Bibliographic Information

Sourate 57 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless57

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة الحديد
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
سَبَّحَ لِلَّهِ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ
2
لَهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ يُحْيِي وَيُمِيتُ وَهُوَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
3
هُوَ الْأَوَّلُ وَالْآخِرُ وَالظَّاهِرُ وَالْبَاطِنُ وَهُوَ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ
4
هُوَ الَّذِي خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ فِي سِتَّةِ أَيَّامٍ ثُمَّ اسْتَوَى عَلَى الْعَرْشِ يَعْلَمُ مَا يَلِجُ فِي الْأَرْضِ وَمَا يَخْرُجُ مِنْهَا وَمَا يَنزِلُ مِنَ السَّمَاءِ وَمَا يَعْرُجُ فِيهَا وَهُوَ مَعَكُمْ أَيْنَ مَا كُنتُمْ وَاللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ بَصِيرٌ
5
لَّهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَإِلَى اللَّهِ تُرْجَعُ الْأُمُورُ
6
يُولِجُ اللَّيْلَ فِي النَّهَارِ وَيُولِجُ النَّهَارَ فِي اللَّيْلِ وَهُوَ عَلِيمٌ بِذَاتِ الصُّدُورِ
7
آمِنُوا بِاللَّهِ وَرَسُولِهِ وَأَنفِقُوا مِمَّا جَعَلَكُم مُّسْتَخْلَفِينَ فِيهِ فَالَّذِينَ آمَنُوا مِنكُمْ وَأَنفَقُوا لَهُمْ أَجْرٌ كَبِيرٌ
8
وَمَا لَكُمْ لَا تُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالرَّسُولُ يَدْعُوكُمْ لِتُؤْمِنُوا بِرَبِّكُمْ وَقَدْ أَخَذَ مِيثَاقَكُمْ إِن كُنتُم مُّؤْمِنِينَ
9
هُوَ الَّذِي يُنَزِّلُ عَلَى عَبْدِهِ آيَاتٍ بَيِّنَاتٍ لِّيُخْرِجَكُم مِّنَ الظُّلُمَاتِ إِلَى النُّورِ وَإِنَّ اللَّهَ بِكُمْ لَرَءُوفٌ رَّحِيمٌ
10
وَمَا لَكُمْ أَلَّا تُنفِقُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ وَلِلَّهِ مِيرَاثُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ لَا يَسْتَوِي مِنكُم مَّنْ أَنفَقَ مِن قَبْلِ الْفَتْحِ وَقَاتَلَ أُولَئِكَ أَعْظَمُ دَرَجَةً مِّنَ الَّذِينَ أَنفَقُوا مِن بَعْدُ وَقَاتَلُوا وَكُلًّا وَعَدَ اللَّهُ الْحُسْنَى وَاللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ خَبِيرٌ
11
مَّن ذَا الَّذِي يُقْرِضُ اللَّهَ قَرْضًا حَسَنًا فَيُضَاعِفَهُ لَهُ وَلَهُ أَجْرٌ كَرِيمٌ
12
يَوْمَ تَرَى الْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ يَسْعَى نُورُهُم بَيْنَ أَيْدِيهِمْ وَبِأَيْمَانِهِم بُشْرَاكُمُ الْيَوْمَ جَنَّاتٌ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ خَالِدِينَ فِيهَا ذَلِكَ هُوَ الْفَوْزُ الْعَظِيمُ
13
يَوْمَ يَقُولُ الْمُنَافِقُونَ وَالْمُنَافِقَاتُ لِلَّذِينَ آمَنُوا انظُرُونَا نَقْتَبِسْ مِن نُّورِكُمْ قِيلَ ارْجِعُوا وَرَاءَكُمْ فَالْتَمِسُوا نُورًا فَضُرِبَ بَيْنَهُم بِسُورٍ لَّهُ بَابٌ بَاطِنُهُ فِيهِ الرَّحْمَةُ وَظَاهِرُهُ مِن قِبَلِهِ الْعَذَابُ
14
يُنَادُونَهُمْ أَلَمْ نَكُن مَّعَكُمْ قَالُوا بَلَى وَلَكِنَّكُمْ فَتَنتُمْ أَنفُسَكُمْ وَتَرَبَّصْتُمْ وَارْتَبْتُمْ وَغَرَّتْكُمُ الْأَمَانِيُّ حَتَّى جَاءَ أَمْرُ اللَّهِ وَغَرَّكُم بِاللَّهِ الْغَرُورُ
15
فَالْيَوْمَ لَا يُؤْخَذُ مِنكُمْ فِدْيَةٌ وَلَا مِنَ الَّذِينَ كَفَرُوا مَأْوَاكُمُ النَّارُ هِيَ مَوْلَاكُمْ وَبِئْسَ الْمَصِيرُ
16
أَلَمْ يَأْنِ لِلَّذِينَ آمَنُوا أَن تَخْشَعَ قُلُوبُهُمْ لِذِكْرِ اللَّهِ وَمَا نَزَلَ مِنَ الْحَقِّ وَلَا يَكُونُوا كَالَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ مِن قَبْلُ فَطَالَ عَلَيْهِمُ الْأَمَدُ فَقَسَتْ قُلُوبُهُمْ وَكَثِيرٌ مِّنْهُمْ فَاسِقُونَ
