Bibliographic Information

Sourate 25 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless25

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة الفرقان
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
تَبَارَكَ الَّذِي نَزَّلَ الْفُرْقَانَ عَلَى عَبْدِهِ لِيَكُونَ لِلْعَالَمِينَ نَذِيرًا
2
الَّذِي لَهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَلَمْ يَتَّخِذْ وَلَدًا وَلَمْ يَكُن لَّهُ شَرِيكٌ فِي الْمُلْكِ وَخَلَقَ كُلَّ شَيْءٍ فَقَدَّرَهُ تَقْدِيرًا
3
وَاتَّخَذُوا مِن دُونِهِ آلِهَةً لَّا يَخْلُقُونَ شَيْئًا وَهُمْ يُخْلَقُونَ وَلَا يَمْلِكُونَ لِأَنفُسِهِمْ ضَرًّا وَلَا نَفْعًا وَلَا يَمْلِكُونَ مَوْتًا وَلَا حَيَاةً وَلَا نُشُورًا
4
وَقَالَ الَّذِينَ كَفَرُوا إِنْ هَذَا إِلَّا إِفْكٌ افْتَرَاهُ وَأَعَانَهُ عَلَيْهِ قَوْمٌ آخَرُونَ فَقَدْ جَاءُوا ظُلْمًا وَزُورًا
5
وَقَالُوا أَسَاطِيرُ الْأَوَّلِينَ اكْتَتَبَهَا فَهِيَ تُمْلَى عَلَيْهِ بُكْرَةً وَأَصِيلًا
6
قُلْ أَنزَلَهُ الَّذِي يَعْلَمُ السِّرَّ فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ إِنَّهُ كَانَ غَفُورًا رَّحِيمًا
7
وَقَالُوا مَالِ هَذَا الرَّسُولِ يَأْكُلُ الطَّعَامَ وَيَمْشِي فِي الْأَسْوَاقِ لَوْلَا أُنزِلَ إِلَيْهِ مَلَكٌ فَيَكُونَ مَعَهُ نَذِيرًا
8
أَوْ يُلْقَى إِلَيْهِ كَنزٌ أَوْ تَكُونُ لَهُ جَنَّةٌ يَأْكُلُ مِنْهَا وَقَالَ الظَّالِمُونَ إِن تَتَّبِعُونَ إِلَّا رَجُلًا مَّسْحُورًا
9
انظُرْ كَيْفَ ضَرَبُوا لَكَ الْأَمْثَالَ فَضَلُّوا فَلَا يَسْتَطِيعُونَ سَبِيلًا
10
تَبَارَكَ الَّذِي إِن شَاءَ جَعَلَ لَكَ خَيْرًا مِّن ذَلِكَ جَنَّاتٍ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ وَيَجْعَل لَّكَ قُصُورًا
11
بَلْ كَذَّبُوا بِالسَّاعَةِ وَأَعْتَدْنَا لِمَن كَذَّبَ بِالسَّاعَةِ سَعِيرًا
12
إِذَا رَأَتْهُم مِّن مَّكَانٍ بَعِيدٍ سَمِعُوا لَهَا تَغَيُّظًا وَزَفِيرًا
13
وَإِذَا أُلْقُوا مِنْهَا مَكَانًا ضَيِّقًا مُّقَرَّنِينَ دَعَوْا هُنَالِكَ ثُبُورًا
14
لَّا تَدْعُوا الْيَوْمَ ثُبُورًا وَاحِدًا وَادْعُوا ثُبُورًا كَثِيرًا
15
قُلْ أَذَلِكَ خَيْرٌ أَمْ جَنَّةُ الْخُلْدِ الَّتِي وُعِدَ الْمُتَّقُونَ كَانَتْ لَهُمْ جَزَاءً وَمَصِيرًا
16
لَّهُمْ فِيهَا مَا يَشَاءُونَ خَالِدِينَ كَانَ عَلَى رَبِّكَ وَعْدًا مَّسْئُولًا
17
وَيَوْمَ يَحْشُرُهُمْ وَمَا يَعْبُدُونَ مِن دُونِ اللَّهِ فَيَقُولُ أَأَنتُمْ أَضْلَلْتُمْ عِبَادِي هَؤُلَاءِ أَمْ هُمْ ضَلُّوا السَّبِيلَ
18
قَالُوا سُبْحَانَكَ مَا كَانَ يَنبَغِي لَنَا أَن نَّتَّخِذَ مِن دُونِكَ مِنْ أَوْلِيَاءَ وَلَكِن مَّتَّعْتَهُمْ وَآبَاءَهُمْ حَتَّى نَسُوا الذِّكْرَ وَكَانُوا قَوْمًا بُورًا
19
فَقَدْ كَذَّبُوكُم بِمَا تَقُولُونَ فَمَا تَسْتَطِيعُونَ صَرْفًا وَلَا نَصْرًا وَمَن يَظْلِم مِّنكُمْ نُذِقْهُ عَذَابًا كَبِيرًا
20
وَمَا أَرْسَلْنَا قَبْلَكَ مِنَ الْمُرْسَلِينَ إِلَّا إِنَّهُمْ لَيَأْكُلُونَ الطَّعَامَ وَيَمْشُونَ فِي الْأَسْوَاقِ وَجَعَلْنَا بَعْضَكُمْ لِبَعْضٍ فِتْنَةً أَتَصْبِرُونَ وَكَانَ رَبُّكَ بَصِيرًا
21
وَقَالَ الَّذِينَ لَا يَرْجُونَ لِقَاءَنَا لَوْلَا أُنزِلَ عَلَيْنَا الْمَلَائِكَةُ أَوْ نَرَى رَبَّنَا لَقَدِ اسْتَكْبَرُوا فِي أَنفُسِهِمْ وَعَتَوْا عُتُوًّا كَبِيرًا
22
يَوْمَ يَرَوْنَ الْمَلَائِكَةَ لَا بُشْرَى يَوْمَئِذٍ لِّلْمُجْرِمِينَ وَيَقُولُونَ حِجْرًا مَّحْجُورًا
23
وَقَدِمْنَا إِلَى مَا عَمِلُوا مِنْ عَمَلٍ فَجَعَلْنَاهُ هَبَاءً مَّنثُورًا
24
أَصْحَابُ الْجَنَّةِ يَوْمَئِذٍ خَيْرٌ مُّسْتَقَرًّا وَأَحْسَنُ مَقِيلًا
25
وَيَوْمَ تَشَقَّقُ السَّمَاءُ بِالْغَمَامِ وَنُزِّلَ الْمَلَائِكَةُ تَنزِيلًا
26
الْمُلْكُ يَوْمَئِذٍ الْحَقُّ لِلرَّحْمَنِ وَكَانَ يَوْمًا عَلَى الْكَافِرِينَ عَسِيرًا
27
وَيَوْمَ يَعَضُّ الظَّالِمُ عَلَى يَدَيْهِ يَقُولُ يَا لَيْتَنِي اتَّخَذْتُ مَعَ الرَّسُولِ سَبِيلًا
28
يَا وَيْلَتَى لَيْتَنِي لَمْ أَتَّخِذْ فُلَانًا خَلِيلًا
29
لَّقَدْ أَضَلَّنِي عَنِ الذِّكْرِ بَعْدَ إِذْ جَاءَنِي وَكَانَ الشَّيْطَانُ لِلْإِنسَانِ خَذُولًا
30
وَقَالَ الرَّسُولُ يَا رَبِّ إِنَّ قَوْمِي اتَّخَذُوا هَذَا الْقُرْآنَ مَهْجُورًا
31
وَكَذَلِكَ جَعَلْنَا لِكُلِّ نَبِيٍّ عَدُوًّا مِّنَ الْمُجْرِمِينَ وَكَفَى بِرَبِّكَ هَادِيًا وَنَصِيرًا
32
وَقَالَ الَّذِينَ كَفَرُوا لَوْلَا نُزِّلَ عَلَيْهِ الْقُرْآنُ جُمْلَةً وَاحِدَةً كَذَلِكَ لِنُثَبِّتَ بِهِ فُؤَادَكَ وَرَتَّلْنَاهُ تَرْتِيلًا
33
وَلَا يَأْتُونَكَ بِمَثَلٍ إِلَّا جِئْنَاكَ بِالْحَقِّ وَأَحْسَنَ تَفْسِيرًا
34
الَّذِينَ يُحْشَرُونَ عَلَى وُجُوهِهِمْ إِلَى جَهَنَّمَ أُولَئِكَ شَرٌّ مَّكَانًا وَأَضَلُّ سَبِيلًا
35
وَلَقَدْ آتَيْنَا مُوسَى الْكِتَابَ وَجَعَلْنَا مَعَهُ أَخَاهُ هَارُونَ وَزِيرًا
36
فَقُلْنَا اذْهَبَا إِلَى الْقَوْمِ الَّذِينَ كَذَّبُوا بِآيَاتِنَا فَدَمَّرْنَاهُمْ تَدْمِيرًا
37
