] une communication à un peuple d’adorateurs !
107
Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers.
108
Dis : « Voilà ce qui m’est révélé: Votre Dieu est un Dieu unique ; Etes-vous Soumis ? » [décidés à embrasser l’Islam]
109
Si ensuite ils se détournent dis alors : « Je vous ai avertis en toute équité ; je ne sais si ce qui vous est promis est proche ou lointain.
110
Il connaît ce que vous dites à haute voix et ce que vous cachez.
111
Et je ne sais pas ; ceci est peut-être une tentation pour vous et une jouissance pour un certain temps » !
112
Il dit : « Seigneur, juge en toute justice ! Et Notre Seigneur le Tout Miséricordieux, c’est Lui dont le secours est imploré contre vos assertions ».
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate XXI.
Les Prophètes.
(Al-’Anbiyâ’.)
Titre tiré du contenu de la sourate.Il est possible, comme le pense Bell, que cette sourate soit originellement composée de révélations mekkoises complétées ultérieurement. Il semble possible d’y découvrir deux séries juxtaposées.
[Contre les Polythéistes.]
1
Pour les Hommes s’approche le règlement de compte alors que, dans l’insouciance, ils s’en détournent.
2
Nulle Édification nouvelle ne vient à eux, venue de leur Seigneur, qu’ils ne l’écoutent en se jouant,
3
le cœur distrait. Ceux qui ont été injustes ont dit en secret : « Qu’est celui-ci sinon un mortel comme vous ? Eh quoi ! vous abandonnerez-vous à la sorcellerie alors que vous êtes clair-voyants ? »
4
[Notre Apôtre] a dit : « Mon Seigneur connaît la Parole (qawl) dans le ciel et sur la terre et Il est l’Audient, l’Omniscient. »
5
Et [les Infidèles] ont dit au contraire : « Amas de rêves ! Il l’a forgé ! C’est un poète ! Qu’il nous apporte un signe identique à ce dont furent chargés les premiers [Envoyés] ! »
Note [édition originale] : Text. : comme ce qu’ont été envoyés les Anciens (sic).
6
Toute cité qui, avant eux, n’a pas cru, Nous l’avons détruite. Eh quoi ! ne croiront-ils pas ?
7
Avant toi, [Prophète !], Nous n’avons envoyé que des hommes auxquels Nous envoyions la Révélation. Interrogez les Détenteurs de l’Édification si vous ne savez point !
Note [édition originale] : ’ahla ḏ-ḏikri « les Possesseurs de l’Édification ». Cette expression se retrouve dans des révélations de la troisième période mekkoise ; v. sourate XVI, 45. Elle sera plus tard remplacée par l’expression : ’ahlu l-kitâbi « les Possesseurs de l’Écriture », c.-à-d. les Juifs et les Chrétiens.
8
[Mais] Nous n’avons [jamais] fait de [ces hommes] des corps se passant de nourriture et ils ne furent pas immortels.
9
Ensuite, Nous tînmes envers eux la promesse [faite] et Nous les sauvâmes ainsi que ce que nous voulûmes, tandis que Nous fîmes périr les Impies (musrif).
10
Certes, Nous avons fait descendre vers vous une Écriture contenant votre Édification. Eh quoi ! ne comprendrez-vous point ?
11
Combien avons-Nous broyé de cités qui furent injustes tandis que Nous constituâmes, après elles, un autre peuple !
12
Quand [les Impies] sentirent Notre violence, voici qu’ils fuirent à toutes jambes de ces villes.
13
« Ne fuyez pas et revenez à ce luxe où vous vous plaisez et à vos demeures ! Peut-être vous en sera-t-il demandé compte. »
Facsimile Image Placeholder
14
— « Malheur à nous », diront-ils [alors]. « Nous avons été injustes ! »
15
Telle sera leur clameur jusqu’à ce que Nous ayons fait d’eux une moisson, des corps sans vie.
Note [édition originale] : Des corps sans vie. Text. : des gisants.
16
Nous n’avons pas créé le ciel, la terre et ce qui est entre eux, en jouant.
17
Si Nous avions voulu [y] prendre un amusement, Nous l’aurions pris spontanément si Nous l’avions fait.
18
Tout au contraire, Nous lançons la Vérité contre le Faux et elle l’atteint à la tête et le voici à terre. Malheur à vous à cause de ce que vous débitez !
19
A Lui appartient ceux qui sont dans les cieux et la terre, et ceux qui sont auprès de Lui, ne se trouvant pas trop grands pour l’adorer, n’[en] soupirent point.
20
Ils [L’]exaltent la nuit et le jour, sans se lasser.
21
Ont-ils pris, de la terre, des divinités qui ressuscitent [les morts] ?
22
Si, dans le ciel et la terre, étaient des divinités autres qu’Allah, ils seraient en décomposition. Combien Allah, Seigneur du Trône, est plus glorieux que ce qu’ils débitent !
23
Il ne Lui est pas demandé compte de ce qu’Il fait alors qu’il leur est demandé compte [de ce qu’ils font].
24
Ont-ils pris, en dehors d’[Allah], des divinités ? Dis : « Donnez votre probation ! Ceci est l’Édification de qui est avec moi et l’Édification de qui fut avant moi ! » Mais la plupart ne savent pas la Vérité et s’[en] écartent.
25
Nous n’avons envoyé avant toi aucun Apôtre sans lui révéler : « Il n’est nulle divinité excepté Moi. Adorez-Moi ! »
26
[Mais les Impies] ont dit : « Le Bienfaiteur s’est donné des enfants. » Gloire à Lui ! Tout au contraire, ceux [qu’ils nomment Ses enfants] sont [seulement] des serviteurs honorés.
Note [édition originale] : waladan « des enfants ». V. note sur sourate XIX, 91/88. ǁ Ceux qu’ils nomment etc. Ce membre de phrase n’a aucun correspondant dans le texte arabe et est ajouté pour la clarté du français. Les commt. précisent d’ailleurs qu’il s’agit des Anges.
27
Ils ne le devancent point par la Parole (qawl) et ils agissent sur Son ordre.
Note [édition originale] : Ils ne le devancent point etc. Les commt. comprennent que ces êtres surhumains ne parlent pas avant le Seigneur. Mais le mot al-qawl « la Parole » semble désigner ici le Décret divin. Peut-être faut-il comprendre : « Ces êtres n’ont aucune prescience des décrets de Dieu ».
28
Il sait ce qui est entre leurs mains et derrière eux et ils n’intercéderont
28

Facsimile Image Placeholder
[29] que pour ceux qu’Il a agréés et qui, de la crainte qu’Il inspire, sont pénétrés.
29
[30] Quiconque dit parmi eux : « Je suis une divinité en dessous d’Allah », celui-là Nous le récompenserons par la Géhenne. Ainsi Nous récompensons les Injustes.
