Bibliographic Information

Sourate 5 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless5

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة المائدة
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا أَوْفُوا بِالْعُقُودِ أُحِلَّتْ لَكُم بَهِيمَةُ الْأَنْعَامِ إِلَّا مَا يُتْلَى عَلَيْكُمْ غَيْرَ مُحِلِّي الصَّيْدِ وَأَنتُمْ حُرُمٌ إِنَّ اللَّهَ يَحْكُمُ مَا يُرِيدُ
2
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تُحِلُّوا شَعَائِرَ اللَّهِ وَلَا الشَّهْرَ الْحَرَامَ وَلَا الْهَدْيَ وَلَا الْقَلَائِدَ وَلَا آمِّينَ الْبَيْتَ الْحَرَامَ يَبْتَغُونَ فَضْلًا مِّن رَّبِّهِمْ وَرِضْوَانًا وَإِذَا حَلَلْتُمْ فَاصْطَادُوا وَلَا يَجْرِمَنَّكُمْ شَنَآنُ قَوْمٍ أَن صَدُّوكُمْ عَنِ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ أَن تَعْتَدُوا وَتَعَاوَنُوا عَلَى الْبِرِّ وَالتَّقْوَى وَلَا تَعَاوَنُوا عَلَى الْإِثْمِ وَالْعُدْوَانِ وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ شَدِيدُ الْعِقَابِ
3
حُرِّمَتْ عَلَيْكُمُ الْمَيْتَةُ وَالدَّمُ وَلَحْمُ الْخِنزِيرِ وَمَا أُهِلَّ لِغَيْرِ اللَّهِ بِهِ وَالْمُنْخَنِقَةُ وَالْمَوْقُوذَةُ وَالْمُتَرَدِّيَةُ وَالنَّطِيحَةُ وَمَا أَكَلَ السَّبُعُ إِلَّا مَا ذَكَّيْتُمْ وَمَا ذُبِحَ عَلَى النُّصُبِ وَأَن تَسْتَقْسِمُوا بِالْأَزْلَامِ ذَلِكُمْ فِسْقٌ الْيَوْمَ يَئِسَ الَّذِينَ كَفَرُوا مِن دِينِكُمْ فَلَا تَخْشَوْهُمْ وَاخْشَوْنِ الْيَوْمَ أَكْمَلْتُ لَكُمْ دِينَكُمْ وَأَتْمَمْتُ عَلَيْكُمْ نِعْمَتِي وَرَضِيتُ لَكُمُ الْإِسْلَامَ دِينًا فَمَنِ اضْطُرَّ فِي مَخْمَصَةٍ غَيْرَ مُتَجَانِفٍ لِّإِثْمٍ فَإِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
4
يَسْأَلُونَكَ مَاذَا أُحِلَّ لَهُمْ قُلْ أُحِلَّ لَكُمُ الطَّيِّبَاتُ وَمَا عَلَّمْتُم مِّنَ الْجَوَارِحِ مُكَلِّبِينَ تُعَلِّمُونَهُنَّ مِمَّا عَلَّمَكُمُ اللَّهُ فَكُلُوا مِمَّا أَمْسَكْنَ عَلَيْكُمْ وَاذْكُرُوا اسْمَ اللَّهِ عَلَيْهِ وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ سَرِيعُ الْحِسَابِ
5
الْيَوْمَ أُحِلَّ لَكُمُ الطَّيِّبَاتُ وَطَعَامُ الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ حِلٌّ لَّكُمْ وَطَعَامُكُمْ حِلٌّ لَّهُمْ وَالْمُحْصَنَاتُ مِنَ الْمُؤْمِنَاتِ وَالْمُحْصَنَاتُ مِنَ الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ مِن قَبْلِكُمْ إِذَا آتَيْتُمُوهُنَّ أُجُورَهُنَّ مُحْصِنِينَ غَيْرَ مُسَافِحِينَ وَلَا مُتَّخِذِي أَخْدَانٍ وَمَن يَكْفُرْ بِالْإِيمَانِ فَقَدْ حَبِطَ عَمَلُهُ وَهُوَ فِي الْآخِرَةِ مِنَ الْخَاسِرِينَ
6
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِذَا قُمْتُمْ إِلَى الصَّلَاةِ فَاغْسِلُوا وُجُوهَكُمْ وَأَيْدِيَكُمْ إِلَى الْمَرَافِقِ وَامْسَحُوا بِرُءُوسِكُمْ وَأَرْجُلَكُمْ إِلَى الْكَعْبَيْنِ وَإِن كُنتُمْ جُنُبًا فَاطَّهَّرُوا وَإِن كُنتُم مَّرْضَى أَوْ عَلَى سَفَرٍ أَوْ جَاءَ أَحَدٌ مِّنكُم مِّنَ الْغَائِطِ أَوْ لَامَسْتُمُ النِّسَاءَ فَلَمْ تَجِدُوا مَاءً فَتَيَمَّمُوا صَعِيدًا طَيِّبًا فَامْسَحُوا بِوُجُوهِكُمْ وَأَيْدِيكُم مِّنْهُ مَا يُرِيدُ اللَّهُ لِيَجْعَلَ عَلَيْكُم مِّنْ حَرَجٍ وَلَكِن يُرِيدُ لِيُطَهِّرَكُمْ وَلِيُتِمَّ نِعْمَتَهُ عَلَيْكُمْ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ
7
وَاذْكُرُوا نِعْمَةَ اللَّهِ عَلَيْكُمْ وَمِيثَاقَهُ الَّذِي وَاثَقَكُم بِهِ إِذْ قُلْتُمْ سَمِعْنَا وَأَطَعْنَا وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ بِذَاتِ الصُّدُورِ
8
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا كُونُوا قَوَّامِينَ لِلَّهِ شُهَدَاءَ بِالْقِسْطِ وَلَا يَجْرِمَنَّكُمْ شَنَآنُ قَوْمٍ عَلَى أَلَّا تَعْدِلُوا اعْدِلُوا هُوَ أَقْرَبُ لِلتَّقْوَى وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ خَبِيرٌ بِمَا تَعْمَلُونَ
9
وَعَدَ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَهُم مَّغْفِرَةٌ وَأَجْرٌ عَظِيمٌ
10
وَالَّذِينَ كَفَرُوا وَكَذَّبُوا بِآيَاتِنَا أُولَئِكَ أَصْحَابُ الْجَحِيمِ
11
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اذْكُرُوا نِعْمَتَ اللَّهِ عَلَيْكُمْ إِذْ هَمَّ قَوْمٌ أَن يَبْسُطُوا إِلَيْكُمْ أَيْدِيَهُمْ فَكَفَّ أَيْدِيَهُمْ عَنكُمْ وَاتَّقُوا اللَّهَ وَعَلَى اللَّهِ فَلْيَتَوَكَّلِ الْمُؤْمِنُونَ
12
وَلَقَدْ أَخَذَ اللَّهُ مِيثَاقَ بَنِي إِسْرَائِيلَ وَبَعَثْنَا مِنْهُمُ اثْنَيْ عَشَرَ نَقِيبًا وَقَالَ اللَّهُ إِنِّي مَعَكُمْ لَئِنْ أَقَمْتُمُ الصَّلَاةَ وَآتَيْتُمُ الزَّكَاةَ وَآمَنتُم بِرُسُلِي وَعَزَّرْتُمُوهُمْ وَأَقْرَضْتُمُ اللَّهَ قَرْضًا حَسَنًا لَّأُكَفِّرَنَّ عَنكُمْ سَيِّئَاتِكُمْ وَلَأُدْخِلَنَّكُمْ جَنَّاتٍ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ فَمَن كَفَرَ بَعْدَ ذَلِكَ مِنكُمْ فَقَدْ ضَلَّ سَوَاءَ السَّبِيلِ
13
فَبِمَا نَقْضِهِم مِّيثَاقَهُمْ لَعَنَّاهُمْ وَجَعَلْنَا قُلُوبَهُمْ قَاسِيَةً يُحَرِّفُونَ الْكَلِمَ عَن مَّوَاضِعِهِ وَنَسُوا حَظًّا مِّمَّا ذُكِّرُوا بِهِ وَلَا تَزَالُ تَطَّلِعُ عَلَى خَائِنَةٍ مِّنْهُمْ إِلَّا قَلِيلًا مِّنْهُمْ فَاعْفُ عَنْهُمْ وَاصْفَحْ إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ الْمُحْسِنِينَ
14
وَمِنَ الَّذِينَ قَالُوا إِنَّا نَصَارَى أَخَذْنَا مِيثَاقَهُمْ فَنَسُوا حَظًّا مِّمَّا ذُكِّرُوا بِهِ فَأَغْرَيْنَا بَيْنَهُمُ الْعَدَاوَةَ وَالْبَغْضَاءَ إِلَى يَوْمِ الْقِيَامَةِ وَسَوْفَ يُنَبِّئُهُمُ اللَّهُ بِمَا كَانُوا يَصْنَعُونَ
15
يَا أَهْلَ الْكِتَابِ قَدْ جَاءَكُمْ رَسُولُنَا يُبَيِّنُ لَكُمْ كَثِيرًا مِّمَّا كُنتُمْ تُخْفُونَ مِنَ الْكِتَابِ وَيَعْفُو عَن كَثِيرٍ قَدْ جَاءَكُم مِّنَ اللَّهِ نُورٌ وَكِتَابٌ مُّبِينٌ
16
يَهْدِي بِهِ اللَّهُ مَنِ اتَّبَعَ رِضْوَانَهُ سُبُلَ السَّلَامِ وَيُخْرِجُهُم مِّنَ الظُّلُمَاتِ إِلَى النُّورِ بِإِذْنِهِ وَيَهْدِيهِمْ إِلَى صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ
17
لَّقَدْ كَفَرَ الَّذِينَ قَالُوا إِنَّ اللَّهَ هُوَ الْمَسِيحُ ابْنُ مَرْيَمَ قُلْ فَمَن يَمْلِكُ مِنَ اللَّهِ شَيْئًا إِنْ أَرَادَ أَن يُهْلِكَ الْمَسِيحَ ابْنَ مَرْيَمَ وَأُمَّهُ وَمَن فِي الْأَرْضِ جَمِيعًا وَلِلَّهِ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَمَا بَيْنَهُمَا يَخْلُقُ مَا يَشَاءُ وَاللَّهُ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
18
وَقَالَتِ الْيَهُودُ وَالنَّصَارَى نَحْنُ أَبْنَاءُ اللَّهِ وَأَحِبَّاؤُهُ قُلْ فَلِمَ يُعَذِّبُكُم بِذُنُوبِكُم بَلْ أَنتُم بَشَرٌ مِّمَّنْ خَلَقَ يَغْفِرُ لِمَن يَشَاءُ وَيُعَذِّبُ مَن يَشَاءُ وَلِلَّهِ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَمَا بَيْنَهُمَا وَإِلَيْهِ الْمَصِيرُ
19
يَا أَهْلَ الْكِتَابِ قَدْ جَاءَكُمْ رَسُولُنَا يُبَيِّنُ لَكُمْ عَلَى فَتْرَةٍ مِّنَ الرُّسُلِ أَن تَقُولُوا مَا جَاءَنَا مِن بَشِيرٍ وَلَا نَذِيرٍ فَقَدْ جَاءَكُم بَشِيرٌ وَنَذِيرٌ وَاللَّهُ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
20
وَإِذْ قَالَ مُوسَى لِقَوْمِهِ يَا قَوْمِ اذْكُرُوا نِعْمَةَ اللَّهِ عَلَيْكُمْ إِذْ جَعَلَ فِيكُمْ أَنبِيَاءَ وَجَعَلَكُم مُّلُوكًا وَآتَاكُم مَّا لَمْ يُؤْتِ أَحَدًا مِّنَ الْعَالَمِينَ
21
يَا قَوْمِ ادْخُلُوا الْأَرْضَ الْمُقَدَّسَةَ الَّتِي كَتَبَ اللَّهُ لَكُمْ وَلَا تَرْتَدُّوا عَلَى أَدْبَارِكُمْ فَتَنقَلِبُوا خَاسِرِينَ
22
قَالُوا يَا مُوسَى إِنَّ فِيهَا قَوْمًا جَبَّارِينَ وَإِنَّا لَن نَّدْخُلَهَا حَتَّى يَخْرُجُوا مِنْهَا فَإِن يَخْرُجُوا مِنْهَا فَإِنَّا دَاخِلُونَ
23
قَالَ رَجُلَانِ مِنَ الَّذِينَ يَخَافُونَ أَنْعَمَ اللَّهُ عَلَيْهِمَا ادْخُلُوا عَلَيْهِمُ الْبَابَ فَإِذَا دَخَلْتُمُوهُ فَإِنَّكُمْ غَالِبُونَ وَعَلَى اللَّهِ فَتَوَكَّلُوا إِن كُنتُم مُّؤْمِنِينَ
24
قَالُوا يَا مُوسَى إِنَّا لَن نَّدْخُلَهَا أَبَدًا مَّا دَامُوا فِيهَا فَاذْهَبْ أَنتَ وَرَبُّكَ فَقَاتِلَا إِنَّا هَاهُنَا قَاعِدُونَ
25
قَالَ رَبِّ إِنِّي لَا أَمْلِكُ إِلَّا نَفْسِي وَأَخِي فَافْرُقْ بَيْنَنَا وَبَيْنَ الْقَوْمِ الْفَاسِقِينَ
26
قَالَ فَإِنَّهَا مُحَرَّمَةٌ عَلَيْهِمْ أَرْبَعِينَ سَنَةً يَتِيهُونَ فِي الْأَرْضِ فَلَا تَأْسَ عَلَى الْقَوْمِ الْفَاسِقِينَ
27
وَاتْلُ عَلَيْهِمْ نَبَأَ ابْنَيْ آدَمَ بِالْحَقِّ إِذْ قَرَّبَا قُرْبَانًا فَتُقُبِّلَ مِنْ أَحَدِهِمَا وَلَمْ يُتَقَبَّلْ مِنَ الْآخَرِ قَالَ لَأَقْتُلَنَّكَ قَالَ إِنَّمَا يَتَقَبَّلُ اللَّهُ مِنَ الْمُتَّقِينَ
28
لَئِن بَسَطتَ إِلَيَّ يَدَكَ لِتَقْتُلَنِي مَا أَنَا بِبَاسِطٍ يَدِيَ إِلَيْكَ لِأَقْتُلَكَ إِنِّي أَخَافُ اللَّهَ رَبَّ الْعَالَمِينَ
29
إِنِّي أُرِيدُ أَن تَبُوءَ بِإِثْمِي وَإِثْمِكَ فَتَكُونَ مِنْ أَصْحَابِ النَّارِ وَذَلِكَ جَزَاءُ الظَّالِمِينَ
30
فَطَوَّعَتْ لَهُ نَفْسُهُ قَتْلَ أَخِيهِ فَقَتَلَهُ فَأَصْبَحَ مِنَ الْخَاسِرِينَ
31
فَبَعَثَ اللَّهُ غُرَابًا يَبْحَثُ فِي الْأَرْضِ لِيُرِيَهُ كَيْفَ يُوَارِي سَوْءَةَ أَخِيهِ قَالَ يَا وَيْلَتَا أَعَجَزْتُ أَنْ أَكُونَ مِثْلَ هَذَا الْغُرَابِ فَأُوَارِيَ سَوْءَةَ أَخِي فَأَصْبَحَ مِنَ النَّادِمِينَ
32
مِنْ أَجْلِ ذَلِكَ كَتَبْنَا عَلَى بَنِي إِسْرَائِيلَ أَنَّهُ مَن قَتَلَ نَفْسًا بِغَيْرِ نَفْسٍ أَوْ فَسَادٍ فِي الْأَرْضِ فَكَأَنَّمَا قَتَلَ النَّاسَ جَمِيعًا وَمَنْ أَحْيَاهَا فَكَأَنَّمَا أَحْيَا النَّاسَ جَمِيعًا وَلَقَدْ جَاءَتْهُمْ رُسُلُنَا بِالْبَيِّنَاتِ ثُمَّ إِنَّ كَثِيرًا مِّنْهُم بَعْدَ ذَلِكَ فِي الْأَرْضِ لَمُسْرِفُونَ
33
إِنَّمَا جَزَاءُ الَّذِينَ يُحَارِبُونَ اللَّهَ وَرَسُولَهُ وَيَسْعَوْنَ فِي الْأَرْضِ فَسَادًا أَن يُقَتَّلُوا أَوْ يُصَلَّبُوا أَوْ تُقَطَّعَ أَيْدِيهِمْ وَأَرْجُلُهُم مِّنْ خِلَافٍ أَوْ يُنفَوْا مِنَ الْأَرْضِ ذَلِكَ لَهُمْ خِزْيٌ فِي الدُّنْيَا وَلَهُمْ فِي الْآخِرَةِ عَذَابٌ عَظِيمٌ
34
إِلَّا الَّذِينَ تَابُوا مِن قَبْلِ أَن تَقْدِرُوا عَلَيْهِمْ فَاعْلَمُوا أَنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
35
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَابْتَغُوا إِلَيْهِ الْوَسِيلَةَ وَجَاهِدُوا فِي سَبِيلِهِ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ
36
إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا لَوْ أَنَّ لَهُم مَّا فِي الْأَرْضِ جَمِيعًا وَمِثْلَهُ مَعَهُ لِيَفْتَدُوا بِهِ مِنْ عَذَابِ يَوْمِ الْقِيَامَةِ مَا تُقُبِّلَ مِنْهُمْ وَلَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ
37
يُرِيدُونَ أَن يَخْرُجُوا مِنَ النَّارِ وَمَا هُم بِخَارِجِينَ مِنْهَا وَلَهُمْ عَذَابٌ مُّقِيمٌ
38
وَالسَّارِقُ وَالسَّارِقَةُ فَاقْطَعُوا أَيْدِيَهُمَا جَزَاءً بِمَا كَسَبَا نَكَالًا مِّنَ اللَّهِ وَاللَّهُ عَزِيزٌ حَكِيمٌ
39
فَمَن تَابَ مِن بَعْدِ ظُلْمِهِ وَأَصْلَحَ فَإِنَّ اللَّهَ يَتُوبُ عَلَيْهِ إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
40
أَلَمْ تَعْلَمْ أَنَّ اللَّهَ لَهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ يُعَذِّبُ مَن يَشَاءُ وَيَغْفِرُ لِمَن يَشَاءُ وَاللَّهُ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
41
يَا أَيُّهَا الرَّسُولُ لَا يَحْزُنكَ الَّذِينَ يُسَارِعُونَ فِي الْكُفْرِ مِنَ الَّذِينَ قَالُوا آمَنَّا بِأَفْوَاهِهِمْ وَلَمْ تُؤْمِن قُلُوبُهُمْ وَمِنَ الَّذِينَ هَادُوا سَمَّاعُونَ لِلْكَذِبِ سَمَّاعُونَ لِقَوْمٍ آخَرِينَ لَمْ يَأْتُوكَ يُحَرِّفُونَ الْكَلِمَ مِن بَعْدِ مَوَاضِعِهِ يَقُولُونَ إِنْ أُوتِيتُمْ هَذَا فَخُذُوهُ وَإِن لَّمْ تُؤْتَوْهُ فَاحْذَرُوا وَمَن يُرِدِ اللَّهُ فِتْنَتَهُ فَلَن تَمْلِكَ لَهُ مِنَ اللَّهِ شَيْئًا أُولَئِكَ الَّذِينَ لَمْ يُرِدِ اللَّهُ أَن يُطَهِّرَ قُلُوبَهُمْ لَهُمْ فِي الدُّنْيَا خِزْيٌ وَلَهُمْ فِي الْآخِرَةِ عَذَابٌ عَظِيمٌ
42
سَمَّاعُونَ لِلْكَذِبِ أَكَّالُونَ لِلسُّحْتِ فَإِن جَاءُوكَ فَاحْكُم بَيْنَهُمْ أَوْ أَعْرِضْ عَنْهُمْ وَإِن تُعْرِضْ عَنْهُمْ فَلَن يَضُرُّوكَ شَيْئًا وَإِنْ حَكَمْتَ فَاحْكُم بَيْنَهُم بِالْقِسْطِ إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ الْمُقْسِطِينَ
43
وَكَيْفَ يُحَكِّمُونَكَ وَعِندَهُمُ التَّوْرَاةُ فِيهَا حُكْمُ اللَّهِ ثُمَّ يَتَوَلَّوْنَ مِن بَعْدِ ذَلِكَ وَمَا أُولَئِكَ بِالْمُؤْمِنِينَ
44
إِنَّا أَنزَلْنَا التَّوْرَاةَ فِيهَا هُدًى وَنُورٌ يَحْكُمُ بِهَا النَّبِيُّونَ الَّذِينَ أَسْلَمُوا لِلَّذِينَ هَادُوا وَالرَّبَّانِيُّونَ وَالْأَحْبَارُ بِمَا اسْتُحْفِظُوا مِن كِتَابِ اللَّهِ وَكَانُوا عَلَيْهِ شُهَدَاءَ فَلَا تَخْشَوُا النَّاسَ وَاخْشَوْنِ وَلَا تَشْتَرُوا بِآيَاتِي ثَمَنًا قَلِيلًا وَمَن لَّمْ يَحْكُم بِمَا أَنزَلَ اللَّهُ فَأُولَئِكَ هُمُ الْكَافِرُونَ
45
وَكَتَبْنَا عَلَيْهِمْ فِيهَا أَنَّ النَّفْسَ بِالنَّفْسِ وَالْعَيْنَ بِالْعَيْنِ وَالْأَنفَ بِالْأَنفِ وَالْأُذُنَ بِالْأُذُنِ وَالسِّنَّ بِالسِّنِّ وَالْجُرُوحَ قِصَاصٌ فَمَن تَصَدَّقَ بِهِ فَهُوَ كَفَّارَةٌ لَّهُ وَمَن لَّمْ يَحْكُم بِمَا أَنزَلَ اللَّهُ فَأُولَئِكَ هُمُ الظَّالِمُونَ
46
وَقَفَّيْنَا عَلَى آثَارِهِم بِعِيسَى ابْنِ مَرْيَمَ مُصَدِّقًا لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهِ مِنَ التَّوْرَاةِ وَآتَيْنَاهُ الْإِنجِيلَ فِيهِ هُدًى وَنُورٌ وَمُصَدِّقًا لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهِ مِنَ التَّوْرَاةِ وَهُدًى وَمَوْعِظَةً لِّلْمُتَّقِينَ
47
وَلْيَحْكُمْ أَهْلُ الْإِنجِيلِ بِمَا أَنزَلَ اللَّهُ فِيهِ وَمَن لَّمْ يَحْكُم بِمَا أَنزَلَ اللَّهُ فَأُولَئِكَ هُمُ الْفَاسِقُونَ
48
وَأَنزَلْنَا إِلَيْكَ الْكِتَابَ بِالْحَقِّ مُصَدِّقًا لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهِ مِنَ الْكِتَابِ وَمُهَيْمِنًا عَلَيْهِ فَاحْكُم بَيْنَهُم بِمَا أَنزَلَ اللَّهُ وَلَا تَتَّبِعْ أَهْوَاءَهُمْ عَمَّا جَاءَكَ مِنَ الْحَقِّ لِكُلٍّ جَعَلْنَا مِنكُمْ شِرْعَةً وَمِنْهَاجًا وَلَوْ شَاءَ اللَّهُ لَجَعَلَكُمْ أُمَّةً وَاحِدَةً وَلَكِن لِّيَبْلُوَكُمْ فِي مَا آتَاكُمْ فَاسْتَبِقُوا الْخَيْرَاتِ إِلَى اللَّهِ مَرْجِعُكُمْ جَمِيعًا فَيُنَبِّئُكُم بِمَا كُنتُمْ فِيهِ تَخْتَلِفُونَ
49
وَأَنِ احْكُم بَيْنَهُم بِمَا أَنزَلَ اللَّهُ وَلَا تَتَّبِعْ أَهْوَاءَهُمْ وَاحْذَرْهُمْ أَن يَفْتِنُوكَ عَن بَعْضِ مَا أَنزَلَ اللَّهُ إِلَيْكَ فَإِن تَوَلَّوْا فَاعْلَمْ أَنَّمَا يُرِيدُ اللَّهُ أَن يُصِيبَهُم بِبَعْضِ ذُنُوبِهِمْ وَإِنَّ كَثِيرًا مِّنَ النَّاسِ لَفَاسِقُونَ
50
أَفَحُكْمَ الْجَاهِلِيَّةِ يَبْغُونَ وَمَنْ أَحْسَنُ مِنَ اللَّهِ حُكْمًا لِّقَوْمٍ يُوقِنُونَ
51
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَتَّخِذُوا الْيَهُودَ وَالنَّصَارَى أَوْلِيَاءَ بَعْضُهُمْ أَوْلِيَاءُ بَعْضٍ وَمَن يَتَوَلَّهُم مِّنكُمْ فَإِنَّهُ مِنْهُمْ إِنَّ اللَّهَ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الظَّالِمِينَ
52
فَتَرَى الَّذِينَ فِي قُلُوبِهِم مَّرَضٌ يُسَارِعُونَ فِيهِمْ يَقُولُونَ نَخْشَى أَن تُصِيبَنَا دَائِرَةٌ فَعَسَى اللَّهُ أَن يَأْتِيَ بِالْفَتْحِ أَوْ أَمْرٍ مِّنْ عِندِهِ فَيُصْبِحُوا عَلَى مَا أَسَرُّوا فِي أَنفُسِهِمْ نَادِمِينَ
53
وَيَقُولُ الَّذِينَ آمَنُوا أَهَؤُلَاءِ الَّذِينَ أَقْسَمُوا بِاللَّهِ جَهْدَ أَيْمَانِهِمْ إِنَّهُمْ لَمَعَكُمْ حَبِطَتْ أَعْمَالُهُمْ فَأَصْبَحُوا خَاسِرِينَ
54
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا مَن يَرْتَدَّ مِنكُمْ عَن دِينِهِ فَسَوْفَ يَأْتِي اللَّهُ بِقَوْمٍ يُحِبُّهُمْ وَيُحِبُّونَهُ أَذِلَّةٍ عَلَى الْمُؤْمِنِينَ أَعِزَّةٍ عَلَى الْكَافِرِينَ يُجَاهِدُونَ فِي سَبِيلِ اللَّهِ وَلَا يَخَافُونَ لَوْمَةَ لَائِمٍ ذَلِكَ فَضْلُ اللَّهِ يُؤْتِيهِ مَن يَشَاءُ وَاللَّهُ وَاسِعٌ عَلِيمٌ
55