وَقَوْمَ نُوحٍ لَّمَّا كَذَّبُوا الرُّسُلَ أَغْرَقْنَاهُمْ وَجَعَلْنَاهُمْ لِلنَّاسِ آيَةً وَأَعْتَدْنَا لِلظَّالِمِينَ عَذَابًا أَلِيمًا
38
وَعَادًا وَثَمُودَ وَأَصْحَابَ الرَّسِّ وَقُرُونًا بَيْنَ ذَلِكَ كَثِيرًا
39
وَكُلًّا ضَرَبْنَا لَهُ الْأَمْثَالَ وَكُلًّا تَبَّرْنَا تَتْبِيرًا
40
وَلَقَدْ أَتَوْا عَلَى الْقَرْيَةِ الَّتِي أُمْطِرَتْ مَطَرَ السَّوْءِ أَفَلَمْ يَكُونُوا يَرَوْنَهَا بَلْ كَانُوا لَا يَرْجُونَ نُشُورًا
41
وَإِذَا رَأَوْكَ إِن يَتَّخِذُونَكَ إِلَّا هُزُوًا أَهَذَا الَّذِي بَعَثَ اللَّهُ رَسُولًا
42
إِن كَادَ لَيُضِلُّنَا عَنْ آلِهَتِنَا لَوْلَا أَن صَبَرْنَا عَلَيْهَا وَسَوْفَ يَعْلَمُونَ حِينَ يَرَوْنَ الْعَذَابَ مَنْ أَضَلُّ سَبِيلًا
43
أَرَأَيْتَ مَنِ اتَّخَذَ إِلَهَهُ هَوَاهُ أَفَأَنتَ تَكُونُ عَلَيْهِ وَكِيلًا
44
أَمْ تَحْسَبُ أَنَّ أَكْثَرَهُمْ يَسْمَعُونَ أَوْ يَعْقِلُونَ إِنْ هُمْ إِلَّا كَالْأَنْعَامِ بَلْ هُمْ أَضَلُّ سَبِيلًا
45
أَلَمْ تَرَ إِلَى رَبِّكَ كَيْفَ مَدَّ الظِّلَّ وَلَوْ شَاءَ لَجَعَلَهُ سَاكِنًا ثُمَّ جَعَلْنَا الشَّمْسَ عَلَيْهِ دَلِيلًا
46
ثُمَّ قَبَضْنَاهُ إِلَيْنَا قَبْضًا يَسِيرًا
47
وَهُوَ الَّذِي جَعَلَ لَكُمُ اللَّيْلَ لِبَاسًا وَالنَّوْمَ سُبَاتًا وَجَعَلَ النَّهَارَ نُشُورًا
48
وَهُوَ الَّذِي أَرْسَلَ الرِّيَاحَ بُشْرًا بَيْنَ يَدَيْ رَحْمَتِهِ وَأَنزَلْنَا مِنَ السَّمَاءِ مَاءً طَهُورًا
49
لِّنُحْيِيَ بِهِ بَلْدَةً مَّيْتًا وَنُسْقِيَهُ مِمَّا خَلَقْنَا أَنْعَامًا وَأَنَاسِيَّ كَثِيرًا
50
وَلَقَدْ صَرَّفْنَاهُ بَيْنَهُمْ لِيَذَّكَّرُوا فَأَبَى أَكْثَرُ النَّاسِ إِلَّا كُفُورًا
51
وَلَوْ شِئْنَا لَبَعَثْنَا فِي كُلِّ قَرْيَةٍ نَّذِيرًا
52
فَلَا تُطِعِ الْكَافِرِينَ وَجَاهِدْهُم بِهِ جِهَادًا كَبِيرًا
53
وَهُوَ الَّذِي مَرَجَ الْبَحْرَيْنِ هَذَا عَذْبٌ فُرَاتٌ وَهَذَا مِلْحٌ أُجَاجٌ وَجَعَلَ بَيْنَهُمَا بَرْزَخًا وَحِجْرًا مَّحْجُورًا
54
وَهُوَ الَّذِي خَلَقَ مِنَ الْمَاءِ بَشَرًا فَجَعَلَهُ نَسَبًا وَصِهْرًا وَكَانَ رَبُّكَ قَدِيرًا
55
وَيَعْبُدُونَ مِن دُونِ اللَّهِ مَا لَا يَنفَعُهُمْ وَلَا يَضُرُّهُمْ وَكَانَ الْكَافِرُ عَلَى رَبِّهِ ظَهِيرًا
56
وَمَا أَرْسَلْنَاكَ إِلَّا مُبَشِّرًا وَنَذِيرًا
57
قُلْ مَا أَسْأَلُكُمْ عَلَيْهِ مِنْ أَجْرٍ إِلَّا مَن شَاءَ أَن يَتَّخِذَ إِلَى رَبِّهِ سَبِيلًا
58
وَتَوَكَّلْ عَلَى الْحَيِّ الَّذِي لَا يَمُوتُ وَسَبِّحْ بِحَمْدِهِ وَكَفَى بِهِ بِذُنُوبِ عِبَادِهِ خَبِيرًا
59
الَّذِي خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ وَمَا بَيْنَهُمَا فِي سِتَّةِ أَيَّامٍ ثُمَّ اسْتَوَى عَلَى الْعَرْشِ الرَّحْمَنُ فَاسْأَلْ بِهِ خَبِيرًا
60
وَإِذَا قِيلَ لَهُمُ اسْجُدُوا لِلرَّحْمَنِ قَالُوا وَمَا الرَّحْمَنُ أَنَسْجُدُ لِمَا تَأْمُرُنَا وَزَادَهُمْ نُفُورًا
61
تَبَارَكَ الَّذِي جَعَلَ فِي السَّمَاءِ بُرُوجًا وَجَعَلَ فِيهَا سِرَاجًا وَقَمَرًا مُّنِيرًا
62
وَهُوَ الَّذِي جَعَلَ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ خِلْفَةً لِّمَنْ أَرَادَ أَن يَذَّكَّرَ أَوْ أَرَادَ شُكُورًا
63
وَعِبَادُ الرَّحْمَنِ الَّذِينَ يَمْشُونَ عَلَى الْأَرْضِ هَوْنًا وَإِذَا خَاطَبَهُمُ الْجَاهِلُونَ قَالُوا سَلَامًا
64
وَالَّذِينَ يَبِيتُونَ لِرَبِّهِمْ سُجَّدًا وَقِيَامًا
65
وَالَّذِينَ يَقُولُونَ رَبَّنَا اصْرِفْ عَنَّا عَذَابَ جَهَنَّمَ إِنَّ عَذَابَهَا كَانَ غَرَامًا
66
إِنَّهَا سَاءَتْ مُسْتَقَرًّا وَمُقَامًا
67
وَالَّذِينَ إِذَا أَنفَقُوا لَمْ يُسْرِفُوا وَلَمْ يَقْتُرُوا وَكَانَ بَيْنَ ذَلِكَ قَوَامًا
68
وَالَّذِينَ لَا يَدْعُونَ مَعَ اللَّهِ إِلَهًا آخَرَ وَلَا يَقْتُلُونَ النَّفْسَ الَّتِي حَرَّمَ اللَّهُ إِلَّا بِالْحَقِّ وَلَا يَزْنُونَ وَمَن يَفْعَلْ ذَلِكَ يَلْقَ أَثَامًا
69
يُضَاعَفْ لَهُ الْعَذَابُ يَوْمَ الْقِيَامَةِ وَيَخْلُدْ فِيهِ مُهَانًا
70
إِلَّا مَن تَابَ وَآمَنَ وَعَمِلَ عَمَلًا صَالِحًا فَأُولَئِكَ يُبَدِّلُ اللَّهُ سَيِّئَاتِهِمْ حَسَنَاتٍ وَكَانَ اللَّهُ غَفُورًا رَّحِيمًا
71
وَمَن تَابَ وَعَمِلَ صَالِحًا فَإِنَّهُ يَتُوبُ إِلَى اللَّهِ مَتَابًا
72
وَالَّذِينَ لَا يَشْهَدُونَ الزُّورَ وَإِذَا مَرُّوا بِاللَّغْوِ مَرُّوا كِرَامًا
73
وَالَّذِينَ إِذَا ذُكِّرُوا بِآيَاتِ رَبِّهِمْ لَمْ يَخِرُّوا عَلَيْهَا صُمًّا وَعُمْيَانًا
74
وَالَّذِينَ يَقُولُونَ رَبَّنَا هَبْ لَنَا مِنْ أَزْوَاجِنَا وَذُرِّيَّاتِنَا قُرَّةَ أَعْيُنٍ وَاجْعَلْنَا لِلْمُتَّقِينَ إِمَامًا
75
أُولَئِكَ يُجْزَوْنَ الْغُرْفَةَ بِمَا صَبَرُوا وَيُلَقَّوْنَ فِيهَا تَحِيَّةً وَسَلَامًا
76
خَالِدِينَ فِيهَا حَسُنَتْ مُسْتَقَرًّا وَمُقَامًا
77
قُلْ مَا يَعْبَأُ بِكُمْ رَبِّي لَوْلَا دُعَاؤُكُمْ فَقَدْ كَذَّبْتُمْ فَسَوْفَ يَكُونُ لِزَامًا
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
Le discernement (Al Furqane)
1
Qu’on exalte la Bénédiction de Celui qui a fait descendre le Livre de Discernement sur Son serviteur, afin qu’il soit un avertisseur à l’univers.
