Bibliographic Information

Sourate 40 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless40

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة غافر
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
حم
2
تَنزِيلُ الْكِتَابِ مِنَ اللَّهِ الْعَزِيزِ الْعَلِيمِ
3
غَافِرِ الذَّنبِ وَقَابِلِ التَّوْبِ شَدِيدِ الْعِقَابِ ذِي الطَّوْلِ لَا إِلَهَ إِلَّا هُوَ إِلَيْهِ الْمَصِيرُ
4
مَا يُجَادِلُ فِي آيَاتِ اللَّهِ إِلَّا الَّذِينَ كَفَرُوا فَلَا يَغْرُرْكَ تَقَلُّبُهُمْ فِي الْبِلَادِ
5
كَذَّبَتْ قَبْلَهُمْ قَوْمُ نُوحٍ وَالْأَحْزَابُ مِن بَعْدِهِمْ وَهَمَّتْ كُلُّ أُمَّةٍ بِرَسُولِهِمْ لِيَأْخُذُوهُ وَجَادَلُوا بِالْبَاطِلِ لِيُدْحِضُوا بِهِ الْحَقَّ فَأَخَذْتُهُمْ فَكَيْفَ كَانَ عِقَابِ
6
وَكَذَلِكَ حَقَّتْ كَلِمَتُ رَبِّكَ عَلَى الَّذِينَ كَفَرُوا أَنَّهُمْ أَصْحَابُ النَّارِ
7
الَّذِينَ يَحْمِلُونَ الْعَرْشَ وَمَنْ حَوْلَهُ يُسَبِّحُونَ بِحَمْدِ رَبِّهِمْ وَيُؤْمِنُونَ بِهِ وَيَسْتَغْفِرُونَ لِلَّذِينَ آمَنُوا رَبَّنَا وَسِعْتَ كُلَّ شَيْءٍ رَّحْمَةً وَعِلْمًا فَاغْفِرْ لِلَّذِينَ تَابُوا وَاتَّبَعُوا سَبِيلَكَ وَقِهِمْ عَذَابَ الْجَحِيمِ
8
رَبَّنَا وَأَدْخِلْهُمْ جَنَّاتِ عَدْنٍ الَّتِي وَعَدتَّهُمْ وَمَن صَلَحَ مِنْ آبَائِهِمْ وَأَزْوَاجِهِمْ وَذُرِّيَّاتِهِمْ إِنَّكَ أَنتَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ
9
وَقِهِمُ السَّيِّئَاتِ وَمَن تَقِ السَّيِّئَاتِ يَوْمَئِذٍ فَقَدْ رَحِمْتَهُ وَذَلِكَ هُوَ الْفَوْزُ الْعَظِيمُ
10
إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا يُنَادَوْنَ لَمَقْتُ اللَّهِ أَكْبَرُ مِن مَّقْتِكُمْ أَنفُسَكُمْ إِذْ تُدْعَوْنَ إِلَى الْإِيمَانِ فَتَكْفُرُونَ
11
قَالُوا رَبَّنَا أَمَتَّنَا اثْنَتَيْنِ وَأَحْيَيْتَنَا اثْنَتَيْنِ فَاعْتَرَفْنَا بِذُنُوبِنَا فَهَلْ إِلَى خُرُوجٍ مِّن سَبِيلٍ
12
ذَلِكُم بِأَنَّهُ إِذَا دُعِيَ اللَّهُ وَحْدَهُ كَفَرْتُمْ وَإِن يُشْرَكْ بِهِ تُؤْمِنُوا فَالْحُكْمُ لِلَّهِ الْعَلِيِّ الْكَبِيرِ
13
هُوَ الَّذِي يُرِيكُمْ آيَاتِهِ وَيُنَزِّلُ لَكُم مِّنَ السَّمَاءِ رِزْقًا وَمَا يَتَذَكَّرُ إِلَّا مَن يُنِيبُ
14
فَادْعُوا اللَّهَ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ وَلَوْ كَرِهَ الْكَافِرُونَ
15
رَفِيعُ الدَّرَجَاتِ ذُو الْعَرْشِ يُلْقِي الرُّوحَ مِنْ أَمْرِهِ عَلَى مَن يَشَاءُ مِنْ عِبَادِهِ لِيُنذِرَ يَوْمَ التَّلَاقِ
16
يَوْمَ هُم بَارِزُونَ لَا يَخْفَى عَلَى اللَّهِ مِنْهُمْ شَيْءٌ لِّمَنِ الْمُلْكُ الْيَوْمَ لِلَّهِ الْوَاحِدِ الْقَهَّارِ
17
الْيَوْمَ تُجْزَى كُلُّ نَفْسٍ بِمَا كَسَبَتْ لَا ظُلْمَ الْيَوْمَ إِنَّ اللَّهَ سَرِيعُ الْحِسَابِ
18
وَأَنذِرْهُمْ يَوْمَ الْآزِفَةِ إِذِ الْقُلُوبُ لَدَى الْحَنَاجِرِ كَاظِمِينَ مَا لِلظَّالِمِينَ مِنْ حَمِيمٍ وَلَا شَفِيعٍ يُطَاعُ
19
يَعْلَمُ خَائِنَةَ الْأَعْيُنِ وَمَا تُخْفِي الصُّدُورُ
20
وَاللَّهُ يَقْضِي بِالْحَقِّ وَالَّذِينَ يَدْعُونَ مِن دُونِهِ لَا يَقْضُونَ بِشَيْءٍ إِنَّ اللَّهَ هُوَ السَّمِيعُ الْبَصِيرُ
21
أَوَلَمْ يَسِيرُوا فِي الْأَرْضِ فَيَنظُرُوا كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ الَّذِينَ كَانُوا مِن قَبْلِهِمْ كَانُوا هُمْ أَشَدَّ مِنْهُمْ قُوَّةً وَآثَارًا فِي الْأَرْضِ فَأَخَذَهُمُ اللَّهُ بِذُنُوبِهِمْ وَمَا كَانَ لَهُم مِّنَ اللَّهِ مِن وَاقٍ
22
ذَلِكَ بِأَنَّهُمْ كَانَت تَّأْتِيهِمْ رُسُلُهُم بِالْبَيِّنَاتِ فَكَفَرُوا فَأَخَذَهُمُ اللَّهُ إِنَّهُ قَوِيٌّ شَدِيدُ الْعِقَابِ
23
وَلَقَدْ أَرْسَلْنَا مُوسَى بِآيَاتِنَا وَسُلْطَانٍ مُّبِينٍ
24
إِلَى فِرْعَوْنَ وَهَامَانَ وَقَارُونَ فَقَالُوا سَاحِرٌ كَذَّابٌ
25
فَلَمَّا جَاءَهُم بِالْحَقِّ مِنْ عِندِنَا قَالُوا اقْتُلُوا أَبْنَاءَ الَّذِينَ آمَنُوا مَعَهُ وَاسْتَحْيُوا نِسَاءَهُمْ وَمَا كَيْدُ الْكَافِرِينَ إِلَّا فِي ضَلَالٍ
26
وَقَالَ فِرْعَوْنُ ذَرُونِي أَقْتُلْ مُوسَى وَلْيَدْعُ رَبَّهُ إِنِّي أَخَافُ أَن يُبَدِّلَ دِينَكُمْ أَوْ أَن يُظْهِرَ فِي الْأَرْضِ الْفَسَادَ
27
وَقَالَ مُوسَى إِنِّي عُذْتُ بِرَبِّي وَرَبِّكُم مِّن كُلِّ مُتَكَبِّرٍ لَّا يُؤْمِنُ بِيَوْمِ الْحِسَابِ
28
وَقَالَ رَجُلٌ مُّؤْمِنٌ مِّنْ آلِ فِرْعَوْنَ يَكْتُمُ إِيمَانَهُ أَتَقْتُلُونَ رَجُلًا أَن يَقُولَ رَبِّيَ اللَّهُ وَقَدْ جَاءَكُم بِالْبَيِّنَاتِ مِن رَّبِّكُمْ وَإِن يَكُ كَاذِبًا فَعَلَيْهِ كَذِبُهُ وَإِن يَكُ صَادِقًا يُصِبْكُم بَعْضُ الَّذِي يَعِدُكُمْ إِنَّ اللَّهَ لَا يَهْدِي مَنْ هُوَ مُسْرِفٌ كَذَّابٌ
29
يَا قَوْمِ لَكُمُ الْمُلْكُ الْيَوْمَ ظَاهِرِينَ فِي الْأَرْضِ فَمَن يَنصُرُنَا مِن بَأْسِ اللَّهِ إِن جَاءَنَا قَالَ فِرْعَوْنُ مَا أُرِيكُمْ إِلَّا مَا أَرَى وَمَا أَهْدِيكُمْ إِلَّا سَبِيلَ الرَّشَادِ
30
وَقَالَ الَّذِي آمَنَ يَا قَوْمِ إِنِّي أَخَافُ عَلَيْكُم مِّثْلَ يَوْمِ الْأَحْزَابِ
31
مِثْلَ دَأْبِ قَوْمِ نُوحٍ وَعَادٍ وَثَمُودَ وَالَّذِينَ مِن بَعْدِهِمْ وَمَا اللَّهُ يُرِيدُ ظُلْمًا لِّلْعِبَادِ
32
وَيَا قَوْمِ إِنِّي أَخَافُ عَلَيْكُمْ يَوْمَ التَّنَادِ
33
يَوْمَ تُوَلُّونَ مُدْبِرِينَ مَا لَكُم مِّنَ اللَّهِ مِنْ عَاصِمٍ وَمَن يُضْلِلِ اللَّهُ فَمَا لَهُ مِنْ هَادٍ
34
وَلَقَدْ جَاءَكُمْ يُوسُفُ مِن قَبْلُ بِالْبَيِّنَاتِ فَمَا زِلْتُمْ فِي شَكٍّ مِّمَّا جَاءَكُم بِهِ حَتَّى إِذَا هَلَكَ قُلْتُمْ لَن يَبْعَثَ اللَّهُ مِن بَعْدِهِ رَسُولًا كَذَلِكَ يُضِلُّ اللَّهُ مَنْ هُوَ مُسْرِفٌ مُّرْتَابٌ
35
الَّذِينَ يُجَادِلُونَ فِي آيَاتِ اللَّهِ بِغَيْرِ سُلْطَانٍ أَتَاهُمْ كَبُرَ مَقْتًا عِندَ اللَّهِ وَعِندَ الَّذِينَ آمَنُوا كَذَلِكَ يَطْبَعُ اللَّهُ عَلَى كُلِّ قَلْبِ مُتَكَبِّرٍ جَبَّارٍ
36
وَقَالَ فِرْعَوْنُ يَا هَامَانُ ابْنِ لِي صَرْحًا لَّعَلِّي أَبْلُغُ الْأَسْبَابَ
37
أَسْبَابَ السَّمَاوَاتِ فَأَطَّلِعَ إِلَى إِلَهِ مُوسَى وَإِنِّي لَأَظُنُّهُ كَاذِبًا وَكَذَلِكَ زُيِّنَ لِفِرْعَوْنَ سُوءُ عَمَلِهِ وَصُدَّ عَنِ السَّبِيلِ وَمَا كَيْدُ فِرْعَوْنَ إِلَّا فِي تَبَابٍ
38
وَقَالَ الَّذِي آمَنَ يَا قَوْمِ اتَّبِعُونِ أَهْدِكُمْ سَبِيلَ الرَّشَادِ
39
يَا قَوْمِ إِنَّمَا هَذِهِ الْحَيَاةُ الدُّنْيَا مَتَاعٌ وَإِنَّ الْآخِرَةَ هِيَ دَارُ الْقَرَارِ
40
مَنْ عَمِلَ سَيِّئَةً فَلَا يُجْزَى إِلَّا مِثْلَهَا وَمَنْ عَمِلَ صَالِحًا مِّن ذَكَرٍ أَوْ أُنثَى وَهُوَ مُؤْمِنٌ فَأُولَئِكَ يَدْخُلُونَ الْجَنَّةَ يُرْزَقُونَ فِيهَا بِغَيْرِ حِسَابٍ
41
