Bibliographic Information

Sourate 27 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless27

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة النمل
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
طس تِلْكَ آيَاتُ الْقُرْآنِ وَكِتَابٍ مُّبِينٍ
2
هُدًى وَبُشْرَى لِلْمُؤْمِنِينَ
3
الَّذِينَ يُقِيمُونَ الصَّلَاةَ وَيُؤْتُونَ الزَّكَاةَ وَهُم بِالْآخِرَةِ هُمْ يُوقِنُونَ
4
إِنَّ الَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ بِالْآخِرَةِ زَيَّنَّا لَهُمْ أَعْمَالَهُمْ فَهُمْ يَعْمَهُونَ
5
أُولَئِكَ الَّذِينَ لَهُمْ سُوءُ الْعَذَابِ وَهُمْ فِي الْآخِرَةِ هُمُ الْأَخْسَرُونَ
6
وَإِنَّكَ لَتُلَقَّى الْقُرْآنَ مِن لَّدُنْ حَكِيمٍ عَلِيمٍ
7
إِذْ قَالَ مُوسَى لِأَهْلِهِ إِنِّي آنَسْتُ نَارًا سَآتِيكُم مِّنْهَا بِخَبَرٍ أَوْ آتِيكُم بِشِهَابٍ قَبَسٍ لَّعَلَّكُمْ تَصْطَلُونَ
8
فَلَمَّا جَاءَهَا نُودِيَ أَن بُورِكَ مَن فِي النَّارِ وَمَنْ حَوْلَهَا وَسُبْحَانَ اللَّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ
9
يَا مُوسَى إِنَّهُ أَنَا اللَّهُ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ
10
وَأَلْقِ عَصَاكَ فَلَمَّا رَآهَا تَهْتَزُّ كَأَنَّهَا جَانٌّ وَلَّى مُدْبِرًا وَلَمْ يُعَقِّبْ يَا مُوسَى لَا تَخَفْ إِنِّي لَا يَخَافُ لَدَيَّ الْمُرْسَلُونَ
11
إِلَّا مَن ظَلَمَ ثُمَّ بَدَّلَ حُسْنًا بَعْدَ سُوءٍ فَإِنِّي غَفُورٌ رَّحِيمٌ
12
وَأَدْخِلْ يَدَكَ فِي جَيْبِكَ تَخْرُجْ بَيْضَاءَ مِنْ غَيْرِ سُوءٍ فِي تِسْعِ آيَاتٍ إِلَى فِرْعَوْنَ وَقَوْمِهِ إِنَّهُمْ كَانُوا قَوْمًا فَاسِقِينَ
13
فَلَمَّا جَاءَتْهُمْ آيَاتُنَا مُبْصِرَةً قَالُوا هَذَا سِحْرٌ مُّبِينٌ
14
وَجَحَدُوا بِهَا وَاسْتَيْقَنَتْهَا أَنفُسُهُمْ ظُلْمًا وَعُلُوًّا فَانظُرْ كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ الْمُفْسِدِينَ
15
وَلَقَدْ آتَيْنَا دَاوُودَ وَسُلَيْمَانَ عِلْمًا وَقَالَا الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِي فَضَّلَنَا عَلَى كَثِيرٍ مِّنْ عِبَادِهِ الْمُؤْمِنِينَ
16
وَوَرِثَ سُلَيْمَانُ دَاوُودَ وَقَالَ يَا أَيُّهَا النَّاسُ عُلِّمْنَا مَنطِقَ الطَّيْرِ وَأُوتِينَا مِن كُلِّ شَيْءٍ إِنَّ هَذَا لَهُوَ الْفَضْلُ الْمُبِينُ
17
وَحُشِرَ لِسُلَيْمَانَ جُنُودُهُ مِنَ الْجِنِّ وَالْإِنسِ وَالطَّيْرِ فَهُمْ يُوزَعُونَ
18
حَتَّى إِذَا أَتَوْا عَلَى وَادِ النَّمْلِ قَالَتْ نَمْلَةٌ يَا أَيُّهَا النَّمْلُ ادْخُلُوا مَسَاكِنَكُمْ لَا يَحْطِمَنَّكُمْ سُلَيْمَانُ وَجُنُودُهُ وَهُمْ لَا يَشْعُرُونَ
19
فَتَبَسَّمَ ضَاحِكًا مِّن قَوْلِهَا وَقَالَ رَبِّ أَوْزِعْنِي أَنْ أَشْكُرَ نِعْمَتَكَ الَّتِي أَنْعَمْتَ عَلَيَّ وَعَلَى وَالِدَيَّ وَأَنْ أَعْمَلَ صَالِحًا تَرْضَاهُ وَأَدْخِلْنِي بِرَحْمَتِكَ فِي عِبَادِكَ الصَّالِحِينَ
20
وَتَفَقَّدَ الطَّيْرَ فَقَالَ مَا لِيَ لَا أَرَى الْهُدْهُدَ أَمْ كَانَ مِنَ الْغَائِبِينَ
21
لَأُعَذِّبَنَّهُ عَذَابًا شَدِيدًا أَوْ لَأَذْبَحَنَّهُ أَوْ لَيَأْتِيَنِّي بِسُلْطَانٍ مُّبِينٍ
22
فَمَكَثَ غَيْرَ بَعِيدٍ فَقَالَ أَحَطتُ بِمَا لَمْ تُحِطْ بِهِ وَجِئْتُكَ مِن سَبَإٍ بِنَبَإٍ يَقِينٍ
23
إِنِّي وَجَدتُّ امْرَأَةً تَمْلِكُهُمْ وَأُوتِيَتْ مِن كُلِّ شَيْءٍ وَلَهَا عَرْشٌ عَظِيمٌ
24
وَجَدتُّهَا وَقَوْمَهَا يَسْجُدُونَ لِلشَّمْسِ مِن دُونِ اللَّهِ وَزَيَّنَ لَهُمُ الشَّيْطَانُ أَعْمَالَهُمْ فَصَدَّهُمْ عَنِ السَّبِيلِ فَهُمْ لَا يَهْتَدُونَ
25
أَلَّا يَسْجُدُوا لِلَّهِ الَّذِي يُخْرِجُ الْخَبْءَ فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَيَعْلَمُ مَا تُخْفُونَ وَمَا تُعْلِنُونَ
26
اللَّهُ لَا إِلَهَ إِلَّا هُوَ رَبُّ الْعَرْشِ الْعَظِيمِ
27
قَالَ سَنَنظُرُ أَصَدَقْتَ أَمْ كُنتَ مِنَ الْكَاذِبِينَ
28
اذْهَب بِّكِتَابِي هَذَا فَأَلْقِهْ إِلَيْهِمْ ثُمَّ تَوَلَّ عَنْهُمْ فَانظُرْ مَاذَا يَرْجِعُونَ
29
قَالَتْ يَا أَيُّهَا الْمَلَأُ إِنِّي أُلْقِيَ إِلَيَّ كِتَابٌ كَرِيمٌ
30
إِنَّهُ مِن سُلَيْمَانَ وَإِنَّهُ بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
31
أَلَّا تَعْلُوا عَلَيَّ وَأْتُونِي مُسْلِمِينَ
32
قَالَتْ يَا أَيُّهَا الْمَلَأُ أَفْتُونِي فِي أَمْرِي مَا كُنتُ قَاطِعَةً أَمْرًا حَتَّى تَشْهَدُونِ
33
قَالُوا نَحْنُ أُولُو قُوَّةٍ وَأُولُو بَأْسٍ شَدِيدٍ وَالْأَمْرُ إِلَيْكِ فَانظُرِي مَاذَا تَأْمُرِينَ
34
قَالَتْ إِنَّ الْمُلُوكَ إِذَا دَخَلُوا قَرْيَةً أَفْسَدُوهَا وَجَعَلُوا أَعِزَّةَ أَهْلِهَا أَذِلَّةً وَكَذَلِكَ يَفْعَلُونَ
35
وَإِنِّي مُرْسِلَةٌ إِلَيْهِم بِهَدِيَّةٍ فَنَاظِرَةٌ بِمَ يَرْجِعُ الْمُرْسَلُونَ
36
فَلَمَّا جَاءَ سُلَيْمَانَ قَالَ أَتُمِدُّونَنِ بِمَالٍ فَمَا آتَانِيَ اللَّهُ خَيْرٌ مِّمَّا آتَاكُم بَلْ أَنتُم بِهَدِيَّتِكُمْ تَفْرَحُونَ
37
ارْجِعْ إِلَيْهِمْ فَلَنَأْتِيَنَّهُم بِجُنُودٍ لَّا قِبَلَ لَهُم بِهَا وَلَنُخْرِجَنَّهُم مِّنْهَا أَذِلَّةً وَهُمْ صَاغِرُونَ
38
قَالَ يَا أَيُّهَا الْمَلَأُ أَيُّكُمْ يَأْتِينِي بِعَرْشِهَا قَبْلَ أَن يَأْتُونِي مُسْلِمِينَ
39
قَالَ عِفْرِيتٌ مِّنَ الْجِنِّ أَنَا آتِيكَ بِهِ قَبْلَ أَن تَقُومَ مِن مَّقَامِكَ وَإِنِّي عَلَيْهِ لَقَوِيٌّ أَمِينٌ
40
قَالَ الَّذِي عِندَهُ عِلْمٌ مِّنَ الْكِتَابِ أَنَا آتِيكَ بِهِ قَبْلَ أَن يَرْتَدَّ إِلَيْكَ طَرْفُكَ فَلَمَّا رَآهُ مُسْتَقِرًّا عِندَهُ قَالَ هَذَا مِن فَضْلِ رَبِّي لِيَبْلُوَنِي أَأَشْكُرُ أَمْ أَكْفُرُ وَمَن شَكَرَ فَإِنَّمَا يَشْكُرُ لِنَفْسِهِ وَمَن كَفَرَ فَإِنَّ رَبِّي غَنِيٌّ كَرِيمٌ
41
قَالَ نَكِّرُوا لَهَا عَرْشَهَا نَنظُرْ أَتَهْتَدِي أَمْ تَكُونُ مِنَ الَّذِينَ لَا يَهْتَدُونَ
42
فَلَمَّا جَاءَتْ قِيلَ أَهَكَذَا عَرْشُكِ قَالَتْ كَأَنَّهُ هُوَ وَأُوتِينَا الْعِلْمَ مِن قَبْلِهَا وَكُنَّا مُسْلِمِينَ
43
وَصَدَّهَا مَا كَانَت تَّعْبُدُ مِن دُونِ اللَّهِ إِنَّهَا كَانَتْ مِن قَوْمٍ كَافِرِينَ
44
قِيلَ لَهَا ادْخُلِي الصَّرْحَ فَلَمَّا رَأَتْهُ حَسِبَتْهُ لُجَّةً وَكَشَفَتْ عَن سَاقَيْهَا قَالَ إِنَّهُ صَرْحٌ مُّمَرَّدٌ مِّن قَوَارِيرَ قَالَتْ رَبِّ إِنِّي ظَلَمْتُ نَفْسِي وَأَسْلَمْتُ مَعَ سُلَيْمَانَ لِلَّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ
45
وَلَقَدْ أَرْسَلْنَا إِلَى ثَمُودَ أَخَاهُمْ صَالِحًا أَنِ اعْبُدُوا اللَّهَ فَإِذَا هُمْ فَرِيقَانِ يَخْتَصِمُونَ
46