17
اعْلَمُوا أَنَّ اللَّهَ يُحْيِي الْأَرْضَ بَعْدَ مَوْتِهَا قَدْ بَيَّنَّا لَكُمُ الْآيَاتِ لَعَلَّكُمْ تَعْقِلُونَ
18
إِنَّ الْمُصَّدِّقِينَ وَالْمُصَّدِّقَاتِ وَأَقْرَضُوا اللَّهَ قَرْضًا حَسَنًا يُضَاعَفُ لَهُمْ وَلَهُمْ أَجْرٌ كَرِيمٌ
19
وَالَّذِينَ آمَنُوا بِاللَّهِ وَرُسُلِهِ أُولَئِكَ هُمُ الصِّدِّيقُونَ وَالشُّهَدَاءُ عِندَ رَبِّهِمْ لَهُمْ أَجْرُهُمْ وَنُورُهُمْ وَالَّذِينَ كَفَرُوا وَكَذَّبُوا بِآيَاتِنَا أُولَئِكَ أَصْحَابُ الْجَحِيمِ
20
اعْلَمُوا أَنَّمَا الْحَيَاةُ الدُّنْيَا لَعِبٌ وَلَهْوٌ وَزِينَةٌ وَتَفَاخُرٌ بَيْنَكُمْ وَتَكَاثُرٌ فِي الْأَمْوَالِ وَالْأَوْلَادِ كَمَثَلِ غَيْثٍ أَعْجَبَ الْكُفَّارَ نَبَاتُهُ ثُمَّ يَهِيجُ فَتَرَاهُ مُصْفَرًّا ثُمَّ يَكُونُ حُطَامًا وَفِي الْآخِرَةِ عَذَابٌ شَدِيدٌ وَمَغْفِرَةٌ مِّنَ اللَّهِ وَرِضْوَانٌ وَمَا الْحَيَاةُ الدُّنْيَا إِلَّا مَتَاعُ الْغُرُورِ
21
سَابِقُوا إِلَى مَغْفِرَةٍ مِّن رَّبِّكُمْ وَجَنَّةٍ عَرْضُهَا كَعَرْضِ السَّمَاءِ وَالْأَرْضِ أُعِدَّتْ لِلَّذِينَ آمَنُوا بِاللَّهِ وَرُسُلِهِ ذَلِكَ فَضْلُ اللَّهِ يُؤْتِيهِ مَن يَشَاءُ وَاللَّهُ ذُو الْفَضْلِ الْعَظِيمِ
22
مَا أَصَابَ مِن مُّصِيبَةٍ فِي الْأَرْضِ وَلَا فِي أَنفُسِكُمْ إِلَّا فِي كِتَابٍ مِّن قَبْلِ أَن نَّبْرَأَهَا إِنَّ ذَلِكَ عَلَى اللَّهِ يَسِيرٌ
23
لِّكَيْلَا تَأْسَوْا عَلَى مَا فَاتَكُمْ وَلَا تَفْرَحُوا بِمَا آتَاكُمْ وَاللَّهُ لَا يُحِبُّ كُلَّ مُخْتَالٍ فَخُورٍ
24
الَّذِينَ يَبْخَلُونَ وَيَأْمُرُونَ النَّاسَ بِالْبُخْلِ وَمَن يَتَوَلَّ فَإِنَّ اللَّهَ هُوَ الْغَنِيُّ الْحَمِيدُ
25
لَقَدْ أَرْسَلْنَا رُسُلَنَا بِالْبَيِّنَاتِ وَأَنزَلْنَا مَعَهُمُ الْكِتَابَ وَالْمِيزَانَ لِيَقُومَ النَّاسُ بِالْقِسْطِ وَأَنزَلْنَا الْحَدِيدَ فِيهِ بَأْسٌ شَدِيدٌ وَمَنَافِعُ لِلنَّاسِ وَلِيَعْلَمَ اللَّهُ مَن يَنصُرُهُ وَرُسُلَهُ بِالْغَيْبِ إِنَّ اللَّهَ قَوِيٌّ عَزِيزٌ
26
وَلَقَدْ أَرْسَلْنَا نُوحًا وَإِبْرَاهِيمَ وَجَعَلْنَا فِي ذُرِّيَّتِهِمَا النُّبُوَّةَ وَالْكِتَابَ فَمِنْهُم مُّهْتَدٍ وَكَثِيرٌ مِّنْهُمْ فَاسِقُونَ
27
ثُمَّ قَفَّيْنَا عَلَى آثَارِهِم بِرُسُلِنَا وَقَفَّيْنَا بِعِيسَى ابْنِ مَرْيَمَ وَآتَيْنَاهُ الْإِنجِيلَ وَجَعَلْنَا فِي قُلُوبِ الَّذِينَ اتَّبَعُوهُ رَأْفَةً وَرَحْمَةً وَرَهْبَانِيَّةً ابْتَدَعُوهَا مَا كَتَبْنَاهَا عَلَيْهِمْ إِلَّا ابْتِغَاءَ رِضْوَانِ اللَّهِ فَمَا رَعَوْهَا حَقَّ رِعَايَتِهَا فَآتَيْنَا الَّذِينَ آمَنُوا مِنْهُمْ أَجْرَهُمْ وَكَثِيرٌ مِّنْهُمْ فَاسِقُونَ
28
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَآمِنُوا بِرَسُولِهِ يُؤْتِكُمْ كِفْلَيْنِ مِن رَّحْمَتِهِ وَيَجْعَل لَّكُمْ نُورًا تَمْشُونَ بِهِ وَيَغْفِرْ لَكُمْ وَاللَّهُ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
29
لِّئَلَّا يَعْلَمَ أَهْلُ الْكِتَابِ أَلَّا يَقْدِرُونَ عَلَى شَيْءٍ مِّن فَضْلِ اللَّهِ وَأَنَّ الْفَضْلَ بِيَدِ اللَّهِ يُؤْتِيهِ مَن يَشَاءُ وَاللَّهُ ذُو الْفَضْلِ الْعَظِيمِ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
Le fer (Al-Hadid)
1
Tout ce qui est dans les cieux et la terre glorifie Allah. Et c’est Lui le Puissant, le Sage.
2
A Lui appartient la souveraineté des cieux et de la terre. Il fait vivre et il fait mourir, et Il est Omnipotent.