وَيَا قَوْمِ مَا لِي أَدْعُوكُمْ إِلَى النَّجَاةِ وَتَدْعُونَنِي إِلَى النَّارِ
42
تَدْعُونَنِي لِأَكْفُرَ بِاللَّهِ وَأُشْرِكَ بِهِ مَا لَيْسَ لِي بِهِ عِلْمٌ وَأَنَا أَدْعُوكُمْ إِلَى الْعَزِيزِ الْغَفَّارِ
43
لَا جَرَمَ أَنَّمَا تَدْعُونَنِي إِلَيْهِ لَيْسَ لَهُ دَعْوَةٌ فِي الدُّنْيَا وَلَا فِي الْآخِرَةِ وَأَنَّ مَرَدَّنَا إِلَى اللَّهِ وَأَنَّ الْمُسْرِفِينَ هُمْ أَصْحَابُ النَّارِ
44
فَسَتَذْكُرُونَ مَا أَقُولُ لَكُمْ وَأُفَوِّضُ أَمْرِي إِلَى اللَّهِ إِنَّ اللَّهَ بَصِيرٌ بِالْعِبَادِ
45
فَوَقَاهُ اللَّهُ سَيِّئَاتِ مَا مَكَرُوا وَحَاقَ بِآلِ فِرْعَوْنَ سُوءُ الْعَذَابِ
46
النَّارُ يُعْرَضُونَ عَلَيْهَا غُدُوًّا وَعَشِيًّا وَيَوْمَ تَقُومُ السَّاعَةُ أَدْخِلُوا آلَ فِرْعَوْنَ أَشَدَّ الْعَذَابِ
47
وَإِذْ يَتَحَاجُّونَ فِي النَّارِ فَيَقُولُ الضُّعَفَاءُ لِلَّذِينَ اسْتَكْبَرُوا إِنَّا كُنَّا لَكُمْ تَبَعًا فَهَلْ أَنتُم مُّغْنُونَ عَنَّا نَصِيبًا مِّنَ النَّارِ
48
قَالَ الَّذِينَ اسْتَكْبَرُوا إِنَّا كُلٌّ فِيهَا إِنَّ اللَّهَ قَدْ حَكَمَ بَيْنَ الْعِبَادِ
49
وَقَالَ الَّذِينَ فِي النَّارِ لِخَزَنَةِ جَهَنَّمَ ادْعُوا رَبَّكُمْ يُخَفِّفْ عَنَّا يَوْمًا مِّنَ الْعَذَابِ
50
قَالُوا أَوَلَمْ تَكُ تَأْتِيكُمْ رُسُلُكُم بِالْبَيِّنَاتِ قَالُوا بَلَى قَالُوا فَادْعُوا وَمَا دُعَاءُ الْكَافِرِينَ إِلَّا فِي ضَلَالٍ
51
إِنَّا لَنَنصُرُ رُسُلَنَا وَالَّذِينَ آمَنُوا فِي الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَيَوْمَ يَقُومُ الْأَشْهَادُ
52
يَوْمَ لَا يَنفَعُ الظَّالِمِينَ مَعْذِرَتُهُمْ وَلَهُمُ اللَّعْنَةُ وَلَهُمْ سُوءُ الدَّارِ
53
وَلَقَدْ آتَيْنَا مُوسَى الْهُدَى وَأَوْرَثْنَا بَنِي إِسْرَائِيلَ الْكِتَابَ
54
هُدًى وَذِكْرَى لِأُولِي الْأَلْبَابِ
55
فَاصْبِرْ إِنَّ وَعْدَ اللَّهِ حَقٌّ وَاسْتَغْفِرْ لِذَنبِكَ وَسَبِّحْ بِحَمْدِ رَبِّكَ بِالْعَشِيِّ وَالْإِبْكَارِ
56
إِنَّ الَّذِينَ يُجَادِلُونَ فِي آيَاتِ اللَّهِ بِغَيْرِ سُلْطَانٍ أَتَاهُمْ إِن فِي صُدُورِهِمْ إِلَّا كِبْرٌ مَّا هُم بِبَالِغِيهِ فَاسْتَعِذْ بِاللَّهِ إِنَّهُ هُوَ السَّمِيعُ الْبَصِيرُ
57
لَخَلْقُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ أَكْبَرُ مِنْ خَلْقِ النَّاسِ وَلَكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يَعْلَمُونَ
58
وَمَا يَسْتَوِي الْأَعْمَى وَالْبَصِيرُ وَالَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ وَلَا الْمُسِيءُ قَلِيلًا مَّا تَتَذَكَّرُونَ
59
إِنَّ السَّاعَةَ لَآتِيَةٌ لَّا رَيْبَ فِيهَا وَلَكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يُؤْمِنُونَ
60
وَقَالَ رَبُّكُمُ ادْعُونِي أَسْتَجِبْ لَكُمْ إِنَّ الَّذِينَ يَسْتَكْبِرُونَ عَنْ عِبَادَتِي سَيَدْخُلُونَ جَهَنَّمَ دَاخِرِينَ
61
اللَّهُ الَّذِي جَعَلَ لَكُمُ اللَّيْلَ لِتَسْكُنُوا فِيهِ وَالنَّهَارَ مُبْصِرًا إِنَّ اللَّهَ لَذُو فَضْلٍ عَلَى النَّاسِ وَلَكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يَشْكُرُونَ
62
ذَلِكُمُ اللَّهُ رَبُّكُمْ خَالِقُ كُلِّ شَيْءٍ لَّا إِلَهَ إِلَّا هُوَ فَأَنَّى تُؤْفَكُونَ
63
كَذَلِكَ يُؤْفَكُ الَّذِينَ كَانُوا بِآيَاتِ اللَّهِ يَجْحَدُونَ
64
اللَّهُ الَّذِي جَعَلَ لَكُمُ الْأَرْضَ قَرَارًا وَالسَّمَاءَ بِنَاءً وَصَوَّرَكُمْ فَأَحْسَنَ صُوَرَكُمْ وَرَزَقَكُم مِّنَ الطَّيِّبَاتِ ذَلِكُمُ اللَّهُ رَبُّكُمْ فَتَبَارَكَ اللَّهُ رَبُّ الْعَالَمِينَ
65
هُوَ الْحَيُّ لَا إِلَهَ إِلَّا هُوَ فَادْعُوهُ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ الْحَمْدُ لِلَّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ
66
قُلْ إِنِّي نُهِيتُ أَنْ أَعْبُدَ الَّذِينَ تَدْعُونَ مِن دُونِ اللَّهِ لَمَّا جَاءَنِيَ الْبَيِّنَاتُ مِن رَّبِّي وَأُمِرْتُ أَنْ أُسْلِمَ لِرَبِّ الْعَالَمِينَ
67
هُوَ الَّذِي خَلَقَكُم مِّن تُرَابٍ ثُمَّ مِن نُّطْفَةٍ ثُمَّ مِنْ عَلَقَةٍ ثُمَّ يُخْرِجُكُمْ طِفْلًا ثُمَّ لِتَبْلُغُوا أَشُدَّكُمْ ثُمَّ لِتَكُونُوا شُيُوخًا وَمِنكُم مَّن يُتَوَفَّى مِن قَبْلُ وَلِتَبْلُغُوا أَجَلًا مُّسَمًّى وَلَعَلَّكُمْ تَعْقِلُونَ
68
هُوَ الَّذِي يُحْيِي وَيُمِيتُ فَإِذَا قَضَى أَمْرًا فَإِنَّمَا يَقُولُ لَهُ كُن فَيَكُونُ
69
أَلَمْ تَرَ إِلَى الَّذِينَ يُجَادِلُونَ فِي آيَاتِ اللَّهِ أَنَّى يُصْرَفُونَ
70
الَّذِينَ كَذَّبُوا بِالْكِتَابِ وَبِمَا أَرْسَلْنَا بِهِ رُسُلَنَا فَسَوْفَ يَعْلَمُونَ
71
إِذِ الْأَغْلَالُ فِي أَعْنَاقِهِمْ وَالسَّلَاسِلُ يُسْحَبُونَ
72
فِي الْحَمِيمِ ثُمَّ فِي النَّارِ يُسْجَرُونَ
73
ثُمَّ قِيلَ لَهُمْ أَيْنَ مَا كُنتُمْ تُشْرِكُونَ
74
مِن دُونِ اللَّهِ قَالُوا ضَلُّوا عَنَّا بَل لَّمْ نَكُن نَّدْعُو مِن قَبْلُ شَيْئًا كَذَلِكَ يُضِلُّ اللَّهُ الْكَافِرِينَ
75
ذَلِكُم بِمَا كُنتُمْ تَفْرَحُونَ فِي الْأَرْضِ بِغَيْرِ الْحَقِّ وَبِمَا كُنتُمْ تَمْرَحُونَ
76
ادْخُلُوا أَبْوَابَ جَهَنَّمَ خَالِدِينَ فِيهَا فَبِئْسَ مَثْوَى الْمُتَكَبِّرِينَ
77
فَاصْبِرْ إِنَّ وَعْدَ اللَّهِ حَقٌّ فَإِمَّا نُرِيَنَّكَ بَعْضَ الَّذِي نَعِدُهُمْ أَوْ نَتَوَفَّيَنَّكَ فَإِلَيْنَا يُرْجَعُونَ
78
وَلَقَدْ أَرْسَلْنَا رُسُلًا مِّن قَبْلِكَ مِنْهُم مَّن قَصَصْنَا عَلَيْكَ وَمِنْهُم مَّن لَّمْ نَقْصُصْ عَلَيْكَ وَمَا كَانَ لِرَسُولٍ أَن يَأْتِيَ بِآيَةٍ إِلَّا بِإِذْنِ اللَّهِ فَإِذَا جَاءَ أَمْرُ اللَّهِ قُضِيَ بِالْحَقِّ وَخَسِرَ هُنَالِكَ الْمُبْطِلُونَ
79
اللَّهُ الَّذِي جَعَلَ لَكُمُ الْأَنْعَامَ لِتَرْكَبُوا مِنْهَا وَمِنْهَا تَأْكُلُونَ
80
وَلَكُمْ فِيهَا مَنَافِعُ وَلِتَبْلُغُوا عَلَيْهَا حَاجَةً فِي صُدُورِكُمْ وَعَلَيْهَا وَعَلَى الْفُلْكِ تُحْمَلُونَ
81
وَيُرِيكُمْ آيَاتِهِ فَأَيَّ آيَاتِ اللَّهِ تُنكِرُونَ
82
أَفَلَمْ يَسِيرُوا فِي الْأَرْضِ فَيَنظُرُوا كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ كَانُوا أَكْثَرَ مِنْهُمْ وَأَشَدَّ قُوَّةً وَآثَارًا فِي الْأَرْضِ فَمَا أَغْنَى عَنْهُم مَّا كَانُوا يَكْسِبُونَ
83
فَلَمَّا جَاءَتْهُمْ رُسُلُهُم بِالْبَيِّنَاتِ فَرِحُوا بِمَا عِندَهُم مِّنَ الْعِلْمِ وَحَاقَ بِهِم مَّا كَانُوا بِهِ يَسْتَهْزِئُونَ
84
فَلَمَّا رَأَوْا بَأْسَنَا قَالُوا آمَنَّا بِاللَّهِ وَحْدَهُ وَكَفَرْنَا بِمَا كُنَّا بِهِ مُشْرِكِينَ
85
فَلَمْ يَكُ يَنفَعُهُمْ إِيمَانُهُمْ لَمَّا رَأَوْا بَأْسَنَا سُنَّتَ اللَّهِ الَّتِي قَدْ خَلَتْ فِي عِبَادِهِ وَخَسِرَ هُنَالِكَ الْكَافِرُونَ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
Le pardonneur (Gafir)
1
H’â, Mîm.
