Bibliographic Information

Sourate 41 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless41

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة فصلت
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
حم
2
تَنزِيلٌ مِّنَ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
3
كِتَابٌ فُصِّلَتْ آيَاتُهُ قُرْآنًا عَرَبِيًّا لِّقَوْمٍ يَعْلَمُونَ
4
بَشِيرًا وَنَذِيرًا فَأَعْرَضَ أَكْثَرُهُمْ فَهُمْ لَا يَسْمَعُونَ
5
وَقَالُوا قُلُوبُنَا فِي أَكِنَّةٍ مِّمَّا تَدْعُونَا إِلَيْهِ وَفِي آذَانِنَا وَقْرٌ وَمِن بَيْنِنَا وَبَيْنِكَ حِجَابٌ فَاعْمَلْ إِنَّنَا عَامِلُونَ
6
قُلْ إِنَّمَا أَنَا بَشَرٌ مِّثْلُكُمْ يُوحَى إِلَيَّ أَنَّمَا إِلَهُكُمْ إِلَهٌ وَاحِدٌ فَاسْتَقِيمُوا إِلَيْهِ وَاسْتَغْفِرُوهُ وَوَيْلٌ لِّلْمُشْرِكِينَ
7
الَّذِينَ لَا يُؤْتُونَ الزَّكَاةَ وَهُم بِالْآخِرَةِ هُمْ كَافِرُونَ
8
إِنَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَهُمْ أَجْرٌ غَيْرُ مَمْنُونٍ
9
قُلْ أَئِنَّكُمْ لَتَكْفُرُونَ بِالَّذِي خَلَقَ الْأَرْضَ فِي يَوْمَيْنِ وَتَجْعَلُونَ لَهُ أَندَادًا ذَلِكَ رَبُّ الْعَالَمِينَ
10
وَجَعَلَ فِيهَا رَوَاسِيَ مِن فَوْقِهَا وَبَارَكَ فِيهَا وَقَدَّرَ فِيهَا أَقْوَاتَهَا فِي أَرْبَعَةِ أَيَّامٍ سَوَاءً لِّلسَّائِلِينَ
11
ثُمَّ اسْتَوَى إِلَى السَّمَاءِ وَهِيَ دُخَانٌ فَقَالَ لَهَا وَلِلْأَرْضِ ائْتِيَا طَوْعًا أَوْ كَرْهًا قَالَتَا أَتَيْنَا طَائِعِينَ
12
فَقَضَاهُنَّ سَبْعَ سَمَاوَاتٍ فِي يَوْمَيْنِ وَأَوْحَى فِي كُلِّ سَمَاءٍ أَمْرَهَا وَزَيَّنَّا السَّمَاءَ الدُّنْيَا بِمَصَابِيحَ وَحِفْظًا ذَلِكَ تَقْدِيرُ الْعَزِيزِ الْعَلِيمِ
13
فَإِنْ أَعْرَضُوا فَقُلْ أَنذَرْتُكُمْ صَاعِقَةً مِّثْلَ صَاعِقَةِ عَادٍ وَثَمُودَ
14
إِذْ جَاءَتْهُمُ الرُّسُلُ مِن بَيْنِ أَيْدِيهِمْ وَمِنْ خَلْفِهِمْ أَلَّا تَعْبُدُوا إِلَّا اللَّهَ قَالُوا لَوْ شَاءَ رَبُّنَا لَأَنزَلَ مَلَائِكَةً فَإِنَّا بِمَا أُرْسِلْتُم بِهِ كَافِرُونَ
15
فَأَمَّا عَادٌ فَاسْتَكْبَرُوا فِي الْأَرْضِ بِغَيْرِ الْحَقِّ وَقَالُوا مَنْ أَشَدُّ مِنَّا قُوَّةً أَوَلَمْ يَرَوْا أَنَّ اللَّهَ الَّذِي خَلَقَهُمْ هُوَ أَشَدُّ مِنْهُمْ قُوَّةً وَكَانُوا بِآيَاتِنَا يَجْحَدُونَ
16
فَأَرْسَلْنَا عَلَيْهِمْ رِيحًا صَرْصَرًا فِي أَيَّامٍ نَّحِسَاتٍ لِّنُذِيقَهُمْ عَذَابَ الْخِزْيِ فِي الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَلَعَذَابُ الْآخِرَةِ أَخْزَى وَهُمْ لَا يُنصَرُونَ
17
وَأَمَّا ثَمُودُ فَهَدَيْنَاهُمْ فَاسْتَحَبُّوا الْعَمَى عَلَى الْهُدَى فَأَخَذَتْهُمْ صَاعِقَةُ الْعَذَابِ الْهُونِ بِمَا كَانُوا يَكْسِبُونَ
18
وَنَجَّيْنَا الَّذِينَ آمَنُوا وَكَانُوا يَتَّقُونَ
19
وَيَوْمَ يُحْشَرُ أَعْدَاءُ اللَّهِ إِلَى النَّارِ فَهُمْ يُوزَعُونَ
20
حَتَّى إِذَا مَا جَاءُوهَا شَهِدَ عَلَيْهِمْ سَمْعُهُمْ وَأَبْصَارُهُمْ وَجُلُودُهُم بِمَا كَانُوا يَعْمَلُونَ
21
وَقَالُوا لِجُلُودِهِمْ لِمَ شَهِدتُّمْ عَلَيْنَا قَالُوا أَنطَقَنَا اللَّهُ الَّذِي أَنطَقَ كُلَّ شَيْءٍ وَهُوَ خَلَقَكُمْ أَوَّلَ مَرَّةٍ وَإِلَيْهِ تُرْجَعُونَ
22
وَمَا كُنتُمْ تَسْتَتِرُونَ أَن يَشْهَدَ عَلَيْكُمْ سَمْعُكُمْ وَلَا أَبْصَارُكُمْ وَلَا جُلُودُكُمْ وَلَكِن ظَنَنتُمْ أَنَّ اللَّهَ لَا يَعْلَمُ كَثِيرًا مِّمَّا تَعْمَلُونَ
23
وَذَلِكُمْ ظَنُّكُمُ الَّذِي ظَنَنتُم بِرَبِّكُمْ أَرْدَاكُمْ فَأَصْبَحْتُم مِّنَ الْخَاسِرِينَ
24
فَإِن يَصْبِرُوا فَالنَّارُ مَثْوًى لَّهُمْ وَإِن يَسْتَعْتِبُوا فَمَا هُم مِّنَ الْمُعْتَبِينَ
25
وَقَيَّضْنَا لَهُمْ قُرَنَاءَ فَزَيَّنُوا لَهُم مَّا بَيْنَ أَيْدِيهِمْ وَمَا خَلْفَهُمْ وَحَقَّ عَلَيْهِمُ الْقَوْلُ فِي أُمَمٍ قَدْ خَلَتْ مِن قَبْلِهِم مِّنَ الْجِنِّ وَالْإِنسِ إِنَّهُمْ كَانُوا خَاسِرِينَ
26
وَقَالَ الَّذِينَ كَفَرُوا لَا تَسْمَعُوا لِهَذَا الْقُرْآنِ وَالْغَوْا فِيهِ لَعَلَّكُمْ تَغْلِبُونَ
27
فَلَنُذِيقَنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا عَذَابًا شَدِيدًا وَلَنَجْزِيَنَّهُمْ أَسْوَأَ الَّذِي كَانُوا يَعْمَلُونَ
28
ذَلِكَ جَزَاءُ أَعْدَاءِ اللَّهِ النَّارُ لَهُمْ فِيهَا دَارُ الْخُلْدِ جَزَاءً بِمَا كَانُوا بِآيَاتِنَا يَجْحَدُونَ
29
وَقَالَ الَّذِينَ كَفَرُوا رَبَّنَا أَرِنَا اللَّذَيْنِ أَضَلَّانَا مِنَ الْجِنِّ وَالْإِنسِ نَجْعَلْهُمَا تَحْتَ أَقْدَامِنَا لِيَكُونَا مِنَ الْأَسْفَلِينَ
30