3
C’est Lui le Premier et le Dernier, l’Apparent et le Caché et Il est Omniscient.
4
C’est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours puis Il S’est établi sur le Trône ; Il sait ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, et ce qui descend du ciel et ce qui y monte, et Il est avec vous où que vous soyez. Et Allah observe parfaitement ce que vous faites.
5
A Lui appartient la souveraineté des cieux et de la terre. Et à Allah tout est ramené.
6
Il fait pénétrer la nuit dans le jour et fait pénétrer le jour dans la nuit, et Il sait parfaitement le contenu des poitrines.
7
Croyez en Allah et en Son Messager, et dépensez de ce dont Il vous a donné la lieutenance. Ceux d’entre vous qui croient et dépensent [pour la cause d’Allah] auront une grande récompense.
8
Et qu’avez-vous à ne pas croire en Allah, alors que le Messager vous appelle à croire en votre Seigneur ? Et [Allah] a déjà pris [acte] de votre engagement si vous êtes [sincères] dans votre foi.
9
C’est Lui qui fait descendre sur Son serviteur des versets clairs, afin qu’il vous fasse sortir des ténèbres à la lumière ; et assurément Allah est Compatissant envers vous, et Très Miséricordieux.
10
Et qu’avez-vous à ne pas dépenser dans le chemin d’Allah, alors que c’est à Allah que revient l’héritage des cieux et de la terre ? On ne peut comparer cependant celui d’entre vous qui a donné ses biens et combattu avant la conquête... ces derniers sont plus hauts en hiérarchie que ceux qui ont dépensé et ont combattu après. Or, à chacun, Allah a promis la plus belle récompense, et Allah est Grand Connaisseur de ce que vous faites.
11
Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le lui multiplie, et il aura une généreuse récompense.
12
Le jour où tu verras les croyants et les croyantes, leur lumière courant devant eux et à leur droite ; (on leur dira): « Voici une bonne nouvelle pour vous, aujourd’hui : des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux pour y demeurer éternellement ». Tel est l’énorme succès.
13
Le jour où les hypocrites, hommes et femmes, diront à ceux qui croient : « Attendez que nous empruntions [un peu] de votre lumière ». Il sera dit : « Revenez en arrière, et cherchez de la lumière ». C’est alors qu’on éleva entre eux une muraille ayant une porte dont l’intérieur contient la miséricorde, et dont la face apparente a devant elle le châtiment [l’Enfer].
14
« N’étions-nous pas avec vous ? » leur crieront-ils. « Oui, répondront [les autres] mais vous vous êtes laissés tenter, vous avez comploté (contre les croyants) et vous avez douté et de vains espoirs vous ont trompés, jusqu’à ce que vînt l’ordre d’Allah. Et le séducteur [le diable] vous a trompés au sujet d’Allah.
15
Aujourd’hui donc, on n’acceptera de rançon ni de vous ni de ceux qui ont mécru. Votre asile est le Feu : c’est lui qui est votre compagnon inséparable. Et quelle mauvaise destination !
16
Le moment n’est-il pas venu pour ceux qui ont cru, que leurs cœurs s’humilient à l’évocation d’Allah et devant ce qui est descendu de la vérité [le Coran] ? Et de ne point être pareils à ceux qui ont reçu le Livre avant eux. Ceux-ci trouvèrent le temps assez long et leurs cœurs s’endurcirent, et beaucoup d’entre eux sont pervers.
17
Sachez qu’Allah redonne la vie à la terre une fois morte. Certes, Nous vous avons exposé les preuves clairement afin que vous raisonniez.
18
Ceux et celles qui font la charité et qui ont fait à Allah un prêt sincère, cela leur sera multiplié et ils auront une généreuse récompense.
19
Ceux qui ont cru en Allah et en Ses messagers ceux-là sont les grands véridiques et les témoins auprès d’Allah. Ils auront leur récompense et leur lumière, tandis que ceux qui ont mécru et traité de mensonges Nos signes, ceux-là seront les gens de la Fournaise.
20
Sachez que la vie présente n’est que jeu, amusement, vaine parure, une course à l’orgueil entre vous et une rivalité dans l’acquisition des richesses et des enfants. Elle est en cela pareille à une pluie : la végétation qui en vient émerveille les cultivateurs, puis elle se fane et tu la vois donc jaunie ; ensuite elle devient des débris. Et dans l’au-delà, il y a un dur châtiment, et aussi pardon et agrément d’Allah. Et la vie présente n’est que jouissance trompeuse.
21
Hâtez-vous vers un pardon de votre Seigneur ainsi qu’un Paradis aussi large que le ciel et la terre, préparé pour ceux qui ont cru en Allah et en Ses Messagers. Telle est la grâce d’Allah qu’Il donne à qui Il veut. Et Allah est le Détenteur de l’énorme grâce.
22
Nul malheur n’atteint la terre ni vos personnes, qui ne soit enregistré dans un Livre avant que Nous ne l’ayons créé ; et cela est certes facile à Allah,
23
afin que vous ne vous tourmentiez pas au sujet de ce qui vous a échappé, ni n’exultiez pour ce qu’Il vous a donné. Et Allah n’aime point tout présomptueux plein de gloriole.
24
Ceux qui sont avares et ordonnent aux gens l’avarice. Et quiconque se détourne... Allah Se suffit alors à Lui-même et Il est Digne de louange.
25
Nous avons effectivement envoyé Nos Messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin que les gens établissent la justice. Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable, aussi bien que des utilités pour les gens, et pour qu’Allah reconnaisse qui, dans l’Invisible, défendra Sa cause et celle de Ses Messagers. Certes, Allah est Fort et Puissant.
26
Nous avons effectivement envoyé Noé et Abraham et accordé à leur descendance la prophétie et le Livre. Certains d’entre eux furent bien-guidés, tandis que beaucoup d’entre eux furent pervers.