2
La révélation du Livre vient d’Allah, le Puissant, l’Omniscient.
3
Le Pardonneur des péchés, l’Accueillant au repentir, le Dur en punition, le Détenteur des faveurs. Point de divinité à part Lui et vers Lui est la destination.
4
Seuls ceux qui ont mécru discutent les versets d’Allah. Que leurs activités dans le pays ne te trompent pas.
5
Avant eux, le peuple de Noé a traité (Son Messager) de menteur, et les coalisés après eux (ont fait de même), et chaque communauté a conçu le dessein de s’emparer de Son Messager. Et ils ont discuté de faux arguments pour rejeter la vérité. Alors Je les ai saisis. Et quelle punition fut la Mienne !
6
Ainsi s’avéra juste la Parole de ton Seigneur contre ceux qui ont mécru : « Ils seront les gens du Feu ».
7
Ceux (les Anges) qui portent le Trône et ceux qui l’entourent célèbrent les louanges de leur Seigneur, croient en Lui et implorent le pardon pour ceux qui croient : « Seigneur ! Tu étends sur toute chose Ta miséricorde et Ta science. Pardonne donc à ceux qui se repentent et suivent Ton chemin et protège-les du châtiment de l’Enfer.
8
Seigneur ! Fais-les entrer aux jardins d’Eden que Tu leur as promis, ainsi qu’aux vertueux parmi leurs ancêtres, leurs épouses et leurs descendants, car c’est Toi le Puissant, le Sage.
9
Et préserve-les [du châtiment] des mauvaises actions. Quiconque Tu préserves [du châtiment] des mauvaises actions ce jour-là, Tu lui feras miséricorde ». Et c’est là l’énorme succès.
10
A ceux qui n’auront pas cru on proclamera : « l’aversion d’Allah [envers vous] est plus grande que votre aversion envers vous-mêmes, lorsque vous étiez appelés à la foi et que vous persistiez dans la mécréance ».
11
Ils diront : « Notre Seigneur, Tu nous as fais mourir deux fois et redonné la vie deux fois : nous reconnaissons donc nos péchés. Y a-t-il un moyen d’en sortir ? »
12
« ... Il en est ainsi car lorsqu’Allah était invoqué seul (sans associé), vous ne croyiez pas ; et si on Lui donnait des associés, alors vous croyiez. Le jugement appartient à Allah, le Très Haut, le Très Grand ».
13
C’est Lui qui vous fait voir Ses preuves, et fait descendre du ciel, pour vous, une subsistance. Seul se rappelle celui qui revient [à Allah].
14
Invoquez Allah donc, en Lui vouant un culte exclusif quelque répulsion qu’en aient les mécréants.
15
Il est Celui qui est élevé aux degrés les plus hauts, Possesseur du Trône, Il envoie par son ordre l’Esprit sur celui qu’Il veut parmi Ses serviteurs, afin que celui-ci avertisse du jour de la Rencontre,
16
le jour où ils comparaîtront sans que rien en eux ne soit caché à Allah. A qui appartient la royauté, aujourd’hui ? A Allah, l’Unique, le Dominateur.
17
Ce jour-là, chaque âme sera rétribuée selon ce qu’elle aura acquis. Ce jour-là, pas d’injustice, car Allah est prompt dans [Ses] comptes.
18
Et avertis-les du jour qui approche, quand les cœurs remonteront aux gorges, terrifiés (ou angoissés). Les injustes n’auront ni ami zélé, ni intercesseur écouté.
19
Il (Allah) connaît la trahison des yeux, tout comme ce que les poitrines cachent.
20
Et Allah juge en toute équité, tandis que ceux qu’ils invoquent en dehors de Lui ne jugent rien. En vérité c’est Allah qui est l’Audient, le Clairvoyant.
21
Ne parcourent-ils pas la terre, pour voir ce qu’il est advenu de ceux qui ont vécu avant eux ? Ils étaient [pourtant] plus forts qu’eux et ont laissé sur terre bien plus de vestiges. Allah les saisit pour leurs péchés et ils n’eurent point de protecteur contre Allah.
22
Ce fut ainsi, parce que leurs Messagers leur avaient apporté les preuves, mais ils se montrèrent mécréants. Allah donc les saisit, car Il est fort et redoutable dans Son châtiment.
23
Nous envoyâmes effectivement Moïse avec Nos signes et une preuve évidente,
24
vers Pharaon, Hâmân et Coré. Mais ils dirent : « Magicien ! Grand menteur ! »
25
Puis, quand il leur eut apporté la vérité venant de Nous, ils dirent : « Tuez les fils de ceux qui ont cru avec lui, et laissez vivre leurs femmes ». Et les ruses des mécréants ne vont qu’en pure perte.
26
Et Pharaon dit : « Laissez-moi tuer Moïse. Et qu’il appelle son Seigneur ! Je crains qu’il ne change votre religion ou qu’il ne fasse apparaître la corruption sur terre ».
27
Moïse [lui] dit : « Je cherche auprès de mon Seigneur et le vôtre, protection contre tout orgueilleux qui ne croit pas au jour du Compte ».
28
Et un homme croyant de la famille de Pharaon, qui dissimulait sa foi dit : « Tuez-vous un homme parce qu’il dit : « Mon Seigneur est Allah ? » Alors qu’il est venu à vous avec les preuves évidentes de la part de votre Seigneur. S’il est menteur, son mensonge sera à son détriment ; tandis que s’il est véridique, alors une partie de ce dont il vous menace tombera sur vous ». Certes, Allah ne guide pas celui qui est outrancier et imposteur !
29
« O mon peuple, triomphant sur la terre, vous avez la royauté aujourd’hui. Mais qui nous secourra de la rigueur d’Allah si elle nous vient ? » Pharaon dit : « Je ne vous indique que ce que je considère bon. Je ne vous guide qu’au sentier de la droiture ».
30
Et celui qui était croyant dit : « O mon peuple, je crains pour vous un jour semblable à celui des coalisés.
31
Un sort semblable à celui du peuple de Noé, des ’Aad et des Thamûd et de ceux [qui vécurent] après eux ». Allah ne veut [faire subir] aucune injustice aux serviteurs.
32
« O mon peuple, je crains pour vous le jour de l’Appel Mutuel,
33
Le jour où vous tournerez le dos en déroute, sans qu’il y ait pour vous de protecteur contre Allah ». Et quiconque Allah égare, n’a point de guide.
34
Certes, Joseph vous est venu auparavant avec les preuves évidentes, mais vous n’avez jamais cessé d’avoir des doutes sur ce qu’il vous avait apporté. Mais lorsqu’il mourut, vous dites alors : « Allah n’enverra plus jamais de Messager après lui ». Ainsi Allah égare-t-Il celui qui est outrancier et celui qui doute.
35
Ceux qui discutent les prodiges d’Allah sans qu’aucune preuve ne leur soit venue, [leur action] est grandement haïssable auprès d’Allah et auprès de ceux qui croient. Ainsi Allah scelle-t-Il le cœur de tout orgueilleux tyran.
36
Et Pharaon dit : « O Hâmân, bâtis-moi une tour : peut-être atteindrai-je les voies,
37
les voies des cieux, et apercevrai-je le Dieu de Moïse ; mais je pense que celui-ci est menteur ». Ainsi la mauvaise action de Pharaon lui parut enjolivée ; et il fut détourné du droit chemin ; et le stratagème de Pharaon n’est voué qu’à la destruction.
38
Et celui qui avait cru dit : « O mon peuple, suivez-moi. Je vous guiderai au sentier de la droiture.
39
O mon peuple, cette vie n’est que jouissance temporaire, alors que l’au-delà est vraiment la demeure de la stabilité.
40
Quiconque fait une mauvaise action ne sera rétribué que par son pareil ; et quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne action tout en étant croyant, alors ceux-là entreront au Paradis pour y recevoir leur subsistance sans compter.
41
O mon peuple, mais qu’ai-je à vous appeler au salut, alors que vous m’appelez au Feu ?
42
Vous m’invitez à nier Allah et à Lui donner des associés dont je n’ai aucun savoir, alors que je vous appelle au Tout Puissant, au Grand Pardonneur.
43
Nul doute que ce à quoi vous m’appelez ne peut exaucer une invocation ni ici-bas ni dans l’au-delà. C’est vers Allah qu’est notre retour, et les outranciers sont eux les gens du Feu.