إِنَّمَا وَلِيُّكُمُ اللَّهُ وَرَسُولُهُ وَالَّذِينَ آمَنُوا الَّذِينَ يُقِيمُونَ الصَّلَاةَ وَيُؤْتُونَ الزَّكَاةَ وَهُمْ رَاكِعُونَ
56
وَمَن يَتَوَلَّ اللَّهَ وَرَسُولَهُ وَالَّذِينَ آمَنُوا فَإِنَّ حِزْبَ اللَّهِ هُمُ الْغَالِبُونَ
57
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَتَّخِذُوا الَّذِينَ اتَّخَذُوا دِينَكُمْ هُزُوًا وَلَعِبًا مِّنَ الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ مِن قَبْلِكُمْ وَالْكُفَّارَ أَوْلِيَاءَ وَاتَّقُوا اللَّهَ إِن كُنتُم مُّؤْمِنِينَ
58
وَإِذَا نَادَيْتُمْ إِلَى الصَّلَاةِ اتَّخَذُوهَا هُزُوًا وَلَعِبًا ذَلِكَ بِأَنَّهُمْ قَوْمٌ لَّا يَعْقِلُونَ
59
قُلْ يَا أَهْلَ الْكِتَابِ هَلْ تَنقِمُونَ مِنَّا إِلَّا أَنْ آمَنَّا بِاللَّهِ وَمَا أُنزِلَ إِلَيْنَا وَمَا أُنزِلَ مِن قَبْلُ وَأَنَّ أَكْثَرَكُمْ فَاسِقُونَ
60
قُلْ هَلْ أُنَبِّئُكُم بِشَرٍّ مِّن ذَلِكَ مَثُوبَةً عِندَ اللَّهِ مَن لَّعَنَهُ اللَّهُ وَغَضِبَ عَلَيْهِ وَجَعَلَ مِنْهُمُ الْقِرَدَةَ وَالْخَنَازِيرَ وَعَبَدَ الطَّاغُوتَ أُولَئِكَ شَرٌّ مَّكَانًا وَأَضَلُّ عَن سَوَاءِ السَّبِيلِ
61
وَإِذَا جَاءُوكُمْ قَالُوا آمَنَّا وَقَد دَّخَلُوا بِالْكُفْرِ وَهُمْ قَدْ خَرَجُوا بِهِ وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا كَانُوا يَكْتُمُونَ
62
وَتَرَى كَثِيرًا مِّنْهُمْ يُسَارِعُونَ فِي الْإِثْمِ وَالْعُدْوَانِ وَأَكْلِهِمُ السُّحْتَ لَبِئْسَ مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ
63
لَوْلَا يَنْهَاهُمُ الرَّبَّانِيُّونَ وَالْأَحْبَارُ عَن قَوْلِهِمُ الْإِثْمَ وَأَكْلِهِمُ السُّحْتَ لَبِئْسَ مَا كَانُوا يَصْنَعُونَ
64
وَقَالَتِ الْيَهُودُ يَدُ اللَّهِ مَغْلُولَةٌ غُلَّتْ أَيْدِيهِمْ وَلُعِنُوا بِمَا قَالُوا بَلْ يَدَاهُ مَبْسُوطَتَانِ يُنفِقُ كَيْفَ يَشَاءُ وَلَيَزِيدَنَّ كَثِيرًا مِّنْهُم مَّا أُنزِلَ إِلَيْكَ مِن رَّبِّكَ طُغْيَانًا وَكُفْرًا وَأَلْقَيْنَا بَيْنَهُمُ الْعَدَاوَةَ وَالْبَغْضَاءَ إِلَى يَوْمِ الْقِيَامَةِ كُلَّمَا أَوْقَدُوا نَارًا لِّلْحَرْبِ أَطْفَأَهَا اللَّهُ وَيَسْعَوْنَ فِي الْأَرْضِ فَسَادًا وَاللَّهُ لَا يُحِبُّ الْمُفْسِدِينَ
65
وَلَوْ أَنَّ أَهْلَ الْكِتَابِ آمَنُوا وَاتَّقَوْا لَكَفَّرْنَا عَنْهُمْ سَيِّئَاتِهِمْ وَلَأَدْخَلْنَاهُمْ جَنَّاتِ النَّعِيمِ
66
وَلَوْ أَنَّهُمْ أَقَامُوا التَّوْرَاةَ وَالْإِنجِيلَ وَمَا أُنزِلَ إِلَيْهِم مِّن رَّبِّهِمْ لَأَكَلُوا مِن فَوْقِهِمْ وَمِن تَحْتِ أَرْجُلِهِم مِّنْهُمْ أُمَّةٌ مُّقْتَصِدَةٌ وَكَثِيرٌ مِّنْهُمْ سَاءَ مَا يَعْمَلُونَ
67
يَا أَيُّهَا الرَّسُولُ بَلِّغْ مَا أُنزِلَ إِلَيْكَ مِن رَّبِّكَ وَإِن لَّمْ تَفْعَلْ فَمَا بَلَّغْتَ رِسَالَتَهُ وَاللَّهُ يَعْصِمُكَ مِنَ النَّاسِ إِنَّ اللَّهَ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الْكَافِرِينَ
68
قُلْ يَا أَهْلَ الْكِتَابِ لَسْتُمْ عَلَى شَيْءٍ حَتَّى تُقِيمُوا التَّوْرَاةَ وَالْإِنجِيلَ وَمَا أُنزِلَ إِلَيْكُم مِّن رَّبِّكُمْ وَلَيَزِيدَنَّ كَثِيرًا مِّنْهُم مَّا أُنزِلَ إِلَيْكَ مِن رَّبِّكَ طُغْيَانًا وَكُفْرًا فَلَا تَأْسَ عَلَى الْقَوْمِ الْكَافِرِينَ
69
إِنَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَالَّذِينَ هَادُوا وَالصَّابِئُونَ وَالنَّصَارَى مَنْ آمَنَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ وَعَمِلَ صَالِحًا فَلَا خَوْفٌ عَلَيْهِمْ وَلَا هُمْ يَحْزَنُونَ
70
لَقَدْ أَخَذْنَا مِيثَاقَ بَنِي إِسْرَائِيلَ وَأَرْسَلْنَا إِلَيْهِمْ رُسُلًا كُلَّمَا جَاءَهُمْ رَسُولٌ بِمَا لَا تَهْوَى أَنفُسُهُمْ فَرِيقًا كَذَّبُوا وَفَرِيقًا يَقْتُلُونَ
71
وَحَسِبُوا أَلَّا تَكُونَ فِتْنَةٌ فَعَمُوا وَصَمُّوا ثُمَّ تَابَ اللَّهُ عَلَيْهِمْ ثُمَّ عَمُوا وَصَمُّوا كَثِيرٌ مِّنْهُمْ وَاللَّهُ بَصِيرٌ بِمَا يَعْمَلُونَ
72
لَقَدْ كَفَرَ الَّذِينَ قَالُوا إِنَّ اللَّهَ هُوَ الْمَسِيحُ ابْنُ مَرْيَمَ وَقَالَ الْمَسِيحُ يَا بَنِي إِسْرَائِيلَ اعْبُدُوا اللَّهَ رَبِّي وَرَبَّكُمْ إِنَّهُ مَن يُشْرِكْ بِاللَّهِ فَقَدْ حَرَّمَ اللَّهُ عَلَيْهِ الْجَنَّةَ وَمَأْوَاهُ النَّارُ وَمَا لِلظَّالِمِينَ مِنْ أَنصَارٍ
73
لَّقَدْ كَفَرَ الَّذِينَ قَالُوا إِنَّ اللَّهَ ثَالِثُ ثَلَاثَةٍ وَمَا مِنْ إِلَهٍ إِلَّا إِلَهٌ وَاحِدٌ وَإِن لَّمْ يَنتَهُوا عَمَّا يَقُولُونَ لَيَمَسَّنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا مِنْهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ
74
أَفَلَا يَتُوبُونَ إِلَى اللَّهِ وَيَسْتَغْفِرُونَهُ وَاللَّهُ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
75
مَّا الْمَسِيحُ ابْنُ مَرْيَمَ إِلَّا رَسُولٌ قَدْ خَلَتْ مِن قَبْلِهِ الرُّسُلُ وَأُمُّهُ صِدِّيقَةٌ كَانَا يَأْكُلَانِ الطَّعَامَ انظُرْ كَيْفَ نُبَيِّنُ لَهُمُ الْآيَاتِ ثُمَّ انظُرْ أَنَّى يُؤْفَكُونَ
76
قُلْ أَتَعْبُدُونَ مِن دُونِ اللَّهِ مَا لَا يَمْلِكُ لَكُمْ ضَرًّا وَلَا نَفْعًا وَاللَّهُ هُوَ السَّمِيعُ الْعَلِيمُ
77
قُلْ يَا أَهْلَ الْكِتَابِ لَا تَغْلُوا فِي دِينِكُمْ غَيْرَ الْحَقِّ وَلَا تَتَّبِعُوا أَهْوَاءَ قَوْمٍ قَدْ ضَلُّوا مِن قَبْلُ وَأَضَلُّوا كَثِيرًا وَضَلُّوا عَن سَوَاءِ السَّبِيلِ
78
لُعِنَ الَّذِينَ كَفَرُوا مِن بَنِي إِسْرَائِيلَ عَلَى لِسَانِ دَاوُودَ وَعِيسَى ابْنِ مَرْيَمَ ذَلِكَ بِمَا عَصَوا وَّكَانُوا يَعْتَدُونَ
79
كَانُوا لَا يَتَنَاهَوْنَ عَن مُّنكَرٍ فَعَلُوهُ لَبِئْسَ مَا كَانُوا يَفْعَلُونَ
80
تَرَى كَثِيرًا مِّنْهُمْ يَتَوَلَّوْنَ الَّذِينَ كَفَرُوا لَبِئْسَ مَا قَدَّمَتْ لَهُمْ أَنفُسُهُمْ أَن سَخِطَ اللَّهُ عَلَيْهِمْ وَفِي الْعَذَابِ هُمْ خَالِدُونَ
81
وَلَوْ كَانُوا يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالنَّبِيِّ وَمَا أُنزِلَ إِلَيْهِ مَا اتَّخَذُوهُمْ أَوْلِيَاءَ وَلَكِنَّ كَثِيرًا مِّنْهُمْ فَاسِقُونَ
82
لَتَجِدَنَّ أَشَدَّ النَّاسِ عَدَاوَةً لِّلَّذِينَ آمَنُوا الْيَهُودَ وَالَّذِينَ أَشْرَكُوا وَلَتَجِدَنَّ أَقْرَبَهُم مَّوَدَّةً لِّلَّذِينَ آمَنُوا الَّذِينَ قَالُوا إِنَّا نَصَارَى ذَلِكَ بِأَنَّ مِنْهُمْ قِسِّيسِينَ وَرُهْبَانًا وَأَنَّهُمْ لَا يَسْتَكْبِرُونَ
83
وَإِذَا سَمِعُوا مَا أُنزِلَ إِلَى الرَّسُولِ تَرَى أَعْيُنَهُمْ تَفِيضُ مِنَ الدَّمْعِ مِمَّا عَرَفُوا مِنَ الْحَقِّ يَقُولُونَ رَبَّنَا آمَنَّا فَاكْتُبْنَا مَعَ الشَّاهِدِينَ
84
وَمَا لَنَا لَا نُؤْمِنُ بِاللَّهِ وَمَا جَاءَنَا مِنَ الْحَقِّ وَنَطْمَعُ أَن يُدْخِلَنَا رَبُّنَا مَعَ الْقَوْمِ الصَّالِحِينَ
85
فَأَثَابَهُمُ اللَّهُ بِمَا قَالُوا جَنَّاتٍ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ خَالِدِينَ فِيهَا وَذَلِكَ جَزَاءُ الْمُحْسِنِينَ
86
وَالَّذِينَ كَفَرُوا وَكَذَّبُوا بِآيَاتِنَا أُولَئِكَ أَصْحَابُ الْجَحِيمِ
87
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تُحَرِّمُوا طَيِّبَاتِ مَا أَحَلَّ اللَّهُ لَكُمْ وَلَا تَعْتَدُوا إِنَّ اللَّهَ لَا يُحِبُّ الْمُعْتَدِينَ
88
وَكُلُوا مِمَّا رَزَقَكُمُ اللَّهُ حَلَالًا طَيِّبًا وَاتَّقُوا اللَّهَ الَّذِي أَنتُم بِهِ مُؤْمِنُونَ
89
لَا يُؤَاخِذُكُمُ اللَّهُ بِاللَّغْوِ فِي أَيْمَانِكُمْ وَلَكِن يُؤَاخِذُكُم بِمَا عَقَّدتُّمُ الْأَيْمَانَ فَكَفَّارَتُهُ إِطْعَامُ عَشَرَةِ مَسَاكِينَ مِنْ أَوْسَطِ مَا تُطْعِمُونَ أَهْلِيكُمْ أَوْ كِسْوَتُهُمْ أَوْ تَحْرِيرُ رَقَبَةٍ فَمَن لَّمْ يَجِدْ فَصِيَامُ ثَلَاثَةِ أَيَّامٍ ذَلِكَ كَفَّارَةُ أَيْمَانِكُمْ إِذَا حَلَفْتُمْ وَاحْفَظُوا أَيْمَانَكُمْ كَذَلِكَ يُبَيِّنُ اللَّهُ لَكُمْ آيَاتِهِ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ
90
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِنَّمَا الْخَمْرُ وَالْمَيْسِرُ وَالْأَنصَابُ وَالْأَزْلَامُ رِجْسٌ مِّنْ عَمَلِ الشَّيْطَانِ فَاجْتَنِبُوهُ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ
91
إِنَّمَا يُرِيدُ الشَّيْطَانُ أَن يُوقِعَ بَيْنَكُمُ الْعَدَاوَةَ وَالْبَغْضَاءَ فِي الْخَمْرِ وَالْمَيْسِرِ وَيَصُدَّكُمْ عَن ذِكْرِ اللَّهِ وَعَنِ الصَّلَاةِ فَهَلْ أَنتُم مُّنتَهُونَ
92
وَأَطِيعُوا اللَّهَ وَأَطِيعُوا الرَّسُولَ وَاحْذَرُوا فَإِن تَوَلَّيْتُمْ فَاعْلَمُوا أَنَّمَا عَلَى رَسُولِنَا الْبَلَاغُ الْمُبِينُ
93
لَيْسَ عَلَى الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ جُنَاحٌ فِيمَا طَعِمُوا إِذَا مَا اتَّقَوا وَّآمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ ثُمَّ اتَّقَوا وَّآمَنُوا ثُمَّ اتَّقَوا وَّأَحْسَنُوا وَاللَّهُ يُحِبُّ الْمُحْسِنِينَ
94
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَيَبْلُوَنَّكُمُ اللَّهُ بِشَيْءٍ مِّنَ الصَّيْدِ تَنَالُهُ أَيْدِيكُمْ وَرِمَاحُكُمْ لِيَعْلَمَ اللَّهُ مَن يَخَافُهُ بِالْغَيْبِ فَمَنِ اعْتَدَى بَعْدَ ذَلِكَ فَلَهُ عَذَابٌ أَلِيمٌ
95
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَقْتُلُوا الصَّيْدَ وَأَنتُمْ حُرُمٌ وَمَن قَتَلَهُ مِنكُم مُّتَعَمِّدًا فَجَزَاءٌ مِّثْلُ مَا قَتَلَ مِنَ النَّعَمِ يَحْكُمُ بِهِ ذَوَا عَدْلٍ مِّنكُمْ هَدْيًا بَالِغَ الْكَعْبَةِ أَوْ كَفَّارَةٌ طَعَامُ مَسَاكِينَ أَوْ عَدْلُ ذَلِكَ صِيَامًا لِّيَذُوقَ وَبَالَ أَمْرِهِ عَفَا اللَّهُ عَمَّا سَلَفَ وَمَنْ عَادَ فَيَنتَقِمُ اللَّهُ مِنْهُ وَاللَّهُ عَزِيزٌ ذُو انتِقَامٍ
96
أُحِلَّ لَكُمْ صَيْدُ الْبَحْرِ وَطَعَامُهُ مَتَاعًا لَّكُمْ وَلِلسَّيَّارَةِ وَحُرِّمَ عَلَيْكُمْ صَيْدُ الْبَرِّ مَا دُمْتُمْ حُرُمًا وَاتَّقُوا اللَّهَ الَّذِي إِلَيْهِ تُحْشَرُونَ
97
جَعَلَ اللَّهُ الْكَعْبَةَ الْبَيْتَ الْحَرَامَ قِيَامًا لِّلنَّاسِ وَالشَّهْرَ الْحَرَامَ وَالْهَدْيَ وَالْقَلَائِدَ ذَلِكَ لِتَعْلَمُوا أَنَّ اللَّهَ يَعْلَمُ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الْأَرْضِ وَأَنَّ اللَّهَ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ
98
اعْلَمُوا أَنَّ اللَّهَ شَدِيدُ الْعِقَابِ وَأَنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
99
مَّا عَلَى الرَّسُولِ إِلَّا الْبَلَاغُ وَاللَّهُ يَعْلَمُ مَا تُبْدُونَ وَمَا تَكْتُمُونَ
100
قُل لَّا يَسْتَوِي الْخَبِيثُ وَالطَّيِّبُ وَلَوْ أَعْجَبَكَ كَثْرَةُ الْخَبِيثِ فَاتَّقُوا اللَّهَ يَا أُولِي الْأَلْبَابِ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ
101
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَسْأَلُوا عَنْ أَشْيَاءَ إِن تُبْدَ لَكُمْ تَسُؤْكُمْ وَإِن تَسْأَلُوا عَنْهَا حِينَ يُنَزَّلُ الْقُرْآنُ تُبْدَ لَكُمْ عَفَا اللَّهُ عَنْهَا وَاللَّهُ غَفُورٌ حَلِيمٌ
102
قَدْ سَأَلَهَا قَوْمٌ مِّن قَبْلِكُمْ ثُمَّ أَصْبَحُوا بِهَا كَافِرِينَ
103
مَا جَعَلَ اللَّهُ مِن بَحِيرَةٍ وَلَا سَائِبَةٍ وَلَا وَصِيلَةٍ وَلَا حَامٍ وَلَكِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا يَفْتَرُونَ عَلَى اللَّهِ الْكَذِبَ وَأَكْثَرُهُمْ لَا يَعْقِلُونَ
104
وَإِذَا قِيلَ لَهُمْ تَعَالَوْا إِلَى مَا أَنزَلَ اللَّهُ وَإِلَى الرَّسُولِ قَالُوا حَسْبُنَا مَا وَجَدْنَا عَلَيْهِ آبَاءَنَا أَوَلَوْ كَانَ آبَاؤُهُمْ لَا يَعْلَمُونَ شَيْئًا وَلَا يَهْتَدُونَ
105
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا عَلَيْكُمْ أَنفُسَكُمْ لَا يَضُرُّكُم مَّن ضَلَّ إِذَا اهْتَدَيْتُمْ إِلَى اللَّهِ مَرْجِعُكُمْ جَمِيعًا فَيُنَبِّئُكُم بِمَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ
106
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا شَهَادَةُ بَيْنِكُمْ إِذَا حَضَرَ أَحَدَكُمُ الْمَوْتُ حِينَ الْوَصِيَّةِ اثْنَانِ ذَوَا عَدْلٍ مِّنكُمْ أَوْ آخَرَانِ مِنْ غَيْرِكُمْ إِنْ أَنتُمْ ضَرَبْتُمْ فِي الْأَرْضِ فَأَصَابَتْكُم مُّصِيبَةُ الْمَوْتِ تَحْبِسُونَهُمَا مِن بَعْدِ الصَّلَاةِ فَيُقْسِمَانِ بِاللَّهِ إِنِ ارْتَبْتُمْ لَا نَشْتَرِي بِهِ ثَمَنًا وَلَوْ كَانَ ذَا قُرْبَى وَلَا نَكْتُمُ شَهَادَةَ اللَّهِ إِنَّا إِذًا لَّمِنَ الْآثِمِينَ
107
فَإِنْ عُثِرَ عَلَى أَنَّهُمَا اسْتَحَقَّا إِثْمًا فَآخَرَانِ يَقُومَانِ مَقَامَهُمَا مِنَ الَّذِينَ اسْتَحَقَّ عَلَيْهِمُ الْأَوْلَيَانِ فَيُقْسِمَانِ بِاللَّهِ لَشَهَادَتُنَا أَحَقُّ مِن شَهَادَتِهِمَا وَمَا اعْتَدَيْنَا إِنَّا إِذًا لَّمِنَ الظَّالِمِينَ
108
ذَلِكَ أَدْنَى أَن يَأْتُوا بِالشَّهَادَةِ عَلَى وَجْهِهَا أَوْ يَخَافُوا أَن تُرَدَّ أَيْمَانٌ بَعْدَ أَيْمَانِهِمْ وَاتَّقُوا اللَّهَ وَاسْمَعُوا وَاللَّهُ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الْفَاسِقِينَ
109
يَوْمَ يَجْمَعُ اللَّهُ الرُّسُلَ فَيَقُولُ مَاذَا أُجِبْتُمْ قَالُوا لَا عِلْمَ لَنَا إِنَّكَ أَنتَ عَلَّامُ الْغُيُوبِ
110
إِذْ قَالَ اللَّهُ يَا عِيسَى ابْنَ مَرْيَمَ اذْكُرْ نِعْمَتِي عَلَيْكَ وَعَلَى وَالِدَتِكَ إِذْ أَيَّدتُّكَ بِرُوحِ الْقُدُسِ تُكَلِّمُ النَّاسَ فِي الْمَهْدِ وَكَهْلًا وَإِذْ عَلَّمْتُكَ الْكِتَابَ وَالْحِكْمَةَ وَالتَّوْرَاةَ وَالْإِنجِيلَ وَإِذْ تَخْلُقُ مِنَ الطِّينِ كَهَيْئَةِ الطَّيْرِ بِإِذْنِي فَتَنفُخُ فِيهَا فَتَكُونُ طَيْرًا بِإِذْنِي وَتُبْرِئُ الْأَكْمَهَ وَالْأَبْرَصَ بِإِذْنِي وَإِذْ تُخْرِجُ الْمَوْتَى بِإِذْنِي وَإِذْ كَفَفْتُ بَنِي إِسْرَائِيلَ عَنكَ إِذْ جِئْتَهُم بِالْبَيِّنَاتِ فَقَالَ الَّذِينَ كَفَرُوا مِنْهُمْ إِنْ هَذَا إِلَّا سِحْرٌ مُّبِينٌ
111
وَإِذْ أَوْحَيْتُ إِلَى الْحَوَارِيِّينَ أَنْ آمِنُوا بِي وَبِرَسُولِي قَالُوا آمَنَّا وَاشْهَدْ بِأَنَّنَا مُسْلِمُونَ
112
إِذْ قَالَ الْحَوَارِيُّونَ يَا عِيسَى ابْنَ مَرْيَمَ هَلْ يَسْتَطِيعُ رَبُّكَ أَن يُنَزِّلَ عَلَيْنَا مَائِدَةً مِّنَ السَّمَاءِ قَالَ اتَّقُوا اللَّهَ إِن كُنتُم مُّؤْمِنِينَ
113
قَالُوا نُرِيدُ أَن نَّأْكُلَ مِنْهَا وَتَطْمَئِنَّ قُلُوبُنَا وَنَعْلَمَ أَن قَدْ صَدَقْتَنَا وَنَكُونَ عَلَيْهَا مِنَ الشَّاهِدِينَ
114
قَالَ عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ اللَّهُمَّ رَبَّنَا أَنزِلْ عَلَيْنَا مَائِدَةً مِّنَ السَّمَاءِ تَكُونُ لَنَا عِيدًا لِّأَوَّلِنَا وَآخِرِنَا وَآيَةً مِّنكَ وَارْزُقْنَا وَأَنتَ خَيْرُ الرَّازِقِينَ
115
قَالَ اللَّهُ إِنِّي مُنَزِّلُهَا عَلَيْكُمْ فَمَن يَكْفُرْ بَعْدُ مِنكُمْ فَإِنِّي أُعَذِّبُهُ عَذَابًا لَّا أُعَذِّبُهُ أَحَدًا مِّنَ الْعَالَمِينَ
116
وَإِذْ قَالَ اللَّهُ يَا عِيسَى ابْنَ مَرْيَمَ أَأَنتَ قُلْتَ لِلنَّاسِ اتَّخِذُونِي وَأُمِّيَ إِلَهَيْنِ مِن دُونِ اللَّهِ قَالَ سُبْحَانَكَ مَا يَكُونُ لِي أَنْ أَقُولَ مَا لَيْسَ لِي بِحَقٍّ إِن كُنتُ قُلْتُهُ فَقَدْ عَلِمْتَهُ تَعْلَمُ مَا فِي نَفْسِي وَلَا أَعْلَمُ مَا فِي نَفْسِكَ إِنَّكَ أَنتَ عَلَّامُ الْغُيُوبِ
117
مَا قُلْتُ لَهُمْ إِلَّا مَا أَمَرْتَنِي بِهِ أَنِ اعْبُدُوا اللَّهَ رَبِّي وَرَبَّكُمْ وَكُنتُ عَلَيْهِمْ شَهِيدًا مَّا دُمْتُ فِيهِمْ فَلَمَّا تَوَفَّيْتَنِي كُنتَ أَنتَ الرَّقِيبَ عَلَيْهِمْ وَأَنتَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ شَهِيدٌ
118
إِن تُعَذِّبْهُمْ فَإِنَّهُمْ عِبَادُكَ وَإِن تَغْفِرْ لَهُمْ فَإِنَّكَ أَنتَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ
119
قَالَ اللَّهُ هَذَا يَوْمُ يَنفَعُ الصَّادِقِينَ صِدْقُهُمْ لَهُمْ جَنَّاتٌ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ خَالِدِينَ فِيهَا أَبَدًا رَّضِيَ اللَّهُ عَنْهُمْ وَرَضُوا عَنْهُ ذَلِكَ الْفَوْزُ الْعَظِيمُ
120
لِلَّهِ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَمَا فِيهِنَّ وَهُوَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
La table servie (Al-Maidah)
1
O les croyants ! Remplissez fidèlement vos engagements. Vous est permise la bête du cheptel, sauf ce qui sera énoncé [comme étant interdit]. Ne vous permettez point la chasse alors que vous êtes en état d’ihrâm. Allah en vérité, décide ce qu’Il veut.