Note [édition originale] : Parmi eux. Le pronom remplace certainement l’expression : serviteurs honorés, du vt. 26. ǁ En dessous d’Allah. Autre sens possible : à côté ou en dehors d’Allah.
30
[31] Eh quoi ! ceux qui sont infidèles n’ont-ils pas vu que les cieux et la terre étaient un chaos, que Nous les avons séparés et que, de l’eau, Nous avons fait toute chose vivante ? Eh quoi ! ne croiront-ils point ?
31
[32] Nous avons mis sur la terre des [montagnes] immobiles, [de peur] qu’elle ne branle avec [les Hommes], et Nous avons mis là des passages [servant de] chemins, [par lesquels] peut-être ils se dirigeront.
32
[33] Nous avons fait du ciel une voûte protégée, [mais], de Nos signes, ils se détournent.
Note [édition originale] : ’ayâti-nâ « Nos signes » est une var. d’Ubayy. La Vulgate porte ’ayâti-hâ « ses signes », c.-à-d. : les signes du ciel, ce qui semble insolite dans la langue coranique.
33
[34] [Allah] est Celui qui créa la nuit, le jour, le soleil, la lune. Chacun [de ceux-ci] dans une sphère navigue.
34
[35] A aucun mortel avant toi, Nous n’avons donné l’éternité. Eh quoi ! mourrais-tu alors qu’eux seraient immortels ?
Note [édition originale] : Bien entendu il ne s’agit ici que de l’immortalité dans une enveloppe charnelle et terrestre et non de l’éternité dans l’Au-Delà.
35
[36] Toute âme goûte la mort. Nous vous éprouvons par le Mal et le Bien, en [manière de] tentation, et à Nous vous serez ramenés.
36
[37] Quand ceux qui sont infidèles te voient, [Prophète !], ils te prennent seulement en dérision, « Est-ce cet homme », [disent-ils], « qui vilipende nos divinités ? », et ils sont sans foi en l’Édification du Bienfaiteur.
37
[38] L’Homme a été créé d’impatience. Je vous ferai voir Mes signes. Ne Me demandez pas de Me hâter !
Note [édition originale] : La tradition historico-biographique a pensé que le mot Homme désigne en fait un opposant, le fameux an-Nadr ibn al-Ḥâriṯ.
38
[39] [Les Impies] demandent : « Quand sera cette promesse, si vous êtes véridiques ? »
39
[40] Ah ! si ceux qui sont infidèles pouvaient connaître le moment où ils ne détourneront point le Feu, de leurs visages ou de leurs dos, et où ils ne seront pas secourus !
40

Facsimile Image Placeholder
[41] [L’Heure] viendra à eux brusquement et les stupéfiera. Ils ne pourront pas la repousser et il ne leur sera pas donné d’attendre.
41
[42] Certes, on a raillé des Apôtres, avant toi, mais ceux qui se gaussaient d’eux furent enveloppés par ce dont ils se raillaient.
42
[43] Dis : « Qui vous défend de nuit et de jour, contre le Bienfaiteur ? » Bien loin de croire à l’Édification de leur Seigneur, ils s’en détournent.
43
[44] Ont-ils des divinités qui les défendent, en dehors de Nous ? Ils ne peuvent se secourir et il ne leur est pas donné de compagnon contre Nous.
44
[45] Nous les avons fait jouir [de leurs richesses], eux et leurs pères, jusqu’au terme d’une longue vie. Eh quoi ! ne voient-ils point que Nous frappons la terre, la réduisant de tous côtés ? Eh quoi ! eux sont-ils vainqueurs ?
Note [édition originale] : Jusqu’au terme etc. Text. : jusqu’à ce que pour eux longue fut la vie. On peut donc aussi comprendre : au point que la vie leur fut longue ǁ Nous frappons la terre etc. Tab. prend cette phrase dans un sens général : Dieu frappe la terre d’anéantissement. Les autres commt. y voient une prophétie des futurs succès des Musulmans sur les Infidèles.
45
[46] Dis : « Je vous avertis seulement par la Révélation. [Mais] les sourds n’entendent point l’appel, quand ils sont avertis. »
46
[47] Pourtant s’ils sont certes effleurés par un souffle du châtiment de ton Seigneur, ils s’écrient : « Malheur à nous ! nous avons été injustes ! »
47
[48] Nous poserons des balances justes au Jour de la Résurrection et nulle âme ne sera lésée en la moindre chose et si cette chose est le poids d’un grain de moutarde, Nous l’apporterons. Combien Nous suffisons pour faire rendre compte !
Note [édition originale] : Évangile de Matthieu, XXVII, 19 : Si vous aviez de la foi gros comme un grain de moutarde… Cf. Luc, XVII, 6.
[Histoire de Moïse et d’Abraham.]
48
[49] Et certes, Nous avons apporté à Moïse et à Aaron la Salvation (Furqân), ainsi qu’une Clarté et une Édification pour les Pieux
49
[50] qui redoutent leur Seigneur à cause de l’Inconnaissable et qui, de l’Heure, sont pénétrés.
50
[51] Ceci est une Édification bénie que nous fîmes descendre. Eh quoi ! serez-vous pour elle des dénégateurs ?
Note [édition originale] : Ce vt. interrompt l’exposé.
51
[52] Et certes, Nous avons apporté à Abraham sa rectitude auparavant — car Nous le connaissions —
52

Facsimile Image Placeholder
[53] quand il dit à son père et à son peuple : « Que sont ces statues devant lesquelles vous vous tenez ? »
53
[54] Ils répondirent : « Nous avons trouvé nos pères les adorant. »
54
[55] [Abraham] dit : « Certes, vous et vos pères, vous êtes dans un égarement évident. »
55
[56] Ils répliquèrent : « Es-tu venu à nous avec la Vérité ou bien es-tu de ceux qui se jouent ? »
56
[57] — « Tout au contraire », répondit [Abraham], « votre Seigneur est le Seigneur des Cieux et de la Terre. [C’est Lui] qui les a créés et je suis de ceux qui en témoignent !
57
[58] Par Allah ! je bernerai certes vos idoles après que vous aurez le dos tourné. »
58
[59] Et il les mit en pièces sauf la plus grande d’[entre] elles, [espérant que] peut-être [les Impies] s’en prendraient à elle.
Note [édition originale] : Autre sens possible donné par Tab. : [espérant que] peut-être les Idolâtres reviendraient à lui. Les autres commt. donnent les deux interprétations, sans marquer de préférence.
59
[60] [A leur retour, les idolâtres] dirent : « Celui qui a fait cela à nos divinités est certes parmi les Injustes. »
60
[61] « Nous avons entendu », ajoutèrent-ils, « un jeune homme nommé Abraham, qui vilipendait [ces idoles].