قَالَ يَا قَوْمِ لِمَ تَسْتَعْجِلُونَ بِالسَّيِّئَةِ قَبْلَ الْحَسَنَةِ لَوْلَا تَسْتَغْفِرُونَ اللَّهَ لَعَلَّكُمْ تُرْحَمُونَ
47
قَالُوا اطَّيَّرْنَا بِكَ وَبِمَن مَّعَكَ قَالَ طَائِرُكُمْ عِندَ اللَّهِ بَلْ أَنتُمْ قَوْمٌ تُفْتَنُونَ
48
وَكَانَ فِي الْمَدِينَةِ تِسْعَةُ رَهْطٍ يُفْسِدُونَ فِي الْأَرْضِ وَلَا يُصْلِحُونَ
49
قَالُوا تَقَاسَمُوا بِاللَّهِ لَنُبَيِّتَنَّهُ وَأَهْلَهُ ثُمَّ لَنَقُولَنَّ لِوَلِيِّهِ مَا شَهِدْنَا مَهْلِكَ أَهْلِهِ وَإِنَّا لَصَادِقُونَ
50
وَمَكَرُوا مَكْرًا وَمَكَرْنَا مَكْرًا وَهُمْ لَا يَشْعُرُونَ
51
فَانظُرْ كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ مَكْرِهِمْ أَنَّا دَمَّرْنَاهُمْ وَقَوْمَهُمْ أَجْمَعِينَ
52
فَتِلْكَ بُيُوتُهُمْ خَاوِيَةً بِمَا ظَلَمُوا إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَةً لِّقَوْمٍ يَعْلَمُونَ
53
وَأَنجَيْنَا الَّذِينَ آمَنُوا وَكَانُوا يَتَّقُونَ
54
وَلُوطًا إِذْ قَالَ لِقَوْمِهِ أَتَأْتُونَ الْفَاحِشَةَ وَأَنتُمْ تُبْصِرُونَ
55
أَئِنَّكُمْ لَتَأْتُونَ الرِّجَالَ شَهْوَةً مِّن دُونِ النِّسَاءِ بَلْ أَنتُمْ قَوْمٌ تَجْهَلُونَ
56
فَمَا كَانَ جَوَابَ قَوْمِهِ إِلَّا أَن قَالُوا أَخْرِجُوا آلَ لُوطٍ مِّن قَرْيَتِكُمْ إِنَّهُمْ أُنَاسٌ يَتَطَهَّرُونَ
57
فَأَنجَيْنَاهُ وَأَهْلَهُ إِلَّا امْرَأَتَهُ قَدَّرْنَاهَا مِنَ الْغَابِرِينَ
58
وَأَمْطَرْنَا عَلَيْهِم مَّطَرًا فَسَاءَ مَطَرُ الْمُنذَرِينَ
59
قُلِ الْحَمْدُ لِلَّهِ وَسَلَامٌ عَلَى عِبَادِهِ الَّذِينَ اصْطَفَى آللَّهُ خَيْرٌ أَمَّا يُشْرِكُونَ
60
أَمَّنْ خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ وَأَنزَلَ لَكُم مِّنَ السَّمَاءِ مَاءً فَأَنبَتْنَا بِهِ حَدَائِقَ ذَاتَ بَهْجَةٍ مَّا كَانَ لَكُمْ أَن تُنبِتُوا شَجَرَهَا أَإِلَهٌ مَّعَ اللَّهِ بَلْ هُمْ قَوْمٌ يَعْدِلُونَ
61
أَمَّن جَعَلَ الْأَرْضَ قَرَارًا وَجَعَلَ خِلَالَهَا أَنْهَارًا وَجَعَلَ لَهَا رَوَاسِيَ وَجَعَلَ بَيْنَ الْبَحْرَيْنِ حَاجِزًا أَإِلَهٌ مَّعَ اللَّهِ بَلْ أَكْثَرُهُمْ لَا يَعْلَمُونَ
62
أَمَّن يُجِيبُ الْمُضْطَرَّ إِذَا دَعَاهُ وَيَكْشِفُ السُّوءَ وَيَجْعَلُكُمْ خُلَفَاءَ الْأَرْضِ أَإِلَهٌ مَّعَ اللَّهِ قَلِيلًا مَّا تَذَكَّرُونَ
63
أَمَّن يَهْدِيكُمْ فِي ظُلُمَاتِ الْبَرِّ وَالْبَحْرِ وَمَن يُرْسِلُ الرِّيَاحَ بُشْرًا بَيْنَ يَدَيْ رَحْمَتِهِ أَإِلَهٌ مَّعَ اللَّهِ تَعَالَى اللَّهُ عَمَّا يُشْرِكُونَ
64
أَمَّن يَبْدَأُ الْخَلْقَ ثُمَّ يُعِيدُهُ وَمَن يَرْزُقُكُم مِّنَ السَّمَاءِ وَالْأَرْضِ أَإِلَهٌ مَّعَ اللَّهِ قُلْ هَاتُوا بُرْهَانَكُمْ إِن كُنتُمْ صَادِقِينَ
65
قُل لَّا يَعْلَمُ مَن فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ الْغَيْبَ إِلَّا اللَّهُ وَمَا يَشْعُرُونَ أَيَّانَ يُبْعَثُونَ
66
بَلِ ادَّارَكَ عِلْمُهُمْ فِي الْآخِرَةِ بَلْ هُمْ فِي شَكٍّ مِّنْهَا بَلْ هُم مِّنْهَا عَمُونَ
67
وَقَالَ الَّذِينَ كَفَرُوا أَإِذَا كُنَّا تُرَابًا وَآبَاؤُنَا أَئِنَّا لَمُخْرَجُونَ
68
لَقَدْ وُعِدْنَا هَذَا نَحْنُ وَآبَاؤُنَا مِن قَبْلُ إِنْ هَذَا إِلَّا أَسَاطِيرُ الْأَوَّلِينَ
69
قُلْ سِيرُوا فِي الْأَرْضِ فَانظُرُوا كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ الْمُجْرِمِينَ
70
وَلَا تَحْزَنْ عَلَيْهِمْ وَلَا تَكُن فِي ضَيْقٍ مِّمَّا يَمْكُرُونَ
71
وَيَقُولُونَ مَتَى هَذَا الْوَعْدُ إِن كُنتُمْ صَادِقِينَ
72
قُلْ عَسَى أَن يَكُونَ رَدِفَ لَكُم بَعْضُ الَّذِي تَسْتَعْجِلُونَ
73
وَإِنَّ رَبَّكَ لَذُو فَضْلٍ عَلَى النَّاسِ وَلَكِنَّ أَكْثَرَهُمْ لَا يَشْكُرُونَ
74
وَإِنَّ رَبَّكَ لَيَعْلَمُ مَا تُكِنُّ صُدُورُهُمْ وَمَا يُعْلِنُونَ
75
وَمَا مِنْ غَائِبَةٍ فِي السَّمَاءِ وَالْأَرْضِ إِلَّا فِي كِتَابٍ مُّبِينٍ
76
إِنَّ هَذَا الْقُرْآنَ يَقُصُّ عَلَى بَنِي إِسْرَائِيلَ أَكْثَرَ الَّذِي هُمْ فِيهِ يَخْتَلِفُونَ
77
وَإِنَّهُ لَهُدًى وَرَحْمَةٌ لِّلْمُؤْمِنِينَ
78
إِنَّ رَبَّكَ يَقْضِي بَيْنَهُم بِحُكْمِهِ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْعَلِيمُ
79
فَتَوَكَّلْ عَلَى اللَّهِ إِنَّكَ عَلَى الْحَقِّ الْمُبِينِ
80
إِنَّكَ لَا تُسْمِعُ الْمَوْتَى وَلَا تُسْمِعُ الصُّمَّ الدُّعَاءَ إِذَا وَلَّوْا مُدْبِرِينَ
81
وَمَا أَنتَ بِهَادِي الْعُمْيِ عَن ضَلَالَتِهِمْ إِن تُسْمِعُ إِلَّا مَن يُؤْمِنُ بِآيَاتِنَا فَهُم مُّسْلِمُونَ
82
وَإِذَا وَقَعَ الْقَوْلُ عَلَيْهِمْ أَخْرَجْنَا لَهُمْ دَابَّةً مِّنَ الْأَرْضِ تُكَلِّمُهُمْ أَنَّ النَّاسَ كَانُوا بِآيَاتِنَا لَا يُوقِنُونَ
83
وَيَوْمَ نَحْشُرُ مِن كُلِّ أُمَّةٍ فَوْجًا مِّمَّن يُكَذِّبُ بِآيَاتِنَا فَهُمْ يُوزَعُونَ
84
حَتَّى إِذَا جَاءُوا قَالَ أَكَذَّبْتُم بِآيَاتِي وَلَمْ تُحِيطُوا بِهَا عِلْمًا أَمَّاذَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ
85
وَوَقَعَ الْقَوْلُ عَلَيْهِم بِمَا ظَلَمُوا فَهُمْ لَا يَنطِقُونَ
86
أَلَمْ يَرَوْا أَنَّا جَعَلْنَا اللَّيْلَ لِيَسْكُنُوا فِيهِ وَالنَّهَارَ مُبْصِرًا إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يُؤْمِنُونَ
87
وَيَوْمَ يُنفَخُ فِي الصُّورِ فَفَزِعَ مَن فِي السَّمَاوَاتِ وَمَن فِي الْأَرْضِ إِلَّا مَن شَاءَ اللَّهُ وَكُلٌّ أَتَوْهُ دَاخِرِينَ
88
وَتَرَى الْجِبَالَ تَحْسَبُهَا جَامِدَةً وَهِيَ تَمُرُّ مَرَّ السَّحَابِ صُنْعَ اللَّهِ الَّذِي أَتْقَنَ كُلَّ شَيْءٍ إِنَّهُ خَبِيرٌ بِمَا تَفْعَلُونَ
89
مَن جَاءَ بِالْحَسَنَةِ فَلَهُ خَيْرٌ مِّنْهَا وَهُم مِّن فَزَعٍ يَوْمَئِذٍ آمِنُونَ
90
وَمَن جَاءَ بِالسَّيِّئَةِ فَكُبَّتْ وُجُوهُهُمْ فِي النَّارِ هَلْ تُجْزَوْنَ إِلَّا مَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ
91
إِنَّمَا أُمِرْتُ أَنْ أَعْبُدَ رَبَّ هَذِهِ الْبَلْدَةِ الَّذِي حَرَّمَهَا وَلَهُ كُلُّ شَيْءٍ وَأُمِرْتُ أَنْ أَكُونَ مِنَ الْمُسْلِمِينَ
92
وَأَنْ أَتْلُوَ الْقُرْآنَ فَمَنِ اهْتَدَى فَإِنَّمَا يَهْتَدِي لِنَفْسِهِ وَمَن ضَلَّ فَقُلْ إِنَّمَا أَنَا مِنَ الْمُنذِرِينَ
93
وَقُلِ الْحَمْدُ لِلَّهِ سَيُرِيكُمْ آيَاتِهِ فَتَعْرِفُونَهَا وَمَا رَبُّكَ بِغَافِلٍ عَمَّا تَعْمَلُونَ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
Les fourmis (An-Naml)
1
T’â, Sîn. Voici les versets du Coran et d’un Livre explicite,
2
un guide et une bonne annonce aux croyants,
3
qui accomplissent la Salât, acquittent la Zakât et croient avec certitude en l’au-delà.
