Bibliographic Information

Sourate 24 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless24

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة النور
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
سُورَةٌ أَنزَلْنَاهَا وَفَرَضْنَاهَا وَأَنزَلْنَا فِيهَا آيَاتٍ بَيِّنَاتٍ لَّعَلَّكُمْ تَذَكَّرُونَ
2
الزَّانِيَةُ وَالزَّانِي فَاجْلِدُوا كُلَّ وَاحِدٍ مِّنْهُمَا مِائَةَ جَلْدَةٍ وَلَا تَأْخُذْكُم بِهِمَا رَأْفَةٌ فِي دِينِ اللَّهِ إِن كُنتُمْ تُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ وَلْيَشْهَدْ عَذَابَهُمَا طَائِفَةٌ مِّنَ الْمُؤْمِنِينَ
3
الزَّانِي لَا يَنكِحُ إِلَّا زَانِيَةً أَوْ مُشْرِكَةً وَالزَّانِيَةُ لَا يَنكِحُهَا إِلَّا زَانٍ أَوْ مُشْرِكٌ وَحُرِّمَ ذَلِكَ عَلَى الْمُؤْمِنِينَ
4
وَالَّذِينَ يَرْمُونَ الْمُحْصَنَاتِ ثُمَّ لَمْ يَأْتُوا بِأَرْبَعَةِ شُهَدَاءَ فَاجْلِدُوهُمْ ثَمَانِينَ جَلْدَةً وَلَا تَقْبَلُوا لَهُمْ شَهَادَةً أَبَدًا وَأُولَئِكَ هُمُ الْفَاسِقُونَ
5
إِلَّا الَّذِينَ تَابُوا مِن بَعْدِ ذَلِكَ وَأَصْلَحُوا فَإِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
6
وَالَّذِينَ يَرْمُونَ أَزْوَاجَهُمْ وَلَمْ يَكُن لَّهُمْ شُهَدَاءُ إِلَّا أَنفُسُهُمْ فَشَهَادَةُ أَحَدِهِمْ أَرْبَعُ شَهَادَاتٍ بِاللَّهِ إِنَّهُ لَمِنَ الصَّادِقِينَ
7
وَالْخَامِسَةُ أَنَّ لَعْنَتَ اللَّهِ عَلَيْهِ إِن كَانَ مِنَ الْكَاذِبِينَ
8
وَيَدْرَأُ عَنْهَا الْعَذَابَ أَن تَشْهَدَ أَرْبَعَ شَهَادَاتٍ بِاللَّهِ إِنَّهُ لَمِنَ الْكَاذِبِينَ
9
وَالْخَامِسَةَ أَنَّ غَضَبَ اللَّهِ عَلَيْهَا إِن كَانَ مِنَ الصَّادِقِينَ
10
وَلَوْلَا فَضْلُ اللَّهِ عَلَيْكُمْ وَرَحْمَتُهُ وَأَنَّ اللَّهَ تَوَّابٌ حَكِيمٌ
11
إِنَّ الَّذِينَ جَاءُوا بِالْإِفْكِ عُصْبَةٌ مِّنكُمْ لَا تَحْسَبُوهُ شَرًّا لَّكُم بَلْ هُوَ خَيْرٌ لَّكُمْ لِكُلِّ امْرِئٍ مِّنْهُم مَّا اكْتَسَبَ مِنَ الْإِثْمِ وَالَّذِي تَوَلَّى كِبْرَهُ مِنْهُمْ لَهُ عَذَابٌ عَظِيمٌ
12
لَّوْلَا إِذْ سَمِعْتُمُوهُ ظَنَّ الْمُؤْمِنُونَ وَالْمُؤْمِنَاتُ بِأَنفُسِهِمْ خَيْرًا وَقَالُوا هَذَا إِفْكٌ مُّبِينٌ
13
لَّوْلَا جَاءُوا عَلَيْهِ بِأَرْبَعَةِ شُهَدَاءَ فَإِذْ لَمْ يَأْتُوا بِالشُّهَدَاءِ فَأُولَئِكَ عِندَ اللَّهِ هُمُ الْكَاذِبُونَ
14
وَلَوْلَا فَضْلُ اللَّهِ عَلَيْكُمْ وَرَحْمَتُهُ فِي الدُّنْيَا وَالْآخِرَةِ لَمَسَّكُمْ فِي مَا أَفَضْتُمْ فِيهِ عَذَابٌ عَظِيمٌ
15
إِذْ تَلَقَّوْنَهُ بِأَلْسِنَتِكُمْ وَتَقُولُونَ بِأَفْوَاهِكُم مَّا لَيْسَ لَكُم بِهِ عِلْمٌ وَتَحْسَبُونَهُ هَيِّنًا وَهُوَ عِندَ اللَّهِ عَظِيمٌ
16
وَلَوْلَا إِذْ سَمِعْتُمُوهُ قُلْتُم مَّا يَكُونُ لَنَا أَن نَّتَكَلَّمَ بِهَذَا سُبْحَانَكَ هَذَا بُهْتَانٌ عَظِيمٌ
17
يَعِظُكُمُ اللَّهُ أَن تَعُودُوا لِمِثْلِهِ أَبَدًا إِن كُنتُم مُّؤْمِنِينَ
18
وَيُبَيِّنُ اللَّهُ لَكُمُ الْآيَاتِ وَاللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ
19
إِنَّ الَّذِينَ يُحِبُّونَ أَن تَشِيعَ الْفَاحِشَةُ فِي الَّذِينَ آمَنُوا لَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ فِي الدُّنْيَا وَالْآخِرَةِ وَاللَّهُ يَعْلَمُ وَأَنتُمْ لَا تَعْلَمُونَ
20
وَلَوْلَا فَضْلُ اللَّهِ عَلَيْكُمْ وَرَحْمَتُهُ وَأَنَّ اللَّهَ رَءُوفٌ رَّحِيمٌ
21
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَتَّبِعُوا خُطُوَاتِ الشَّيْطَانِ وَمَن يَتَّبِعْ خُطُوَاتِ الشَّيْطَانِ فَإِنَّهُ يَأْمُرُ بِالْفَحْشَاءِ وَالْمُنكَرِ وَلَوْلَا فَضْلُ اللَّهِ عَلَيْكُمْ وَرَحْمَتُهُ مَا زَكَى مِنكُم مِّنْ أَحَدٍ أَبَدًا وَلَكِنَّ اللَّهَ يُزَكِّي مَن يَشَاءُ وَاللَّهُ سَمِيعٌ عَلِيمٌ
22
وَلَا يَأْتَلِ أُولُو الْفَضْلِ مِنكُمْ وَالسَّعَةِ أَن يُؤْتُوا أُولِي الْقُرْبَى وَالْمَسَاكِينَ وَالْمُهَاجِرِينَ فِي سَبِيلِ اللَّهِ وَلْيَعْفُوا وَلْيَصْفَحُوا أَلَا تُحِبُّونَ أَن يَغْفِرَ اللَّهُ لَكُمْ وَاللَّهُ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
23
إِنَّ الَّذِينَ يَرْمُونَ الْمُحْصَنَاتِ الْغَافِلَاتِ الْمُؤْمِنَاتِ لُعِنُوا فِي الدُّنْيَا وَالْآخِرَةِ وَلَهُمْ عَذَابٌ عَظِيمٌ
24
يَوْمَ تَشْهَدُ عَلَيْهِمْ أَلْسِنَتُهُمْ وَأَيْدِيهِمْ وَأَرْجُلُهُم بِمَا كَانُوا يَعْمَلُونَ
25
يَوْمَئِذٍ يُوَفِّيهِمُ اللَّهُ دِينَهُمُ الْحَقَّ وَيَعْلَمُونَ أَنَّ اللَّهَ هُوَ الْحَقُّ الْمُبِينُ
26
الْخَبِيثَاتُ لِلْخَبِيثِينَ وَالْخَبِيثُونَ لِلْخَبِيثَاتِ وَالطَّيِّبَاتُ لِلطَّيِّبِينَ وَالطَّيِّبُونَ لِلطَّيِّبَاتِ أُولَئِكَ مُبَرَّءُونَ مِمَّا يَقُولُونَ لَهُم مَّغْفِرَةٌ وَرِزْقٌ كَرِيمٌ
27
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَدْخُلُوا بُيُوتًا غَيْرَ بُيُوتِكُمْ حَتَّى تَسْتَأْنِسُوا وَتُسَلِّمُوا عَلَى أَهْلِهَا ذَلِكُمْ خَيْرٌ لَّكُمْ لَعَلَّكُمْ تَذَكَّرُونَ
28
فَإِن لَّمْ تَجِدُوا فِيهَا أَحَدًا فَلَا تَدْخُلُوهَا حَتَّى يُؤْذَنَ لَكُمْ وَإِن قِيلَ لَكُمُ ارْجِعُوا فَارْجِعُوا هُوَ أَزْكَى لَكُمْ وَاللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ عَلِيمٌ
29
لَّيْسَ عَلَيْكُمْ جُنَاحٌ أَن تَدْخُلُوا بُيُوتًا غَيْرَ مَسْكُونَةٍ فِيهَا مَتَاعٌ لَّكُمْ وَاللَّهُ يَعْلَمُ مَا تُبْدُونَ وَمَا تَكْتُمُونَ
30
قُل لِّلْمُؤْمِنِينَ يَغُضُّوا مِنْ أَبْصَارِهِمْ وَيَحْفَظُوا فُرُوجَهُمْ ذَلِكَ أَزْكَى لَهُمْ إِنَّ اللَّهَ خَبِيرٌ بِمَا يَصْنَعُونَ
31
وَقُل لِّلْمُؤْمِنَاتِ يَغْضُضْنَ مِنْ أَبْصَارِهِنَّ وَيَحْفَظْنَ فُرُوجَهُنَّ وَلَا يُبْدِينَ زِينَتَهُنَّ إِلَّا مَا ظَهَرَ مِنْهَا وَلْيَضْرِبْنَ بِخُمُرِهِنَّ عَلَى جُيُوبِهِنَّ وَلَا يُبْدِينَ زِينَتَهُنَّ إِلَّا لِبُعُولَتِهِنَّ أَوْ آبَائِهِنَّ أَوْ آبَاءِ بُعُولَتِهِنَّ أَوْ أَبْنَائِهِنَّ أَوْ أَبْنَاءِ بُعُولَتِهِنَّ أَوْ إِخْوَانِهِنَّ أَوْ بَنِي إِخْوَانِهِنَّ أَوْ بَنِي أَخَوَاتِهِنَّ أَوْ نِسَائِهِنَّ أَوْ مَا مَلَكَتْ أَيْمَانُهُنَّ أَوِ التَّابِعِينَ غَيْرِ أُولِي الْإِرْبَةِ مِنَ الرِّجَالِ أَوِ الطِّفْلِ الَّذِينَ لَمْ يَظْهَرُوا عَلَى عَوْرَاتِ النِّسَاءِ وَلَا يَضْرِبْنَ بِأَرْجُلِهِنَّ لِيُعْلَمَ مَا يُخْفِينَ مِن زِينَتِهِنَّ وَتُوبُوا إِلَى اللَّهِ جَمِيعًا أَيُّهَ الْمُؤْمِنُونَ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ
32
وَأَنكِحُوا الْأَيَامَى مِنكُمْ وَالصَّالِحِينَ مِنْ عِبَادِكُمْ وَإِمَائِكُمْ إِن يَكُونُوا فُقَرَاءَ يُغْنِهِمُ اللَّهُ مِن فَضْلِهِ وَاللَّهُ وَاسِعٌ عَلِيمٌ
33
وَلْيَسْتَعْفِفِ الَّذِينَ لَا يَجِدُونَ نِكَاحًا حَتَّى يُغْنِيَهُمُ اللَّهُ مِن فَضْلِهِ وَالَّذِينَ يَبْتَغُونَ الْكِتَابَ مِمَّا مَلَكَتْ أَيْمَانُكُمْ فَكَاتِبُوهُمْ إِنْ عَلِمْتُمْ فِيهِمْ خَيْرًا وَآتُوهُم مِّن مَّالِ اللَّهِ الَّذِي آتَاكُمْ وَلَا تُكْرِهُوا فَتَيَاتِكُمْ عَلَى الْبِغَاءِ إِنْ أَرَدْنَ تَحَصُّنًا لِّتَبْتَغُوا عَرَضَ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَمَن يُكْرِههُّنَّ فَإِنَّ اللَّهَ مِن بَعْدِ إِكْرَاهِهِنَّ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
34
وَلَقَدْ أَنزَلْنَا إِلَيْكُمْ آيَاتٍ مُّبَيِّنَاتٍ وَمَثَلًا مِّنَ الَّذِينَ خَلَوْا مِن قَبْلِكُمْ وَمَوْعِظَةً لِّلْمُتَّقِينَ
35
اللَّهُ نُورُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ مَثَلُ نُورِهِ كَمِشْكَاةٍ فِيهَا مِصْبَاحٌ الْمِصْبَاحُ فِي زُجَاجَةٍ الزُّجَاجَةُ كَأَنَّهَا كَوْكَبٌ دُرِّيٌّ يُوقَدُ مِن شَجَرَةٍ مُّبَارَكَةٍ زَيْتُونَةٍ لَّا شَرْقِيَّةٍ وَلَا غَرْبِيَّةٍ يَكَادُ زَيْتُهَا يُضِيءُ وَلَوْ لَمْ تَمْسَسْهُ نَارٌ نُّورٌ عَلَى نُورٍ يَهْدِي اللَّهُ لِنُورِهِ مَن يَشَاءُ وَيَضْرِبُ اللَّهُ الْأَمْثَالَ لِلنَّاسِ وَاللَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ
36
فِي بُيُوتٍ أَذِنَ اللَّهُ أَن تُرْفَعَ وَيُذْكَرَ فِيهَا اسْمُهُ يُسَبِّحُ لَهُ فِيهَا بِالْغُدُوِّ وَالْآصَالِ
37
رِجَالٌ لَّا تُلْهِيهِمْ تِجَارَةٌ وَلَا بَيْعٌ عَن ذِكْرِ اللَّهِ وَإِقَامِ الصَّلَاةِ وَإِيتَاءِ الزَّكَاةِ يَخَافُونَ يَوْمًا تَتَقَلَّبُ فِيهِ الْقُلُوبُ وَالْأَبْصَارُ
38
لِيَجْزِيَهُمُ اللَّهُ أَحْسَنَ مَا عَمِلُوا وَيَزِيدَهُم مِّن فَضْلِهِ وَاللَّهُ يَرْزُقُ مَن يَشَاءُ بِغَيْرِ حِسَابٍ
39
وَالَّذِينَ كَفَرُوا أَعْمَالُهُمْ كَسَرَابٍ بِقِيعَةٍ يَحْسَبُهُ الظَّمْآنُ مَاءً حَتَّى إِذَا جَاءَهُ لَمْ يَجِدْهُ شَيْئًا وَوَجَدَ اللَّهَ عِندَهُ فَوَفَّاهُ حِسَابَهُ وَاللَّهُ سَرِيعُ الْحِسَابِ
40
أَوْ كَظُلُمَاتٍ فِي بَحْرٍ لُّجِّيٍّ يَغْشَاهُ مَوْجٌ مِّن فَوْقِهِ مَوْجٌ مِّن فَوْقِهِ سَحَابٌ ظُلُمَاتٌ بَعْضُهَا فَوْقَ بَعْضٍ إِذَا أَخْرَجَ يَدَهُ لَمْ يَكَدْ يَرَاهَا وَمَن لَّمْ يَجْعَلِ اللَّهُ لَهُ نُورًا فَمَا لَهُ مِن نُّورٍ
41
أَلَمْ تَرَ أَنَّ اللَّهَ يُسَبِّحُ لَهُ مَن فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَالطَّيْرُ صَافَّاتٍ كُلٌّ قَدْ عَلِمَ صَلَاتَهُ وَتَسْبِيحَهُ وَاللَّهُ عَلِيمٌ بِمَا يَفْعَلُونَ
42
وَلِلَّهِ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَإِلَى اللَّهِ الْمَصِيرُ
43
أَلَمْ تَرَ أَنَّ اللَّهَ يُزْجِي سَحَابًا ثُمَّ يُؤَلِّفُ بَيْنَهُ ثُمَّ يَجْعَلُهُ رُكَامًا فَتَرَى الْوَدْقَ يَخْرُجُ مِنْ خِلَالِهِ وَيُنَزِّلُ مِنَ السَّمَاءِ مِن جِبَالٍ فِيهَا مِن بَرَدٍ فَيُصِيبُ بِهِ مَن يَشَاءُ وَيَصْرِفُهُ عَن مَّن يَشَاءُ يَكَادُ سَنَا بَرْقِهِ يَذْهَبُ بِالْأَبْصَارِ
44
يُقَلِّبُ اللَّهُ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ إِنَّ فِي ذَلِكَ لَعِبْرَةً لِّأُولِي الْأَبْصَارِ
45
وَاللَّهُ خَلَقَ كُلَّ دَابَّةٍ مِّن مَّاءٍ فَمِنْهُم مَّن يَمْشِي عَلَى بَطْنِهِ وَمِنْهُم مَّن يَمْشِي عَلَى رِجْلَيْنِ وَمِنْهُم مَّن يَمْشِي عَلَى أَرْبَعٍ يَخْلُقُ اللَّهُ مَا يَشَاءُ إِنَّ اللَّهَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
46
لَّقَدْ أَنزَلْنَا آيَاتٍ مُّبَيِّنَاتٍ وَاللَّهُ يَهْدِي مَن يَشَاءُ إِلَى صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ
47
وَيَقُولُونَ آمَنَّا بِاللَّهِ وَبِالرَّسُولِ وَأَطَعْنَا ثُمَّ يَتَوَلَّى فَرِيقٌ مِّنْهُم مِّن بَعْدِ ذَلِكَ وَمَا أُولَئِكَ بِالْمُؤْمِنِينَ
48
وَإِذَا دُعُوا إِلَى اللَّهِ وَرَسُولِهِ لِيَحْكُمَ بَيْنَهُمْ إِذَا فَرِيقٌ مِّنْهُم مُّعْرِضُونَ
49
وَإِن يَكُن لَّهُمُ الْحَقُّ يَأْتُوا إِلَيْهِ مُذْعِنِينَ
50
أَفِي قُلُوبِهِم مَّرَضٌ أَمِ ارْتَابُوا أَمْ يَخَافُونَ أَن يَحِيفَ اللَّهُ عَلَيْهِمْ وَرَسُولُهُ بَلْ أُولَئِكَ هُمُ الظَّالِمُونَ
51
إِنَّمَا كَانَ قَوْلَ الْمُؤْمِنِينَ إِذَا دُعُوا إِلَى اللَّهِ وَرَسُولِهِ لِيَحْكُمَ بَيْنَهُمْ أَن يَقُولُوا سَمِعْنَا وَأَطَعْنَا وَأُولَئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ
52
وَمَن يُطِعِ اللَّهَ وَرَسُولَهُ وَيَخْشَ اللَّهَ وَيَتَّقْهِ فَأُولَئِكَ هُمُ الْفَائِزُونَ
53
وَأَقْسَمُوا بِاللَّهِ جَهْدَ أَيْمَانِهِمْ لَئِنْ أَمَرْتَهُمْ لَيَخْرُجُنَّ قُل لَّا تُقْسِمُوا طَاعَةٌ مَّعْرُوفَةٌ إِنَّ اللَّهَ خَبِيرٌ بِمَا تَعْمَلُونَ
54
قُلْ أَطِيعُوا اللَّهَ وَأَطِيعُوا الرَّسُولَ فَإِن تَوَلَّوْا فَإِنَّمَا عَلَيْهِ مَا حُمِّلَ وَعَلَيْكُم مَّا حُمِّلْتُمْ وَإِن تُطِيعُوهُ تَهْتَدُوا وَمَا عَلَى الرَّسُولِ إِلَّا الْبَلَاغُ الْمُبِينُ
55
وَعَدَ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا مِنكُمْ وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَيَسْتَخْلِفَنَّهُمْ فِي الْأَرْضِ كَمَا اسْتَخْلَفَ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ وَلَيُمَكِّنَنَّ لَهُمْ دِينَهُمُ الَّذِي ارْتَضَى لَهُمْ وَلَيُبَدِّلَنَّهُم مِّن بَعْدِ خَوْفِهِمْ أَمْنًا يَعْبُدُونَنِي لَا يُشْرِكُونَ بِي شَيْئًا وَمَن كَفَرَ بَعْدَ ذَلِكَ فَأُولَئِكَ هُمُ الْفَاسِقُونَ
56
وَأَقِيمُوا الصَّلَاةَ وَآتُوا الزَّكَاةَ وَأَطِيعُوا الرَّسُولَ لَعَلَّكُمْ تُرْحَمُونَ
57
لَا تَحْسَبَنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا مُعْجِزِينَ فِي الْأَرْضِ وَمَأْوَاهُمُ النَّارُ وَلَبِئْسَ الْمَصِيرُ
58
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لِيَسْتَأْذِنكُمُ الَّذِينَ مَلَكَتْ أَيْمَانُكُمْ وَالَّذِينَ لَمْ يَبْلُغُوا الْحُلُمَ مِنكُمْ ثَلَاثَ مَرَّاتٍ مِّن قَبْلِ صَلَاةِ الْفَجْرِ وَحِينَ تَضَعُونَ ثِيَابَكُم مِّنَ الظَّهِيرَةِ وَمِن بَعْدِ صَلَاةِ الْعِشَاءِ ثَلَاثُ عَوْرَاتٍ لَّكُمْ لَيْسَ عَلَيْكُمْ وَلَا عَلَيْهِمْ جُنَاحٌ بَعْدَهُنَّ طَوَّافُونَ عَلَيْكُم بَعْضُكُمْ عَلَى بَعْضٍ كَذَلِكَ يُبَيِّنُ اللَّهُ لَكُمُ الْآيَاتِ وَاللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ
59
وَإِذَا بَلَغَ الْأَطْفَالُ مِنكُمُ الْحُلُمَ فَلْيَسْتَأْذِنُوا كَمَا اسْتَأْذَنَ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ كَذَلِكَ يُبَيِّنُ اللَّهُ لَكُمْ آيَاتِهِ وَاللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ
60
وَالْقَوَاعِدُ مِنَ النِّسَاءِ اللَّاتِي لَا يَرْجُونَ نِكَاحًا فَلَيْسَ عَلَيْهِنَّ جُنَاحٌ أَن يَضَعْنَ ثِيَابَهُنَّ غَيْرَ مُتَبَرِّجَاتٍ بِزِينَةٍ وَأَن يَسْتَعْفِفْنَ خَيْرٌ لَّهُنَّ وَاللَّهُ سَمِيعٌ عَلِيمٌ
61
لَّيْسَ عَلَى الْأَعْمَى حَرَجٌ وَلَا عَلَى الْأَعْرَجِ حَرَجٌ وَلَا عَلَى الْمَرِيضِ حَرَجٌ وَلَا عَلَى أَنفُسِكُمْ أَن تَأْكُلُوا مِن بُيُوتِكُمْ أَوْ بُيُوتِ آبَائِكُمْ أَوْ بُيُوتِ أُمَّهَاتِكُمْ أَوْ بُيُوتِ إِخْوَانِكُمْ أَوْ بُيُوتِ أَخَوَاتِكُمْ أَوْ بُيُوتِ أَعْمَامِكُمْ أَوْ بُيُوتِ عَمَّاتِكُمْ أَوْ بُيُوتِ أَخْوَالِكُمْ أَوْ بُيُوتِ خَالَاتِكُمْ أَوْ مَا مَلَكْتُم مَّفَاتِحَهُ أَوْ صَدِيقِكُمْ لَيْسَ عَلَيْكُمْ جُنَاحٌ أَن تَأْكُلُوا جَمِيعًا أَوْ أَشْتَاتًا فَإِذَا دَخَلْتُم بُيُوتًا فَسَلِّمُوا عَلَى أَنفُسِكُمْ تَحِيَّةً مِّنْ عِندِ اللَّهِ مُبَارَكَةً طَيِّبَةً كَذَلِكَ يُبَيِّنُ اللَّهُ لَكُمُ الْآيَاتِ لَعَلَّكُمْ تَعْقِلُونَ
62
إِنَّمَا الْمُؤْمِنُونَ الَّذِينَ آمَنُوا بِاللَّهِ وَرَسُولِهِ وَإِذَا كَانُوا مَعَهُ عَلَى أَمْرٍ جَامِعٍ لَّمْ يَذْهَبُوا حَتَّى يَسْتَأْذِنُوهُ إِنَّ الَّذِينَ يَسْتَأْذِنُونَكَ أُولَئِكَ الَّذِينَ يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَرَسُولِهِ فَإِذَا اسْتَأْذَنُوكَ لِبَعْضِ شَأْنِهِمْ فَأْذَن لِّمَن شِئْتَ مِنْهُمْ وَاسْتَغْفِرْ لَهُمُ اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
63
لَّا تَجْعَلُوا دُعَاءَ الرَّسُولِ بَيْنَكُمْ كَدُعَاءِ بَعْضِكُم بَعْضًا قَدْ يَعْلَمُ اللَّهُ الَّذِينَ يَتَسَلَّلُونَ مِنكُمْ لِوَاذًا فَلْيَحْذَرِ الَّذِينَ يُخَالِفُونَ عَنْ أَمْرِهِ أَن تُصِيبَهُمْ فِتْنَةٌ أَوْ يُصِيبَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ
64
أَلَا إِنَّ لِلَّهِ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ قَدْ يَعْلَمُ مَا أَنتُمْ عَلَيْهِ وَيَوْمَ يُرْجَعُونَ إِلَيْهِ فَيُنَبِّئُهُم بِمَا عَمِلُوا وَاللَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
La lumière (An-Nur)
1
Voici une Sourate que Nous avons fait descendre et que Nous avons imposée, et Nous y avons fait descendre des versets explicites afin que vous vous souveniez ».