إِنَّ الَّذِينَ قَالُوا رَبُّنَا اللَّهُ ثُمَّ اسْتَقَامُوا تَتَنَزَّلُ عَلَيْهِمُ الْمَلَائِكَةُ أَلَّا تَخَافُوا وَلَا تَحْزَنُوا وَأَبْشِرُوا بِالْجَنَّةِ الَّتِي كُنتُمْ تُوعَدُونَ
31
نَحْنُ أَوْلِيَاؤُكُمْ فِي الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَفِي الْآخِرَةِ وَلَكُمْ فِيهَا مَا تَشْتَهِي أَنفُسُكُمْ وَلَكُمْ فِيهَا مَا تَدَّعُونَ
32
نُزُلًا مِّنْ غَفُورٍ رَّحِيمٍ
33
وَمَنْ أَحْسَنُ قَوْلًا مِّمَّن دَعَا إِلَى اللَّهِ وَعَمِلَ صَالِحًا وَقَالَ إِنَّنِي مِنَ الْمُسْلِمِينَ
34
وَلَا تَسْتَوِي الْحَسَنَةُ وَلَا السَّيِّئَةُ ادْفَعْ بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ فَإِذَا الَّذِي بَيْنَكَ وَبَيْنَهُ عَدَاوَةٌ كَأَنَّهُ وَلِيٌّ حَمِيمٌ
35
وَمَا يُلَقَّاهَا إِلَّا الَّذِينَ صَبَرُوا وَمَا يُلَقَّاهَا إِلَّا ذُو حَظٍّ عَظِيمٍ
36
وَإِمَّا يَنزَغَنَّكَ مِنَ الشَّيْطَانِ نَزْغٌ فَاسْتَعِذْ بِاللَّهِ إِنَّهُ هُوَ السَّمِيعُ الْعَلِيمُ
37
وَمِنْ آيَاتِهِ اللَّيْلُ وَالنَّهَارُ وَالشَّمْسُ وَالْقَمَرُ لَا تَسْجُدُوا لِلشَّمْسِ وَلَا لِلْقَمَرِ وَاسْجُدُوا لِلَّهِ الَّذِي خَلَقَهُنَّ إِن كُنتُمْ إِيَّاهُ تَعْبُدُونَ
38
فَإِنِ اسْتَكْبَرُوا فَالَّذِينَ عِندَ رَبِّكَ يُسَبِّحُونَ لَهُ بِاللَّيْلِ وَالنَّهَارِ وَهُمْ لَا يَسْأَمُونَ
39
وَمِنْ آيَاتِهِ أَنَّكَ تَرَى الْأَرْضَ خَاشِعَةً فَإِذَا أَنزَلْنَا عَلَيْهَا الْمَاءَ اهْتَزَّتْ وَرَبَتْ إِنَّ الَّذِي أَحْيَاهَا لَمُحْيِي الْمَوْتَى إِنَّهُ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
40
إِنَّ الَّذِينَ يُلْحِدُونَ فِي آيَاتِنَا لَا يَخْفَوْنَ عَلَيْنَا أَفَمَن يُلْقَى فِي النَّارِ خَيْرٌ أَم مَّن يَأْتِي آمِنًا يَوْمَ الْقِيَامَةِ اعْمَلُوا مَا شِئْتُمْ إِنَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ بَصِيرٌ
41
إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا بِالذِّكْرِ لَمَّا جَاءَهُمْ وَإِنَّهُ لَكِتَابٌ عَزِيزٌ
42
لَّا يَأْتِيهِ الْبَاطِلُ مِن بَيْنِ يَدَيْهِ وَلَا مِنْ خَلْفِهِ تَنزِيلٌ مِّنْ حَكِيمٍ حَمِيدٍ
43
مَّا يُقَالُ لَكَ إِلَّا مَا قَدْ قِيلَ لِلرُّسُلِ مِن قَبْلِكَ إِنَّ رَبَّكَ لَذُو مَغْفِرَةٍ وَذُو عِقَابٍ أَلِيمٍ
44
وَلَوْ جَعَلْنَاهُ قُرْآنًا أَعْجَمِيًّا لَّقَالُوا لَوْلَا فُصِّلَتْ آيَاتُهُ أَأَعْجَمِيٌّ وَعَرَبِيٌّ قُلْ هُوَ لِلَّذِينَ آمَنُوا هُدًى وَشِفَاءٌ وَالَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ فِي آذَانِهِمْ وَقْرٌ وَهُوَ عَلَيْهِمْ عَمًى أُولَئِكَ يُنَادَوْنَ مِن مَّكَانٍ بَعِيدٍ
45
وَلَقَدْ آتَيْنَا مُوسَى الْكِتَابَ فَاخْتُلِفَ فِيهِ وَلَوْلَا كَلِمَةٌ سَبَقَتْ مِن رَّبِّكَ لَقُضِيَ بَيْنَهُمْ وَإِنَّهُمْ لَفِي شَكٍّ مِّنْهُ مُرِيبٍ
46
مَّنْ عَمِلَ صَالِحًا فَلِنَفْسِهِ وَمَنْ أَسَاءَ فَعَلَيْهَا وَمَا رَبُّكَ بِظَلَّامٍ لِّلْعَبِيدِ
47
إِلَيْهِ يُرَدُّ عِلْمُ السَّاعَةِ وَمَا تَخْرُجُ مِن ثَمَرَاتٍ مِّنْ أَكْمَامِهَا وَمَا تَحْمِلُ مِنْ أُنثَى وَلَا تَضَعُ إِلَّا بِعِلْمِهِ وَيَوْمَ يُنَادِيهِمْ أَيْنَ شُرَكَائِي قَالُوا آذَنَّاكَ مَا مِنَّا مِن شَهِيدٍ
48
وَضَلَّ عَنْهُم مَّا كَانُوا يَدْعُونَ مِن قَبْلُ وَظَنُّوا مَا لَهُم مِّن مَّحِيصٍ
49
لَّا يَسْأَمُ الْإِنسَانُ مِن دُعَاءِ الْخَيْرِ وَإِن مَّسَّهُ الشَّرُّ فَيَئُوسٌ قَنُوطٌ
50
وَلَئِنْ أَذَقْنَاهُ رَحْمَةً مِّنَّا مِن بَعْدِ ضَرَّاءَ مَسَّتْهُ لَيَقُولَنَّ هَذَا لِي وَمَا أَظُنُّ السَّاعَةَ قَائِمَةً وَلَئِن رُّجِعْتُ إِلَى رَبِّي إِنَّ لِي عِندَهُ لَلْحُسْنَى فَلَنُنَبِّئَنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا بِمَا عَمِلُوا وَلَنُذِيقَنَّهُم مِّنْ عَذَابٍ غَلِيظٍ
51
وَإِذَا أَنْعَمْنَا عَلَى الْإِنسَانِ أَعْرَضَ وَنَأَى بِجَانِبِهِ وَإِذَا مَسَّهُ الشَّرُّ فَذُو دُعَاءٍ عَرِيضٍ
52
قُلْ أَرَأَيْتُمْ إِن كَانَ مِنْ عِندِ اللَّهِ ثُمَّ كَفَرْتُم بِهِ مَنْ أَضَلُّ مِمَّنْ هُوَ فِي شِقَاقٍ بَعِيدٍ
53
سَنُرِيهِمْ آيَاتِنَا فِي الْآفَاقِ وَفِي أَنفُسِهِمْ حَتَّى يَتَبَيَّنَ لَهُمْ أَنَّهُ الْحَقُّ أَوَلَمْ يَكْفِ بِرَبِّكَ أَنَّهُ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ شَهِيدٌ
54
أَلَا إِنَّهُمْ فِي مِرْيَةٍ مِّن لِّقَاءِ رَبِّهِمْ أَلَا إِنَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ مُّحِيطٌ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
Les versets détaillés (Fussilat)
1
H’â, Mîm.