4
Quant à ceux qui ne croient pas en l’au-delà, Nous embellissons [à leurs yeux] leurs actions, et alors ils deviennent confus et hésitants.
5
Ce sont eux qui subiront le pire châtiment, tandis qu’ils seront dans l’au-delà les plus grands perdants.
6
Certes, c’est toi qui reçois le Coran, de la part d’un Sage, d’un Savant.
7
(Rappelle) quand Moïse dit à sa famille : « J’ai aperçu un feu ; je vais vous en apporter des nouvelles, ou bien je vous apporterai un tison allumé afin que vous vous réchauffiez ».
8
Lorsqu’il y arriva, on l’appela, - béni soit Celui qui est dans le feu et Celui qui est tout autour, et gloire à Allah, Seigneur de l’univers.
9
« O Moïse, c’est Moi, Allah le Tout Puissant, le Sage ».
10
Et : « Jette ton bâton ». Quand il le vit remuer comme un serpent, il tourna le dos [pour fuir] sans revenir sur ses pas. « N’aie pas peur, Moïse. Les Messagers n’ont point peur auprès de Moi.
11
Sauf celui qui a commis une injustice puis a remplacé le mal par le bien... alors Je suis Pardonneur et Miséricordieux ».
12
Et introduis ta main dans l’ouverture de ta tunique. Elle sortira blanche et sans aucun mal - un des neuf prodiges à Pharaon et à son peuple, car ils sont vraiment des gens pervers » -.
13
Et lorsque Nos prodiges leur parvinrent, clairs et explicites, ils dirent : « C’est là une magie évidente ! »
14
Ils les nièrent injustement et orgueilleusement, tandis qu’en eux-mêmes ils y croyaient avec certitude. Regarde donc ce qu’il est advenu des corrupteurs.
15
Nous avons effectivement donné à David et à Salomon une science ; et ils dirent : « Louange à Allah qui nous a favorisés à beaucoup de Ses serviteurs croyants ».
16
Et Salomon hérita de David et dit : « O hommes ! On nous a appris le langage des oiseaux ; et on nous a donné part de toutes choses. C’est là vraiment la grâce évidente.
17
Et furent rassemblées pour Salomon, ses armées de djinns, d’hommes et d’oiseaux, et furent placées en rangs.
18
Quand ils arrivèrent à la Vallée des Fourmis, une fourmi dit : « O fourmis, entrez dans vos demeures, [de peur] que Salomon et ses armées ne vous écrasent [sous leurs pieds] sans s’en rendre compte ».
19
Il sourit, amusé par ses propos et dit : « Permets-moi Seigneur, de rendre grâce pour le bienfait dont Tu m’as comblé ainsi que mes père et mère, et que je fasse une bonne œuvre que tu agrées et fais-moi entrer, par Ta miséricorde, parmi Tes serviteurs vertueux ».
20
Puis il passa en revue les oiseaux et dit : « Pourquoi ne vois-je pas la huppe ? est-elle parmi les absents ?
21
Je la châtierai sévèrement ! ou je l’égorgerai ! ou bien elle m’apportera un argument explicite ».
22
Mais elle n’était restée (absente) que peu de temps et dit : « J’ai appris ce que tu n’as point appris ; et je te rapporte de Saba’ une nouvelle sûre :
23
J’ai trouvé qu’une femme est leur reine, que de toute chose elle a été comblée et qu’elle a un trône magnifique.
24
Je l’ai trouvée, elle et son peuple, se prosternant devant le soleil au lieu d’Allah. Le Diable leur a embelli leurs actions, et les a détournés du droit chemin, et ils ne sont pas bien guidés.
25
Que ne se prosternent-ils devant Allah qui fait sortir ce qui est caché dans les cieux et la terre, et qui sait ce que vous cachez et aussi ce que vous divulguez ?
26
Allah ! Point de divinité à part Lui, le Seigneur du Trône Immense.
27
Alors, Salomon dit : « Nous allons voir si tu as dis la vérité ou si tu as menti.
28
Pars avec ma lettre que voici ; puis lance-la à eux ; ensuite tiens-toi à l’écart d’eux pour voir ce que sera leur réponse.
29
La reine dit : « O notables ! Une noble lettre m’a été lancée.
30
Elle vient de Salomon ; et c’est : « Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,
31
Ne soyez pas hautains avec moi et venez à moi en toute soumission ».
32
Elle dit : « O notables ! Conseillez-moi sur cette affaire : je ne déciderai rien sans que vous ne soyez présents (pour me conseiller) ».
33
Ils dirent : « Nous sommes détenteurs d’une force et d’une puissance redoutable. Le commandement cependant t’appartient. Regarde donc ce que tu veux ordonner ».
34
Elle dit : « En vérité, quand les rois entrent dans une cité ils la corrompent, et font de ses honorables citoyens des humiliés. Et c’est ainsi qu’ils agissent.
35
Moi, je vais leur envoyer un présent, puis je verrai ce que les envoyés ramèneront ».
36
Puis, lorsque [la délégation] arriva auprès de Salomon, celui-ci dit : « Est-ce avec des biens que vous voulez m’aider ? alors que ce qu’Allah m’a procuré est meilleur que ce qu’Il vous a procuré. Mais c’est vous plutôt qui vous réjouissez de votre cadeau.
37
Retourne vers eux. Nous viendrons avec des armées contre lesquelles ils n’auront aucune résistance, et nous les en expulserons tout humiliés et méprisés.
38
Il dit : « O notables ! Qui de vous m’apportera son trône avant qu’ils ne viennent à moi soumis ? »
39
Un djinn redoutable dit : « Je te l’apporterai avant que tu ne te lèves de ta place : pour cela, je suis fort et digne de confiance ».
40
Quelqu’un qui avait une connaissance du Livre dit : « Je te l’apporterai avant que tu n’aies cligné de l’œil ». Quand ensuite, Salomon a vu le trône installé auprès de lui, il dit : « Cela est de la grâce de mon Seigneur, pour m’éprouver si je suis reconnaissant ou si je suis ingrat. Quiconque est reconnaissant c’est dans son propre intérêt qu’il le fait, et quiconque est ingrat... alors mon Seigneur Se suffit à Lui-même et Il est Généreux ».
41
Et il dit [encore]: « Rendez-lui son trône méconnaissable, nous verrons alors si elle sera guidée ou si elle est du nombre de ceux qui ne sont pas guidés ».
42
Quand elle fut venue on lui dit : « Est-ce que ton trône est ainsi ? » Elle dit : « C’est comme s’il l’était ». - [Salomon dit]: « Le savoir nous a été donné avant elle ; et nous étions déjà soumis ».
43
Or, ce qu’elle adorait en dehors d’Allah l’empêchait (d’être croyante) car elle faisait partie d’un peuple mécréant.
44
On lui dit : « Entre dans le palais ». Puis, quand elle le vit, elle le prit pour de l’eau profonde et elle se découvrit les jambes. Alors, [Salomon] lui dit : « Ceci est un palais pavé de cristal ». - Elle dit : « Seigneur, je me suis fait du tort à moi-même : Je me soumets avec Salomon à Allah, Seigneur de l’univers ».
45
Nous envoyâmes effectivement vers les Thamûd leur frère Sâlih. [qui leur dit]: « Adorez Allah ». Et voilà qu’ils se divisèrent en deux groupes qui se disputèrent.
46
Il dit : « O mon peuple, pourquoi cherchez-vous à hâter le mal plutôt que le bien ? Si seulement vous demandiez pardon à Allah ? Peut-être vous serait-il fait miséricorde.
47
Ils dirent : « Nous voyons en toi et en ceux qui sont avec toi, des porteurs de malheur ». Il dit : « Votre sort dépend d’Allah. Mais vous êtes plutôt des gens qu’on soumet à la tentation.
48
Et il y avait dans la ville un groupe de neuf individus qui semaient le désordre sur terre et ne faisaient rien de bon.
49
Ils dirent : « Jurons par Allah que nous l’attaquerons de nuit, lui et sa famille. Ensuite nous dirons à celui qui est chargé de le venger : « Nous n’avons pas assisté à l’assassinat de sa famille, et nous sommes sincères ».
50
Ils ourdirent une ruse et Nous ourdîmes une ruse sans qu’ils s’en rendent compte.
51
Regarde donc ce qu’a été la conséquence de leur stratagème : Nous les fîmes périr, eux et tout leur peuple.
52
Voilà donc leurs maisons désertes à cause de leurs méfaits. C’est bien là un avertissement pour des gens qui savent.
53
Et Nous sauvâmes ceux qui avaient cru et étaient pieux.
54
[Et rappelle-leur] Lot, quand il dit à son peuple : « Vous livrez-vous à la turpitude [l’homosexualité] alors que vous voyez clair ».
55
Vous allez aux hommes au lieu de femmes pour assouvir vos désirs ? Vous êtes plutôt un peuple ignorant.
56
Puis son peuple n’eut que cette réponse : « Expulsez de votre cité la famille de Lot ! Car ce sont des gens qui affectent la pureté.
