Bibliographic Information

Sourate 49 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless49

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة الحجرات
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تُقَدِّمُوا بَيْنَ يَدَيِ اللَّهِ وَرَسُولِهِ وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ سَمِيعٌ عَلِيمٌ
2
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَرْفَعُوا أَصْوَاتَكُمْ فَوْقَ صَوْتِ النَّبِيِّ وَلَا تَجْهَرُوا لَهُ بِالْقَوْلِ كَجَهْرِ بَعْضِكُمْ لِبَعْضٍ أَن تَحْبَطَ أَعْمَالُكُمْ وَأَنتُمْ لَا تَشْعُرُونَ
3
إِنَّ الَّذِينَ يَغُضُّونَ أَصْوَاتَهُمْ عِندَ رَسُولِ اللَّهِ أُولَئِكَ الَّذِينَ امْتَحَنَ اللَّهُ قُلُوبَهُمْ لِلتَّقْوَى لَهُم مَّغْفِرَةٌ وَأَجْرٌ عَظِيمٌ
4
إِنَّ الَّذِينَ يُنَادُونَكَ مِن وَرَاءِ الْحُجُرَاتِ أَكْثَرُهُمْ لَا يَعْقِلُونَ
5
وَلَوْ أَنَّهُمْ صَبَرُوا حَتَّى تَخْرُجَ إِلَيْهِمْ لَكَانَ خَيْرًا لَّهُمْ وَاللَّهُ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
6
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِن جَاءَكُمْ فَاسِقٌ بِنَبَإٍ فَتَبَيَّنُوا أَن تُصِيبُوا قَوْمًا بِجَهَالَةٍ فَتُصْبِحُوا عَلَى مَا فَعَلْتُمْ نَادِمِينَ
7
وَاعْلَمُوا أَنَّ فِيكُمْ رَسُولَ اللَّهِ لَوْ يُطِيعُكُمْ فِي كَثِيرٍ مِّنَ الْأَمْرِ لَعَنِتُّمْ وَلَكِنَّ اللَّهَ حَبَّبَ إِلَيْكُمُ الْإِيمَانَ وَزَيَّنَهُ فِي قُلُوبِكُمْ وَكَرَّهَ إِلَيْكُمُ الْكُفْرَ وَالْفُسُوقَ وَالْعِصْيَانَ أُولَئِكَ هُمُ الرَّاشِدُونَ
8
فَضْلًا مِّنَ اللَّهِ وَنِعْمَةً وَاللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ
9
وَإِن طَائِفَتَانِ مِنَ الْمُؤْمِنِينَ اقْتَتَلُوا فَأَصْلِحُوا بَيْنَهُمَا فَإِن بَغَتْ إِحْدَاهُمَا عَلَى الْأُخْرَى فَقَاتِلُوا الَّتِي تَبْغِي حَتَّى تَفِيءَ إِلَى أَمْرِ اللَّهِ فَإِن فَاءَتْ فَأَصْلِحُوا بَيْنَهُمَا بِالْعَدْلِ وَأَقْسِطُوا إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ الْمُقْسِطِينَ
10
إِنَّمَا الْمُؤْمِنُونَ إِخْوَةٌ فَأَصْلِحُوا بَيْنَ أَخَوَيْكُمْ وَاتَّقُوا اللَّهَ لَعَلَّكُمْ تُرْحَمُونَ
11
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا يَسْخَرْ قَوْمٌ مِّن قَوْمٍ عَسَى أَن يَكُونُوا خَيْرًا مِّنْهُمْ وَلَا نِسَاءٌ مِّن نِّسَاءٍ عَسَى أَن يَكُنَّ خَيْرًا مِّنْهُنَّ وَلَا تَلْمِزُوا أَنفُسَكُمْ وَلَا تَنَابَزُوا بِالْأَلْقَابِ بِئْسَ الِاسْمُ الْفُسُوقُ بَعْدَ الْإِيمَانِ وَمَن لَّمْ يَتُبْ فَأُولَئِكَ هُمُ الظَّالِمُونَ
12
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اجْتَنِبُوا كَثِيرًا مِّنَ الظَّنِّ إِنَّ بَعْضَ الظَّنِّ إِثْمٌ وَلَا تَجَسَّسُوا وَلَا يَغْتَب بَّعْضُكُم بَعْضًا أَيُحِبُّ أَحَدُكُمْ أَن يَأْكُلَ لَحْمَ أَخِيهِ مَيْتًا فَكَرِهْتُمُوهُ وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ تَوَّابٌ رَّحِيمٌ
13
يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنَّا خَلَقْنَاكُم مِّن ذَكَرٍ وَأُنثَى وَجَعَلْنَاكُمْ شُعُوبًا وَقَبَائِلَ لِتَعَارَفُوا إِنَّ أَكْرَمَكُمْ عِندَ اللَّهِ أَتْقَاكُمْ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ
14