2
[C’est] une Révélation descendue de la part du Tout Miséricordieux, du Très Miséricordieux.
3
Un Livre dont les versets sont détaillés (et clairement exposés), un Coran [lecture] arabe pour des gens qui savent,
4
annonciateur [d’une bonne nouvelle] et avertisseur. Mais la plupart d’entre eux se détournent ; c’est qu’ils n’entendent pas.
5
Et ils dirent : « Nos cœurs sont voilés contre ce à quoi tu nous appelles, nos oreilles sont sourdes. Et entre nous et toi, il y a une cloison. Agis donc de ton côté ; nous agissons du nôtre. »
6
Dis : « Je ne suis qu’un homme comme vous. Il m’a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique. Cherchez le droit chemin vers Lui et implorez son pardon ». Et malheur aux Associateurs
7
qui n’acquittent pas la Zakât et ne croient pas en l’au-delà !
8
Ceux qui croient et accomplissent de bonnes œuvres auront une énorme récompense jamais interrompue.
9
Dis : « Renierez-vous [l’existence] de celui qui a créé la terre en deux jours et Lui donnerez-vous des égaux ? Tel est le Seigneur de l’univers,
10
c’est Lui qui a fermement fixé des montagnes au-dessus d’elle, l’a bénie et lui assigna ses ressources alimentaires en quatre jours d’égale durée. [Telle est la réponse] à ceux qui t’interrogent.
11
Il S’est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu’à la terre : « Venez tous deux, bon gré, mal gré ». Tous deux dirent : « Nous venons obéissants ».
12
Il décréta d’en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction. Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes [étoiles] et l’avons protégé. Tel est l’Ordre établi par le Puissant, l’Omniscient.
13
S’ils s’en détournent, alors dis-leur ; « Je vous ai avertis d’une foudre semblable à celle qui frappa les ’Aad et les Tamûd ».
14
Quand les Messagers leur étaient venus, de devant eux et par derrière, [leur disant]: « N’adorez qu’Allah », ils dirent : « Si notre Seigneur avait voulu, Il aurait certainement fait descendre des Anges. Nous ne croyons donc pas [au message] avec lequel vous avez été envoyés ».
15
Quant aux ’Aad, ils s’enflèrent d’orgueil sur terre injustement et dirent : « Qui est plus fort que nous ? » Quoi ! N’ont-ils pas vu qu’en vérité Allah qui les a créés est plus fort qu’eux ? Et ils reniaient Nos signes.
16
Nous déchaînâmes contre eux un vent violent et glacial en des jours néfastes, afin de leur faire goûter le châtiment de l’ignominie dans la vie présente. Le châtiment de l’au-delà cependant est plus ignominieux encore, et ils ne seront pas secourus.
17
Et quant aux Tamûd, Nous les guidâmes ; mais ils ont préféré l’aveuglement à la guidée. C’est alors qu’ils furent saisis par la foudre du supplice le plus humiliant pour ce qu’ils avaient acquis.
18
Et Nous sauvâmes ceux qui croyaient et craignaient Allah.
19
Et le jour où les ennemis d’Allah seront rassemblés en masse vers le Feu... Puis on les poussera [dans sa direction].
20
Alors, quand ils y seront, leur ouïe, leurs yeux et leurs peaux témoigneront contre eux de ce qu’ils œuvraient.
21
Ils diront à leurs peaux : « Pourquoi avez-vous témoigné contre nous ? » Elles diront : « C’est Allah qui nous a fait parler, Lui qui fait parler toute chose. C’est Lui qui vous a créés une première fois et c’est vers Lui que vous serez retournés ».
22
Vous ne pouviez vous cacher au point que ni votre ouïe, ni vos yeux et ni vos peaux ne puissent témoigner contre vous. Mais vous pensiez qu’Allah ne savait pas beaucoup de ce que vous faisiez.
23
Et c’est cette pensée que vous avez eue de votre Seigneur, qui vous a ruinés, de sorte que vous êtes devenus du nombre des perdants.
24
S’ils endurent, le Feu sera leur lieu de séjour ; et s’ils cherchent à s’excuser, ils ne seront pas excusés.
25
Et Nous leur avons destiné des compagnons inséparables [des démons] qui leur ont enjolivé ce qui était devant et derrière eux. Et le décret s’est avéré juste contre eux, comme contre les autres communautés de djinns et d’hommes qui ont vécu avant eux. Ils sont certes perdants !
26
Et ceux qui avaient mécru dirent : « Ne prêtez pas l’oreille à ce Coran, et faites du chahut (pendant sa récitation), afin d’avoir le dessus ».
27
Nous ferons certes, goûter à ceux qui ne croient pas un dur châtiment, et les rétribuerons certes [d’une punition] pire que ce [que méritent] leurs méfaits.
28
Ainsi, la rétribution des ennemis d’Allah sera le Feu où ils auront une demeure éternelle, comme punition pour avoir nié Nos versets [le Coran].
29
Et les mécréants diront : « Seigneur, fais-nous voir ceux des djinns et des humains qui nous ont égarés, afin que nous les placions tous sous nos pieds, pour qu’ils soient parmi les plus bas ».
30
Ceux qui disent : « Notre Seigneur est Allah », et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. « N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis.
31
Nous sommes vos protecteurs dans la vie présente et dans l’au-delà ; et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez,
32
un lieu d’accueil de la part d’un Très Grand Pardonneur, d’un Très Miséricordieux ».
33
Et qui profère plus belles paroles que celui qui appelle à Allah, fait bonne œuvre et dit : « Je suis du nombre des Musulmans ? »
34
La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur ; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux.
35
Mais (ce privilège) n’est donné qu’à ceux qui endurent et il n’est donné qu’au possesseur d’une grâce infinie.
36
Et si jamais le Diable t’incite (à agir autrement), alors cherche refuge auprès d’Allah ; c’est Lui, vraiment l’Audient, l’Omniscient.