61
[62] Amenez-le-nous, au vu de la foule, pour qu’elle soit témoin ! »
62
[63] « C’est toi » demandèrent-ils, « ô Abraham ! qui as fait ceci à nos idoles ? »
63
[64] — « Non ! », répondit-il, « ceci a été fait par celle-ci, la plus grande d’[entre] elles. Interrogez-les si elles peuvent parler. »
64
[65] [Les Impies] revinrent à eux-mêmes et dirent : « Vous êtes des Injustes ! »
65
[66] [Mais] ensuite, ils firent volte-face [et dirent] : « Certes, tu sais que [ces idoles] ne parlent point ! »
66
[67] — « Eh quoi ! », dit Abraham, « adorez-vous, en dehors d’Allah, ce qui ne vous est utile et ne vous est nuisible en rien ?
67
Fi de vous et de ce que vous adorez en dehors d’Allah ! Eh quoi ! ne raisonnerez-vous pas ? »
68
— « Brûlez-le ! » s’écrièrent [les Impies], « et secourez vos divinités si vous [le] voulez faire ! »
69
Mais Nous dîmes : « O feu ! sois froid et salut pour Abraham ! »
70
et, alors qu’ils voulurent perdre Abraham, Nous fîmes d’eux les pires Perdants.
Facsimile Image Placeholder
71
Nous le sauvâmes ainsi que Loth [en les dirigeant] vers la terre par Nous bénie pour le monde (‛âlamîn),
72
et Nous lui accordâmes Isaac et Jacob, comme surcroît, et, de tous, Nous fîmes des Saints.
73
Nous fîmes d’eux [tous] des conducteurs dirigeant [le peuple] sur Notre ordre, et Nous leur révélâmes la réalisation des bonnes œuvres, l’accomplissement de la Prière et le versement de l’Aumône et ils furent envers Nous en dévotion.
Note [édition originale] : Comme le note Bell, par le vocabulaire, ce vt. semble une addition médinoise.
[Histoires de Loth, Noé, David, Salomon, Job et Jonas.]
74
A Loth Nous avons donné Illumination (ḥukm) et Science et Nous l’avons sauvé de la Cité qui perpétrait les turpitudes et [dont les habitants] furent un peuple mauvais et pervers.
75
Nous le fîmes entrer en Notre miséricorde : il fut parmi les Saints.
76
Et [fais mention de] Noé quand il implora, auparavant, et que Nous l’exauçâmes et le sauvâmes du Cataclysme immense, lui et sa famille.
Note [édition originale] : Quand il implora. Allusion à Noé implorant Dieu de punir les pécheurs.
77
Nous l’avons secouru contre le peuple qui traita Nos signes de mensonges. C’était un peuple mauvais et Nous l’engloutîmes tout entier.
78
[Fais aussi mention de] David et de Salomon quand ils arbitrèrent au sujet de l’emblavure dévastée par les ovins d’un groupe de gens. Nous fûmes témoin de leur sentence.
Note [édition originale] : al-ḥarṯ « l’emblavure ». Le mot arabe, à l’origine, signifie « labourage », puis « terre labourée ». Mais les commt. interprètent aussi par « terre ensemencée » ǁ Un groupe de gens. Text. : du peuple. ǁ Ce vt. fait allusion à une donnée sans doute bien connue à la Mekke puisqu’elle n’est qu’évoquée ici. Selon des récits traditionnels rassemblés par Tab., le maître d’un terrain cultivé vint se plaindre à David qu’un troupeau avait dévasté son bien et David, en dédommagement, lui fit remettre ce troupeau en toute propriété. Mais Salomon, inspiré par Dieu, amena son père à réformer cette décision et à n’accorder au maître du champ que le lait, la laine et le cru du troupeau, jusqu’à indemnisation de la perte subie.
79
Nous fîmes comprendre l’affaire à Salomon et, à tous deux, Nous donnâmes Illumination et Science. Nous forçâmes les montagnes et les oiseaux à [Nous] exalter, avec David, et ainsi Nous fîmes.
Note [édition originale] : Text. : Nous la fîmes comprendre.
80
Nous apprîmes à [David] à fabriquer, pour vous, des cottes de mailles pour vous prémunir contre le danger [vous menaçant]. Êtes-vous reconnaissants ?
Note [édition originale] : Text. : pour vous fortifier contre votre danger.
81

Facsimile Image Placeholder
A Salomon, [Nous avons soumis] le vent soufflant en tempête, sur son ordre, vers la Terre bénie par Nous. De toute chose, Nous avons été informé.
82
Parmi les Démons, certains, pour lui, plongeaient [dans la Mer] ou accomplissaient [d’autres] travaux moindres et Nous les surveillions.
83
Et [fais aussi mention de] Job quand il implora son Seigneur : « Le mal m’a touché », dit-il, « or Tu es le plus miséricordieux des Miséricordieux. »
84
Nous l’exauçâmes et écartâmes de lui le mal qu’il portait et Nous lui rendîmes les siens et autant qu’eux avec eux, par miséricorde de Notre part et comme Édification (ḏikrā) pour ceux qui Nous adorent.
85
Et [fais mention d’]Ismaël, d’Idris, de Dhou-l-Kifl ! Chacun d’eux fut parmi les Constants
86
et Nous les fîmes entrer dans Notre miséricorde. Ils sont parmi les Saints.
87
Et [fais mention de] l’Homme au Poisson quand il s’en fut courroucé, pensant que Nous ne pouvions rien contre lui. Il Nous implora dans les ténèbres et dit : « Nulle divinité en dehors de Toi ! Gloire à Toi ! J’ai été parmi les Injustes ! »
88
Nous l’exauçâmes et le sauvâmes de l’affliction. Ainsi Nous sauvons les Croyants.
89
[Mentionne] Zacharie quand il implora son Seigneur : « Seigneur ! ne me laisse point seul, Toi qui es le meilleur de ceux qui donnent héritage ! »
90
Nous l’exauçâmes et Nous lui accordâmes Jean et rendîmes son épouse capable [d’enfanter] de lui. Tous trois s’empressaient dans les bonnes œuvres et Nous invoquaient par amour et par piété et ils étaient humbles devant Nous.
91
Et [fais mention de] celle restée vierge en sorte que Nous soufflâmes en elle de Notre esprit (rûḥ) et que Nous fîmes d’elle et de son fils un signe pour le monde.
92
« Cette Communauté-ci, qui est la vôtre, est une communauté unique. Je suis votre Seigneur. Adorez-moi ! »
Note [édition originale] : Cette déclaration émane de Dieu lui-même et s’adresse à ceux touchés par l’enseignement des Prophètes, plus particulièrement aux Fils d’Israël.
