Bibliographic Information

Sourate 31 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless31

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة لقمان
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
الم
2
تِلْكَ آيَاتُ الْكِتَابِ الْحَكِيمِ
3
هُدًى وَرَحْمَةً لِّلْمُحْسِنِينَ
4
الَّذِينَ يُقِيمُونَ الصَّلَاةَ وَيُؤْتُونَ الزَّكَاةَ وَهُم بِالْآخِرَةِ هُمْ يُوقِنُونَ
5
أُولَئِكَ عَلَى هُدًى مِّن رَّبِّهِمْ وَأُولَئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ
6
وَمِنَ النَّاسِ مَن يَشْتَرِي لَهْوَ الْحَدِيثِ لِيُضِلَّ عَن سَبِيلِ اللَّهِ بِغَيْرِ عِلْمٍ وَيَتَّخِذَهَا هُزُوًا أُولَئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ مُّهِينٌ
7
وَإِذَا تُتْلَى عَلَيْهِ آيَاتُنَا وَلَّى مُسْتَكْبِرًا كَأَن لَّمْ يَسْمَعْهَا كَأَنَّ فِي أُذُنَيْهِ وَقْرًا فَبَشِّرْهُ بِعَذَابٍ أَلِيمٍ
8
إِنَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَهُمْ جَنَّاتُ النَّعِيمِ
9
خَالِدِينَ فِيهَا وَعْدَ اللَّهِ حَقًّا وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ
10
خَلَقَ السَّمَاوَاتِ بِغَيْرِ عَمَدٍ تَرَوْنَهَا وَأَلْقَى فِي الْأَرْضِ رَوَاسِيَ أَن تَمِيدَ بِكُمْ وَبَثَّ فِيهَا مِن كُلِّ دَابَّةٍ وَأَنزَلْنَا مِنَ السَّمَاءِ مَاءً فَأَنبَتْنَا فِيهَا مِن كُلِّ زَوْجٍ كَرِيمٍ
11
هَذَا خَلْقُ اللَّهِ فَأَرُونِي مَاذَا خَلَقَ الَّذِينَ مِن دُونِهِ بَلِ الظَّالِمُونَ فِي ضَلَالٍ مُّبِينٍ
12
وَلَقَدْ آتَيْنَا لُقْمَانَ الْحِكْمَةَ أَنِ اشْكُرْ لِلَّهِ وَمَن يَشْكُرْ فَإِنَّمَا يَشْكُرُ لِنَفْسِهِ وَمَن كَفَرَ فَإِنَّ اللَّهَ غَنِيٌّ حَمِيدٌ
13
وَإِذْ قَالَ لُقْمَانُ لِابْنِهِ وَهُوَ يَعِظُهُ يَا بُنَيَّ لَا تُشْرِكْ بِاللَّهِ إِنَّ الشِّرْكَ لَظُلْمٌ عَظِيمٌ
14
وَوَصَّيْنَا الْإِنسَانَ بِوَالِدَيْهِ حَمَلَتْهُ أُمُّهُ وَهْنًا عَلَى وَهْنٍ وَفِصَالُهُ فِي عَامَيْنِ أَنِ اشْكُرْ لِي وَلِوَالِدَيْكَ إِلَيَّ الْمَصِيرُ
15
وَإِن جَاهَدَاكَ عَلَى أَن تُشْرِكَ بِي مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ فَلَا تُطِعْهُمَا وَصَاحِبْهُمَا فِي الدُّنْيَا مَعْرُوفًا وَاتَّبِعْ سَبِيلَ مَنْ أَنَابَ إِلَيَّ ثُمَّ إِلَيَّ مَرْجِعُكُمْ فَأُنَبِّئُكُم بِمَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ
16
يَا بُنَيَّ إِنَّهَا إِن تَكُ مِثْقَالَ حَبَّةٍ مِّنْ خَرْدَلٍ فَتَكُن فِي صَخْرَةٍ أَوْ فِي السَّمَاوَاتِ أَوْ فِي الْأَرْضِ يَأْتِ بِهَا اللَّهُ إِنَّ اللَّهَ لَطِيفٌ خَبِيرٌ
17
يَا بُنَيَّ أَقِمِ الصَّلَاةَ وَأْمُرْ بِالْمَعْرُوفِ وَانْهَ عَنِ الْمُنكَرِ وَاصْبِرْ عَلَى مَا أَصَابَكَ إِنَّ ذَلِكَ مِنْ عَزْمِ الْأُمُورِ
18
وَلَا تُصَعِّرْ خَدَّكَ لِلنَّاسِ وَلَا تَمْشِ فِي الْأَرْضِ مَرَحًا إِنَّ اللَّهَ لَا يُحِبُّ كُلَّ مُخْتَالٍ فَخُورٍ
19
وَاقْصِدْ فِي مَشْيِكَ وَاغْضُضْ مِن صَوْتِكَ إِنَّ أَنكَرَ الْأَصْوَاتِ لَصَوْتُ الْحَمِيرِ