2
O les croyants ! Ne profanez ni les rites du pèlerinage (dans les endroits sacrés) d’Allah, ni le mois sacré, ni les animaux de sacrifice, ni les guirlandes, ni ceux qui se dirigent vers la Maison sacrée cherchant de leur Seigneur grâce et agrément. Une fois désacralisés, vous êtes libres de chasser. Et ne laissez pas la haine pour un peuple qui vous a obstrué la route vers la Mosquée sacrée vous inciter à transgresser. Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition !
3
Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d’Allah, la bête étouffée, la bête assommée ou morte d’une chute ou morte d’un coup de corne, et celle qu’une bête féroce a dévorée - sauf celle que vous égorgez avant qu’elle ne soit morte -. (Vous sont interdits aussi la bête) qu’on a immolée sur les pierres dressées, ainsi que de procéder au partage par tirage au sort au moyen de flèches. Car cela est perversité. Aujourd’hui, les mécréants désespèrent (de vous détourner) de votre religion : ne les craignez donc pas et craignez-Moi. Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous. Si quelqu’un est contraint par la faim, sans inclination vers le péché... alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
4
Ils t’interrogent sur ce qui leur est permis. Dis : « Vous sont permises les bonnes nourritures, ainsi que ce que capturent les carnassiers que vous avez dressés, en leur apprenant ce qu’Allah vous a appris. Mangez donc de ce qu’elles capturent pour vous et prononcez dessus le nom d’Allah. Et craignez Allah. Car Allah est, certes, prompt dans les comptes.
5
« Vous sont permises, aujourd’hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. (Vous sont permises) les femmes vertueuses d’entre les croyantes, et les femmes vertueuses d’entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d’amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l’au-delà, du nombre des perdants
6
O les croyants ! Lorsque vous vous levez pour la Salât, lavez vos visages et vos mains jusqu’aux coudes ; passez les mains mouillées sur vos têtes ; et lavez-vous les pieds jusqu’aux chevilles. Et si vous êtes pollués « junub », alors purifiez-vous (par un bain) ; mais si vous êtes malades, ou en voyage, ou si l’un de vous revient du lieu où il a fait ses besoins ou si vous avez touché aux femmes et que vous ne trouviez pas d’eau, alors recourez à la terre pure, passez-en sur vos visages et vos mains. Allah ne veut pas vous imposer quelque gêne, mais Il veut vous purifier et parfaire sur vous Son bienfait. Peut-être serez-vous reconnaissants.
7
Et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous, ainsi que l’alliance qu’Il a conclue avec vous, quand vous avez dit : « Nous avons entendu et nous avons obéi ». Et craignez Allah. Car Allah connaît parfaitement le contenu des cœurs.
8
O les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l’équité: cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.
9
Allah a promis à ceux qui croient et font de bonnes œuvres qu’il y aura pour eux un pardon et une énorme récompense.
10
Quant à ceux qui ne croient pas et traitent de mensonge Nos preuves, ceux-là sont des gens de l’Enfer.
11
O les croyants ! Rappelez-vous le bienfait d’Allah à votre égard, le jour où un groupe d’ennemis s’apprêtait à porter la main sur vous (en vue de vous attaquer) et qu’Il repoussa leur tentative. Et craignez Allah. C’est en Allah que les croyants doivent mettre leur confiance.
12
Et Allah certes prit l’engagement des enfants d’Israël. Nous nommâmes douze chefs d’entre eux. Et Allah dit : « Je suis avec vous, pourvu que vous accomplissiez la Salât, acquittiez la Zakât, croyiez en Mes messagers, les aidiez et fassiez à Allah un bon prêt. Alors, certes, j’effacerai vos méfaits, et vous ferai entrer aux Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. Et quiconque parmi vous, après cela, mécroit, s’égare certes du droit chemin » !
13
Et puis, à cause de leur violation de l’engagement, Nous les avons maudits et endurci leurs cœurs : ils détournent les paroles de leur sens et oublient une partie de ce qui leur a été rappelé. Tu ne cesseras de découvrir leur trahison, sauf d’un petit nombre d’entre eux. Pardonne-leur donc et oublie [leurs fautes]. Car Allah aime, certes, les bienfaisants.
14
Et de ceux qui disent : « Nous sommes chrétiens », Nous avons pris leur engagement. Mais ils ont oublié une partie de ce qui leur a été rappelé. Nous avons donc suscité entre eux l’inimitié et la haine jusqu’au Jour de la Résurrection. Et Allah les informera de ce qu’ils faisaient.
15
O gens du Livre ! Notre Messager (Muhammad) vous est certes venu, vous exposant beaucoup de ce que vous cachiez du Livre, et passant sur bien d’autres choses ! Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus d’Allah !
16
Par ceci (le Coran), Allah guide aux chemins du salut ceux qui cherchent Son agrément. Et Il les fait sortir des ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et Il les guide vers un chemin droit.
17
Certes sont mécréants ceux qui disent : « Allah, c’est le Messie, fils de Marie ! » - Dis : « Qui donc détient quelque chose d’Allah (pour L’empêcher), s’Il voulait faire périr le Messie, fils de Marie, ainsi que sa mère et tous ceux qui sont sur la terre ?... A Allah seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux ». Il crée ce qu’Il veut. Et Allah est Omnipotent.
18
Les Juifs et les Chrétiens ont dit : « Nous sommes les fils d’Allah et Ses préférés. » Dis : « Pourquoi donc vous châtie-t-Il pour vos péchés ? » En fait, vous êtes des êtres humains d’entre ceux qu’Il a créés. Il pardonne à qui Il veut et Il châtie qui Il veut. Et à Allah seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux. Et c’est vers Lui que sera la destination finale.
19
O gens du Livre ! Notre Messager (Muhammad) est venu pour vous éclairer après une interruption des messagers afin que vous ne disiez pas : « Il ne nous est venu ni annonciateur ni avertisseur ». Voilà, certes, que vous est venu un annonciateur et un avertisseur. Et Allah est Omnipotent.
20
(Souvenez-vous) Lorsque Moïse dit à son peuple : « O, mon peuple ! Rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous, lorsqu’Il a désigné parmi vous des prophètes. Et Il a fait de vous des rois. Et Il vous a donné ce qu’Il n’avait donné à nul autre aux mondes.
21
O mon peuple ! Entrez dans la terre sainte qu’Allah vous a prescrite. Et ne revenez point sur vos pas [en refusant de combattre] car vous retourneriez perdants.
22
Ils dirent : « O Moïse, il y a là un peuple de géants. Jamais nous n’y entrerons jusqu’à ce qu’ils en sortent. S’ils en sortent, alors nous y entrerons ».
23
Deux hommes d’entre ceux qui craignaient Allah et qui étaient comblés par Lui de bienfaits dirent : « Entrez chez eux par la porte ; puis quand vous y serez entrés, vous serez sans doute les dominants. Et c’est en Allah qu’il faut avoir confiance, si vous êtes croyants ».
24
Ils dirent : « Moïse ! Nous n’y entrerons jamais, aussi longtemps qu’ils y seront. Va donc, toi et ton Seigneur, et combattez tous deux. Nous restons là où nous sommes ».
25
Il dit : « Seigneur ! Je n’ai de pouvoir, vraiment, que sur moi-même et sur mon frère : sépare-nous donc de ce peuple pervers ».
26
Il (Allah) dit : « Eh bien, ce pays leur sera interdit pendant quarante ans, durant lesquels ils erreront sur la terre. Ne te tourmente donc pas pour ce peuple pervers ».
27
Et raconte-leur en toute vérité l’histoire des deux fils d’Adam. Les deux offrirent des sacrifices ; celui de l’un fut accepté et celui de l’autre ne le fut pas. Celui-ci dit : « Je te tuerai sûrement ». « Allah n’accepte, dit l’autre, que de la part des pieux ».
28
Si tu étends vers moi ta main pour me tuer, moi, je n’étendrai pas vers toi ma main pour te tuer : car je crains Allah, le Seigneur de l’Univers.
29
Je veux que tu partes avec le péché de m’avoir tué et avec ton propre péché: alors tu seras du nombre des gens du Feu. Telle est la récompense des injustes.
30
Son âme l’incita à tuer son frère. Il le tua donc et devint ainsi du nombre des perdants.
31
Puis Allah envoya un corbeau qui se mit à gratter la terre pour lui montrer comment ensevelir le cadavre de son frère. Il dit : « Malheur à moi ! Suis-je incapable d’être, comme ce corbeau, à même d’ensevelir le cadavre de mon frère ? » Il devint alors du nombre de ceux que ronge le remords.
32
C’est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d’Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre.
33
La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas ; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,
34
excepté ceux qui se sont repentis avant de tomber en votre pouvoir : sachez qu’alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
35
O les croyants ! Craignez Allah, cherchez le moyen de vous rapprocher de Lui et luttez pour Sa cause. Peut-être serez-vous de ceux qui réussissent !
36
Si les mécréants possédaient tout ce qui est sur la terre et autant encore, pour se racheter du châtiment du Jour de la Résurrection, on ne l’accepterait pas d’eux. Et pour eux il y aura un châtiment douloureux.
37
Ils voudront sortir du Feu, mais ils n’en sortiront point. Et ils auront un châtiment permanent.
38
Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu’ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d’Allah. Allah est Puissant et Sage.
39
Mais quiconque se repent après son tort et se réforme, Allah accepte son repentir. Car, Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux.
40
Ne sais-tu pas qu’à Allah appartient la royauté des cieux et de la terre ? Il châtie qui Il veut et pardonne à qui Il veut. Et Allah est Omnipotent.
41
O Messager ! Que ne t’affligent point ceux qui concourent en mécréance ; parmi ceux qui ont dit : « Nous avons cru » avec leurs bouches sans que leurs cœurs aient jamais cru et parmi les Juifs qui aiment bien écouter le mensonge et écouter d’autres gens qui ne sont jamais venus à toi et qui déforment le sens des mots une fois bien établi. Ils disent : « Si vous avez reçu ceci, acceptez-le et si vous ne l’avez pas reçu, soyez méfiants ». Celui qu’Allah veut éprouver, tu n’as pour lui aucune protection contre Allah. Voilà ceux dont Allah n’a point voulu purifier les cœurs. A eux, seront réservés, une ignominie ici-bas et un énorme châtiment dans l’au-delà.
42
Ils sont attentifs au mensonge et voraces de gains illicites. S’ils viennent à toi, sois juge entre eux ou détourne toi d’eux. Et si tu te détournes d’eux, jamais ils ne pourront te faire aucun mal. Et si tu juges, alors juge entre eux en équité. Car Allah aime ceux qui jugent équitablement.
43
Mais comment te demanderaient-ils d’être leur juge quand ils ont avec eux la Thora dans laquelle se trouve le jugement d’Allah ? Et puis, après cela, ils rejettent ton jugement. Ces gens-là ne sont nullement les croyants.
44
Nous avons fait descendre la Thora dans laquelle il y a guide et lumière. C’est sur sa base que les prophètes qui se sont soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les docteurs jugent les affaires des Juifs. Car on leur a confié la garde du Livre d’Allah, et ils en sont les témoins. Ne craignez donc pas les gens, mais craignez Moi. Et ne vendez pas Mes enseignements à vil prix. Et ceux qui ne jugent pas d’après ce qu’Allah a fait descendre, les voilà les mécréants.
45
Et Nous y avons prescrit pour eux vie pour vie, œil pour œil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Les blessures tombent sous la loi du talion. Après, quiconque y renonce par charité, cela lui vaudra une expiation. Et ceux qui ne jugent pas d’après ce qu’Allah a fait descendre, ceux-là sont des injustes.
46
Et Nous avons envoyé après eux Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qu’il y avait dans la Thora avant lui. Et Nous lui avons donné l’Evangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu’il y avait dans la Thora avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux.
47
Que les gens de l’Evangile jugent d’après ce qu’Allah y a fait descendre. Ceux qui ne jugent pas d’après ce qu’Allah a fait descendre, ceux-là sont les pervers.
48
Et sur toi (Muhammad) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le Livre qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui. Juge donc parmi eux d’après ce qu’Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, loin de la vérité qui t’est venue. A chacun de vous Nous avons assigné une législation et un plan à suivre. Si Allah avait voulu, certes Il aurait fait de vous tous une seule communauté. Mais Il veut vous éprouver en ce qu’Il vous donne. Concurrencez donc dans les bonnes cœvres. C’est vers Allah qu’est votre retour à tous ; alors Il vous informera de ce en quoi vous divergiez.
49
Juge alors parmi eux d’après ce qu’Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, et prends garde qu’ils ne tentent de t’éloigner d’une partie de ce qu’Allah t’a révélé. Et puis, s’ils refusent (le jugement révélé) sache qu’Allah veut les affliger [ici-bas] pour une partie de leurs péchés. Beaucoup de gens, certes, sont des pervers.
50
Est-ce donc le jugement du temps de l’Ignorance qu’ils cherchent ? Qu’y a-t-il de meilleur qu’Allah, en matière de jugement pour des gens qui ont une foi ferme ?
51
O les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.
52
Tu verras, d’ailleurs, que ceux qui ont la maladie au cœur se précipitent vers eux et disent : « Nous craignons qu’un revers de fortune ne nous frappe. » Mais peut-être qu’Allah fera venir la victoire ou un ordre émanant de Lui. Alors ceux-là regretteront leurs pensées secrètes.
53
Et les croyants diront : « Est-ce là ceux qui juraient par Allah de toute leur force qu’ils étaient avec vous ? » Mais leurs actions sont devenues vaines et ils sont devenus perdants.
54
O les croyants ! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah, ne craignant le blâme d’aucun blâmeur. Telle est la grâce d’Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est Immense et Omniscient.
55
Vous n’avez d’autres alliés qu’Allah, Son messager, et les croyants qui accomplissent la Salât, s’acquittent de la Zakât, et s’inclinent (devant Allah).
56
Et quiconque prend pour alliés Allah, Son messager et les croyants, [réussira] car c’est le parti d’Allah qui sera victorieux.
57
O les croyants ! N’adoptez pas pour alliés ceux qui prennent en raillerie et jeu votre religion, parmi ceux à qui le Livre fut donné avant vous et parmi les mécréants. Et craignez Allah si vous êtes croyants.
58
Et lorsque vous faites l’appel à la Salât, ils la prennent en raillerie et jeu. C’est qu’ils sont des gens qui ne raisonnent point.
59
Dis : « O gens du Livre ! Est-ce que vous nous reprochez autre chose que de croire en Allah, à ce qu’on a fait descendre vers nous et à ce qu’on a fait descendre auparavant ? Mais la plupart d’entre vous sont des pervers.
60
Dis : « Puis-je vous informer de ce qu’il y a de pire, en fait de rétribution auprès d’Allah ? Celui qu’Allah a maudit, celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs, et de même, celui qui a adoré le Tâghût, ceux-là ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit ».
61
Lorsqu’ils viennent chez vous, ils disent : « Nous croyons. » Alors qu’ils sont entrés avec la mécréance et qu’ils sont sortis avec. Et Allah sait parfaitement ce qu’ils cachent.
62
Et tu verras beaucoup d’entre eux se précipiter vers le péché et l’iniquité, et manger des gains illicites. Comme est donc mauvais ce qu’ils œuvrent !
63
Pourquoi les rabbins et les docteurs (de la Loi religieuse) ne les empêchent-ils pas de tenir des propos mensongers et de manger des gains illicites ? Que leurs actions sont donc mauvaises !
64
Et les Juifs disent : « La main d’Allah est fermée ! » Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soient-ils pour l’avoir dit. Au contraire, Ses deux mains sont largement ouvertes : Il distribue Ses dons comme Il veut. Et certes, ce qui a été descendu vers toi de la part de ton Seigneur va faire beaucoup croître parmi eux la rébellion et la mécréance. Nous avons jeté parmi eux l’inimitié et la haine jusqu’au Jour de la Résurrection. Toutes les fois qu’ils allument un feu pour la guerre, Allah l’éteint. Et ils s’efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu’Allah n’aime pas les semeurs de désordre.
65
Si les gens du Livre avaient la foi et la piété, Nous leur aurions certainement effacé leurs méfaits et les aurions certainement introduits dans les Jardins du délice.
66
S’ils avaient appliqué la Thora et l’Evangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus d’eux et de ce qui est sous leurs pieds. Il y a parmi eux un groupe qui agit avec droiture ; mais pour beaucoup d’entre eux, comme est mauvais ce qu’ils font !
67
O Messager, transmets ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n’aurais pas communiqué Son message. Et Allah te protègera des gens. Certes, Allah ne guide pas les gens mécréants.
68
Dis : « O gens du Livre, vous ne tenez sur rien, tant que vous ne vous conformez pas à la Thora et à l’Evangile et à ce qui vous a été descendu de la part de votre Seigneur. » Et certes, ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur va accroître beaucoup d’entre eux en rébellion et en mécréance. Ne te tourmente donc pas pour les gens mécréants.
69
Ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Sabéens, et les Chrétiens, ceux parmi eux qui croient en Allah, au Jour dernier et qui accomplissent les bonnes œuvres, pas de crainte sur eux, et ils ne seront point affligés.
70
Certes, Nous avions déjà pris l’engagement des Enfants d’Israël, et Nous leur avions envoyé des messagers. Mais chaque fois qu’un Messager leur vient avec ce qu’ils ne désirent pas, ils en traitent certains de menteurs et ils en tuent d’autres.
71
Comptant qu’il n’y aurait pas de tentation contre eux, ils étaient devenus aveugles et sourds. Puis Allah accueillit leur repentir. Ensuite, beaucoup d’entre eux redevinrent aveugles et sourds. Et Allah voit parfaitement ce qu’ils font.
72
Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : « En vérité, Allah c’est le Messie, fils de Marie. » Alors que le Messie a dit : « O enfants d’Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur ». Quiconque associe à Allah (d’autres divinités,) Allah lui interdit le Paradis ; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !
73
Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : « En vérité, Allah est le troisième de trois. » Alors qu’il n’y a de divinité qu’Une Divinité Unique ! Et s’ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d’entre eux.
74
Ne vont-ils donc pas se repentir à Allah et implorer Son pardon ? Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
75
Le Messie, fils de Marie, n’était qu’un Messager. Des messagers sont passés avant lui. Et sa mère était une véridique. Et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent.
76
Dis : « Adorez-vous, au lieu d’Allah, ce qui n’a le pouvoir de vous faire ni le mal ni le bien ? » Or c’est Allah qui est l’Audient et l’Omniscient.
77
Dis : « O gens du Livre, n’exagérez pas en votre religion, s’opposant à la vérité. Ne suivez pas les passions des gens qui se sont égarés avant cela, qui ont égaré beaucoup de monde et qui se sont égarés du chemin droit.
78
Ceux des Enfants d’Israël qui n’avaient pas cru ont été maudits par la bouche de David et de Jésus fils de Marie, parce qu’ils désobéissaient et transgressaient.
79
Ils ne s’interdisaient pas les uns aux autres ce qu’ils faisaient de blâmable. Comme est mauvais, certes, ce qu’ils faisaient !
80
Tu vois beaucoup d’entre eux s’allier aux mécréants. Comme est mauvais, certes, ce que leurs âmes ont préparé, pour eux-mêmes, de sorte qu’ils ont encouru le courroux d’Allah, et c’est dans le supplice qu’ils éterniseront.
81
S’ils croyaient en Allah, au Prophète et à ce qui lui a été descendu, ils ne prendraient pas ces mécréants pour alliés. Mais beaucoup d’entre eux sont pervers.
82
Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent : « Nous sommes chrétiens ». C’est qu’il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu’ils ne s’enflent pas d’orgueil.
83
Et quand ils entendent ce qui a été descendu sur le Messager [Muhammad], tu vois leurs yeux déborder de larmes, parce qu’ils ont reconnu la vérité. Ils disent : « O notre Seigneur ! Nous croyons : inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent (de la véracité du Coran).
84
Pourquoi ne croirions-nous pas en Allah et à ce qui nous est parvenu de la vérité. Pourquoi ne convoitions-nous pas que notre Seigneur nous fasse entrer en la compagnie des gens vertueux ? »
85
Allah donc les récompense pour ce qu’ils disent par des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Telle est la récompense des bienfaisants.
86
Et quant à ceux qui ne croient pas et qui traitent de mensonges Nos versets, ce sont les gens de la Fournaise.
87
O les croyants : ne déclarez pas illicites les bonnes choses qu’Allah vous a rendues licites. Et ne transgressez pas. Allah, (en vérité,) n’aime pas les transgresseurs.
88
Et mangez de ce qu’Allah vous a attribué de licite et de bon. Craignez Allah, en qui vous avez foi.
89
Allah ne vous sanctionne pas pour la frivolité dans vos serments, mais Il vous sanctionne pour les serments que vous avez l’intention d’exécuter. L’expiation en sera de nourrir dix pauvres, de ce dont vous nourrissez normalement vos familles, ou de les habiller, ou de libérer un esclave. Quiconque n’en trouve pas les moyens devra jeûner trois jours. Voilà l’expiation pour vos serments, lorsque vous avez juré. Et tenez à vos serments. Ainsi Allah vous explique Ses versets, afin que vous soyez reconnaissants !
90
O les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, œuvre du Diable. Ecartez-vous en, afin que vous réussissiez.
91
Le Diable ne veut que jeter parmi vous, à travers le vin et le jeu de hasard, l’inimitié et la haine, et vous détourner d’invoquer Allah et de la Salât. Allez-vous donc y mettre fin ?
92
Obéissez à Allah, obéissez au Messager, et prenez garde ! Si ensuite vous vous détournez... alors sachez qu’il n’incombe à Notre messager que de transmettre le message clairement.