93
[Mais] leur unité s’est scindée entre eux. Tous vers Nous doivent revenir.
94

Facsimile Image Placeholder
Quiconque accomplit des œuvres pies et est croyant, point n’est effacé son zèle et Nous l’inscrivons.
95
Il est illicite à une cité par Nous détruite que les habitants reviennent,
96
avant qu’enfin les Gog et les Magog soient déchaînés : alors [les Humains], hors de chaque sépulcre, surgiront.
Note [édition originale] : jadaṯin « sépulcre » est une var. d’I. Mas‛ûd et d’I. ‛Abbâs. La Vulgate porte ḥadabin « flanc (de montagne) » et le sens est équivoque. Les commt. comprennent en effet que ce seront les Gog et les Magog qui se glisseront sur les flancs des monts. — Ce trait sera largement développé dans l’eschatologie islamique. Cf. Ézéchiel, XXXVIII, 1 sqq. et XXXIX.
97
La Promesse véritable s’approche et voici que fixés sont les regards de ceux qui furent infidèles. « Malheur à Nous ! Nous avons été dans l’insouciance de ceci ! Nous avons été injustes ! »
98
Vous et ce que vous adoriez, en dehors d’Allah, serez matière ignée de la Géhenne. Vous y arrivez !
Note [édition originale] : Vous y arrivez. Text. : vous êtes buvant à l’aiguade de la Géhenne.
99
Si ces Faux Dieux avaient été des divinités, ils ne seraient pas arrivés à [la Géhenne]. Tous y seront éternellement.
100
Ils y pousseront des gémissements, mais ils ne seront pas entendus.
Note [édition originale] : Le texte porte lâ yasma‛ûna « ils n’entendront pas ». Mais le passif semble mieux convenir au sens.
101
Ceux qui [au contraire] auront déjà reçu la Très Belle [Récompense], ceux-là seront éloignés [de la Géhenne].
102
Ils n’en entendront pas le bruit et goûteront éternellement ce que convoitait leur âme.
103
La Très Grande Frayeur ne les attristera pas et les Anges les accueilleront [par ces mots] : « Voici le jour dont vous avez reçu promesse ! »
104
Ce jour où Nous ploierons le ciel comme les écrits sont pliés par le sceau d’argile, de même que Nous avons créé [l’Homme] une première fois, ainsi Nous le ferons resurgir. Promesse qui Nous incombe ! Nous [le] ferons !
Note [édition originale] : Text. : du pli du sceau d’argile (sijill) pour les écrits. Le mot sijill n’est autre que le latin sigillum ou le grec sigillion. Comme le terme est étrange, l’exégèse fait place à des interprétations populaires : sijill serait alors un nom propre désignant soit un scribe de Mahomet, soit l’Archange-Chancelier de Dieu.
105

Facsimile Image Placeholder
Certes, dans les Psaumes, après l’Édification, Nous avons écrit que, la Terre, en hériteront Nos saints Serviteurs.
Note [édition originale] : La Terre etc. Le texte arabe a été suivi ici servilement, à cause de son importance pour l’histoire de la traduction de la Bible en arabe. Ici se trouve cité le Psaume, xxxvii, 29 : ṣaddîqîm yiršû ’arêz « les Purs hériteront de la Terre ».
106
En vérité, en ceci est certes une Communication pour un peuple dévot.
107
Nous ne t’avons envoyé, [Prophète !], qu’en [marque de] miséricorde pour le monde.
108
Dis : « Il m’est seulement révélé que votre divinité est une divinité unique. Êtes-vous musulmans ? »
Note [édition originale] : Êtes-vous musulmans ? Cette traduction ne convient que si le vt. est médinois. S’il est mekkois le mot muslim doit être pris dans le sens de « soumis à Allah ». Il est presque synonyme alors de mu’min « croyant ».
109
Et s’ils se détournent, dis[-leur] : « Je vous ai avisés, sans distinction. Je ne sais si proche ou lointain est ce qui vous est promis.
Note [édition originale] : Sans distinction. Text. : selon égalité.
110
Allah sait [seul] ce qui est proclamé en parole et Il sait ce que vous tenez caché.
111
Je ne sais si c’est tentation pour vous et objet de jouissance jusqu’à un temps. »
112
Dis : « Seigneur ! décide selon la Vérité ! Notre Seigneur est le Bienfaiteur, Celui dont l’aide est réclamée contre ce que vous débitez. »
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DES PROPHETES
contenant cent douze versets,
escrit à la Meque.
AU nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Le jour s’approche que le peuple rendra compte de ses actions, mais il n’y pense pas & s’éloigne des commandemens de Dieu,
2
s’ils les escoutent, ils s’en mocquent,
3
ils ne les comprennent pas, & tiennent leurs mauvaises intentions secrettes. Mahomet n’est-il pas homme comme vous ? direz-vous que c’est un Magicien ? vous voyez le contraire ;
4
Dieu entend tout ce qu’on dit au Ciel & en la Terre, & sçait tout.
5
Ils disent, certainement Mahomet a songé ce qu’il dit, il l’a controuvé, il est un Poëte, nous ne le croirons pas s’il ne fait paroistre quelque miracle comme ont fait les Prophetes qui l’ont precedé.
6
Nous avons exterminé plusieurs villes, parce que leurs habitans estoient incredules,
7
nous n’avons envoyé auparavant toy que des hommes qui ont esté inspirez de nous ; demandez-le à ceux à qui a esté cy-devant donné la science de la loy escrite si vous ne le sçavez pas,
8
ils ont esté hommes qui beuvoient & mangeoient & estoient mortels,
9
nous avons effectué ce que nous leur avons promis, nous les avons sauvez avec ceux qui ont
Facsimile Image Placeholder
crû, & avons exterminé les incredules ;
10
Nous vous avons envoyé un livre pour vous instruire, le comprendrez-vous ?
11
combien avons nous exterminé de villes infidelles ? combien avons nous estably de peuples nouveaux en leur place ?
12
Lors qu’ils ont senty nostre punition ils ont pris la fuitte,
13
ne fuïez pas & retournez vers ce qui vous a esté agreable, retournez en vos maisons, peut-estre que vous souhaitterez encore les richesses de la terre.
14
Ils ont dit, malheur est sur nous, nous avons tort ;
15
Ils ont parlé de la façon, jusques à ce qu’ils ont esté exterminez.
16
Nous n’avons pas creé le Ciel & la Terre, & tout ce qui est entr’eux pour s’en joüer,
17
si nous eussions voulu qu’on s’en fut mocqué en terre, on s’en seroit mocqué au Ciel ;
18
au contraire j’oppose la verité au mensonge pour le confondre, & en effet elle le confond. Malheur vous arrivera à cause de vos blasphemes,
19
tout ce qui est au Ciel & en la Terre est à Dieu, les Anges n’ont pas honte de l’adorer,
20
ils le loüent jour & nuit, & exaltent sa gloire sans blaspheme.