20
أَلَمْ تَرَوْا أَنَّ اللَّهَ سَخَّرَ لَكُم مَّا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الْأَرْضِ وَأَسْبَغَ عَلَيْكُمْ نِعَمَهُ ظَاهِرَةً وَبَاطِنَةً وَمِنَ النَّاسِ مَن يُجَادِلُ فِي اللَّهِ بِغَيْرِ عِلْمٍ وَلَا هُدًى وَلَا كِتَابٍ مُّنِيرٍ
21
وَإِذَا قِيلَ لَهُمُ اتَّبِعُوا مَا أَنزَلَ اللَّهُ قَالُوا بَلْ نَتَّبِعُ مَا وَجَدْنَا عَلَيْهِ آبَاءَنَا أَوَلَوْ كَانَ الشَّيْطَانُ يَدْعُوهُمْ إِلَى عَذَابِ السَّعِيرِ
22
وَمَن يُسْلِمْ وَجْهَهُ إِلَى اللَّهِ وَهُوَ مُحْسِنٌ فَقَدِ اسْتَمْسَكَ بِالْعُرْوَةِ الْوُثْقَى وَإِلَى اللَّهِ عَاقِبَةُ الْأُمُورِ
23
وَمَن كَفَرَ فَلَا يَحْزُنكَ كُفْرُهُ إِلَيْنَا مَرْجِعُهُمْ فَنُنَبِّئُهُم بِمَا عَمِلُوا إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ بِذَاتِ الصُّدُورِ
24
نُمَتِّعُهُمْ قَلِيلًا ثُمَّ نَضْطَرُّهُمْ إِلَى عَذَابٍ غَلِيظٍ
25
وَلَئِن سَأَلْتَهُم مَّنْ خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ لَيَقُولُنَّ اللَّهُ قُلِ الْحَمْدُ لِلَّهِ بَلْ أَكْثَرُهُمْ لَا يَعْلَمُونَ
26
لِلَّهِ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ إِنَّ اللَّهَ هُوَ الْغَنِيُّ الْحَمِيدُ
27
وَلَوْ أَنَّمَا فِي الْأَرْضِ مِن شَجَرَةٍ أَقْلَامٌ وَالْبَحْرُ يَمُدُّهُ مِن بَعْدِهِ سَبْعَةُ أَبْحُرٍ مَّا نَفِدَتْ كَلِمَاتُ اللَّهِ إِنَّ اللَّهَ عَزِيزٌ حَكِيمٌ
28
مَّا خَلْقُكُمْ وَلَا بَعْثُكُمْ إِلَّا كَنَفْسٍ وَاحِدَةٍ إِنَّ اللَّهَ سَمِيعٌ بَصِيرٌ
29
أَلَمْ تَرَ أَنَّ اللَّهَ يُولِجُ اللَّيْلَ فِي النَّهَارِ وَيُولِجُ النَّهَارَ فِي اللَّيْلِ وَسَخَّرَ الشَّمْسَ وَالْقَمَرَ كُلٌّ يَجْرِي إِلَى أَجَلٍ مُّسَمًّى وَأَنَّ اللَّهَ بِمَا تَعْمَلُونَ خَبِيرٌ
30
ذَلِكَ بِأَنَّ اللَّهَ هُوَ الْحَقُّ وَأَنَّ مَا يَدْعُونَ مِن دُونِهِ الْبَاطِلُ وَأَنَّ اللَّهَ هُوَ الْعَلِيُّ الْكَبِيرُ
31
أَلَمْ تَرَ أَنَّ الْفُلْكَ تَجْرِي فِي الْبَحْرِ بِنِعْمَتِ اللَّهِ لِيُرِيَكُم مِّنْ آيَاتِهِ إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَاتٍ لِّكُلِّ صَبَّارٍ شَكُورٍ
32
وَإِذَا غَشِيَهُم مَّوْجٌ كَالظُّلَلِ دَعَوُا اللَّهَ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ فَلَمَّا نَجَّاهُمْ إِلَى الْبَرِّ فَمِنْهُم مُّقْتَصِدٌ وَمَا يَجْحَدُ بِآيَاتِنَا إِلَّا كُلُّ خَتَّارٍ كَفُورٍ
33
يَا أَيُّهَا النَّاسُ اتَّقُوا رَبَّكُمْ وَاخْشَوْا يَوْمًا لَّا يَجْزِي وَالِدٌ عَن وَلَدِهِ وَلَا مَوْلُودٌ هُوَ جَازٍ عَن وَالِدِهِ شَيْئًا إِنَّ وَعْدَ اللَّهِ حَقٌّ فَلَا تَغُرَّنَّكُمُ الْحَيَاةُ الدُّنْيَا وَلَا يَغُرَّنَّكُم بِاللَّهِ الْغَرُورُ
34
إِنَّ اللَّهَ عِندَهُ عِلْمُ السَّاعَةِ وَيُنَزِّلُ الْغَيْثَ وَيَعْلَمُ مَا فِي الْأَرْحَامِ وَمَا تَدْرِي نَفْسٌ مَّاذَا تَكْسِبُ غَدًا وَمَا تَدْرِي نَفْسٌ بِأَيِّ أَرْضٍ تَمُوتُ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
Luqman
1
Alif, Lâm, Mîm.