27
Ensuite, sur leurs traces, Nous avons fait suivre Nos [autres] messagers, et Nous les avons fait suivre de Jésus fils de Marie et lui avons apporté l’Evangile, et mis dans les cœurs de ceux qui le suivirent douceur et mansuétude. Le monachisme qu’ils inventèrent, Nous ne le leur avons nullement prescrit. [Ils devaient] seulement rechercher l’agrément d’Allah. Mais ils ne l’observèrent pas (ce monachisme) comme il se devait. Nous avons donné leur récompense à ceux d’entre eux qui crurent. Mais beaucoup d’entre eux furent des pervers.
28
O Vous qui avez cru ! Craignez Allah et croyez en Son messager pour qu’Il vous accorde deux parts de Sa miséricorde, et qu’Il vous assigne une lumière à l’aide de laquelle vous marcherez, et qu’Il vous pardonne, car Allah est Pardonneur et Très Miséricordieux.
29
Cela afin que les gens du Livre sachent qu’ils ne peuvent en rien disposer de la grâce d’Allah et que la grâce est dans la main d’Allah. Il la donne à qui Il veut, et Allah est le Détenteur de la grâce immense.
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate LVII.
Le Fer.
(Al-Ḥadîd.)
Titre tiré du vt. 25.Ibn Salama ne sait si cette sourate est mekkoise ou médinoise ; Razi et Nas. la tiennent pour mekkoise, contre Bay. qui la tient plutôt pour médinoise. De l’examen du texte, se dégage la certitude qu’on se trouve devant un assemblage de révélations postérieures à l’Émigration, selon Weil, ou à l’échec de Ohod, selon Nöldeke et Schwally. Bell ne doit cependant pas être loin de la vérité quand il voit dans le début de cette sourate des éléments contemporains de l’Émigration, suivis de révélations postérieures à Ohod, mêlées de quelques additions plus tardives encore.
[Préambule sur l’omnipotence divine.]
1
Ce qui est dans les cieux et [sur] la terre glorifie Allah. Il est le Puissant, le Sage.
Note [édition originale] : Sur ce début, v. notice sur la sourate LXIV.
2
A Lui la Royauté des cieux et de la terre. Il fait vivre et fait mourir. Sur toute chose, Il est omnipotent.
3
Il est le Premier et le Dernier, l’Apparent et le Caché. De toute chose, Il est omniscient.
Note [édition originale] : Le Premier et le Dernier. Autre sens : le Début et la Fin.
4
C’est Lui qui créa les cieux et la terre en six jours, puis [qui] s’assit en majesté sur le Trône. Il sait ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, ce qui descend du ciel et ce qui s’y élève. Il est avec vous, où que vous soyez. Allah, sur ce que vous faites, est clairvoyant.
Note [édition originale] : C’est Lui qui créa etc. Même trait six ou sept fois dans des révélations de la troisième période mekkoise, par ex. X, 3 ; cf. XI, 9.
5
A Lui la Royauté des cieux et de la terre. Vers Allah sont ramenés les Ordres.
Facsimile Image Placeholder
6
Il fait pénétrer la nuit dans le jour et Il fait pénétrer le jour dans la nuit. Il est omniscient des pensées des cœurs.
[Invite aux Croyants. Rétribution selon les œuvres.]
7
Croyez en Allah et [en] Son Apôtre ! Faites dépense [en aumône] sur ce dont Il vous a fait les derniers détenteurs : ceux, parmi vous, qui auront cru et fait dépense auront grande rétribution.
8
Si vous êtes croyants, qu’avez-vous à ne point croire en Allah, alors que l’Apôtre vous appelle à croire en votre Seigneur et que Celui-ci a conclu alliance avec vous ?
9
C’est Lui qui fait descendre sur Son serviteur de claires aya pour vous faire sortir des Ténèbres vers la Lumière. En vérité, Allah est certes indulgent envers vous et miséricordieux.
Note [édition originale] : Son serviteur = Mahomet.
10
Qu’avez-vous à ne point faire dépense dans le Chemin d’Allah, alors qu’Allah possède l’héritage des cieux et de la terre ? Ils ne seront point égaux [ceux qui auront attendu et] ceux qui, parmi vous, auront fait dépense et combattu avant le Succès (fatḥ) : ces derniers seront plus hauts en hiérarchie que ceux qui auront fait dépense et combattu après [le Succès]. A tous [pourtant] Allah promet la Très Belle [Récompense]. Allah, de ce que vous faites, est informé.
Note [édition originale] : al-Fatḥ « le Succès ». Originellement, ce terme est un nom verbal signifiant « action d’ouvrir », « ouverture ». Parfois, le verbe et ce terme évoquent l’idée des faveurs divines tombant du ciel entr’ouvert, sur le Croyant. Parfois aussi, il s’agit du succès qu’Allah octroie ou octroiera, à ses serviteurs, pour marquer la fin de leur humiliation et attester leur suprématie sur les Infidèles. Le passage fait allusion à un succès très important. Tab. pose qu’il s’agit de la convention de Hodaïbiyya ; cf. XLVIII, 1 et la note. Selon d’autres données du même, on aurait au contraire ici une allusion à la prise de la Mekke, en 630. Nöldeke et Schwally rejettent cette interprétation, car le contexte ne reflète aucunement l’assurance que fit naître la prise de la Mekke, dans le cœur des Croyants ; tous deux — suivis prudemment par Bell — estiment donc que le terme fait allusion au succès de Badr.