21
Les infidelles adorent des Dieux faits de terre ; ont ils le pouvoir de créer quelque chose ?
22
s’il y avoit au Ciel & en Terre un autre Dieu ils ne s’accorderoient pas, loüé soit Dieu Seigneur de l’Univers, ce que racontent les infidelles n’est pas veritable :
23
il ne demande point de conseil lors qu’il veut faire quelque chose comme font les hommes,
24
adoreront-ils un autre Dieu que luy ? Dis leur, apportez vos argumens, voila ce que nous avons à vous
Facsimile Image Placeholder
dire, voila nos raisons & celles de nos predecesseurs, certainement la plus grande partie d’entr’eux ne cognoit pas la verité & s’en esloigne.
25
Nous avons inspiré à tous les Prophetes que nous avons envoyez, qu’il n’y a qu’un seul Dieu qu’il faut adorer.
26
Ils ont dit, croyez-vous que les Anges soient enfans de Dieu ? Loüé soit Dieu, au contraire, ils sont ses creatures, il les ayme,
27
ils ne parlent qu’apres luy, & obeïssent à ce qu’il leur commande,
28
il sçait tout ce qu’ils ont fait, & tout ce qu’ils feront, ils ne prient pour personne sans sa permission, & craignent de luy déplaire ;
29
Qui dira entr’eux, je suis Dieu au lieu de Dieu ? il sera precipité dedans le feu d’Enfer, je traite ainsi les infidelles ;
30
ne sçavent-ils pas que les Cieux & la Terre estoient fermez ? nous les avons ouverts, & avons donné la vie à toute chose par la pluye que nous avons fait descendre, ne croiront ils pas (en mon unité ?)
31
Nous avons creé des montagnes pour empescher la terre de se mouvoir, nous y avons fait des chemins larges & spacieux pour nos creatures,
32
nous l’avons couverte du Ciel & l’avons exemptée de cheute, neantmoins ils mesprisent nos commandemens.
33
C’est le Seigneur qui a creé le jour & la nuit, la Lune & le Soleil, tous le loüent & l’exaltent dans le Ciel ;
34
nous n’avons creé personne pour demeurer eternellement en terre,
35
les hommes gousteront tous la mort, je vous esprouveray par le bien & par le mal, & serez assemblez devant moy pour me rendre compte de vos actions :
36
Les
Facsimile Image Placeholder
infidelles se mocquent de vous lors qu’ils vous voyent, & disent, voila ceux qui se mocquent de nos Dieux : Ils n’obeïssent pas
aux
Correction de : au
commandemens de Dieu,
37
il a creé l’homme de boüe, & vous fera paroistre les effects de sa toute-Puissance, ne soyez pas en impatience de voir la punition des impies
38
qui disent, quand sera le jour du Jugement ?
39
s’ils le sçavoient, ils esloigneroient le feu de leurs dos & de leurs visages,
40
ce jour les surprendra, il les estonnera lors qu’ils y penseront le moins, ils ne le pourront pas retarder, & seront privez de protection.
41
Certainement ils se sont mocqué des Prophetes qui ont esté envoyez auparavant toy, mais ils ont esté punis selon leurs demerites.
42
Dis leur, Qui vous conserve jour & nuit autre que le misericordieux ? neantmoins vous abjurez ses commandemens ;
43
Ont-ils un autre Dieu que moy qui les puisse sauver ? leurs Dieux ne se peuvent pas deffendre eux-mesmes, je ne les protegeray pas,
44
neantmoins je les enrichiray comme j’ay enrichy leurs peres, & prolongeray leur vie pour les chastier en terre ? ne cognoissent-ils pas que leurs estats diminvent de tous costez par tes conquestes ? est-ce ainsi qu’ils sont victorieux ?
45
Dis leur, je vous presche ce que Dieu m’a inspiré, mais les sourds n’entendent pas les exhortations qu’on leur fait ;
46
lors qu’ils sont un peu touchez des chastimens de Dieu, ils disent, O malheur ? nous avons tort & sommes injustes ;
47
Je peseray leurs œuvres au jour du Jugement pour ne faire injustice à
Facsimile Image Placeholder
personne de la pesanteur d’un grain de moutarde, & compteray tres-exactement.
48
Nous avons donné à Moïse & à Aaron le livre qui distingue le bien d’avec le mal, & leurs avons commandé de prescher nos commandemens à ceux
49
qui ont nostre crainte devant les yeux.
50
Ce livre est benit, & est envoyé de nostre part, neantmoins les infidelles l’abjurent & le condamnent.
51
Nous avons cy-devant enseigné le droict chemin à Abraham, & avons cognu qu’il estoit homme de bien.
52
Souviens-toy qu’il a dit à son pere & à ses gens, quels Idoles adorez-vous ?
53
ils ont dit, nous avons trouvez nos peres qui les adoroient,
54
il leur a dit, vos peres & vous estes grandement dévoyez ;
55
ils ont dit, Nous dis-tu la verité, ou si tu te joüe ?
56
Il a dit. Certainement vostre Seigneur est le Seigneur des Cieux & de la Terre, je vous jure qu’il les a creé ;
57
Apres avoir convaincu ces idolâtres, il a dit, Par Dieu je feray la guerre à vos Idoles,
58
il les a rompus à coup de hache en leur absence, excepté le plus grand Idole, auquel il a pendu sa hache, & a dit, peut-estre qu’ils l’accuseront d’avoir rompu les autres ;
59
voyant à leur retour leurs Idoles rompus, ils ont dit, qui a ainsi traité nos Dieux ? il est un impie,
60
nous avons oüy qu’il y a un jeune homme nommé Abraham qui se mocque d’eux,
61
amenez le devant les yeux du peuple, peut-estre qu’on trouvera des témoins de son action ;
62
Ils luy ont dit, ô Abraham, c’est toy qui as ainsi maltraité nos Dieux,
63
il a dit, au contraire, c’est ce grand
Facsimile Image Placeholder
Idole ; Ils ont demandé entr’eux si ces Idoles parloient & s’ils avoient mouvement,
64
apres ils sont rentrez en eux-mesmes, & ont dit au peuple, vous avez tort d’adorer ces Idoles,
65
il les ont renversez la teste contre-terre, & ont dit, ô Abraham, tu as bien cognu qu’ils ne parloient pas ;
66
il a respondu, pourquoy adorez-vous donc ce qui ne vous peut faire ny bien ny mal ?
67
vous vous salissez de les adorer au lieu de Dieu, ne le cognoissez-vous pas ?