قَالَتِ الْأَعْرَابُ آمَنَّا قُل لَّمْ تُؤْمِنُوا وَلَكِن قُولُوا أَسْلَمْنَا وَلَمَّا يَدْخُلِ الْإِيمَانُ فِي قُلُوبِكُمْ وَإِن تُطِيعُوا اللَّهَ وَرَسُولَهُ لَا يَلِتْكُم مِّنْ أَعْمَالِكُمْ شَيْئًا إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
15
إِنَّمَا الْمُؤْمِنُونَ الَّذِينَ آمَنُوا بِاللَّهِ وَرَسُولِهِ ثُمَّ لَمْ يَرْتَابُوا وَجَاهَدُوا بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنفُسِهِمْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ أُولَئِكَ هُمُ الصَّادِقُونَ
16
قُلْ أَتُعَلِّمُونَ اللَّهَ بِدِينِكُمْ وَاللَّهُ يَعْلَمُ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الْأَرْضِ وَاللَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ
17
يَمُنُّونَ عَلَيْكَ أَنْ أَسْلَمُوا قُل لَّا تَمُنُّوا عَلَيَّ إِسْلَامَكُم بَلِ اللَّهُ يَمُنُّ عَلَيْكُمْ أَنْ هَدَاكُمْ لِلْإِيمَانِ إِن كُنتُمْ صَادِقِينَ
18
إِنَّ اللَّهَ يَعْلَمُ غَيْبَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَاللَّهُ بَصِيرٌ بِمَا تَعْمَلُونَ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
Les appartements (Al-Hujurat)
1
O vous qui avez cru ! Ne devancez pas Allah et Son messager. Et craignez Allah. Allah est Audient et Omniscient.
2
O vous qui avez cru ! N’élevez pas vos voix au-dessus de la voix du Prophète, et ne haussez pas le ton en lui parlant, comme vous le haussez les uns avec les autres, sinon vos œuvres deviendraient vaines sans que vous vous en rendiez compte.
3
Ceux qui auprès du Messager d’Allah baissent leurs voix sont ceux dont Allah a éprouvé les cœurs pour la piété. Ils auront un pardon et une énorme récompense.
4
Ceux qui t’appellent à haute voix de derrière les appartements, la plupart d’entre eux ne raisonnent pas.
5
Et s’ils patientaient jusqu’à ce que tu sortes à eux ce serait certes mieux pour eux. Allah cependant, est Pardonneur et Miséricordieux.
6
O vous qui avez cru ! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait.
7
Et sachez que le Messager d’Allah est parmi vous. S’il vous obéissait dans maintes affaires, vous seriez en difficultés. Mais Allah vous a fait aimer la foi et l’a embellie dans vos cœurs et vous a fait détester la mécréance, la perversité et la désobéissance. Ceux-là sont les bien dirigés,
8
c’est là en effet une grâce d’Allah et un bienfait. Allah est Omniscient et Sage.
9
Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l’un d’eux se rebelle contre l’autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu’à ce qu’il se conforme à l’ordre d’Allah. Puis, s’il s’y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables.
10
Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu’on vous fasse miséricorde.
11
O vous qui avez cru ! Qu’un groupe ne se raille pas d’un autre groupe : ceux-ci sont peut-être meilleurs qu’eux. Et que des femmes ne se raillent pas d’autres femmes : celles-ci sont peut-être meilleures qu’elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que « perversion » lorsqu’on a déjà la foi. Et quiconque ne se repent pas... Ceux-là sont les injustes.