11
Qui donc consentira à Allah un beau prêt ? [Allah] lui doublera [sa récompense] et il aura généreuse rétribution,
12
au jour où tu verras les Croyants et les Croyantes ayant leur lumière courant devant eux et à leur droite —, en ce jour où [il leur sera crié] : « Bonne nouvelle à vous ! Aujourd’hui, [voici] des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux près desquels [vous serez] immortels. C’est là le Succès Immense ! »
Facsimile Image Placeholder
13
En ce jour où les Hypocrites, hommes et femmes, diront à ceux qui auront cru : « Attendez-nous ! [afin que] nous prenions [un peu] de votre lumière ! », il [leur] sera répondu : « Revenez en arrière ! Cherchez [ailleurs] une lumière ! » Une muraille sera dressée entre eux, ayant une porte à l’intérieur de laquelle est la Miséricorde, tandis qu’à l’extérieur, en face, sera le Tourment.
14
[13] [Ces Hypocrites] crieront [aux Croyants] : « N’étions-nous pas avec vous ? » — « Si », répondront-ils, « mais vous vous êtes séduits vous-mêmes ; vous avez tergiversé ; vous avez intrigué ; vos souhaits vous ont trompés, jusqu’au moment où est venu l’Ordre d’Allah, et vous avez été trompés sur Allah, par le Trompeur.
15
[14] Aujourd’hui n’est reçue nulle rançon ni de vous ni de ceux qui furent infidèles. Votre refuge est le Feu. Celui-ci est votre maître. Quel détestable Devenir » !
16
[15] L’heure n’est-elle point venue, pour ceux qui croient, que leurs cœurs s’humilient devant l’Édification d’Allah et [devant] la Vérité qui [, du ciel,] est descendue ? Qu’ils ne soient point comme ceux qui, ayant reçu l’Écriture auparavant, trouvèrent le temps trop long : leurs cœurs s’endurcirent et beaucoup d’entre eux sont pervers.
17
[16] Sachez qu’Allah fait revivre la terre après sa mort ! Nous vous avons expliqué les aya, [espérant que] peut-être vous raisonneriez.
Note [édition originale] : La présence de ce vt. ici résiste à toute explication.
18
[17] Ceux qui aumônent et celles qui aumônent, [ceux qui] auront consenti à Allah un beau prêt, [Allah] leur doublera [leur récompense] et ils auront une généreuse rétribution.
19
[18] Ceux qui auront cru en Allah et en Ses Apôtres, ceux-là seront les Justes (ṣiddîq) et les Témoins auprès de leur Seigneur. A eux leur rétribution et leur lumière. Ceux [, au contraire,] qui auront traité Nos aya de mensonges, ceux-là seront les Hôtes de la Fournaise.
20
[19] Sachez que la Vie Immédiate est jeu, distraction, [vaine] parure, lutte de jactance entre vous, lutte au sujet des biens et des enfants ! [Elle est] à la ressemblance d’une ondée : la végétation qui la suit plaît aux Infidèles, [mais] ensuite [cette végétation] se flétrit ; tu la vois jaunir, puis devenir débris desséchés. Dans la [Vie] Dernière, sont [ou bien] tourment terrible,
Facsimile Image Placeholder
20
[ou bien] pardon et satisfaction d’Allah, alors que la Vie Immédiate est seulement jouissance trompeuse.
21
Élancez-vous vers un pardon de votre Seigneur, [vers] un Jardin aussi large que le ciel et la terre, préparé pour ceux qui auront cru en Allah et en Ses Apôtres ! Voilà la Faveur d’Allah ! Il la donne à qui Il veut. Allah est le Détenteur de la Faveur Immense.
[Encouragement aux Croyants.]
22
Nul coup du sort n’atteint la terre et vos personnes, qui ne soit [consigné] dans un Écrit, avant que Nous ne les ayons créés. Cela, pour Allah, est aisé.
23
[Il agit ainsi] pour que vous ne désespériez point de ce qui vous a échappé et ne vous réjouissiez pas de ce qui vous a été donné. Allah n’aime pas l’insolent plein de gloriole
Note [édition originale] : Ce vt. est-il une allusion à l’échec de Ohod qui eût pu être un succès si les Croyants avaient suivi les ordres de Mahomet ? C’est possible. Mais on peut tout aussi bien y trouver un appel général à la soumission aux décrets divins favorables ou défavorables.
24
[ni] ceux qui sont avares et ordonnent aux Hommes l’avarice. Quiconque tourne le dos [est abandonné par Allah], car Allah est le Suffisant à Soi-même, le Digne de louanges.
[Missions successives des Prophètes.]
25
Nous avons certes envoyé Nos Apôtres, avec les Preuves, et fait descendre, avec eux, l’Écriture et la Balance, afin que les Hommes pratiquent l’équité et Nous avons fait descendre le Fer qui contient danger terrible et utilité pour les Hommes.
Facsimile Image Placeholder
et afin qu’Allah, en secret, reconnaisse ceux qui Le secourent, [Lui] et Ses Apôtres. Allah est fort et puissant.
Note [édition originale] : Nous avons fait descendre le Fer. L’expression est insolite bien qu’elle puisse se justifier par : Nous avons fait descendre la Balance. Il convient cependant de remarquer que, dans cette dernière expression, le terme Balance évoque plutôt un symbole d’équité. Au contraire, dans Nous avons fait descendre le Fer, ce dernier terme, comme le prouve la suite du texte, évoque simplement l’idée du métal connu et de ses emplois. Deux interprétations du passage sont possibles. On peut en effet considérer la phrase : Et Nous avons fait descendre le Fer… pour le Hommes comme une incidente (ou une addition ?), comme dans la version ici reçue. Il est également possible que la locution wa-li dans wa-li-ya‛lama llâhu équivaille simplement, comme c’est assez fréquent dans le Coran, à li-ya‛lama llâhu. Dans ce cas le sens serait : Nous avons fait descendre le Fer qui contient danger et utilité pour les Hommes, afin qu’Allah reconnaisse etc.
26
Et Nous avons certes envoyé Noé et Abraham et avons mis dans leur descendance la Prophétie et l’Écriture. Parmi [cette descendance], il est des gens qui sont dans la bonne direction alors que beaucoup d’entre eux sont pervers.