68
Alors ils ont dit, bruslez Abraham & deffendons nos Dieux, si vous estes gens de bien,
69
mais nous avons commandé au feu de perdre sa chaleur pour sauver Abraham ;
70
ils l’ont voulu tourmenter, & nous les avons exterminés,
71
nous l’avons sauvé comme Loth, nous l’avons conduit en la terre de benediction,
72
nous luy avons donné Isaac & Jacob, & les enfans de leurs enfans gens de bien & vray-croyans,
73
pour enseigner au peuple le chemin de salut, nous leur avons inspiré de faire de bonnes œuvres, de faire leurs prieres au temps ordonné, de payer les dixmes, & de nous adorer,
74
nous avons donné à Loth la prudence & la science, & l’avons delivré des habitans de la ville qui estoient les plus vicieux de la terre,
75
nous luy avons fait grace, parce qu’il estoit homme de bien.
76
Souviens-toy de Noé, & qu’il nous a cy-devant invoqué, nous avons exaucé sa priere, & l’avons delivré d’un grand peril, & tous ceux qui estoient avec luy dedans l’arche,
77
nous l’avons delivré de la main des meschans, que nous avons
Facsimile Image Placeholder
submergez
.
78
Souviens-toy de David & de Salomon, qui rendoient la justice dans le champ où les troupeaux du vilage estoient entrez la nuit sans bergers, nous sommes tesmoins de leurs jugemens,
79
nous avons enseigné la justice à Salomon, nous luy avons donné la prudence & la science, les montagnes nous ont adoré avec David, & les oyseaux nous ont loüé avec luy, nous estions avec eux lors qu’ils nous loüoient.
80
Nous vous avons enseigné la façon de semer pour vous garder de necessité, peut-estre que vous m’en remercierez ;
81
nous avons commandé aux vents d’obeir à Salomon, & sçavons tout ce qu’il a fait ;
82
Les Diables luy ont obey, ils plongeoient dans la mer pour luy pescher des pierreries, & travailloient encore en autre chose, & les avons empesché de faire mal aux hommes.
83
Souviens-toy de Job, qui a prié son Seigneur, & a dit, je suis dans une tres-grande affliction, tu es le misericordieux des misericordieux,
84
nous l’avons exaucé, nous l’avons delivré de son affliction, & luy avons donné nostre grace, à sa famille, & à ceux qui estoient avec luy, qui avoient patience, & qui se confioient en moy.
85
Souviens-toy d’Ismaël, d’Enoc, de Delcafel
Note [édition originale] : Delcafel, c’est Elie. Voy le livre composé par Abdelbaky.
, & de Zacarie, ils perseveroient à bien faire,
86
nous leur avons donné nostre grace, parce qu’ils estoient gens de bien.
87
Souviens-toy de Jonas qui a quitté son peuple avec colere, il a crû que je ne pouvois rien faire contre luy, mais il a crié dans les tenebres, & a dit. Il n’y a point de Dieu que toy,
Facsimile Image Placeholder
loüé soit ton nom, j’ay eu tort, de t’avoir offensé,
88
nous l’avons exaucé, & l’avons deslivré de son desastre, je protege ainsi les vray-croyans lors qu’ils m’invoquent.
89
Souviens-toy de Zacarie qui a fait son oraison, & a dit, Seigneur je sçay qu’il n’y a point de meilleur heritier au monde que toy, toutefois ne me laisse pas mourir sans enfans :
90
Nous l’avons exaucé, nous luy avons donné un fils nommé Jean, & avons rendu sa femme feconde : Tous ces Prophetes s’acheminoient promptement à bien faire, & nous invoquoient avec humilité, avec desir d’acquerir nôtre grace, & avec peur des tourmens de l’Enfer.
91
Souviens-toy de Marie, de laquelle j’ay beny le ventre, nous avons inspiré nostre esprit en elle, & luy avons donné un fils miracle dans le monde :
92
Vostre loy est une seule loy, & je suis seul vostre Dieu, adorez-moy, & ne soiez pas impies,
93
vous serez tous assemblez devant moy pour estre jugez ;
94
Je protegeray les vray-croyans qui auront fait de bonnes œuvres, & j’escriray ce qu’ils feront pour les recompenser.
95
Malheur est sur les villes que nous avons ruinées, leurs habitans ne retourneront pas au monde
96
jusques à ce que le passage soit ouvert à Jagog & Magog, & qu’ils viennent courant des lieux eslevez de la terre,
97
alors le jour du Jugement s’approchera, la verité promise ne sera pas esloignée, elle troublera la veuë des meschans, ils diront. O malheur, nous sommes miserables, nous n’avons pas preveu ce desastre, nous avons tres-grand tort d’avoir offensé Dieu.
98
On leur dira, vous n’avez
Facsimile Image Placeholder
adoré au lieu de Dieu que les tisons de l’Enfer où vous serez precipitez,
99
si vos Idoles estoient Dieux comme vous l’avez crû ils ne seroient pas entrés dedans l’Enfer, eux & ceux qui les ont adorés seront eternellement damnez,
100
ils gemiront, ils se plaindront, & ne seront pas escoutez,
101
ceux qui seront dans le Paradis seront esloignez d’eux,
102
ils n’entendront pas leurs hurlemens, & joüiront eternellement de ce qu’ils desireront,
103
les cris des damnez ne les affligeront pas, les Anges les rencontreront lors qu’ils sortiront des monuments, & leur diront, voicy le jour qui vous a esté promis au monde,
104
jour auquel nous ouvrirons les Cieux & le livre de compte de tous les hommes, comme nous l’avons promis à ceux qui vous ont precedé, nous effectuons exactement ce que nous promettons,
105
nous avons escrit en l’ancien Testament, & apres en l’Alcoran que les gens de bien seront heritiers de la terre,
106
ce livre enseignera le chemin de Paradis à ceux qui m’adoreront,
107
nous ne t’avons envoyé que pour faire grace aux hommes ;
108
Dis leur, Dieu m’a tousjours inspiré que vostre Dieu est un seul Dieu, ne luy obeïrez-vous pas ?
109
s’ils se devoyent, je vous ay enseigné comme il les faut traiter ; Dis leur, je ne sçay pas si la punition qu’on vous a promis sera prompte ou tardive,
110
Dieu seul sçait tout ce qui est cognu & incognu dedans le monde,
111
je ne sçay pas s’il vous veut esprouver, ou s’il differera sa punition jusques au temps ordonné,
112
il est tres-juste Juge, & tres-misericordieux, il n’est pas tel que vous dites.
Facsimile Image Placeholder
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA XXXI
In n. d. p. e. m.
1
Quanquam hominibus inde parum tractantibus, suus ad iudicii diem transitus plurimum accedit.