2
Celui à qui appartient la royauté des cieux et de la terre, qui ne S’est point attribué d’enfant, qui n’a point d’associé en Sa royauté et qui a créé toute chose en lui donnant ses justes proportions.
3
Mais ils ont adopté en dehors de Lui des divinités qui, étant elles-mêmes créées, ne créent rien, et qui ne possèdent la faculté de faire ni le mal ni le bien pour elles-mêmes, et qui ne sont maîtresses ni de la mort, ni de la vie, ni de la résurrection.
4
Les mécréants disent : « Tout ceci n’est qu’un mensonge qu’il (Muhammad) a inventé, et où d’autres gens l’ont aidé ». Or, ils commettent là une injustice et un mensonge.
5
Et ils disent : « Ce sont des contes d’anciens qu’il se fait écrire ! On les lui dicte matin et soir ! »
6
Dis : « L’a fait descendre Celui qui connaît les secrets dans les cieux et la terre. Et Il est Pardonneur et Miséricordieux.
7
Et ils disent : « Qu’est-ce donc que ce Messager qui mange de la nourriture et circule dans les marchés ? Que n’a-t-on fait descendre vers lui un Ange qui eût été avertisseur en sa compagnie ?
8
Ou que ne lui a-t-on lancé un trésor ? Ou que n’a-t-il un jardin à lui, dont il pourrait manger (les fruits) ? » Les injustes disent : « Vous ne suivez qu’un homme ensorcelé ».
9
Vois à quoi ils te comparent ! Ils se sont égarés. Ils ne pourront trouver aucun chemin.
10
Béni soit Celui qui, s’Il le veut, t’accordera bien mieux que cela : des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux ; et Il t’assignera des châteaux.
11
Mais ils ont plutôt qualifié l’Heure de mensonge. Nous avons cependant préparé, pour quiconque qualifie l’Heure de mensonge, une Flamme brûlante.
12
Lorsque de loin elle les voit, ils entendront sa fureur et ses pétillements.
13
Et quand on les y aura jetés, dans un étroit réduit, les mains liées derrière le cou, ils souhaiteront alors leur destruction complète.
14
« Aujourd’hui, ne souhaitez pas la destruction une seule fois, mais souhaitez-en plusieurs.
15
Dis : « Est-ce mieux ceci ? ou bien le Paradis éternel qui a été promis aux pieux, comme récompense et destination dernière ?
16
Ils auront là tout ce qu’ils désireront et une demeure éternelle. C’est une promesse incombant à ton Seigneur.
17
Et le jour où Il les rassemblera, eux et ceux qu’ils adoraient en dehors d’Allah, Il dira : « Est-ce vous qui avez égaré Mes serviteurs que voici, ou ont-ils eux-mêmes perdu le sentier ? »
18
Ils diront : « Gloire à Toi ! Il ne nous convenait nullement de prendre en dehors de Toi des patrons protecteurs mais Tu les as comblés de jouissance ainsi que leurs ancêtres au point qu’ils en ont oublié le livre du rappel [le Coran]. Et ils ont été des gens perdus ».
19
« Ils vous ont démentis en ce que vous dites. Il n’y aura pour vous ni échappatoire ni secours (possible). Et quiconque des vôtres est injuste, Nous lui ferons goûter un grand châtiment ».
20
Et Nous n’avons envoyé avant toi que des messagers qui mangeaient de la nourriture et circulaient dans les marchés. Et Nous avons fait de certains d’entre vous une épreuve pour les autres -endurerez-vous avec constance ? - Et ton Seigneur demeure Clairvoyant.
21
Et ceux qui n’espèrent pas Nous rencontrer disent : « Si seulement on avait fait descendre sur nous des Anges ou si nous pouvions voir notre Seigneur ! » En effet, ils se sont enflés d’orgueil en eux-mêmes, et ont dépassé les limites de l’arrogance.
22
Le jour où ils verront les Anges, ce ne sera pas une bonne nouvelle, ce jour-là, pour les injustes, ils (les Anges) diront : « Barrage totalement défendu » !
23
Nous avons considéré l’œuvre qu’ils ont accomplie et Nous l’avons réduite en poussière éparpillée.
24
Les gens du Paradis seront, ce jour-là, en meilleure demeure et au plus beau lieu de repos.
25
Et le jour où le ciel sera fendu par les nuages et qu’on fera descendre des Anges,
26
ce jour-là, la vraie royauté appartient au Tout Miséricordieux, et ce sera un Jour difficile aux infidèles.
27
Le jour où l’injuste se mordra les deux mains et dira : « [Hélas pour moi !] Si seulement j’avais suivi chemin avec le Messager !...
28
Malheur à moi ! Hélas ! Si seulement je n’avais pas pris « un tel » pour ami !...
29
Il m’a, en effet, égaré loin du rappel [le Coran], après qu’il me soit parvenu ». Et le Diable déserte l’homme (après l’avoir tenté).
30
Et le Messager dit : « Seigneur, mon peuple a vraiment pris ce Coran pour une chose délaissée ! »
31
C’est ainsi que Nous fîmes à chaque prophète un ennemi parmi les criminels. Mais ton Seigneur suffit comme guide et comme soutien.
32
Et ceux qui ne croient pas disent : « Pourquoi n’a-t-on pas fait descendre sur lui le Coran en une seule fois ? » Nous l’avons révélé ainsi pour raffermir ton cœur. Et Nous l’avons récité soigneusement.
33
Ils ne t’apporteront aucune parabole, sans que Nous ne t’apportions la vérité avec la meilleure interprétation.
34
Ceux qui seront traînés [ensemble] sur leurs visages vers l’Enfer, ceux-là seront dans la pire des situations et les plus égarés hors du chemin droit.
35
En effet, Nous avons apporté à Moïse le Livre et lui avons assigné son frère Aaron comme assistant.
36
Puis Nous avons dit : « Allez tous deux vers les gens qui ont traité de mensonge Nos preuves ». Nous les avons ensuite détruits complètement.
37
Et le peuple de Noé, quand ils eurent démenti les messagers, Nous les noyâmes et en fîmes pour les gens un signe d’avertissement. Et Nous avons préparé pour les injustes un châtiment douloureux.
38
Et les ’Aad, les Thamûd, les gens d’Ar-Rass et de nombreuses générations intermédiaires !
39
A tous, cependant, Nous avions fait des paraboles et Nous les avions tous anéantis d’une façon brutale.
40
Ils sont passés par la cité sur laquelle est tombée une pluie de malheurs. Ne la voient-ils donc pas ? Mais ils n’espèrent pas de résurrection !
41
Et quand ils te voient, ils ne te prennent qu’en raillerie : « Est-ce là celui qu’Allah a envoyé comme Messager ?
42
Peu s’en est fallu qu’il ne nous égare de nos divinités, si ce n’était notre attachement patient à elles ! ». Cependant, ils sauront quand ils verront le châtiment, qui est le plus égaré en son chemin.
43
Ne vois-tu pas celui qui a fait de sa passion sa divinité ? Est-ce à toi d’être un garant pour lui ?