37
Parmi Ses merveilles, sont la nuit et le jour, le soleil et la lune : ne vous prosternez ni devant le soleil, ni devant la lune, mais prosternez-vous devant Allah qui les a créés, si c’est Lui que vous adorez.
38
Mais s’ils s’enflent d’orgueil... ceux qui sont auprès de ton Seigneur [les Anges] Le glorifient, nuit et jour, sans jamais se lasser !
39
Et parmi Ses merveilles est que tu vois la terre humiliée (toute nue). Puis aussitôt que Nous faisons descendre l’eau sur elle, elle se soulève et augmente [de volume]. Celui qui lui redonne la vie est certes Celui qui fera revivre les morts, car Il est Omnipotent.
40
Ceux qui dénaturent le sens de Nos versets (le Coran) ne Nous échappent pas. Celui qui sera jeté au Feu sera-t-il meilleur que celui qui viendra en toute sécurité le Jour de la Résurrection ? Faites ce que vous voulez car Il est Clairvoyant sur tout ce que vous faites ;
41
Ceux qui ne croient pas au Rappel [le Coran] quand il leur parvient... alors que c’est un Livre puissant [inattaquable] ;
42
Le faux ne l’atteint [d’aucune part], ni par devant ni par derrière : c’est une révélation émanant d’un Sage, Digne de louange.
43
Il ne t’est dit que ce qui a été dit aux Messagers avant toi. Ton Seigneur est certes Détenteur du pardon et Détenteur aussi d’une punition douloureuse.
44
Si Nous en avions fait un Coran en une langue autre que l’arabe, ils auraient dit : « Pourquoi ses versets n’ont-ils pas été exposés clairement ? quoi ? Un [Coran] non-arabe et [un Messager] arabe ? » Dis : « Pour ceux qui croient, il est une guidée et une guérison ». Et quant à ceux qui ne croient pas, il y a une surdité dans leurs oreilles et ils sont frappés d’aveuglement en ce qui le concerne ; ceux-là sont appelés d’un endroit lointain.
45
Nous avons effectivement donné à Moïse le Livre. Puis, il y eut controverse là-dessus. Et si ce n’était une parole préalable de ton Seigneur, on aurait certainement tranché entre eux. Ils sont vraiment, à son sujet, dans un doute troublant.
46
Quiconque fait une bonne œuvre, c’est pour son bien. Et quiconque fait le mal, il le fait à ses dépens. Ton Seigneur, cependant, n’est point injuste envers les serviteurs.
47
A Lui revient la connaissance de l’Heure. Aucun fruit ne sort de son enveloppe, aucune femelle ne conçoit ni ne met bas sans qu’Il n’en ait connaissance. Et le jour où Il les appellera : « Où sont Mes associés ? », ils diront : « Nous Te déclarons qu’il n’y a point de témoin parmi nous » !
48
Et ce qu’auparavant ils invoquaient les délaissera ; et ils réaliseront qu’ils n’ont point d’échappatoire.
49
L’homme ne se lasse pas d’implorer le bien. Si le mal le touche, le voilà désespéré, désemparé.
50
Et si nous lui faisons goûter une miséricorde de Notre part, après qu’une détresse l’ait touché, il dit certainement : « Cela m’est dû ! Et je ne pense pas que l’Heure se lèvera [un jour]. Et si je suis ramené vers mon Seigneur, je trouverai, près de Lui, la plus belle part ». Nous informerons ceux qui ont mécru de ce qu’ils ont fait et Nous leur ferons sûrement goûter à un dur châtiment.
51
Quand Nous comblons de bienfaits l’homme, il s’esquive et s’éloigne. Et quand un malheur le touche, il se livre alors à une longue prière.
52
Dis : « Voyez-vous ? Si ceci (le Coran) émane d’Allah et qu’ensuite vous le reniez ; qui se trouvera plus égaré que celui qui s’éloigne dans la dissidence ? »
53
Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’est cela (le Coran), la vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute chose ?
54
Ils sont dans le doute, n’est-ce pas, au sujet de la rencontre de leur Seigneur ? C’est Lui certes qui embrasse toute chose (par Sa science et Sa puissance).
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate XLI.
Elles ont été rendues intelligibles.
(Fuṣṣilat.)
Titre tiré du vt. 2. Autre titre : la Prosternation (as-Sajda). I. Salama, Tab, Bay, Nas et Razi n’en connaissent pas d’autre. Le premier est retenu, dans les manuscrits et exemplaires du Coran, pour éviter une confusion avec la sourate XXXII.Cette sourate, comme le pense la tradition exégétique, est très certainement mekkoise. L’examen formel du texte permet de conclure ici à la juxtaposition de deux séries de révélations.
1
H. M.
2
[1] Révélation (tanzîl) du Bienfaiteur miséricordieux.
3
[2] Écriture dont les aya ont été rendues intelligibles, en une Révélation arabe, pour un peuple qui sait.
[Adresse aux impies.]
4
[3] … Annonciateur et Avertisseur. La plupart d’entre eux se sont détournés et eux n’entendent point.
Note [édition originale] : bašîran naḏîran « Annonciateur » etc., sont deux noms au cas direct, en l’air. C’est au prix d’une acrobatie que les commt. en font des appositifs d’Écriture (vt. 2/3). En fait, le premier ne peut s’appliquer qu’à un homme, c.-à-d. à Mahomet.
5
[4] Ils ont dit : « Nos cœurs sont dans des enveloppes [qui les isolent] de ce vers quoi vous nous appelez. En nos oreilles est une fissure. Entre vous et nous est un voile. Agis, car nous allons agir ! »
6
[5] Réponds[-leur] : « Je ne suis qu’un mortel comme vous. Il m’est seulement révélé que votre Divinité est une divinité unique. Allez droit à Elle et demandez-Lui pardon ! Malheur aux Associateurs
7
[6] qui ne font point l’Aumône et qui, de la [Vie] Dernière, sont les négateurs !
8
[7] Ceux qui auront cru et auront accompli des œuvres pies, auront une rétribution exempte de rappel. »
[Rappel de la puissance divine.]
9
[8] Dis : « En vérité, serez-vous infidèles envers Celui qui créa la terre en deux jours ? Lui donnerez-vous des égaux ? Celui-là est le Seigneur des Mondes.
10
[9] Il a placé sur elle des [montagnes] immobiles. Il l’a bénie. Il y a réparti des nourritures, en quatre jours exactement. [Ceci vise] ceux qui interrogent.
Note [édition originale] : qaddara fî-hâ « Il y a réparti ». Les commt., notamment Tab., pensent qu’il s’agit d’une répartition par région, chaque nourriture venant dans le milieu qui lui est le plus propice. Tab. donne aussi une autre interprétation : celle de répartition quantitative entre les hommes (on trouve une var. qasama, « il distribua » qui confirmerait ce sens).