2
Aliqui tamen nouum illis ex Dei parte missum auscultant et irrident :
Note [édition originale] : Non contemnendus Machumet, ut homo : si quidem alios mortales prophetas contempsisse, obfuit.
3
suo nequaquam corde thesaurizantes illud, sed indignando dicentes : Iste nil aliud quam homo, sicut et nos, cum arte sua magica nobis accedit,
5
cuius uolumen allatum uel somnium est, suumue fictitium.
4
Sed Deus omnium auditor et cognitor, omne uerbum coelo terraque propalatum dinoscit.
6
Villa quoque prius non nisi per confusionem et uim illatam, ad fidem conuersa est.
8
Alios enim nuncios carnales atque durabiles,
7
cibis potientes ante te misimus, quod a sapientibus quaesitum perfecte cognosces.
9
Cum quibus nostro ueraci termino firmato, dilectos nostros saluauimus. Incredulos autem pessundedimus.
10
Cur igitur non timetis, cum uobis librum nostra praecepta ferentem misimus ?
11
¶ Quotquot uillarum noxiarum, quarum loca caeteris gentibus restaurauimus, huc usque confudimus,
12
cum malorum praesenserant aduentum, libenter se retraherent.
13
Vos autem perfidiam minime derelinquetis, sed ad uestras mansiones reuertetis,
14
usque quo percunctati dicetis : Nos quidem erronei malefecimus.
15
Hoc quidem uerbum tacebitis, nisi prius quam si messis manu uestra prostrati.
18
Nos quidem ueritatem crebro sistentem falso protulimus, ut ipsum confunderet. Vobis autem tum ob falsiloquium, tum ob incredulitatem malum inferet Deus :
19
cuius sunt uniuersa coeli terraeque, cui semper assistunt,
20
ipsum iugiter inuocantes nocte dieque totius expertes ludibrii.
21
Note [édition originale] : Unus Deus.
¶ Ubi sumpserunt e terra sibi constitutum Deum, et effectum ?
22
Si esset Deus nisi unus, omnia funditus perirent. Deus autem excelsi throni dominus, dictum eorum abhorret,
23
cuius omnium opera perscrutantis, minime facta perscrutabitur,
24
quisquam illius loco Deum alium assumens : quod uerum esse, nemo demonstrare poterit. Hic sermo praesens etiam adhuc, atque praeteritum amplectitur. Plures etiam ueritatis inscii, ab ipsa longe dissident.
25
Prophetam nullum ante te misimus, nisi qui perhiberet Deum unum solum esse. Me igitur omnis adoret.
26
Note [édition originale] : Filio Deus caret.
Dicunt autem plures, Deum nullatenus hoc uolentem sumpsisse filium qui tamen bonos homines,
27
qui uerbum praeceptumque Dei nullatenus transgrediuntur, diligit,
28
sciens quod manibus inhaeret et posterius : coram quo nemo nisi suo iussu prolocutor uel exorator statuetur, Deum scilicet timens.
Note [édition originale] : Atqui ueritas ostendit nobis unum aduocatum Iesum Christum, etc.
29
Ponens autem secundum Dei loco, gehennam, prout mali merentur, introibit.
30
Nonne uident increduli, quomodo coelum et terram illis primo creatis, clausis atque sterilibus aperuimus, et ex qua omnia uiuentia produximus ? Cur igitur non credunt ?
Facsimile Image Placeholder
31
In terra quoque montes magnos ad ipsius firmitatem, et ualles atque planicies ad itinera transitusque cognoscendos,
32
et coelum tectum optimum posuimus : quae stulti nequaquam admirari sciunt.
33
Diem item et noctem continuauimus, et solem ac lunam, et omnes in circulo mobili currentes fecimus.
34
Nec ante te quenquam immortalem condidimus hominum, ut te mortuo superstes existeret.
35
Omnis enim mortem gustabit, et uobis omnibus ad me redituris, quibusdam bonum quibusdam malum inferam.
36
Increduli tamen te uidentes, diuinum nequaquam nomen inuocantes, te non adorantem idola sua deridebunt.
37
Note [édition originale] : Homo res fragilis.
Homo enim res est festinans, et transitoria. Me autem uobis meas uirtutes patefaciente, nolite festinare, uel impetum facere.
38
Sed ipsi quaerent a te terminum illum, si uerax es.
39
Note [édition originale] : Dies nouissima incerta : sicut fur in nocte
ueniet
Correction de : uemet
.
Sciant autem omnes increduli, quorum faciebus atque lateribus ignis inhaerebit perpetuus, eum terminum ex improuiso futurum, nemine praedocente ipsum.
Note [édition originale] : Matth. 24. et Dan. 12. Impii agent impie. etc.
40
Tuncque stupidi facti, nusquam diuertere se poterunt.
41
¶ Similiter caeterorum prophetarum ante te derisores, ex sui ludibrii modo malum sustinuerunt.
42
Sed quis tuebitur uos die seu nocte a Deo ?
43
An illi, quos adoratis Dei loco, qui nec se a nobis liberare, neque uindicare queunt ?
44
Illos autem Deum nominare desinentes, parentesque suos, in uitae prolixitatem protraximus. Nonne uidere queunt, quod terram e capitibus suis minuere fecimus ? An se uictores fore cogitant ?
45
Ego quidem uos nequaquam alloquor, nisi cum uerbo diuinitus misso, surdis inaudibili.
Note [édition originale] : Tantum uerbis diuinis loquitur Machumet. Os impudens.
46
Malo uero quoquam eos attingente dicunt, per Deum, nos ad nostri detrimentum uiximus.
47
Illa namque die, qua nullus iniuriam sentiet, nec beneficium quotquam, siue fuerit aureus, sinapisue granum computando praetermittemus, actusque omnium aequilibriter examinabimus.
48
Note [édition originale] : Moysi et Aharon datus codex alfurcan.
Moysi quoque, nec non et Aaron, alfurkan lucem atque memoriam timentibus corde Deum,
49
et horam uenturam tribuimus, sicut et hanc sibi doctrinam.
50
Cur igitur non credunt eam ?
51
¶ Abraham quoque prius discretam rerum actionem per me doctus, me audiente,
52
Note [édition originale] : Abraham idololatriam oppugnat.
patrem suum atque gentem increpans, quaesiuit, Cur in idola credebant ?
53
Cui illi respondebant, se reperisse, parentes suos adorauisse illa.
54
Note [édition originale] : Patres inepte imitantes.
Eo quidem dicente, Tunc eos parentesque suos errore manifesto detineri :
55
responderunt, Hoc ne serio seu ludi ore locutus es ?
56
Inquit ille : Unum solum Deum, coeli terraeque conditorem esse testor.
57
Egoque per Deum uestra fallam idola, ut sic saltim conuertatis uos ad fidem.