44
Ou bien penses-tu que la plupart d’entre eux entendent ou comprennent ? Ils ne sont en vérité comparables qu’à des bestiaux. Ou plutôt, ils sont plus égarés encore du sentier.
45
N’as-tu pas vu comment ton Seigneur étend l’ombre ? S’Il avait voulu, certes, Il l’aurait faite immobile. Puis Nous lui fîmes du soleil son indice,
46
puis Nous la saisissons [pour la ramener] vers Nous avec facilité.
47
Et c’est Lui qui vous fit de la nuit un vêtement, du sommeil un repos et qui fit du jour un retour à la vie active.
48
Et c’est Lui qui envoya les vents comme une annonce précédant Sa miséricorde. Nous fîmes descendre du ciel une eau pure et purifiante,
49
pour faire revivre par elle une contrée morte, et donner à boire aux multiples bestiaux et hommes que Nous avons créés.
50
Nous l’avions répartie entre eux afin qu’ils se rappellent (de Nous). Mais la plupart des gens se refusent à tout sauf à être ingrats.
51
Or, si Nous avions voulu, Nous aurions certes envoyé dans chaque cité un avertisseur.
52
N’obéis donc pas aux infidèles ; et avec ceci (le Coran), lutte contre eux vigoureusement.
53
Et c’est Lui qui donne libre cours aux deux mers : l’une douce, rafraîchissante, l’autre salée, amère. Et Il assigne entre les deux une zone intermédiaire et un barrage infranchissable.
54
Et c’est Lui qui de l’eau a créé une espèce humaine qu’Il unit par les liens de la parenté et de l’alliance. Et ton Seigneur demeure Omnipotent.
55
Mais ils adorent en dehors d’Allah, ce qui ne leur profite point, ni ne leur nuit ! Et l’infidèle sera toujours l’allié des ennemis de son Seigneur !
56
Or, Nous ne t’avons envoyé que comme annonciateur et avertisseur.
57
Dis : « Je ne vous en demande aucun salaire (pour moi même). Toutefois, celui qui veut suivre un chemin conduisant vers son Seigneur [est libre de dépenser dans la voie d’Allah] ».
58
Et place ta confiance en Le Vivant qui ne meurt jamais. Et par Sa louange, glorifie-Le. Il suffit comme Parfait Connaisseur des péchés de Ses serviteurs.
59
C’est Lui qui, en six jours, a créé les cieux, la terre et tout ce qui existe entre eux, et le Tout Miséricordieux S’est établi « Istawâ » ensuite sur le Trône. Interroge donc qui est bien informé de Lui.
60
Et quand on leur dit : « Prosternez-vous devant le Tout Miséricordieux », ils disent : « Qu’est-ce donc que le Tout Miséricordieux ? Allons-nous nous prosterner devant ce que tu nous commandes ? » - Et cela accroît leur répulsion.
61
Que soit béni Celui qui a placé au ciel des constellations et y a placé un luminaire (le soleil) et aussi une lune éclairante !
62
Et c’est Lui qui a assigné une alternance à la nuit et au jour pour quiconque veut y réfléchir ou montrer sa reconnaissance.
63
Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants s’adressent à eux, disent : « Paix »,
64
qui passent les nuits prosternés et debout devant leur Seigneur ;
65
qui disent : « Seigneur, écarte de nous le châtiment de l’Enfer ». - car son châtiment est permanent.
66
Quels mauvais gîte et lieu de séjour !
67
Qui, lorsqu’ils dépensent, ne sont ni prodigues ni avares mais se tiennent au juste milieu.
68
Qui n’invoquent pas d’autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit ; qui ne commettent pas de fornication - car quiconque fait cela encourra une punition
69
et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d’ignominie ;
70
sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre ; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux ;
71
et quiconque se repent et accomplit une bonne œuvre c’est vers Allah qu’aboutira son retour.
72
Ceux qui ne donnent pas de faux témoignages ; et qui, lorsqu’ils passent auprès d’une frivolité, s’en écartent noblement ;
73
qui lorsque les versets de leur Seigneur leur sont rappelés, ne deviennent ni sourds ni aveugles ;
74
et qui disent : « Seigneur, donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux ».
75
Ceux-là auront pour récompense un lieu élevé [du Paradis] à cause de leur endurance, et ils y seront accueillis avec le salut et la paix,
76
pour y demeurer éternellement. Quel beau gîte et lieu de séjour !
77
Dis : « Mon Seigneur ne se souciera pas de vous sans votre prière ; mais vous avez, démenti (le Prophète). Votre [châtiment] sera inévitable et permanent.
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate XXV.
La Salvatian.
(Al-Furqân.)
Titre tiré du vt. 1.Il est possible de retrouver deux séries de révélations dans cette sourate que, dans son immense majorité, l’exégèse islamique considère comme mekkoise.
[Unicité d’Allah, Vérité de l’apostolat de Mahomet.]
1
Béni soit Celui qui fit descendre la Salvation sur Son serviteur, afin qu’il soit, pour le monde, un Avertisseur.
2
[Béni soit] Celui qui a le Royaume des Cieux et de la Terre, [qui] n’a pas pris d’enfant, n’a point d’associé en ce Royaume, a créé toute chose et en a fixé le destin.
Note [édition originale] : fa-qaddara-hu taqdîrâ « et en a fixé le destin ». Autre sens possible : et en a fixé la forme, la durée.
3
[Les Impies] ont pris, en dehors de Lui, des divinités qui ne sauraient rien créer mais ont été créées [par eux],
3
[4] [qui] ne possèdent pour elles-mêmes ni dommage ni utilité, [qui] ne possèdent ni [la] Mort ni [la] Vie ni [la] Résurrection.
4
[5] Ceux qui sont infidèles disent : « Ceci n’est que forgerie inventée par cet homme, pour laquelle l’ont aidé d’autres personnes. » Ils ont commis [en parlant ainsi] injustice et fraude.
Note [édition originale] : Vt. très important pour l’histoire de la révélation coranique. Dans l’opposition mekkoise, on pensait que Mahomet empruntait les thèmes de sa prédication à des informateurs oraux, ce qui est exprimé nettement dans le vt. suiv. Les commt., notamment Tab., à propos de la sourate XVI, 105/103, donnent les noms d’esclaves chrétiens d’origine étrangère versés dans la science des écrits judéo-chrétiens, qui auraient servi d’informateurs à Mahomet.
5

Facsimile Image Placeholder
[6] Ils ont dit [aussi] : « [Ce sont] histoires de nos aïeux qu’il s’est écrites et qui lui sont dictées matin et soir ! »
Note [édition originale] : ’iktataba-hâ « qu’il s’est écrites ». Ce sens est absolument sûr. On a donc là — dans la mesure où, bien entendu, l’accusation des opposants mekkois correspondait à la réalité — une preuve que Mahomet savait écrire.
6
[7] Dis : « Celui qui connaît le secret dans le ciel et la terre, l’a fait descendre. Il est absoluteur, miséricordieux. »
7
[8] Ils disent [encore] : « Qu’a [donc] ce [soi-disant] Apôtre à prendre de la nourriture, à aller dans les marchés ? Ah ! si l’on avait fait descendre vers lui, parmi vous, un Ange qui fût avec lui un Avertisseur !
8
[9] Si un trésor lui avait été lancé ou si [même] il possédait un jardin dont il mangerait [le produit] ! » Et les Injustes d’ajouter : « Vous ne suivez qu’un homme ensorcelé. »
9
[10] Considère comment ils te proposent des exemples en sorte qu’ils s’égarent et ne peuvent trouver le chemin.
10
[11] Béni soit Celui qui, s’Il le veut, te donnera mieux que cela : des jardins au bas desquels couleront des ruisseaux et [] Il placera pour toi des palais.
[Peinture du Jugement Dernier.]
11
[12] Loin de croire, ils taxent l’Heure de mensonge. [Mais] Nous avons préparé à ceux qui taxent l’Heure de mensonge un brasier
12
[13] qui, lorsqu’il les verra de loin, fera entendre un [grondement de] fureur et un mugissement.
13
[14] Quand, liés ensemble, ils seront jetés en un lieu étroit de ce brasier, ils clameront, là : « [Viens] ! ô destruction ! »
14
[15] « N’appelez point aujourd’hui une destruction unique ! Appelez beaucoup de destructions ! »
Note [édition originale] : Les commt. proposent trois interprétations de ce vt. Le sens paraît être : Vos tourments seront si longs et si divers que vous réclamerez sans cesse être anéantis.