27
Ensuite, Nous leur avons donné comme successeurs Nos [autres] Apôtres ainsi que Jésus fils de Marie ; Nous lui avons donné l’Évangile et avons mis, dans les cœurs de ceux qui le suivent, mansuétude et pitié A et monachisme qu’ils ont instauré — Nous ne le leur avons pas prescrit —, uniquement dans la quête de l’agrément d’Allah ; B et monachisme qu’ils ont instauré ; Nous ne le leur avons prescrit que dans la quête de l’agrément d’Allah ; ils ne l’ont [toutefois] pas observé comme il se devait.
Facsimile Image Placeholder
Nous avons donné leur rétribution à ceux d’entre eux qui ont cru alors que beaucoup parmi eux sont pervers.
Note [édition originale] : Ce vt. soulève plusieurs questions. Tout d’abord, on a lieu de penser que seuls certains éléments qui le composent peuvent être considérés comme contemporains du vt. précédent ; ce sont ceux où l’on sent un préjugé favorable envers les Chrétiens. L’hypothèse d’une addition repose sur trois indices. D’une part le terme rahbâniyya « monachisme » qui n’est employé nulle part ailleurs donne un tour nouveau à l’énumération puisqu’il vient après l’énoncé de deux vertus abstraites : la mansuétude et la pitié. En second lieu, dans la suite de la phrase, la pensée se concentre uniquement sur ce terme « monachisme ». Enfin, il est singulier que ce vt. débute par une discrimination favorable aux Chrétiens et s’achève par une sentence où Chrétiens et Juifs sont confondus dans leur destin. Cette phrase sur le monachisme suscite deux interprétations selon la fonction assignée à la proposition : Nous ne le leur avons pas prescrit. La version A fait de cette proposition une incise ; Tab. et Nas. ne connaissent que cette interprétation ; Bay. et Razi, au contraire, tout en la donnant en première ligne, admettent la version B ; dans ce cas, ils s’efforcent d’éviter une contradiction dans les termes entre : ’ibtada‛û-hâ « qu’ils ont instauré » et : Nous ne le leur avons prescrit que dans la quête de l’agrément d’Allah : ces deux commt. sont donc contraints de gauchir le sens de ’ibtada‛û-hâ « dont ils ont fait une pratique pieuse mais non obligatoire ». La version A a abouti à l’interdiction du monachisme consacré dans la célèbre Tradition : lâ rahbâniyyata fi-l-Islâm « pas de monachisme en Islam ». Massignon, adoptant la version B, a cru pouvoir réfuter la réalité de cette interdiction, à partir du Coran.
[Adresse aux Croyants et aux Juifs médinois.]
28
O vous qui croyez !, soyez pieux envers Allah ! Croyez en Son Apôtre ! [Allah] vous donnera deux parts de Sa miséricorde. Il vous accordera une Lumière grâce à laquelle vous marcherez, et Il vous pardonnera. Allah est absoluteur et miséricordieux.
29
Que les Détenteurs de l’Écriture sachent qu’ils ne peuvent rien [sur] la Faveur d’Allah et que la Faveur est en la main d’Allah : Il la donnera à qui Il veut. Allah est Détenteur de la Faveur Immense.
Note [édition originale] : Que les Détenteurs de l’Écriture sachent. La Vulgate porte : li-’allâ ya‛lama « afin que les Détenteurs de l’Écriture ne sachent point ». Toute l’exégèse est d’accord pour corriger par li « que ».
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DU FER,
contenant vingt-neuf versets,
escrit à la Medine.
AU nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Tout ce qui est aux Cieux & en la Terre exalte la gloire de Dieu, il est tout-Puissant & Sage,
2
le Royaume des Cieux & de la Terre est à luy, il donne la vie & la mort à qui bon luy semble,
3
il est sans commencement & sans fin, il sçait tout ce que les
Facsimile Image Placeholder
hommes
mettent en evidence, & tout ce qu’il tiennent secret, il sçait toute chose.
4
C’est luy qui a crée la Terre & les Cieux en six jours & s’est assis en son trosne, il sçait tout ce qui entre dans la terre & tout ce qui en sort, il sçait tout ce qui descend du Ciel & tout ce qui y monte, il est avec vous en quel lieu que vous soiez, & void ce que vous faites,
5
le Royaume des Cieux & de la Terre est à luy & toutes choses luy obeissent :
6
Il fait entrer la nuit dans le jour, & sçait ce qui est dans le cœur des hommes.
7
Croyez en Dieu & en son Prophete, depensez en œuvres pies quelque partie des biens qu’il vous a donnés, il vous en donnera d’avantage ; faites du bien abondamment à ceux qui croiront en sa loy ;
8
Pourquoy ne croirez-vous pas en Dieu & en son Apostre qui vous enseigne les commandemens de vostre Seigneur ? Vous luy avez promis d’embrasser sa loy,
9
il a inspiré ses commandemens à son serviteur pour vous faire sortir des tenebres, & vous conduire à la lumiere, il est clement & misericordieux.
10
Qui vous empesche de faire quelque depense pour sa gloire ? l’heredité des Cieux & de la Terre est à luy, ceux qui ont fait quelque depense pour son service avant la prise de la Meque, ne sont pas egaux en merite à ceux qui ont combattu pour conquerir cette ville, ils sont un grand degré au dessus de ceux qui n’ont pas combatu & seront protegez par sa divine Majesté, il promet le Paradis aux gens de bien, & sçait tout ce que vous faites ;
11
Qui sera celuy qui luy prestera quelque aumosne ?
Facsimile Image Placeholder
il augmentera ses biens & luy donnera une grande recompense :
12
Souviens-toy du jour que tu verras ceux & celles qui ont obey à mes commandemens, avec une lumiere qui marchera devant eux, on leur dira, on vous annonce aujourd’huy que vous entrerez & demeurerez eternellement dans des jardins où coulent plusieurs fleuves, & où vous trouverez la supréme felicité.