12
O vous qui avez cru ! Evitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n’espionnez pas ; et ne médisez pas les uns des autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? (Non !) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux.
13
O hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand Connaisseur.
14
Les Bédouins ont dit : « Nous avons la foi ». Dis : « Vous n’avez pas encore la foi. Dites plutôt : Nous nous sommes simplement soumis, car la foi n’a pas encore pénétré dans vos cœurs. Et si vous obéissez à Allah et à Son messager, Il ne vous fera rien perdre de vos œuvres ». Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
15
Les vrais croyants sont seulement ceux qui croient en Allah et en Son messager, qui par la suite ne doutent point et qui luttent avec leurs biens et leurs personnes dans le chemin d’Allah. Ceux-là sont les véridiques.
16
Dis : « Est-ce vous qui apprendrez à Allah votre religion, alors qu’Allah sait tout ce qui est dans les cieux et sur la terre ? » Et Allah est Omniscient.
17
Ils te rappellent leur conversion à l’Islam comme si c’était une faveur de leur part. Dis : « Ne me rappelez pas votre conversion à l’Islam comme une faveur. C’est tout au contraire une faveur dont Allah vous a comblés en vous dirigeant vers la foi, si toutefois vous êtes véridiques ».
18
Allah connaît l’Inconnaissable des cieux et de la terre et Allah est Clairvoyant sur ce que vous faites.
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate XLIX.
Les Appartements.
(Al-Ḥujurât.)
Titre tiré du vt. 4.L’historicité des données sur lesquelles se fonde l’exégèse pour établir la liaison entre des événements précis et les révélations formant cette sourate est trop faible pour qu’on
Facsimile Image Placeholder
en puisse rien retenir en vue de la datation précise de ces révélations. Tout au plus peut-on dire que certaines de ces révélations se situent à un moment où la Communauté médinoise tend à perdre de son homogénéité du fait de conversions nombreuses ou insuffisamment sincères. Ce fait admis, on est amené à penser que cette sourate est constituée d’éléments postérieurs à l’accomplissement de la ‛Umra en 629, voir à la prise de la Mekke, l’année suivante.
[Dispositions touchant la bienséance envers Mahomet.]
1
A O vous qui croyez !, ne devancez pas [l’ordre] d’Allah et de son Apôtre ! B O vous qui croyez !, ne vous donnez point le pas (?) sur Allah et son Apôtre ! Soyez pieux envers Allah ! En vérité, Allah est audient et omniscient.
2
O vous qui croyez !, n’élevez point la voix au-dessus de la voix du Prophète ! Ne lui adressez point la parole d’une voix haute, comme vous le faites entre vous ! [Vous risqueriez] que vaines deviennent vos [bonnes] actions, sans que vous [le] pressentiez.
Note [édition originale] : Il n’y a pas lieu de retenir la donnée traditionnelle qui met la révélation de ce vt. en liaison avec l’attitude arrogante de la délégation des Bédouins Tamîm, en 631 ; d’autres données tout aussi valables mentionnent une altercation entre Abou-Bakr et ‛Omar, en présence du Prophète.
3
Ceux qui, devant l’Apôtre d’Allah, baissent la voix, ceux-là sont ceux dont Allah a soumis les cœurs à examen, en vue de la piété. A eux [, dans la Vie Dernière], pardon et rétribution immense.
4
[Prophète !,] la plupart de ceux qui t’interpellent, de l’extérieur de tes appartements, ne sont pas raisonnables.
Note [édition originale] : De l’extérieur de tes appartements. Text. : de derrière les cloisons [fermant les appartements privés]. Certains commt. appliquent surtout ce vt. et le suiv., à l’attitude de la délégation des Tamîm.
5
S’ils patientaient jusqu’à ce que tu sortes vers eux, cela vaudrait mieux pour eux. Allah est absoluteur et miséricordieux.
[Admonition pour supprimer les prétextes a discorde entre Croyants.]
6
O vous qui croyez !, si un Pervers vient à vous avec une nouvelle, voyez bien clair, de crainte d’atteindre, à votre insu, des gens
Facsimile Image Placeholder
[amis] et de vous trouver vous repentir de ce que vous aurez fait !