44
Bientôt vous vous rappellerez ce que je vous dis ; et je confie mon sort à Allah. Allah est, certes, Clairvoyant sur les serviteurs.
45
Allah donc le protégea des méfaits de leurs ruses, alors que le pire châtiment cerna les gens de Pharaon :
46
le Feu, auquel ils sont exposés matin et soir. Et le jour où l’Heure arrivera (il sera dit): « Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment ».
47
Et quand ils se disputeront dans le Feu, les faibles diront à ceux qui s’enflaient d’orgueil : « Nous vous avions suivis : pourriez-vous nous préserver d’une partie du feu ? »
48
Et ceux qui s’enflaient d’orgueil diront : « En vérité, nous y voilà tous ». Allah a déjà rendu son jugement entre les serviteurs.
49
Et ceux qui seront dans le Feu diront aux gardiens de l’Enfer : « Priez votre Seigneur de nous alléger un jour de [notre] supplice ».
50
Ils diront : « vos Messagers, ne vous apportaient-ils pas les preuves évidentes ? » Ils diront : « Si » ! Ils [les gardiens] diront : « Eh bien, priez » ! Et l’invocation des mécréants n’est qu’aberration.
51
Nous secourrons, certes, Nos Messagers et ceux qui croient, dans la vie présente tout comme au jour où les témoins [les Anges gardiens] se dresseront (le Jour du Jugement),
52
au jour où leur excuse ne sera pas utile aux injustes, tandis qu’il y aura pour eux la malédiction et la pire demeure.
53
En effet, Nous avons apporté à Moïse la guidée, et fait hériter aux Enfants d’Israël, le Livre,
54
une guidée et un rappel aux gens doués d’intelligence.
55
Endure donc, car la promesse d’Allah est vérité, implore le pardon pour ton péché et célèbre la gloire et la louange de ton Seigneur, soir et matin.
56
Ceux qui discutent sur les versets d’Allah sans qu’aucune preuve ne leur soit venue, n’ont dans leurs poitrines qu’orgueil. Ils n’atteindront pas leur but. Implore donc la protection d’Allah, car c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant.
57
La création des cieux et de la terre est quelque chose de plus grand que la création des gens. Mais la plupart des gens ne savent pas.
58
L’aveugle et le voyant ne sont pas égaux, et ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres ne peuvent être comparés à celui qui fait le mal. C’est rare que vous vous rappeliez !
59
En vérité ; L’Heure va arriver : pas de doute là-dessus ; mais la plupart des gens n’y croient pas.
60
Et votre Seigneur dit : « Appelez-Moi, Je vous répondrai. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M’adorer entreront bientôt dans l’Enfer, humiliés ».
61
Allah est celui qui vous a assigné la nuit pour que vous vous y reposiez, et le jour pour y voir clair. Allah est le Pourvoyeur de grâce aux hommes, mais la plupart des gens ne sont pas reconnaissants.
62
Tel est votre Seigneur, Créateur de toute chose. Point de divinité à part Lui. Comment se fait-il que vous vous détourniez (du chemin droit) ?
63
Ainsi ceux qui nient les prodiges d’Allah se détournent-ils [du chemin droit.]
64
C’est Allah qui vous a assigné la terre comme demeure stable et le ciel comme toit et vous a donné votre forme, - et quelle belle forme Il vous a donnée ! - et Il vous a nourris de bonnes choses. Tel est Allah, votre Seigneur ; gloire à Allah, Seigneur de l’univers !
65
C’est Lui le Vivant. Point de divinité à part Lui. Appelez-Le donc, en Lui vouant un culte exclusif. Louange à Allah, Seigneur de l’univers !
66
Dis : « Il m’a été interdit, une fois que les preuves me sont venues de mon Seigneur, d’adorer ceux que vous invoquez en dehors d’Allah, et il m’a été ordonné de me soumettre au Seigneur de l’univers ».
67
C’est Lui qui vous a créés de terre, puis d’une goutte sperme, puis d’une adhérence ; puis Il vous fait sortir petit enfant pour qu’ensuite vous atteigniez votre maturité et qu’ensuite vous deveniez vieux, - certains parmi vous meurent plus tôt, - et pour que vous atteigniez un terme fixé, afin que vous raisonniez.
68
C’est Lui qui donne la vie et donne la mort. Puis quand Il décide une affaire, Il n’a qu’à dire : « Sois », et elle est.
69
N’as-tu pas vu comment ceux qui discutent sur les versets d’Allah se laissent détourner ?
70
Ceux qui traitent de mensonge le Livre (le Coran) et ce avec quoi Nous avons envoyé Nos Messagers ; ils sauront bientôt,
71
quand, des carcans à leurs cous et avec des chaînes ils seront traînés
72
dans l’eau bouillante ; et qu’ensuite ils brûleront dans le Feu.
73
Puis on leur dira : « Où sont ceux que vous associez
74
à Allah ? » « Ils se sont écartés de nous, diront-ils. Ou plutôt, nous n’invoquions rien, auparavant ». Ainsi Allah égare-t-Il les mécréants.
75
Voilà le prix de votre exultation sur terre, sans raison, ainsi que de votre joie immodérée.
76
Franchissez les portes de l’Enfer pour y demeurer éternellement. Qu’il est mauvais le lieu de séjour des orgueilleux !
77
Endure donc. La promesse d’Allah est vraie. Que Nous te montrions une partie de ce dont Nous les menaçons ou que Nous te fassions mourir (avant cela)... c’est vers Nous qu’ils seront ramenés.
78
Certes, Nous avons envoyé avant toi des Messagers. Il en est dont Nous t’avons raconté l’histoire ; et il en est dont Nous ne t’avons pas raconté l’histoire. Et il n’appartient pas à un Messager d’apporter un signe [ou verset] si ce n’est avec la permission d’Allah. Lorsque le commandement d’Allah viendra, tout sera décidé en toute justice ; et ceux qui profèrent des mensonges sont alors les perdants.
79
C’est Allah qui vous a fait les bestiaux pour que vous en montiez et que vous en mangiez,
80
et vous y avez des profits et afin que vous atteigniez sur eux une chose nécessaire qui vous tenait à cœur. C’est sur eux et sur les vaisseaux que vous êtes transportés.
81
Et Il vous montre Ses merveilles. Quelles merveilles d’Allah niez-vous donc ?
82
Ne parcourent-ils donc pas la terre pour voir ce qu’il est advenu de ceux qui étaient avant eux ? Ils étaient [pourtant] plus nombreux qu’eux et bien plus puissants et ils [avaient laissé] sur terre beaucoup plus de vestiges. Mais ce qu’ils ont acquis ne leur a servi à rien.
83
Lorsque leurs Messagers leur apportaient les preuves évidentes, ils exultaient des connaissances qu’ils avaient. Et ce dont ils se moquaient les enveloppa.
84
Puis, quand ils virent Notre rigueur ils dirent : « Nous croyons en Allah Seul, et nous renions ce que nous Lui donnions comme associés ».
85
Mais leur croyance, au moment où ils eurent constaté Notre rigueur, ne leur profita point ; Telle est la règle d’Allah envers Ses serviteurs dans le passé. Et c’est là que les mécréants se trouvèrent perdants.
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate XL.
Le Croyant.
(Al-Mu’min.)
Titre tiré du vt. 31. Autre titre destiné à éviter une confusion avec la sourate XXIII : Ġâfir « Celui qui absout », tiré du vt. 2.Cette sourate paraît avoir formé le premier chapitre d’un recueil individuel, celui des Ḥawâmîm ; v. Introd., 145 sq. Elle est constituée de deux séries de révélations.
1
Ḥ. M.
2
[1] La révélation (tanzîl) de l’Écriture émane d’Allah, le Puissant, l’Omniscient,
3
[2] qui absout du péché, accepte la repentance, est redoutable par le châtiment
3
et plein de longanimité. Nulle divinité excepté Lui. Vers Lui est le Devenir.
4
Ne disputent sur les aya d’Allah que ceux qui sont infidèles. Que ne t’abuse point leur agitation, en ce pays !
Note [édition originale] : Il ne peut s’agir ici que des aya = fragments de révélations et non des « signes » = miracles des Prophètes, puisque ce passage s’adresse aux Mekkois et fait nettement allusion à Mahomet qui n’accomplit point de miracles.
5
Avant eux, ont crié au mensonge le peuple de Noé et, après celui-ci, les Factions (’aḥzâb). Chaque communauté, contre l’Apôtre qui lui a été envoyé, a nourri des desseins pour le prendre, et a discuté au moyen du Faux pour détruire, par lui, la Vérité. [Mais] Je les ai pris et quel fut le châtiment infligé par Moi !
Note [édition originale] : L’Apôtre qui lui a été envoyé. Text. : leur Apôtre.
6
Ainsi s’est réalisé le mot de ton Seigneur contre ceux qui ont été incrédules, [disant] qu’ils seront les hôtes du Feu.
[Prière des Anges pour les Croyants. Condamnation des Incrédules.]
7
[Les Anges] qui portent le Trône et ceux qui sont autour de Lui glorifient la louange de leur Seigneur. Ils croient en Lui et demandent pardon pour ceux qui croient : « Seigneur ! » [, disent-ils], « Tu embrasses toute chose en [Ta] miséricorde et [Ta] science. Pardonne à ceux qui sont revenus [de leur erreur] et ont suivi Ton Chemin ! Épargne-leur le tourment de la Fournaise !
8
Seigneur !, dans les Jardins d’Eden que Tu leur promis, fais-les entrer, eux ainsi que ceux de leurs pères, de leurs épouses et de leur descendance qui auront été vertueux. Tu es le Puissant, le Sage.
9
Épargne-leur les mauvaises actions ! Celui à qui Tu auras épargné les mauvaises actions, Tu lui feras miséricorde ce jour-là, et c’est là le Succès suprême. »
10
A ceux qui auront été incrédules, on criera : « Certes, l’inimitié d’Allah est plus grande que la vôtre envers vous-mêmes quand, appelés à la foi, vous fûtes infidèles ! »
11
[Les Impies] répondront : « Seigneur ! Tu nous as fait mourir deux fois et fait revivre deux fois. Nous reconnaissons nos péchés. Est-il un moyen de sortir [d’ici] ? »
12
[Il n’en est point]. C’est le prix de ce qu’ayant reçu l’appel d’Allah, l’Unique, vous avez été incrédules alors que, si des Associés Lui étaient donnés, vous croyiez [en eux]. Le jugement appartient à Allah, le Sublime, le Grand.
13
C’est Lui qui vous fait voir Ses signes et fait descendre pour vous, du ciel, une subsistance (rizq). [Mais] ne se souvient que qui vient à résipiscence (’anâba).