13
Souviens-toy du jour que les impies diront aux vray-croyans. Regardez nous, jettez vostre veuë de nostre costé afin que nous prenions un peu de vostre lumiere ; Ils leur diront, retournez sur vos pas pour demander de la lumiere. Il y a un lieu entr’eux qui a une porte secrette, il est remply de grace & de repos pour les bons, & le dehors est entouré de misere pour les meschans, ils appelleront les bons & leur diront,
14
n’estions nous pas de vostre Religion, ils respondront, ouy, mais vous avez trahy vos ames, par la desobeissance, vous avez trahy vos ames, par la desobeissance, vous avez douté de la loy, de Dieu, vos blasphemes vous ont rendu orgueilleux jusques à l’heure de vostre mort, le Diable vous a rendu superbes, & vous a fait eslever contre les commandemens de sa divine Majesté,
15
aujourd’huy il n’y a point de rançon ny de grace pour vous, le feu d’Enfer est l’habitation des meschans, ô quelle habitation !
16
Ceux qui croyent en Dieu ne se faschent pas d’humilier leur cœur au souvenir de l’Alcoran & de la verité qu’il contient, ils ne sont pas comme ceux qui ont eu cy-devant la cognoissance de la loy escrite, ils ont demeuré long-temps sans Prophetes, leurs
Facsimile Image Placeholder
cœurs se sont endurcis & la plus grande partie d’entr’eux a esté impie.
17
Sçachez que Dieu donne la vie à la terre apres sa mort, nous vous avons enseigné les misteres de la foy peut-estre que vous les comprendrez,
18
Dieu multipliera les bien-faits que les gens de bien luy presteront & leur donnera une grande recompense,
19
ceux qui croyent en Dieu & en son Prophete sont gens de bien, les martyrs seront recompensez de Dieu, ils seront couverts de lumiere, & les impies qui desobeiront à ses commandemens seront damnez eternellement,
20
la vie de ce monde n’est que vanité, jeu & abus ce n’est que superbe, l’abondance des biens & des enfans est semblable à la pluye, les impies s’estonnent des plantes qu’elle produict, à la fin elles fletrissent, elles deviennent jaulnes, & puis elles sont entierement seches ; Les impies ressentiront de grands tourmens, & les bons joüiront de la misericorde de Dieu, la vie de ce monde n’est que matiere d’orgueil,
21
demandez pardon à Dieu, le Paradis large comme le Ciel & la Terre, est preparé à ceux qui croiront en sa divine Majesté & en son Prophete, c’est une grace immense qu’il donne à qui bon luy semble.
22
Tout le mal que vous avez en terre, en vos biens & en vos personnes est escrit dans un livre avant qu’il vous arrive, c’est chose facile à Dieu,
23
afin que vous ne vous affligiez pas extraordinairement dans vos deplaisirs, & que vous ne vous resioüissiez pas extraordinairement dans vos contentemens, Dieu n’ayme pas les orgueilleux,
24
il n’a pas affaire des avaricieux qui
Facsimile Image Placeholder
recommandent l’avarice au peuple, & qui s’éloignent de leur devoir ; Loüange luy est deüe, loüange luy est deuë en tout lieu ;
25
Certainement nous avons envoyé nos Messagers avec nos commandemens, nous avons envoyé les escritures avec eux, & la balance afin que le peuple pese à bon poids. Nous avons donné le fer aux hommes, il cause de grands maux & de grands biens au monde, Dieu cognoit ceux qui combattent avec zele pour sa loy & pour son Prophete sans le voir, il est fort & tout-Puissant.
26
Nous avons envoyé Noé & Abraham pour instruire le peuple, nous avons enseigné l’escriture à leur lignée, Les uns ont suivy le droict chemin, & plusieurs ont desobey à nos commandemens,
27
nous avons envoyé apres eux nos Prophetes & Apostres, nous avons envoyé Jesus Fils de Marie, nous luy avons enseigné l’Evangile, nous avons mis la civilité, la clemence, la chasteté dans le cœur de ceux qui l’ont suivy, nous ne leur avons pas commandé de garder la virginité, ils l’ont gardée eux-mesmes à cause du desir qu’ils avoient de complaire à Dieu, ils n’ont pas observé leur loy comme ils devoient, plusieurs ont esté desobeissants, mais nous avons recompensé ceux d’entr’eux qui ont crû.
28
O vous qui croyez en Jesus, craignez Dieu & croyez en son Prophete, vous aurez double recompense de la misericorde Dieu, il vous pardonnera vos pechez, il est clement & misericordieux ;
29
Je vous enseigne ces choses afin que ceux qui ont cy-devant receu la loy escrite, cognoissent qu’ils
Facsimile Image Placeholder
n’ont point de pouvoir sur la grace de Dieu, il l’a donne à qui bon luy semble, certainement elle est immense.
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA LXVII
In n. etc.
1
Note [édition originale] : Omnia Dei potentiam sentiunt, et eum uenerantur.
Uniuersa coelorum et terrae Deum incompraehensibilem et sapientem
2
totius mundi regem, uitae mortisque datorem, et omnipotentem,
3
primum et postremum, omnium occultorum et apparentium, simul et omnium cognitorem
1
inuocant, et adorant.
4
Quippe coelos et terram sex diebus ille creauit, deinde thronum ascendit.
Facsimile Image Placeholder
Note [édition originale] : Deus ubique hominibus praesens.
Ipse uobiscum ubique actus uestros singulos annotans,
5
et uniuersis imperans, quid terram intret uel exeat,
6
quidque coelos scandat, descendatue, sicut et omnium cordium secreta,
5
cum ad ipsum omnia mandata redeant,
6
dinoscit.