7
Sachez que si l’Apôtre qui est parmi vous vous obéissait, dans mainte affaire, vous en souffririez dommage ! Mais Allah vous a fait aimer la foi et Il l’a parée en vos cœurs, tandis qu’Il vous a fait détester l’infidélité, la perversité et la désobéissance. Ceux-là sont ceux allant selon la rectitude.
8
Faveur et bienfait d’Allah ! Allah est omniscient et sage.
9
Si deux partis de Croyants se combattent, rétablissez entre eux la concorde ! Si l’un d’eux persiste en sa rébellion contre l’autre, combattez [le parti] qui est rebelle, jusqu’à ce qu’il s’incline devant l’ordre d’Allah ! S’il s’incline, établissez la concorde entre eux, avec justice, et soyez équitables ! Allah aime ceux qui pratiquent l’équité.
10
Les Croyants sont seulement des frères. Établissez donc la concorde entre vos frères et soyez pieux envers Allah ! Peut-être vous sera-t-il fait miséricorde.
Note [édition originale] : Les Croyants etc. = Les Croyants ne peuvent avoir entre eux que des rapports de fraternité profonde.
11
O vous qui croyez !, que certains ne se moquent pas de certains [autres] : peut-être les moqués sont-ils meilleurs que les moqueurs. Que les femmes ne se moquent point d’[autres] femmes : peut-être les moquées sont-elles meilleures que les moqueuses. Ne vous calomniez point et ne vous vexez point par des appellations [injurieuses] ! Combien détestable est le nom de « pervers » après [qu’on a reçu] la foi ! Ceux qui ne reviendront pas [de leur faute], ceux-là seront les Injustes.
12
O vous qui croyez !, évitez de trop conjecturer [sur autrui] ! Certaines conjectures sont péchés. N’espionnez pas ! N’intriguez pas les uns contre les autres ! L’un de vous aimerait-il à manger la chair de son frère mort ? Vous l’auriez en horreur ! Soyez pieux envers Allah ! En vérité, Allah est révocateur et miséricordieux.
13
Hommes !, Nous vous avons créés [à partir] d’un mâle et d’une femelle et Nous vous avons constitués en confédérations et en tribus, pour que vous vous connaissiez. Le plus noble d’entre vous, aux yeux d’Allah, est [néanmoins] le plus pieux. Allah est omniscient et bien informé.
Note [édition originale] : Pour que vous vous connaissiez = pour que vous connaissiez vos liens généalogiques (?). Autre sens possible : Reconnaissez-vous : le plus noble d’entre vous etc.
[Adresse aux convertis bédouins.]
14
Les Bédouins ont dit : « Nous croyons (’âmannâ). » Dis[-leur] : « Vous ne croyez pas !, mais dites : « Nous nous sommes convertis à l’Islam (’aslamnâ). » La foi (’îmân) n’est pas encore entrée en vos cœurs. Si vous obéissez à Allah et à Son Apôtre, [Allah] ne vous rognera rien de vos [bonnes] actions. Allah est absoluteur et miséricordieux. »
Note [édition originale] : Ce vt. ferait allusion à la conversion du bout des lèvres et non du cœur d’une tribu des Bédouins Asad. Mais on a tout lieu de penser que le trait vise la majorité des Croyants d’origine bédouine dont la conversion — la grande apostasie consécutive à la mort de Mahomet le prouvera —, n’était qu’un geste politique. Le vt., très important aussi du point de vue théologique, distingue entre la conversion marquée par la soumission aux obligations culturelles d’une part, et la conviction profonde du Croyant ou ’îmân « foi », d’autre part.
15
Les Croyants sont seulement ceux qui ont reçu la foi en Allah et en Son Apôtre, [qui] ensuite n’ont point été pris de doute et [qui] ont mené combat de leurs biens et de leurs personnes, dans le Chemin d’Allah. Ceux-là sont les Véridiques.
16
Dis [encore] : « Apprendrez-vous à Allah [ce qu’est vraiment] votre religion, alors qu’Allah sait ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Allah, de toute chose, est omniscient. »
17
[Les Bédouins, ô Prophète !,] te rappellent comme un bienfait de s’être convertis à l’Islam (’aslama). Dis[-leur] : « Ne rappelez point comme un bienfait votre conversion à l’Islam ! C’est tout au contraire Allah qui vous a accordé un bienfait en vous dirigeant vers la foi, si vous êtes véridiques.