14
Priez donc Allah en lui vouant le Culte, même si les Infidèles [le] désapprouvent.
Note [édition originale] : muḫliṣîna la-hu d-Dîn « en Lui vouant le Culte ». Le substantif dîn, dans le Coran, a deux sens : jugement et religion. Seul le second convient ici, mais les commt. le sentent comme équivalent de diyâna « manifestation extérieure de la religion », « culte ». Le sens paraît donc être : En consacrant exclusivement à Allah votre dévotion.
15
[Il est] celui qui élève les Degrés, le Possesseur du Trône. Il lance l’Esprit, sur Son ordre, sur qui Il veut parmi Ses serviteurs, pour avertir du Jour de la Confluence,
16
en ce jour où [les morts] surgiront, [] rien d’eux ne sera caché
Facsimile Image Placeholder
à Allah. A qui sera la royauté en ce jour ? A Allah, l’Unique, l’Invincible.
17
En ce jour, chaque âme sera récompensée de ce qu’elle se sera acquis. Nulle injustice en ce jour ! Allah est prompt à faire rendre compte.
18
Avertis-les [, Prophète !,] du Jour de l’Imminente quand, angoissés, les cœurs jusqu’à la gorge,
Note [édition originale] : al-’âzifati « de l’Imminente » = de l’Heure du Jugement Dernier.
18
[19] les Injustes n’auront ni [ami] ardent, ni intercesseur capable d’être obéi.
19
[20] [Allah] connaît la perfidie des regards et ce que cachent les poitrines.
20
[21] Allah décide selon la Vérité, tandis que [les Faux Dieux] que [les Infidèles] prient en dehors de Lui ne décideront rien. Allah est l’Audient, le Clairvoyant.
21
[22] Eh quoi ! n’ont-ils point parcouru la terre et considéré ce que fut la fin de ceux qui furent avant eux ? Plus redoutables qu’eux par la force et les ouvrages, sur la terre, ils ont été cependant saisis par Allah, pour leurs péchés, et n’ont eu contre Allah nul préservateur.
22
[23] C’est que lorsque leurs Apôtres venaient à eux avec les Preuves, ils étaient incrédules. Allah les saisit donc. Il est puissant et redoutable en [Son] châtiment.
[Incrédulité de Pharaon.]
23
[24] Certes, Nous avons envoyé Moïse avec Nos signes et une probation (sulṭân) évidente,
24
[25] à Pharaon, Haman et Coré. [Tous] dirent : « [C’est] un sorcier, un imposteur. »
25
[26] Quand il fut venu à eux avec la Vérité [issue] de Nous, ils s’écrièrent [même] : « Tuez les fils de ceux qui croient avec lui, et ne laissez la vie qu’à leurs femmes ! » [Mais] l’artifice des Infidèles ne fut qu’égarement.
26
[27] Pharaon dit : « Laissez-moi tuer Moïse ! Qu’il prie son Seigneur ! Je crains qu’il n’altère votre religion ou qu’il ne fasse apparaître le scandale sur la terre. »
27
[28] — « Je me réfugie en mon Seigneur et en votre Seigneur », dit
Facsimile Image Placeholder
Moïse, « contre tout superbe qui ne croit point dans le Jour du Jugement. »
28
[29] [Toutefois] un homme, un croyant de la famille de Pharaon qui célait sa foi, s’écria : « Tuerez-vous un homme [parce] qu’il dit : « Mon Seigneur est Allah. » Cet homme est venu à vous avec les Preuves de votre Seigneur. S’il est un imposteur, que sur lui retombe son imposture. S’il est véridique, vous serez atteints par une partie de ce dont il vous menace. Allah ne dirige point celui qui est impie [et] imposteur.
29
[30] O mon peuple !, triomphants sur la terre, vous avez aujourd’hui la souveraineté. Pourtant, qui vous secourra contre la rigueur d’Allah, si elle vient à vous ? » [Mais] Pharaon répliqua : « Je ne vous fais voir que ce que je vois et ne vous dirige que dans le Chemin de la Rectitude. »
30
[31] [Alors] celui qui croyait dit : « O mon peuple ! je crains pour vous un jour identique à celui des Factions (’aḥzâb),
31
[32] un sort pareil à [celui du] peuple de Noé, des ‛Ad, des Thamoud
31
[33] et de ceux qui furent après eux. Allah ne veut point injustice pour [Ses] serviteurs.
32
[34] O mon peuple ! je crains pour vous le Jour du Mutuel Appel,
33
[35] ce jour où vous vous détournerez, montrant le dos, n’ayant contre Allah nul défenseur, car quiconque est égaré par Allah n’a point de directeur.
34
[36] Joseph est certes venu à vous, antérieurement, avec les Preuves. Or vous n’avez cessé d’être en doute sur ce qu’il a apporté, jusqu’à ce qu’il pérît. [Alors] vous avez dit : « Allah n’enverra plus après lui aucun apôtre. » Ainsi Allah égare celui qui est impie et sceptique.
35
[37] Ceux qui disputent sur les aya d’Allah sans qu’aucune probation leur soit venue. Grande est la haine [qu’il suscite] auprès d’Allah et de ceux qui croient. Ainsi Allah met un sceau sur le cœur de tout superbe et violent. »
Note [édition originale] : Le mot murtâb « sceptique » (fin du vt. 36) ne dut pas être clair pour les contemporains de Mahomet, d’où l’addition explicative : ceux qui disputent etc. Comme le remarque Barth, l’emploi du pluriel est inconcevable si l’on considère que ce dernier membre de phrase est contemporain du vt. 36. Tout est clair au contraire si l’on admet une addition ultérieure. ǁ Grande est la haine etc. Text. : il (= le sceptique) est grand en haine auprès d’Allah. Le texte s’enchaîne parfaitement au vt. 36.
36
[38] Pharaon dit : « O Haman ! construis-moi une tour [par quoi] j’atteindrai les Cordes
37

Facsimile Image Placeholder
[39] (les Cordes du Ciel) et monterai vers la divinité de Moïse, car je le crois imposteur. »
Note [édition originale] : L’expression ’asbâba s-samâ’i « les Cordes du Ciel », paraît être une addition explicative du mot ’al-asbâba « les Cordes » qui finit le vt. 38. Cf. sourate XVIII, 83, la note.
37
[40] Ainsi la méchanceté de son acte fut parée, pour Pharaon, [de fausses apparences]. [Pharaon] fut écarté du Chemin et son artifice ne fut que perdition.
38
[41] Celui qui croyait dit : « O mon peuple ! suivez-moi ! Je vous dirigerai dans le Chemin de la Rectitude.
39
[42] O mon peuple ! cette Vie Immédiate n’est qu’une [vaine] jouissance alors que la [Vie] Dernière est le séjour de la Stabilité.
40
[43] Quiconque fait une mauvaise action ne sera récompensé que par un mal égal, [mais] quiconque, homme ou femme, fait œuvre pie en ayant la foi, celui-là entrera au Jardin où il recevra [tout] sans compter.
41
[44] O mon peuple ! pourquoi vous appelé-je au Salut, alors que vous m’appelez à la Perdition ?
Note [édition originale] : A la Perdition. Text. : au Feu.
42
[45] Vous m’appelez à être infidèle envers Allah et à Lui associer ce dont je n’ai point connaissance, alors que je vous appelle au Puissant, à l’Absoluteur.
43
[46] Nul doute que ceux auxquels vous m’appelez n’ont de voix ni en la [Vie] Immédiate ni en la [Vie] Dernière. [Nul doute] que notre Devenir est vers Allah et que les Impies (musrif) seront les hôtes du Feu.
Note [édition originale] : da‛watun « voix ». Text. : appel.
44
[47] Vous vous souviendrez de ce que je vous dis. Je remets mon sort à Allah. Allah est clairvoyant sur Ses serviteurs. »
45
[48] Allah préserva [ce Croyant] des maux de ce qu’ils ourdirent et enveloppa la famille de Pharaon de Son Tourment maléfique.
46
[49] Au Feu, ils seront offerts matin et soir et, au jour où se dressera l’Heure, [on criera] : « Introduisez la famille de Pharaon au plus intense Tourment ! »
47
[50] Quand, disputant entre eux au sein du Feu, les Faibles diront aux Superbes : « Nous avons été votre suite. Pouvez-vous nous épargner une part de ce Feu ? »,
48
[51] les Superbes répondront : « Nous y sommes tous [avec vous]. Allah a décidé entre Ses serviteurs. »
49

Facsimile Image Placeholder
[52] Et ceux qui seront dans le Feu diront aux gardiens de la Géhenne : « Priez votre Seigneur qu’Il allège d’un jour notre tourment ! »
50
[53] [Les gardiens] demanderont : « Eh quoi ! vos Apôtres ne venaient-ils point à vous avec les Preuves ? » — « Si ! » — « Alors, priez[-Le vous-mêmes !]. » Et la prière des Infidèles ne sera que vanité.
Note [édition originale] : Ne sera que vanité. Text. : ne sera que dans égarement.
51
[54] En vérité, Nous secourrons certes Nos Apôtres et ceux qui croient, durant la Vie Immédiate et au jour où se dresseront les Témoins,
52
[55] au jour où leur excuse sera inutile aux Injustes. Sur eux la malédiction et à eux le Séjour Mauvais !
53
[56] Certes, Nous avons donné la Direction à Moïse et avons transmis en héritage l’Écriture, aux fils d’Israël,
54
[56] comme Direction et Édification (ḏikrā) pour ceux doués d’esprit.
55
[57] Sois constant ! La promesse d’Allah est vérité. Demande pardon de ton péché et exalte la louange de ton Seigneur, le soir et le matin !
56
[58] Ceux qui disputent, sur les aya d’Allah, sans qu’aucune probation (sulṭân) leur soit venue, n’ont que superbe en leur poitrine. Ils ne se trouveront pas atteindre leur but. Cherche refuge en Allah ! Il est l’Audient, le Clairvoyant.
[Signes de la toute-puissance divine.]
57
[59] Créer les cieux et la terre est certes plus grandiose que créer les Hommes, mais la plupart des Hommes ne savent point.
58
[60] L’Aveugle ne saurait être égalé à celui qui voit, non plus que ceux qui croient et font des œuvres pies, au Malfaisant. Combien peu vous réfléchissez !
59
[61] En vérité, l’Heure va certes venir. Nul doute à son endroit ! Mais la plupart des Hommes ne croient pas.
60
[62] Votre Seigneur a dit : « Priez-Moi ! Je vous exaucerai. Ceux qui, par superbe, se détournent de Mon adoration, entreront, humiliés, dans la Géhenne. »
Note [édition originale] : Priez-Moi ! Je vous exaucerai. Le Coran n’offre aucun passage correspondant textuellement à cette phrase. Cf. Évang. Matthieu, VII, 7 : Demandez, et l’on vous donnera. Cherchez, et vous trouverez.