57
Nous le sauvâmes ainsi que sa famille, sauf sa femme pour qui Nous avions déterminé qu’elle serait du nombre des exterminés.
58
Et Nous fîmes pleuvoir sur eux une pluie (de pierres). Et quelle mauvaise pluie que celle des gens prévenus !
59
Dis : « Louange à Allah et paix sur Ses serviteurs qu’Il a élus ! » Lequel est meilleur : Allah ou bien ce qu’ils Lui associent ?
60
N’est-ce pas Lui qui a créé les cieux et la terre et qui vous a fait descendre du ciel une eau avec laquelle Nous avons fait pousser des jardins pleins de beauté. Vous n’étiez nullement capables de faire pousser leurs arbres. Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Non, mais ce sont des gens qui Lui donnent des égaux.
61
N’est-ce pas Lui qui a établi la terre comme lieu de séjour, placé des rivières à travers elle, lui a assigné des montagnes fermes et établi une séparation entre les deux mers, - Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Non, mais la plupart d’entre eux ne savent pas.
62
N’est-ce pas Lui qui répond à l’angoissé quand il L’invoque, et qui enlève le mal, et qui vous fait succéder sur la terre, génération après génération, - Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? C’est rare que vous vous rappeliez !
63
N’est-ce pas Lui qui vous guide dans les ténèbres de la terre et de la mer, et qui envoie les vents, comme une bonne annonce précédent Sa grâce. - Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Allah est Très Elevé au-dessus de ce qu’ils [Lui] associent.
64
N’est-ce pas Lui qui commence la création, puis la refait, et qui vous nourrit du ciel et de la terre. Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Dis : « Apportez votre preuve, si vous êtes véridiques ! »
65
Dis : « Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connaît l’Inconnaissable, à part Allah ». Et ils ne savent pas quand ils seront ressuscités !
66
Mais leurs sciences se sont rejointes au sujet de l’autre monde. Ils doutent plutôt là-dessus. Ou plutôt ils sont aveugles à son sujet.
67
Et ceux qui ne croient pas disent : « Est-ce que, quand nous serons poussière, nous et nos pères, est-ce que vraiment on nous fera sortir (de nos tombes) ?
68
Certes, on nous l’a promis à nous et à nos pères, auparavant. Ce ne sont que des contes d’anciens ! »
69
Dis : « Parcourez la terre et voyez ce qu’il est advenu des criminels ».
70
Et ne t’afflige pas sur eux et ne sois pas angoissé à cause de leur complot.
71
Et ils disent : « Pour quand cette promesse si vous êtes véridiques ? »
72
Dis : « Il se peut qu’une partie de ce que vous cherchez à hâter soit déjà sur vos talons ».
73
Certes, ton Seigneur est pourvoyeur de grâce aux hommes, mais la plupart d’entre eux ne sont pas reconnaissants.
74
Certes, ton Seigneur sait ce que cachent leurs poitrines et ce qu’ils divulguent.
75
Et il n’y a rien de caché, dans le ciel et la terre, qui ne soit dans un Livre explicite.
76
Ce Coran raconte aux Enfants d’Israël la plupart des sujets sur lesquels ils divergent,
77
cependant qu’il est pour les croyants un guide et une miséricorde.
78
Ton Seigneur décidera certes entre eux par Son jugement ; et Il est le Tout Puissant, le Sage.
79
Place donc ta confiance en Allah, car tu es de toute évidence dans la vérité et le bon droit.
80
Tu ne peux faire entendre les morts ni faire entendre l’appel aux sourds quand ils s’enfuient en tournant le dos.
81
Et tu ne peux non plus guider les aveugles hors de leur égarement. Tu ne feras entendre que ceux qui croient en Nos versets et se soumettent.
82
Et quand la Parole tombera sur eux, Nous leur ferons sortir de terre une bête qui leur parlera ; les gens n’étaient nullement convaincus de la vérité de Nos signes [ou versets].
83
Et le jour où Nous rassemblerons, de chaque communauté, une foule de ceux qui démentaient Nos révélations, et qu’ils seront placés en rangs.
84
puis, quand ils seront arrivés, [Allah] dira : « Avez-vous traité de mensonges Mes signes sans les avoir embrassés de votre savoir ? Ou que faisiez-vous donc ? »
85
Et la Parole leur tombera dessus à cause de leurs méfaits. Et ils ne pourront rien dire.
86
N’ont-ils pas vu qu’en vérité, Nous avons désigné la nuit pour qu’ils y aient du repos, et le jour pour voir ? Voilà bien des preuves pour des gens qui croient.
87
Et le jour où l’on soufflera dans la Trompe, tous ceux qui sont dans les cieux et ceux qui sont dans la terre seront effrayés, - sauf ceux qu’Allah a voulu [préserver] ! - Et tous viendront à Lui en s’humiliant.
88
Et tu verras les montagnes - tu les crois figées - alors qu’elles passent comme des nuages. Telle est l’œuvre d’Allah qui a tout façonné à la perfection. Il est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites !
89
Quiconque viendra avec le bien aura bien mieux, et ce jour-là, ils seront à l’abri de tout effroi.
90
Et quiconque viendra avec le mal... alors ils seront culbutés le visage dans le Feu. N’êtes-vous pas uniquement rétribués selon ce que vous œuvriez ? »
91
« Il m’a été seulement commandé d’adorer le Seigneur de cette Ville (la Mecque) qu’Il a sanctifiée, - et à Lui toute chose - et il m’a été commandé d’être du nombre des Musulmans,
92
et de réciter le Coran ». Quiconque se guide, c’est pour lui-même en effet qu’il se guide. Et quiconque s’égare..., alors dis : « Je ne suis que l’un des avertisseurs ».
93
Dis : « Louange à Allah ! Il vous fera voir Ses preuves, et vous les reconnaîtrez ». Ton Seigneur n’est pas inattentif à ce que vous faites.
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate XXVII.
Les Fourmis.
(An-Naml.)
Titre tire du vt. 18.Cette sourate est formée de trois parties dont l’ensemble constitue une homélie d’une parfaite harmonie.
[Introduction.]
1
T. S. Voici les aya de la Prédication et d’une Écriture explicite,
2
Direction et Bonne Nouvelle pour les Croyants
3
qui accomplissent la Prière, s’acquittent de l’Aumône et sont convaincus de la [Vie] Dernière.
4
[Aux yeux de] ceux qui ne croient point en la [Vie] Dernière, Nous avons paré leurs actions [de fausses apparences] et ils sont dans l’aveuglement.
5
Ce seront ceux-là qui auront le pire Tourment et qui, dans la [Vie] Dernière, seront les plus grands perdants.
6
En vérité [, Prophète !], tu reçois la Prédication de la part d’un [Seigneur] sage et omniscient.
[Histoire de Moïse.]
7
[Rappelle] quand Moïse dit à sa famille : « J’ai distingué un feu et je vais vous en rapporter une nouvelle ou un tison ardent : peut-être pourrez-vous vous chauffer. »
8
Quand il arriva à [ce feu], il fut crié : « Béni est Celui qui est dans le feu et qui est autour de Lui ! Gloire à Allah, Seigneur des Mondes !
9
O Moïse ! Je suis Allah, le Puissant, le Sage.
10

Facsimile Image Placeholder
Jette ton bâton ! » Quand [Moïse] vit [celui-ci] s’agitant comme des Djinns, il tourna le dos mais ne put faire un pas : « Moïse ! n’aie pas peur ! Devant Moi les Envoyés ne sauraient avoir peur.
11
Excepté ceux qui ont été injustes puis ont substitué du bien à du mal, car Je suis absoluteur et miséricordieux.
Note [édition originale] : La particule ’illâ « excepté » fait difficulté et ne donne pas de sens sûr. En désespoir de cause, l’exégèse propose de couper ainsi : 10. … : devant Moi les Envoyés ne sauraient avoir peur, 11. excepté ceux [parmi eux] qui ont été injustes. [Mais si] ensuite ils ont substitué du bien à du mal, Je suis absoluteur, etc. Mais cette interprétation suppose : 1° que les Prophètes sont peccables, — 2° que ṯumma signifie « mais si ensuite », — 3° que fa’innî « car » est explétif. Peut-être doit-on penser simplement à un vt. déplacé qui fait allusion à l’absolution donnée à des pécheurs repentants.
12
Entre ta main dans l’ouverture de ta tunique. Elle ressortira blanche [de lèpre] sans mal. » … Parmi neuf signes vers Pharaon et son peuple : c’était un peuple pervers.
Note [édition originale] : Les commt. s’efforcent d’expliquer Parmi neuf signes, mais le texte présente certainement ici une lacune.
13
Quand Nos signes vinrent à eux pour susciter leur clairvoyance, ils dirent : « Ceci est sorcellerie évidente ! »
14
Ils nièrent [Nos signes] avec injustice et orgueil, bien qu’ils fussent en eux-mêmes convaincus. Considère comment fut la fin de ces semeurs de scandales !
[Histoire de David et de Salomon.]
15
A David et à Salomon Nous avons certes accordé une Science et ils ont dit : « Louange à Allah qui nous a placés au-dessus de Ses serviteurs ayant la foi ! »
16
Salomon hérita de David et dit : « Hommes ! on nous a enseigné le langage des oiseaux, et, de toute chose, nous avons été comblés. En vérité, c’est là certes une faveur évidente ! »
17
Les troupes de Salomon formées de Djinns, de Mortels et d’Oiseaux furent rassemblées devant lui, divisées par groupes. [Elles se mirent en marche.]
18
Quand enfin elles arrivèrent à la Vallée des Fourmis, une fourmi dit : « Entrez, Fourmis, dans vos demeures [de peur] que Salomon et ses troupes ne vous écrasent sans le savoir ! »
19
A ces paroles, Salomon sourit et dit : « Seigneur ! permets-moi de
Facsimile Image Placeholder
[Te] remercier du bienfait dont Tu m’as comblé ainsi que mon père. [Fais] que j’accomplisse des œuvres pies que Tu agréeras et fais-moi entrer en Ta miséricorde, parmi Tes saints serviteurs ! »
20
[Salomon] passa en revue les oiseaux et dit : « Pourquoi ne vois-je pas la Huppe ? Serait-elle absente ?
Note [édition originale] : Ce récit sur la Huppe et sur la part qu’elle prend à la venue de la Reine de Saba auprès de Salomon se retrouve dans le second Targum ou paraphrase en araméen sur le Livre d’Esther, écrit probablement sous Justinien.