2
La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition.
3
Le fornicateur n’épousera qu’une fornicatrice ou une associatrice. Et la fornicatrice ne sera épousée que par un fornicateur ou un associateur ; et cela a été interdit aux croyants.
4
Et ceux qui lancent des accusations contre des femmes chastes sans produire par la suite quatre témoins, fouettez-les de quatre-vingts coups de fouet, et n’acceptez plus jamais leur témoignage. Et ceux-là sont les pervers,
5
à l’exception de ceux qui, après cela, se repentent et se réforment, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
6
Et quant à ceux qui lancent des accusations contre leurs propres épouses, sans avoir d’autres témoins qu’eux-mêmes, le témoignage de l’un d’eux doit être une quadruple attestation par Allah qu’il est du nombre des véridiques,
7
et la cinquième [attestation] est « que la malédiction d’Allah tombe sur lui s’il est du nombre des menteurs ».
8
Et on ne lui infligera pas le châtiment [de la lapidation] si elle atteste quatre fois par Allah qu’il [son mari] est certainement du nombre des menteurs,
9
et la cinquième [attestation] est que la colère d’Allah soit sur elle, s’il était du nombre des véridiques.
10
Et, n’étaient la grâce d’Allah sur vous et Sa miséricorde... ! Allah est Grand Accueillant au repentir et Sage !
11
Ceux qui sont venus avec la calomnie sont un groupe d’entre vous. Ne pensez pas que c’est un mal pour vous, mais plutôt, c’est un bien pour vous. A chacun d’eux ce qu’il s’est acquis comme péché. Celui d’entre eux qui s’est chargé de la plus grande part aura un énorme châtiment.
12
Pourquoi, lorsque vous l’avez entendue [cette calomnie], les croyants et les croyantes n’ont-ils pas, en eux-mêmes, conjecturé favorablement, et n’ont-ils pas dit : « C’est une calomnie évidente ? »
13
Pourquoi n’ont-ils pas produit [à l’appui de leurs accusations] quatre témoins ? S’ils ne produisent pas de témoins, alors ce sont eux, auprès d’Allah, les menteurs.
14
N’eussent-été la grâce d’Allah sur vous et Sa miséricorde ici-bas comme dans l’au-delà, un énorme châtiment vous aurait touchés pour cette (calomnie) dans laquelle vous vous êtes lancés,
15
quand vous colportiez la nouvelle avec vos langues et disiez de vos bouches ce dont vous n’aviez aucun savoir ; et vous le comptiez comme insignifiant alors qu’auprès d’Allah cela est énorme.
16
Et pourquoi, lorsque vous l’entendiez, ne disiez-vous pas : « Nous ne devons pas en parler. Gloire à Toi (ô Allah) ! C’est une énorme calomnie » ?
17
Allah vous exhorte à ne plus jamais revenir à une chose pareille si vous êtes croyants.
18
Allah vous expose clairement les versets et Allah est Omniscient et Sage.
19
Ceux qui aiment que la turpitude se propage parmi les croyants auront un châtiment douloureux, ici-bas comme dans l’au-delà. Allah sait, et vous, vous ne savez pas.
20
Et n’eussent été la grâce d’Allah sur vous et Sa miséricorde et (n’eût été) qu’Allah est Compatissant et Miséricordieux...
21
O vous qui avez cru ! Ne suivez pas les pas du Diable. Quiconque suit les pas du Diable, [sachez que] celui-ci ordonne la turpitude et le blâmable. Et n’eussent été la grâce d’Allah envers vous et Sa miséricorde, nul d’entre vous n’aurait jamais été pur. Mais Allah purifie qui Il veut. Et Allah est Audient et Omniscient.
22
Et que les détenteurs de richesse et d’aisance parmi vous, ne jurent pas de ne plus faire des dons aux proches, aux pauvres, et à ceux qui émigrent dans le sentier d’Allah. Qu’ils pardonnent et absolvent. N’aimez-vous pas qu’Allah vous pardonne ? et Allah est Pardonneur et Miséricordieux !
23
Ceux qui lancent des accusations contre des femmes vertueuses, chastes [qui ne pensent même pas à commettre la turpitude] et croyantes sont maudits ici-bas comme dans l’au-delà ; et ils auront un énorme châtiment,
24
Le jour où leurs langues, leurs mains et leurs pieds témoigneront contre eux de ce qu’ils faisaient.
25
Ce Jour-là, Allah leur donnera leur pleine et vraie rétribution ; et ils sauront que c’est Allah qui est le Vrai de toute évidence.
26
Les mauvaises [femmes] aux mauvais [hommes], et les mauvais [hommes] aux mauvaises [femmes]. De même, les bonnes [femmes] aux bons [hommes], et les bons [hommes] aux bonnes [femmes]. Ceux-là sont innocents de ce que les autres disent. Ils ont un pardon et une récompense généreuse.
27
O vous qui croyez ! N’entrez pas dans des maisons autres que les vôtres avant de demander la permission [d’une façon délicate] et de saluer leurs habitants. Cela est meilleur pour vous. Peut-être vous souvenez-vous.
28
Si vous n’y trouvez personne, alors n’y entrez pas avant que permission vous soit donnée. Et si on vous dit : « Retournez », eh bien, retournez. Cela est plus pur pour vous. Et Allah, de ce que vous faites est Omniscient.
29
Nul grief contre vous à entrer dans des maisons inhabitées où se trouve un bien pour vous. Allah sait ce que vous divulguez et ce que vous cachez.
30
Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font.
31
Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès.
32
Mariez les célibataires d’entre vous et les gens de bien parmi vos esclaves, hommes et femmes. S’ils sont besogneux, Allah les rendra riches par Sa grâce. Car (la grâce d’) Allah est immense et Il est Omniscient.
33
Et que ceux qui n’ont pas de quoi se marier, cherchent à rester chastes jusqu’à ce qu’Allah les enrichisse par Sa grâce. Ceux de vos esclaves qui cherchent un contrat d’affranchissement, concluez ce contrat avec eux si vous reconnaissez du bien en eux ; et donnez-leur des biens d’Allah qu’Il vous a accordés. Et dans votre recherche des profits passagers de la vie présente, ne contraignez pas vos femmes esclaves à la prostitution, si elles veulent rester chastes. Si on les y contraint, Allah leur accorde après qu’elles aient été contraintes, Son pardon et Sa miséricorde.
34
Nous avons effectivement fait descendre vers vous des versets clairs, donnant une parabole de ceux qui ont vécu avant vous, et une exhortation pour les pieux !
35
Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un (récipient de) cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat ; son combustible vient d’un arbre béni : un olivier ni oriental ni occidental dont l’huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est Omniscient.
36
Dans des maisons [des mosquées] qu’Allah a permis que l’on élève, et où Son Nom est invoqué ; Le glorifient en elles matin et après-midi,
37
des hommes que ni le négoce, ni le troc ne distraient de l’invocation d’Allah, de l’accomplissement de la Salât et de l’acquittement de la Zakât, et qui redoutent un Jour où les cœurs seront bouleversés ainsi que les regards.
38
Afin qu’Allah les récompense de la meilleure façon pour ce qu’ils ont fait [de bien]. Et Il leur ajoutera de Sa grâce. Allah attribue à qui Il veut sans compter.
39
Quant à ceux qui ont mécru, leurs actions sont comme un mirage dans une plaine désertique que l’assoiffé prend pour de l’eau. Puis quand il y arrive, il s’aperçoit que ce n’était rien ; mais y trouve Allah qui lui règle son compte en entier, car Allah est prompt à compter.
40
[Les actions des mécréants] sont encore semblables à des ténèbres sur une mer profonde : des vagues la recouvrent, [vagues] au dessus desquelles s’élèvent [d’autres] vagues, sur lesquelles il y a [d’épais] nuages. Ténèbres [entassées] les unes au-dessus des autres. Quand quelqu’un étend la main, il ne la distingue presque pas. Celui qu’Allah prive de lumière n’a aucune lumière.
41
N’as-tu pas vu qu’Allah est glorifié par tous ceux qui sont dans les cieux et la terre ; ainsi que par les oiseaux déployant leurs ailes ? Chacun, certes, a appris sa façon de L’adorer et de Le glorifier. Allah sait parfaitement ce qu’ils font.
42
C’est à Allah qu’appartient la royauté des cieux et de la terre. Et vers Allah sera le retour final.
43
N’as-tu pas vu qu’Allah pousse les nuages ? Ensuite Il les réunit et Il en fait un amas, et tu vois la pluie sortir de son sein. Et Il fait descendre du ciel, de la grêle [provenant] des nuages [comparables] à des montagnes. Il en frappe qui Il veut et l’écarte de qui Il veut. Peu s’en faut que l’éclat de son éclair ne ravisse la vue.
44
Allah fait alterner la nuit et le jour. Il y a là un sujet de réflexion pour ceux qui ont des yeux.
45
Et Allah a créé d’eau tout animal. Il y en a qui marche sur le ventre, d’autres marchent sur deux pattes, et d’autres encore marchent sur quatre. Allah crée ce qu’Il veut et Allah est Omnipotent.
46
Nous avons certes fait descendre des versets explicites. Et Allah guide qui Il veut vers un droit chemin.
47
Et ils disent : « Nous croyons en Allah et au messager et nous obéissons ». Puis après cela, une partie d’entre eux fait volte-face. Ce ne sont point ceux-là les croyants.
48
Et quand on les appelle vers Allah et Son messager pour que celui-ci juge parmi eux, voilà que quelques-uns d’entre eux s’éloignent.
49
Mais s’ils ont le droit en leur faveur, ils viennent à lui, soumis.