11
[10] Ensuite, Il se tourna vers le Ciel alors qu’il était fumée et Il lui dit ainsi qu’à la Terre : « Venez de gré ou de force ! », et le Ciel et la Terre répondirent : « Nous venons avec obéissance. »
12
[11] Il a décrété les sept cieux [créés] en deux jours et, à chaque ciel, il fixa son état par révélation. Nous avons paré le Ciel le plus proche de luminaires et [cela] en protection. C’est une détermination du Puissant, de l’Omniscient. »
Note [édition originale] : Dans les milieux islamiques, ces données cosmogoniques ont soulevé des controverses. Certains se sont plu à montrer que ce passage parle de la création de la Terre puis de celle du Ciel alors que dans la sourate LXXIX, 28-30, la création se fait selon l’ordre inverse. Les commt. s’efforcent d’autre part d’accorder la durée de cette création qui ici est de 8 jours, avec la création biblique en 6 jours réaffirmée ailleurs dans le Coran ; v. sourate L, 37. ǁ Et Nous avons paré etc. Cette phrase fait difficulté ici ; v. Barth qui propose de corriger zayyannâ « Nous avons paré », par zayyana « Il a paré ».
[Rappel du châtiment des impies.]
13
[12] S’ils se détournent, dis[-leur] : « Je vous avertis de [la menace d’]une foudre semblable à celle des ‛Ad et des Thamoud. »
14
[13] Quand les Apôtres vinrent à eux de toutes parts [leur disant] : « N’adorez qu’Allah ! », ils répondirent : « Si Notre Seigneur avait voulu, Il eût fait descendre des Anges. Nous sommes incrédules en ce message à vous confié. »
15
[14] Les ‛Ad, par la Non-Vérité, se sont montrés insolents sur la terre. Ils ont dit : « Qui donc, plus que nous, est redoutable en [sa] force ? » Eh quoi ! tandis qu’ils niaient Nos signes, n’ont-ils point vu qu’Allah, qui les créa, est plus redoutable qu’eux, par la force ?
16
[15] Nous déchaînâmes donc contre eux un vent mugissant, durant
Facsimile Image Placeholder
des jours néfastes, pour leur faire goûter le Tourment de l’Ignominie en la Vie Immédiate. [Mais] le Tourment en la [Vie] Dernière est certes plus ignominieux et ils ne seront point secourus.
17
[16] Les Thamoud, par Nous, ont été dirigés, [mais] ils ont mieux aimé l’aveuglement que la Direction, et la foudre du Tourment avilissant les a emportés, pour prix de ce qu’ils accomplissaient.
18
[17] Nous sauvâmes ceux qui crurent et étaient pieux.
[Châtiment des impies.]
19
[18] Et au jour où les ennemis d’Allah seront rassemblés vers le Feu et qu’ils seront divisés [en groupes],
20
[19] quand enfin ils viendront à [ce Feu], leurs oreilles, leurs regards, leurs peaux témoigneront contre eux de ce qu’ils faisaient.
Note [édition originale] : Leurs oreilles. Text. : leur ouïe. Un trait identique se rencontre dans le Talmud.
21
[20] Et ils demanderont à leurs peaux : « Pourquoi avez-vous témoigné contre nous ? » — [Leurs peaux] répondront : « Allah nous a donné la parole, [Lui] qui donna la parole à toute chose, Lui qui vous créa une première fois et vers qui vous serez ramenés. »
22
[21] [Sur terre] vous ne pouviez vous cacher [au point] que ni vos oreilles, ni vos regards, ni vos peaux ne témoignassent contre vous [à la Résurrection]. Vous pensiez toutefois qu’Allah ne connaîtrait pas un grand nombre de vos actions.
23
[22] Cette pensée qui était en vous, sur votre Seigneur, vous a perdus et vous vous trouvez parmi les Perdants.
24
[23] S’ils patientent, le Feu est leur asile, et s’ils réclament rémission, ils ne seront pas entendus.
25
[24] Nous leur avons assigné des acolytes et avons paré pour eux [de fausses apparences] ce qui est entre leurs mains et ce qui est derrière eux. Que contre eux se réalise la Parole touchant des communautés — Djinns ou Mortels — disparues avant eux ! Ils seront perdants.
[Autre menace aux impies. Récompense des fidèles.]
26
[25] Ceux qui ont été infidèles ont dit : « N’écoutez point cette Prédication et jactez à son endroit ! Peut-être l’emporterez-vous ! »
27
[26] Nous ferons certes goûter à ceux qui auront été infidèles un dur tourment
Facsimile Image Placeholder
27
et leur donnerons certes une récompense [égale au] pis de ce qu’ils faisaient.
28
Voici la récompense des ennemis d’Allah : le Feu où, pour eux, sera la Demeure de l’Éternité, récompense d’avoir nié Nos signes.
29
Ceux qui sont infidèles ont dit : « Seigneur ! fais-nous voir ces deux qui nous ont égarés parmi les Djinns et les Mortels ! Nous les placerons sous nos pieds afin qu’ils soient parmi les plus vils. »
30
Ceux qui ont dit : « Notre Seigneur est Allah ! », puis qui cheminent droit, sur eux descendront les Anges [en disant] : « Ne craignez point ni ne vous attristez ! Réjouissez-vous du Jardin qui vous a été promis !
31
Nous sommes vos patrons en la Vie Immédiate et en la [Vie] Dernière. Là vous aurez ce que désirent vos âmes. Là vous aurez ce que vous réclamez,
Note [édition originale] : ’anfusa-kum, « vos âmes », c.-à-d. : l’âme matérielle et concupiscible.
32
comme don [venu] d’un [Seigneur] absoluteur et miséricordieux. »
33
Qui donc profère plus belle parole que celui qui appelle à Allah, accomplit œuvre pie et dit : « Je suis parmi les Soumis [à Dieu] (muslim). »
[Rendez le bien pour le mal.]
34
Bonne œuvre et mauvaise œuvre ne seront pas égales. Repousse celle-ci par ce qui est meilleur. Alors celui dont te sépare une inimitié sera comme un proche empli de ferveur.
Note [édition originale] : Peut-être faut-il comprendre qu’on ne doit pas se borner à rendre le bien pour le mal ; cf. le passage parallèle XXIII, 98.
35
[Toutefois] ne reçoivent cette faculté que ceux qui sont patients et celui possédant un immense don.
36
Assurément, quelque incitation du Démon t’animera [quand tu seras offensé] : cherche alors refuge en Allah, car il est l’Audient et l’Omniscient !
[Signes de la puissance divine.]
37
Parmi Ses signes sont la nuit, le jour, le soleil et la lune. Ne vous prosternez point devant le soleil ni devant la lune ! Prosternez-vous devant Allah qui les créa, si c’est Lui que vous adorez !
38

Facsimile Image Placeholder
S’ils se montrent orgueilleux, [en revanche] ceux qui sont auprès de ton Seigneur, L’exaltent nuit et jour, inlassablement.
[Puissance divine.]
39
Et parmi Ses signes est celui de la terre que tu vois, prostrée, se ranimer et reverdir quand Nous faisons, sur elle, descendre la pluie. En vérité, Celui qui la fait revivre est certes Celui qui fera revivre les Morts. Sur toute chose, Il est omnipotent.
Note [édition originale] : Se ranimer etc. Text. : s’agiter et gonfler.
40
Ceux qui méconnaissent Nos signes ne Nous sont pas cachés. Eh quoi ! celui qui sera jeté dans le Feu sera-t-il heureux, ou bien celui qui viendra, paisible, au Jour de la Résurrection ? Faites ce que vous voudrez ! [Allah] est très clairvoyant sur ce que vous faites.