21
Certes, Je la tourmenterai cruellement ou l’égorgerai à moins qu’elle ne m’apporte une justification (sulṭân) explicite ! »
22
La Huppe demeura [absente] peu de temps et dit [à son arrivée] : « J’embrasse [en ma connaissance] ce que tu n’embrasses point, [ô Salomon !], et je t’apporte, sur les Sabâ’, une nouvelle sûre.
Note [édition originale] : Les Sabâ’. Ce nom est celui d’une tribu ancienne de l’Arabie méridionale et non d’un pays, comme l’usage en français le fait croire.
23
J’ai trouvé qu’une femme est leur reine, que de toute chose elle a été comblée et qu’elle a un trône magnifique.
24
Je l’ai trouvée, elle et son peuple, se prosternant devant le soleil, à l’exclusion d’Allah. Le Démon a paré pour eux leurs actions [de fausses apparences], les a détournés du Chemin et ils ne sont pas dans la bonne direction.
25
Que ne se prosternent-ils devant Allah qui fait sortir ce qui est latent, dans le ciel et [sur] la terre, et qui sait ce que vous cachez et ce que vous divulguez !
26
Allah — nulle divinité sauf Lui — est le Seigneur du Trône magnifique. »
27
[Salomon] dit : « Nous allons voir si tu dis vrai ou si tu es parmi les menteurs.
28
Pars avec cette missive (kitâb) et lance-la aux Sabâ’, puis tiens-toi à l’écart et regarde ce qu’ils répliqueront. »
Note [édition originale] : Text. : lance-la à eux.
29
[La Huppe accomplit sa mission] et [la Reine] dit : « O Conseil ! on m’a lancé une noble missive.
30
Elle est de Salomon et dit : « Au nom d’Allah, le Bienfaiteur miséricordieux.
31
Ne soyez pas superbes envers moi et venez à moi soumis (muslim) ! »
32
« O Conseil ! », continua [la Reine], « inspirez-moi en cette affaire ! Je ne déciderai rien dont vous ne me soyez témoins. »
33
— « Nous sommes », répondit le Conseil, « gens de force et de courage redoutable. L’affaire relève de toi. Considère ce que tu dois ordonner ! »
34

Facsimile Image Placeholder
[La Reine] dit : « Quand les rois entrent dans une cité, ils la saccagent et font, des nobles qui l’habitent, des misérables. Ainsi font [les rois].
35
Moi [au contraire], je vais envoyer un présent [à Salomon et à son peuple] et j’attendrai ce que rapporteront mes émissaires. »
36
Quand ceux-ci vinrent à Salomon, celui-ci dit : « Vous m’apportez des richesses mais ce qu’Allah m’a donné vaut mieux que ce qu’Il vous a donné. Bien loin de le croire, vous vous réjouissez de présents [semblables].
37
Retournez vers les vôtres ! Je marcherai certes contre eux avec des troupes auxquelles ils ne résisteront pas et nous les chasserons de leur pays, misérables et avilis. »
Note [édition originale] : Vers les vôtres. Text. : vers eux.
38
[Puis se tournant], il dit : « Conseil ! qui de vous m’apportera le trône [de la Reine] avant que [ses gens] ne viennent à moi soumis (muslim) ? »
39
Un rebelle des Djinns dit [alors] : « Moi, je l’apporterai avant que tu ne te lèves de ta place. En vérité, j’ai certes force de le faire et je suis fidèle. » [Salomon] dit : « Je veux plus prompt que lui. »
Note [édition originale] : ‛ifrîtun « un rebelle ». Sens donné par les commt. et que confirme l’antithèse avec le vt. 40.
40
Celui qui avait connaissance de l’Écriture dit : « Moi, je te l’apporterai avant que ton regard soit revenu vers toi. » Quand [Salomon] vit [le trône] posé près de lui, il s’écria : « Ceci [vient] de la faveur de mon Seigneur afin qu’Il éprouve si je serai reconnaissant ou ingrat. Celui qui est reconnaissant l’est pour soi-même. Celui qui est ingrat… Mon Seigneur est suffisant à Soi-même (ġaniyy) et généreux. »
Note [édition originale] : Il s’agit sans doute ici d’un démon rallié à Allah.
41
Il ajouta : « Rendez ce trône méconnaissable [à la Reine]. Nous regarderons si elle est dans la bonne direction ou du nombre de ceux qui n’y sont pas. »
42
[La Reine] étant venue, on lui dit : « Ton trône est-il ainsi ? » — « Il semble que c’est lui », répondit-elle. « On nous a donné la science avant ceci et nous avons été soumis à Dieu (muslim). »
Note [édition originale] : On nous a donné. Dans l’état actuel du texte, cette phrase est à mettre dans la bouche de la Reine. Cependant les commt., gênés par le vt. suiv., pensent qu’elle est proférée par Salomon et sa suite ; cf. GdQ qui suppose une lacune dans le texte.
43
Elle fut détournée par ce qu’elle adorait en dehors d’Allah et elle fut parmi un peuple infidèle.
44

Facsimile Image Placeholder
On lui dit [encore] : « Entre dans le palais ! » L’ayant vu, elle crut que c’était une pièce d’eau et, [retroussant sa robe], elle découvrit ses mollets. [Salomon] dit : « C’est un palais dallé de cristal. »
44
[45] — « Seigneur », dit-elle, « je me suis fait tort à moi-même. Avec Salomon, je me soumets à Allah, Seigneur des Mondes. »
[Histoire des Thamoud.]
45
[46] Certes, Nous avons envoyé aux Thamoud leur contribule Salih [afin qu’il leur dise] : « Adorez Allah ! » Et voici qu’ils se divisèrent en deux groupes, se prenant de querelle.
46
[47] [Salih leur] dit : « O mon peuple ! pourquoi appelez-vous plus promptement le Malheur que le Bonheur ? Que ne demandez-vous pardon à Allah ? Peut-être vous sera-t-il fait miséricorde. »
47
[48] « Nous tirons mauvais présage de toi et de ceux qui sont avec toi », répondirent-ils. — « Votre sort est au sein d’Allah », répliqua Salih. « Vous êtes un peuple soumis à une épreuve (fitna). »
48
[49] Or, dans la ville se trouvaient neuf personnages qui, sur la terre, sèment le scandale non la sainteté.
49
[50] Ils dirent : « Faisons par Allah serment mutuel de tuer la nuit [Salih] et les siens ! Puis nous dirons certes à celui chargé de le venger : « Nous n’avons pas été témoins de l’assassinat des siens. En vérité, nous sommes sincères ! »
50
[51] Ils ourdirent [cette] ruse mais Nous ourdîmes une [autre] ruse sans qu’ils le pressentissent.
Note [édition originale] : Ce trait montrant Allah ourdissant une « contre-ruse » va souvent apparaître désormais.
51
[52] Considère quelle fut la fin de leur ruse ! Nous les exterminâmes, eux et tout leur peuple.
52
[53] Voici leurs demeures désertes, [en punition] de ce qu’ils furent injustes. En vérité, en cela est un signe pour un peuple qui sait.
53
[54] Nous sauvâmes [cependant] ceux qui crurent et qui étaient pieux.
[Histoire de Loth.]
54
[55] [Rappelle] Loth quand il dit à son peuple : « Vous livrez-vous à la Turpitude alors que vous êtes clairvoyants ?
55
[56] Par concupiscence, en vérité, commettez-vous l’acte de chair avec des hommes et non avec des femmes ? Vraiment vous êtes un peuple ignorant toute loi. »
56

Facsimile Image Placeholder
[57] La seule réponse de son peuple fut : « Expulsez la famille de Loth, de notre cité ! Ce sont des gens qui affectent la pureté ! »
57
[58] Nous le sauvâmes lui et les siens, sauf sa femme, [car] Nous avions décrété qu’elle serait parmi ceux restés en arrière.
58
[59] Sur eux Nous fîmes tomber une pluie [maléfique]. Détestable est la pluie de ceux qui ont été avertis [en vain] !
[Bienfaisance divine.]
59
[60] Dis : « Louange à Allah et salut sur Ses serviteurs élus par Lui ! Allah est-Il [le] meilleur ou ce que [les Impies] [Lui] associent ? »
60
[61] Celui qui créa les cieux et la terre, qui fit descendre pour vous, du ciel, une pluie par laquelle Nous faisons pousser des jardins pleins de beauté dont vous ne sauriez faire pousser les arbres —, est-il une divinité à côté [de Lui], Allah ? Loin de croire [en Lui], ce peuple [Lui] donne des égaux !
61
[62] Celui qui, de la terre, fit un lieu stable, [qui] mit parmi elle des rivières, [qui] y mit des [montagnes] immobiles, [qui] mit une barrière entre les deux mers, est-il une divinité à côté [de Lui], Allah ? Loin de croire, la plupart ne savent point.
62
[63] Celui qui exauce le besogneux quand il Le prie, [qui] dissipe le mal et fait de vous les derniers détenteurs (ḫulafâ’) de la terre, est-il une divinité à côté [de Lui], Allah ? Combien peu ils sont édifiés !
63
[64] Celui qui vous dirige dans les ténèbres de la terre et de la mer et déchaîne les vents, signes annonciateurs de Sa miséricorde, est-il une divinité à côté [de Lui], Allah ? Combien Allah est plus auguste que ce qu’ils Lui associent !
64
[65] Celui qui donne la vie par une première création puis qui, [après la mort,] la redonne, [qui] vous attribue [les dons] du ciel et de la terre, est-il une divinité à côté [de Lui], Allah ? Dis : « Donnez votre probation si vous êtes sincères ! »
[Réponse aux Impies sur la venue de l’Heure.]
65
[66] Dis : « Ceux qui sont dans le ciel et [sur] la terre ne connaissent pas l’Inconnaissable. Seul Allah [le connaît mais] [les Impies] ne pressentent pas
65
[67] quand ils seront rappelés.
66
[68] Tout au contraire, leur science sur la [Vie] Dernière est déficiente.
Facsimile Image Placeholder
Loin d’y croire, ils sont dans le doute à son sujet ou plutôt ils sont aveugles sur elle. »
67
[69] Ceux qui sont infidèles ont dit : « Quand nous serons poussière, comme nos pères, serons-nous en vérité expulsés [de nos sépulcres ?]
68
[70] Certes, nous avons reçu promesse de cela, nous et nos pères, auparavant ! Ce ne sont qu’histoires des Anciens ! »
69
[71] Réponds[-leur] : « Allez par la terre et considérez quelle fut la fin des Coupables ! »
70
[72] Ne t’attriste pas sur eux [, Prophète !], et ne sois point dans l’angoisse du fait de ce qu’ils ourdissent !