61
[63] Allah est celui qui disposa la nuit pour vous afin que vous vous reposiez, et le jour, pour qu’il éclaire [vos travaux]. En vérité,
Facsimile Image Placeholder
Allah est certes plein de faveurs pour les Hommes, mais la plupart des Hommes ne sont pas reconnaissants.
62
[64] C’est là Allah, votre Seigneur, créateur de toute chose. Nulle divinité excepté Lui ! Comment êtes-vous détournés [de Lui] ?
63
[65] Ainsi sont détournés [de Lui] ceux qui ont récusé les signes d’Allah.
64
[66] Allah est celui qui, pour vous, a disposé la terre comme séjour stable, et le ciel comme édifice. Il vous a formés et a bien fait votre forme. Il vous a attribué d’excellentes nourritures. C’est là Allah, votre Seigneur. Béni soit Allah, Seigneur des Mondes !
65
[67] Il est le Vivant. Nulle divinité excepté Lui ! Priez-Le, Lui vouant le Culte ! Louange à Allah, Seigneur des Mondes !
[Unicité du Créateur. Condamnation des Incrédules.]
66
[68] Dis : « Les preuves m’étant venues, de mon Seigneur, il m’a été interdit d’adorer ceux que vous priez en dehors d’Allah. Il m’a été ordonné de me soumettre (’aslama) au Seigneur des Mondes.
67
[69] C’est Lui qui vous créa, de la poussière, puis d’une goutte de sperme, puis d’une adhérence, puis qui vous fait surgir, enfant, pour ensuite que vous atteigniez votre maturité et deveniez des vieillards — [mais] certains de vous sont rappelés à Lui (tawaffā) avant cela —, pour qu’enfin vous atteigniez un terme fixé. Peut-être raisonnerez-vous. »
68
[70] C’est Lui qui fait vivre et qui fait mourir. Quand Il a décrété quelque affaire, Il dit seulement à son propos : « Sois ! » et elle est.
69
[71] N’as-tu point vu comment ceux qui disputent des aya d’Allah sont écartés [de Lui] ?
70
[72] Ceux qui ont traité de mensonge l’Écriture et ce dont Nous avons chargé Nos Apôtres, sauront bientôt,
71
[73] au moment où, les carcans au col, dans les chaînes, ils seront traînés
72
[73] dans l’[Eau] bouillante, puis, dans le Feu, précipités.
73
[74] Alors, on leur demandera : « Où sont ceux que vous associiez
74
à Allah ? ». Et ils répondront : « Ils nous ont abandonnés. Ou plutôt, [en les priant], antérieurement, nous ne priions rien. » Ainsi Allah égare les Infidèles.
75
« C’est là le prix de ce dont, grâce à la Non-Vérité, vous vous réjouissiez, sur la terre, et ce dont vous aviez orgueil.
76
Franchissez les portes de la Géhenne où vous resterez, immortels. Quel détestable séjour pour les superbes ! »
Facsimile Image Placeholder
77
Sois constant ! La promesse d’Allah est vérité. Ou bien nous te ferons voir une partie de ce dont Nous les menaçons. Ou bien Nous te rappellerons (tawaffā) à Nous [auparavant]. Vers Nous ils seront ramenés.
Note [édition originale] : Vt. important montrant nettement qu’à l’époque où fut reçue cette révélation, la communauté nouvelle peut voir disparaître son Prophète avant la venue du Jugement Dernier.
78
Certes, Nous avons envoyé des Apôtres avant toi. Parmi eux, il en est dont Nous t’avons conté la vie et, parmi eux, il en est dont Nous ne t’avons point conté la vie. Il n’a appartenu à aucun Apôtre de venir avec un signe, sinon avec la permission d’Allah. Quand vient l’ordre d’Allah, [cet ordre] est décrété selon la Vérité et, là, sont perdants les Tenants du Faux.
79
Allah est celui qui a disposé pour vous les chameaux (’an‛âm) pour que vous les montiez et en mangiez,
80
pour que vous y ayez des utilités et pour que, par eux, vous atteigniez le projet qui est en votre poitrine. Sur eux, ainsi que sur le vaisseau, vous êtes chargés.
81
Il vous fait voir Ses signes. Quels signes d’Allah sauriez-vous nier ?
82
Eh quoi ! n’ont-ils point parcouru la terre et considéré quelle fut la fin de ceux qui furent avant eux ? Plus nombreux qu’eux, plus redoutables qu’eux par la force et les ouvrages, sur la terre, de nulle utilité fut cependant pour eux ce qu’ils possédaient.
83
Quand vinrent à eux leurs Apôtres, avec les Preuves, [ces Infidèles] se réjouirent de ce qu’ils avaient de science, [mais] ils furent enveloppés par ce dont ils se raillaient.
84
Ayant vu Notre violence, ils s’écrièrent : « Nous croyons en Allah, uniquement, et nous sommes sans foi en ce que nous Lui associions ! »
85
[Mais] leur foi ne s’est pas trouvée leur être utile après qu’ils eurent vu Notre violence, conformément à la coutume d’Allah qui a été appliquée à Ses serviteurs. Perdants ont alors été les Infidèles.
Note [édition originale] : Dieu s’est fixé une attitude invariable : Il envoie ses Prophètes aux Impies et ceux-ci, s’ils veulent bénéficier de leur conversion, doivent immédiatement entendre la voix du ciel. S’ils sont sourds, ils doivent périr.
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DU VRAY-
croyant, contenant quatre-vingts cinq
versets, escrit à la Meque.
Lecteur, Gelaldin intitule ce Chapitre le Chapitre du Clement.
AU Nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Dieu est prudent & sage.
2
Ce livre est envoyé par le tout-Puissant qui sçait tout,
3
qui pardonne les pechez & qui agrée la conversion de ses creatures, il est rigoureux en ses chastimens, & est indulgent à son peuple, il n’y a point de Dieu que luy, & tout le monde fera un jour assemblé devant sa divine Majesté (pour estre jugé,)
4
Personne ne dispute contre les preceptes de l’Alcoran que les impies, ne te scandalise pas s’ils vivent en terre avec quelque
Facsimile Image Placeholder
bonheur
,
5
le peuple du temps de Noé a mesprisé ses instructions, leur posterité a fait comme eux, & chaque nation a conspiré la mort de ceux que Dieu a envoyé pour les instruire, ils ont disputé pour obscurcir la verité par leurs mensonges, mais ils en ont esté punis, & de quelle façon !
6
ainsi la parole de Dieu s’accomplit contre les impies, ils seront tous damnez.
7
Les Anges qui sont à l’entour du trosne de Dieu, & ceux qui le porttent, loüent & exaltent sa divine Majesté, ils croyent en son unité, & luy demandent pardon pour les vray-croyans. Seigneur ta misericorde s’estend par tout le monde, rien ne t’est caché ny au Ciel en la terre, pardonne les pechez à ceux qui se convertissent, & qui embrassent ta sainte loy, delivre-les du feu d’Enfer ;
8
ouvre leur la porte des jardins d’Eden que tu leur a preparé, à leurs peres, à leurs femmes, à leurs enfans, & à ceux de leur lignée qui feront de bonnes œuvres, tu es tout-Puissant & sage.
9
Esloignez-vous du peché, celuy qui s’en esloignera ressentira les effets de la misericorde de Dieu & au jour du Jugement, & joüira de la felicité eternelle.
10
Les infidelles seront hays de Dieu, sa hayne est infiniment plus dangereuse que la vostre, serez-vous infidelles apres avoir esté appellez à l’observation de la loy de salut ?
11
Ils ont dit, Seigneur, nous feras-tu mourir deux fois ? & ressusciter deux fois ? mais ils diront au jour du Jugement, Seigneur, nous confessons de t’avoir offensé, nous confessons nostre peché d’avoir abjuré la croyance de ton unité, ne sortirons nous jamais de l’Enfer pour
Facsimile Image Placeholder
aller observer ta loy, & suivre le chemin de salut ?
12
Non, vous patirez dans le feu d’Enfer, parce que vous avez crû ceux qui adorent les Idoles, & parce que vous avez dit que Dieu a des compagnons esgaux à luy. Tout obey à un seul Dieu tout Puissant,
13
c’est luy qui vous fait voir ses miracles, & qui vous envoye des biens du Ciel & de la Terre ; personne ny pense que ceux qui se convertissent.
14
Priez Dieu & observez sa loy, encore que ce soit contre la volonté des impies,
15
il esleve ses creatures à tel degré qu’il veut, il a creé son trosne, & envoye ses inspirations à qui bon luy semble pour prescher le jour du Jugement,
16
ce jour le peuple sortira des monumens, & personne ne se pourra cacher de sa divine Majesté. Qui commandera ce jour ? ce sera Dieu seul victorieux,
17
ce jour il recompensera chacun selon ses œuvres sans injustice, il est exact à faire compte.
18
Si tu presches aux impies le jour du Jugement le cœur les souslevera & seront pleins d’affliction, leurs prieres ne seront pas exaucées, & personne n’intercedera pour eux ;
19
Dieu cognoit ceux qui ont des yeux de trahison, & void tout ce qui est dans le cœur des hommes,
20
il juge de toute chose avec verité, les Idoles qu’ils adorent sont sans pouvoir, Dieu seul entend tout & peut tout.
21
Ne considerent-ils pas qu’elle a esté la fin de ceux qui les ont precedez, qui estoient plus puissans & plus riches qu’eux ? Dieu les a surpris en leurs pechez, il n’y a personne qui les ait pû sauver,
22
parce qu’ils ont mesprisez les Prophetes de sa divine Majesté, ils ont mesprisé sa
Facsimile Image Placeholder
loy, & ont esté des impies, mais il les a rudement chastiés, il est tout-Puissant & tres-rigoureux.
23
Nous avons envoyé Moïse avec des miracles, avec des raisons claires & intelligibles
24
à Pharaon, à Haman
Note [édition originale] : Haman estoit le Lieutenant general de Pharaon. Voy Gelaldin.