2
Voici les versets du Livre plein de sagesse,
3
c’est un guide et une miséricorde aux bienfaisants,
4
qui accomplissent la Salât, acquittent la Zakât et qui croient avec certitude en l’au-delà.
5
Ceux-là sont sur le chemin droit de leur Seigneur et ce sont eux les bienheureux.
6
Et, parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant.
7
Et quand on lui récite Nos versets, il tourne le dos avec orgueil, comme s’il ne les avait point entendus, comme s’il y avait un poids dans ses oreilles. Fais-lui donc l’annonce d’un châtiment douloureux.
8
Ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres auront les Jardins des délices,
9
pour y demeurer éternellement, - c’est en vérité une promesse d’Allah-. C’est Lui le Puissant, le Sage.
10
Il a créé les cieux sans piliers que vous puissiez voir ; et Il a enfoncé des montagnes fermes dans la terre pour l’empêcher de basculer avec vous ; et Il y a propagé des animaux de toute espèce. Et du ciel, Nous avons fait descendre une eau, avec laquelle Nous avons fait pousser des plantes productives par couples de toute espèce.
11
« Voilà la création d’Allah. Montrez-Moi donc ce qu’ont créé, ceux qui sont en dehors de Lui ? » Mais les injustes sont dans un égarement évident.
12
Nous avons effectivement donné à Luqmân la sagesse : « Sois reconnaissant à Allah, car quiconque est reconnaissant, n’est reconnaissant que pour soi-même ; quant à celui qui est ingrat... En vérité, Allah se dispense de tout, et Il est digne de louange ».
13
Et lorsque Luqmân dit à son fils tout en l’exhortant : « O mon fils, ne donne pas d’associé à Allah, car l’association à [Allah] est vraiment une injustice énorme. »
14
Nous avons commandé à l’homme [la bienfaisance envers] ses père et mère ; sa mère l’a porté [subissant pour lui] peine sur peine : son sevrage a lieu à deux ans. « Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu’envers tes parents. Vers Moi est la destination.
15
Et si tous deux te forcent à M’associer ce dont tu n’as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas ; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable. Et suis le sentier de celui qui se tourne vers Moi. Vers Moi, ensuite, est votre retour, et alors Je vous informerai de ce que vous faisiez ».
16
« O mon enfant, fût-ce le poids d’un grain de moutarde, au fond d’un rocher, ou dans les cieux ou dans la terre, Allah le fera venir. Allah est infiniment Doux et Parfaitement Connaisseur.
17
O mon enfant accomplis la Salât, commande le convenable, interdis le blâmable et endure ce qui t’arrive avec patience. Telle est la résolution à prendre dans toute entreprise !
18
Et ne détourne pas ton visage des hommes, et ne foule pas la terre avec arrogance : car Allah n’aime pas le présomptueux plein de gloriole.
19
Sois modeste dans ta démarche, et baisse ta voix, car la plus détestée des voix, c’est bien la voix des ânes ».
20
Ne voyez-vous pas qu’Allah vous a assujetti ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Et Il vous a comblés de Ses bienfaits apparents et cachés. Et parmi les gens, il y en a qui disputent à propos d’Allah, sans science, ni guidée, ni Livre éclairant.
21
Et quand on leur dit : « Suivez ce qu’Allah a fait descendre », ils disent : « Nous suivons plutôt ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres ». Est-ce donc même si le Diable les appelait au châtiment de la fournaise !
22
Et quiconque soumet son être à Allah, tout en étant bienfaisant, s’accroche réellement à l’anse la plus ferme. La fin de toute chose appartient à Allah.
23
Celui qui a mécru, que sa mécréance ne t’afflige pas : vers Nous sera leur retour et Nous les informerons de ce qu’ils faisaient. Allah connaît bien le contenu des poitrines.
24
Nous leur donnons de la jouissance pour peu de temps ; ensuite Nous les forcerons vers un dur châtiment.
25
Si tu leur demandes : « Qui a créé les cieux et la terre ? », ils diront, certes : « Allah ! » Dis : « Louange à Allah ! ». Mais la plupart d’entre eux ne savent pas.
26
A Allah appartient tout ce qui est dans les cieux et en terre. Allah est Celui qui se suffit à Lui-même, Il est Le Digne de louange !
27
Quand bien même tous les arbres de la terre se changeraient en calames [plumes pour écrire], quand bien même l’océan serait un océan d’encre où conflueraient sept autres océans, les paroles d’Allah ne s’épuiseraient pas. Car Allah est Puissant et Sage.
28
Votre création et votre résurrection [à tous] sont [aussi faciles à Allah] que s’il s’agissait d’une seule âme. Certes Allah est Audient et Clairvoyant.
29
N’as-tu pas vu qu’Allah fait pénétrer la nuit dans le jour, et qu’il fait pénétrer le jour dans la nuit, et qu’Il a assujetti le soleil et la lune chacun poursuivant sa course jusqu’à un terme fixé ? Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.
30
Il en est ainsi parce qu’Allah est la Vérité, et que tout ce qu’ils invoquent en dehors de Lui est le Faux, et qu’Allah, c’est Lui le Haut, le Grand.