71
[73] « Quand », demandent-ils, « sera cette promesse, si vous êtes sincères ? »
72
[74] Réponds[-leur] : « Peut-être une partie de ce dont vous appelez la venue est-elle déjà en croupe derrière vous. »
73
[75] En vérité, ton Seigneur est plein de bonté envers les Hommes, mais la plupart d’entre eux ne sont pas reconnaissants.
74
[76] En vérité, ton Seigneur connaît certes ce que cèlent leurs poitrines et ce qu’ils divulguent.
75
[77] Il n’est aucun mystère, dans le ciel et [sur] terre, qui ne soit fixé dans un écrit (kitâb) explicite.
[Réponse a ceux qui doutent de la prédication. Menace du Jugement Dernier.]
76
[78] Cette Prédication raconte aux Fils d’Israël la plus grande partie de ce sur quoi ils s’opposent.
77
[79] En vérité, elle est certes Direction et Miséricorde pour les Croyants.
78
[80] Ton Seigneur décide entre eux par Son arrêt et Il est le Puissant, l’Omniscient.
79
[81] Remets-t’en à Allah : tu es dans l’évidente Vérité.
80
[82] Tu ne saurais faire entendre les morts ni faire entendre cet appel aux sourds, quand ils tournent le dos.
81
[83] Tu n’es pas celui qui dirige les aveugles loin de leur égarement. Tu ne fais entendre que ceux qui croient en Nos signes et qui sont soumis [à Nous] (muslim).
82
[84] Quand la Parole tombera sur eux, Nous ferons pour eux sortir
Facsimile Image Placeholder
de terre une Bête qui leur parlera [et dira] que les Hommes n’étaient point convaincus de Nos signes.
Note [édition originale] : Cette Bête est nommée al-Jassâsa « l’Espionne » dans l’exégèse tardive. Tab. fournit sur elle des données pittoresques dont certaines remontent à ‛Abd-Allah ibn ‛Umar, mais dont on ne saurait affirmer qu’elles reflètent des conceptions contemporaines de Mahomet.
83
[85] Le jour où, de chaque communauté, Nous rassemblerons et répartirons par groupes une foule de ceux qui traitèrent Nos signes de mensonges,
84
[86] ils viendront enfin [à Nous] et Nous dirons : « Avez-vous traité Mes signes de mensonges alors que vous ne les embrassiez point en votre savoir ? Que faisiez-vous [hors cela] ? »
Note [édition originale] : Et Nous dirons. Text. : et il (= Allah) dira.
85
[87] Et la Parole tombera sur eux [en punition] de ce qu’ils auront été injustes et ils ne sauront parler.
86
[88] N’ont-ils pas vu que Nous avons fait la nuit pour qu’ils se reposent et le jour pour qu’il les éclaire ? En vérité, en cela sont certes des signes pour un peuple qui croit.
Note [édition originale] : Pour qu’il les éclaire. Text. : Nous avons fait le jour faisant voir.
87
[89] Le jour où il sera soufflé dans la Trompe [du Jugement Dernier] et où s’effraieront ceux qui sont dans les cieux et [sur] la terre — excepté ceux qu’Allah voudra —, [le jour où] tous viendront, en suppliants,
88
[90] où tu verras les montagnes que tu crois immobiles passer ainsi que font les nuages — miracle d’Allah qui œuvre bien toute chose [et] est très informé de ce que vous faites —,
89
[91] en ce jour, ceux qui viendront avec une bonne œuvre auront mieux que celle-ci et seront à l’abri de l’effroi,
90
[92] tandis que ceux qui viendront avec une mauvaise œuvre seront précipités face dans le Feu [et il leur sera dit] : « Êtes-vous récompensés pour autre chose que ce que vous faisiez ? »
[Mission réelle de Mahomet.]
91
[93] [Dis] : « J’ai seulement reçu ordre d’adorer le Seigneur de cette Ville qu’Il a déclarée sacrée. A Lui appartient toute chose ! J’ai reçu ordre d’être parmi les Soumis [à Lui] (muslim)
92
[94] et de communiquer la Prédication. » Quiconque est dans la bonne direction l’est pour soi-même et quiconque est égaré, dis[-lui] : « Je ne suis qu’un Avertisseur. »
93

Facsimile Image Placeholder
[95] Et dis [enfin] : « Louange à Allah ! Il vous fera voir Ses signes et vous les reconnaîtrez. Votre Seigneur n’est pas insoucieux de ce que vous faites. »
Note [édition originale] : Le texte porte rabbu-ka « ton Seigneur ».
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE LA FOURMY,
contenant quatre-vingt treize versets,
escrit à la Meque.
AU nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Dieu est tres-pur, il entend tout. Ces mysteres sont les mysteres de l’Alcoran, qui distingue la verité d’avec le mensonge,
2
il conduit les hommes au droict chemin, & annonce les joyes de Paradis à ceux qui croyent en la loy de Dieu,
3
qui font leurs oraisons au temps ordonné, qui payent les dixmes, & qui ont
Facsimile Image Placeholder
cognoissance de leur fin.
4
Ceux qui ne croyent pas au jour du Jugement, trouvent bon ce qu’ils font, & sont dans la confusion,
5
ils seront à la fin au nombre des gens perdus.
6
L’Alcoran t’a esté apporté de la part du tres-prudent qui sçait tout ;
7
Souviens toy que Moyse a dit à sa famille, je voids un feu, je m’en vais à luy, je vous en apporteray des nouvelles, je vous en apporteray une étincelle, peut-estre que vous en serez rechauffez,
8
lors qu’il a esté proche de ce feu il a oüy une voix qui luy a dit.
9
O Moise,
8
ce qui est dans ce feu, & ce qui est à l’entour est benit, Loüange est deuë à Dieu Seigneur de l’Univers,
9
je suis Dieu tout-puissant & eternel,
10
jette ton baston en terre ; Lors que Moise a veu mouvoir son baston comme s’il eust eu vie, il s’est retiré tout pensif, & ne retournoit plus ; N’aye pas peur de ce baston, mes Messagers & mes Prophetes n’ont point de peur auprés de moy,
11
celuy qui se convertira me trouvera clement & misericordieux,
12
mets ta main en ta pochette, elle en sortira blanche sans mal, elle sera une des neuf marques de ma toute-Puissance ; Pharaon & ses ministres sont entierement dévoyez,
13
lors qu’ils ont veu mes miracles ils ont dit que ce n’est que sortilege,
14
ils les ont mesprisés & ont augmenté leur impieté ; considere quelle est la fin des meschants, & comme ils ont esté exterminez.
15
Nous avons donné la science à David & à Salomon ; ils ont dit, Loüé soit Dieu qui nous a gratifié par dessus plusieurs de ses serviteurs qui ont crû en sa toute-Puissance ;
16
Salomon a esté heritier
Facsimile Image Placeholder
de David, & a dit au peuple, nous sçavons le langage des oyseaux, nous sçavons tout ce qu’on peur sçavoir, c’est une tres-grande grace.
17
L’armée de Salomon s’est un jour assemblée auprès de luy, composée d’hommes, de Demons & d’oyseaux,
18
il l’a conduit à la valée des fourmis, une fourmy leur Reine a crié. O fourmis entrez dans vos maisons afin que Salomon & ses troupes ne vous foulent aux pieds sans le cognoistre.
19
Salomon entendant ces paroles demeura quelque temps sans parler, & à la fin il se prit à rire, & dit, Seigneur sois en mon ayde, afin que je te remercie de tes bien-faicts, & des graces que tu as données à mon pere, si je fais bien, tu l’auras agreable, mets-moy par ta misericorde au nombre de ceux qui exaltent ta gloire ;
20
Il demanda la uppe, & dit, pourquoy ne voids-je pas la uppe ? est-elle au nombre des absents ?
21
je la chastieray, & la feray mourir si elle n’a une excuse legitime ;
22
peu de temps apres elle s’humilia devant Salomon, qui luy demanda d’où elle venoit, elle respondit, je viens de voir ce que tu ne voids pas, je viens du Royaume de Saba, d’où je t’apporte des nouvelles assurées ;
23
I’ay trouvé une femme leur Reyne qui a tout ce qui est necessaire à un Roy, elle
a
Correction de : à
un grand & magnifique trosne,
24
je l’ay treuvée elle & ses subiets qui adoroient le Soleil, le Diable leur faisoit trouver leur action agreable, il les a devoyez du droict chemin, & seront devoyez
25
jusques à ce qu’ils adorent un seul Dieu qui envoye la pluye du Ciel, & qui fait produire à la terre ses plantes & ses fruicts, qui sçait tout ce qui est
Facsimile Image Placeholder
dans le cœur des hommes & tout ce qu’ils disent ;
26
Dieu ! Il n’y a qu’un seul Dieu Seigneur de l’Univers.
27
Salomon dit, je verray bien tost si tu dis la verité ou si tu es au nombre des menteurs,
28
va luy porter cette lettre, & observe ce qu’elle & ses gens respondront.
29
(A son arrivée) cette Reyne dit à ses Ministres : O vous qui estes eslevez en dignité dans mes estats, on m’a donné une lettre
30
de la part de Salomon de cette teneur. Au nom de Dieu clement & misericordieux, ne vous eslevez pas contre moy & m’obeissez.
32
Donnez-moy conseil de ce que je dois faire, je ne feray rien sans vostre advis, & que vous ne le voyez de vos yeux :
33
Ils ont respondu, nostre bon-heur & nostre malheur dependent de toy, commande tout ce qui t’agrera nous t’obeïrons.
34
Elle a dit, lors que les Rois entrent dans une ville ils y apportent plusieurs desordres, ils abbaissent & humilient les principaux des habitans & les plus relevez, si Salomon & ses gens viennent icy ils en useront de la façon,
35
je trouve à propos de luy envoyer un Ambassadeur avec quelques presens, peut-estre qu’il prendra la volonté de s’en retourner.
36
Lors que l’Ambassadeur a esté arrivé auprés de Salomon, il luy a dit, m’apportez-vous des presens ? Dieu m’a donné plus de richesses qu’à vous, les presens vous resjouïssent par ce que vous les aymez ;
37
retournez à ceux qui vous ont envoyé, je les iray voir avec des forces si grandes qu’ils ne pourront pas resister, je les chasseray de leurs estats, & seront mal-heureux s’ils ne m’obeïssent ;
38
Alors il a dit à ses gens, Messieurs,
Facsimile Image Placeholder
Qui m’aportera le siege Royal de cette femme avant qu’elle & ses sujets m’obeyssent,
39
un d’entre les Demons luy dit, Je
Correction de : ie
l’apporteray avant que tu sois levé de ta place, je suis assez fort pour le porter, je le porteray fidellement.