50
Y a-t-il une maladie dans leurs cœurs ? ou doutent-ils ? ou craignent-ils qu’Allah les opprime, ainsi que Son messager ? Non !... mais ce sont eux les injustes.
51
La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Allah et Son messager, pour que celui-ci juge parmi eux, est : « Nous avons entendu et nous avons obéi ». Et voilà ceux qui réussissent.
52
Et quiconque obéit à Allah et à Son messager, et craint Allah et Le redoute... alors, voilà ceux qui récoltent le succès.
53
Et ils jurent par Allah en serments solennels que si tu le leur ordonnais, ils sortiraient à coup sûr (au combat). Dis : « Ne jurez donc pas. [Votre] obéissance [verbale] est bien connue. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites ».
54
Dis : « Obéissez à Allah et obéissez au messager. S’ils se détournent, ...il [le messager] n’est alors responsable que de ce dont il est chargé ; et vous assumez ce dont vous êtes chargés. Et si vous lui obéissez, vous serez bien guidés ». Et il n’incombe au messager que de transmettre explicitement (son message).
55
Allah a promis à ceux d’entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu’Il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M’adorent et ne M’associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers.
56
Accomplissez la Salât, acquittez la Zakât et obéissez au messager, afin que vous ayez la miséricorde.
57
Ne pense point que ceux qui ne croient pas puissent s’opposer à l’autorité d’Allah sur terre. Le Feu sera leur refuge. Quelle mauvaise destination.
58
O vous qui avez-cru ! Que les esclaves que vous possédez vous demandent permission avant d’entrer, ainsi que ceux des vôtres qui n’ont pas encore atteint la puberté, à trois moments : avant la Salât de l’aube, à midi quand vous enlevez vos vêtements, ainsi qu’après la Salât de la nuit ; trois occasions de vous dévêtir. En dehors de ces moments, nul reproche ni à vous ni à eux d’aller et venir, les uns chez les autres. C’est ainsi qu’Allah vous expose clairement Ses versets, et Allah est Omniscient et Sage.
59
Et quand les enfants parmi vous atteignent la puberté, qu’ils demandent permission avant d’entrer, comme font leurs aînés. C’est ainsi qu’Allah vous expose clairement Ses versets, et Allah est Omniscient et Sage.
60
Et quant aux femmes atteintes par la ménopause qui n’espèrent plus le mariage, nul reproche à elles d’enlever leurs vêtements de [sortie], sans cependant exhiber leurs atours et si elle cherchent la chasteté c’est mieux pour elles. Allah est Audient et Omniscient.
61
Il n’y a pas d’empêchement à l’aveugle, au boiteux, au malade, ainsi qu’à vous-mêmes de manger dans vos maisons, ou dans les maisons de vos pères, ou dans celles de vos mères, ou de vos frères, ou de vos sœurs, ou de vos oncles paternels, ou de vos tantes paternelles ou de vos oncles maternels, ou de vos tantes maternelles, ou dans celles dont vous possédez les clefs, ou chez vos amis. Nul empêchement à vous, non plus, de manger ensemble, ou séparément. Quand donc vous entrez dans des maisons, adressez-vous mutuellement des salutations venant d’Allah, bénies et agréables. C’est ainsi qu’Allah vous expose Ses versets, afin que vous compreniez.
62
Les vrais croyants sont ceux qui croient en Allah et en Son messager, et qui, lorsqu’ils sont en sa compagnie pour une affaire d’intérêt général, ne s’en vont pas avant de lui avoir demandé la permission. Ceux qui te demandent cette permission sont ceux qui croient en Allah et en Son messager. Si donc ils te demandent la permission pour une affaire personnelle, donne-la à qui tu veux d’entre eux ; et implore le pardon d’Allah pour eux, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
63
Ne considérez pas l’appel du messager comme un appel que vous vous adresseriez les uns aux autres. Allah connaît certes ceux des vôtres qui s’en vont secrètement en s’entrecachant. Que ceux, donc, qui s’opposent à son commandement prennent garde qu’une épreuve ne les atteigne, ou que ne les atteigne un châtiment douloureux.
64
C’est à Allah, vraiment, qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Il sait parfaitement l’état dans lequel vous êtes, et le Jour où les hommes seront ramenés vers Lui, Il les informera alors de ce qu’ils œuvraient. Allah est Omniscient.
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate XXIV.
La Lumière.
(An-Nûr.)
Titre tiré du vt. 35.Cette sourate est formée de révélations dont certaines se situeraient vers la fin de 626, à en croire la Tradition historico-biographique. Nombre de ces révélations sont toutefois de datation impossible et ne doivent de figurer ici qu’à la similitude de fond qu’elles offrent avec leurs voisines. L’examen de cette sourate donne à penser qu’elle doit sa forme actuelle au fait que les éléments qui la composent ont reçu presque sans délai la sanction de l’écriture.
1
[Ceci est] une sourate que Nous avons fait descendre et que Nous avons imposée, où Nous avons fait descendre de claires aya. Peut-être vous amenderez-vous.
[Dispositions touchant la fornication et l’accusation de fornication.]
2
La fornicatrice et le fornicateur, flagellez chacun d’eux de cent coups de fouet ! Que par égard pour la Religion d’Allah, nulle indulgence ne vous prenne en leur faveur, si vous vous trouvez croire en Allah et au Dernier Jour ! Qu’un groupe de Croyants soit témoin de leur tourment.
Note [édition originale] : az-zâniyatu wa-zânî « la fornicatrice » etc. Il est clair que le texte vise uniquement l’adultère. Toutefois, une tendance nette de l’exégèse a été d’inclure, sous le terme arabe, l’idée de fornication, en sorte que la présente disposition viserait aussi l’homosexualité. Ce vt. est considéré comme abrogeant la sourate IV, 19 et 20. Il est à rappeler que nulle part le Coran ne fait mention de la lapidation, appliquée aux adultères selon certaines données traditionnelles, conformément à un vt. dit Verset de la Lapidation dont le Coran ne porte plus trace.
3

Facsimile Image Placeholder
Le fornicateur n’épousera qu’une fornicatrice ou une Associatrice. La fornicatrice ne sera épousée que par un fornicateur ou un Associateur. Cela est déclaré illicite aux Croyants.
4
Ceux qui visent les muḥṣana [dans leur honneur] sans ensuite produire quatre témoins, flagellez-les de quatre-vingts coups de fouet et n’acceptez plus jamais leur témoignage ! Ceux-là sont les Pervers.
5
Exception faite pour ceux qui, ensuite, seront revenus [sur leur accusation] et se seront réformés. Allah est en effet absoluteur et miséricordieux.
6
[En ce qui touche] ceux qui visent leurs épouses [, dans leur honneur], sans avoir de témoins hormis eux-mêmes, le témoignage de chacun d’eux consistera en une quadruple attestation, par Allah, [affirmant que le dénonciateur] est certes parmi les véridiques,
Note [édition originale] : Consistera en une quadruple attestation etc. = consistera en quatre serments attestant qu’ils sont etc.
7
[suivie d’]une cinquième [attestation appelant] la malédiction d’Allah sur lui, s’il est parmi les menteurs.
8
Le tourment sera détourné de la [femme visée], par la quadruple attestation de celle-ci, au nom d’Allah, que [son accusateur] est certes parmi les menteurs,
Note [édition originale] : [De la femme visée]. Text. : d’elle.
9
[suivie d’]une cinquième [attestation appelant] la colère divine sur elle, si [son accusateur] est parmi les véridiques.
10
N’eussent été la faveur d’Allah envers vous et Sa miséricorde et [n’eût été] qu’Allah est révocateur et sage…
[Levée de l’accusation d’adultère contre ‛Aïcha.]
11
[Croyants !,] ceux qui sont venus avec la calomnie sont un petit groupe d’entre vous. Ne croyez pourtant point que [cette calomnie] soit un mal pour vous ! Au contraire, elle est un bien pour vous. A chacun
Facsimile Image Placeholder
de ceux qui l’ont colportée, ce qu’il a commis (kasala) de péché, et à celui qui, parmi eux, s’est chargé de l’essentiel, un tourment immense !
Note [édition originale] : L’exégèse — suivie par les Orientalistes — considère que la révélation qui vient ici répond à l’accusation d’adultère lancée contre ‛Aïcha, femme de Mahomet. Les faits se situeraient lors de l’expédition punitive contre les Muṣṭaliq (nov. (?) 626). Au retour de cette expédition ‛Aïcha fut abandonnée par mégarde, lors d’une marche nocturne. Un jeune chamelier la retrouva seulement le lendemain et la ramena à Médine. L’incident fit jaser et, à l’instigation du chef des Hypocrites, ‛Abd-Allah i.Ubayy, on parla d’adultère. Une coterie hostile à ‛Aïcha où se trouvait le poète Ḥassân et Hamna, sœur de Zaïnab, prit l’histoire à son compte. ‛Aïcha, malade, se vit abandonnée par Mahomet. Une révélation vint heureusement l’innocenter. — bi-l-’ifki « avec la calomnie ». Le terme semble avoir une valeur euphémistique ; il signifie « retournement », « détournement », d’où : « travestissement de la vérité ». ǁ De ceux qui l’ont colportée. Text. : d’eux.
12
Lorsqu’ils ont entendu [cette calomnie], que les Croyants et les Croyantes n’ont-ils, en eux-mêmes, conjecturé favorablement ! Que ne se sont-ils écriés : « C’est une calomnie avérée ! »
13
Que les accusateurs n’ont-ils, à ce propos, produit quatre témoins ! N’ayant point produit de témoins, ces gens, devant Allah, sont des menteurs.
14
[Et vous Croyants !,] n’eussent été la faveur d’Allah envers vous et Sa miséricorde, en la [Vie] Immédiate et Dernière, vous auriez été atteints par un tourment immense pour l’œuvre à laquelle vous vous êtes livrés
15
[14] en colportant de votre langue et en disant de votre bouche ce dont vous n’avez nulle connaissance. Vous comptez cela pour bénin, alors que devant Allah c’est immense.
16
[15] Quand vous avez entendu [cette calomnie], que n’avez-vous dit : « Il n’est point de nous de parler de cela. [Seigneur !], gloire à Toi ! C’est une immense infamie (buhtân) ! »
17
[16] Allah vous exhorte à ne plus jamais commettre cela, si vous êtes croyants.
18
[17] Allah vous expose les aya. Allah est omniscient et sage.
19
[18] Ceux qui aiment que la Turpitude se répande parmi ceux qui croient auront un tourment cruel
19
en la [Vie] Immédiate et Dernière. Allah sait alors que vous ne savez pas.
20
N’eussent été la faveur d’Allah envers vous et Sa miséricorde et [n’eût été] qu’Allah est indulgent et miséricordieux…
21
O vous qui croyez !, ne suivez point les pas du Démon ! Quiconque suit les pas du Démon [est voué à la perdition],
Facsimile Image Placeholder
car [le Démon] ordonne la Turpitude et l’Acte blâmable. N’eussent été la faveur d’Allah envers vous et Sa miséricorde, nul parmi vous, jamais, n’aurait été pur. Allah purifie toutefois qui Il veut. Il est audient et omniscient.
Note [édition originale] : Des données traditionnelles relient ce texte à l’accusation lancée contre ‛Aïcha, disant qu’à la suite de ces faits, le père de celle-ci, Abou-Bakr, refusa de continuer à l’un des calomniateurs, la pension qu’il lui avait servie jusque-là. En fait, on a plutôt l’impression d’une admonition visant les Auxiliaires. En tout cas, les vt. sont, dans leur allure, différents des précédents.
22
Que ceux parmi vous qui jouissent de la faveur [divine] et de l’aisance ne négligent point de donner aux Proches, aux Pauvres, aux Émigrés dans le Chemin d’Allah ! Qu’ils effacent et pardonnent ! Eh quoi ! n’aimez-vous point qu’Allah vous pardonne ? Allah est absoluteur et miséricordieux.