31
N’as-tu pas vu que c’est par la grâce d’Allah que le vaisseau vogue dans la mer, afin qu’Il vous fasse voir de Ses merveilles ? Il y a en cela des preuves pour tout homme patient et reconnaissant.
32
Quand une vague les recouvre comme des ombres, ils invoquent Allah, vouant leur culte exclusivement à Lui ; et lorsqu’Il les sauve, en les ramenant vers la terre ferme, certains d’entre eux deviennent réticents ; mais, seul le grand traître et le grand ingrat renient Nos signes.
33
O hommes ! Craignez votre Seigneur et redoutez un jour où le père ne répondra en quoi que ce soit pour son enfant, ni l’enfant pour son père. La promesse d’Allah est vérité. Que la vie présente ne vous trompe donc pas, et que le Trompeur (Satan) ne vous induise pas en erreur sur Allah !
34
La connaissance de l’Heure est auprès d’Allah ; et c’est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice ; et Il sait ce qu’il y a dans les matrices. Et personne ne sait ce qu’il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra. Certes, Allah est Omniscient et Parfaitement Connaisseur.
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate XXXI.
Loqman.
Titre tiré du vt. 2 sqq.Déjà l’exégèse islamique considère que, dans cette sourate, les vt. 3 et 26 sont des additions médinoises. Bell, avec beaucoup de raison, songe à un ensemble mekkois modifié lors de sa recension à Médine. Dans son état actuel, cette sourate apparaît formée de deux séries de révélations.
[Préambule.]
1
A. L. M.
Note [édition originale] : Sur ces sigles, v. Introd., 144.
2
[1] Voici les aya de l’Écriture sage,
Note [édition originale] : Voici les aya. Text. : cela sont les aya. Les commt. hésitent sur ce que représente le démonstratif tilka « cela ». Ils y voient un rappel de A. L. M. du vt. 1. Le sens serait : Ces lettres sont les aya etc. Peut-être s’agit-il tout simplement d’un expositif analogue au français : voici.
3
[2] Direction et Grâce pour les Bienfaisants
4
[3] qui accomplissent la Prière, donnent l’Aumône (zakât) et, de la [Vie] Dernière, sont convaincus.
5
[4] Ceux-là vont selon une Direction [issue] de leur Seigneur. Ceux-là seront les Bienheureux.
6
[5] Et, parmi les Hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du Chemin d’Allah et pour prendre [ce Chemin] en raillerie. Ceux-là auront un Tourment avilissant.
Note [édition originale] : lahwa l-ḥadîṯi « de plaisants discours ». Tab., en s’appuyant sur de nombreuses données, dit qu’il s’agit de « chansons » et il rapporte une Tradition qui, partant de ce vt., conclut à l’interdiction de vendre ou d’acheter des esclaves-chanteuses. Le contexte incite plutôt à donner à cette expression le sens de « discours profanes », « discours non édifiants ».
7
[6] Quand nos aya lui sont communiquées, il se détourne plein de superbe, comme s’il ne les avait pas entendues, comme si en ses oreilles était une fissure. Fais-lui gracieuse annonce d’un tourment cruel !
[Bienfaisance et omnipotence divines.]
8
[7] Ceux qui auront cru et fait des œuvres pies auront les Jardins du Délice
9
[8] où [ils seront] immortels. Promesse d’Allah ! véritablement ! Il est le Puissant, le Sage.
10
[9] Il a créé les cieux sans piliers visibles [pour les soutenir]. Il a jeté sur la terre des [montagnes] immobiles de peur qu’elle ne branle avec vous. Il y a disséminé toutes sortes de bêtes (dâbba). Nous avons fait descendre une eau du ciel, et avons fait pousser [sur la terre] toutes sortes de [de plantes par] couples précieux.
11
[10] Ceci est la création d’Allah. Montrez-moi donc ce qu’ont créé [les divinités] qui seraient à côté de Lui ! Non ! les Injustes sont dans un égarement évident.
[Traits sapientiaux de Loqman.]
12
[11] Nous avons donné la Sagesse à Loqman, lui disant : « Sois reconnaissant envers Allah : Qui est reconnaissant [envers Allah] n’est reconnaissant que pour soi-même ; qui est ingrat… Allah, en effet, est suffisant à Soi-même (ġaniyy) et digne de louanges…
Note [édition originale] : Qui est ingrat… La phrase reste en suspens. La légende préislamique montrait, en Loqman, un héros doué d’une extraordinaire longévité (un trait de cette légende rappelle peut-être le mythe de Prométhée et du vautour). Le Coran dédaigne cet aspect du héros et le fait apparaître sous la figure d’un sage en qui certains ont voulu reconnaître soit le prophète Balaam (Bile‛am), soit — plus sûrement — Ahiqar le Sage, dont la sapience, dans les textes judéo-chrétiens et arméniens, s’exprime en des aphorismes analogues à ceux du Coran.
14
[13] Nous avons commandé à l’Homme [la bienfaisance envers] ses père et mère, Sa mère l’a porté [subissant pour lui], peine sur peine : son sevrage a lieu à deux ans.