93
Ce n’est pas un péché pour ceux qui ont la foi et font de bonnes œuvres en ce qu’ils ont consommé (du vin et des gains des jeux de hasard avant leur prohibition) pourvu qu’ils soient pieux (en évitant les choses interdites après en avoir eu connaissance) et qu’ils croient (en acceptant leur prohibition) et qu’ils fassent de bonnes œuvres ; puis qui (continuent) d’être pieux et de croire et qui (demeurent) pieux et bienfaisants. Car Allah aime les bienfaisants.
94
O les croyants ! Allah va certainement vous éprouver par quelque gibier à la portée de vos mains et de vos lances. C’est pour qu’Allah sache celui qui Le craint en secret. Quiconque après cela transgresse aura un châtiment douloureux.
95
O les croyants ! Ne tuez pas de gibier pendant que vous êtes en état d’Ihram. Quiconque parmi vous en tue délibérément, qu’il compense alors, soit par quelque bête de troupeau, semblable à ce qu’il a tué, d’après le jugement de deux personnes intègres parmi vous, et cela en offrande qu’il fera parvenir à (destination des pauvres de) la Ka’aba, ou bien par une expiation, en nourrissant des pauvres, ou par l’équivalent en jeûne. Cela afin qu’il goûte à la mauvaise conséquence de son acte. Allah a pardonné ce qui est passé ; mais quiconque récidive, Allah le punira. Allah est Puissant et Détenteur du pouvoir de punir.
96
La chasse en mer vous est permise, et aussi d’en manger, pour votre jouissance et celle des voyageurs. Et vous est illicite la chasse à terre tant que vous êtes en état d’Ihram. Et craignez Allah vers qui vous serez rassemblés.
97
Allah a institué la Ka’aba, la Maison sacrée, comme un lieu de rassemblement pour les gens. (Il a institué) le mois sacré, l’offrande (d’animaux,) et les guirlandes, afin que vous sachiez que vraiment Allah sait tout ce qui est dans les cieux et sur la terre ; et que vraiment Allah est Omniscient.
98
Sachez qu’Allah est sévère en punition, mais aussi qu’Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
99
Il n’incombe au Messager que de transmettre (le message). Et Allah sait ce que vous divulguez tout comme ce que vous cachez.
100
Dis : « Le mauvais et le bon ne sont pas semblables, même si l’abondance du mal te séduit. Craignez Allah, donc, ô gens intelligents, afin que vous réussissiez.
101
O les croyants ! Ne posez pas de questions sur des choses qui, si elles vous étaient divulguées, vous mécontenteraient. Et si vous posez des questions à leur sujet, pendant que le Coran est révélé, elles vous seront divulguées. Allah vous a pardonné cela. Et Allah est Pardonneur et Indulgent.
102
Un peuple avant vous avait posé des questions (pareilles) puis, devinrent de leur fait mécréants.
103
Allah n’a pas institué la Bahira, la Sâïba, la Wasîlani le Hâm. Mais ceux qui ont mécru ont inventé ce mensonge contre Allah, et la plupart d’entre eux ne raisonnent pas.
104
Et quand on leur dit : « Venez vers ce qu’Allah a fait descendre (la Révélation), et vers le Messager », ils disent : « Il nous suffit de ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres. » Quoi ! Même si leurs ancêtres ne savaient rien et n’étaient pas sur le bon chemin... ?
105
O les croyants ! Vous êtes responsables de vous-mêmes ! Celui qui s’égare ne vous nuira point si vous vous avez pris la bonne voie. C’est Vers Allah que vous retournerez tous ; alors Il vous informera de ce que vous faisiez.
106
O les croyants ! Quand la mort se présente à l’un de vous, le testament sera attesté par deux hommes intègres d’entre vous, ou deux autres, non des vôtres, si vous êtes en voyage dans le monde et que la mort vous frappe. Vous les retiendrez (les deux témoins), après la Sal ?t, puis, si vous avez des doutes, vous les ferez jurer par Allah : « Nous ne faisons aucun commerce ou profit avec cela, même s’il s’agit d’un proche, et nous ne cacherons point le témoignage d’Allah. Sinon, nous serions du nombre des pécheurs ».
107
Si l’on découvre que ces deux témoins sont coupables de péché, deux autres plus intègres, parmi ceux auxquels le tort a été fait, prendront leur place et tous deux jureront par Allah : « En vérité, notre témoignage est plus juste que le témoignage de ces deux-là ; et nous ne transgressons point. Sinon, nous serions certainement du nombre des injustes ».
108
C’est le moyen le plus sûr pour les inciter à fournir le témoignage dans sa forme réelle ; ou leur faire craindre de voir d’autres serments se substituer aux leurs. Et craignez Allah et écoutez. Allah ne guide pas les gens pervers.
109
(Rappelle-toi) le jour où Allah rassemblera (tous) les messagers, et qu’Il dira : « Que vous a-t-on donné comme réponse ? » Ils diront : « Nous n’avons aucun savoir : c’est Toi, vraiment, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu ».
110
Et quand Allah dira : « O Jésus, fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais du Saint-Esprit. Au berceau tu parlais aux gens, tout comme en ton âge mûr. Je t’enseignais le Livre, la Sagesse, la Thora et l’Evangile ! Tu fabriquais de l’argile comme une forme d’oiseau par Ma permission ; puis tu soufflais dedans. Alors par Ma permission, elle devenait oiseau. Et tu guérissais par Ma permission, l’aveugle-né et le lépreux. Et par Ma permission, tu faisais revivre les morts. Je te protégeais contre les Enfants d’Israël pendant que tu leur apportais les preuves. Mais ceux d’entre eux qui ne croyaient pas dirent : « Ceci n’est que de la magie évidente ».
111
Et quand J’ai révélé aux Apôtres ceci : « Croyez en Moi et en Mon messager (Jésus) ». Ils dirent : « Nous croyons ; et atteste que nous sommes entièrement soumis ».
112
Rappelle-toi le moment) où les Apôtres dirent : « O Jésus, fils de Marie, se peut-il que ton Seigneur fasse descendre sur nous du ciel une table servie ? » Il leur dit : « Craignez plutôt Allah, si vous êtes croyants ».
113
Ils dirent : « Nous voulons en manger, rassurer ainsi nos cœurs, savoir que tu nous as réellement dit la vérité et en être parmi les témoins ».
114
« O Allah, notre Seigneur, dit Jésus, fils de Marie, fais descendre du ciel sur nous une table servie qui soit une fête pour nous, pour le premier d’entre nous, comme pour le dernier, ainsi qu’un signe de Ta part. Nourris-nous : Tu es le meilleur des nourrisseurs. »
115
« Oui, dit Allah, Je la ferai descendre sur vous. Mais ensuite, quiconque d’entre vous refuse de croire, Je le châtierai d’un châtiment dont Je ne châtierai personne d’autre dans l’univers. »
116
(Rappelle-leur) le moment où Allah dira : « O Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : « Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d’Allah ? » Il dira : « Gloire et pureté à Toi ! Il ne m’appartient pas de déclarer ce que je n’ai pas le droit de dire ! Si je l’avais dit, Tu l’aurais su, certes. Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu.
117
Je ne leur ai dit que ce que Tu m’avais commandé, (à savoir): « Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur ». Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m’as rappelé, c’est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose.
118
Si Tu les châties, ils sont Tes serviteurs. Et si Tu leur pardonnes, c’est Toi le Puissant, le Sage ».
119
Allah dira : « Voilà le jour où leur véracité va profiter aux véridiques : ils auront des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux pour y demeurer éternellement. » Allah les a agréés et eux L’ont agréé. Voilà l’énorme succès.
120
A Allah seul appartient le royaume des cieux, de la terre et de ce qu’ils renferment. Et Il est Omnipotent.
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate V.
La Table servie.
(Al-Mâ’ida.)
Titre tiré du vt. 112.L’exégèse considère cette sourate comme révélée après la sourate XLVIII. Cette affirmation ne vaut toutefois que pour certains passages car, dans l’ensemble, on constate que cette sourate est formée d’éléments chronologiquement fort divers. On peut grouper ceux-ci en cinq séries, en fonction de cinq idées centrales.
1
O vous qui croyez !, remplissez les engagements [pris]. Licite est pour vous la bête de troupeaux, sauf celles dont énumération vous est communiquée. Ne considérez point comme licite le gibier [tué] alors que vous êtes sacralisés ! Allah décide ce qu’Il veut.
Note [édition originale] : al-‛uqûda « les engagements [pris] ». Les commt. hésitent à voir dans ce terme des engagements commerciaux, mais pensent à des obligations très générales, y compris celles envers Dieu. Ne s’agirait-il point de victimes promises en sacrifice ? ǁ Alors que vous êtes sacralisés = durant l’accomplissement des rites du Pèlerinage.
2
O vous qui croyez !, ne déclarez non sacrés ni les choses sacrées (?) d’Allah, ni le mois sacré, ni les offrandes (hady), ni les victimes parées de guirlandes, ni ceux se rendant au Temple Sacré recherchant faveur et satisfaction de leur Seigneur !
Note [édition originale] : Ne déclarez non sacrés. Text. : ne déclarez pas licites. ǁ Le Temple Sacré = la Kaaba à la Mekke.
2

Facsimile Image Placeholder
[3] Quand vous êtes désacralisés, livrez-vous à la chasse ! Que la haine pour un peuple qui vous a écartés [naguère] de la Mosquée Sacrée ne vous porte point à un abus de droit ! Entr’aidez-vous [plutôt] dans la bonté pieuse (birr) et la piété ! Ne vous entr’aidez point [, au contraire,] dans le péché et l’abus de droit ! Soyez pieux envers Allah ! Allah est redoutable en [Son] châtiment.
Note [édition originale] : Livrez-vous à la chasse = vous avez licence de vous livrer à la chasse. ǁ Que la haine etc. Ce passage paraît devoir être reporté plus bas, vt. 11.
3
[4] Illicites ont été déclarés pour vous [la chair de] la bête morte, le sang, la chair du porc et de ce qui a été consacré à un autre qu’Allah, [la chair de] la bête étouffée, [de] la bête tombée sous des coups, [de] la bête morte d’une chute [ou] d’un coup de corne, [la chair de] ce que les fauves ont dévoré (sic) — sauf si vous l’avez purifiée —, [la chair de] ce qui est égorgé devant les pierres dressées. Consulter le sort par les flèches est perversité. Aujourd’hui ceux qui sont infidèles désespèrent de [vous arracher à (?)] votre religion. Ne les redoutez pas, mais redoutez-Moi !
Note [édition originale] : Cette liste des interdits alimentaires est plus complète que celle figurant dans la sourate II, 168. Elle rappelle beaucoup Deutéronome, XIV, 7 sqq. — ‛alā n-nuṣubi « devant les pierres dressées ». Autre sens : sur les pierres dressées. Le mot semble un pluriel de niṣâb, mais les lexicographes y voient un sing. Le terme devait s’appliquer à ces sortes de menhirs parfois grossièrement retaillés vénérées par les Cananéens, ou aux massébâ des Hébreux de l’époque pré-mosaïque. ǁ Consulter le sort… perversité. Cette phrase est d’un autre mouvement et sans lien de fond avec l’ensemble, en dehors du fait qu’il s’agit indirectement d’une interdiction. ǁ Aujourd’hui… redoutez-Moi. Si cette phrase et le vt. qui suit sont réellement à leur place, il semble qu’il faille les rejeter après : Quiconque sera contraint… miséricordieux, du vt. 5.
3
[5] Aujourd’hui J’ai parachevé votre religion et vous ai accordé Mon entier bienfait. J’agrée pour vous l’Islam, comme religion. Quiconque sera contraint [d’en manger], durant une famine, sans se précipiter volontairement dans le péché [sera autorisé à le faire], car Allah est absoluteur et miséricordieux.
Note [édition originale] : Quiconque sera contraint etc. Cette phrase se raccroche au vt. 4. Sans grande vraisemblance, les commt. voient une série d’incidentes dans ce qui l’en sépare.
[Des permissions alimentaires et matrimoniales.]
4
[6] [Les Croyants] t’interrogent sur ce qui est déclaré licite pour eux. Réponds[-leur] : « Licites pour vous sont les excellentes [nourritures]. Mangez [aussi] de ce que prennent pour vous ceux des oiseaux de
Facsimile Image Placeholder
proie que vous dressez, tels des chiens, selon les procédés qu’Allah vous a enseignés ! Proférez [toutefois] le nom d’Allah, sur leur prise, et soyez pieux envers Allah ! Allah est prompt à demander compte. »
5
[7] Aujourd’hui, licites sont pour vous les excellentes [nourritures]. La nourriture de ceux à qui a été donnée l’Écriture est licite pour vous et votre nourriture est licite pour eux.
[Licites sont pour vous] les muḥṣana [du nombre] des Croyantes et les muḥṣana [du nombre] de ceux à qui l’Écriture a été donnée avant vous, quand vous aurez donné leurs douaires à [ces muḥṣana], en hommes concluant mariage avec une muḥṣana, non en fornicateurs ni en preneurs de courtisanes. Quiconque rejette la foi voit devenir vaines ses actions et, dans la [Vie] Dernière, il sera parmi les Perdants.
Note [édition originale] : [Licites sont pour vous] les muḥṣana. La disposition qui suit ne se rattache que de très loin à ce qui précède ; elle complète la sourate IV, 28, dont certaines expressions sont textuellement reprises.
[De l’ablution.]
6
[8] O vous qui croyez ! quand vous vous disposez à la Prière, lavez-vous le visage et les mains jusqu’aux coudes ! passez-vous la main sur la tête et les pieds jusqu’aux chevilles !
Note [édition originale] : Vous vous disposez à la Prière. Autre sens : vous vous levez pour la Prière.
6
[9] Si vous êtes en état de pollution, purifiez-vous ! Si vous êtes malades ou en voyage, ou [si] l’un de vous vient du lieu secret, ou [si] vous avez caressé vos femmes et que vous ne trouviez pas d’eau, recourez à du bon sable et passez-vous-en sur le visage et sur les mains ! Allah ne veut vous imposer nulle gêne (ḥaraj), mais Il veut vous purifier et parachever Son bienfait envers vous. Peut-être serez-vous reconnaissants.
Note [édition originale] : fa-ṭṭahharû « purifiez-vous » = procédez à l’ablution. La racine, dans le Coran, rappelons-le, a le sens de « purification corporelle ». ǁ Si vous êtes malades etc. Reprise textuelle de la sourate IV, 46 à la fin.
[Admonition aux Croyants. Rappel des bienfaits d’Allah.]
7
[10] Rappelez-vous le bienfait d’Allah envers vous et l’alliance que Nous avons conclue avec vous, quand vous eûtes dit : « Nous avons entendu et avons obéi. » Soyez pieux envers Allah ! Allah connaît bien les pensées des cœurs.
8

Facsimile Image Placeholder
[11] O vous qui croyez !, tenez-vous droits devant Allah en témoins de l’équité (sic) ! Que la haine pour un peuple [impie] ne vous porte point à n’être pas justes ! Soyez justes ! C’est [l’acte] le plus proche de la piété. Soyez pieux envers Allah ! Allah est bien informé de ce que vous faites.
Note [édition originale] : Tenez-vous droits… équité. L’expression est insolite et l’on s’attendrait plutôt à : Soyez témoins envers Allah en pratiquant constamment l’équité, comme dans la sourate IV, 134.
9
[12] Allah a promis à ceux qui auront cru et accompli des œuvres pies qu’ils auront pardon et rétribution immense,
10
[13] alors que ceux qui auront été infidèles et auront traité Nos aya de mensonges seront les Hôtes de la Fournaise.
11
[14] O vous qui croyez !, rappelez-vous le bienfait d’Allah envers vous, quand [ces gens] étaient un peuple prêt à porter la main sur vous et [qu’]Il détourna de vous leurs mains ! Soyez pieux envers Allah et que sur Allah s’appuient les Croyants !
[Contre les Juifs médinois.]
12
[15] Certes Allah a fait alliance avec les fils d’Israël. D’entre eux Nous avons fait surgir douze chefs. Et Allah a dit : « Je suis avec vous. Si vous accomplissez la Prière et donnez l’Aumône (zakât), [si] vous croyez en Mes Apôtres et les assistez, [si] vous faites un beau prêt à Allah, J’effacerai certes pour vous vos mauvaises actions et vous ferai entrer en des Jardins sous lesquels couleront les ruisseaux. Quiconque, après cela, sera impie parmi vous, se trouvera égaré loin du Chemin Uni. »
Note [édition originale] : [Si] vous faites un beau prêt. Cf. sourate II, 246.
13
[16] C’est pour avoir rompu leur alliance [avec Nous] que Nous les avons maudits. Durs Nous avons fait leurs cœurs. Ils détournent le Discours de ses sens et ils ont oublié une partie de ce qui leur a été envoyé comme Édification. Tu ne cesseras [, Prophète !,] d’éventer quelque trahison de leur part, sauf d’un petit nombre d’entre eux. Efface [leur faute] et pardonne ! Allah aime les Bienfaisants.
[Contre les Chrétiens et les Juifs.]
14
[17] De ceux qui disent : « Nous sommes Chrétiens », Nous avons reçu alliance. [Toutefois] ils ont oublié une partie de ce par quoi ils ont été édifiés et Nous avons excité entre eux l’hostilité et la haine pour jusqu’au Jour de la Résurrection. [Alors] Allah les avisera de ce qu’ils se trouvaient accomplir.
15
[18] O Détenteurs de l’Écriture !, Notre Apôtre est venu à vous, vous exposant une grande partie de l’Écriture que vous cachiez et effaçant [aussi] une grande partie de celle-ci. D’Allah vous sont venues une Lumière et une Écriture explicite
16
[18] par laquelle Allah dirige ceux qui visent Sa satisfaction, dans les Chemins du Salut, et [par laquelle], avec Sa permission, Il les fait sortir des Ténèbres vers la Lumière et les dirige vers une Voie Droite.
Note [édition originale] : Qui visent. Text. : qui suivent.
17
[19] Infidèles ont été certes ceux qui ont dit : « Allah est le Messie, fils de Marie. » Réponds[-leur] : « Qui donc peut en rien répondre d’Allah, s’Il veut faire périr le Messie, fils de Marie, ainsi que sa mère et tous ceux qui sont sur la terre ? »
Note [édition originale] : man yamliku mina llâhi šay’an « qui donc peut en rien etc. » Text. : qui donc possède rien par rapport à Allah.
17
[20] A Allah la royauté des cieux et de la terre et de ce qui est entre eux. Il crée ce qu’Il veut, et sur toute chose, Il est omnipotent.
18
[21] Les Juifs et les Chrétiens ont dit : « Nous sommes les fils et les aimés d’Allah. » Demande[-leur] : « Pourquoi donc vous torture-t-Il pour vos péchés ? Non, vous êtes de [simples] mortels [du nombre] de ceux qu’Il a créés. » Il pardonne à qui Il veut et Il torture qui Il veut ! A Allah la royauté des cieux et de la terre et de ce qui est entre eux. Vers Lui sera le « Devenir ».
Note [édition originale] : ’aḥîbbâ’u « les aimés ». Autre sens : les amis.
19
[22] O Détenteurs de l’Écriture !, Notre Apôtre est venu à vous — vous instruisant, à une cessation [de la venue] de Nos Apôtres —, [de peur] que vous ne disiez : « Nul Avertisseur, nul Annonciateur
Facsimile Image Placeholder
n’est venu à nous. » [Non point !] Un Annonciateur, un Avertisseur est venu à vous. Allah, sur toute chose, est omnipotent.
Note [édition originale] : ‛alā fitratin « à une cessation ». Autre sens : à la fin d’une interruption.
[Contre les Juifs médinois. Rappel de leur rébellion contre Moïse.]
20
[23] Et [souvenez-vous] quand Moïse dit à son peuple : « O mon peuple !, rappelez-vous le bienfait d’Allah envers vous, quand Il mit parmi vous des Prophètes, [quand] Il fit de vous des rois et vous donna ce qu’Il n’avait donné à nul [autre] au monde (‛âlamîn) !
21
[24] O mon peuple !, entrez dans la Terre Sainte qu’Allah vous a destinée ! Ne revenez point sur vos pas, sans quoi vous vous en retournerez en Perdants ! »
Note [édition originale] : Ce vt. évoque Genèse, XVI, 18 : Ce jour-là l’Éternel fit alliance avec Abraham et dit : « Je donne ce pays à ta postérité. »
22
[25] — « Moïse ! », répondirent-ils, « en [cette terre] est un peuple de géants et nous n’y entrerons pas avant qu’ils en soient sortis. S’ils en sortent, en vérité, nous y entrerons. »
Note [édition originale] : Cf. Deutéronome, II, 10 : Les Emim y habitaient auparavant : c’était un peuple grand, nombreux et de haute taille, comme les Anakim.
23
[26] [Alors] deux hommes dirent, qui étaient parmi ceux craignant Allah et qui étaient comblés par Lui de bienfaits : « Entrez chez [ces géants] par la porte (sic) ! Quand vous aurez franchi celle-ci, vous serez vainqueurs. Sur Allah appuyez-vous, si vous êtes croyants ! »
Note [édition originale] : Deux hommes etc. L’exégèse reconnaît ici Josué et Kaleb.
24
[27] [Mais les gens] s’écrièrent : « O Moïse !, nous n’entrerons point en cette terre tant qu’y seront [ces géants]. Mets-toi donc en marche, toi et ton Seigneur, et combattez ! Nous, ici, nous nous abstenons. »
25
[28] — « Seigneur ! », dit [Moïse], « je ne réponds que de moi et de mon frère. Sépare-nous donc de ce peuple pervers ! »
26
[29] [Le Seigneur] répondit : « [Cette terre] est interdite [aux Fils d’Israël]. Durant quarante années, ils erreront dans le pays. Ne te désole point pour ce peuple pervers ! »
Note [édition originale] : [Cette terre] etc. Text. : elle leur est illicite.
[Le crime de Caïn, cause d’interdiction de l’homicide.]
27
[30] Communique-leur, selon la vérité, l’histoire (nabâ’) des deux fils d’Adam, quand ils offrirent une oblation et que celle de l’un fut acceptée tandis que celle de l’autre ne le fut point ! Celui-ci cria [alors à son frère] : « Je te tuerai ! » [Mais son frère] répondit : « Allah n’accepte que [l’oblation] des Pieux.
Note [édition originale] : Beaucoup plus que le récit de Genèse, IV, 3 sqq., celui du Coran évoque des traits du Talmud.
28
[31] Assurément, si tu portes la main sur moi, tu me tueras, [car] moi, je ne porterai point la main sur toi pour te tuer. Je crains Allah, Seigneur des Mondes.
29
[32] Je veux que tu confesses ton crime contre moi et que tu sois parmi les Hôtes du Feu. C’est là la « récompense » des Injustes. »
Note [édition originale] : Ton crime contre moi. Text. : mon péché et ton péché.
30
[33] Le meurtre de son frère lui ayant été suggéré par son âme, [le fils d’Adam] tua donc [son frère] et il se trouva au nombre des Perdants.
31
[34] [Comme il ne savait comment faire disparaître le cadavre,] Allah fit surgir un corbeau qui gratta la terre afin de lui faire voir comment ensevelir la dépouille de son frère. « Malheur à moi ! », s’écria [le meurtrier]. « Je ne suis [même] pas capable d’être comme ce corbeau et d’ensevelir la dépouille de mon frère ! » et il fut parmi ceux que hante le remords.
Note [édition originale] : Ce trait est ignoré de la Genèse qui ne dit d’ailleurs rien de l’ensevelissement d’Abel.
32
[35] C’est à cause de ce crime que Nous décrétâmes, pour les Fils d’Israël, que quiconque tuerait une personne (nafs) sans que celle-ci ait tué ou [semé] scandale sur la terre, [serait jugé] comme s’il avait tué les Hommes en totalité. [En revanche, Nous décrétâmes que] quiconque ferait revivre [une personne serait jugé] comme s’il avait fait revivre les Hommes en totalité.
Note [édition originale] : Ce trait se retrouve dans la Mischna : C’est pourquoi l’Homme a été simplement créé pour montrer que quiconque tue quelqu’un en sera tenu responsable comme s’il avait tué tout le genre humain, mais quiconque a conservé quelqu’un c’est comme s’il avait conservé tout le genre humain. — De ce crime. Text. : de cela. ǁ Sans que celle-ci ait tué. Text. : non en prix d’une personne.
32
[36] Nos Apôtres sont ensuite venus à eux avec les Preuves mais, en vérité, beaucoup parmi eux après [cette venue] furent certes des Impies (musrif) sur la terre.
33

Facsimile Image Placeholder
[37] La « récompense » de ceux qui font la guerre à Allah et à Son Apôtre et qui s’évertuent à [semer le] scandale sur la terre sera seulement d’être tués ou d’être crucifiés, ou d’avoir les mains et pieds opposés tranchés, ou d’être bannis de leur pays. Cela sera pour eux opprobre en la [Vie] Immédiate et, en la [Vie] Dernière, ils auront un tourment immense.
34
[38] Exception faite pour ceux qui seront revenus [de leur faute] avant que vous ayez pouvoir sur eux. Sachez en effet qu’Allah est absoluteur et miséricordieux !