[Réaffirmation de la vérité révélée en arabe.]
41
[Allah] connaît ceux qui ont été incrédules en l’Édification quand elle vint à eux. En vérité, elle est certes une Écriture précieuse (‛azîz).
42
Le Faux ne s’y glisse par aucun côté. [C’est] une Révélation (tanzîl) émanant d’un [Seigneur] sage et digne de louanges.
43
On ne te dit, [Prophète !], que ce qui a été objecté aux [autres] Apôtres avant toi. En vérité, ton Seigneur est certes détenteur d’une clémence ou d’un châtiment cruel.
44
Si Nous avions fait de [cette Révélation] une prédication en [langue] barbare, ils auraient dit : « Pourquoi ces aya n’ont-elles pas été rendues intelligibles ? Pourquoi [sont-elles en langue] barbare alors que [notre idiome] est arabe ? » — Réponds : « [Cette Édification], pour ceux qui croient, est Direction et Guérison, tandis que ceux qui ne croient point ont une fissure en leurs oreilles et sont sous le poids d’un aveuglement : ceux-là sont appelés d’un lieu lointain [et ils n’entendent pas]. »
Note [édition originale] : Cf. vt. 2/3. ǁ Pourquoi [sont-elles en langue] barbare etc. Le texte a fait difficulté quant à son déchiffrement. Le sens reçu ici est celui proposé par Tab., 80, mais il est évident que cette interprétation est fonction du contexte. ǁ Et sont sous le poids etc. Text. : et cette Édification est aveuglement sur eux.
45
Nous avons [par exemple] donné l’Écriture à Moïse, [mais] ils ont été en opposition à son sujet. N’eût été une Parole qui a précédé, de ton Seigneur, il eût été décidé entre eux. En vérité, ils sont certes, à son propos, en un doute profond !
46

Facsimile Image Placeholder
Quiconque fait œuvre pie, [le fait] pour soi. Quiconque agit mal, [le fait] contre soi. Ton Seigneur n’est pas injuste (ẓallâm) envers Ses serviteurs.
Note [édition originale] : ‛abîd (en fin de vt.) = ici ‛ibâd « serviteurs ».
47
A Lui revient le savoir de l’Heure. Nul fruit ne sort de son enveloppe, nulle femelle ne porte ou ne met bas qu’Il ne le sache. Au jour où Il criera : « Où sont Mes Associés ? », [les Impies] répondront : « Sache qu’il n’est, parmi nous, nul témoin. »
48
Et ce qu’ils priaient, auparavant, les abandonnera et ils penseront n’avoir aucun refuge.
[Versatilité de l’homme dans le bonheur et le malheur.]
49
L’Homme ne se lasse point d’appeler le bonheur et si le malheur le touche, le voilà désolé et désespéré.
50
Certes, si Nous lui faisons goûter une miséricorde [venant] de Nous, après qu’un malheur l’a touché, il s’écrie : « Ceci m’est dû et je ne pense pas que l’Heure arrive. Certes, si je suis ramené à mon Seigneur, j’aurai auprès de Lui la Très Belle [Récompense]. » Certes, Nous aviserons ceux qui auront été infidèles de ce qu’ils auront fait et, certes, Nous leur ferons goûter d’un pénible tourment.
51
Quand Nous comblons l’Homme, il se détourne et s’éloigne, [mais] quand le malheur le touche, il est plein d’une prière sans fin.
52
Dis : « Que pensez-vous ? Si [ceci] émane d’Allah et [si], ensuite, vous êtes incrédules à son endroit, qui donc est plus injuste que celui qui est dans une profonde divergence ? »
53
Nous leur ferons voir Nos signes dans l’Univers et en eux-mêmes jusqu’à ce que leur apparaisse que ceci est la Vérité. Eh quoi ! ne suffit-il pas à votre Seigneur que, de toute chose, Il soit témoin ?
54
Ne sont-ils pas en doute sur la rencontre de leur Seigneur ? Ne se trouve-t-Il pas embrasser toute chose [en Sa connaissance] ?
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE L’EXPLICATION, contenant cinquante-quatre versets,
escrit à la Meque.
Lecteur, Gelaldin intitule ce Chapitre de l’adoration.
AU nom de Dieu clement & misericordieux.
2
L’Alcoran a esté envoyé par le clement & misericordieux,
3
il explique les mysteres divins en langue Arabesque à ceux qui les sçavent comprendre,
4
il annonce aux bons delices du Paradis, & presche aux meschants les tourmens de l’Enfer, neantmoins la plus grande partie du monde s’esloigne de la foy & n’escoute pas tes paroles ;
5
ils disent, Nous avons le cœur endurcy, nous ne pouvons pas comprendre ce que tu nous presche, nos oreilles sont bouchées, nous sommes trop esloignez de toy pour ouyr ce que tu dis, observe ta loy, nous vivrons à la nostre ;
6
Dis leur, je suis homme comme vous, vostre Dieu est un seul Dieu, soyez-luy obeissans, & luy demandez pardon de vos pechez, malheur est sur les infidelles
7
qui ne payent pas les dixmes, & qui ne croyent pas au jour du Jugement,
8
les fidelles qui feront de bonnes œuvres jouïront d’une recompense infinie :
9
Dis leur,
Facsimile Image Placeholder
comme serez-vous impies envers celuy qui a creé la terre en deux jours
Note [édition originale] : Le Lundy & le Mardy. Voy Gelaldin.
? comme pourrez vous dire qu’il a un compagnon égal à luy ? il est seul Seigneur de l’Univers ;
10
il a eslevé les montagnes, il a beny la terre, & a donné à chaque region ses particularités en quatre jours pour ceux qui en auront besoin,
11
apres ce il est monté au Ciel qui estoit semblable à la fumée, &
a
Correction de : à
dit au Ciel & à la terre, vous m’obeirez par force ou par amour ; ils ont respondu, Seigneur, nous serons obeissans à tes commandemens,
12
il a creé sept Cieux en deux jours
Note [édition originale] : Le Jeudy & le Vendredy. Voy Gelaldin.
, & a ordonné de chaque Ciel à sa volonté, il les a ornez d’estoilles & les preserve de la malice du Diable, c’est un effet de sa toute-Puissance, il est tout Puissant & sçait tout.
13
Si les infidelles s’esloignent de la foy, dis-leur, je vous ay menacé comme a cy-devant fait le tonnerre les gens d’Aad & de Temod,
14
lorsque les Prophetes leur ont enseigné la loy des anciens vray-croyans, à sçavoir de n’adorer qu’un seul Dieu : ils ont dit, si Dieu eust voulu alterer nostre loy, il nous auroit envoyé des Anges pour nous prescher, nous ne croirons pas en vostre mission.
15
Le peuple d’Aad s’est enorgueilly en terre sans raison, & a dit, qui est plus-puissant que nous ? Ne consideroient-ils pas que celuy qui les a creez est plus puissant & plus riche qu’eux ? neantmoins ils ont mesprisé nos commandements,
16
nous avons envoyé contr’eux un vent froid & impetueux en un temps malheureux, qui leur a fait souffrir en terre la honte & l’ignominie à cause de leurs crimes, il leur fera
Facsimile Image Placeholder
sentir
les peines de l’Enfer qui sont beaucoup plus grandes que
celles
Correction de : ceiles
de la terre, & seront eternellement privez de protection.