15
[16] Dis : « Cela vaut-il mieux que le Jardin de l’Immortalité qui a été promis aux Pieux et qui sera pour eux récompense et devenir ? »
16
[17] Là, immortels, ils auront ce qu’ils voudront. C’est une promesse à quoi s’est engagé ton Seigneur.
17
[18] Le jour où [les Impies] seront réunis, eux et ce qu’ils ont adoré en dehors d’Allah, Celui-ci dira : « Est-ce vous, [Faux Dieux], qui avez égaré Mes serviteurs que voici ou bien ont-ils [eux-mêmes] perdu le chemin ? »
18

Facsimile Image Placeholder
[19] Et [les Faux Dieux] répondront : « Gloire à Toi ! il ne convenait pas à nous qu’en dehors de Toi nous fussions pris comme patrons (’awliyâ’), mais Tu leur as donné jouissance, à eux et à leurs pères, [de la richesse], si bien qu’ils ont oublié l’Édification et qu’ils furent un peuple sans Loi. »
Note [édition originale] : bûran « sans Loi ». Ce mot d’origine araméenne n’est plus compris des commt. et nous ne savons pas le sens que lui prêta la génération de Mahomet. En araméen, bûr signifie « ignorant », « dépourvu de la connaissance de la Loi ».
19
[20] [Ainsi ces Faux Dieux] vous ont déclarés imposteurs, dans ce que vous dites, et ils ne peuvent ni écarter [le châtiment de vous], ni [vous] secourir.
Note [édition originale] : Ils ne peuvent est une var. canonique meilleure que la Vulgate vous ne pouvez.
19
[21] Quiconque sera injuste, Nous lui ferons goûter un grand tourment.
20
[22] Nous n’avons envoyé avant toi que des Envoyés qui certes prenaient [eux aussi] de la nourriture et allaient dans les marchés. Nous faisons de certains de vous, pour les autres, une tentation [pour savoir] si vous serez constants. Ton Seigneur est clairvoyant.
21
[23] Ceux qui n’espèrent point Nous rencontrer ont dit : « Ah ! si l’on avait fait descendre sur nous des Anges ou [si] nous voyions notre Seigneur ! » Ils ont été, certes, orgueilleux en leur âme et pleins d’une grande insolence.
22
[24] Le jour où ils verront les Anges, malheur, en ce jour, aux Coupables [qui] crieront : « Donnez-nous un asile assuré ! »
Note [édition originale] : Malheur aux. Text. : pas de bonne nouvelle à.
23
[25] Nous avons considéré les œuvres que [ces Impies] ont accomplies et N’avons trouvé que poussière clairsemée.
24
[26] Cependant les Hôtes du Jardin auront, ce jour-là, le plus beau séjour et la meilleure halte.
25
[27] Au jour où le ciel se fendra par les nuées et qu’on fera descendre rapidement les Anges,
26
[28] le Royaume, ce jour-là, [et] la Vérité appartiendront au Bienfaiteur et ce sera, pour les Infidèles, un jour terrible.
27
[29] Et ce jour-là, l’Injuste se mordra les mains en disant : « Plût au ciel que j’eusse fait chemin avec l’Apôtre !
28
[30] Malheur à moi ! Plût au ciel que je n’eusse pas pris un Tel comme ami !
29
[31] [car] il m’a certes égaré loin de l’Édification après qu’elle fut venue à moi : ainsi le Démon abandonne l’Homme [après l’avoir tenté]. »
[Réponse aux opposants mekkois.]
30
[32] L’Apôtre a dit : « Seigneur ! mon peuple a pris cette Prédication en aversion. »
31
[33] Ainsi Nous avons donné à chaque Prophète un ennemi [issu] des Coupables. Combien ton Seigneur te suffit comme guide et assistant !
32
[34] Ceux qui sont infidèles disent : « Ah ! si la Prédication était descendue en un seul ensemble ! » [Nous l’avons révélée] ainsi pour affermir par elle ton cœur et Nous l’avons psalmodiée avec soin.
Note [édition originale] : rattalnâ-hu tartîlâ « Nous l’avons psalmodiée avec soin ». Il est sûr qu’il s’agit ici de la minutie avec laquelle Dieu veille à la retransmission de sa parole. Tab. et Razi acceptent le sens reçu ici.
33
[35] [Les Infidèles] ne te proposent aucun exemple sans que Nous t’apportions la vérité [pour y répondre] et mieux [que cet exemple] comme commentaire.
34
[36] Ceux qui seront rassemblés [au Jugement Dernier et traînés] sur la face, vers la Géhenne, ceux-là auront été les plus mauvais par [leur place] et les plus éloignés du Chemin.
[Rappel du sort d’autres peuples impies.]
35
[37] Certes, Nous avons donné l’Écriture à Moïse et avons placé avec lui son frère Aaron comme assistant (wazîr)
36
[38] et Nous [leur] avons dit : « Allez vers le peuple qui a traité Nos signes de mensonges ! » Nous avons entièrement anéanti ce peuple.
37
[39] [De même], quand le peuple de Noé eut traité les Apôtres d’imposteurs, Nous l’engloutîmes et Nous en fîmes un signe pour les Hommes et Nous avons apprêté, pour les Injustes, un tourment cruel.
38
[40] [Nous avons aussi anéanti] les ‛Ad et les Thamoud, les Hommes du Puits et bien des générations intermédiaires.
39
[41] A tous, Nous avons proposé des exemples et, [tous], Nous les avons supprimés entièrement.
40
[42] [Ceux qui te repoussent, ô Prophète !], sont certes venus à [l’emplacement de] la cité sur laquelle s’est abattue la pluie maléfique.
Facsimile Image Placeholder
Eh quoi ! ne se sont-ils pas trouvés l’avoir vue ? Pourtant, ils n’attendent pas le rassemblement [du Jugement Dernier].
Note [édition originale] : Ceux qui te repoussent etc. Text. : Ils sont certes venus etc. Allusion au voyage annuel accompli par les marchands mekkois, en Syrie-Palestine, qui les amenait à passer par la Mer Morte et le site de Sodome. ǁ Eh quoi ! ne se sont-ils etc. Autre sens possible : Eh quoi ! ne la voyaient-ils plus ?
41
[43] Quand ils te voient, [Prophète !], ils te prennent en raillerie : « Est-ce celui-ci qu’Allah a dépêché comme Apôtre ?
42
[44] Il aurait failli nous égarer loin de nos divinités, si nous n’avions été constants dans leur culte. » [Mais] ils sauront, quand ils verront le Tourment, qui est le plus égaré en [son] chemin.
43
[45] Celui qui a pris une divinité qui le perd, penses-tu que tu sois, toi, un garant pour lui ?
44
[46] Estimes-tu que la plupart d’entre eux entendent ou raisonnent ? Ils ne sont que semblables à des bestiaux ou plutôt ils sont plus égarés [encore] en [leur] chemin.
[Preuves de la bienfaisance et de la puissance divines.]
45
[47] Ne vois-tu point comment ton Seigneur a fait mouvante l’ombre ? S’Il l’avait voulu, Il l’eût faite stable. Nous avons en outre fait du soleil un guide de cette ombre
Note [édition originale] : A fait mouvante l’ombre. Text. : a étendu l’ombre.
46
[48] que Nous ramenons à Nous avec facilité.
47
[49] [Ton Seigneur] est Celui qui, pour vous, a fait de la nuit un voile, du sommeil un repos, du jour une résurrection.
48
[50] C’est Lui qui a déchaîné les vents comme annonce précédant Sa miséricorde. Nous faisons descendre du ciel une eau pure
49
[51] pour faire revivre par elle un sol mort et en abreuver la multitude des troupeaux (’an‛âm) et des humains que Nous avons créés.
50
[52] Certes, Nous avons poussé [cette eau] parmi eux pour qu’ils en tirent édification [mais] la plupart des Hommes n’aiment que [l’]ingratitude.
51
[53] Si Nous avions voulu, Nous aurions dépêché, dans chaque cité, un Avertisseur.
Note [édition originale] : Ce vt. et le suiv. peuvent être considérés comme une addition. Mais on peut tout aussi bien y voir une incidente après laquelle reprend l’énumération des bienfaits divins.
52
[54] N’obéis donc pas aux Infidèles et mène contre eux un grand combat au moyen de la Prédication.