Facsimile Image Placeholder
lui disant : « Sois reconnaissant envers Moi et envers tes père et mère ! Vers Moi sera le « Devenir ». »
Note [édition originale] : Ce vt., venant dans la Vulgate après le vt. 12, interrompt la péricope de Loqman. Il est simple de le mettre aussitôt après le vt. 11. ǁ Ce texte fait beaucoup de difficulté. La phrase : Nous avons commandé à l’Homme [la bienfaisance] etc., se retrouve en effet, à une var. près, dans la sourate XXIX, 7. Or, dans ce dernier texte, elle introduit le même trait qu’ici, au vt. 14. A-t-on deux développements parallèles ? On ne peut plus le dire.
15
[14] [Mais] si [tes père et mère] mènent combat contre toi pour que tu M’associes ce dont tu n’as pas connaissance, ne leur obéis point ! Comporte-toi, envers eux, dans la [Vie] Immédiate comme il est reconnu [bon]. Suis le Chemin de celui qui est venu à Moi à résipiscence (’anâba) ! Ensuite, vers Moi se fera votre retour et Je vous aviserai de ce que vous faisiez [sur terre].
Note [édition originale] : Même trait sourate XXIX, 7, introduit par la phrase : Nous avons commandé ; cf. ci-dessus, vt. 13. ǁ Comporte-toi envers eux… reconnu [bon]. Cette phrase semblerait mieux à sa place, dans le vt. 13, aussitôt avant la formule finale : Vers Moi sera le Devenir. Il paraît cependant plausible de la maintenir ici ; la suite des idées est claire : Que le Croyant ne suive pas ses parents restés païens, mais qu’il continue à les respecter ! Dieu les jugera.
13
[12] … Et quand Loqman dit à son fils, en l’admonestant : « O mon cher fils ! n’associe [aucune divinité] à Allah ! En vérité, l’Association est certes une injustice immense.
16
[15] … O mon cher fils ! même si elle est (sic) du poids d’un grain de moutarde et qu’elle se trouve dans un rocher, dans les cieux ou sur la terre, Allah l’apportera. Allah est subtil et informé.
Note [édition originale] : Bien que continuant la péricope de Loqman, ce vt. contient une lacune. Le pronom « elle », dans l’état actuel du texte, ne représente en effet plus rien.
17
[16] O mon cher fils ! accomplis la Prière ! Ordonne le Convenable et interdis le Blâmable ! Sois constant devant ce qui t’atteint ! [Tout] cela fait partie des bonnes dispositions.
Note [édition originale] : L’expression : Ordonner le Convenable et interdire le Blâmable, deviendra le slogan de tous les réformateurs religieux, en Islam. Cf. sourate III, 100. ǁ [Tout] cela fait partie etc. Text. : est parmi la disposition des affaires.
18
[17] Des hommes, ne détourne point le visage ! Ne va pas sur la terre plein de morgue ! Allah n’aime point l’insolent plein de gloriole.
19
[18] Sois modeste en ta démarche ! Baisse un peu ta voix : en vérité, la plus désagréable des voix est certes la voix de l’âne. »
Note [édition originale] : Ce texte est à rapprocher de Sagesse d’Ahiqar, dans la version arabe § 11 : Baisse la tête ! Parle à voix basse et regarde à tes pieds ! Car s’il suffisait de parler haut pour construire une maison, l’Âne construirait deux maisons. V. aussi version éthiopienne § 4 : Mon fils ! si une maison pouvait être construite en criant fort, un âne en construirait deux en un jour.
[Conclusion. Adresse aux infidèles et a Mahomet. Bienfaisance et omnipotence divines.]
20
[19] N’avez-vous pas vu qu’Allah a soumis pour vous ce qui est dans les cieux et [sur] la terre et qu’Il a répandu sur vous Ses bienfaits manifestes ou cachés ? Cependant, parmi les Hommes, il en est qui discutent d’Allah, sans Science ni Direction ni Écriture lumineuse.
21
[20] Quand on leur dit : « Suivez ce qu’Allah a fait descendre ! », ils répondent : « Non ! nous suivrons la coutume que nous avons trouvé être celle de nos pères ! » Eh quoi ! si le Démon les appelait au tourment du Brasier ?
Note [édition originale] : La coutume etc. Text. : ce sur quoi nous avons trouvé nos pères.
22
[21] Quiconque se soumet à Allah (’aslama), étant bienfaisant, s’est saisi de l’anse la plus solide. A Allah revient la fin des choses.
Note [édition originale] : Se soumet à Allah. Text. : livre sa face à Allah.
23
[22] Ceux qui sont impies, que leur impiété ne t’attriste point ! [ô Prophète !]. Vers Nous se fera leur retour et Nous les aviserons de ce qu’ils auront fait [sur terre]. Allah est très savant des pensées des cœurs.
24
[23] Nous les ferons jouir [des biens terrestres], peu de temps, puis Nous les soumettrons à un pénible Tourment.
25
[24] Certes, si tu leur demandes : « Qui créa les cieux et la terre ? », ils répondent : « Allah ! » Dis[-leur alors] : « Louange à Allah ! » Loin de croire, la plupart ne savent pas.