35
[39] O vous qui croyez !, soyez pieux envers Allah et recherchez le moyen [d’aller] jusqu’à Lui ! Menez combat dans Son Chemin ! Peut-être serez-vous des Bienheureux.
36
[40] Si ceux qui sont infidèles avaient en totalité ce qui est dans la terre et, avec cela, autant encore pour se racheter du tourment du Jour de la Résurrection, cela ne serait point accepté d’eux. A eux un tourment cruel.
37
[41] Ils voudront sortir du Feu, mais ils n’en sortiront point. A eux tourment permanent.
38
[42] Au voleur et à la voleuse, tranchez les mains (sic) en « récompense » de ce qu’ils se seront acquis et en châtiment d’Allah. Allah est puissant et sage.
39
[43] Quiconque reviendra toutefois [sur sa faute] et se réformera (’aṣlaḥa) après avoir été injuste, Allah reviendra [de Sa rigueur] contre lui. Allah est absoluteur et miséricordieux.
40
[44] Ne sais-tu point qu’Allah possède la royauté des cieux et de la terre ? Il tourmente qui Il veut et pardonne à qui Il veut. Allah, sur toute chose, est omnipotent.
[Contre les Hypocrites et les Juifs médinois. Rappel aux Juifs et aux Chrétiens d’avoir a arbitrer selon la thora et l’évangile. Complément constitué par la nouvelle Révélation.]
41
[45] O Apôtre !, parmi ceux disant, de leurs bouches : « Nous croyons ! », alors que leurs cœurs ne croient point, ou parmi ceux pratiquant le Judaïsme et qui sont tout oreilles pour le mensonge, que ne
Facsimile Image Placeholder
t’attriste pas [la vue de] ceux qui se ruent vers l’impiété, qui sont tout oreilles pour d’autres non venus à toi, [qui] détournent le Discours de ses sens, [qui] disent : « Si ceci vous a été donné, prenez-le ! S’il ne vous a pas été donné, prenez garde ! » Celui qu’Allah veut soumettre à une tentation, tu ne possèdes rien pour lui, à l’encontre d’Allah. Ce sont-là ceux dont Allah n’a point voulu purifier les cœurs. A eux opprobre en la [Vie] Immédiate. A eux, dans la [Vie] Dernière, tourment immense.
Note [édition originale] : Si ceci vous a été donné… prenez garde = Si le texte révélé tel que nous vous le disons, vous a été transmis, recevez-le ! Si, au contraire, ce qui vous est révélé diffère de ce que nous vous récitons, gardez-vous de le recevoir !
42
[46] Tout oreilles pour le mensonge et goinfres de la vénalité, si [ces gens] viennent à toi [, Prophète !,] arbitre entre eux ou détourne-toi d’eux ! Si tu te détournes d’eux, ils ne te nuiront en rien. Si tu arbitres, arbitre entre eux selon l’équité ! Allah aime ceux qui observent l’équité.
Note [édition originale] : Le vt. ferait allusion à un cas d’adultère entre un Juif et une Juive de Khaïbar pour lequel on aurait eu recours à l’arbitrage de Mahomet, qui aurait prescrit la lapidation des coupables — ’akhâlîna li-s-suḥti « goinfres de la vénalité ». Les commt. glosent as-suḥti par rašwa « don, pot-de-vin offert à un arbitre ». Plus tard, le terme désignera un « gain illicite ».
43
[47] Comment te prendraient-ils [toutefois] comme arbitre alors qu’ils ont la Thora où se trouve le jugement d’Allah ? Après [y avoir cherché la vérité (?)], ils se détournent cependant. Ces gens ne sont point des Croyants.
Note [édition originale] : Après [y avoir cherché la vérité (?)]. Text. : après cela. Le sens est très incertain.
44
[48] Nous avons fait descendre la Thora où se trouvent Direction et Lumière. Par elle, pour ceux qui pratiquaient le Judaïsme, arbitraient les Prophètes qui s’étaient soumis [au Seigneur] (’aslama), ainsi que les maîtres et les docteurs dans l’Écriture d’Allah dont la conservation leur avait été confiée et dont ils portaient témoignage. Ne redoutez donc pas ces gens, [mais] redoutez-Moi ! Ne troquez pas Mes aya à vil prix ! Ceux qui n’arbitrent point au moyen de ce qu’Allah a fait descendre, ceux-là sont les Impies.
Note [édition originale] : rabbâniyyûna « maîtres ». V. la note sur la sourate III, 73. ǁ ’aḥbâru « docteurs ». Le terme est emprunté à l’hébreu. ǁ bi-mâ « au moyen de ce que ». V. la note sur la sourate III, 73. ǁ Dont ils portaient témoignage. Text. : dont ils furent témoins à son encontre.
45
[49] Dans [la Thora], Nous avons prescrit [à ceux qui pratiquent le Judaïsme] : « Âme pour âme, œil pour œil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent ; les blessures tombent sous [le] talion. » Quiconque cependant fait aumône [du prix du sang]
Facsimile Image Placeholder
aura en cela un moyen d’effacer [ses péchés]. Ceux qui n’arbitrent point au moyen de ce qu’Allah a fait descendre, ceux-là sont les Injustes.
Note [édition originale] : [A ceux qui pratiquent le Judaïsme]. Text. : à eux. ǁ Âme pour âme etc. Le texte évoque Lévitique, XXV, 17 sqq.
46
[50] Nous leur (sic) avons donné comme successeur Jésus, fils de Marie, déclarant véridique ce qui, de la Thora, était antérieur à lui et lui avons donné l’Évangile contenant Direction et Lumière déclarant véridique ce qui, de la Thora, était antérieur à lui et [était] Direction et Admonition pour les Pieux.
47
[51] Que les Détenteurs de l’Évangile arbitrent au moyen de ce qu’Allah y a fait descendre ! Ceux qui n’arbitrent point au moyen de ce qu’Allah a fait descendre sont les Pervers.
48
[52] [Prophète !,] Nous avons fait descendre vers toi l’Écriture [chargée] de Vérité, déclarant véridique ce qui, de l’Écriture, est antérieur à elle et en proclamant l’authenticité (?). Arbitre donc entre [tous ces gens] au moyen de ce qu’Allah a fait descendre ! Ne suis point leurs doctrines pernicieuses [t’écartant] de la Vérité venue à toi ! A tous, Nous avons donné une règle (?) et une voie.
Note [édition originale] : muhayminan ‛alay-hi « en proclamant l’authenticité ». Sens accueilli par les commt., mais fort discutable. ǁ Entre [tous ces gens]. Text. : entre eux. Il paraît bien s’agir d’arbitrage entre Croyants et Non-Croyants, voire entre Non-Croyants uniquement. ǁ šir‛atan « une règle ». Text. : une voie à suivre. ǁ minhâjan « voie ». Le terme ne se trouve qu’ici et est un emprunt à la langue rabbinique.
48
[53] Si Allah avait voulu, Il aurait fait de vous une communauté unique. [Il ne l’a] toutefois [pas fait], afin de vous éprouver en ce qu’Il vous a donné. Devancez-vous donc mutuellement dans les bonnes actions ! Vers Allah sera votre retour, à tous, et Il vous avisera de ce sur quoi vous vous opposiez.
49
[54] Arbitre entre eux au moyen de ce qu’Allah a fait descendre ! Ne suis point leurs doctrines pernicieuses ! Garde-toi qu’ils te mettent en tentation [de te détourner] d’une partie de ce qu’Allah a fait descendre vers toi ! S’ils tournent le dos, sache qu’Allah veut seulement les frapper pour quelques-uns de leurs péchés ! En vérité, beaucoup d’Hommes sont certes pervers.
50
[55] Le jugement de la Gentilité (jâhiliyya), voilà ce qu’ils cherchent ! Qui donc pourtant est meilleur juge qu’Allah envers un peuple qui est convaincu ?
[Interdiction aux Croyants de pactiser avec les Juifs et les Chrétiens.]
51
[56] O vous qui croyez !, ne prenez point les Juifs et les Chrétiens comme affiliés (?) : ils sont affiliés (?) les uns avec les autres. Quiconque, parmi vous, les prendra comme affiliés (?) sera des leurs. Allah ne conduit point le peuple des Injustes.
Note [édition originale] : ’awliyâ’ « affiliés ». Il n’est évidemment plus possible de prendre ici le terme avec le sens de « patrons ». Le terme semble équivaloir à mawâlî.
52
[57] Tu vois ceux au cœur de qui est un mal se précipiter vers eux en disant : « Nous redoutons qu’un coup du sort ne nous frappe. » Peut-être Allah apportera-t-Il le Succès ou quelque ordre [émanant] de Lui, en sorte que [ces gens] se trouveront regretter ce qu’ils auront caché en leur âme
Note [édition originale] : al-Fatḥa « le Succès ». V. note sur sourate LVII, 10.
53
[58] et [en sorte que] ceux qui croient diront : « Sont-ce là ceux qui, par Allah, en leurs serments solennels, juraient qu’ils étaient certes avec vous ? Vaines sont leurs actions ! Ils se trouvent être perdants ! »
54
[59] O vous qui croyez !, quiconque parmi vous rejette sa religion… Allah amènera un peuple qu’Il aimera et qui L’aimera, humble à l’égard des Croyants, altier à l’égard des Infidèles, qui mènera combat dans le Chemin d’Allah et n’aura à craindre le blâme de personne. Voilà la faveur d’Allah. Il l’accorde à qui Il veut. Allah est large et omniscient.
Note [édition originale] : Quiconque… rejette sa religion. Phrase en suspens.
55
[60] Votre patron [et vos alliés] sont seulement Allah, Son Apôtre et ceux qui accomplissent la Prière, [qui] donnent l’Aumône (zakât) et [qui] s’inclinent.
56
[61] Quiconque prend pour patron [et alliés] Allah, Son Apôtre et ceux qui croient…, car la Faction d’Allah forme les Vainqueurs.
57
[62] O vous qui croyez !, ne prenez point comme affiliés (?) ceux qui ont pris votre Religion en raillerie et comme jeu, parmi ceux à qui l’Écriture a été donnée antérieurement et [parmi] les Infidèles ! Soyez pieux, envers Allah, si vous êtes croyants !
58
[63] Quand vous appelez à la Prière, ils prennent celle-ci en raillerie et comme jeu. Ils sont en effet un peuple qui ne raisonne point.
[Contre les Juifs médinois et les Chrétiens.]
59
[64] Dis : « O Détenteurs de l’Écriture !, que condamnez-vous en nous sinon que nous croyons en Allah, à ce qu’Il a fait descendre vers nous, à ce qu’Il a fait descendre auparavant ? La plupart d’entre vous sont pervers. »
60
[65] Dis : « Vous donnerai-je avis de ceux dont la « récompense » sera pire que cela, auprès d’Allah ? Ceux qu’Allah a maudits, contre qui Il s’est courroucé, dont Il a fait des singes et des porcs, [qui] ont adoré les Taghout, ceux-là ont la pire place et sont les plus égarés hors du Chemin Uni. »
61
[66] Quand ils viennent à vous, ils disent : « Nous croyons. » [Mais] ils entrent avec l’impiété et ils ressortent avec elle. Allah sait très bien ce qu’ils se trouvent céler.
62
[67] Tu vois beaucoup d’entre eux se précipiter dans le péché, dans l’abus de droit, dans la vénalité. Combien détestable est certes ce qu’ils se trouvent faire !
Note [édition originale] : ’akli-himi s-suḥta « dans la vénalité ». Text. : dans leur action de manger [le produit de] la vénalité. Sur le terme, v. ci-dessus vt. 46.
63
[68] Pourquoi leurs maîtres et leurs docteurs ne les empêchent-ils point de dire (sic) le péché et de se nourrir grâce à la vénalité ? Combien détestable est certes ce qu’ils se trouvent accomplir !
64
[69] Les Juifs ont dit : « La main d’Allah est fermée. » [Non !] ce sont leurs mains qui sont fermées et ils ont été maudits à cause de ce qu’ils ont dit. Les mains [d’Allah], tout au contraire, sont ouvertes : Il accorde subsistance comme Il veut. Ce qu’on a fait descendre de ton Seigneur accroît pour beaucoup d’entre eux [leur] rébellion et [leur] impiété. Nous avons excité entre eux l’hostilité et la haine jusqu’au Jour de la Résurrection. Chaque fois que fut allumé un feu pour la guerre, Nous l’éteignîmes. Ils s’évertuent à semer le scandale sur la terre alors qu’Allah n’aime pas les Semeurs de scandale.
Note [édition originale] : Ce qu’on a fait descendre… impiété. Même phrase, mieux en place, dans vt. 72.
65
[70] Si les Détenteurs de l’Écriture avaient cru et avaient été pieux, Nous aurions effacé pour eux leurs mauvaises actions et les aurions fait entrer dans les Jardins du Délice, [au Jugement Dernier].
66

Facsimile Image Placeholder
[70] S’ils avaient traduit en actes la Thora, l’Évangile et ce qu’on a fait descendre vers eux, de leur Seigneur, ils auraient mangé ce qui est au-dessus d’eux et sous leurs pieds. Parmi eux est une communauté allant sans dévier. [Mais pour] beaucoup d’entre eux, combien mauvais est ce qu’ils font !
Note [édition originale] : S’ils avaient traduit en actes. Text. : s’ils avaient accompli la Thora. ǁ muqtaṣidatun « allant sans dévier ». Autre sens possible : éloignée des extrêmes, modérée. Quelle est la secte judéo-chrétienne ou chrétienne visée ici ?
67
[71] O Apôtre !, fais parvenir ce qu’on a fait descendre vers toi, de ton Seigneur ! Si tu ne [le] fais point, tu n’auras pas fait parvenir Son message (sic) et Allah te mettra hors d’atteinte des Hommes (sic). Allah ne saurait conduire le peuple des Impies.
Note [édition originale] : Tu n’auras pas fait parvenir etc. En son état actuel, le texte embarrasse fort les commt.
68
[72] Dis : « O Détenteurs de l’Écriture !, vous ne serez pas dans le vrai avant d’avoir traduit [en actes] la Thora, l’Évangile et ce qu’on a fait descendre vers vous, de votre Seigneur. » [Mais] ce qu’on a fait descendre de ton Seigneur accroît pour beaucoup d’entre eux [leur] rébellion et [leur] impiété. Ne te désole point sur le peuple des Infidèles !
69
[73] Ceux qui croient (= les Musulmans), ceux qui pratiquent le Judaïsme, les Sabéens et les Chrétiens — ceux qui croient en Allah et au Dernier jour et qui accomplissent œuvre pie —, nulle crainte sur eux et ils ne seront point attristés.
Note [édition originale] : Ce vt. est une reprise de la sourate II, 59, où il a sa place. Placé ici, il forme contradiction avec le vt. 70.
70
[74] Nous avons certes conclu alliance avec les Fils d’Israël et leur avons envoyé des Apôtres. Chaque fois qu’un Apôtre leur a apporté ce que leurs âmes ne désiraient point, ils ont traité d’imposteur une fraction et ont tué [l’autre] fraction
71
[75] Ils ont cru qu’il n’y aurait pas de tentation [d’abjurer]. Ils ont été aveugles et sourds, mais Allah est revenu de Sa rigueur [contre eux]. Ensuite beaucoup, parmi eux, furent [à nouveau] aveugles et sourds. Allah est clairvoyant sur ce qu’ils font.
[Contre les Chrétiens.]
72
[76] Ceux qui sont impies ont certes dit : « Allah est le Messie, fils de Marie. » Or le Messie a dit : « O Fils d’Israël !, adorez Allah, mon Seigneur et le vôtre ! A quiconque donne des Associés à Allah,
Facsimile Image Placeholder
Allah interdit le Jardin. Celui-là aura le Feu comme refuge. Aux Injustes, point d’auxiliaires. »
73
[77] Impies ont été ceux qui ont dit : « Allah est le troisième d’une triade. » Il n’est de divinité qu’une Divinité unique. S’ils ne cessent point leur dit, ceux qui parmi eux sont impies seront touchés par un tourment cruel.
Note [édition originale] : Si l’on rapproche le présent vt. du vt. 116, on constate que la Trinité dont l’existence est ici niée se compose de Dieu, de Jésus et de Marie, laquelle se trouve substituée à l’Esprit Saint. La condamnation portée par le Coran vise donc une secte dont la doctrine est prise pour celle de toute la Chrétienté. Sayous a émis l’hypothèse qu’il s’agit d’une secte trithéiste ayant peut-être repris, sous une forme plus ou moins déformée, certaines idées de Jean Philopon (début du vi e s. J.-C.). Mais peut-être faut-il songer plus simplement à la place éminente occupée par Marie, dès le haut Moyen Age, dans la dévotion des Chrétiens d’Orient.
74
[78] Eh quoi ! ne reviendront-ils point à Allah et ne Lui demanderont-ils pas pardon, alors qu’Allah est absoluteur et miséricordieux ?
75
[79] Le Messie, fils de Marie, n’est qu’un Apôtre avant lequel les Apôtres [antérieurs] ont passé. Sa mère était une sainte (ṣiddîqa). Ils prenaient de la nourriture. Considère comment Nous expliquons les aya [aux Chrétiens], et considère comment ensuite ils s’[en] détournent !
76
[80] Dis : « Adorerez-vous, en dehors d’Allah, ce qui ne détient pour vous ni dommage ni profit, alors qu’Allah est l’Audient, l’Omniscient ? »
77
[81] Dis : « O Détenteurs de l’Écriture !, ne soyez point extravagants en votre religion, [professant] une autre [doctrine] que la Vérité ! Ne suivez point les opinions pernicieuses de gens qui, antérieurement, ont été égarés, [qui] en ont égaré beaucoup et [qui] se sont égarés loin du Chemin Uni ! »
[Contre les Juifs. Éloge des Chrétiens.]
78
[82] Ceux des Fils d’Israël qui ont été impies ont été maudits par la bouche de David et de Jésus, fils de Marie, en prix d’avoir désobéi et d’avoir été transgresseurs.
79
[82] Ils ne cessaient point d’accomplir [le] Blâmable. Combien détestable était certes ce qu’ils faisaient !
80
[83] Tu vois beaucoup d’entre eux prendre pour affiliés ceux qui sont infidèles. Ce qu’ils accomplissent est si détestable qu’Allah se courrouce contre eux. Dans le Tourment ils resteront immortels.
81

Facsimile Image Placeholder
[84] S’ils croyaient en Allah et au Prophète et à ce qu’on a fait descendre vers celui-ci, ils ne prendraient pas [ces Infidèles] comme affiliés (?). Mais beaucoup parmi eux sont des pervers.
82
[85] Tu trouveras certes que les gens les plus hostiles à ceux qui croient sont les Juifs et les Associateurs et tu trouveras que les gens les plus proches de ceux qui croient, par l’amitié, sont ceux qui disent : « Nous sommes chrétiens. » C’est que, parmi ceux-ci, se trouvent des prêtres et des moines et que ces gens ne s’enflent point d’orgueil.
83
[86] Quand ils entendent ce qu’on a fait descendre vers l’Apôtre, tu les vois répandre des larmes, de leurs yeux, à cause de ce qu’ils savent de vérité. [Tu les entends] s’écrier : « Seigneur !, nous croyons ! Inscris-nous donc avec les Témoins !
84
[87] Pourquoi ne croirions-nous point en Allah et à la Vérité venue à nous, alors que nous convoitons que notre Seigneur nous fasse entrer [au Paradis], avec le peuple des Saints ? »
85
[88] En prix de ce qu’ils auront dit, qu’Allah les récompense (’aṯâba) par [le don de] Jardins sous lesquels couleront les ruisseaux, où, immortels, ils resteront. Voilà la récompense des Bienfaisants.
86
[89] Ceux [au contraire] qui auront été infidèles et auront traité Nos signes de mensonges, ceux-là seront les Hôtes de la Fournaise.
[Des interdictions alimentaires et autres.]
87
[89] O vous qui croyez !, ne déclarez pas illicites les excellentes [nourritures] qu’Allah a déclarées licites pour vous, et ne soyez point transgresseurs ! Allah n’aime pas les Transgresseurs.
88
[90] Mangez de ce qu’Allah vous a attribué comme licite et excellent ! Soyez pieux envers Allah en qui vous êtes croyants !
89
[91] Allah ne vous reprendra pas pour [votre] jactance en vos serments, mais Il vous reprendra de ce que vous aurez conclu par des serments [non tenus]. Le rachat de ce parjure sera [ou] de nourrir dix pauvres [d’une nourriture prise] parmi la nourriture moyenne
Facsimile Image Placeholder
dont vous nourrissez les vôtres —, [ou] de vêtir dix pauvres —, ou d’affranchir un esclave. Pour quiconque ne trouvera pas [moyen de se racheter ainsi], un jeûne de trois jours. Voilà le rachat de vos serments quand vous y manquez. Tenez donc vos serments ! Allah expose ainsi Ses aya, [espérant que] peut-être vous serez reconnaissants.
Note [édition originale] : Le rachat de ce parjure. Text. : son rachat. ǁ iḏ’aḫlaftum « quand vous y manquez ». Le texte porte iḏâ ḥalaftum « quand vous jurez ». Cela conduit les commt. à gloser : Quand vous jurez et vous vous parjurez. La correction proposée ne se fonde, il faut le dire. sur aucune variante.
90
[92] O vous qui croyez !, les boissons fermentées (ḫamr), le [jeu de] maysir, les pierres dressées et les flèches [divinatoires] sont seulement une souillure [procédant] de l’œuvre du Démon. Évitez-la ! Peut-être serez-vous bienheureux.
91
[93] Le Démon, dans les boissons fermentées et le [jeu de] maysir, veut seulement susciter entre vous l’hostilité et la haine et vous écarter de l’invocation d’Allah et de la Prière. Cesserez-vous [de vous y adonner] ?
Note [édition originale] : De l’invocation d’Allah. Autre sens : De l’Édification d’Allah.
92
[93] Obéissez à Allah et obéissez à l’Apôtre ! Prenez garde ! car si vous vous détournez, [vous serez châtiés]. Sachez que ce qui incombe [seulement] à Notre Apôtre est la Communication explicite !
93
[94] Il n’est pas de grief à faire à ceux qui croient et [qui] accomplissent des œuvres pies pour ce qui touche ce qu’ils mangent, quand ils sont pieux, croient et accomplissent des œuvres pies, [quand] encore ils sont pieux et croient, [quand] encore ils sont pieux et sont bienfaisants. Allah aime les Bienfaisants.
94
[95] O vous qui croyez !, Allah vous éprouve certes à propos de quelque gibier pris par vos mains ou vos lances. Allah [fait cela] pour savoir qui Le craint du fait de l’Inconnaissable. Quiconque, après cette interdiction, sera transgresseur, aura un tourment cruel.
Note [édition originale] : Ce vt. vient confirmer l’interdiction pré-islamique de chasser sur le territoire sacré de la Mekke, lors du Pèlerinage. — Du fait de l’Inconnaissable. Autre sens : en secret. ǁ Après cette interdiction. Text. : après cela.
95
[96] O vous qui croyez !, ne tuez pas de gibier alors que vous êtes sacralisés ! Quiconque parmi vous en tuera intentionnellement [devra ou bien] une compensation égale à la bête de troupeau qu’il tue en offrande consacrée à la Kaaba — deux hommes intègres parmi vous [en] jugeront —, ou bien son rachat sera la nourriture d’un pauvre, ou bien [, à défaut,] un jeûne équivalent à cela. [Tout cela
Facsimile Image Placeholder
est fait
] pour que [le pécheur] goûte le châtiment de son geste. Allah a effacé [toutefois] ce qui appartient au passé. De quiconque récidivera, Allah tirera cependant vengeance. Allah est puissant et porteur de vengeance.
Note [édition originale] : La bête de troupeau… Kaaba. L’ambiguïté du texte a été conservée.
96
[97] Licites ont été déclarés pour vous le gibier (sic) de la mer et la nourriture qui s’y trouve : jouissance pour vous et pour les voyageurs. Illicite a été déclaré pour vous le gibier de la terre ferme, aussi longtemps que vous êtes sacralisés. Soyez pieux envers Allah vers qui vous serez rassemblés !
Note [édition originale] : La nourriture qui s’y trouve. Text. : et sa nourriture.
[De quelques sacralisations. Abolition de certaines pratiques païennes.]
97
[98] Allah a institué la Kaaba, Temple Sacré se dressant (?) pour les Hommes, le Mois Sacré, les victimes offertes en offrande, les guirlandes [attachées à ces victimes, tout] cela pour que vous sachiez qu’Allah sait ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre. Allah, de toute chose, est omniscient.
Note [édition originale] : qiyâman « se dressant ». Le terme est un nom verbal impossible à rendre en français et de sens très incertain. ǁ Le Mois Sacré = le mois du Pèlerinage dit Ḏû-l-Ḥijja.
98
[99] Sachez qu’Allah est terrible en [Son] châtiment et qu’Allah est absoluteur et miséricordieux.