18
Allah sait l’Inconnaissable des cieux et de la terre. Allah est clairvoyant sur ce que vous faites. »
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DES CLOSTURES,
contenant dix-huict versets, escrit
à la Medine.
Ekteri intitule ce Chapitre le Chapitre des Murailles.
AU nom de Dieu, clement & misericordieux.
1
O vous qui croyez, ne preferez pas ce que vous faites à ce que Dieu & son Prophete ont fait, & craignez Dieu, il entend tout ce que vous dites, & void tout ce que vous faites.
2
O vous qui croyez, lors que vous parlerez au Prophete, ne parlez pas plus hault que luy, ne criez pas comme lors que vous parlez entre vous, autrement vous rendrez vos bonnes œuvres vaines & inutiles & ne le cognoistrez pas ;
3
Dieu a esprouvé la vertu de ceux qui parlent bas en la presence du Prophete, il leur pardonnera leurs pechez, & leur donnera une tres-grande recompense.
4
Ceux qui t’appellent par derriere les Clostures, ne sçavent pas ce qu’ils font,
5
s’ils eussent attendu que tu eusse esté vers eux, ils auroient tres-bien fait, Dieu est clement & misericordieux.
6
O vous qui croyez, si quelque infidelle vous veut prescher, distinguez la verité d’avec le mensonge, si vous croyez les ignorans vous vous en repentirez ;
7
Sçachez que l’Apostre de Dieu
Facsimile Image Placeholder
est entre vous, vous offenserez Dieu si vous obeissez aux infidelles en plusieurs choses, Dieu veut que vous embrassiez sa loy, elle resiovira vos cœurs, & vous fera abhorrer la desobeïssance & l’impieté, ceux qui l’abhorrent sont fermes en leur foy
8
par sa grace specialle, il les, cognoit, & est tres-sage.
9
Si deux nations ou deux Provinces de ceux qui croyent en Dieu s’entrebattent, mettez la paix entr’eux, si l’un fait tort à l’autre, combattez celuy qui est injuste jusques à ce qu’il ait satisfait à ce que Dieu a ordonné, s’il y satisfait accordez-les avec equité, soyez justes, Dieu ayme ceux qui rendent bonne justice à son peuple ;
10
tous ceux qui croyent en sa loy sont freres, mettez la paix entre vos freres, & craignez Dieu, il vous donnera sa misericorde.
11
O vous qui croyez, ne vous moquez pas de vostre prochain, peut-estre qu’il vaudra un jour mieux que vous. O femmes, ne vous mocquez pas des autres, peut-estre qu’elles vaudront un jour plus que vous ; Ne vous dites point d’injures, & ne donnez point de nom à vostre prochain qui luy deplaise, appellez-le par son nom, autrement vous desobeirez à Dieu, ceux qui ne se convertissent pas ont tres-grand tort.
12
O vous qui croyez en Dieu, gardez-vous de mauvaises pensées, elles sont souvent au nombre des pechez, ne faites point de de plaisir à vostre prochain, & ne vous dites rien les uns aux autres qui vous puisse deplaire ; Quelqu’un d’entre vous voudroit-il manger la chair de son frere mort ? vous l’abhorreriez, craignez donc Dieu il est clement &
Facsimile Image Placeholder
misericordieux à ceux qui ont sa crainte devant les yeux.
13
O peuple, nous vous avons crée masle & femelle, Nous avons fait sortir de vostre lignée des peuples & des nations, vous vous cognoissez les uns les autres, mais vostre plus grand honneur est de craindre Dieu, il vous cognoist & sçait tous vos secrets.
14
Quelques uns d’entre les Arabes ont dit, Nous croyons ; Dis leur, ne dites pas nous croyons, dites, nous sommes obeissans, autrement la foy n’entrera pas dans vos cœurs, si vous obeissez à Dieu & à son Prophete, vous serez recompensez de vos bonnes œuvres, Dieu est clement & misericordieux à ceux qui obeissent à ses commandemens.
15
Ceux qui sont aymez de Dieu, croyent en son unité & en son Prophete, ils ne doutent pas de sa loy, & employent leurs personnes & leurs biens pour la propagation de la foy.