26
[25] A Allah appartient ce qui est dans les cieux et [sur] la terre. Allah est le Suffisant à Soi-même (ġaniyy), le Digne de louanges.
27
[26] Si ce qui est arbre sur la terre formait des calames et si la mer, grossie encore de sept autres mers [était de l’encre, calames et encre s’épuiseraient mais] les arrêts (kalima) d’Allah ne s’épuiseraient point. Allah est puissant et sage.
Note [édition originale] : Même trait, mais plus clair, dans la sourate XVIII, 109. — L’exégèse considère ce vt. et les deux suiv. comme visant les Juifs de Médine. C’est bien invraisemblable.
28

Facsimile Image Placeholder
[27] Votre création et votre Rappel ne sont que comme [ceux d’]une seule âme. Allah est audient et clairvoyant.
Note [édition originale] : Le sens paraît être : Vous créer et vous ressusciter, tous ensemble, n’est pas plus difficile à Dieu que créer et ressusciter un seul d’entre vous.
29
[28] N’as-tu pas vu qu’Allah fait pénétrer la nuit dans le jour, qu’Il fait pénétrer le jour dans la nuit Et Il a soumis le soleil et la lune, chacun voguant vers un terme fixé. et qu’Allah est très informé de ce que vous faites ?
Note [édition originale] : Et Il a soumis. Ce membre de phrase n’est pas subordonné à la principale : N’as-tu pas vu que. Cf. le passage parallèle XIII, 2.
30
[29] C’est qu’Allah est la Vérité, que ce que vous priez, en dehors de Lui, est le Faux et qu’Allah est l’Auguste, le Grand.
31
[30] N’as-tu point vu que le vaisseau vogue sur la mer, par le bienfait d’Allah, afin qu’Il vous montre [certains] de Ses signes ? En vérité, en cela sont certes des signes pour tout [homme] très constant, très reconnaissant.
32
[31] Quand les vagues recouvrent, comme des ténèbres, [ceux qui sont sur le vaisseau], ils prient Allah, Lui vouant le culte. Quand [Allah] les a sauvés, [les ramenant] vers la terre ferme, certains sont en direction du but. Ne nie Mes signes que tout [homme] inconstant et ingrat.
Note [édition originale] : muqtaṣidun « sont en direction du but », c.-à-d. : sont dans la voie de Dieu.
33
[32] O Hommes !, soyez pieux envers votre Seigneur ! Craignez un jour où nul père ne vaudra pour son enfant et où nul enfançon ne vaudra rien pour son père !
33
La promesse d’Allah est vérité. Que la Vie Immédiate ne te trompe point et que le Trompeur ne te trompe point sur Allah !
34
Auprès d’Allah est la Science de l’Heure. Il fait descendre l’ondée. Il sait ce qui est dans les entrailles des mères alors que nulle âme ne sait ce qu’elle gagnera demain et que nulle âme ne sait en quelle terre elle mourra. Allah est omniscient, très informé.
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE LOCMAN,
Note [édition originale] : Les Turcs disent que Locman estoit un grand Docteur qui vivoit au temps de David.
contenant trente-quatre versets,
escrit à la Meque.
AU nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Je suis Dieu tres-Sage.
2
Ces preceptes sont les preceptes du livre remply de doctrine,
3
il conduit au chemin de salut les gens de bien
4
qui font leurs prieres au temps ordonné, qui payent les decimes, & qui croyent au jour du Jugement,
5
ils sont conduits par leur Seigneur & seront bien-heureux.
6
Il y a des personnes qui se moquent de ce livre, ils se devoyent ignoramment de la loy de Dieu, & l’a mesprisent, mais ils en seront un jour rudement chastiez :
7
Lorsqu’on leur enseigne les commandements de Dieu ils tournent le dos avec orgueil, ils ne les
Facsimile Image Placeholder
veulent pas oüyr & ont les oreilles bouchées : dis-leur vous ressentirez à la fin des peines infinies :
8
ceux qui croyent en la loy de Dieu & qui font de bonnes œuvres, joüiront
9
eternellement
8
des delices du Paradis,
9
ce que Dieu promet est infaillible, il est tout-puissant & tout sage,
10
il a creé le Ciel, & le soustient sans colomne qui paroissent à vos yeux, il a eslevé les montagnes sur la terre pour la cheviller & l’empescher de mouvoir ; Il y a dispersé plusieurs animaux, & a envoyé la pluye du Ciel qui a fait produire les plantes & les herbes de diverses sortes,
11
Voila ce que Dieu a creé, monstrez moy ce que vos Idoles ont creé, asseurement les Idolastres sont evidemment devoyez du droict chemin.
12
Nous avons inspiré la science à Locman, & luy avons dit d’en remercier Dieu, Celuy qui remercie Dieu de ses graces fait du bien pour son ame, Dieu n’a pas affaire des ingrats, & loüange luy est deuë en tous lieux.
13
Souviens-toi que Locman a dit à son fils, ô mon fils, ne crois pas que Dieu ait un compagnon, c’est un tres grand peché :
14
Nous avons commandé à l’homme d’honorer pere & mere, sa mere le porte avec douleur sur douleur, & le sevre en l’aage de deux ans, ne sois pas ingrats des bien-faits de Dieu, honore pere & mere, tu seras un jour devant Dieu pour estre jugé.