23
Que ceux qui visent [, en leur honneur,] les muḥṣana insoucieuses [mais] croyantes soient maudits en la [Vie] immédiate et Dernière ! A eux un immense tourment,
24
au jour où leurs langues, leurs mains, leurs pieds témoigneront contre eux de ce qu’ils faisaient.
25
En ce jour, Allah, la Vérité, leur fera juste mesure de leur dû (?) et ils connaîtront qu’Allah est la Vérité évidente.
Note [édition originale] : dîna-hum « leur dû ». Text. : leur jugement. Dans les commt., le terme est glosé par jazâ’ « récompense ».
26
Les Mauvaises aux Mauvais et les Mauvais aux Mauvaises. Les Bonnes aux Bons et les Bons aux Bonnes. Ces derniers sont innocentés de ce que disent les premiers. A eux pardon et généreuse attribution.
[Dispositions touchant les relations sociales et la bienséance des femmes.]
27
O vous qui croyez !, n’entrez point dans des demeures autres que vos demeures, avant de vous faire admettre et d’avoir salué ceux qui les occupent ! C’est un bien pour vous. Peut-être vous amenderez-vous.
28
Si vous n’y trouvez personne, n’y entrez point avant d’y être autorisés ! Et si l’on vous dit : « Retirez-vous ! », alors retirez-vous ! Cela sera plus décent pour vous. Allah, de ce que vous faites, est omniscient.
29
Il n’est pas de grief à vous faire d’entrer dans des demeures inhabitées où se trouve un objet vous appartenant. Allah sait ce que vous divulguez et ce que vous célez.
30

Facsimile Image Placeholder
Dis aux Croyants qu’ils baissent leurs regards et soient chastes. Ce sera plus décent pour eux. Allah est bien informé de ce qu’ils font.
31
Dis aux Croyantes de baisser leurs regards, d’être chastes, de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît. Qu’elles rabattent leurs voiles sur leurs gorges ! Qu’elles montrent seulement leurs atours à leurs époux, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs époux, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs époux, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou à leurs femmes, ou à leurs esclaves, ou à leurs serviteurs mâles que n’habite pas le désir [charnel], ou aux garçons qui ne sont pas [encore] au fait de la conformation des femmes. Que [les Croyantes] ne frappent point [le sol] de leurs pieds pour montrer les atours qu’elles cachent ! Revenez tous à Allah, ô Croyants ! Peut-être serez-vous bienheureux.
Note [édition originale] : Que n’habite pas etc. = les vieillards, les eunuques et aussi, selon certains, les déments. ǁ De la conformation des femmes. Text. : des parties honteuses des femmes. ǁ [Que [les Croyantes] ne frappent pas etc. On se fonde sur ce passage pour interdire la danse.
[Commandement sur la conduite envers les esclaves.]
32
Mariez les célibataires [vivant] parmi vous, ainsi que ceux de vos esclaves, hommes et femmes, qui sont honnêtes ! S’ils sont besogneux, Allah les fera se suffire, par Sa faveur. Allah est large et omniscient.
33
Que recherchent la continence ceux qui ne trouvent point [possibilité de] mariage, jusqu’à ce qu’Allah les fasse se suffire, par Sa faveur.
Avec ceux de vos esclaves qui recherchent leur affranchissement, par convention écrite, concluez cette convention !, si vous reconnaissez du bien en eux ! Donnez-leur de ce bien d’Allah qui vous a été donné par Lui !
Par recherche de ce qu’offre la Vie Immédiate, ne forcez pas vos esclaves femmes à la prostitution, alors qu’elles veulent vivre en muḥṣana ! Quiconque les force [sera seul coupable], car Allah
Facsimile Image Placeholder
[envers ces femmes], eu égard à ce qu’elles ont été forcées, sera absoluteur et miséricordieux.
Note [édition originale] : Quiconque les force. Phrase elliptique où, avec les commt., il faut restituer : [sera seul coupable].
[Parabole de la Lumière divine et des Ténèbres de l’impiété.]
34
Certes, Nous avons fait descendre vers vous des aya explicites, un exemple [tiré] de ceux qui furent avant vous, une admonition pour les Pieux.
35
Allah est la Lumière des cieux et de la terre.
Note [édition originale] : Pour faciliter l’explication, ce vt. a été divisé en trois parties, dans la traduction. Dans l’état actuel du développement, il est la première partie d’une antithèse dont la seconde est contenue soit dans le vt. 39, soit dans le vt. 40.
35
Sa Lumière est à la ressemblance d’une niche où se trouve une lampe ; la lampe est dans un [récipient de] verre ; celui-ci semblerait un astre étincelant ; elle est allumée grâce à un arbre béni, [grâce à] un olivier ni oriental ni occidental, dont l’huile [est si limpide qu’elle] éclairerait même si nul feu ne la touchait.
Note [édition originale] : Sa Lumière est à la ressemblance d’une niche. Text. : la ressemblance (ou : la parabole) de Sa lumière est comme une niche. Clermont-Ganneau a noté le parallélisme du texte et du passage de Zacharie, IV, 2 : L’Ange… me dit : « Que vois-tu ? ». Je répondis : « Je regarde et voici : Il y a un chandelier d’or surmonté d’un vase portant sept lampes qui sont au sommet du chandelier, et il y a près de lui deux oliviers, l’un à droite, l’un à gauche du vase » Horovitz a, par ailleurs, rappelé la place que l’olivier occupe dans certains textes talmudiques. Les rapports de ce passage avec la littérature juive sont donc indéniables. Toutefois il convient de se souvenir que dans la poésie contemporaine de Mahomet, les poètes bédouins font souvent allusion à la lampe des solitaires ou des moines chrétiens, brillant au loin, dans les ténèbres, et servant de repère au caravanier. Par ailleurs, la parabole évoque les lychnaria byzantines que Mahomet et ses compatriotes avaient pu voir, au cours de leurs voyages en Syrie. La parabole est donc très suggestive pour les contemporains. Pourtant l’exégèse intellectualiste s’efforce de dépouiller le passage de son caractère réaliste. Selon cette exégèse, il s’agirait de la foi reçue par le Croyant en sa poitrine (= la niche) laquelle renferme son cœur (= le récipient de verre) grâce à la Prédication coranique (= la lampe).
35
Lumière sur Lumière. Allah, vers Sa Lumière, dirige qui Il veut. Allah propose des paraboles aux Hommes. Allah, de toute chose, est omniscient.
Note [édition originale] : Lumière sur Lumière. Tab. comprend : Cette huile limpide est lumière sur lumière, ou encore : Cette lumière est lumière sur cette huile limpide.
36

Facsimile Image Placeholder
A En des oratoires (?) qu’Allah permit d’élever et dans lesquels Son nom est invoqué, dans lesquels Il est glorifié, à l’aube et au crépuscule, B Sa lumière est à la ressemblance d’une lampe dans une niche] et en des oratoires (?) qu’Allah permit d’élever, dans lesquels Son nom est invoqué, dans lesquels Le glorifient, à l’aube et au crépuscule, C Sa lumière est à la ressemblance d’une lampe dans une niche] et en des oratoires (?) qu’Allah permit d’élever, dans lesquels Son nom est invoqué, dans lesquels Il est glorifié, à l’aube et au crépuscule.
Note [édition originale] : Ce vt., dans sa liaison avec le contexte, fait difficulté. La version A permet d’inférer que le vt. et le suiv. sont sans lien avec l’ensemble. La version B le relie au contraire à la parabole qui précède ; c’est la leçon couramment admise. La version C, proche de la précédente, part d’une var. canonique de ‛Aṣim et I. ‛Amir : yusabbaḥu la-hu « Il est glorifié ». — fî buyûtin « dans des oratoires ». Le terme est glosé par masâjid « mosquées » ou « lieux de prière », chez les commt. Il n’offre aucun sens précis ; il s’agit d’un endroit — privé ou public (?) — où s’accomplit un culte. Il ne faut pas non plus oublier l’expression baytu llâhi « le Temple d’Allah » = la Kaaba.
37
A sont des hommes que nul négoce et nul troc ne distraient de l’invocation d’Allah, de l’accomplissement de la Prière, du don de l’Aumône (zakât), qui craignent B des hommes que nul négoce et nul troc ne distraient de l’invocation d’Allah, de l’accomplissement de la Prière, du don de l’Aumône (zakât), qui craignent C Des hommes que nul négoce et nul troc ne distraient de l’invocation d’Allah, de l’accomplissement de la Prière et du don de l’Aumône craignent un jour où les cœurs et les regards seront retournés,
Note [édition originale] : Ce vt. varie de fonction grammaticale, selon les versions A, B et C du vt. précédent. Pour les commt., les hommes en question sont des Croyants, c.-à-d. : des Musulmans. Cette interprétation est suggérée, probablement, par l’antithèse contenue dans les vt. 39 sqq. On a tout lieu de penser en fait qu’il s’agit ici de moines chrétiens.
38
afin qu’Allah récompense [ces hommes] de ce qu’ils faisaient de mieux [sur terre et afin qu’]Il ajoute à Sa faveur envers eux. Allah donne attribution à qui Il veut, sans compter.
39
Les actions de ceux [au contraire] qui sont infidèles sont comme un mirage dans une plaine : l’homme altéré le prend pour de l’eau
Facsimile Image Placeholder
et, quand il y arrive, il trouve que ce n’est rien. Au Jugement Dernier (?), [l’Infidèle] trouvera Allah qui lui donnera juste son compte. Allah est prompt à faire rendre compte.
Note [édition originale] : Ce vt. et le suiv. constituent, semble-t-il, l’antithèse des vt. 35 et 36. — Les actions de ceux [au contraire] etc. Text. : Pour ce qui est des actions de ceux qui sont infidèles. ǁ ‛inda-hu « au Jugement Dernier ». Text. : chez lui. Le pronom hu « lui » est équivoque ; grammaticalement, il remplace sarâb « mirage ». Comme le texte est très elliptique, il faut peut-être comprendre : « De même qu’il trouve que ce mirage n’est rien, de même il voit que ses actions sont vaines et, à la place de celles-ci, il trouvera Allah qui le jugera. »
40
Ou bien [encore, c’est] à la ressemblance de ténèbres, sur une mer obscure : un flot la couvre sur lequel est un flot, sur lequel sont des nuages. Ténèbres sur lesquelles sont d’autres ténèbres. Quand [l’homme] sort sa main, à peine peut-il la voir. Celui à qui Allah ne donne pas de Lumière n’a point de Lumière.
Note [édition originale] : Ici se trouve la seconde partie de l’antithèse amorcée au vt. 35 b. — Ténèbres sur lesquelles sont d’autres ténèbres etc. Antithèse de 35 c. ǁ Quand [l’homme] sort sa main. Ce changement de sujet soulève un problème insoluble en l’état actuel du texte.
[Hymne a Allah, créateur tout-puissant.]
41
N’as-tu point vu qu’Allah est glorifié par ceux qui sont dans les cieux et sur la terre et par les oiseaux s’éployant ? De chacun, Il connaît la Prière et la Glorification. Allah est omniscient de ce qu’ils font.
Note [édition originale] : Ce vt. est simplement juxtaposé à ce qui précède. Il évoque le Psaume xix, 2 : Les cieux racontent la gloire de Dieu et l’étendue manifeste l’œuvre de Ses mains… 4. Ce n’est pas un langage, ce ne sont pas des paroles dont le son ne soit pas entendu. — man « par ceux qui ». Ailleurs on a « ce qui ». Mais, dans la langue coranique, le pronom man paraît parfois ne pas différer de . ǁ S’éployant. Autre sens possible : [volant] en file. ǁ De chacun, Il connaît. Autre sens moins recevable. Chacun connaît Sa prière et Sa glorification = comment Le prier et Le glorifier.
42
A Allah la royauté des cieux et de la terre. Vers Allah est le « Devenir ».
43
N’as-tu point vu qu’Allah pousse les nuages, puis les fait s’unir, puis en fait des masses ? Alors tu vois l’ondée sortir de leurs flancs. [Allah] fait descendre la grêle [, de nuées semblables à] des montagnes qui se trouvent dans le ciel ; Il en frappe qui Il veut et l’éclair qui accompagne cette grêle arrache presque la vue.