, & à Caron ; Ils ont dit que Moïse estoit sorcier & menteur,
25
& lors qu’il leur a presché la verité de nostre part, ils ont dit, tuez le avec tous ceux qui le croient, & rendez leurs femmes honteuses ; mais leur conspiration n’estoit qu’impieté ;
26
Pharaon a dit, ne m’empeschez pas de tuer Moïse, qu’il invoque son Dieu pour le sauver, je crains qu’il n’altere vostre loy, & qu’il n’apporte du desordre en terre,
27
Moise dit, Dieu mon Seigneur & le vostre me gardera de la malice des superbes qui ne croyent pas au jour du Jugement ;
28
Alors un homme des domestiques de Pharaon qui professoit secrettement la veritable loy, dit, tuerez-vous un homme qui declare que Dieu est son Seigneur ? & qui vous fait voir ses miracles ? s’il est menteur son mensonge sera contre luy, que s’il dit la verité, il vous arrivera quelque chose de ce qu’il vous presche, Dieu ne conduit pas les meschants ny les menteurs ;
29
O peuple, vous commandez aujourd’huy en terre avec splendeur, qui nous gardera de la colere de Dieu si elle tombe sur nous ? Pharaon a dit, Je ne vous diray autre chose que ce que je vous ay cy-devant dit, & vous conduiray tous au droict chemin ;
30
Celuy de ses domestiques qui professoit secrettement la vraye loy, dit, ô peuple, je crains que vous ne soiez chastiez comme l’ont esté ceux qui vous ont precedés,
31
comme
Facsimile Image Placeholder
le peuple de Noé, d’Aad, de Temod, & ceux qui ont esté apres eux, Dieu ne veut pas faire d’injustice aux hommes,
32
j’apprehende pour vous le jour du Jugement,
33
jour auquel vous ressusciterez avec peur de rendre compte de vos actions, celuy que Dieu devoyera ne trouvera personne qui le conduise.
34
Certainement Joseph est cy-devant venu avec des instructions claires & intelligibles ; neantmoins vous en avez doutez jusques à sa mort, & avez dit qu’apres luy Dieu n’envoyera point de Prophete semblable à luy, ainsi Dieu devoye les meschans qui doutent de sa loy,
35
il hay ceux qui en disputent sans raison, ils sont abhorrez de ceux qui croyent en sa divine Majesté ; Ainsi Dieu endurcy le cœur des orgueilleux & des tirans.
36
Pharaon a dit à Haman, faits moy bastir un haut Palais, peut-estre que j’arriveray
37
aux Cieux & jusques au Dieu de Moïse, je crois qu’il est un menteur ; ainsi Pharaon s’est delecté en ses mauvaises actions, il est devoyé du droict chemin, & toute sa conspiration n’a esté que sa ruine.
38
Celuy de sa maison qui estoit vray-croyant a dit. O peuple, suivez-moy, je vous conduiray au droict chemin,
39
les biens de la terre passent legerement, & les biens du Ciel sont eternels,
40
qui mal fera mal trouvera, celuy qui fera bien homme ou femme croyant en Dieu, entrera dans le Paradis, où il sera enrichy de toute sorte de biens sans compte.
41
Pourquoy me conviez vous de me precipiter dedans le feu d’Enfer, puisque je vous exhorte à vostre salut ?
42
vous me conviez d’estre impie
Facsimile Image Placeholder
& de croire que Dieu a des compagnons, & je sçay que cela n’est pas ; Je vous appelle vers le tout-Puissant misericordieux,
43
il n’y a point de doute que je n’adoreray pas vos Idoles, ils ne vous peuvent pas exaucer ny en ce monde ny en l’autre, nous serons tous un jour assemblez devant Dieu qui condamnera les infidelles au feu d’Enfer,
44
pensez cy-apres à ce que je vous presche, je suis resigné à la volonté de Dieu, il void tout ce que font ses creatures,
45
il les chastiera du mal qu’ils feront, & de leurs mauvais desseins. Il a envoyé sa punition sur la lignée de Pharaon,
46
ils ont merité d’estre precipitez dans le feu d’Enfer, où ils brûleront soir & matin ; On leur dira au jour du Jugement, ô gens de Pharaon, allez, entrez dedans le feu d’Enfer.
47
Les infidelles se querelleront dedans l’Enfer, les pauvres diront aux riches ; Nous vous avons suivis, pourrez vous aujourd’huy nous delivrer des flammes eternelles ?
48
ils respondront, nous sommes tous damnez avec vous, Dieu est tres-juste Juge.
49
Les damnez diront aux ministres de l’Enfer ; Priez vostre Seigneur qu’il allege ces tourmens pour un jour,
50
ils respondront, n’avez-vous pas eu en terre les Prophetes & les Apostres de Dieu pour vous instruire ? ils diront, oüy, Priez donc Dieu vous-mesmes, les impies n’ayment que l’impieté,
51
je protegeray en terre mes Prophetes, & ceux qui observeront ma loy, & particulierement au jour du Jugement,
52
ce jour les impies n’auront point d’excuse qui leur soit utile, ma malediction tombera sur eux, &
Facsimile Image Placeholder
seront
tous damnez.
53
Nous avons enseigné à Moïse le chemin de salut, & avons fait les enfans d’Israël heritiers de ses instructions
54
pour instruire ceux qui les comprendront.
55
Persevere & patiente la promesse de Dieu est infaillible, demande pardon de tes pechez, & exalte la loüange de ton Seigneur soir & matin ;
56
Ceux qui disputent contre les commandemens de Dieu sont sans raison, & n’ont autre chose en leurs ames que l’orgueil & l’ignorance ; Demandez secours à Dieu, il entend tout & void tout,
57
la creation des Cieux & de la Terre est plus grande que la creation des hommes, mais la plus grande partie du monde ne le cognoit pas,
58
l’aveugle n’est pas semblable à celuy qui voit clair, celuy qui fait bien n’est pas semblable à celuy qui fait mal, ny l’obscurité n’est pas comme la lumiere, mais peu de gens y pensent ;
59
sans doute le jour du Jugement viendra, neantmoins la plus grande partie du peuple ne le veut pas croire :
60
Vostre Seigneur a dit, invoquez-moy, je vous exauceray, ceux qui s’esleveront contre ma loy iront en Enfer, & seront eternellement devoyez.
61
Dieu a creé la nuit pour vous reposer, & le jour pour travailler, il est liberal envers ses creatures, mais la plus grande partie du peuple ne l’en remercie pas,
62
Dieu est vostre Seigneur, Createur de toute chose, il n’y a point de Dieu que luy. Comme peuvent blasphemer les impies ?
63
ainsi blasphement ceux qui sont ingrats des graces de Dieu ;
64
Il vous a affermy la terre, il vous a couvert des Cieux, il vous a formé, il vous a enrichy, il est
Facsimile Image Placeholder
vostre
Dieu, vostre Seigneur, beny soit Dieu Seigneur de l’Univers,
65
c’est luy qui vous oste & qui vous donne la vie, il n’y a point de Dieu que luy, soiez luy obeissans, & observez sa loy, loüé soit Dieu Seigneur de l’Univers qui vous a creé de boüe.
66
Dis aux infidelles, il m’est deffendu d’adorer les Idoles que vous adorez, Dieu m’a enseigné son unité, j’ai receu commandement de n’adorer que le Seigneur de l’Univers,
67
il vous a creé de poussiere, de boüe, & de sang congelé ; il vous fait naistre petits enfans, il vous fait arriver à l’aage de discretion, à la virilité, & à la vieillesse, plusieurs meurent avant c’est aage, & tous arrivent au temps de leur destinée, peut-estre que vous cognoistrez son unité ;
68
c’est luy qui vous fait vivre & mourir, lors qu’il veut quelque chose il dit, sois, & elle est.
69
Ne voyez vous pas que ceux qui disputent contre ses commandemens s’éloignent de sa loy.
70
Ceux qui abjurent nos commandemens, & ce que nous avons ordonné à nos Prophetes de prescher aux hommes, cognoistront leurs erreurs
71
lors qu’ils se verront les chaisnes au col & les fers aux pieds ; ils seront traisnez
72
& bruslez dedans l’Enfer,
73
alors on leur dira, où sont ces Idoles que vous avez adorez sur la terre ?
74
ils respondront, ils se sont esloignés de nous, certainement ils sont sans pouvoir, ainsi Dieu devoye les infidelles à leur confusion.
75
On leur dira, ces peines vous arrivent, parce que vous avez esté superbes & insolens sans raison,
76
entrez dedans les portes de l’Enfer, c’est la demeure des superbes, vous y demeurerés
Facsimile Image Placeholder
eternellement
.
77
Patiente & persevere, la parole de Dieu est infaillible, je te feray voir une partie de ce que je promets aux hommes, je te feray mourir, & tu les verras tous assemblez pour estre jugez.
78
Certainement nous avons envoyé des Prophetes auparavant toy, nous t’avons parlé d’une partie de nos Apostres, & l’autre partie ne t’a pas esté manifestée ; les Prophetes, ny les Apostres ne peuvent rien prescher sans la permission de Dieu, il chastie les meschans quand il veut, il jugera les differents qui sont entr’eux & les Prophetes, & exterminera les infidelles.
79
Dieu a creé les animaux pour vostre usage, vous en mangez une partie, & l’autre vous sert de montures,
80
vous en tirez du profit, ils portent la charge, comme font aussi les navires pour l’advantage de vostre commerce,
81
Dieu vous manifeste ses graces, & quelles graces ! les mespriserez-vous ?
82
Les infidelles ne considerent-ils pas la fin de ceux qui les ont precedez qui étoient plus puissans & plus riches qu’eux ? leurs tresors ne les ont pas sauvez,
83
ils se sont moquez des Prophetes & des Apostres qui les ont preschez, & à la fin ils ont ressenty les peines qu’ils avoient mesprisées.
84
Lors qu’ils ressentiront les tourmens de l’Enfer, ils diront, nous croyons en un seul Dieu, & renonçons aux Idoles,
85
cette profession de foy leur sera inutile dedans l’Enfer, ils encourront la rigueur de la loy de Dieu, qui a esté observée contre ceux qui les ont precedés, & tous les infidelles seront damnez.
Facsimile Image Placeholder
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA L
In n. etc.
2
Per hunc Alchoran a Deo sublimi sapienteque compositum, ipse mihi diuinitus missus est a Deo ipso,
Note [édition originale] : Per Alcoran iurat, quod ei sit exhibitus a Deo.
3
qui peccata dimittit, poenitentes recipit, benefacientes optime remunerat, largus et immensus, praeter quem non est Deus.
4
Increduli uero tantum in diuina praecepta disputant : de quorum factis, seu dictis, nullatenus solliciteris.
5
Quaeque gentium, contradicentium scilicet Noë pluribusque, post eum cogitauit disputando cum suo propheta uerum tollere. Ego uero uindictam de singulis sumpsi, quae qualis esset, perpende.
6
Super incredulos enim firmatum est Dei uerbum, quoniam ipsi perpetuum ignem inibunt.
7
Subleuantes uero Dei thronum, et circumstantes, in Deum credunt, et inuocando gratiam obsecrant, ut ipse bonis ueniam faciat, dicentes : Tu Deus incompraehensibilis et sapiens, omnia tua pietate sapientiaque complectens, poenitentibus indulge ueniam, tuique sequaces ab igne repellens,
8
paradisum tribue : quam sibi, suisque filiis, et mulieribus ac posteris, bonis scilicet pollicitus es.