99
A l’Apôtre n’incombe que la Communication. Allah sait ce que vous divulguez et ce que vous célez.
100
Dis : « Le mauvais et l’excellent ne sont point égaux, bien que te plaise beaucoup de [ce qui est] mauvais. Soyez donc pieux envers Allah, ô vous doués d’esprit ! Peut-être serez-vous bienheureux. »
101
O vous qui croyez !, n’interrogez pas sur des choses qui, si elles vous sont divulguées, vous feront mal. Si [toutefois] vous interrogez à leur propos, quand la Prédication descendra elles vous seront divulguées [et] Allah effacera [votre faute] à leur propos. Allah est absoluteur et miséricordieux.
102
[101] Un peuple, avant vous, avait réclamé [ces choses, mais] ensuite il devint infidèle à cause d’elles.
103

Facsimile Image Placeholder
[102] Allah n’a institué ni baḥîra, ni sâ’iba, ni waṣîla, ni ḥâmi. Mais ceux qui sont infidèles forgent le mensonge contre Allah et la plupart d’entre eux ne raisonnent pas.
Note [édition originale] : Le vt. fait allusion à certaines pratiques propres à l’Arabie païenne. Il s’agissait de bêtes de troupeaux, plus particulièrement de chamelles qui, après avoir donné un certain nombre de produits, étaient marquées d’un tabou qui faisait qu’on les laissait aller en liberté et qu’on s’abstenait de consommer leur lait, d’immoler leurs petits ou de les monter. Les termes baḥîra et sâ’iba s’appliquaient uniquement à des chamelles ; le nom waṣîla désignait au contraire une brebis, tandis que le mot ḥâmi était donné à un étalon.
104
[103] Quand il leur est dit : « Venez à ce qu’Allah a fait descendre et à l’Apôtre ! », ils répondent : « Suffisant pour nous est ce que nous avons trouvé suivi par nos pères. » Et si leurs pères n’ont eu nulle science et [s’]ils n’ont pas été dans la bonne direction ?
105
[104] O vous qui croyez !, [n’]ayez cure [que] de vous-mêmes ! Celui qui est égaré ne saurait vous nuire quand vous êtes dans la bonne direction. Vers Allah sera votre retour, à tous, et Il vous avisera de ce que vous faisiez [sur terre].
Note [édition originale] : [N’]ayez cure [que] de vous-mêmes. Text. : sur vous (= à votre charge) vos âmes !
[Dispositions relatives au témoignage a l’encontre du testateur moribond.]
106
[105] O vous qui croyez !, [que soit pris] témoignage, entre vous, quand la mort se présente à l’un de vous, au moment de tester. [Que témoignent] deux [hommes] pleins d’intégrité, [choisis] parmi vous, ou deux autres en dehors de vous, si vous parcourez le monde et que la calamité de la mort vous atteint. Vous retiendrez [ces deux témoins] après la Prière et ils jureront, par Allah, si vous avez des suspicions, [disant] : « Nous ne ferons pas argent de ceci, même s’il s’agit d’un proche ! Nous ne cèlerons pas le témoignage [requis au nom] d’Allah. En vérité, [si nous le faisions,] nous serions certes parmi les Pécheurs ! »
Note [édition originale] : Nous ne ferons pas argent de ceci. Text. : nous ne vendrons pas (ou : nous ne troquerons pas) ceci à prix.
107
[106] Si l’on découvre [toutefois] que [ces deux témoins] encourent [l’accusation de] péché, deux autres se substitueront à eux, [choisis] parmi ceux qui ont le plus de droit (?) à l’égard [des héritiers] (?), — les deux plus proches (?). Ils jureront par Allah
Facsimile Image Placeholder
[, disant] : « Certes notre témoignage est plus valable que le témoignage de ces deux [pécheurs], et nous ne sommes pas transgresseurs. En vérité, [si nous le sommes,] alors nous sommes certes parmi les Injustes ! »
108
[107] Cela constitue [le moyen] le plus aisé [pour] que [les gens] produisent le témoignage en sa forme [réelle], ou bien pour qu’ils craignent de voir récuser leurs serments après [avoir violé] leurs serments. Soyez pieux envers Allah et écoutez ! Allah ne dirige pas le peuple des Pervers.
109
[108] Au jour où Allah réunira les Apôtres et qu’Il [leur] demandera : « Que vous a-t-il été répondu ? », ils diront : « Nulle science à nous, [mais] Toi Tu as toute connaissance des Inconnaissables. »
Note [édition originale] : Ce vt. détonne à cette place. Cf. ci-dessous vt. 116.
[Jésus, simple Prophète. Ses miracles.]
110
[109] [Rappelez-vous] quand Allah dit : « O Jésus, fils de Marie !, rappelle-toi Mon bienfait envers toi et envers ta mère, quand Je t’assistai de l’Esprit Saint, [te disant] : « Tu parleras aux Hommes dans ton berceau, comme un vieillard. »
Note [édition originale] : ’iḏ qâla llâhu « [rappelez-vous] quand Allah dit ». Cette restitution du verbe est admise par les commt., mais seulement en seconde ligne, car ils préfèrent raccrocher le présent vt. au précédent, ce qui est irrecevable. ǁ Dans ton berceau. Cf. sourate III, 41 sqq. qui contient aussi les traits suiv.
110
[Rappelle-toi] quand Je t’enseignai l’Écriture, la Sagesse, la Thora et l’Évangile, quand tu pus créer d’argile une manière d’oiseaux, avec Ma permission, [quand] tu pus y insuffler [la vie] en sorte que ce furent des oiseaux [vivants], avec Ma permission, [quand] tu pus guérir le muet et le lépreux, avec Ma permission, quand tu pus faire sortir les morts [, de leur sépulcre], avec Ma permission, quand J’écartai de toi les Fils d’Israël alors que tu vins à eux avec les Preuves et que ceux qui, parmi eux, étaient incrédules s’écrièrent : « Ceci n’est que magie évidente ! »
111
[Rappelez-vous] quand Nous révélâmes aux [Douze] Apôtres : « Croyez en Moi et en Mon Apôtre ! » Ils répondirent : « Nous croyons. Atteste que nous sommes des Soumis [au Seigneur] (muslim) ! »
112

Facsimile Image Placeholder
[Rappelez-vous] quand les [Douze] Apôtres dirent : « O Jésus, fils de Marie !, ton Seigneur peut-il, du ciel, faire descendre sur nous une table servie ? » — « Soyez pieux envers Allah, si vous êtes croyants ! » répondit [Jésus].
Note [édition originale] : Une table servie. Gerock, suivi par Rudolph, a pensé qu’il s’agissait soit d’une réminiscence de la Cène, soit de la vision de Pierre, rapportée dans les Actes des Apôtres, X, 9. Comme toutefois la mort de Jésus n’est point admise par le Coran (v. sourate IV, 156), on peut penser que ce miracle doit se situer à un moment quelconque de la carrière de Jésus et non forcément la veille de sa mort. Dans les données traditionnelles recueillies par Tab., on trouve un écho de la multiplication des poissons et des pains, en réminiscence d’Évangile de Matthieu, XIV, 17 sqq., et XV, 32 sqq.
113
« Nous voulons manger de [ce que porte cette table] et que nos cœurs se tranquillisent. [Nous voulons] savoir que tu nous as dit vrai et nous trouver témoigner à ce propos. »
114
— « Mon Dieu ! mon Seigneur ! » dit Jésus, fils de Marie, « fais, du ciel, descendre sur nous une table qui sera pour nous une fête pour le premier et le dernier de nous et sera un signe [émanant] de Toi ! Donne-nous attribution, Toi qui es le meilleur des Attributeurs ! »
115
Allah dit [alors] : « Je vais la faire descendre sur vous. Quiconque ensuite sera impie, parmi vous, recevra de Moi un tourment [tel] que Je n’infligerai à nul au monde (‛âlamîn) tourment semblable. »
116
[Rappelez-vous] quand Allah demanda : « O Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux Hommes : « Prenez-nous, moi et ma mère, comme divinités en dessous d’Allah ! » [Jésus] répondit : « Gloire à Toi ! Il n’est point de moi de dire ce qui n’est pas pour moi une vérité ! Si j’ai dit cela, Tu le sais, [car] Tu sais ce qui est en mon âme, alors que je ne sais point ce qui est en Ton âme, ô Toi qui as toute connaissance des Inconnaissables !
Note [édition originale] : Prenez-nous, moi et ma mère comme divinités. V. ci-dessus vt. 77 et la note. ǁ dûna llâki « en dessous d’Allah » = à côté d’Allah. Celui-ci est en effet l’élément principal de la triade.
117
Je ne leur ai dit que ce que Tu m’as ordonné, à savoir : « Adorez Allah, mon Seigneur et le vôtre ! » J’ai été témoin à leur encontre, tant que je suis demeuré parmi eux. Quand Tu m’as eu rappelé (tawaffā) à Toi, c’est Toi qui as été le Surveillant, à leur endroit, car, de toute chose, Tu es témoin.
118
Si Tu les tourmentes, [Tu le peux], car ils sont Tes serviteurs.
Facsimile Image Placeholder
Si [au contraire] Tu leur pardonnes, [Tu le peux] car Tu es le Puissant, le Sage. »
119
Allah dit : « Voici le jour où leur croyance (ṣidq) sera profitable aux Véridiques. Ils auront des Jardins sous lesquels couleront les ruisseaux, où ils resteront, immortels, en éternité. Allah les a agréés et ils ont agréé Allah. C’est là le Succès Immense. »
120
A Allah la royauté des cieux et de la terre et de ce qui s’y trouve. Sur toute chose, Il est omnipotent.
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE LA TABLE,
contenant cent vingt versets, escrit à la Medine.
AU nom de Dieu Clement & Misericordieux.
1
O vous qui croyez en Dieu satisfaites à ce que vous promettez, il vous est permis de manger des animaux qui sont mondes, excepté de ce qui vous
Facsimile Image Placeholder
sera declaré cy-apres. La chasse vous est deffenduë pendant le temps que vous ferez le pelerinage de la Meque, Dieu ordonne ce qu’il veut.
2
O vous qui croyez ne dites pas qu’il est permis de faire ce que Dieu a prohibé, faites ce qui vous est ordonné pendant le mois du pelerinage, ne donnez point d’empeschement à ceux qui portent des presens à la Meque, ny à ceux qui prennent des coliers
Note [édition originale] : Les anciens Arabes mettoient à leur col des feuïlles & des branches d’arbres par devotion, en façon de coliers, comme font les païsanns des herbes de S. Jean en plusieurs lieux de France. Voy kitab el tenoir.
, & n’empeschez pas les pelerins d’y aller demander la grace de Dieu & sa misericorde. Il vous est permis de chasser lors que vous aurez finy vostre pelerinage, prenez garde que quelques personnes ne vous fassent pecher, & ne vous empeschent d’aller à la Meque pour vous obliger à les mal-traiter, mettez vostre appuy en la justice & en la crainte de Dieu, & non pas au peché & en la haïne de vostre prochain, craignez Dieu il est grief en ses chastimens.
3
Il vous est deffendu de manger de la
charogne
Correction de : charongne
, du sang, de la chair de pourceau, & de tout ce qui n’est pas tué en proferant le nom de Dieu, il vous est deffendu de manger des animaux estouffez, estranglez, assommez, precipitez, qui se sont tuez heurtant l’un contre l’autre, & ceux que les animaux auront tuez, si vous ne les trouvez avoir encore vie pour les saigner en proferant le nom de Dieu. Vous ne mangerez pas des animaux sacrifiez aux Idoles : Ne consultez pas les Devins ny le sort, c’est un grand peché ; le jour viendra que ceux qui ont abandonné vostre loy seront desesperez
Note [édition originale] : Voy Gelaldin.
, n’ayez pas peur d’eux, & me
Facsimile Image Placeholder
craignez
, le jour viendra que j’accompliray vostre loy, & que ma grace sera abondamment sur vous, la loy de salut est la loy que je vous veux donner. Si quelqu’un est en necessité & mange de ce qui vous est deffendu sans volonté de pecher, Dieu luy sera clement & misericordieux.
4
Ils te demanderont ce qui leur est permis de manger, dis leur, il est permis de manger de toutes sortes d’animaux qui ne sont pas immondes, & de tout ce qui vous a esté enseigné de la part de Dieu touchant les animaux qui ont esté blessez des lyons & des chiens, mangez des animaux qu’ils vous auront pris, & vous souvenez de Dieu en les saignant, craignez Dieu, il est exact à faire compte ;
5
Aujourd’huy il vous est permis de manger de ce qui n’est pas immonde, & des viandes de ceux qui sçavent la loy escrite
Note [édition originale] : Les Juifs & les Chrestiens.
, leur viande vous est permise, & la vostre leur est permise. Il vous est permis d’espouser les filles & les femmes de libre condition qui sont de vostre Religion, & les filles & les femmes de libre condition de ceux qui sçavent la loy escrite en leur donnant leur dot avec civilité, ne commettez point de concubinage ny point d’adultere avec elles, ny secretement, ny publiquement, les bonnes œuvres que sera celuy qui reniera vostre loy seront inutiles, il sera au jour du Jugement au nombre des gens perdus.
6
O vous qui croyez en Dieu, lors que vous voudrez faire vos oraisons, lavez vostre visage, vos deux mains jusques au coude, & passez la main sur vostre teste
Facsimile Image Placeholder
& sur vos pieds jusques aux talons ; Si vous estes pollus, purifiez-vous, si vous estes malade ou en voyage, ou que vous veniez de descharger vostre ventre, ou que vous ayez cognu vos femmes, & que vous ne trouviez point d’eau pour vous laver, mettez la main furie fable, passez-là sur vostre visage, & vous en essuyez les deux mains. Dieu ne vous ordonne rien de fascheux, mais il veut que vous soyez nets, & veut accomplir sa grace sur vous, peut estre que vous l’en remercierez.
7
O vous qui croyez en Dieu, souvenez-vous de sa grace & de la promesse qu’il vous a faite lors que vous avez dit, nous avons oüy & obey, craignez le il sçait tout ce qui est en vos cœurs.
8
O vous qui croyez en Dieu, obeïssez à ses commandemens & soyez veritables en vos tesmoignages, prenez garde que quelque personne ne vous fasse offenser Dieu en vous détournant de ce qui est juste, rendez justice à tout le monde, sa crainte vous y convie, ayez-là devant les yeux, il sçait tout ce que vous faites,
9
il a promis sa grace, & de grandes recompenses aux vray-croyans qui feront de bonnes œuvres en ce monde,
10
&
a
Correction de : à
preparé l’Enfer pour chastier les infidelles.
11
O vous qui croyez en Dieu, souvenez-vous de la grace qu’il vous a faite lors que quelques personnes vouloient estendre les mains sur vous
Note [édition originale] : C’est Coreis, ennemy de Mahomet.
, & comme il vous a delivré de leur malice, craignez-le, tous les vray-croyans se doivent resigner en sa volonté.
12
Dieu a receu la promesse des enfans d’Israël d’observer ses
Facsimile Image Placeholder
commandemens
, il a estably douze chefs entr’eux, & leur a dit. Je seray avec vous lors que vous ferez vos oraisons, lors que vous payerez les decimes, que vous croirez aux Prophetes, que vous les deffendrez, & que vous me presterez quelque aumosne, je couvriray vos pechez, & vous feray entrer dans le Paradis où coulent plusieurs fleuves ; & celuy d’entre vous qui sera infidelle, sera entierement dévoyé du droit chemin.
13
Lorsqu’ils ont contrevenu a ce qu’ils avoient promis nous leur avons donné nostre malediction & avons endurcy leur cœur, ils ont alteré les paroles de l’escriture, & ont abjuré ce qu’ils avoient approuvé. Tu ne cognoistras pas ceux qui seront traistres, excepté fort peu d’entr’eux, pardonne leur, & t’éloigne d’eux, Dieu ayme ceux qui font bien.
14
Nous avons aussi receu les promesses de ceux qui se disent Chrestiens, mais ils ont oublié ce qu’ils avoient promis, mais ils ont alteré ce qui leur a esté enseigné, & avons jetté entr’eux l’inimitié & la hayne jusques au jour du Jugement. Ce jour Dieu leur fera cognoistre tout ce qu’ils auront fait pour les chastier.
15
O vous qui sçavez la loy escrite, nostre Prophete
Note [édition originale] : C’est Mahomet.
est venu pour mettre en evidence plusieurs choses de l’escriture que vous celez, il laisse encore dans le silence plusieurs choses qu’il n’est pas temps de manifester. Dieu vous a envoyé un livre plein de lumiere
16
pour conduire au chemin de salut ceux qui l’ayment, pour les sortir des tenebres, & par sa grace speciale les conduire au chemin de salut.
Facsimile Image Placeholder
17
Certainement celuy qui dit que le Messie Fils de Marie est Dieu, est un impie ; dis-luy, qui peut empescher Dieu d’exterminer le Messie & sa Mere & tout ce qui est en la Terre quand bon luy semblera ? Dieu est Roy du Ciel & de la Terre, il crée entr’eux ce que bon luy semble, il est tout-Puissant.
18
Les Juifs & les Chrestiens ont dit, nous sommes enfans de Dieu & ses bien-aymez ; Dis leur, Dieu ne vous chastiera-t’il pas de vos pechez ? Certainement vous estes hommes, celuy qui vous a creés pardonne & chastie qui bon luy semble, il est Roy de tout ce qui est au Ciel & en la Terre, & de tout ce qui est entr’eux, il est le refuge des gens de bien.
19
O vous qui avez la cognoissance de la loy escrite. Le Prophete Apostre de Dieu est venu pour vous instruire en un temps qu’il n’y avoit point d’autre Prophete en terre que luy, direz-vous que personne ne vous a presché les tourmens de l’Enfer. Certainement on vous presche aujourd’huy la parole de Dieu, les tourmens de l’Enfer, & la toute-Puissance de sa divine Majesté.
20
Souviens-toy de ce que Moise a dit à son peuple. O peuple pensez à la grace que Dieu vous a faite, il a esleu d’entre vous les Prophetes & les Rois, il vous a donné ce qu’il n’a donné à personne du monde ;
21
entrez en la Terre Sainte comme Dieu l’a commandé, ne tournez pas le dos à vos ennemis, autrement vous serez au nombre des gens perdus ;
22
ils ont respondu, ô Moise, il y a des Geans & des Tyrans en la Terre Sainte, nous n’y entrerons pas qu’ils
Facsimile Image Placeholder
n’en soient sortis, s’ils en sortent, nous y entrerons ;
23
Alors deux hommes de ceux qui estoient en la grace de Dieu leur dirent, entrez à la porte & combattez contr’eux, vous ferez victorieux, confiez vous en Dieu si vous croyez en sa loy ;
24
ils ont dit, ô Moïse, nous n’y entrerons pas tant & si longuement que ces tyrans y habiteront, va les combattre avec ton Seigneur, nous attendrons icy ;
25
Alors Moïse a dit, Seigneur je ne dispose que de ma personne & de celle de mon frere, separe-nous de ce meschant peuple,
26
le Seigneur luy a dit, l’entrée de la Terre saincte est deffenduë à ce peuple, ils chemineront quarante ans sur la Terre dans la confusion avec estonnement, ne t’afflige pas des déportemens des meschans,
27
enseigne leur l’histoire des enfans d’Adam, qu’ils ont fait leurs sacrifices, que le sacrifice de l’un a esté agreé, & que celuy de l’autre ne l’a pas esté, il a par envie menacé son frere de le tuer, son frere luy a dit, Dieu reçoit les sacrifices & les holocaustes de ceux qui ont sa crainte devant les yeux,
28
certainement si tu estends ta main pour me tuer, je n’estendray pas la mienne pour te mal faire, j’ay peur du Seigneur de l’Univers,
29
si tu te charge du meurtre de ma personne avec tes pechez passez, tu iras en Enfer où seront chastiez les injustes :
30
Le meurtre de son frere luy a semblé facile & avantageux, il l’a tué, & est au nombre des gens perdus ;
31
Dieu a envoyé un Corbeau qui a fait une fosse en terre, & luy a monstré la façon d’ensevelir le corps
Facsimile Image Placeholder
de son frere ; Alors il dit, plût à Dieu que j’eusse esté foible & impuissant, que ne suis-je semblable à ce Corbeau ? il faut ensevelir le corps de mon frere, & a esté repentant de sa faute ;
32
à cause de ce meurtre nous avons ordonné aux enfans d’Israël, que celuy qui tuëra une personne innocente, sera puny comme s’il avoit tué tout le monde, & celuy qui luy donnera la vie sera recompense comme s’il avoit donné la vie à tout le monde. Mes Prophetes sont venus aux enfans d’Israël, ils leur ont enseigné mes commandemens, & fait voir des miracles, neantmoins plusieurs d’entr’eux ont esté desobeïssans,
33
la punition de ceux qui contrarient à la volonté de Dieu, à celle de son Prophete, & qui font leurs efforts pour salir la terre, est, d’estre tuez, pendus, d’avoir le pied droict, & la main gauche, ou la main droite, & le pied gauche coupez, & d’estre exterminez de dessus la terre, ils auront en ce monde la honte sur le front, & ressentiront en l’autre de grands tourmens,
34
excepté ceux qui se seront convertis avant leur mort, & qui auront cognu que Dieu est clement & misericordieux.
35
O vous qui croyez, craignez Dieu, combattez pour sa loy, vous serez peut-estre bien-heureux.
36
Tous les tresors du monde ne pourront pas racheter les infidelles au jour du Jugement, ils ressentiront de tres-grandes peines,
37
ils souhaitteront de sortir du feu d’Enfer, mais ils y demeureront eternellement.
38
Coupez les mains à ceux & à celles qui desroberont, ils attirent sur eux
Facsimile Image Placeholder
la colere du monde, & la punition que Dieu
a
Correction de : à
preparée pour les meschans.
39
Celuy qui se convertira & fera de bonnes œuvres sera pardonné, Dieu est clement & misericordieux à ceux qui se convertissent.
40
Ne sçais tu pas que le Royaume des Cieux & de la Terre est à Dieu ? qu’il chastie qui bon luy semble ? qu’il pardonne à qui bon luy semble ? & qu’il est tout-Puissant ?
41
O Prophete ne t’afflige pas de voir courir à l’impieté ceux qui disent de bouche, nous croyons, & n’ont point de foy dans leur cœur, n’y de ceux qui Judaïsent, & qui escoutent les mensonges de leurs Docteurs, pour les raconter aux autres ; ils alterent les paroles de l’ancien Testament, & disent : Si on vous a enseigné ces preceptes vous les devez observer, si on ne vous les a pas enseignez, prenez garde à vous. Ceux qui se servent du nom de Dieu pour esmouvoir le peuple à sedition sont sans foy, Dieu ne veut pas purifier leur cœur, ils auront en ce monde la honte sur le front, & ressentiront en l’autre de grands tourmens.
42
Ils escoutent les blasphemes, & mangent ce qui leur est deffendu ; s’ils viennent à toy, & se sousmettent à ton jugement, juge leur different avec equité, ne converse pas avec eux, ils ne te pourront pas faire mal si tu t’esloigne de leur compagnie, si tu rends quelque jugement entr’eux juge avec equité, Dieu ayme ceux qui sont justes ;
43
Comme se sousmettront-ils à ton jugement, veu qu’ils ont l’ancien Testament, qui contient les commandemens de Dieu ?
Facsimile Image Placeholder
ils n’executeront pas ton jugement, ny ne croiront pas en l’ancien Testament,
44
dans lequel est la guide du droict chemin, & une lumiere aux Prophetes pour juger des differens qui sont entre les vray-croyans, entre les Juifs, leurs Docteurs, & leurs Prestres qui étudient l’escriture, & qui sont tesmoins qu’elle contient la verité. N’ayez pas peur du monde ayez peur de moy, ne vendez ny n’eschangez mes commandemens pour aucun prix ; Ceux qui ne jugent pas conformement à la loy de Dieu sont infidelles,
45
nous avons ordonné le Talion, l’homme pour l’homme, l’œil pour l’œil, le nez pour le nez, l’oreille pour l’oreille, la dent pour la dent, blessure pour blessure, celuy qui l’observera fera bien ; & ceux qui ne jugeront pas conformement à la loy de Dieu seront injustes.
46
Nous avons envoyé Jesus Fils de Marie apres plusieurs Prophetes, il a confirmé les anciennes escritures, nous luy avons donné l’Evangile pleine de lumiere pour conduire le peuple au droict chemin, avec la confirmation de l’ancien Testament, guide & instruction pour les gens de bien.
47
Ceux qui suivent l’Evangile doivent juger comme il est ordonné dans l’Evangile, ceux qui ne jugent pas conformement à ce que Dieu leur a enseigné sont desobeïssans à sa divine Majesté.