7
In ipsum itaque credite, suoque nuncio, et de bonis uobis commissis expendite.
Note [édition originale] : Eleemosynae.
Omnis enim credens et benefaciens, mercedem maximam consequetur.
8
Cur itaque non expenditis ? Cur Deo suoque nuncio uos ad Dei cultum inuocanti, non creditis ? Si fidem quidem habetis, et creditis, iam a uobis foedus sumpsi.
9
Deus enim facturus uobis misericordiam et ueniam, prophetae suo misit praecepta splendida : quibus uos e tenebris ad lucem educat.
10
¶ Quare bona uestra non distribuitis in Dei nomine, coelorum mundique totius haeredis ? Qui pecunias suas in litibus agendis ante terrarum atque praedarum captionem consumpserunt, expendentibus postea non aequantur. Maiores enim meriti sunt. Deus tamen omnium uestrorum actuum cognitor,
11
omnibus benefacientibus in sui nomine, beneficium suum multiplicando reddet,
12
die qua cuncti credentes tam uiri quam mulieres lucem suam anterius et dextrorsum adspicient, optimum nuncium mercedis maximae percipient, uidelicet quod paradisum aquis amoenam possidebunt.
13
Qui cunctis incredulis precantibus illos, ut sibi quid de luce sua sumere liceat, respondebunt : Redite, et uobis lucem lucremini.
Note [édition originale] : Fabulosa quaedam turris in paradiso.
Turrim igitur inter eos cum patente porta fabricabunt. Erit autem intra portam, omnis quies atque gaudium : Ultra uero, dolor omnis atque miseria.
14
Incredulis autem quaerentibus, Nonne uobiscum mansimus ? credentes respondebunt, Ita. Sed quoniam incredulitatem ante terminum diuinitus nominatum linquere noluistis,
15
hodie nec a uobis, nec ab aliquibus malis redemptio sumetur : Sed diuinum odium uobis omnibus incumbet. Vident enim nunc increduli,
16
credentes cordibus deuotis et humilibus, Deum inuocare, ueritatique positae consentire : remanent tamen qualis ipsi quibus antea librum dedimus. Sed licet terminus longus positus sit, sintque corda sua multum obdurata, et eorum plurima pars incredula,
17
sciant tamen Deum terram mortuam uiuificaturum. Si sensum quidem haberetis, uobis optime res explanassemus.
19
Omnes credentes Dei praeceptis, suoque prophetae, eorumque testes et confirmatores, ueniam et lucem merecedemque multiplicatam a Deo sortientur. Increduli uero uobis contradicentes, igni deputantur.
20
Note [édition originale] : Vita praesens fabula est.
Scitote uitam huius mundi nil esse nisi ludum et ludicrum, ornatumque uanum, et opprobrium atque contemptum.
Note [édition originale] : Rerum euanidarum parabola.
Quae cuncta, sicut et multae pecuniae, nec non prolis appetitus sunt, sicut imber incredulis placidus, oriri faciens rem inutilem, citoque marcescentem. In alio quidem saeculo malum perpetuum sequitur. Cum igitur huius mundi pecunia tota nihil sit, Deique dilectio constans et uera,
21
Note [édition originale] : Pietatis et beneficentiae praecipuum studium sit.
ad Dei pietatem atque misericordiam, paradisumque promerendam : cuius ad opus timentium Deum atque prophetam fabricatae capacitas est, quanta coelorum et terrae, quam Deus largifluus pro uelle suo suis tribuit, uestrum iter dirigite.
22
Note [édition originale] : Fatum quo aguntur homines.
¶ Nullum animabus uestris nocumentum in terra perpetrabitis, nisi quod ante uestri creationem in libro praenotatum fuit a Deo cuncta complectente.
23
Note [édition originale] : Peccata Deum alienant.
Nec amissio rerum facta uobis dolorem inferat, nec euentus futurus gaudium praebeat. Deus neminem fraudulentum, uel ostentatorem,
24
aut auarum diligit, Cui, cum sit abundantissimus, nullius ab illo discessus molestiam infert.
Note [édition originale] : Esaiae 59.
25
Nos quidem per nostros nuncios
Facsimile Image Placeholder
cum rebus manifestis missos, librum atque libram,
Note [édition originale] : Iustitia commutatiua.
ut gens iustum operetur, posuimus : qui ferrum fortissimum, et humanis commodis summe necessarium tribuimus. Deus quidem omnipotens atque sapiens, omnium cognitor, suum prophetam iudicabit.
26
Note [édition originale] : Per Noë et Abraham liber missus.
Noë iam et Abraham nuncios misimus, et eisdem filios prophetas dedimus, per quos librum misimus. Eorum tamen quidam boni, plures autem fuerunt increduli.
27
Post illos rursus aliis nunciis missis, tandem Christo Mariae filio misso, cuius sequaces ipsi penitus obedientes, corda constantia, et humilia, atque fidelia gesserunt, nos Euangelium dedimus, non ob aliud, nisi ut per ipsum Dei dilectionem atque gratiam assequerentur.
Note [édition originale] : Christo Euangelium datum a Deo, ut credentes illi gratiam consequantur. Hoc tene te Machumetici, et concedetis ad ecclesiam Seruatoris.
Sed non ut dignum erat, obseruauerunt. Sed licet plures eorum sint increduli, eorum tamen credentibus meritum debitum et maximum tribuimus.
28
Viri boni, credendo prophetae, Deum timete, uestra beneficia multiplicando, reditum uiaeque rectae lucem et ueniam daturum : Quoniam ipse pius est, ueniaeque dator.
29
Sciant autem homines libri,
Note [édition originale] : Homines libri, id est, qui Alcoran habent.
se minime potentes super Dei diuitias existere. Ipse namque cum in sua manu sint omnia, cui uult, illas tribuit.