15
Si tes parents te pressent de croire que Dieu a des compagnons ne leur obeïs pas, suis le chemin de ceux qui luy obeyssent, les hommes seront un jour tous assemblez devant luy pour estre recompensez selon leurs œuvres.
16
O mon
Facsimile Image Placeholder
fils, si tu fais mal de la pesanteur d’un grain de moustarde ou de la pesanteur d’un rocher, ou de la grandeur du Ciel & de la Terre, Dieu le sçaura & le mettra en compte, il est exact & sçait tout.
17
O mon fils, faits tes oraisons au temps ordonne, faits ce qui est honneste & civil, fuis ce qui n’est pas aprouvé, & sois patient en tes adversitez ;
18
ne regarde pas le monde de travers par orgueil, ne frequente pas les superbes, Dieu n’aime pas les orgueilleux,
19
observe tes pas, marche avec modestie, parle doucement, il y a des personnes qui crient comme des asnes lors qu’ils parlent ?
20
Ne vois-tu pas que Dieu a creé pour les hommes tout ce qui est au Ciel & en la Terre, & qu’il leur donne ses graces en general & en particulier. Il y a des ignorants qui disputent de la Divinité sans raison,
21
lors qu’on leur dit, faites ce que Dieu a ordonné, ils respondent, nous ferons ce que nous avons veu faire à nos peres, Ils ne considerent pas que le Diable les appelle eux & leurs peres aux peines de l’Enfer ?
22
Celuy qui obey à Dieu & fait de bonnes œuvres s’attache au nœud le plus asseuré, & Dieu aura soin de luy à l’heure de sa fin :
23
L’impieté des meschants ne te doit pas affliger, ils seront un jour assemblez en nostre presence pour estre chastiez, je leur diray tout ce qu’ils ont fait, je sçay ce qui est dans le cœur des hommes,
24
je prolongeray leur punition quelque temps sur la terre, & les precipiteray en l’autre monde dedans le feu d’Enfer.
25
Ne leur as tu pas demandé qui a creé le Ciel & la Terre ? ils ont dit que c’est Dieu, dis leur, donc loüé soit
Facsimile Image Placeholder
Dieu : Neantmoins la plus grande partie d’entr’eux sont des ignorants.
26
Tout ce qui est au Ciel & en la Terre est à Dieu, il n’a pas besoin du monde, loüange luy est deuë en tout ce qu’il fait,
27
si tous les arbres du monde estoient plumes, & si la mer estoit ancre, ils ne comprendroient pas les effects de sa toute-puissance, il est tout-puissant & sçait tout.
28
Il vous a creés & vous fera ressusciter d’une seule parolle, il entend tout & void tout.
29
Ne considerent-ils pas que Dieu fait entrer la nuict dans le jour, & le jour dans la nuit, qu’il a creé le Soleil & la Lune qui se meuvent dans le Ciel jusques au jour ordonné, il sçait tout ce que vous faictes,
30
par ce qu’il est veritablement Dieu, ceux qui invoquent autre que luy invoquent des choses vaines & inutiles, Dieu seul est tres haut & tout puissant,
31
ne voids tu pas comme le navire court sur l’eau pour marque de sa toute-Puissance à ceux qui sont recognoissans de ses graces ?
32
Lors que les ondes se sont eslevées contre les infidelles, plusieurs ont invoqué Dieu avec resolution de suivre sa loy, lors qu’il les a sauvés en terre, les uns ont perseveré à bien faire, & les autres sont retournez en leur impieté, personne ne mesprise ses commandemens que les trompeurs & les ingrats.
33
O peuple craignez Dieu, & ayez peur du jour que le pere ne pourra pas secourir son enfant, ny l’enfant servir son pere, les promesses de Dieu sont infaillibles, ne soyez pas orgueilleux de vos richesses, ny de ce que Dieu vous tolere & vous souffre,
34
il sçait le temps que vous serez
Facsimile Image Placeholder
chastiez, il sçait l’heure que la pluye tombera sur la terre, il sçait ce qui est dans le ventre des femmes si c’est masle ou femelle, personne ne sçait que Dieu ce que tu seras demain, personne autre que luy ne sçait en quel lieu tu mourras, il sçait tout, il sçait tout.
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA XLI
In n. etc.
2
Note [édition originale] : Alcoran bene agentibus promittit felicitatem : et minatur malis aeternam infelicitatem.
Haec sunt huius uoluminis optime compositi secreta.
3
Ipsum quidem misericordiam uiamque rectam monstrat benefacientibus,
4
et orantibus, ac dantibus decimas et eleemosynas, saeculoque futuro credentibus :
5
qui bonam sequendo uiam semper antecedunt.
6
Homines uerba falsa uiasque deuias uadentes,
7
qui nostris uerbis lectis discedunt, quasi non audientes, seu plumbatis auribus, dedecus magnumque malum patientur.