48
Nous t’avons envoyé le livre qui contient la verité, & qui confirme les anciennes escritures, juge les differens qui arriveront entre le peuple de la façon que je t’ay inspiré, & ne suy pas l’appetit des personnes qui
Facsimile Image Placeholder
abjureront la verité que je t’ay enseignée. Nous vous avons enseigné à tous une loy & une voye assurée pour vous conduire au chemin de salut, vous seriez tous d’une mesme Religion si Dieu l’avoit voulu, il en a ainsi usé pour vous esprouver, faites bien, & sçachez que vous serez tous assemblez devant luy, & qu’il resoudra les doutes qui sont entre vous.
49
Si tu juge les differens qui sont entr’eux, juge conformément à ce qui t’a esté inspiré, & ne suy pas leurs appetits, prens garde qu’ils ne te dévoyent, & ne te fassent douter de plusieurs choses que Dieu t’a enseignez, s’ils desobeïssent à ses commandemens, sçache qu’il les punira rudement à cause de l’enormité de leurs crimes. La plus grande partie du monde est impie,
50
ayment-ils le jugement des ignorans ? Quel meilleur Juge y a t’il pour les bons que Dieu ?
51
O vous qui croyez n’obeïssez pas aux Juifs ny aux Chrestiens, ils obeïssent les uns aux autres dans leur impieté, celuy qui leur obeïra, sera semblable à eux, Dieu ne conduit pas les injustes.
52
Tu vois comme ceux qui sont foibles en leur foy accourent à eux, & disent qu’ils ont peur que le temps ne change, mais Dieu donnera advantage & victoire à son Prophete, & se repentiront d’avoir celé dans leurs ames les miracles de sa divine Majesté.
53
Que diront pour excuse ceux qui avoient juré par le nom de Dieu d’observer exactement leur Religion, & d’estre avec vous ? Les bonnes œuvres qu’ils feront leur seront inutiles, ils seront au
Facsimile Image Placeholder
nombre
des gens perdus.
54
O vous qui croyez, si vous quittez vostre foy, Dieu mettra d’autres personnes en vostre place qui l’aymeront & qu’il aymera, & ce à vostre grande ignominie, & advantage des infidelles convertis, qui combatront sans peur pour sa loy
Note [édition originale] : Voy Gelaldin.
: Ainsi Dieu donne sa grace à qui bon luy semble, il est liberal & sçait tout.
55
Certainement vous devez obeyr à Dieu, & à son Prophete son Apostre, ceux qui croyent en Dieu, ceux qui font leurs prieres au temps ordonné, ceux qui payent les decimes,
56
ceux qui sont en la protection de Dieu & de son Prophete, seront aymez de sa divine Majesté, & seront victorieux.
57
O vous qui estes vray-croyans, n’obeïssez pas à ceux qui se moquent de vostre Religion, qui ont la cognoissance de la loy escrite ; n’obeïssez pas aux infidelles, & craignez Dieu si vous estes gens de bien ;
58
n’obeïssez pas à ceux qui se moquent de vos oraisons, c’est le fait de ceux qui ne sont pas sages.
59
O vous qui avez cognoissance de la loy escrite, ne m’abhorrerez vous pas si je ne crois pas en Dieu, en ce qu’il
m’a
Correction de : ma
inspiré, & en ce qu’il a inspiré à ceux qui m’ont precedé ? la plus grande partie d’entre vous sont des meschans.
60
Dis leur, vous ay-je enseigné à faire mal lors que je vous ay presché les effets de la misericorde de Dieu ? Ceux qu’il maudit, ceux contre qui il est courroucé, ceux qu’il a metamorphosé en signes & pourceaux, & qui ont adoré les Idoles seront confinez dedans le feu d’Enfer, ils sont dans un tres-mauvais chemin ;
Facsimile Image Placeholder
61
lors qu’ils viendront à toy, ils diront qu’ils croyent en la loy de Dieu, ils entreront chez toy avec impieté, & en sortiront de mesme façon, mais Dieu sçait ce qu’ils couvent en leur cœur ;
62
tu verras plusieurs d’entr’eux embrasser le paganisme, suivre le mensonge, manger ce qui leur est deffendu,
63
& ce pour déplaire à leurs Docteurs & à leur Prestres qui leur ont deffendu de dire des mensonges & de manger des viandes qui sont immondes.
64
Les Juifs ont dit, la main de Dieu est fermée ; Au contraire, c’est leur main qui est fermée, & seront maudits à cause de leurs discours, certainement les mains de Dieu sont ouvertes, & fait du bien à qui bon luy semble ; plusieurs d’entr’eux alterent ce qui est dans l’escriture par impieté & par desobeïssance, mais nous avons jetté entr’eux la haine & l’horreur jusques au jour du Jugement, Dieu a esteint le feu qu’ils avoient allumé pour faire la guerre aux gens de bien, ils s’efforcent de salir la terre, mais Dieu n’ayme pas ceux qui causent le desordre,
65
il pardonne les pechez à ceux qui sçavent l’escriture, qui croient en sa loy, & qui fuyent l’impieté, ils entreront dans le Paradis qui est plein de delices.
66
Ils ont leu l’ancien Testament, l’Evangile, & toutes les escritures, ils ont eu abondance de toute sorte de biens, neantmoins plusieurs ont desobey aux commandemens de Dieu.
67
O Prophete, presche ce que Dieu t’a enseigné, soit que tu le presche, ou que tu ne le presche pas, il te gardera de la malice des hommes, il n’ayme pas les
Facsimile Image Placeholder
infidelles
.
68
O vous qui sçavez la loy escrite, vous serez sans merite si vous n’observez pas l’ancien Testament, l’Evangile, & les escritures que Dieu vous a envoyez. Plusieurs d’entr’eux alterent par impieté & par ignorance ce qui est contenu dans l’escriture, ne t’afflige pas des actions des impies.
69
Les Juifs, les Samaritains, les Chrestiens, tous ceux qui auront crû en Dieu, à la Resurrection des morts, & qui auront fait de bonnes œuvres, seront exempts d’affliction, il n’y a rien à craindre pour eux au jour du Jugement.
Note [édition originale] : Voy Kitab el tenoir.
70
Nous avons receu la promesse des enfans d’Israël de croire en nos Prophetes & en nos Apostres ; neantmoins ils en ont dementy un bon nombre, & ont tué ceux qui n’ont pas voulu suivre leurs appetits,
71
ils ont crû qu’il n’y avoit point de punition pour leurs crimes, ils sont devenus sourds & aveugles ; apres ce, Dieu leur a pardonné, neantmoins ils sont retournez en leur peché, & sont encore devenus sourds & aveugles, Dieu voit tous leurs deportemens.
72
Certainement ceux qui disent que le Messie Fils de Marie est Dieu sont des impies, le Messie a commandé aux enfans d’Israël d’adorer Dieu son Seigneur & le leur, l’entrée du Paradis est deffenduë à celuy qui dira que Dieu a un compagnon esgal à luy, l’Enfer sera sa demeure, & les injustes n’auront personne qui les protege au jour du Jugement,
73
Ceux qui disent qu’il y a trois Dieux sont des impies, il n’y a qu’un seul Dieu, s’ils ne desistent de tenir tels discours, ils
Facsimile Image Placeholder
seront
bruslez dedans le feu d’Enfer,
74
s’ils se convertissent & demandent pardon à Dieu, il leur sera clement & misericordieux ;
75
Le Messie Fils de Marie est Prophete & Apostre de Dieu, semblable aux Prophetes qui sont venus auparavant luy, sa Mere est sainte, & ont tous deux beu & mangé. Considere comme je manifeste mon unité aux infidelles, comme ils blasphement, & comme ils s’éloignent de la verité,
76
dis leur, Adorerez-vous au lieu de Dieu ce qui ne vous peut faire ny bien ny mal ? Dieu entend tout & sçait tout.
77
O vous qui avez cognoissance de la loy escrite, parlez de vostre Religion avec respect ; & ne suivez pas les appetits de ceux qui sont dévoyés, & qui sont entrez dans le mauvais chemin ;
78
Les infidelles ont esté maudits par la langue de David & par celle du Messie Fils de Marie, à cause de leur desobeïssance,
79
ils ne s’abstiennent pas des choses qui ne sont pas approuvées, ils les font, & les veulent faire par opiniastreté,
80
tu verras un grand nombre des habitans de la Meque se rangent de leur costé, à cause du peché qu’ils couvent en leurs ames, assurément Dieu se courroucera contr’eux, & seront eternellement confinez dans les tourmens de l’Enfer ;
81
s’ils croyoient en Dieu, en son Prophete & aux escritures, ils n’obeïroient pas aux infidelles, mais plusieurs d’entr’eux sont des impies.
82
Tu trouveras que les Juifs & les habitans de la Meque qui croyent en plusieurs Dieux sont tres-grands ennemis des fidelles, & que les Chrestiens ont une grande
Facsimile Image Placeholder
inclination
& amitié pour les vray-croyans par ce qu’ils ont des Prestres & des Religieux qui sont humbles,
83
ils ont les yeux pleins de larmes lors qu’ils entendent parler de la doctrine que Dieu t’a inspirée, à cause de la cognoissance qu’ils ont de la verité, & disent, Seigneur, Nous croyons en ta loy, escrits-nous au nombre de ceux qui professent ton unité,
84
qui nous empesche de croire en Dieu ? & à la verité qui nous a esté enseignée ? nous souhaitons avec passion, ô Seigneur d’estre au nombre des justes ;
85
Dieu exaucera leur priere & leur pardonnera, il leur ouvrira la porte du Paradis où est la recompense des gens de bien,
86
& les infidelles seront habitans des abismes de l’Enfer.
87
O vous qui estes vray-croyans, ne deffendez pas de manger de ce que Dieu
a
Correction de : à
permis de manger, n’offensez pas Dieu, il n’ayme pas ceux qui l’offensent,
88
mangez des viandes qu’il vous a permis de manger, & ayez sa crainte devant les yeux,
89
il ne vous chastiera pas de ce que vous aurez dit à la volée contraire à vostre foy sans dessein de l’offenser, mais il vous chastiera de vos sermens, si vous ne les observez pas, la satisfaction d’un serment non accomply est de donner à manger à dix pauvres de vostre Religion & de les vestir, ou de donner liberté à un esclave vray-croyant, celuy qui n’aura pas le moyen de ce faire, jeusnera trois jours consecutifs, telle est la satisfaction d’un serment non accomply, gardez exactement vostre foy, ainsi Dieu vous enseigne ses commandemens, peut-estre
Facsimile Image Placeholder
que vous l’en remercierez.
90
O vous qui croyez en Dieu, le vin, les jeux de hazard, les Idoles, les sorts, & les devinations sont saletez & ordures du faict du Diable, esloignez-vous de luy, peut-estre que vous serez gens de bien ;
91
le Diable veut mettre entre vous la haine & l’horreur par le vin & les jeux de hazard pour vous empescher d’avoir souvenance de Dieu, & de le prier, quittez le vin & les jeux de hazard,
92
obeïssez à Dieu & au Prophete son Apostre ; & prenez garde à vous : Si vous desobeïssez à Dieu, sçachez que le Prophete n’est obligé que de prescher publiquement la parole de sa divine Majesté,
93
les vray-croyans & les gens de bien n’ont pas offensé Dieu de boire du vin, & de joüer aux jeux de hazard avant que la deffense en fut faite, ils s’en abstiendront à l’advenir & feront une bonne œuvre, Dieu ayme ceux qui font bien.
94
O vous qui croyez, Dieu vous espreuve par une chose, à sçavoir par la chasse, soit que vous preniez le gibier avec les mains ou à course de cheval, pour cognoistre ceux d’entre vous qui le craignent, & qui croyent en sa loy, celuy qui l’offensera sera rudement chastié.
95
O vous qui croyez, ne tuez point de gibier pendant le temps que vous ferez le pelerinage de la Meque, celuy qui en tuera de propos deliberé, sera jugé comme s’il avoit tué le bestail de son prochain, il sera jugé par un d’entre vous, & sera condamné de faire un present au Temple de la Meque, ou de donner à manger aux pauvres, ou de jeusner, ou de faire quelque
Facsimile Image Placeholder
chose semblable pour expiation de sa faute ; s’il en a du repentir dans son ame Dieu luy pardonnera le passé, s’il retourne en son peché ; Dieu se vangera de luy, il est tout-Puissant & vindicatif.
96
Il vous est permis de pescher & de manger du poisson pendant vostre pelerinage, mais la chasse de terre vous est absolument deffenduë en ce voyage, craignez Dieu, vous serez tous un jour assemblez devant luy pour estre jugez,
97
il a ordonné le mois du pelerinage, il a estably le Temple de la Meque pour la devotion du peuple, & a deffendu de donner empeschement à ceux qui y portent des presens, & à ceux qui prennent des coliers
Note [édition originale] : Les anciens Arabes se mettoient au col des feuïlles d’arbres par devotion, lors qu’ils arrivoient à la Meque. Voy kitab el tenoir.
, afin que vous appreniez à cognoistre qu’il sçait tout ce qui est au Ciel & en la terre, & qu’il est tout-Puissant ;
98
sçachez qu’il est grief en ses chastimens, & qu’il est clement & misericordieux ;
99
le Prophete n’est obligé qu’à prescher ses commandemens, il sçait tout ce que vous cachez en vos cœurs & tout ce que vous manifestez ;
100
le mal ne se doit pas égaler au bien encore qu’il vous soit agreable. O vous qui estes sages, ayez la crainte de Dieu devant les yeux, vous serez peut-estre bien-heureux.
101
O vous qui croyez, ne demandez pas d’avoir la cognoissance de toutes choses, vous vous ferez tort à vous mesmes, ne soyez pas curieux de sçavoir en quel temps l’Alcoran a esté envoyé du Ciel, Dieu vous pardonne vostre curiosité passée,
102
ceux qui ont esté auparavant vous ont eu semblable curiosité, & ont esté au nombre des infidelles.
103
Dieu n’a rien
Facsimile Image Placeholder
ordonné touchant la femelle du chameau qui
a
Correction de : à
l’oreille fenduë, ny celle qui est en liberté au travers des champs, ny touchant la brebis qui a fait sept agneaux, ny touchant le chameau duquel sont issus dix chameaux
Note [édition originale] : Ce sont des ceremonies des anciens Arabes que Mahomet abjure. Voy Kitab el tenoir.
, mais les impies controuvent des blasphemes contre sa divine Majesté, & ne sont pas sages,
104
lors qu’on leur a dit, venez & observez ce que Dieu a enseigné à son Prophete, ils ont respondu qu’il leur suffit d’observer ce que leurs peres ont observé, encore que leurs peres fussent ignorans & devoyez.
105
O vous qui croyez, ayez soin de vous mesmes, ceux qui se dévoyent ne vous feront point de mal si vous suivez le droict chemin, vous serez tous assemblez devant Dieu, il vous manifestera toutes vos œuvres, & vous recompensera selon vos merites.
106
O vous qui croyez, vous ferez vostre testament lors que vous approcherez de la mort, & prendrez deux tesmoins de vostre Religion qui soient gens de bien, si vous estes en voyage & que le mal vous surprenne, vous prendrez deux tesmoins tels qu’ils se rencontreront pour servir à vostre testament, & leur direz vostre volonté apres avoir fait vostre priere. Si vous doutez de leur probité, vous les ferez jurer d’estre fidelles en leurs tesmoignages, & de ne se pas laisser corrompre par vos parens. Ne celez pas vostre tesmoignage, autrement vous serez au nombre des pecheurs ;
107
si vous cognoissez que ces deux tesmoins, ayent erré en leur tesmoignage, vous prendrez deux autres personnes en leur place
Facsimile Image Placeholder
encore qu’elles ayent part en vostre succession, & les ferez jurer d’estre plus veritables en leurs depositions que les autres deux, autrement ils offenseront Dieu, & seront au nombre des injustes ;
108
Il est plus à propos de dire la verité, que d’avoir peur que vostre mensonge se découvre, craignez Dieu & escoutez ce qu’il commande, il ne conduit pas ceux qui luy desobeissent ;
109
Il assemblera un jour ses Prophetes & ses Apostres, & leur dira, qu’avez vous respondu lors qu’on vous a interrogé de mon unité ? ils diront, Seigneur nous sommes des ignorans, tu és seul qui sçait tout ;
110
Il dira à Jesus, ô Jesus Fils de Marie, souviens-toy de la grace que je t’ay faite & à ta Mere, je t’ay fortifié par le Saint Esprit, tu as parlé dans le berceau comme un homme de quarante à cinquante ans, je t’ay enseigné l’escriture & la science, l’ancien Testament & l’Evangile, tu as fait de terre la figure d’un oyseau, tu as soufflé contr’elle, & incontinent par ma permission elle a esté oyseau & a volé, tu as guery les aveugles nez & les ladres, tu as ressuscité les morts, je t’ay delivré des enfans d’Israël, lors que tu leur as presché mes commandemens, & que tu as fait des miracles que les impies disoient estre magie & enchantement ;
111
Souviens-toy comme tu as ordonné à tes Apostres de croire en moy, & d’obeyr à mon Prophete, & comme ils ont dit, nous croyons en un seul Dieu, sois témoin que nous sommes entierement resignez à la volonté de Dieu.
Facsimile Image Placeholder
112
Note [édition originale] : O Mahomet.
souviens-toy que les Apostres ont dit, O Jesus Fils de Marie, ton Seigneur nous pourroit-il envoyer du Ciel une table couverte de mets pour nous rassasier : Jesus leur a respondu, craignez Dieu si vous croyez en sa loy,
113
ils ont dit, nous avons appetit & desirons manger de la viande du Ciel pour le repos de nostre cœur, & pour cognoistre si tu nous dis la verité, de laquelle nous serons tesmoins ;
114
Alors il dit, ô Dieu mon Seigneur, faits descendre sur nous du Ciel une table couverte de viande, ce jour sera celebré par nous & par ceux qui viendront apres nous, ce sera une marque de ta toute-Puissance, enrichy nous de ta grace, tu possedes toute sorte de tresors ;
115
Dieu luy dit, je feray descendre du Ciel les mets que tu demandes, & celuy qui sera impie sera puny par des tourmens que personne n’a encore souffert.
116
Il dira au jour du Jugement, ô Jesus Fils de Marie, as-tu ordonné au peuple d’adorer toy & ta mere comme deux Dieux ? Jesus respondra, loüé soit ton nom, je me garderay de dire ce qui n’est pas, tu sçais si je l’ay dit, tu sçais tout, tu sçais ce qui est en mon ame, & je ne sçais pas ce qui est en toy,
117
je n’ay dit que ce que tu m’as commandé de dire ; à sçavoir, adorez Dieu vostre Seigneur, & le mien, j’en suis tesmoin du temps que j’ay esté dans le monde, depuis que tu m’as fait mourir, tu as observé les deportemens du peuple, tu vois tout,
118
si tu chastie les hommes ils sont tes creature ; si tu leur pardonne, tu es tout-Puissant & Sage,
119
Alors Dieu dira, Aujourd’huy les bonnes
Facsimile Image Placeholder
œuvres seront utiles aux gens de bien, ils entreront dans le Paradis où coulent plusieurs fleuves, ils y demeureront eternellement avec ma grace, dans une tres-grande felicité.
120
Le Royaume des Cieux & de la terre est à Dieu, il est tout-Puissant.
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA XII
1
Note [édition originale] : Cibi uetiti.
Viri boni, in omni pacto uobiscum firmato constantes, meque timentes estote, nec animalium foetus, quos illicitos dixero, cum omnes alii liciti sint, nisi peregrinantibus, comedere uelitis.
2
Peregrinanti quidem cauendum, ne uenatus interficiat, Deo prohibente, nisi prius mense prohibitionis peracto : Tunc enim uenatus summere fas censetur. Omnis Dei domum inuocans, nequaquam oblationes in alto ponat : et ut misericordiam a Deo consequatur, in ipsum credat : nec ob homines prauos a uia recta se diuertat, Deique dilectioni, suisque bonis, nequaquam malis atque peccatis studeat, Deum timens : quoniam ipse grauis atque difficilis super rerum fines inuenitur.
3
Sunt autem uobis haec illicita, sanguis et morticinium, animal quodlibet nequaquam Dei nomine peremptum, et suffocatum, ac igne combustum, uel ruina morti deditum, et a lupo tactum, nisi quis illud interfecerit.
Note [édition originale] : Leuitico quaedam concinunt.
Nullus item nisi per Deum iuret.
Note [édition originale] : Iurandum in Dei nomine, Machumet autem iurat per coelum, etc.
Sin autem, iniuriam effecit.
Note [édition originale] : Lex Machumetis propter ipsum Deo placita.
Malis quidem exhinc certum erit, eos uobis nunquam dominaturos, cum hodie tibi tua lex, mihi propter te placita, donumque Dei necessarium atque sufficiens compleantur. Me itaque, non illos timete. Si cuiquam rerum istarum aliquam, quasi sibi necessarias quis quaesierit, nec culpae nec peccati reus erit : quia Deus pius inundabit ueniam.
4
Note [édition originale] : Cibi concessi.
Quaerentibus a te, quae res sint licitae ? dices, sapidae et odoriferae.
Note [édition originale] : Venatus.
Venatum tendens, si sui canes ab eo docti, sicut et a Deo, ipsi bestias coeperint, super eas Dei nomen inuocans, eas comedat, Deum timens, cui subest omnis rerum numerus.
5
Note [édition originale] : Quatenus participandum cum Iudaeis.
Amodo rursum hic a Deo uobis datur licentia, ut de dapibus hominum legum comedatis, illique de uestris. Eorumque foeminas bonas et timentes, ac in Deum credentes, et nequaquam amasios habentes, cum illis munera danda tribueritis, ducite. Omnis legi non credens, omnia sua perdit opera, in die iudicii connumerandus amissoribus.
6
Note [édition originale] : Lotiones.
Viri boni, cum oratum surrexeritis, facies uestras ac manus ac brachia usque ad cubitum, et pedes usque ad tibias abluere, et capillos reuoluendo caput abstergere, et post coitum mulierum balneari uos oportet. Infirmi quidem, uel in itinere ab egestu, uel mulierum coitu uenientes, et aquam minime reperientes, facies suas atque manus terrae mundae puluere tergant. Deus namque uestram diligit mundiciam, officiique diuini perfectionem, cum gratiarum sibi redditione, et deitatis inuocatione.
7
Cunque uos confessi fueritis coram Deo, uos foedus inter uos firmatum audire et credere, Deum timete, cum ipse arcana cordium cognoscat.
8
Note [édition originale] : Deo, non hominibus seruiendum.
Omnem talem esse decet, ut nequaquam propter homines rectum dicere sinat, sed coram Deo, omnibus timendo, quoniam omnium opera noscit, rectum quo nihil est melius peragat,
9
Deo credentes, et omnes benefacientes spe confirmaturo, et ueniam ac mercedem innumeram eis daturo.
10
¶ Increduli, nostrisque praeceptis resistentes, ipsi gehennae deputantur.
11
Viri boni, manus hominum fere uobis impositas, ego diuertens a uobis retraxi. Vos itaque me Deum, omnium bonorum tutorem, timentes adorate.
12
Inter Deum filiosque Israël pacto foederis firmato, xii. expugnatores atque praecones iustitiae ministros ex eis Deus elegit,
Note [édition originale] : Dubium, an de exploratoribus xii. an de principibus tribuum loquatur.
quibus et ipse dixit : Ego uobiscum semper praesens adero. si in me credideritis, prophetis meis fidem adhibentes, et eis auxiliantes, et orationes ac eleemosynas in meo nomine feceritis :
Facsimile Image Placeholder
uobisque dans peccaminum ueniam, paradisum et aeternam mansionem tribuam. Omnem haec linquentem, deuius error abducet.
13
Illis autem nequaquam foedere firmato constantibus, amorem nostrum retrahentes, corda sua peruersa duraque fecimus, suae legis partem retinentia et distorquentia : unde semper res iniustas facere eos innitendo uidemus.
Note [édition originale] : Intercedendum pro Iudaeis.
Tu uero Deum, omnes benegerentes diligentem, pro ipsis, ut ueniam faciat, deprecare.
14
Note [édition originale] : Christiani legem traditam sibi deseruerunt.
Cum uiris item Christianae professionis, nostrae dilectionis foedere firmato, illi quorundam eis praeceptorum obliti sunt. Illis autem, et istis, hostilitatem et infestationem ac abhorritionem usque ad diem iudicii Deus immisit, eorum secundum opera sua uenturus iudex.
15
Note [édition originale] : Machumet legum lator.
Viri legum, uobis nuncius uester missus, uos multa prius a nobis negata docturus, multa uero adhuc taciturnitati commendaturus, lucem secum librumque coelitus missum,
16
qui timentibus Deum uiam saluam et rectam ostendit, et a tenebris eiicit, affert. Sciendum quidem eos incredulos esse, qui Iesum Mariae filium Deum esse dicunt.
17
Note [édition originale] : Iesum Deum confitentes, increduli.
Quis enim eis quicquam faceret, inde si Deus omnipotens, omnia prout uult faciens, cuius imperio cuncta subiacent, Christum atque Mariam, omnesque mundanos mori faceret.