Note [édition originale] : Et l’éclair etc. Text. : et l’éclat de son éclair pourrait emporter les regards.
44
Allah remplace la nuit par le jour. En vérité, en cela est certes un enseignement pour ceux qui ont des yeux.
45
[44] Allah a créé tout animal (dâbba) [à partir] d’un liquide. Parmi ces animaux, il en est qui marchent sur le ventre (sic) ; parmi
Facsimile Image Placeholder
eux, il en est qui marchent sur deux pattes et parmi eux, il en est qui marchent sur quatre. Allah crée ce qu’Il veut. Allah, sur toute chose, est omnipotent.
Note [édition originale] : min mâ’in « [à partir] d’un liquide ». Le terme est ainsi glosé par les commt. Les commt., en seconde ligne, proposent aussi l’interprétation suiv. : Allah a créé tout animal aquatique. Mais cette interprétation cadre mal avec le verbe yamši « qui marchent » qu’on trouve aussitôt après. C’est en s’appuyant sur ce vt. énigmatique que l’exégèse moderniste pose que le Coran parle déjà de l’origine océanique des êtres vivants. ǁ Parmi ces animaux. Text. : Parmi eux.
[Contre des opposants médinois.]
46
[45] Certes, Nous avons fait descendre des aya explicites. Allah dirige qui Il veut vers la Voie Droite.
47
[46] [Ces gens] disent : « Nous croyons en Allah et en l’Apôtre et nous obéissons. » [Mais] ensuite une fraction d’entre eux tourne le dos après cela. Ceux-là ne sont pas des Croyants.
48
[47] Quand ils sont appelés devant Allah et Son Apôtre pour qu’il arbitre entre eux, voici qu’une fraction d’entre eux se détourne.
Note [édition originale] : Le vt., selon les commt., ferait allusion à un différend survenu entre un Hypocrite et un Juif médinois.
49
[48] S’ils ont cependant le droit pour eux, ils viennent à lui, obéissants.
50
[49] Un mal est-il en leurs cœurs ? Ont-ils une suspicion ? Craignent-ils qu’Allah et Son Apôtre ne les briment ? Non ! ce sont [seulement] des Injustes.
51
[50] Quand [en effet] les Croyants sont appelés devant Allah et Son Apôtre pour qu’il arbitre entre eux, leur seul propos est de dire : « Nous avons entendu et obéissons ! » Ceux-là seront les Bienheureux.
52
[51] Ceux qui obéissent à Allah et à Son Apôtre, ceux qui redoutent Allah et sont pieux envers Lui, ceux-là sont ceux qui auront le Succès.
53
[52] [Ces gens] ont juré par Allah, en des serments solennels, que si tu leur en donnes certes l’ordre, ils se mettront [en campagne]. [Prophète !,] dis[-leur] : « Ne jurez point ! Obéissance reconnue [convenable] ! Allah est bien informé de ce que vous faites. »
Note [édition originale] : la-yaḫrujunna « ils se mettront [en campagne] ». Text. : ils sortiront. Interprétation reçue par tous les commt.
54
[53] Dis[-leur encore] : « Obéissez à Allah et à l’Apôtre ! » Si vous tournez le dos, il n’incombera à [l’Apôtre] que ce dont il est chargé mais il vous incombera ce dont vous avez été chargés. Si vous lui obéissez, vous serez dans la bonne direction. A l’Apôtre n’incombe que la Communication explicite.
55
[54] Allah a promis, à ceux d’entre vous qui croient et qui font des œuvres pies, de faire d’eux les derniers détenteurs de la terre,
Facsimile Image Placeholder
comme Il le fit de ceux qui furent avant eux. [Il leur a promis] de donner stabilité à leur religion qu’Il a agréée d’eux et de substituer [la] sécurité à leur crainte. [Il leur a dit] : « Adorez-Moi et ne M’associez rien ! » Ceux qui, après cela, auront été infidèles, ceux-là seront les Pervers.
56
[55] Accomplissez la Prière ! Donnez l’Aumône (zakât) ! Obéissez à l’Apôtre ! Peut-être vous sera-t-il fait miséricorde.
57
[56] Ne pensez pas que ceux qui sont infidèles réduiront [Allah] à l’impuissance sur la terre ! Leur refuge sera le Feu et quel détestable « Devenir » !
[Complément aux commandements touchant la bienséance entre Croyants. Égards envers Mahomet.]
58
[57] O vous qui croyez !, que vos esclaves et ceux d’entre vous qui n’ont pas encore atteint la puberté vous demandent la permission [d’entrer, avant de le faire,] trois fois, avant la Prière de l’aube, quand vous déposez vos vêtements, à la méridienne et après la Prière du soir : ce sont trois moments où l’on peut vous surprendre en votre nudité. En dehors de ces moments, il n’est point de grief à vous faire non plus qu’à eux de passer les uns chez les autres, [sans demander cette permission]. Ainsi Allah vous expose les aya. Allah est omniscient et sage.
Note [édition originale] : Ce vt. complète les vt. 27 sq. ǁ Trois fois. On a conservé, à l’expression, son ambiguïté. ǁ La Prière de l’aube…, la Prière du soir = avant votre lever et après votre coucher. A noter que, pour la première fois, les deux Prières ont le nom que leur a consacré l’usage ultérieur.
59
[58] Quand les enfants parviennent à la puberté, qu’ils demandent permission [d’entrer] comme le demandent ceux qui sont leurs aînés ! Ainsi Allah vous expose Ses aya. Allah est omniscient et sage.
60
[59] Nul grief aux femmes atteintes par la ménopause et n’espérant plus mariage si elles déposent leurs voiles, [sauf à] se montrer sans atours. S’abstenir est toutefois un bien pour elles. Allah est audient et omniscient.
Note [édition originale] : Ce vt. complète le vt. 31.
61
Il n’est nul grief (ḥaraj) à l’aveugle, nul grief au boiteux, nul grief au malade,
Facsimile Image Placeholder
à vous à ce que vous mangiez réciproquement dans vos demeures ou dans les demeures de vos pères, ou dans les demeures de vos mères, ou dans les demeures de vos frères, ou dans les demeures de vos sœurs, ou dans les demeures de vos oncles paternels, ou dans les demeures de vos tantes paternelles, ou dans les demeures de vos oncles maternels, ou dans les demeures de vos tantes maternelles, ou [dans le lieu] dont vous possédez les clefs, ou [dans la demeure] d’un ami. Nul grief à vous de manger ensemble ou séparément.
Note [édition originale] : A l’aveugle…, au malade. Ce membre de phrase est déplacé et provient de la sourate XLVIII, 17. Comme on l’a en effet bien montré (v. GdQ, Goldziher et Torrey), il est inconcevable que l’aveugle ou le boiteux, du seul fait de leur infirmité, soient exclus des repas en commun. Il convient d’ajouter que si cette interdiction était concevable ici, elle s’étendrait au borgne dont la maléficité est légendaire.
61
Quand vous entrez dans des demeures, adressez-vous mutuellement une salutation [venue] d’Allah, bénie, excellente ! Ainsi Allah vous expose les aya. Peut-être raisonnerez-vous.
62
Les Croyants sont seulement ceux qui croient en Allah et en Son Apôtre et qui, se trouvant avec celui-ci dans une affaire qui [les] réunit, ne se retirent point sans lui en avoir demandé la permission ! [Prophète !,] ceux qui te demandent la permission [d’entrer ou de se retirer], ceux-là sont ceux qui [vraiment] croient en Allah et en Son Apôtre. S’ils te demandent la permission [d’entrer] pour une certaine affaire les visant, permets [d’entrer] à qui d’entre eux tu voudras, et implore pour eux le pardon [d’Allah]. Allah est absoluteur et miséricordieux.
Note [édition originale] : Pour une affaire qui [les] réunit. Le sens paraît être : A l’occasion d’un repas ou d’une quelconque affaire. Certains commt. ont tendance à interpréter : Pour une affaire intéressant la communauté, comme la Guerre Sainte.
63
Ne faites point de l’appel de l’Apôtre [lancé] parmi vous, comme [vous faites] de votre appel réciproque ! Allah peut connaître ceux de vous qui se faufilent subrepticement. Que ceux qui s’opposent à Son Ordre prennent garde que ne les atteigne une tentation (fitna) ou que ne les atteigne un tourment cruel.
Note [édition originale] : du‛â’ r-rasûli « de l’appel de l’Apôtre ». Les commt. glosent par nidâ’a « apostrophe ». Il peut s’agir aussi bien d’une convocation que d’une invitation ; le sens semble donc être : Ne considérez pas que l’appel ou l’invitation du Prophète ne mérite pas plus d’égards que l’appel réciproque que vous vous lancez. Autre sens : N’usez pas pour appeler le Prophète, des apostrophes dont vous vous servez entre vous.

Facsimile Image Placeholder
64
Eh quoi ! ce qui est dans les cieux et sur la terre n’est-il point à Allah ? Il peut connaître l’état où vous êtes et le jour où [les Hommes] seront ramenés à Lui. Alors, Il les avisera de ce qu’ils auront fait, Allah, de toute chose, est omniscient.
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE LA LUMIERE
contenant soixante & quatorze versets,
escrit à la Medine.
AU nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Nous avons envoyé ce chapitre contenant nos commandemens clairs & intelligibles, peut-estre que vous les comprendrez ;
2
Le concubin & la concubine seront flagellez de cent coups de foüet, prenez garde que la clemence ne vous fassent oublier les preceptes de la loy de Dieu, croyez en sa divine Majesté & au jour du Jugement, quelques-vns des vray-croyans seront tesmoins de leur chastiment ;
3
le concubin couche avec la concubine ou l’infidelle, la concubine couche avec le concubin ou infidelle, ces choses sont deffenduës aux vray-croyans.
4
Celuy qui accusera une honneste femme d’adultere sera flagellé de quatre-vingts coups de foüet, s’il ne preuve son accusation par quatre tesmoins, & ne sera jamais crû en tesmoignage. Ceux qui font telle chose, sont hors l’obeïssance de Dieu,
5
excepté ceux qui se convertissent & qui satisfont à ce qu’ils doivent, Dieu leur sera clement & misericordieux.
6
Ceux qui accuseront leurs femmes d’adultere, & n’auront point de tesmoins, jureront quatre fois qu’ils disent la verité,
7
& diront la
Facsimile Image Placeholder
cinquiéme
fois, que la malediction de Dieu soit sur eux s’ils sont menteurs.
8
La femme sera exempte de punition si elle jure quatre fois, que son mary est menteur,
9
& si la cinquiéme fois elle prie que la colere & l’indignation de Dieu soit sur elle si ce que dit son mary est veritable,
10
Dieu vous gratifie en cette façon pour faire cognoistre la verité, il est tres-clement & tres-sage.
11
Cette troupe qui s’est destachée des vray croyans avec mensonge & faux témoignage
Note [édition originale] : Voy Gelaldin.
ne vous a point fait de mal, au contraire, elle vous a fait du bien, chacun portera le fardeau de ses pechez, le plus malicieux d’entr’eux
Note [édition originale] : C’est Abdalla bin Selouk.
sera precipité dans les tourmens de l’Enfer ;
12
C’a esté un bon-heur que vous ayez oüy le sentiment des fidelles par leur propre bouche, lors qu’ils ont dit que ces gens mentoient impudemment,
13
s’ils n’eussent presenté ces quatre tesmoins, ils n’en auroient point trouvé d’autres, ils sont des menteurs
14
sans la grace & la misericorde de Dieu ils auroient desja ressenty de grands tourmens en ce monde & en l’autre à cause de leur imposture :
15
Lorsqu’ils ont parlé de ce qu’ils ne sçavoient pas
Note [édition originale] : Une des femmes de Mahomet nommee Aiche fut accusée d’adultere avec Safoüan par les ennemis de Mahomet
, vous avez estimé que ce n’estoit rien, mais c’est un tres-grand peché devant Dieu,
16
si lors que vous l’avez oüy, vous avez dit que ce n’est pas à vous de parler de ces choses, vous avez cognu que c’estoit une grande imposture,
17
Dieu vous deffend de residiver si vous croyez en sa loy,
18
il vous declare ainsi ses volontez, il sçait tout & est tres-prudent ;
19
Ceux qui desirent jetter la medisance entre
Facsimile Image Placeholder
les vray-croyans seront rigoureusement chastiez en ce monde & en l’autre, Dieu sçait ce que vous ne sçavez pas ;
20
si Dieu ne vous eust gratifié, il vous auroit chastiez en flagrant delit, il est clement & misericordieux.