17
Nous avons enseigné le droit chemin aux gents de Temod, ils ont preferé l’aveuglement à la lumiere, & l’impieté à leur salut, ils ont esté surpris par le tonnere, & ont soufert de grandes peines à cause de leurs pechez ;
18
nous n’avons sauvé personne d’entr’eux que les fideles qui avoient nostre crainte devant les yeux.
19
Souviens toi du jour que les ennemis de Dieu seront assemblez dedans l’Enfer,
20
ils deffendront leur cause devant leur Juge jusques à ce qu’on aye tesmoigné contr’eux, leurs oreilles, leurs yeux & leur peau seront tesmoins de leurs pechez,
21
ils leur diront, pourquoy tesmoignez-vous contre nous ? ils respondront, celuy qui nous fait parler fait parler toute chose : c’est luy qui vous a créez, & estes aujourd’huy assemblez devant luy pour estre jugez.
22
Vous ne vous estes pas bien cachez lorsque vous l’avez offensé, vos oreilles, vos yeux, vostre peau, sont tesmoins contre vous, vous avez crû que Deu ne verroit pas vos pechez,
23
c’estoit vostre opinion, certainement il vous chastiera, & serez tous au nombre des gens perdus.
24
Persevere & patiente, le feu d’Enfer sera leur habitation, ils ne pourront pas complaire à Dieu dedans les flammes,
25
nous leur avons donné pour compagnon les Diables qui leur ont fait treuver le peche agreable ; la parole de Dieu s’accomplira contr’eux, comme elle a esté accomplie contre ceux qui les ont precedez tant des
Facsimile Image Placeholder
hommes que des Demons qui sont condamnez.
26
Les infidelles ont dit n’escoutez pas cét Alcoran, il est plein d’erreur, peut-estre que vous serez seduits :
27
Je leur feray souffrir de rigoureuses peines, & les chastieray selon leurs demerites,
28
telle est la recompense des ennemis de Dieu, ils demeureront éternellement dedans le feu d’Enfer, parce qu’ils mesprisent ses commandemens.
29
Les impies diront au jour du Jugement, Seigneur faits nous voir les Diables & les hommes qui nous ont devoyez, nous les foulerons aux pieds, & les precipiterons au fond de l’Enfer.
30
Ceux qui auront professé la loy de Dieu, qui auront obey à ses commandemens seront visitez par les Anges, & seront ce jour exempts de crainte & d’affliction,
31
ils leur diront, resjouïssez-vous dans le Paradis qui vous est preparé, vous y trouverez tous les contentemens que vous souhaiterez,
32
ils vous ont esté preparez par le clement & misericordieux.
33
Il n’y a rien de meilleur que de prier Dieu, que de faire de bonnes œuvres, & de professer son unité,
34
le bien & le mal ne sont pas semblables ; chasse le mal avec tes bonnes œuvres, il y a une tres-grande hayne entre la foy & l’impieté,
35
la foy est donnée à ceux qui perseverent à bien faire, & à ceux qui sont doüés de la grace de Dieu ;
36
le Diable te tentera, mais demande secours à Dieu, il entend tout & sçait tout,
37
la nuit, le jour, le Soleil & la Lune sont signes de sa toute-Puissance, n’adorez pas le Soleil ny la Lune, adorez Dieu qui les a créez ;
38
si les infidelles s’eslevent contre la foy, les
Facsimile Image Placeholder
Anges qui sont en Paradis, ne laissent pas pour cela d’exalter la gloire de sa divine Majesté, jour & nuit sans discontinuation ;
39
C’est un signe de sa toute-Puissance, de voir la terre seiche & aride, de la voir changer de face & devenir verte lors qu’elle est arrousée de la pluye. Celuy qui fait revivre les plantes est celuy qui fait vivre & mourir toute chose, il est tout-Puissant.
40
Ceux qui s’esloignent de nos commandemens ne se peuvent pas cacher de nous, celuy qui sera precipité dedans le feu d’Enfer sera-t’il mieux logé que celuy qui sera sauvé au jour du Jugement ? faites ce que vous voudrez, vostre Seigneur voit toutes vos actions.
41
Je chastieray ceux qui dementiront l’Alcoran, c’est un livre precieux,
42
il est approuvé des escritures anciennes & modernes, il est envoyé de la part du glorieux & misericordieux.
43
On ne te dira autre chose, que ce qui a esté dit aux Prophetes qui t’ont precedé, ton Seigneur est misericordieux & juste.
44
Si nous eussions envoyé l’Alcoran en langue Persane à un Prophete Arabe de Nation les impies auroient dit que les misteres divins ne sont pas bien expliquez ; Dis-leur. Il est la guide des fidelles, & le remede à leur ignorance ; les infidelles ont les oreilles bouchées, ils sont aveugles, & entendent comme ceux qui sont appellez de trop loing,
45
certainement nous avons donné le livre & la loy à Moyse, les infidelles en ont douté, mais si ton Seigneur n’avoit pas dict qu’il differera leur punition jusques au jour du Jugement, il les auroit desja chastiés en ce monde ; parce
Facsimile Image Placeholder
qu’ils doutent de la verité.
46
Qui bien fera bien trouvera, & le mal que l’homme fera sera contre luy, ton Seigneur ne fait point d’injustice à ses creatures,
47
personne ne sçait le jour du Jugement que luy, il ne sort point de fruict ny de fleurs de la terre, & la femme ne conçoit ny n’accouche que par sa permission. Souviens toy du jour que ton Seigneur appellera les idolatres, & leur demandera où sont leurs Idoles ; ils diront, Seigneur nous cognoissons ton unité, personne d’entre nous n’adorera cy-apres ces faux Dieux ;
48
Ceux qui ont adoré un seul Dieu, sont esloignez des idolatres, ils cognoissent que la punition de leurs peschez est infaillible.
49
L’homme ne cesse jamais de demander des biens, & de s’affliger lors qu’il luy arrive du mal ;
50
si nous luy donnons du bien apres son affliction il dit qu’il l’a preveu, & ne pense pas à la venuë du jour du Jugement, s’il se convertit, ton Seigneur luy ouvrira la porte du Paradis. Je ferai cognoistre aux impies leur impieté, & les chastieray tres-rigoureusement,
51
lors que nous donnons des biens à l’homme, il suit son idolatrie & son peché, & lors qu’il est touché d’affliction il abonde en oraison.
52
Dis leur, n’avez vous pas cognu que l’Alcoran procede de Dieu ? neantmoins vous l’avez abjuré, qui est plus impie que celuy qui impugne la verité cognuë ?
53
Je leur feray voir mes miracles jusques aux extremitez du Ciel & de la Terre, & en leurs personnes mesmes, afin qu’ils cognoissent la verité de l’Alcoran. Ne leur suffit il pas que ton Seigneur voit tout ?
54
neantmoins ils sont en
Facsimile Image Placeholder
doute de la resurrection, & d’estre assemblez devant luy pour estre jugez, certainement Dieu sçait tout.
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA LI
In n. etc.