53
[55] C’est Lui qui a fait confluer les Deux Mers : celle-ci potable et douce, celle-là saumâtre et non potable, et entre elles deux Il a placé une barrière (barzaḫ) et une limite respectée.
Note [édition originale] : Les Deux Mers. Chez Tab., cette expression est prise en un sens très étendu : Le Créateur a fait en sorte que la masse des eaux fluviales ne soit pas altérée par la salinité de l’eau de mer. Toutefois pour la génération même de Mahomet, il est possible que ce passage ait fait penser au phénomène du non-mélange immédiat des eaux de l’Euphrate et du Tigre avec celles de la mer, à leur débouché dans le Golfe Persique. En tout cas c’est l’interprétation retenue dans les commt. postérieurs à Tab.
54

Facsimile Image Placeholder
[56] C’est Lui qui, de l’eau, a créé un mortel et a tiré de celui-ci une descendance des deux sexes. Ton Seigneur est Omnipotent.
Note [édition originale] : Une descendance des deux sexes. Text. : une généalogie et une alliance. Ce passage est éclairé, dans les commt., par un autre passage du Coran disant : Allah a créé de lui (= d’Adam) (?) les deux sexes, le mâle et la femelle ; sourate LXXV, 39.
[Encouragements a Mahomet.]
55
[57] Ils adorent, en dehors d’Allah, ce qui ne leur est ni utile ni nuisible. L’Infidèle est un auxiliaire [du Démon] contre son Seigneur.
Note [édition originale] : Les vt. 57 à 61 coupant l’énumération des bienfaits d’Allah semblent former un nouveau texte.
56
[58] Nous ne t’avons envoyé que comme Annonciateur et Avertisseur.
57
[59] Dis [aux Infidèles] : « Je ne vous réclame pour cela nul salaire, n’[agissant] que [comme] celui qui veut suivre un chemin vers son Seigneur. »
58
[60] Appuie-toi sur le Vivant qui ne saurait mourir ! Glorifie Sa louange ! Combien Il suffit à connaître les péchés de Ses serviteurs !
59
[60] Celui qui, en six jours, a créé les cieux et la terre et ce qui est entre eux, puis s’est assis en majesté sur le Trône, est le Bienfaiteur. Interroge qui est informé de Lui !
60
[61] Quand on leur dit : « Prosternez-vous devant le Bienfaiteur ! », ils répondent : « Qu’est-ce que le Bienfaiteur ? Nous prosternerons-nous sur ton ordre ? » et cela accroît leur répulsion.
[Nouvelles preuves de la bienfaisance divine.]
61
[62] Béni soit Celui qui mit dans le ciel des constellations et y plaça un luminaire et une lune brillante !
62
[63] C’est Lui qui fit de la nuit et du jour une opposition, [signe] pour qui veut se donner une Édification ou veut être reconnaissant.
63
[64] Les serviteurs du Bienfaiteur sont ceux qui marchent sur la terre, modestement, et qui, interpellés par les Sans Loi répondent : « Salut ! »,
64

Facsimile Image Placeholder
[65] qui passent la nuit devant leur Seigneur, prosternés ou debout,
65
[66] qui disent : « Seigneur ! détourne de nous le Tourment de la Géhenne [car] son Tourment est malheur immanent.
66
Combien la Géhenne est détestable comme asile et séjour ! »,
67
qui, lorsqu’ils dépensent, ne se montrent ni prodigues ni avares [car] entre les deux est ce qui est droit,
68
qui ne prient point, avec Allah, une autre divinité, et [qui], sinon en droit, ne tuent pas leur semblable qu’Allah a fait sacré, ceux [enfin] qui ne forniquent pas. Celui qui fait [tout] cela commet un péché
Note [édition originale] : an-nafsa « leur semblable ». Text. : l’âme = la personne.
69
pour lequel le Tourment sera pour lui doublé, au Jour de la Résurrection, et pour lequel il restera, dans ce Tourment, humilié en immortalité.
70
Exception faite pour ceux qui sont revenus [de leurs fautes], ont été croyants, ont fait œuvre pie. [Pour] ceux-là, Allah changera leurs mauvaises œuvres en bonnes œuvres. Allah est absoluteur et miséricordieux.
Note [édition originale] : Vt. très important qui semble impliquer que le repentir joint à la foi suffit à assurer le salut au Croyant.
71
Quiconque revient [de ses fautes] et fait œuvre pie reviendra au sein d’Allah.
72
Ceux qui ne portent pas de faux témoignages et [qui], passant près de la jactance, passent noblement,
73
ceux qui, ayant été édifiés par les signes de leur Seigneur, ne se tiennent ni sourds ni aveugles devant eux,
74
ceux qui disent : « Seigneur ! donne-nous, en nos épouses et notre descendance, la fraîcheur des yeux, et fais de nous un modèle pour les Pieux ! »,
75
— ceux-là auront pour récompense les Salles [du Paradis] parce qu’ils furent constants. Ils y recevront vœux et salut
Note [édition originale] : al-ġurfata « les Salles [du Paradis] ». Le mot est ici au sing. (peut-être par déficience de la graphie) mais les commt. lui donnent une valeur de pluriel, forme qu’ils retrouvent partout ailleurs dans le Coran.
76
et y seront immortels. Combien agréables elles sont comme asile et séjour !
77
Dis : « Mon Seigneur ne se souciera pas de vous sans votre prière. Vous avez crié au mensonge. Il sera donc pour vous malheur immanent. »
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE L’ALCORAN,
contenant soixante & dix-sept versets,
escrit à la Meque.
AU Nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Loüé soit celuy qui a envoyé l’Alcoran à son serviteur pour instruire le monde,
2
il est Roy des Cieux & de la Terre, il n’a point d’enfant ny de compagnon en son regne, il a creé & ordonné toute chose,
3
les infidelles adorent des Dieux qui ne peuvent rien créer & sont choses creées, ils ne leur peuvent faire ny bien ny mal, ils ne leur peuvent donner ny la vie ny la mort, ny les faire ressusciter :
4
Ils ont dit que l’Alcoran n’est que mensonge de ton invention, controuvée avec l’ayde de quelque autre personne, mais ils mentent & blasphement,
5
ils disent que ce n’est qu’une vieille chanson, & une fable des anciens que tu escrits, & que tu estudie soir & matin ;
6
Dis leur, il a esté envoyé par celuy qui sçait tout ce qui est au Ciel & en la terre, tout clement & misericordieux.
7
Ils ont dit, qui est ce Prophete ? il mange pain & viande & chemine par les ruës, nous ne le croirons pas si un Ange ne descend du Ciel pour nous prescher avec luy,
8
que cét Ange ne l’enrichisse, & qu’il n’ayt un jardin remply de fruicts bons & savoureux, ce n’est qu’un
Facsimile Image Placeholder
sorcier, ou un homme possedé du Diable ;
9
Considere à quoy ils te comparent, certainement ils sont dévoyez, & ne peuvent pas trouver le droict chemin ;
10
Loüe & beny celuy qui te peut donner un plus grand bien quand bon te semblera, à sçavoir des jardins où coulent plusieurs fleuves, & des maisons de plaisansce.
11
Ils ont nié la certitude du Jugement universel, & nous avons preparé le feu d’Enfer pour les chastier,
12
la colere les emportera avec des cris effroyables quand ils verront le lieu de l’assemblée du Jugement ;
13
& lors qu’ils y seront arrivez, ils seront desesperez, & crieront, ô malheur,
14
ne cryez pas ô malheur, criez ô malheurs (en pluriel ?)
15
Demandez-leur qui est meilleur & plus advantageux, ou cela, ou le Paradis qui est preparé pour recompenser les gens de bien,
16
où ils demeureront eternellement avec toute sorte de felicité ; c’est ce que Dieu a promis, & ce qui a esté demandé à sa divine Majesté (pour ceux qui ont sa crainte devant les yeux.)
17
I’assembleray un jour les idolatres avec leurs Idoles, Dieu leur dira, c’est vous qui avez devoyé mes creatures du droict chemin ;
18
ils diront, loüé soit ton nom, nous ne devions adorer que ta divine Majesté, mais les biens que tu as donnez à nos Magistrats, & la vie que tu leur as prolongée, leur a fait oublier tes commandemens, ils estoient gens perdus
19
puis qu’ils ont abjuré ta loy, ils ne nous peuvent pas aujourd’huy exempter de la punition de nos crimes ny nous proteger contre ta colere. Les idolatres seront
Facsimile Image Placeholder
rigoureusement chastiez,
20
les Prophetes que nous avons envoyez auparavant toy, mangeoient pain & viande, & marchoient par les ruës, nous les esprouvons les uns par les autres, perseverez, Dieu void ceux qui sont patiens.