18
Vos Iudaei atque Christiani, si Dei filii, suique dilecti estis, prout uos dicitis, cur uobis culpas atque peccata gerentibus poenas et malum ingerit ?
Note [édition originale] : Christiani et Iudaei non filii Dei dilecti, quia propter peccata affliguntur. at Prouerbiorum 3. refellitur.
Certe uos nihil aliud quam homines estis, a Deo ueniae mercedisque maximae datore, ad quem omnium erit reditus, creati.
19
¶ Vobis, uiri boni, nuncium uestrum alium prophetam a longe sequentem dimisimus, ne uos iuste conqueramini, uos carere doctore, qui gerenda praecipiat, illicitaque prohibeat.
20
Moyses suae genti persuadens, ut Deum ipsum inuocando adorarent, quia eis prophetam, et reges, ac diuites, multaque nulli caeterarum gentium commissa contulit, inquit :
21
Terram sanctam, scilicet Hierusalem, uobis a Deo praedestinatam, intrate retrouertentes.
Note [édition originale] : Historiam Num. 13. 14. perperam replicat, ut solet.
Sin autem, damnum et detrimentum incurretis.
22
Dixerunt illi : Cum homines ingentes, graues, atque fortes illic immorentur, nos nunquam nisi remotis illis ingrediemur.
23
Tunc duo uiri Deum timentes inquiunt : Vosmetipsos, si boni estis, Deo commendantes, per portam super eos ingressum facite, sicque uictoriam adipiscemini :
24
Illi tamen obstinaces, quasi Moysen improbando, inquiunt : Nisi prius illis expulsis, nos nequaquam aditum tentabimus. Sed tu Moyses, atque Deus, eos expugnate, nobis hic adstantibus.
25
Quibus Moyses respondens, se nullius animae nisi suae fratrisque moderatorem et imperatorem esse, Deum, ut inter eum illosque malos discuteret, precatus est.
26
Dixitque Deus : Noli solicitari, uel quicquam de huiusmodi malis hominibus cogitare. Ego namque illos malos et noxios, XL. annos inducam, et per terras uagari faciam.
27
¶ Illis historiam filiorum Adae, ut sciant qualiter alter alterum interfecerit, retexe.
Note [édition originale] : Historiam occisi Abel, Gen. 4. uertit in fabulam.
Illis holocaustum igne superposito facientibus, alterius holocaustum, alterius minime a Deo collectum est. Unde alteri dicenti fratri suo, Ego te interficiam : alter respondit, Deo nullius holocaustum acceptabile, nisi timentis ipsum.
28
Idemque dixit : Licet manum tuam ad mihi mortem inferendam superextenderis, ego nequaquam ut te necem, manum extendam. Deum namque saeculi totius imperatorem timeo.
29
¶ Ut tu enim peccati sarcinam feras, sic igni deputandus (talem namque mercedem maleficus assequitur) minime perhorresco.
30
Illi itaque diu deliberanti, anima sua caedem fratris persuadente, fratrem occidit, deinceps perditis associatus.
31
Coruus autem a Deo missus in terram, quid de fratre suo gerendum esset, insinuauit. Ille igitur nec inertia nec pigricia retentus, fratrem suum, ut coruus coruum, terra cooperiens, semetipsum
Facsimile Image Placeholder
deinceps reum et repraehensibilem notauit.
32
Note [édition originale] : Homicidium scelus maximum.
Hac itaque de causa filiis Israël scripsimus, ut quisquis hominem uita priuauerit, nisi ipse primus alius interfector, terraeque uastator extiterit, quasi totius gentis peremptor existat : uniusque uiuificator, quasi totius gentis resuscitator habeatur. Multis ad uos iam prophetis cum uirtutibus missis, postea tamen eorum multi in terra manentes iniustitiam secuti sunt.
33
Note [édition originale] : Grassatorum poena.
Omnes Deo suisque prophetis resistentes, et ubique locorum, ut iniurias hominibus terraeque uastationem ingerant, discurrentes, caedem et suspectionem, aut pedum uel manuum per oppositum abscissionem promerentur, atque de terra proiectionem. Istique tales in hoc saeculo contemptum, et in alio grauissimum malum patientur, nisi prius illi mala dereliquerint, quam uos eos aliquibus malis puniatis.
34
Sciatis etenim, Deum sua benignitate ductum, ueniam daturum.
35
Note [édition originale] : Inter se benefici Machumetistae, alios persequantur.
Viri boni, Deum timentes, factis per quae uos ipsi propinqui sitis, studeatis, ipsiusque nomine usquequo uos meliores et elatiores efficiamini, praedatores et expugnatores estote.
36
Incredulorum autem die iudicii nulla fiet redemptio, licet tantum quantum bis terra caperet, pro se darent.
37
Ipsi namque maximis affligendi poenis, ab igne gliscentes exire, nunquam inde euasuri, summe torquebuntur.
38
Note [édition originale] : Furti poena.
Furum manus abscindantur, eo quod Dei grauis atque sapientis offensionem et iram promerentur.
39
Note [édition originale] : Remissio peccati.
¶ Post malum perpetratum poenitenti, beneque facienti, Deus pius et misericors,
40
sibi dilectis ueniam, inimicis malum pro uelle suo praebens, cum ipse sit omnipotens, eiusque sint uniuersa,
39
ueniam tribuet.
41
Pro festinantibus secundum uires suas ad incredulitatem, qui scilicet ore fidem confitentes, corde renuunt, nec curam multam nec dolorem, tu nuncie sustineas.
Note [édition originale] : Contra Iudaeos doctrinam Machumetis oppugnantes.
Iudaeorum falsa loquentium, aliisque consimilia fari persuadentium, qui uerba distorquentes dicunt : Si uobis haec uel illa dederit, sumite : sin autem, uos ab illo cauete, cum ex Dei parte nemini quicquam proficere queat, cui Deus nocere uoluerit : Horum inquam uerba nequaquam esse munda Deus censet, eis in hoc mundo dedecus, et in alio graue malum allaturus.
42
Istos quidem sic falsa proferentes, et illicita ac iniusta praemia comedentes, si ad te uenerint, aut a te repelle, quod nec tibi nocebit : uel cum ueritate, quam Deus diligit, iudica.
44
Note [édition originale] : Iuxta legem Dei iudicandum.
Cum ipsi testamentum habeant
43
iudicium Dei docens,
44
uiamque rectam et lucem ac sapientiam praestans, suis cordibus et mentibus ad gerendorum noticiam a Deo monstratum, cum quo prophetae, timentesque Deum, et sacerdotes atque pontifices iudicant,
43
cur a te iudicium postulant ?
44
Ego quidem timendus uobis sum, non homines : nec mea mandata pro modico precio uendere uelitis. Omnis secundum Dei positum non iudicans, malis et incredulis adnumerabitur.
45
Est autem illico a Deo positum, ut anima pro anima, oculus pro oculo, naris pro nare, et dens pro dente tribuatur, et pro uulnere consimile fiat.
Note [édition originale] : Exod. 22.
Note [édition originale] : Math. 5.
Hoc tamen condonans, Dei misericordiam, peccatique decrementum accipiet.
46
Note [édition originale] : Euangelium Christi lumen, et confirmatio ueteris testamenti.
Christum item Mariae filium, cui commisimus Euangelium, quod est lumen et confirmatio testamenti, et castigamen ac recta uia timentibus Deum, ad uestrae legis complementum misimus.
47
Omnis igitur euangelii seruus, ipsius praecepta iudicando sequatur. sin autem, malus erit.
48
Note [édition originale] : Liber Machumetis, Christi praecepta confirmat, si diis placet.
Tibi quoque librum ueritatis, suorum praeceptorum confirmatorem, cum quo tuum est iudicare, desuper misimus. Tu igitur secundum ipsum inter eos discussurus, eorum uelle nequaquam, sed solum ueritatem amplectere, cum sui cuique posita sint a nobis lex et iudicia.
Note [édition originale] : Deus posset, si uellet, omnes redigere in unam fidem : Atqui uult omnes saluos fieri.
Sciendum quidem, Deum, si sibi placuisset, omnes gentem unam effecisse : sed scire quaerit, quid de suis mandatis quisque perficiat. Sit igitur intentio uestra, semper benefacere, cum ad Deum uestras lites controuersiasque discussurum omnes redibitis.
49
¶ Tu inter eos iudicium daturus, secundum Dei
Facsimile Image Placeholder
dispositionem, caue ne suum uelle sequendo, te a dato tibi coelitus in suam partem distrahant.
50
Sciendum quidem, Deum illis malum etiam pro minimis peccatis daturum, si tuis iudiciis non obedierint.
Note [édition originale] : Homines autem diligunt tenebras.
Et eorum multi sunt increduli, quaeruntque iudicia brutorum et insipientium : cum Deo non sit iudex melior.
51
Note [édition originale] : Magistratus fidei Machumeticae sint.
Vos uiri credentes, super uos nequaquam constitui praefectos seu iudices Iudaeos ac Christianos permittatis. Omnis enim haec agens, eis consimilis efficitur : cum Deus homines prauos ad uiam rectam minime dirigat.
52
Viri tamen infirmi cordis, dicentes se malum sibi futurum timere, quibus suo corde repraehendenda timentibus, Deus, aliquisue pro eo, ui sua superueniet,
53
illis obediunt, sicque bonorum testimonio sua perdunt opera, perdendis associandi.
54
Note [édition originale] : Notate uerba, signate mysteria.
Viri credentes, si quis uestri suam legem liquerit, uiros se dilectiores Deus ipse diligendos eliget, qui pii dulcisque cordis in bonos atque fideles, grauis autem atque crudelis in incredulos habetur.
Note [édition originale] : Boni tantum uiri sunt adscribendi ad militiam.
Expugnatores Dei nomine lites aggressi, nihil timeant. Haec sua munera Deus cui uult tribuit, cum ille sit diues et largus, ac sapiens et immensus.
55
Solus Deus, suusque legatus, uirique boni, uidelicet eleemosynarum ac orationum factores, seque Deo penitus subiicientes, uobis auxilientur.
56
Pars enim illis commendata, uictoriam adipiscitur.
57
Note [édition originale] : Contra Machumetistarum hostes.
De nostra lege ludum atque ridiculum facientes, qui scilicet priusquam uos legi subiecti fuerant, ei similiter incredulos,
58
qui uos orantes illudunt, cum sint insipientes,
57
nullatenus uobis participes, nec uestrorum tractatores negotiorum statuatis, Deum timentes, si boni estis.
59
¶ Viri legum, cum nos in Deum credimus, suisque praeceptis super nos et praedecessores nostros missis paremus, uosque peiores existitis, cur de nobis uindictam sumitis ? imo peiores aestimando uos ueraciter estis, et a recta uia magis deuii.
60
Quibus Deus amorem suum retrahens, uestri quosdam simias, et porcos, ac idololatras constituit.
61
Vos item accedentes fidem uestram confitemini, qui semper et aduentu atque discessu corda gestatis incredula, Deo cordium uestrorum secreta dinoscente.
62
Horum multi malorum studiosi, mala gerunt, et illicita praemia comedunt.
63
Cum igitur a suis primatibus et tacenda dicant, et non agenda gerant, haec praetermittere non iubentur :
64
Manus Dei manicis ferreis coniunctas, Iudaeis dicentibus, suas manus merito sic uinciri, seque pessumdari, uerbum illud exigit, cum diuinae manus capacissimae, et penitus expansae, prout uult, et quantum uult, largiantur. Sed eorum semper error augmentabitur, ut minus praeceptis super te coelitus missis fidem adhibeant.
Note [édition originale] : Aeterna hostilitas indicitur doctrinae Machumeticae contemptoribus.
Unde uobis hostilitas et abhorritio, ante diem iudicii nequaquam terminanda intercidet. Sed hoc quidem tibi minime curandum, quia flamma eorum inertiam Deus extinxit. Terras tamen adhuc uastatum, quod Deus abhorret, proficiscuntur.
65
Note [édition originale] : Transeuntibus in sectam Machume. paradisus promittitur.
Nos quidem hominibus legum, si crederent atque timerent, ueniam peccaminum facturi, paradisum sufficientem tribueremus :
66
Et si testamenti, simul et euangelii, ac coelitus super eos missi praecepta sequerentur, tot cibis totque bonis abundarent, quod etiam suis substernerentur pedibus. Eorum tamen pauci fidem obtinent, plurimi quidem sunt increduli.
67
Note [édition originale] : Doctrina coelitus missa Machume. aliis tradenda.
Tu donum tibi coelitus missum, nuncie, caeteris docendo tribue. Sin autem, te Deus ab illis hominibus liberabit, qui malos ad uiam rectam nequaquam dirigit.
68
Note [édition originale] : Nulla doctrina perfecta, quam uetus testamentum, et Euangelium : et Alchoran
Sciendum quidem, uiros legum nullius legi fideiue perfectionem assequi, nisi testamenti et euangelii ac huius libri a Deo positi praeceptis pareant. Hic autem multis eorum incredulitatem atque maliciam et obstinantiam augebit : quod tibi nullam curam iniiciat.
69
¶ Credentes atque Iudaei, et angelos loco Dei adorantes, qui scilicet legem pro lege uariant, Christiani etiam, omnes hi inquam, si in Deum crediderint, et iudicii
Facsimile Image Placeholder
diem expectantes benefecerint, nihil timeant.
70
Cum filiis Israël dilectionis foedere firmato, nostrorum legatorum eis deinceps missorum, quia displicita difficiliaque illis nunciauerint, quibusdam contradixerunt, quosdam autem interfecerunt,
71
hoc nequaquam certamen atque seditionem extimantes, surdi caecique facti sunt, Deo singulos suos actus annotante.
72
Note [édition originale] : Iesum Christum Deum confitentes, increduli.
Omnes quidem dicentes Christum Iesum Mariae filium Deum existere, mendaces et increduli reperti sunt. Cum Christus ipse dixisset, Filii Israël in Deum dominum meum atque uestrum credite : Cui quisquis socium atque participem posuerit, ingressum paradisi illicitum sibi reperturus, et in ignem ibit, in perpetuum expers adiutoris atque uindicis.
Note [édition originale] : Imo spiritus omnis qui negat hoc, ex Deo non est.
73
Sunt iterum increduli, firmantes deos tres esse : quia non est nisi Deus unus. Unde si huiusmodi uerbum non mutauerint, malo grauissimo percutientur.
Note [édition originale] : Negat trinitatem cum Sabellio haeretico. etc.
74
Cur igitur se non conuertant ad Deum, ueniamque precentur, mirandum. Ille namque ueniam atque misericordiam illis tribuet.
Note [édition originale] : Nos unum essentia trinum in personis orthodoxe confitemur.
75
Christus quidem Mariae filius, non est nisi Dei nuncius, quem et plures nuncii praecesserunt : materque sua uera, et illi, uterque comestibilibus uescebantur. Qualiter res, ex plano perspice : et quare non credant, postea perpende.
76
Note [édition originale] : Magni consilii angelus.
Quia loco Dei, quod nec bonum nec malum nobis dare potest, adoratis : cum Deus omnia sciat, et audiat.
77
Note [édition originale] : Contra diuorum inuocationem.
Viri legum, nil nisi ueritatem in lege uestra sublimate, non imitantes homines, qui prius erronei multos errare fecerunt.
78
Note [édition originale] : Iudaei a Dauid et Christo damnantur.
Filios autem Israël, ob incredulitatem suam atque maliciam, ab amore suo Deus per linguam Dauid, Christique filii Mariae, prorsus eiecit.
79
¶ Plures se nequaquam a rebus illicitis et flagitiosis abstinentes, plurima mala perpetrabant.
80
Eorum item plures incredulorum negotia, ad quae manus extendisse nefas est, cum ob hoc Deus eos confundens semper in igne comburet, illis amici facti tractabant : quod nequaquam fieret,
81
si in Deum crederent, suoque prophetae, libroque super eum coelitus misso fidem adhiberent. Sed eorum pars plurima semper in sua manet malicia.
AZOARA XIII.
82
Grauioris hostilitatis et infestationis Iudaei semper erga nos, amicitiae uero maioris Christiani reperiuntur. Christianorum etenim sacerdotes et praesules non indignantes, praesumptuosiue,
83
cum uerbum super prophetam positum audiunt, ueritatemque cognoscunt, lachrymantur, et dicunt : O Deus, nos cum illis bonis hominibus credentes, te nos illis associaturum summe speramus.
Note [édition originale] : Christianorum praesules nescio qui Machumetizantes.
84
Cur enim in Deum, et ei quod nobis de ueritate datum est, non crederemus ?
85
Note [édition originale] : Leuissima ratio Paradisum adipiscendi.
Hoc autem uerbo, sicut et omnes benefacientes, paradisum aquarum fluxu dulcissimam promerentur.
86
Increduli uero, meisque praeceptis contradicentes, igni deputantur.
87
Viri boni, res a Deo uobis illicitas statutas, uel e conuerso, cum Deus a se prohibita gerentes abhorreat, nequaquam efficientes,
88
bona sapida uobis a Deo concessa, ipsum timentes, quem adoretis, et inuocetis, comedite.
89
Note [édition originale] : Iuramentum ex animo factum obligat.
¶ Iusiurandum ex corde factum, non aliud uos coram Deo reos efficit.
Note [édition originale] : Eiusque uiolati expiatio.
Illius quidem ueniam adipisci studens, decem pauperes pascat, sicut suam gentem pascere mediocriter consuetus est, aut eos induat, uel hominem redimat. Horum omnium impotens, tres dies ieiunet. Hoc itaque propter
Facsimile Image Placeholder
iusiurandum facturi, ea diligenter obseruantes, maxime nitetis : Deo uos sic sua secreta docenti, grates reddite.
90
Note [édition originale] : Vinum, alea, scaci ludus uetantur.
Viri boni, uinum, et aleas, et scacos, cum non sint res licitae,
91
sed diaboli machina, per quae inter homines inimicitiam et abhorritionem iniicere, et eos ab orationibus et inuocatione Dei retrahere maxime nititur, praetermittite. Dimittetis igitur, an non ?
92
Note [édition originale] : Legati officium exponere, mandata.
Sed Dei mandatum sequentes, legatoque suo parentes, uobis cauete. Sin autem, non plus nuncio quam mandatum perficere pertinet.
93
Quando timuerint, et crediderint, et benefecerint : itemque timuerint, et crediderint, et benefecerint : sicque tertio, de cibis eorum nullam curam custodiamue suscipias. Deus enim benegerentes diligit.
94
Note [édition originale] : Venatio licitae quando.
Viri boni, Deus uos in paruo uenatu manibus uestris seu lanceis sumendo tentare uoluit, ut sic timentes se dignoscat. Prohibitum faciens, graue malum tolerabit.
95
In mensibus igitur prohibitionis et peregrinationis, nemo bonus uenatum interficiat : quem quilibet sponte perimens,
Note [édition originale] : Mecha.
pro illius modo coram testibus in cibis pauperum apud Mechan, uel deinceps ieiunio persoluat. Hoc itaque praeceptum amodo seruate, transacta pro nihilo ducentes. Deus enim incompraehensibilis et sapiens, ulterius inde uindictam sumet.
96
Omnis uenatus maris, euntibus Mecham, ac discedentibus, ad comedendum licitus est : Terrae uero uenatus, minime. Ad Deum itaque redituri, ipsum timete.
97
Mechae domum, uel mensas, ac oblationes, Deus aram hominibus constituit : ut sciant, omnia coelestia seu terrestria compraehendi sapientia Dei, omnia scientis.
98
Qui licet pius et misericors sit, grauis in fine censetur.
99
Note [édition originale] : Alcoran doctrina non uocanda in dubium.
¶ Ad prophetam nil nisi mandatum patefacere pertinet, Deo sciente singula, manifesta scilicet, et cordis arcana.
100
Mala et insipida, licet ipsa plura sint, saporiferis minime coaequantur. Homines sapientes, ut in anteriora procedatis, Deum timete.
101
De praeceptis huius libri quare quis quaestionem querimoniamue mouet ? Post Alchoran enim positionem, quicquam inde mutare nefas est. Et mutatio si fieret, uobis iram atque molestiam generaret.
102
Haec et his similia, priusquam uos, caeteri quaesiuerunt, sed eis postea minime crediderunt,
103
nec Bahiratin, nec Cehibatin, nec Cehiletin, nec Ham Deus mandauit.
104
Increduli quidem, et minime Deum adorantes, deoque mendacium imponentes, cum ipsi postulantur praeceptis a Deo positis suoque legato fidem adhibere, inquiunt, se nolle quicquam imitari, nisi quod parentes sui imitati sunt. Quibus talis fit obiectio : Utrumne patres, nisi uiam rectam tenentes, imitamini ?
Note [édition originale] : Patrum traditiones eadem facilitate reiiciuntur, qua allegantur.
105
Viri boni, cum cuiusque sua sit anima, nec sibi rectam uiam proficiscenti alius error noceat, uos ad Deum, omnia facta uestra uobis dicturum, conuertamini.
106
Note [édition originale] : Testamenta.
Inter uos item testimonia facite, cum quis ad mortem hora diuisionis appropinquauerit : sintque duo uestri, aut alius professionis, testes. In itinere uero mortem praeoccupatos, usque post orationem terminatam, tenere debeatis. Suique testes per Deum iurabunt. Sed nec quicquam falsitatis apponere, nec minus dicere, nec pro pecunia testimonium uendere, cum quilibet modorum istorum peccatum pariat.
107
Si eos tamen illic peccare contigerit, alii super eos testimonium dantes, iureiurando probent suum testimonium uerius quam priorum existere.
108
Deum timentes, ipsum exaudiant, cum ipse malos uiam rectam nequaquam doceat.
109
Note [édition originale] : Legatorum Dei iudicium.
Dic Deum omnes nuncios congregaturum, eosque quaeret quid scilicet proficuum quisque fecerit : quod tamen nequaquam eorum est scire, sed ipsius Dei, qui cuncta nouit cordium arcana.
110
Note [édition originale] : Iesus animam habet mundam et benedictam.
Deus Iesum Mariae filium
Facsimile Image Placeholder
affatus, cui tribuit animam mundam atque benedictam, qua iuuenes et infantulos affatus est, et formis uolatilium luteis a se factis insufflans uolatum praebuit. Caecum natum, atque leprosum curauit : Mortuos resuscitauit :
Note [édition originale] : Miracula partim uera, partim ficta. Ut 5. cap.
quem item librum, et sapientiam, nec non Euangelium et testamentum docuit, inquit : Te sic ad filios Israël cum uirtutibus meo uelle ueniente, eorum increduli magum esse perhibent. Tu uero de bonis tibi matrique tuae diuinitus datis, mihi gratias redde.
111
Deo item a uiris uestibus albis indutis quaerente, an in se nunciumque suum crederent ? responderunt, Ita, credimus, et tu testis es.
112
Inde eisdem a Iesu Mariae filio quaerentibus, an Deus super omnes mensam coelestem ponere potens esset ?
Note [édition originale] : De mensa et coena dominica more suo nugatur Pascha.
Iesus ipse respondit : Si creditis in Deum, ipsum timete.
113
Illis autem dicentibus, Volumus inde comedere ad nostrorum cordium confirmationem, utrum te uerum dixisse sciamus, cum nostro testimonio confirmemus.
114
Deus inde sic exorat : O Deus, nobis mensam coelestem quae sit nobis pascha, omnibusque praesentibus, primis scilicet, atque caeteris, atque miraculum tribue.
115
Quem Deus exaudiens inquit : Illis eam praebebo. Sed quisquis eorum deinceps incredulus factus fuerit, eum prae cunctis mundi gentibus, poenis atque miseriis affligam.
116
Note [édition originale] : Iesum negat Deum esse.
Ipsi iterum Deo dicenti : O Iesu Mariae fili, tu persuades hominibus, ut Dei loco te matremque tuam duos deos habeant, et uenerentur ?
Note [édition originale] : Mariam pro Dea coli obiicit. Quod utinam non quibusdam competeret.
respondit Iesus, Nolit Deus, ut ego quid praeter uerum dicam. Et si ego protuli, tu nosti. Quia tu omnium secreta cordium noscens, mei cordis arcanum penetras : ego uero nequaquam tui.
117
Tu scis itaque, me nil hominibus nisi mandata tua dixisse, scilicet quod te Deum meum atque suum inuocent, et adorent : quorum quamdiu tibi placuit, testis affui. Nunc autem tu, qui es testis omnium, post quam ab illis ad te me sublimasti, eorum cognitor existas. Quibus si malum feceris, gens tua sunt :
118
Si condonaueris, tu es incompraehensibilis et sapiens.
119
Dicit Deus : Nunc instat dies, quo sua uindicis ueritas proficiet. Eis etenim ueniam quoniam me secuti sunt, quod sibi prae caeteris lucrum est maximum, et paradisum aquarum fluxu dulcissimam, ubi perseuerent, tribuam.
120
Ego namque Deus omnipotens, coelo et terrae, et uniuersis quae sua capacitas continet, impero.