9
Talibus enim iudicii die misericordiam praebebis, gaudiumque perpetuum.
10
Increduli uero tunc dicturi Deum fuisse callidiorem, quando uocati ad fidem non crediderunt,
11
inquient : O Deus, nobis iam bis mortuis, et bis uiuis, te faciente, culpasque nostras nunc cognoscentibus, uiam para reditus.
Note [édition originale] : Duas mortes aliquoties dicit, ut Apoca. Ioannis.
12
¶ Nonne uos audito solum Deum risistis, audito participes credidistis ? Hodie quidem Dei omne iudicium est solius,
13
qui uobis praecepta tradidit, bonum de coelis posuit : hoc tamen nemo nisi conuersus ad Deum credidit.
14
Deum itaque regem throno sublimem,
15
et gradatim sublimatorem,
14
licet nolentibus incredulis,
15
et dantem cui uult spiritum castigaminis, atque dogmatis illius diei, qua solus Deus
Facsimile Image Placeholder
imperans,
16
omnibus suum meritum iuste daturus, omnium secretorum inspector
17
et promptus dinumerator, uerum dabit iudicium caeteris omnibus,
18
nec per amicum, nec per oratorem quicquam de suis factis siue cogitationibus auscultantem habentibus : quippe corda faucibus inhaerebunt.
19
Illum inquam omnia uidentem et audientem,
20
corde puro iugiter inuocate. Illi uero quos adoratis Dei loco, nihil mandare poterunt.
21
¶ Euntes per terras uideant, qualiter Deus uindex grauissimus potentiores et clariores aedificatores suis pro culpis sumptos,
22
quoniam prophetis suis docentibus diuinas uirtutes contradixerant, nullum Deum alium habere uindicem potentes pessundedit,
24
uelut Pharaonem, et Haaran, et Karaon dicentes,
23
Note [édition originale] : Moyses et Pharao.
Moysen de nostris praeceptis disserentem,
24
mendacem et magum existere,
25
et praecipientes ut filii credentium illi nequaquam meliores interficerentur : cum ille tantum erroris artifex esset.
26
Dixit autem Pharao : Sinite me Moysen interficere, † et
Note [édition originale] : † Et pro uel.
Deum suum, quem terram meam uastaturum timeo, precetur et inuocet.
27
Cui Moyses respondit : Deo domino mei, cunctorumque uestri, uelut et omnium praesumptuosorum et infidelium, me commendo.
28
Interim uir bonus de gente Pharaonis, legem in corde secreto custodiens, accedens sic affatus est : Hominem diuinis cum uirtutibus uenientem et confitentem Deum esse suum dominum, cur interficies ? Si mendax est, sua sibi respondebunt mendacia : Si uerax, suorum dictorum meritum accipiet, Deus enim neminem mendacem et praesumptuosum in uiam rectam dirigit.
Note [édition originale] : Consilium cuiusdam Aegyptii, quale Gamalielis in Actis Apost.
29
Sed licet in terra uestrum sit iudicium et sublimitas : quis nos de diuina uindicta superueniente proteget ? Cui Pharaon inquit : Nec ego uos, praeter quod uideo doceo, nec in uiam nisi rectam mitto.
30
Respondit et ille : O homines, malum diei grauis, et dedecus futurum uobis sicut contigit primis cohortibus, timeo.
31
¶ Ita namque contigit genti Noë, et Hath, atque Themuth, suisque posteris.
32
Die congregationis et edicti,
33
qua perdemini, non habebitis de Deo uindicem, seu protectorem. A Deo deductus in errorem, nunquam dirigetur.
34
Note [édition originale] : Ioseph.
Post Ioseph diuinitus missum uobis, cui etiam nunquam credidistis, nullus postea uobis etiam testibus inde missus. Ita semper Deus praesumptuosos et contradicentes errare faciet, suaque corda sigillat et obdurat :
35
apud quem omnes ratiocinantes in diuina praecepta sine peritia sibi tradita, summam difficultatem et odium inuenient.
36
Pharaon uero sic Hemem allocutus est : Aedificium ad
37
coelestium
36
37
portarum
36
attactum mihi construe,
37
ut sic Deum Moysis, quem falsum aestimo, perspiciam. Ita Pharaonem aberrare, sibique suum malum placere, cuius artes sibi sunt damnosae, fecimus.
Note [édition originale] : Pharao postulat construi aedificium, per quod coelum scandat. Non semel absurdam fabulam hanc ponit.
38
Vir autem ille bonus et credens, ait : Si me secuti fueritis, rectam uiam me doctore procedetis.
39
Huius mundi uita nihil est : aliud uero saeculum est mansio perpetua,
40
ubi peccator omnis meritum consimile possidebit. Benefaciens autem omnis uir seu mulier, paradisum ingrediens, bonum sumet innumerum.
41
¶ O homines, me uos ad salutem uocante, cur ignem incurritis ?
42
Quare me non in Deum credere, sed cum illo participem ponere, cuius est ipse nescius, persuadetis ?
43
Me potius imitemini, uocantem uos ad Deum ueniae datorem, ante quem uelut ante Deum suum die communis reditus uenient, nec hic nec saeculo futuro cuiquam profecturi.
44
Ego quidem Deo uobis dicta mea commemoraturo me commendo, qui omnia uidet et sapit.
45
Illum igitur a malo, quod timuit, proteximus, inferentes periculum hominibus Pharaonis,
46
qui nunc mane uespereque foco laesi, in grauiori malo post horam resurrectionis statuentur.
47
Quando pauperes in elatos potentia
Facsimile Image Placeholder
diuitiisque
Note [édition originale] : Exprobratio inferiorum ad praesides qui seduxerunt.
sic ratiocinabuntur : Cum semper nos uestra secta processimus, nunc uel ignem demite, uel minuite.
48
Illi uero respondebunt : En omnes insumus. Iam Deus inter homines diiudicauit.
49
Omnes autem in igne positi, una uoce postulabunt ignis ministratores, ut sua prece Deus solum illos una die quiescere permittat.
50
Quibus quaerentibus, Nonne uobis Dei nuncius aduenit ? Respondebunt, Ita. Vos igitur inuocetis, atque precemini Deum. Hoc enim nil nisi damnum nostrum est atque dedecus.
51
Ita quidem nuncios nostros suosque fautores in hac uita uindicamus de malis,
52
quibus in die futura nulla proficiet excusatio, quin repulsam domumque pessimam ineant.
53
Librum quidem Moysi traditum, filiis Israël haereditatem,
54
scientibus uiam rectam atque memoriam tribuimus.
55
Tu quidem terminum Dei ueracissimum expectans, ipsum mane uespereque glorificans et inuocans, pro tuis culpis deprecari non desine.
56
Note [édition originale] : Prophanae disputationes de diuinis arguunt mentem impiam.
Insipienter uero disputantium de diuinis praeceptis, cordibus nil nisi malum inhaeret. Tu uero cuncta scienti uidentique Deo te commenda :
57
cuius coelorum terraeque machina cunctis hominum operibus praecellit. Licet hoc plures minime perpendant.
58
Sed caecus et uidens, et peccator ac benefaciens, nullatenus coaequantur.
59
Pauci namque credunt, horam illam falsitatis expertem fore uenturam.
60
Deus quidem pollicens se responsurum inuocantibus eum, et daturum gehennam dedignantibus,
61
hic diem motui, lucique, noctem quieti disponens commode gentibus omnibus,
62
dominus noster est, omnia creans, praeter quem non est alius Deus.
63
In illum igitur quare non creditis ?
64
Ille uobis terram immobilem, coelumque tectum posuit, uosque pulchrae similitudinis efficiens, uictum saporiferum tribuit. Vestri namque mundique totius est dominus,
65
uiuus et uerus, praeter quem non est alius Deus. Cuius solius glorificandi lex est gloriosa : quod tamen non credunt nostris praeceptis resistentes. Ipsum igitur corde puro iugiter inuocate.
66
Mihi quidem hoc diuinitus lege data praeceptum est, nullatenus illos, quos Dei loco uos adoratis, inuocare : Sed in Deum totius mundi dominum credere,
67
Note [édition originale] : Homo.
qui primo uos e terra plasmauit, deinceps e spermate per sanguinei coaguli successionem puerum educens, senem iuuentute mediante perficit.
Note [édition originale] : Fatum.
Quidam tamen hora scita prius ueniente, prius pereunt. Illam enim euitare sequendo, uel praeeundo, nemo poterit.
68
Ille rursus et mortem inducit : quo dicente Fiat, factum est.
69
Qui praeceptis per nostros nuncios latis, libroque nostro contradicendo uel disputando resistunt,
70
quare se non conuertunt ? Vellent quidem conuerti,
71
cum illi onerati colla cathenis longis,
72
trahentibus illos ad ignem, illic perpetuo mansuros,
73
me sic quaerentem audient : Ubi sunt participes a uobis positi ?
74
Sed inquient : Illi nobis erroribus illatis discesserunt. Nuncque cognoscimus, nos adorasse res friuolas et inutiles. Ita Deus incredulos aberrare faciens, inquiet :
75
Vos rebus mundanis superbia praesumptioneque potiti, meritum consimile suscepturi,
76
portas intrate gehennae, perpetuam ibi mansionem habituri.
77
Tu uero, quoniam terminus Dei uerax est, indura, et uel partem nunciatorum illis tibi patefaciam, uel te mori, et illos redire faciam.
78
Omnium prophetarum ante te missorum, quorum nullus quicquam nisi diuinum praeceptum attulit, quosdam nominauimus, quosdam autem non. Quorum ueritatem hora ueniente Deus discutiet.
Note [édition originale] : Prophetae partim nominati etc.
Ad incredulorum detrimentum
79
Deus humano commodo bestias creauit. Has enim comeditis, illas equitando,
80
tum sarcinas uestras ad naues seu quouis defertis, tum legationes uestras cordisque uoluntates cito perficitis.
81
In ipsum itaque docentem
Facsimile Image Placeholder
uos, quare non creditis ?
82
¶ Quare non perscrutantur per terras fines suorum antecessorum, potentiorum illis : quorum adhuc indicia terra retinet ? Hoc tamen ab illis minime semouet opus prauum atque peruersum,
83
nostris nunciis miracula ferentibus uisis, suae congaudebant sapientiae : postea tamen obstinaciter deridebant.
85
Sed nostra uindicta demum apparente dicebant, cum suum credere nil profuit :
84
Nos in Deum unum et solum credimus, nequaquam in participes positos.
85
Mos Dei semper fuit, in incredulitate perseuerantes perdere.
Note [édition originale] : In eo quod iudicas alterum, teipsum condemnas.