16
Dis leur, Ne cognoissez-vous pas que vostre loy procede de Dieu ? il sçait tout ce qui est dans les Cieux & dans la Terre, il sçait tout.
17
Ils croyent te faire plaisir de se sauver : Dis leur, ne croyez pas de me faire plaisir ; au contraire, c’est Dieu qui vous fait grace de vous conduire au chemin de salut, vous le devez ainsi croire,
18
Dieu sçait tout ce qui est aux Cieux & en la Terre, & void tout ce que vous faites.
Facsimile Image Placeholder
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA LIX
In n. etc.
1
Note [édition originale] : Obedientiam suadet.
Viri credentes, nolite praecedere Dei prophetaeque manus,
2
nec uerba uestri super illa prophetae extollere, nec ipsum sicut aliquem uestrum quilibet alius acclamare. Sic enim, licet hoc a uobis minime percepto, uestra negotia perderetis.
1
Deum autem omnia scientem, et audientem, timete.
3
Virorum namque blandi lenisque sermonis in prophetam corda Deus in bono probauit, illis ueniam meritumque maximum daturus.
4
Extrinsecorum atque praedonum te uocantium, plures sunt insensati.
5
Esset enim illis melius atque commodius, tuum ad illos exitum expectare. Deus enim est piissimus, ueniaeque largitor.
6
Viri boni cauete, ne si quis malus uobis uerisimilia praedicet, uos inscios † inueniat
7
iam prophetam habentes.
Note [édition originale] : † et amplificat, et quidem iam habentes, etc.
Poenitentia namque sequetur. Morsque iam uos pressisset, si uestram uoluntatem omnem suus effectus secutus esset. Deus autem fidei bonique dilectionem, et malorum ac incredulitatis abhorritionem cordibus uestris ingessit : sicque uiam rectam,
8
diligendo Deum, incompraehensibilem et sapientem sequimini.
9
¶ * Gentes consimiles inter se pugnam committentes, uel dirigendo pacifica,
Note [édition originale] : * Ratio dirimendi contentiones infidelium : nimirum ut Assirius rex arbiter intercessit inter Israelitas.
uel hanc
Facsimile Image Placeholder
infestantem illam ob inuidiam nec pacificari uolentem, usquequo Dei praeceptis obediat impugna. Illis autem pacem quaerentibus, rectum examen inter illas effice. Deus enim iustum iudicium diligit,
10
omnesque credentes fratres sunt. Illis igitur pax est imitanda. 
11
Note [édition originale] : Prohibet irrisionem et contumelias caeteras.
¶ Nemo uir seu mulier, ut sic maior uideatur, irrideat alium, nec uerbis inhonestis dedecoret, post fidem adeptam. Hoc enim malum est.
12
Note [édition originale] : Suspicio prohibetur.
Semoueat item a se quisque suspiciones malas.
Note [édition originale] : Insidiae.
Nullus insidietur aliis,
Note [édition originale] : Detrectatio.
nec de absente quid mali dicat. An uestri quis carnes fratris sui mortui corrodere uellet ? Absit.
Note [édition originale] : Ratio Paulina Gal. 5. ad charitatem hortans.
Timete Deum ueniae largitorem,
13
qui uos de masculo foeminaque producens, in magnam multitudinem redegit : ut ipse cuncta dinoscens uideret, quis eum plus timendo, plus diligeret.
14
Note [édition originale] : Arabes hypocritae.
Arabum uulgo dicenti se in Deum credere, responde : Non credis, sed te Deo commendare dicis. Si corda uestra tamen fides intrauerit, et Deum atque prophetam sequendo, in litibus cum pecuniis uestris et animabus affueritis.
15
Aliter namque faciens, non est credens, seu bonus. De uestris operibus negotiisue nil amittetis, cum Deus pius talibus ueniam praestet.
16
Non doceatis Deum legem uestram.
17
Improperantes enim illi, quoniam ipse uerus, solus uos credere faciens,
18
Note [édition originale] : Omniscius et munificus Deus.
uniuersa coelorum et terrae regens, et eorum omnia secreta, nec non et actus uestros dinoscens, omnia perspicit, et optimam mercedem tribuit.