21
Ceux qui ne croyent pas en la resurrection ont dit ; Les Anges ne sont pas descendus du Ciel, nous n’avons pas veu Dieu ; ils se sont enorgueillis, & sont tombez en une tres grande erreur,
22
mais les meschants seront un jour sans consolation, lorsqu’ils verront les Anges ils crieront, au secours, au secours ; Nous mettrons devant leurs yeux tous les pechez qu’ils ont faits,
23
les bonnes œuvres qu’ils croiront avoir faites seront semblables à la poussiere que le vent emporte ;
24
& les bien-heureux joüiront d’un bien tres-assuré, ils n’entendront rien qui ne les contente.
25
Lorsque le Ciel & l’air se fendront, & que les Anges descendront,
26
alors la verité paroistra, & le misericordieux regnera ; ce jour sera fascheux aux infidelles,
27
ils morderont leurs doigts, & diront ; pleust à Dieu que j’eusse suivy le Prophete son Apostre ?
28
O malheur pleust à Dieu que je n’eusse point contracté d’amitié avec un tel infidelle,
29
il m’a dévoyé du droict chemin, il m’a empesché de croire en l’Alcoran que Dieu a envoyé, certainement le Diable a tenté les hommes ;
30
Alors le Prophete dira, Seigneur, ceux qui m’ont suivy ont obey à ce qui est escrit dans l’Alcoran, & les infidelles l’ont abjuré.
31
Nous avons donné un ennemy entre les meschants, à chaque Prophete de ceux qui t’ont precedé, mais il te suffit
Facsimile Image Placeholder
que Dieu te conduise & te protege ;
32
Les infidelles ont demandé si l’Alcoran a esté envoyé tout en une fois j’en ay ainsi usé, pour confirmer la verité en ton cœur, je l’ay envoyé piece à piece,
33
ils ne te feront rien voir de semblable, je t’ay enseigné la verité claire & intelligible,
34
les incredules seront confinez dedans le feu d’Enfer, & seront tres-malheureux.
35
Certainement nous avons donné à Moïse le livre de la loy, nous avons envoyé avec luy son frere Aaron pour l’ayder,
nous
Correction de : nons
36
leur avons dit, Allez tous deux prescher les infidelles, nous les exterminerons, s’ils ne se convertissent.
37
Lors que le peuple de Noé
a
Correction de : à
mesprisé nos commandemens nous l’avons submergé, & fait servir d’exemple à la posterité, & avons preparé de grands tourmens aux impies.
38
Souviens-toy de Aad, de Temod, & de ceux qui habitoient auprez du puy long-temps apres eux,
39
nous leurs avons parlé par parabole & les avons exterminez.
40
O impies, considerez le malheur de la ville sur laquelle est tombée une mauvaise pluye qui l’a exterminée, par ce que ses habitans ne croyoient pas en la resurrection.
41
Lors que les infidelles t’ont veu paroistre ; ils se sont mocqués de toy
42
& ont dit, ce Prophete nous veut dévoyer, & nous faire abandonner nos Dieux ; Nous avons eu patience, & avons differé nostre punition ; ils cognoistront au jour du Jugement ceux qui ont esté devoyez :
43
As tu consideré l’action de celuy qui a parlé de son Dieu à sa fantaisie ? estois-tu son tuteur pour l’empescher de parler ?
44

Facsimile Image Placeholder
croistu
que la plus grande partie des impies entendent & comprennent ce que tu leur dis ? ils sont comme des bestes & encore pire ;
45
Ne voids-tu pas comme ton Seigneur espend la rosée ? s’il vouloit elle seroit permanente, le Soleil l’a fait fondre
46
& l’esleve doucement à soy.
47
C’est luy qui a creé la nuit pour reposer, & le jour pour travailler.
48
C’est luy qui envoye les vents ; par sa grace speciale il fait descendre la pluye du Ciel pour rafraischir la terre,
49
pour luy donner la vie, pour abreuver les animaux, & pour le contentement des hommes,
50
nous l’avons partagée entr’eux afin qu’ils se souviennent de nostre grace, neantmoins la plus grande partie sont des ingrats.
51
Si nous eussions voulu nous eussions envoyé à chaque ville un predicateur pour prescher à ses habitans les tourmens de l’Enfer,
52
n’obeys pas aux infidelles, presche leur souvent ce qui est escrit dans l’Alcoran.
53
C’est Dieu qui a adoucy l’eau de l’Eufrate, qui a joint les deux mers, qui les a salées, & qui a mis entr’elles une separation pour les empescher de se mesler ;
54
Il a creé l’homme & la femme d’un peu d’eau pour croistre & multiplier ensemble, ton Seigneur peut tout ce qu’il veut,
55
neantmoins les infidelles adorent ce qui ne leur peut faire ny bien ny mal, & aydent au Diable leur Maistre à tenter le monde,
56
Nous ne t’avons envoyé que pour prescher les tourmens de l’Enfer, & pour annoncer les joyes du Paradis,
57
Dis leur, je ne vous demande point de recompense de mes predications, celuy qui sera agreable à Dieu, suivra le chemin de
Facsimile Image Placeholder
sa loy :
58
Loüe & exalte ton Seigneur, confie-toy en luy, il sçait tous les pechez des hommes,
59
il a creé les Cieux & la Terre en six jours, & s’est assis en son trône, apprens cela de celuy qui le sçait.
60
Lors qu’on a dit aux infidelles ; Adorez le misericordieux, ils ont dit, quel misericordieux ? adorerons-nous ce que vous nous ordonnez ? & ont augmenté leur impieté.
61
Beny soit celuy qui a creé les signes au Ciel, qui a creé le Soleil & la Lune pleins de clairté & de lumiere,
62
& qui a fait que les jours s’entresuivent pour le remercier de ses graces.
63
Les serviteurs du misericordieux qui marchent avec humilité, qui saluënt les ignorans lors qu’ils parlent à eux,
64
Ceux qui prient & adorent Dieu jour & nuit,
65
Ceux qui disent, Seigneur delivre nous des tourmens de l’Enfer,
66
qui craignent Dieu,
67
qui ne sont ny prodigues ny avaricieux qui suivent le milieu entre la prodigalité & l’avarice,
68
Ceux qui n’adorent qu’un seul Dieu, qui ne tuënt personne qu’avec raison & suivant les commandemens de Dieu, & ceux qui ne sont pas luxurieux, joüiront eternellement de la grace de Dieu ; Ceux qui feront le contraire seront chastiez,
69
leur punition sera augmentée au jour du Jugement, & seront eternellement damnez,
70
excepté celuy qui se sera converty, & qui aura fait de bonnes œuvres, Dieu luy pardonnera ses pechez, il est clement & misericordieux.
71
Ceux qui font de bonnes œuvres & qui se convertissent,
72
qui ne font point de faux serment, qui sont humbles,
73
& qui ne font pas les sourds ny les
Facsimile Image Placeholder
muets quand ils entendent lire l’Alcoran,
74
& disent, Seigneur, donne-nous & à nostre posterité des enfans qui soient la lumiere de nos yeux, & qui te soient obeïssans, donne-nous la crainte de desobeyr à tes commandemens,
75
ces personnes jouyront eternellement des delices du Paradis pour recompense de leur perseverance, elles y trouveront des salutations & des benedictions
76
avec des graces immenses.
77
Dis aux meschans, Dieu ne vous esclairera pas, & n’exaucera pas vos prieres, parce que vous avez démenty son Apostre, le temps de la punition de vos crimes arrivera bien-tost.
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA XXXV
In n. etc.
1
Note [édition originale] : Alcoran castigandis hominibus proditus.
Hominum multiplicator, qui super hominem suum posuit Alfurcam, ut toti genti castigamen esset,
2
cuius sunt uniuersa coeli terraeque, neque filium
Note [édition originale] : Negat Dei filium.
neque participem in regno suo sumpsit, omnia pro modo recto gerens.
3
Increduli uero, dominos alios sibi, nulla facientes, sed contra nec eorum animabus nociuos seu proficuos, nec uitam nec mortem dare neque resuscitare potentes, adorant.
4
Qui dicunt etiam non nisi mendacium esse : ad cuius effectum caeterae gentes auxilientur prophetae. Illis autem mentientibus, sicque male loquentibus,
6
dic hunc non esse positum nisi a Deo pio, ueniaeque datore, qui scit occulta coeli terraeque.