58
Note [édition originale] : Abraham puer simulachra euertit. Iudaicum somnium.
Fregit igitur omnia praeter maximum, ad quod redirent.
59
Illis deinde quaerentibus, quis hoc perpetrasset ?
60
responderunt alii, Se audisse illud fieri a quodam puero, cui nomen Abraham.
61
¶ Illum deinceps eorum praecepto in praesentiam hominum, qui testes inde fierent,
62
adductum interrogabant, An hoc de suis idolis peregisset ?
63
Quibus ille respondit, Hoc a maximo superstite perpetratum esse : quod ut ab ipso, si quicquam proferre posset, percunctaretur, iniunxit.
64
Illi itaque ad se conuersi, capitibus inclinatis confessi sunt, se malos et erroneos extitisse.
65
Quibus ille dixit, Nonne sciuistis, ea nihil proferre potuisse ?
66
Cur Dei loco, bonorum et malorum impotentes adorastis ?
67
Hoc quidem et uobis et illis est inutile. An indiscreti uiuitis ?
68
Dixerunt uero caeteri : Ad idolorum uindictam ille comburatur.
69
Deus autem ignem frigescere, et salutem super Abraham quiescere iussit.
Note [édition originale] : Philo etiam refert, ignibus
addictum
Correction de : adictum
fuisse Abraham a Chaldeis.
70
Illi quidem nocere uolentes, perdidimus :
71
Ipsum autem et Loth liberantes, ad terram benedictam, ad opus gentium duximus.
72
Et eorum alteri Isaac et Iacob, docentes homines uias rectas, proficisci dedimus.
73
Quibus et orationis studium, et eleemosynarum, ac decimarum donum,
Facsimile Image Placeholder
fidemque diuinam iniunximus.
74
Note [édition originale] : Loth.
Loth quoque
75
nos propicii, quoniam numero bonorum inerat,
74
ipsum sapientem fecimus, et a uilla male gerentium et incredulorum eduximus.
76
Note [édition originale] : Noe.
Noë quoque nos prius adorantem exaudientes, gentemque suam ab illa peste generali liberauimus,
77
et a suis contradictoribus, quos uelut pessimos summersimus, uindicauimus.
78
Note [édition originale] : Salomon.
Nos item testes iudicii Dauidis et Salomonis, quod de ouium in hominum cultus ingressu protendebant,
79
Salomonem iudicando perspicaciorem, et in omnibus sapientem atque discretum fecimus. Dauidi quoque montes et aues Deum inuocantes submisimus,
80
et magisterium Martialium indumentorum, quibus litis firmitas atque constantia paratur patefecimus. Et non inde gratias agetis ?
Note [édition originale] : Dauidi fabulosa quaedam affingit.
81
Salomonem rursus praebuimus, ut cum suo praecepto uentus immensus ad terram benedictam curreret : Et nos quidem scientes omnium existimus.
82
¶ Per ipsum item daemones subtus terram et aquas ad mira gerenda profecti sunt, me singula perspiciente.
Note [édition originale] : Salomoni daemones subditi, ex traditione Iudaeorum exorcistarum.
83
Iob rursum clamantem, Tu Deus omnium piissimus atque misericors, a malo superueniente me protege :
84
nos exaudientes malum abstulimus, gentemque sibi suam atque substantiam restaurauimus : cum simus propicii timentibus, et orantibus ac reminiscentibus.
Note [édition originale] : Iob. Eam historiam optima fide reddit, et interpretatur.
85
Ismaël item et Hesdra, et Alchifla, indurantes omnes,
86
et patientes, ac boni, nostram senserunt pietatem et misericordiam.
87
Note [édition originale] : Ionas.
Et Ionas, licet iracundus discederet, cogitans nos nihil super id quod inuocabat posse, tenebris inclusis ait, non esse nisi Deum unum, se uero malum extitisse.
88
Nos igitur respondentes illi, eum a tenebris liberauimus. Quippe nos saluamus singulariter credentes.
89
Note [édition originale] : Zacharias pater Ioannis.
Zachariam item, inuocantem Deum, et dicentem, Tu Deus omnium optimus haeres, ne me solum dimittas :
90
exaudiuimus, suamque mulierem adaptauimus, eisque Ioannem dedimus. Quia ad nos adorandum proni, et diligentes, ac humiles semper reperti sunt.
91
Omnium rursum mulierum optimae, ab omnibus intactae uuluae, nostram animam insufflauimus, et illam filiumque suum manifestum miraculum gentibus posuimus.
92
¶ Mea quidem est gens una, et ego sum Deus uester. Me ergo adorate.
93
Sed licet gentes mea praecepta discrepant, ac me cunctae redibunt,
94
nec quis credens beneque faciens quicquam suorum operum, cum nos omnia scribamus, amittet.
95
Villa uero per nos confusa, nunquam conuertetur,
96
Note [édition originale] : Gog et Magog.
usquequo Gog et Magog exeant, et gentes undique conueniant.
97
Hora uerace tunc appropinquante, quam suis oculis increduli uidentes lugebunt, dicentque : Heu heu, cur unquam erronei uel mali fuimus ?
98
Deus autem tunc inquiet : Vos, et quos adorastis Dei loco, gehennae lignum eritis, quo perseuerabitis.
99
Quo minime tenderetis, si illi dii, quos inuocatis, ueraces essent, atque iusti.
100
Sed nunc uos omnes illuc ituri, ignis strepitum atque feruorem nil audientes gustabitis :
101
unde prius benefaciens retrahetur,
102
nec quid inde sentiet, nec illud maximum negotium timebit :
103
sed perseueranter angelis sic alloquentibus eos associabitur. Haec est illa dies, quam praedicauimus,
104
qua Deus scilicet coelum inuoluet atque plicabit sicut chartam : et sicut primo, ita nunc secundo faciet. Hoc enim uobis incumbit, ut iteremus.
105
Note [édition originale] : Iusti haereditabunt terram.
Post caetera quidem uerba in psalterio scripsimus, istud solum de primo aliquo casu audierat : Quoniam uiri boni terram haereditabunt,
106
ad quam Deum inuocantes applicabunt.
Note [édition originale] : Psa. 36. etc.
107
Te quidem sola pietate nostra gentibus misimus,
108
ut sola praecepta nostra doceas dicens : principaliter non esse nisi Deum unum,
109
a quo si qui se diuerterint, dic te fecisse nuncium, et nullatenus scire, utrum terminus sui reditus affinis sit, an remotus, et an malum propinquum sit, an longe uenturum.
110
Hoc enim
Facsimile Image Placeholder
solum praenoscitur a Deo
112
domino nostro uero iudice,
110
aeque dictum cordeque retentum dinoscente,
112
qui nobis aduersum incredulos auxilietur.