2
Alchoran Arabicus a Deo pio misericordeque positus,
3
res enodans, atque discutiens, scientibus
4
his bonum, illis malum nunciat. Sed plures ab auditu illius discedunt,
5
dicentes : Corda quidem nostra contra id quod tu praedicas, clauduntur, auresque nostrae plumbo sigillantur. Sit igitur inter nos diuisio, uosque pro modo uestro, sicut ego pro meo,
6
qui sicut uos homo sum, facite. Mihi quidem nunciatum est, quod Deus uester non est nisi Deus unus. Ad illum igitur recto tramite procedite, et precando suppliciter ueniam acquirite. Incredulis autem,
7
qui scilicet nec decimas soluunt, nec alius aduentum diei credunt,
6
malum perpetuum incumbet :
8
Velut credentibus et benefacientibus, bonum indeficiens tribuetur.
9
Note [édition originale] : Rerum origo.
Sed uos quare ponitis pares Deo domino mundi, qui terram in biduo creauit,
10
et in ea montibus firmata, cuncta comestibilia duorum aequalium exquisite dierum spacio creans, ex illa semen omne multiplicatum edidit,
11
posteaque fumo coelos ascendente, illi terraeque dixit : Utrum sponte uestra, an ui uaditis atque reditis ? Illi uero responderunt, sponte.
12
Note [édition originale] : Coeli septem.
¶ Coelos deinde septem biduo distinguens, in singulis eorum res pro uelle suo posuit. Unde mundum fulgoribus et custodibus decorauit.
13
Non credentibus autem in ipsum Deum, talium operum factorem, dic : Quoniam ipsi patientur sicut Hat et Themuth,
14
qui nostris nunciis clam atque palam persuadentibus, ut in Deum unum crederent, responderunt : Si uellet Deus nos in eum credere, angelos nobis mitteret : Vobis autem nequaquam fidem adhibemus.
15
Note [édition originale] : Hat.
Hath se cum gente sua fallaciter sublimans, inquit : Quis nostri potentior uiribus existit ? Nonne uidere poterant Deum esse potentiorem, cuius uirtutes etiam uisas ipsi negabant ?
16
Illis igitur uentos frigidos in diebus malis immisimus, illos confundentes, et eosdem tutore uindiceque carentes alius uitae dolore grauissimo puniuimus.
17
Themuth quoque uiam rectam docuimus : sed ipse caecus esse maluit. Unde illi supplicium et dedecus intulimus :
18
credentes atque timentes saluauimus,
19
hostesque nostros hora scita coadunandos, in igne perpetuo damnabimus.
20
Opera quorum oculi sui simul et aures ac cutes Deo faciente loquentes testificabuntur,
21
putatisne testibus in operibus uestris carere, et Deum opera uestra nescire ?
22
Oculi uestri quidem et aures testimonium ferent.
24
Unde coram Deo nil prodest excusatio, sed obest :
25
Cum suorum praedecessorum, hominum scilicet et diabolorum, uerbum perditionis super eos sit firmatum, eisque pares constituimus, qui suis inhaerens manibus asque posterius sibi placere fecerant.
26
Dicent tamen semper increduli : Huic Alchoran nullatenus credatis, sed reiicite, sicque superabitis.
27
28
Illos quidem sic nostris resistentes praeceptis, ob huiusmodi uerbum grauiter affligemus, illaturi sibi peius operi suo damnationem perpetuam.
29
Sed ipsi die iudicii Deum postulabunt, ut suos deuiatores sibi monstret, et eos sub
Facsimile Image Placeholder
plantis pedum suorum ponat.
30
Note [édition originale] : Iudicium nouissimum.
Confessis autem Deum suum esse dominum, sicque rectis,
Note [édition originale] : Angeli custodes hominum.
angelisui custodes nunciantes sibi gaudium promissum et paradisum, dicent :
31
Nos in alius saeculi uita nostri fuimus, et hoc nunciamus uobis, quoniam omne uotum uestrum et uelle perficietis.
32
Note [édition originale] : Spem foelicitatis habentes bene operentur.
¶ Vos boni, mansionem ueniae, diuinaeque pietatis habituri,
33
ubi non est nisi sermo salubris et optimus, benefacite, semper inuocando Deum, et confitendo uos in eum credere,
34
Note [édition originale] : Peccata beneficiis pensanda.
peccataque cum beneficiis cum sint disparia remouete. Die quidem iudicii omnis aduersarius uester amicus esse desiderabit.
35
Nemo uero gaudium possidebit, nisi benefactor et indurator.
36
Cuicunque contigit impedimentum aliquod a diabolo, Dei cuncta uidentis et audientis tutelae protectionique se commendet,
37
cuius sunt miracula dies et nox, ac sol et luna. Nemo uestri solem seu lunam, sed suum conditorem adoret, et inuocet.
38
¶ Multi tamen dedignantur, cum Deo uero manentes, ipsum indeficienter adorant die noctuque,
39
qui per aquae missionem, terram mortuam aperit, et foetum efficit, qui mortuos similiter reuiuificabit, cum sit omnipotens.
40
Tui repraehensores me nequaquam latebunt. Estne melior, in ignem eiiciendus, an timoris expers, abscessurus ? Vestrum placere facite : Me quidem actus uestri non latebunt.
41
Omnes enim contradicentes nostris nunciis, et libro, iam in libro clarissimo sunt praenotati.
42
Hic liber a Deo pio sapienteque compositus, nec mendacium aliquod praesens seu futurum indicat,
43
nec a prophetis praeteritis contrarium nunciat.
Note [édition originale] : Alcoran non mentitur de praesentibus aut futuris, nec prophetis repugnat. Proba.
44
Qui si Latine notaretur, fieret quaestio, cur Latinis et Arabicis literis non distingueretur : dic : Imo credentibus uiam rectam et salutem praedicat. Incredulorum autem auribus plumbum, oculisque caecitas inhaeret. Unde illos a loco longinquo uocabimus :
45
libro Moysi tradito plures contradicebant, unde inter illos uelox fieret iudicium, nisi propter uerbum diuinitus firmatum. Sed illi licet dubitent,
46
omnis benefaciens sibi prodest, omnis quoque maleficus sibi nocet, Deo nocente nemini.
47
¶ Apud Deum solum est horae noticia, qui modum et quantitatem foetus, et partus arboris et foeminae perfectissime dinoscit. Cui interrogandi demum incredulos, ubi sui sint participes ? inquient, Nos nescimus. Eorum enim nullus nobiscum est.
48
Ab illis enim prius adorati, non opinati se talem causam habituros, discedunt.
49
Nullus desperet orare propter bonum. Cum cuiquam malum accidit, desperat :
50
cum bonum ei tribuitur, ait hoc esse suum, negatque resurrectionem illa hora futuram.
Note [édition originale] : Poenitentia.
Ad Deum tamen se conuertens, bonum apud illum inueniet. Nos quidem singulis opera sua monstraturi, grauissimum malum incredulis inferemus,
51
Note [édition originale] : Preces malorum.
qui prosperitate contingente operari bonum cessant : malo quidem accidente, multum orant.
52
¶ Nonne uidere queunt, hoc a solo Deo compositum esse ? Nec tamen illi credunt. Quis est peior illo, qui tam longum errorem incurrit ?
53
Ego tamen illis diuina miracula, praeceptaque coelique uirtutes, ut uerum percipiant, patefaciam. Nonne sciunt Deum esse testem omnium ?
54
Illi uero non credunt se redituros ad Deum, omnia scientem et continentem.