21
O vous qui estes vray-croyans, ne suivez pas les vestiges du Diable, il vous commandera le vice & le peché, si Dieu ne vous eust gratifiez de sa misericorde personne d’entre-vous ne se seroit purgé de cette imposture, mais Dieu purifie qui bon luy semble, il entend tout & sçait toutes vos intentions.
22
Les plus riches & les plus puissans d’entre-vous n’ont pas juré de ne point faire de bien à leurs parens, ny aux pauvres, ny à ceux qui combattent pour la loy de Dieu, neantmoins il ne leur en font point, & les fuyent, ne desirent-il pas que Dieu leur pardonne ? il n’est doux & clement qu’envers les vray-croyans.
23
Ceux qui accusent d’impudicité les femmes chastes, innocentes & fidelles, seront maudits en ce monde, & ressentiront de grands tourmens
24
au jour que leurs langues, leurs mains, & leurs pieds tesmoigneront contr’eux,
25
en mesme temps Dieu leur payera ce qui leur sera deub sans injustice, & cognoistront que Dieu est la verité mesme.
26
Les meschantes femmes parleront comme les meschans hommes, & les meschans hommes comme les meschantes femmes, les bonnes parleront comme les bons, & les bons comme les bonnes, les bons sont innocens de l’imposture des meschants, ils joüiront de la grace de Dieu & des tresors du
Facsimile Image Placeholder
Paradis
.
27
O vous qui estes vray-croyans, n’entrez pas dans les maisons d’autruy sans permission, si vous salüez ceux qui y habitent vous ferez bien, peut-estre que vous vous en souviendrez,
28
si vous ne treuvez personne de la maison ny entrez pas sans permission, si on vous dit de vous en retourner, vous vous en retournerez, cela est plus à propos (que de demeurer à la porte,) Dieu void tout ce que vous faites,
29
vous n’offenserez pas Dieu d’entrer dans les maisons inhabitées si vous y avez affaire, Dieu sçait toutes vos intentions ;
30
Dis aux vray-croyans qu’ils contiennent leur veuë, qu’ils soient chastes qu’ils feront bien, & que Dieu sçait tout ce qu’ils font,
31
Dis aux femmes vray-croyantes qu’elles contiennent leur veüe, & qu’elles soient chastes,
qu’elles
Correction de : quelles
ne fassent rien voir de leur beauté que ce qui doit paroistre, qu’elles couvrent leur gorge & leur visage, & qu’elles ne les fassent paroistre qu’à leur mary, à leurs enfans, aux enfans de leur mary, à leurs freres, à leurs neveux, à leurs sœurs, à leurs femmes & filles, servantes & esclaves, à leurs domestiques qui ne sont pas capables de mariage, aux enfans qui ne prennent pas garde à la beauté des femmes, & qu’elles ne remüent pas les pieds pour monstrer qu’elles sont bien chaussées. Demandez pardon à Dieu, peut-estre que vous serez bien-heureux,
32
espousez les filles de vostre Religion, filles de gens de bien, ou vos esclaves, si elles sont pauvres Dieu les enrichira de sa grace, il est tres-liberal & sçait tout.
33
Ceux qui
Facsimile Image Placeholder
n’ont pas le moyen de se marier, vivront chastement jusques à ce que Dieu leur en ait donné les moyens : Ceux qui se voudront marier avec leurs esclaves pourront passer un contract de mariage, s’ils les cognoissent sages, & leur feront part du bien que Dieu leur aura donné, ne mesprisez pas vos femmes qui sont chastes pour paillarder, si vous desirez avoir du bien en ce monde, si vous les mesprisez, Dieu leur sera propice & misericordieux,
34
Nous vous avons envoyé ces preceptes clairs & intelligibles, semblables à ceux qui ont esté enseignez à vos predecesseurs pour estre preschez aux gens de bien,
35
Dieu esclaire le Ciel & la Terre comme la lampe qui est dans le fanal de christal allumée d’huyle d’ olivier beny ; Elle semble une estoille pleine de lumiere qui ne va ny en Ponant ny en Levant, & rend clairté sur clairté, Dieu conduit par sa lumiere qui bon luy semble, il enseigne les paraboles à son peuple, & sçait tout,
36
il vous permet de le louër dans vos maisons, de vous y souvenir de son nom, & de l’y exalter le soir & le matin.
37
O hommes, vos affaires ne vous doivent pas empescher de vous souvenir de sa divine Majesté, de faire vos prieres au temps ordonné, ny de payer les decimes, craignez le jour que les cœurs des hommes seront agitez, & que leur veuë sera troublée,
38
que Dieu recompensera & chastiera chacun selon ses œuvres, & augmentera sa grace sur les bons, il enrichy de ses bien-faits sans compte qui bon luy semble.
39
Les bonnes œuvres
Facsimile Image Placeholder
des infidelles sont semblables aux broüillards qui sont dans une grande plaine, ils semblent de l’eau lorsqu’on en est esloigné, & lorsqu’on s’en approche on n’y trouve rien ; ils trouveront devant Dieu le livreest escrit tout ce qu’ils ont fait, il les chastiera selon leurs demerites, il est exact à faire compte ;
40
Leurs actions sont encore semblables aux tenebres qui sont dans le fond de la mer, elles sont couvertes d’onde sur onde, d’obscurité & de tenebres l’une sur l’autre, celuy qui est dans ces tenebres ne peut pas voir sa main, celuy qui ne sera pas esclairé de Dieu ne verra goutte :
41
Ne voids-tu pas que tout ce qui est au Ciel & en la Terre exalte la gloire de Dieu ; Les oyseaux estendent leurs aisles devant luy pour le louër, il entend les prieres de toutes ses creatures, & sçait les lovanges qu’elles luy donnent, il sçait tout ce qu’elles font,
42
il est Roy du Ciel & de la Terre, il est le refuge de tout le monde :
43
Ne voids-tu pas qu’il assemble les nuës ? qu’il les met l’une sur l’autre ? ne considere-tu pas que la pluye tombe par leurs ouvertures ? & que Dieu fait descendre l’eau fraische des montagnes ? il l’a donne à qui bon luy semble, il fait approcher des hommes la lueur des esclairs qui esblouït leur veuë,
44
& renverse la nuit sur le jour ; Ces choses sont signes de sa toute-Puissance à ceux qui les considerent ;
45
Il a creé d’un peu d’eau toute sorte d’animaux, les uns rampent sur la terre, les autres marchent sur deux pieds, & les autres sur quatre, il crée ce qu’il veut, il est tout-Puissant.
46

Facsimile Image Placeholder
Certainement
il a envoyé une loy claire & intelligible pour conduire au droict chemin qui bon luy semblera ;
47
Les infidelles disent, Nous croyons en Dieu & en son Prophete, neantmoins une partie d’entr’eux abandonne sa loy & ne croit pas en sa divine Majesté,
48
lors qu’on les appelle devant Dieu & devant le Prophete pour juger leur differents, plusieurs d’entr’eux refusent d’y venir,
49
s’ils y viennent c’est avec mespris ;
50
Ils ont un grand mal de cœur, craignent-ils que Dieu & son Prophete leur fasse injustice ? au contraire, ils sont eux-mesmes des injustes.
51
Lorsque les vray-croyans sont appellez devant Dieu & devant le Prophete pour estre jugez, ils disent, nous avons ouy & obey ; ils ne sont pas des ignorans.
52
Ceux qui obeïront à Dieu, & à son Prophete seront bien-heureux.
53
Plusieurs jurent de combatre genereusement pour la foy lorsqu’ils seront commandez de marcher contre les ennemis ; Dis leur, ne jurez pas, l’obeïssance que vous rendrez au Prophete sera preferée à vos sermens, Dieu sçait tout ce que vous faites ;
54
Dis leur, obeïssez à Dieu, & à son Prophete, s’ils sont desobeïssans, ils porteront leur fardeau, & vous porterez le vostre, si vous obeïssez vous suivrez le droict chemin. Le Prophete n’est obligé qu’à vous prescher intelligiblement ;
55
Dieu promet aux vray-croyans qui feront de bonnes œuvres, qu’ils vivront longuement sur la terre, comme il l’a promis à ceux qui les ont precedez, afin qu’ils establissent la loy qu’il leur a donnée, il
Facsimile Image Placeholder
changera leur peur en assurance, il les delivrera de crainte afin qu’ils l’adorent seul sans compagnon ; celuy qui sera impie sortira de l’obeïssance qu’il doit à Dieu ;
56
Faites vos prieres au temps ordonné, payez les decimes, & obeïssez au Prophete, Dieu vous donnera sa misericorde ;
57
Ne croyez pas que les infidelles soient plus puissans en terre que nous, ils seront tous precipitez dedans le feu d’Enfer.
58
O vous qui estes vray-croyans, vos esclaves & vos serviteurs de libre condition vous demanderont permission d’entrer où vous serez en trois temps, sçavoir avant l’oraison de l’aube du jour, apres midy, & apres souper, ils n’offenseront pas d’entrer sans permission où vous serez en autre temps, ils y entrent pour vous servir. Ainsi Dieu vous enseigne ses commandemens, il cognoit l’humeur de ses creatures, & est tres-prudent en tout ce qu’il ordonne.
59
Il est ordonné à vos enfans lors qu’ils seront en aage de discretion de vous demander permission de ce qu’ils voudront faire comme ont fait ceux qui vous ont precedez ; Ainsi Dieu vous enseigne ses commandemens, il est clement & misericordieux.
60
Les femmes vieilles & decrepites n’offenseront pas Dieu de quitter leurs voiles, & de decouvrir leurs visages, pourveu que ce soit sans vanité, & sans dessein de faire paroistre leurs ornements, si elles s’en abstiennent, elles feront bien, Dieu entend tout ce que vous dites, & sçait tout ce qui est en vos cœurs.
61
L’aveugle, l’estropié, le malade & vous aussi, ne pecherez pas de
Facsimile Image Placeholder
manger dans la maison de vos enfans, chez vos pere & mere, freres, sœurs, oncles, tantes, amis, & chez vos serviteurs
Note [édition originale] : Voy kitab el tenoir.
, vous n’offenserez pas Dieu si vous mangez ensemble ou separement, lors que vous entrerez en quelque maison entre saluez vous de la part de Dieu avec benediction & affection : Ainsi Dieu vous enseigne ses commandemens, peut-estre que vous les comprendrez.
62
Lors que ceux qui croyent en Dieu & en son Prophete, ont esté assemblez auprez du Prophete, ils ne s’en sont pas retirez sans sa permission. Ceux qui ont demandé congé croyent en Dieu & en son Prophete ; s’ils te demandent congé pour quelque affaire, licencie qui bon te semblera, & prie Dieu pour eux, il est clement & misericordieux.
63
N’appellez pas le Prophete comme vous vous appellez les uns les autres entre vous
Note [édition originale] : V. Kitab el tenoir.
, Dieu cognoit ceux qui sortent honteusement du (Temple & de la tranchée) ceux qui desobeïssent à ses commandemens doivent prendre garde qu’il ne leur arrive quelque mal-heur, & qu’ils ne ressentent de grands tourmens
64
tout ce qui est aux Cieux & en la terre est à Dieu, (il cognoit si vous estes zelez en vostre foy, ou si vous estes des hipocrites)
Note [édition originale] : Voy Gelaldin.
il sçait le jour auquel tout le monde sera assemblé devant luy (pour estre jugé,) ce jour il fera voir aux hommes ce qu’ils auront fait, il sçait tout.