8
Credentes autem et benefacientes, paradisum
9
mansionem perpetuam
8
sortientur :
9
secundum uerax Dei mandatum. qui sublimis et sapiens,
10
coelum sine columnarum sustentamine sursum erexit, et terram montibus firmauit, et in ea cuiusque generis animalium par unum constituens, ad eorum crementum, et ortum, aquas e coelis demisit.
11
Monstrent increduli factum saltem aliquod eorum, quos inuocant loco Dei, cuncta praedicta facientis. Illi quidem uiam erroris sequuntur.
12
Note [édition originale] : Aluchmen filium ad unius Dei cultum instituit, et uirtutem : Deo et parentibus summus honor debetur.
¶ Aluchimen, cui magisterium optimum, operisque discretionem tribuimus, unde nobis gratias persoluit,
13
inquit filium suum castigando : O fili, nec cum Deo participem ponas, nec quid Haram interficias, nec huiusmodi criminalia perpetres. Omnis enim benefaciens sibi prodest, et incredulus sibimet operatur. Deus quidem piissimus nullius est indigens.
14
Omnis quidem ad me rediturus, mihi, et utrique suo parenti, quorum alter eum necessariis sustentauit, altera prius aluo sua concipiens, et fomentando in aliquid ducens, cum prius non esset, deinceps ad cibum a lacte separauit post biennium, Illis inquam, et mihi, gratiam et honorem faciat.
15
Sed licet ipsi natum precentur, ut cum Deo participem ponat, uel de Deo quid mali dicat, nullatenus in hoc illis pareat : sed illis in hoc saeculo benefaciens, uiam inuocantis Deum, reuelaturum omnibus sua facta, sequatur.
16
Note [édition originale] : Vel minima bona remunerat Deus.
Ille namque fili, subtilissimus, et omnia penetrans, omnia remunerabit, siue fuerit aureus, siue sinapis granum etiam in petra, seu terra, coeloue positum.
17
Tu itaque puer mi, orationes funde, iusque notum praecipe, iniustum prohibe, indurans super omne propositum nostrum et commodum,
18
nec tuam hominibus faciem subiicias, nec gyrouagus nisi secundum ius et honestum existas.
19
Note [édition originale] : Ut peregrinandum.
In itinere namque tuo,
Note [édition originale] : Modestia in dictis.
atque sermone modestus et mediocris esto. Vox enim nulla peior est asinina :
18
et Deus fraudulentos et iactatores abhorret.
20
Nonne uidetis Deum omnia fecisse uobis commoda, et coeli terraeque singula, uobisque clam et palam de sua pecunia dedisse ?
21
Note [édition originale] : Patrum sectatores.
Sunt autem quidam irrationabiliter in Deum, uiamque suam rectam, librumque manifestum ratiocinantes, et dicentes, cum praedicantur illis diuina praecepta : Nos nostrorum patrum sectam imitamur. Quid si diabolus illos decipiens, eos ad ignem uocauit ?
22
Tuam ad Deum faciem uertens, nec illicitum aliquod perpetrans, firmitati rerum, quarum omnium Deus finis est, adhaere. ob incredulitatem malorum non solliciteris.
Facsimile Image Placeholder
23
Ad me namque redibunt singuli, dicturum illis omnia facta sua : cum omnium secreta cordium agnoscam :
24
licet paulisper malos dilatans, quos in ignem pinguem postremo proiiciam.
25
Quaesiti tamen, quis coelos et terram fecerit ? Inquient, Deus.
26
Deo gratias, quod eorum pars plurima manet incredula Dei, glorificandi semper, et nullius quoque indigentis sunt omnia coelorum et terrae :
27
Ad cuius incompraehensibilis et sapientis integre scribenda miracula, non sufficerent omnes arbores in pennas redactae, nec marium septuplum incaustum.
Note [édition originale] : Impudens hyperbole. Cur non contentus fuit illa Ioan. ultimo : totus mundus non caperet libros, etc.
28
Cui cuncta uidenti et scienti, adeo leue est omnes suscitare, sicut unum,
29
qui diem nocti et econuerso iungit, solem et lunam ad terminum scitum promoueri fecit, omnium opera ueraciter dinoscens, omnia uere suscitaturus.
30
Illi autem quos adoratis Dei loco, fallaces sunt et impotentes.
31
Ipsius quidem Dei praecepto miranda gerentis, naues aequora sulcant, quod credentibus, Deoque grates reddentibus est admirandum.
32
Note [édition originale] : Periclitantes uouere munifice, quod non soluunt liberati.
¶ Undis autem homines cooperti uelut montibus, Deum inuocant corde deuoto : ad littus autem reuersorum quidam, uotis suis ab renunciant. Increduli quidem tantum nostris praeceptis resistunt.
33
Omnes boni Deum, illamque diem, qua nec proles patri, nec econuerso proderit, uere uenturam timete, nec huius mundi uitae confidite : nec uiam falsam ingressi, de Deo, illius aduentum horae noscente, securi sitis : A quo procedit imbris descensus, aluique conceptus perspicitur :
34
nec quis praeter eum scit, quid in crastino sit acturus, uel ubi morietur.
Note [édition originale] : Incertae res mortalium. Iacob. 4.
Ipse namque solus sapiens, et eloquens, haec omnia perfecte dinoscit.