7
Note [édition originale] : Machumet quare non audiendus, ratiunculae : quum ex uerbo domini, et sanae rationis iudicio, irrefragabiles suppetant.
Illi etiam credentibus intimant,
8
Ne sequamini uirum illum daemoniacum et amentem per incantationes.
7
Comedit ut caeteri, atque per fora uadit. Quare non habet angelum custodem, elicientem sibi thesauros, aut facientem hortos, unde comederet ?
9
Haec tibi proponentes errant, nec uiam rectam proficisci queunt.
10
Deo uero multiplicatore uolente, dabitur tibi melius, uidelicet paradisus aquis amoena, simul et turres.
11
¶ Illos quidem de hora uerace mentitos, mittemus in ignem, cuius a longe uenientis strepitus et ira percipietur :
12
Unde ipsi locum angustum igneum possessuri,
clamabunt : Heu heu, quam malum locum obtinemus :
14
Cum potius conqueri deberent, se pluribus malis locis inesse.
15
Utrum hoc, an paradisus bonorum merces abundans,
16
perpetuaque mansio, ueraxquam Dei terminus praeualet ?
17
Die quidem congregationis omnium, qua quaeremus inuocatos loco nostri, an ipsi gentem aberrare fecerunt, an ipsi sponte deuiassent,
18
Note [édition originale] : Excusatio idololatrarum apud Deum friuola.
inquient : Nos alium quam te minime sumpsimus. Sed alios eo usque protraximus, quod uestrum praeceptum negligentes, in
Facsimile Image Placeholder
maliciam ducti sunt.
19
Nunc autem nec disgredi, nec se uindicare queunt. Omni quidem contradicenti, et iniusto, malum grauissimum inferemus.
20
Ante te nullum prophetam misimus, nisi cibis utentem, et ad fora pergentem. Quosdam autem uestri mirandos aliis fecimus, in fortiter et patienter sustinendo, Deo cuncta uidente.
21
¶ Non credentes publicum conuentum coram nobis futurum, et dicentes : Nonne Deum uel angelos sui nuncios, ut credamus, uidebimus ? nimia praesumptione nimium efferuntur.
22
Note [édition originale] : Contra negantes nouissimum iudicium.
Die namque quo uenient angeli, nullum bonum audituri dicent : Utinam non essemus nati,
23
actusque nostri praemissi euanescerent uelut athomi.
24
Gens autem paradisi tunc optimum locum possessura, uerbum proferet melius.
25
Illa quidem die coelum
nitidis
Correction de : ritidis
et serenis nubibus distinguetur : angeli quiescent,
26
omnisque ueritas atque iudicium Dei fiet : difficultas et ponderositas incumbet incredulis,
27
manus suas corrosuris, ac conquesturis se uiam aliam quam prophetae secutos esse, atque dicturis :
28
Heu heu, cur illum sortiti sumus amicum,
29
qui nos a castigamine praeceptisque missis diuertit ? imo suus diabolus eos a uiis rectis in prauas distorsit.
30
Note [édition originale] : Contradicentes Alcorano Deum ordinasse.
Tu quidem propheta, qui tuam gentem hunc Alchoran contemptui sumpsisse,
31
nec pro eo quicquam gessisse perhibes, ignoras me Deum sufficientem adiutorem et uindicem, posuisse cuique prophetarum incredulos hostes,
32
saepius dicentes : Si nos uel angeli semel Alchoran super eum poneremus ?
33
Nos autem tibi misimus ad tui cordis firmamentum, non uenturi cum simili, nisi ueritatem et expositionem firmius expressuri.
34
Ad gehennam super facies suas congregandi locum deteriorem, errorisque uiam perenniter obtinebunt.
36
Homines contradicentes praeceptis nostris,
35
quibus Moysen legislatorem Aaronque fratrem suum censorem misimus :
37
sicut et gentem Noë prophetis resistentem aquis mirae summersimus, incredulis semper malum atque dolorem inferentes :
38
Note [édition originale] : Arazee propheta, uel potius gens.
Hath item et Themuth, et Arazee gentem,
39
quibus omnibus parabolas, uelut et caeteris generationibus interpositis patefecimus, magna confusione diruimus.
40
Super uillam illam iam uenientes, nec eam uidere potentes, se nunquam resuscitandos opinabantur.
41
Te quoque uidentes ridiculose dicent : Hic est, quem Deus prophetam misit,
42
qui nos ab adoratis prius fere diuerteret, nisi nos indurantes inuenisset. Hora quidem uisa percipient, qui magis errorem secuti sunt.
43
Nonne uides cuiusmodi Deum, amoremque suum praeelegerunt ? Fiesne censor omnium ?
44
Cum bestiis sint similes, magisue bruti, putas eos discernere, uel audire ?
45
Deus quidem umbram extensam erectam faceret, si uellet : cuius dux sol
46
statutus pedetentim eam recolligit.
47
Note [édition originale] : Dei opera et beneficia. Ex quibus concludit, eum solum colendum.
Idem etiam noctem coopertorium, et somnum, diem expergefactum, et motum statuit,
48
uentos arrectos inter manus suas pias disposuit, aquam benedictam
49
ad excitandam terram mortuam
48
de coelis emittit :
49
unde potant bestiae, hominesque plures. Cur igitur eum non adorant ?
50
¶ Hunc Alchoran ad gentium hinc et illinc castigamen et commemorationem fecimus. Sed pluribus hominum nil praeter incredulitatem immittit.
51
Si nostra quidem uoluntas esset, singulis gentibus suum castigatorem mitteremus.
52
Note [édition originale] : Pugnandum esse.
Tu uero nequaquam incredulos imitans, uade pugnatum et peregrinatum in illius nomine,
53
qui flumina fluentia et eorum discretionem et intercapedinem faciens, hoc salsum, hoc dulce statuit.
54
Hominem ex humore, et ex ipso filios, caeterosque posteros produxit, super omnia potens.
55
Increduli tamen eius loco, bonorum et malorum
Facsimile Image Placeholder
impotentem inuocant.
56
Tu uero tantum missus ad diuinorum praeceptorum doctrinam et castigamen,
57
dic te nihil ob hoc ab illis quaerere, nisi quod imitando te, rectam ad Deum uiam proficiscantur.
58
Tu quidem te illi commenda, ipsum deprecans, et glorificans, et adorans suppliciter, qui uiuit nunquam mortem uisurus, omnium beneficia peccataque dinoscens,
59
Note [édition originale] : Creatis omnibus per dies sex Deum ascendisse coelum.
qui coelum et terram et eorum uniuersa sex diebus condidit, et postea coelos ascendit.
60
Sed cum incredulis praecipitur, ut illum adorent, inquiunt, suam adaugendo maliciam et incredulitatem : Quis est ille Deus, quem nos adorare praecipis ?
61
¶ Multiplicans in coelo signa, nec non lumen, et lunam lucidam disponens,
62
et diei noctisque uicissitudinem, hominibusque motum facile super terram efficiens, a cunctis bonis est adorandus.
63
Note [édition originale] : Opera bona quae beatos faciunt, et paradisi heredes.
Dicentes nesciis et brutis etiam, saluete :
64
nocteque surgentes,
65
ut Deum inuocent atque precentur, ut eos a poenis gehennae,
66
ubi nec stare nec sedere bonum est, liberet :
67
suaque mediocriter et moderate distribuentes :
68
nec Deo participem ponentes : nec quicquam haram a Deo constitutum, nisi cum aequitate ueritateque necantes : et nullam fornicationem committentes, cuius actori contemptibili semper
69
malum in alio saeculo duplicabitur,
70
nisi poenitens crediderit, et benefecerit, (tunc enim Deus pius et condonator peccatum pro beneficio commutabit) Illi inquam omnes paradisum sortientur.
71
¶ Peccata derelinquens, et benefaciens,
72
nullumque testimonium falsum, nec ludicrum quid proferens,
73
nisi formosum dicens, Deumque deprecans,
74
ut sibi de mulieribus suis et filiis honestam iocunditatem, et bonam aptitudinem tribuat, et semetipsos meliores et antecedentes efficiat,
75
a Deo colligetur paradiso perenniter,
76
loco scilicet ad standum atque sedendum optimo. Ibique iugi salutatione gaudebit.
77
Deus autem nil quaerit a uobis, nisi tantum ut eum inuocetis et adoretis. Sed uos ei contradicetis : quod uobis grauitatem et difficultatem inferet.