Facsimile Image Placeholder
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA XXXIIII
In n. etc.
1
Note [édition originale] : Poena adulterii.
In hac azoara diuinitus posita, res manifestas ad hominum memoriam scripsimus.
2
Omnis adulterans, centum ictus suscipiat in multorum praesentia : ut sic tum correptus, tum uerecundatus, ulterius ab illo peccato omnibus bonis illicito cesset. Nec quis Deum legemque diuinam timens, aliqua super hoc pietate moueatur.
4
Note [édition originale] : Calumniatoris poena, qui non peregerit ream adulterii.
Imponentes adulterium bonis foeminabus, nec hoc quatuor testibus probantes, ictus octuaginta patiantur, nec ulterius, quoniam iam uicti sunt, credantur :
5
nisi se conuerterint, et benefecerint. Illis etenim Deus dat ueniam.
6
Imponentes quicquam suis uxoribus absque testimonio, quater iurent se uerum dicere,
7
quintaque uice dicant, Maledicamur, si mentimur.
8
Note [édition originale] : Purgatio adulterii, si zelotypus maritus uxorem non conuincat testibus.
Mulieres quoque ne puniantur, econuerso quater iurent, illos fuisse mentitos,
9
et quinto precentur se ipsas destrui, si illi ueridici fuerint,
Note [édition originale] : Alia ratio Num. 5. Deut. 19. In ore duorum aut trium testium stabit omne uerbum, etc.
10
Note [édition originale] : Misericors Deus.
nisi Dei ueniae datoris et sapientis pietate subueniente.
11
¶ Huiusmodi mendaciorum illatores sciant, hoc sibi pessimum esse, bonum nequaquam. Omnem etenim suorum peccatorum effectus percutiet. Huius autem sceleris author summo flagitio punietur.
12
Quando uerbum huiusmodi turpe de bonis uiris seu mulieribus audietis dictum, dicentem castigate, ne uelit hoc dicere, cum in illis nil sit nisi bonum.
13
Et coram Deo mendax censetur, quatuor carens testibus, oreque proferens ignoratum.
15
Licet hoc apud homines leue uideatur, apud Deum uero difficilimum,
14
hoc saeculoque futuro malum dedecusque grauissimum patietur, nisi diuina pietate dilectioneque subueniente.
20
Deus enim incompraehensibilis pietate mouetur, ueniamque largitur omnibus se conuertentibus, et benefacientibus,
17
qui uos castigat, ne unquam ad tam foetidum uerbum declinetis.
21
Note [édition originale] : Diabolus malorum tantum suasor.
¶ Vos uiri boni, nullatenus errorem diaboli, persuadentis illicita tantum, sequamini. Omnis enim illius sequax, est erroneus : Diuina uero bonitas abundantiaque, gratuita superueniens, constantem et bonum, solique Deo deuotum efficit. Solus enim Deus omnia uidens et audiens, sibi placitum purgat et firmat.
22
Note [édition originale] : Diuitum officia.
Abundantes proculdubio et pecuniosi, benefaciant suis propinquis, et pauperibus, ac praedatum ac peregrinatum amore Dei proficiscentibus : ueniamque faciant, sicut et ipsi Deum condonatorem exoptant.
23
Note [édition originale] : Castis mulieribus detrahentium poena.
Male loquentes de mulieribus castis, et credentibus, ac iugiter orantibus, hoc saeculoque futuro remouentur a Deo, grauiter illos cruciaturo.
25
Cognoscent autem eum ueracem esse die, qua suam adimplebit legem,
24
et omnium actus lingua sua simul et manus ac pedes testificabuntur.
26
Note [édition originale] : Similis gaudet simili.
Meretrices et immundae cum similibus conueniunt : castae bonaeque sibi comportionalibus gaudent : Hisque omnes adiectis turpibus mundi, ueniam uictumque bonum accipient.
27
Vir bonus, nullius nisi sui domum, nisi aduentu suo patefacto, ingrediatur : Et tunc intrinsecus salutet. Hoc enim bonum est.
28
Note [édition originale] : Alienas aedes quomodo ingredi liceat.
Nemine uero reperto, non intret, nisi iussus. Iniuncto quidem sibi recessu, pareat. Hoc enim uult Deus, omnium cognitor.
29
Domos autem desertas indubitanter ingrediatur omnis illic aliquid habens. Deus quidem scit aeque reuelatum et occultum.
30
Note [édition originale] : * Foeminae tegantur diligentissime.
* Bonae foeminae suos uisus, quam licet, tegant, membraque genitalia similiter. Hoc enim est optimum apud Deum, omnes suos actus dinoscentem.
Note [édition originale] : Qui mos in Arabiae fuit temporihus etiam Hieronymi, ut patet in commentariis Esaiae.
¶ Mulieres itaque bonae se curent, ne lunaticum aspiciant,
Facsimile Image Placeholder
suoque peplo tegentes collum, et pectus, omnemque suam pulchritudinem, nisi quantum apparere necessitas cogit, celent omnibus, speciemque pedum etiam eundo, nisi maritis suis, eorumque suisque parentibus et filiis, atque priuignis et fratribus, atque nepotibus, et ancillis, omnibusque non suspectis, suae subiectis manui, uel prius non pollutis. Ad Deum autem omnes conuertamini : quod est uobis optimum.
32
Note [édition originale] : Uxores ducendi leges.
Vestras clientes tum de gente uestra, tum captiuas, si bonae fuerint, ducite, nullam unquam uim illis inferentes.
33
Quae licet pauperes sint, a Deo ditissimo, datoreque largifluo pecuniam adipiscentur. Nequeuntes autem eas ducere propter inopiam abstineant se, usquequo Deus illos ditet de sua pecunia. Dilectis quidem et bonis agnitis, diuites et potentes de pecunia Dei sibi commissa uel cito tribuant, uel scripto notent. Huius amor saeculi a nemine bono quaeratur. Deus tamen inde ueniam et misercordiam faciet.
34
Iam praelibatis praedecessorum exemplis et factis, unde castigamen sibi timentes assumant :
35
Note [édition originale] : Deus lux lychno comparatur.
Sciendum est omnibus, Deum coeli terraeque lucem comparari lychno lampadis uitreae, stellam clarissimam imitantis, ex arboris fructu fere lucentem sine foci attactu, uidelicet oliuae nec orientalis nec occidentalis accensae : qui suam lucem clarissimam, cui uult, patefacit : et quos uult, exemplis bonis instruit, omnium doctor et cognitor.
36
Note [édition originale] : Preces solennes quomodo peragendae.
In domibus Dei praecepto structis, ad ipsius adorationem et inuocationem uenite uespere et mane.
37
Nemo cogitet de mercaturis, uel huiusmodi negotiis, sed de beneficiis, ac decimis dandis, et orationibus, adorationeque diuina, timoreque diei, qua nutabunt oculi cordaque sua.
38
Sed Deum uoto precetur supplici, ut ei melius suis meritis efficiat, et ex suis diuitiis augeat : qui cui uult, dona facit innumera.
39
Incredulorum quidem opera nebulae montibus incumbenti comparantur :
Note [édition originale] : Opera incredulorum nubi similia. Os. 6. misericordia uestra quasi nubes. etc.
quam sitientes aquam opinati, illucque progressi, nil inueniunt, praeter Deum sibi suum numerum complentem, sicut computista promptissimus agit.
40
aut uelut umbra in mari magno, cum undam unda superuenit, et nubium nigerrimarum series incumbit : quando quilibet manum extollens, eam minime uidere poterit. Omnis enim luce caret, nisi cui Deus dederit,
41
quem inuocant uniuersa coeli terraeque, simul et aues continuatim,
Note [édition originale] : Dat escam pullis coruorum, inuocantibus eum. Psal. 146.
quorum quodque suam orationem, orandique modum scit, ipseque Deus omnium dinoscit opera.
42
¶ Dei quidem est omnium coelestium terrestriumque iudicium, et ad ipsum omnium erit reditus,
43
ipsius quoque potentia nubes disgregat, et annectit, et hanc illi superponit : Unde producit aquam, lapidesque fulgureos de coeli sublimitatibus emittens. Hos inde percutit, illos minime, suaqua inde lampas fulgurans, uisum aspicientibus impedit,
44
diem nocte transmutat,
45
et contra bestias ex aqua producit : quarum quaedam utero suo prorepunt, quaedam bipedes, quaedam quadrupedes existunt. Deus enim omnipotens omnem suam uoluntatem in effectum ducit,
46
et quos uult, ad uiam rectam dirigit.
47
Pluribus autem confitentibus se in Deum credere, suumque prophetam imitari, eorum quidam infirmae fidei se diuertunt,
48
istique negligunt uerbum bonorum inuocantium Deum atque prophetam, ut inter eos discutiat :
51
et dicentium, nos uidimus, et secuti sumus Deum,
50
non timeant malum illaturum illis malis.
52
Sequens autem Deum, atque prophetam, uoto suo potietur.
53
Note [édition originale] : Non temere iurandum,
¶ Iurantibus per Deum se facturos exitum, si praecipiatur illis, dic, nec iuramento firment quicquam ab illis nequaquam agendum, cum Deus omnia uideat :
54
cuius atque prophetae sequax omnis, bono calle procedit. Illos igitur sequimini. Sin autem, ipsi prophetae nil aliud quam manifeste Dei mandatum nunciare debetis :
Facsimile Image Placeholder
sua respondebunt opera, et uobis uestra.
55
Deus quidem bonos atque credentes priorum in terra uicarios statuens, et legem sibi dilectam confirmans, omnem timorem ab illis auferet, ut ipsum adorent, nec illi quenquam participem ponant : Deinceps incredulus factus, malus erit.
56
Orationes, et eleemosynas, ac decimas efficite, prophetam sequentes, usquequo uobis misericordia tribuatur.
57
Non opinentur increduli, se semper sic in terra mansuros. In ignem enim uiamque malam proficentur.
58
De ingressu quidem uobis subiectorum, seu minime ter pollutarum, uel de uestro super eos absque appellatione minime curandum.
59
Cum autem ad mulieres accedunt, non intrent antequam clament : sicut et de prioribus diximus.
Note [édition originale] : Machumet accedente alienas aedes, nemo suspicetur quicquam mali. Nulla ipsum accedat, nisi praemonitum.
Ita sua praecepta Deus explanat sapientissimus.
60
Note [édition originale] : Anuum honestas.
Mulieres annosae, nuptiisque desperatae, minime se poliant uel ornent : sed bene se discooperiant. Se tamen tegere commendabilius est Deo, cuncta uidenti et audienti.
61
De caeco rursum, uel infirmo, uel claudo nullatenus tractandum. Non curetis item, quid edatis in domibus uestris, uel utriusque parentis, seu fratrum, uel sororum, uel patruorum, aut amitarum, seu auunculorum, seu materterarum, seu loco supposito clauibus amicorum uestrorum.
Note [édition originale] : Salutare inuicem decet.
Seu simul omnes comedatis, seu omnes disgregatim. Ingredientes quidem domos, salutate repertos illic. Deo namque placet salutatio.
62
Sapientes autem, et in Deum credentes, suoque prophetae parentes, et ab ipso cum eo iuncti, quaerentes ante suum discessum, quid acturi sint, quibus tu pro libito consilium dabis, Deusque ueniam. Boni namque sunt.
63
Note [édition originale] : Ut Deus uel propheta inuocandus.
¶ Non inuocet quisquam uestri Deum uel prophetam, sicut uestri quis alium. Ipse namque dinoscit omnes : uolentes suis abrenunciare praeceptis : quibus maxime cauendum. Malum enim grauissimum illis accidet
64
a Deo, cognitore uoluntatum omnium, et omnium rege, cunctis sua facta monstraturo, die qua cuncta redibunt ad eum.