40
Un de ceux qui estoient aupres de Salomon qui sçavoit les escriptures, dit, Je te l’apporteray dans un clein d’œil ; Lors que Salomon vit ce Trosne devant luy, il dit, Voila une grace de Dieu pour esprouver si je serai recognoissant de ses bienfaits
Note [édition originale] : Gelaldin dit qu’il sçavoit le nom de Dieu.
, celui qui remercie Dieu de ses graces fait ce qu’il doit, il n’a pas affaire de celui qui en est ingrat ; Je verrai si elle suit le droict chemin, ou si elle est au nombre des devoyez
Note [édition originale] : Cette Reyne se nommoit Balkis. Voy Gelaldin.
,
41
Ils changerent quelque chose en son siege Royal pour esprouver si elle le connoistroit lors qu’elle seroit arrivée aupres de Salomon ;
42
on le lui a monstré à son arrivée, & demandé si le sien estoit semblable, elle a dit, il lui ressemble comme lui mesme, Elle avoit connoissance du droit chemin,
43
mais ce que ses gens & elle adoroient au lieu de Dieu, l’avoit devoyée de l’obeyssance de sa divine Majesté.
44
On lui dist d’entrer dans une galerie, Lors qu’elle vid le pavé, elle crût que c’estoit de l’eau, & decouvrit sa jambe levant sa robbe de peur de la moüiller, Salomon lui dit que le pavé estoit de verre poli, & l’exhorta d’embrasser la loi de Dieu. Alors elle dit, Seigneur, je me suis fait tort à moi mesme de t’avoir offencé, je suis obeyssante avec Salomon, aux Commandemens du Dieu de l’Univers.
45
Nous avons envoyé Salhé à Temod, & ses gens pour les exhorter de n’adorer qu’un seul
Facsimile Image Placeholder
Dieu ;
46
il leur a dit, O peuple accourez à la misericorde de Dieu, si vous luy demandez pardon, vous serez pardonnez ;
47
Ils ont dit, Nous veux-tu mettre dans ton erreur ? & dans l’erreur de ceux qui sont avec toi ? Il a dit, Dieu vous chastiera vous estes des seditieux.
48
Ils estoient neuf personnes dans la ville qui sallissoient la terre, & ne faisoient point de bien,
49
ils avoient dit entr’eux, Tuons cette nuit le Prophete & ceux de sa suitte, nous dirons à ceux qui le chercheront que nous ne l’avons pas veu, ny ceux qui l’ont tué, & jurerons que nous disons la verité,
50
ils ont fait les fins, mais nous avons esté plus fin qu’eux, & ne l’ont pas connu,
51
considere quel a esté l’effet de leurs finesses, nous les avons exterminez avec leurs adherans,
52
& leurs maisons sont demeurees desertes à cause de leur impieté ; cela servira d’exemple à ceux qui ont connoissance de nostre toute-Puissance,
53
nous avons sauvé le Prophete & tous les vray-croyans qui estoient avec luy.
54
Souviens-toy de l’Histoire de Loth, qui a dit à ses concitoyens, Vous salirez vous tousjours dans l’ordure à la veuë les uns des autres ?
55
aimerez-vous les hommes plus que les femmes ? vous estes des ignorans ;
56
Ils ont respondu, Chassons Loth & sa famille de nostre ville, ils ne se salissent pas comme nous ;
57
Nous l’avons sauvé & toute sa famille excepté sa femme, elle est demeurée entre ceux qui ont esté chastiez,
58
nous avons fait pleuvoir sur eux une pluye qui leur a fait connoistre la rigueur de nos chastimens.
59
Dis leur, loüé soit Dieu qui
Facsimile Image Placeholder
extermine les Impies, & salut à tous ceux qu’il a esleu, ne sont ils pas plus heureux que ceux qui croyent qu’il y a plusieurs Dieux ?
60
Qui a creé les Cieux & la terre ? Qui a fait tomber la pluye du Ciel ? Qui a fait produire plusieurs jardins delicieux ? vous n’aviez pas le pouvoir de faire pousser les plantes sans l’ayde de Dieu, Certainement les infideles sont devoyez du droit chemin.
61
Qui a affermy la terre & fait couler les rivieres ? Qui a appesanty les montagnes ? Qui a mis la separation qui est entre les mers autre que Dieu ? La plus grande partie du monde ne le connoist pas.
62
Qui rend les hommes mal-heureux ? & qui les délivre d’affliction lors qu’ils l’invoquent ? Qui vous fait multiplier & laisser vostre posterité en terre autre que Dieu ? Neantmoins peu de gens l’en remercient ;
63
Qui vous conduit dans l’obscurité de la terre & de la mer ? Qui envoye les vents avant-coureurs de la pluye autre que Dieu ? il est tres-hault & tres-puissant, mais les Impies ne veulent pas considerer les effets de sa Toute-puissance.
64
Qui forme les hommes ? Qui les fait vivre, mourir & ressusciter ? Qui les enrichy des biens du Ciel & de la terre autre que Dieu ? Dis leur, Dites vos raisons, apportez vos arguments si ce que vous dites est veritable ;
65
dis leur, personne ne sçait ce qui est au Ciel & en la Terre, personne ne sçait le futur, le present & le passé que Dieu, les hommes sçavent ils le jour de la Resurrection ?
66
au contraire ils en doutent & sont aveuglez.
67
Les impies ont dit, Quoy ? Nous serons poussiere comme sont nos peres & nous sortirons
Facsimile Image Placeholder
des monuments ?
68
cela a esté cy-devant promis à nos peres & à nous, ce n’est que fable de vieilles gens :
69
dis leur, qu’ils considerent qu’elle a esté cy-devant la fin des meschants ;
70
ne t’afflige pas de ce qu’ils conspirent contre toy,
71
& de ce qu’ils demandent en quel temps ils verront la punition qu’on leur a promise :
72
dis leur, elle n’est pas esloignée de vous, vous vous y precipitez,
73
mais Dieu est pitoyable envers son peuple, neantmoins la plusgrande partie ne le remercie pas de sa grace,
74
ton Seigneur sçait tout ce qui est en leur cœur & tout ce qu’ils disent,
75
il n’y
a
Correction de : à
rien au Ciel ny en la Terre qui ne soit escrit dans un livre tres-intelligible,
76
l’Alcoran explique aux enfans d’Israel la plusgrande partie de leurs difficultez,
77
il les conduira au droict chemin, & delivrera des peines de l’Enfer ceux qui te croiront,
78
ton Seigneur les jugera au jour du Jugement, il est tout-Puissant & sage :
79
confie toy en Dieu, tu és au chemin de la verité,
80
les morts & les sourds ne t’escouteront pas, & les infidelles s’esloigneront de toy pensifs & estonnez,
81
tu ne dois pas conduire les aveugles, ny faire entendre les sourds, excepté ceux qui croiront en l’Alcoran, & seront obeïssants,
82
lorsque le temps sera venu de la punition qu’on leur a promise, nous ferons sortir un animal de dessous la terre qui leur parlera & dira, Le Peuple ne croid pas en la Loy de Dieu, il ne c onnoist pas ses miracles.
83
Souviens-toy du jour que j’assembleray un bon nombre de toutes les nations qui ont desobey à mes commandements, pour rendre compte de leurs
Facsimile Image Placeholder
actions :
84
Je leur diray, vous avez dementy mes Prophetes, vous ne sçaviez pas ce que vous disiez, qu’avez vous fait ?
85
Alors ils seront chastiez de leurs pechez, & seront sans excuse, ils ne diront pas un mot.
86
Les infidelles ne voyent-ils pas que nous avons creé la nuit pour reposer & le jour pour travailler ? Cela est une marque de ma toute Puissance ;
87
Souviens-toy du jour que l’Ange sonnera la trompette, & que tout ce qui est au Ciel & en la Terre tremblera de peur, excepté ceux qui seront en la grace de Dieu,
88
ce jour tu verras les montagnes suspenduës cheminer comme les nuës, ce sera une œuvre de Dieu qui a creé toute chose, & qui sçait la fin de toute chose,
89
celuy qui aura fait de bonnes œuvres en sera recompensé, il sera sans apprehension,
90
& ceux qui auront mal fait demeureront dedans le feu d’Enfer ; On leur dira, n’estes vous pas chastiez selon vos demerites.
91
Dis au peuple, je vous ordonne d’adorer le Seigneur de cette ville privilegiée
Note [édition originale] : C’est la Meque, Voy Gelaldin.
, tout luy appartient, je vous recommande de croire en l’unité de sa divine Majesté,
92
& d’estudier l’Alcoran, qui bien fera bien trouvera. Dis
à
Correction de : a
celuy qui sera devoyé, je ne suis envoyé que pour prescher les tourmens de l’Enfer ;
93
Dis aux vray-croyans, loüé soit Dieu qui vous a fait voir ses miracles, & qui vous a donné la cognoissance du droict chemin, ton Seigneur n’est pas ignorant de ce qu’ils font.
Facsimile Image Placeholder
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA XXXVII
In n. etc.
1
Haec sunt secreta Alchorani huius, libri clari,
2
Note [édition originale] : Alcoran commendat subinde : quum uendibili uino nihil opus sit hedera suspensa, neque praeconio.
uiam rectam docentis,
3
et spem bonam pollicentis orantibus, et decimantibus recte dieique futurae credentibus.
4
Incredulis autem, alio saeculo perdendis,
5
malumque grauissimum passuris,
4
suos actus pulchros apparere fecimus. Ipsi quidem caeci sunt.
6
Tibi quidem hunc Alchoran ego Deus sapiens, et optime cuncta disponens, tradidi.
7
Moyses allocutus suam mulierem de foco uiso, unde pollicitus est se laturum illi partem ad calefaciendum se, seu quem rumorem commodum
8
adueniens illuc hoc a me uerbum audiuit :
Note [édition originale] : Moysis cum deo colloquium repetit, non ut in Exodo legimus.
9
Ego Deus mitis, mundi dominus, in nullis sollicitus,
8
in ignem tibi proficuum, et etiam † cuicunque poscenti
Note [édition originale] :
Circunquaque
Correction de : Circunquaeque
positis.
statuo, qui sum incompraehensibilis
9
et sapientissimus,
10
teque tuum proiicere baculum praecipio. Illum itaque proiectum Moyses uidens, et quasi quid erroneum uel daemoniacum moueri, statione relicta timens retrocessit. Quem Deus consolans inquit : O Moyses, nullus apud me quisquam expauescat legatus, nisi tantum malefactor.
11
Gerentem uice mali bonum, ego ueniam faciens pie suscipio.
12
Tua manus in sinu tuo posita, candidissima redibit. Illo deinceps ad Pharaonem gentemque suam malam profecto, nouem cum uirtutibus,
14
illi praesumptuosi negabant eas,
13
licet ueras agnitas, incantationibus annumerando.
14
Quis eorum malorum finis erat, percipito.
15
Dauid item et Salomoni sapientiam simul et abundantiam, unde nobis grates soluerunt, prae caeteris bonis dedimus.
16
Salomon quidem Dauid sui patris haeres constitutus, inquit :
Note [édition originale] : Salomoni Iudaica figmenta attribuit, ut supra.
Ego quidem garritus
Facsimile Image Placeholder
auium noticiam didici, et prae caeteris Deo dante pluribus bonis abundo.
17
Deinceps ille suis cum exercitibus tum daemonum tum hominum, tum auium ipsum glorificantium, ad locum formicarum usque peruenti.
18
Quarum una persuadente caeteris suarum cauearum ingressum, ne a Salomone suisque nesciis conculcarentur,
19
Salomon subrisit dicens : Tu Deus immensa tua pietate mihi uim et effectum tribue, ut de hoc commodo caeterisque bonis mihi patrique meo collatis, te digne glorificem, opusque gratum peragam, uirisque bonis aequalis existam.
20
Auibus deinceps aspectis, uppupaque non reperta, qua lateret, quaesiuit.
21
¶ Ipsi quidem malum uel mortem immittam, nisi mihi aliquos rumores retulerit.
22
Eo itaque paulisper immorato, illa ueniens inquit : Ego de Saba quidem tibi rumorem ueracem afferens, rem amplector tibi minime cognitam.
23
Est ibi namque mulier omnibus imperans, omnibus abundans, alta maiestatis sede quiescens,
Note [édition originale] : De regina Saba fabulatur magnifice, ut ad Salomonem uenerit.
24
cui gentique suae solem adorantibus Dei loco, diabolus cultum suum pulchrum † reputans,
Note [édition originale] : † Al. repraesentans.
eos aberrare coëgit.
25
Non adorabant enim Deum cognitorem omnium occultorum, coelestium atque terrestrium, et uocum ac cogitationum,
26
throni dominum, praeter quem non est alius deus.
27
Respondit Salomon : Ad tui dicti probationem,
28
hanc meam chartam illis affer, et reuertere, ut quid acturi sint, nobis innotescat.
Illam itaque uisam magnatibus aduocatis regina perlegit,
30
in ea uidens nomen Salomonis.
32
¶ Illi igitur magnates consulenti, quid sibi uideretur inde gerendum esse, cum nil nisi consilio suo faceret,
33
responderunt illi : Nos quidem fortes et audaces atque potentes, tuo semper praecepto parebimus. Tuum itaque uelle compleatur.
34
Quibus illa respondit : Cum illi quidem potentissimi uillam quamlibet ingressi funditus eam proruant, suosque potentes deprimant,
35
illis tributum mittam per nuncios aliquos, ut per eos ipsorum uelle percipiam.
36
Eos deinde profectos Salomon uidens, quaesiuit : An mihi pecunia uestra, unde plurimum gaudetis, proficere studetis ? Nonne mihi Deus maiorem et meliorem commisit ?
37
Eam potius referte. Ego quidem cum exercitibus intolerabilibus uobis superueniam, uosque dedecoratos eiiciam.
38
Illis itaque discedentibus, Salomoneque suum populum sciscitante, an eorum quis reginam in sede suae maiestatis prius adduceret, quam ipsa cum suis credens accederet ?
39
pollicitus est, diabolorum quidem arte magica praecellens et efficax, se ducturum eam sic coram absque laesione, priusquam a loco suo discederet. Huius namque rei potens extitit.
40
¶ Vir autem quidam librorum peritia perfectus, pollicitus est se facturum illud prius etiam, quam ad se suos oculos diuergeret. His perceptis Salomon inquit, His suis muneribus mihi collatis Deus me pertemptat, an illi digne gratias et gloriam inde referam. Omnibus autem hoc facientibus, suae prodest animae : non agentem, Deus omnium dator parum curat.
41
Sede quidem sua iussu Salomonis in aliam redacta formam, ut sic perciperetur, an sui memor, an immemor esset illa,
42
aduectam quaerebant, an sua sedes talis esset ?
43
Quam talem ex opinione sua perhibebat illa, et ab eius cultu quem adorabat Dei loco discessit. Fuit enim incredula.
44
Quae pauimentum ingredi iussa, putans hoc esse aquam, pannis erectis crura detexit, ut transuadaret. Salomoni uero innuenti, hoc uitreum esse, illa respondit : Quis mihi nocumentum uel impedimentum intulit, iam credenti cum Salomone in Deum totius mundi regem ?
45
Note [édition originale] : Schale ad Themut.
¶ Schale missus genti Themut, ut ei Deum adorare persuaderet, cum illius disgregate altera pars alteri controuersaretur,
46
quaesiuit, cur potius ad
Facsimile Image Placeholder
bonum quam malum illa mala properaret ? Si ueniam a Deo postularet, adipisceretur.
47
Responderunt : Tune tuique fautores estis nobis augurium ? Quibus ille : Apud Deum tantum est auguriorum effectus atque peritia : quod uos nescitis.
48
Note [édition originale] : Medina regio
In Medina manebant nouem cohortes terrarum uastatores, boni uero nullius authores.
49
¶ Illi quidem per Deum asserebant, se peremturos eum mulieremque suam noctu, dicturosque petentibus, se nullatetenus eorum interfectores nouisse, hocque probaturos.
50
Illis autem dolosis et proditoribus nos callidiores, ingenium ab illis improuisum obiecimus.
51
Ob suas namque malicias eos destruximus,
52
suasque domos euacuauimus :
53
credentes autem atque timentes saluauimus. Ex hoc autem sapientes mirari queunt.
54
Note [édition originale] : Loth.
Loth autem suam gentem increpanti,
55
quoniam uiris abutentes, suis neglectis foeminis, insaniebant,
56
respondebat : Ille, gensque sua tota balneis utentes eiiciantur.
57
Nos autem eum, omnesque suos fautores, praeter foeminam suam annosam atque decrepitam, liberantes,
58
residuos per pluuiam castigatis incredulis pessimam secuimus.
59
¶ Gratia diuina salusque super Dei gentem electam, incredulae praecellentem.
60
Note [édition originale] : Disputat unum Deum uerum esse colendum.
Quis aquas ad speciosarum arborum ortum e coelis demisit, omniaque creauit, nisi Deus ? Hi uero nil creare potentes, a recto digrediuntur.
61
Quis item terram stabilitate fundauit, et in ea montes et aquas ac maria distinxit ? uentis obedientibus imperat ?
62
indigentibus inuocando respondet, et malum aufert ? caeterosque caeterorum uicarios efficit ?
63
in umbra noctis terra marique ducatum praebet, praeter Deum ?
64
Item ipse quidem primus creator omnium, omnia secundo uiuificabit : uictum e coelo terraque tribuit. Vestri tamen plures immemores et negligentes sunt omnium harum Dei uirtutum, collatorumque beneficiorum. Ipsi quidem omnium altissimo molestum est, quod illi participem ponunt, praeter quem non est alius Deus : nec ipsi suum dictum demonstrare queunt.
65
Praeter ipsum autem nemo scit coeli terraeque secreta, nec horae publicae resurrectionis :
66
Unde plures † ambiguiter ratiocinantur ut caeci.
Note [édition originale] : † ambigunt renuunt ut caeci.
67
Note [édition originale] : Resurrectio generalis mortuorum.
Dicunt enim : Nos patresque nostri in terram et ossa redacti, quomodo resuscitabimur ?
68
Hoc tamen antiquorum dictum mirabile, nobis nostrisque patribus saepius est relatum.
69
¶ Tu uero caeteris persuade, ut per terras eant fines malorum perscrutatum,
70
nil curans de illis, nec inde sollicitus,
71
quod quaerunt : Quando continget hora illa, si ueritatis es conscius ?
72
Quibus tu respondeas : Forsan cito.
73
Deus est autem in suam gentem beneficus, licet pluribus ingratis,
74
qui suorum secreta cordium dinoscit.
75
Liber enim euidens et clarus, nullum occultum praetermittit.
76
Note [édition originale] : Alcoran explicare quaestiones controuersas Iudaeorum.
Hic Alchoran filiis Israël maximam partem eorum, in quibus dissident, patefacit,
77
uiam rectam et ueniam bene credentibus ostendens.
78
Deus autem omnia noscens, suo iudicio cunctorum controuersias discutiet.
79
¶ Tu super uerum euidens confirmatus, Deique tutelae subiectus,
80
Note [édition originale] : Non omnes capaces Alcorani.
nec mortuos seu surdos, quoniam in errorem diuertunt Dei praeceptum audite,
81
nec caecis uiam rectam ad erroris sui repulsam aperire,
82
nullos tandem nisi bonos, praeceptisque nostris parentes corrigere perfecte poteris.
83
Quando nostrum mandatum illis accidet, et incumbet illis, quoniam infirmi sunt, bestiam e terra colloquentem producemus die,
Note [édition originale] : Bestiae loquentes, nimirum ut asina Balaam.
qua partes quarumque gentium nobis contradicentes coadunabimus, dimouentes eas incarcerabimus.
84
Quibus aduenientibus dicemus : Vos nescientes et obdurati nostris praeceptis contradixistis : uos quid sciuistis ?
85
Ob suum malefactum elingues, mutique fient.
86
Nonne uident, nos noctem quieti somnoque, diemque luci deputasse ? Hoc
Facsimile Image Placeholder
quidem sapientibus est mirandum.
87
Die sonitus buccinae uniuersa coeli terraeque turbata, nisi quem Deus uoluerit, cito uenient,
Note [édition originale] : Iudicii ultimi horrenda facies malis,
88
montes uisu congelati, sicut nubes promouebuntur, Deo hoc faciente : qui cunctorum actus dinoscens, omnia sapienter et optime fecit.
89
¶ Cum beneficio ueniens, optimum munus inueniet, turbationis illius diei securus, et intimidus mansurus.
90
Afferens autem peccata, faciem suam in ignem subuertet. Unicuique merces pro suorum operum modo rependetur.
91
Note [édition originale] : Mandata Machumeti a Deo.
Mihi quidem non est iniunctum, nisi dominum ciuitatis Haram adorare, et in eum credere cuius sunt uniuersa,
92
et Alchoran hominibus euidenter legere, et per ipsum castigare. Opus autem cuiusque sibi respondebit.
93
Deum glorifica, et suppliciter adora, qui te suas uirtutes edocens, tuorum operum nullatenus erit negligens.