Bibliographic Information

Sourate 58 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless58

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة المجادلة
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
قَدْ سَمِعَ اللَّهُ قَوْلَ الَّتِي تُجَادِلُكَ فِي زَوْجِهَا وَتَشْتَكِي إِلَى اللَّهِ وَاللَّهُ يَسْمَعُ تَحَاوُرَكُمَا إِنَّ اللَّهَ سَمِيعٌ بَصِيرٌ
2
الَّذِينَ يُظَاهِرُونَ مِنكُم مِّن نِّسَائِهِم مَّا هُنَّ أُمَّهَاتِهِمْ إِنْ أُمَّهَاتُهُمْ إِلَّا اللَّائِي وَلَدْنَهُمْ وَإِنَّهُمْ لَيَقُولُونَ مُنكَرًا مِّنَ الْقَوْلِ وَزُورًا وَإِنَّ اللَّهَ لَعَفُوٌّ غَفُورٌ
3
وَالَّذِينَ يُظَاهِرُونَ مِن نِّسَائِهِمْ ثُمَّ يَعُودُونَ لِمَا قَالُوا فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مِّن قَبْلِ أَن يَتَمَاسَّا ذَلِكُمْ تُوعَظُونَ بِهِ وَاللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ خَبِيرٌ
4
فَمَن لَّمْ يَجِدْ فَصِيَامُ شَهْرَيْنِ مُتَتَابِعَيْنِ مِن قَبْلِ أَن يَتَمَاسَّا فَمَن لَّمْ يَسْتَطِعْ فَإِطْعَامُ سِتِّينَ مِسْكِينًا ذَلِكَ لِتُؤْمِنُوا بِاللَّهِ وَرَسُولِهِ وَتِلْكَ حُدُودُ اللَّهِ وَلِلْكَافِرِينَ عَذَابٌ أَلِيمٌ
5
إِنَّ الَّذِينَ يُحَادُّونَ اللَّهَ وَرَسُولَهُ كُبِتُوا كَمَا كُبِتَ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ وَقَدْ أَنزَلْنَا آيَاتٍ بَيِّنَاتٍ وَلِلْكَافِرِينَ عَذَابٌ مُّهِينٌ
6
يَوْمَ يَبْعَثُهُمُ اللَّهُ جَمِيعًا فَيُنَبِّئُهُم بِمَا عَمِلُوا أَحْصَاهُ اللَّهُ وَنَسُوهُ وَاللَّهُ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ شَهِيدٌ
7
أَلَمْ تَرَ أَنَّ اللَّهَ يَعْلَمُ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الْأَرْضِ مَا يَكُونُ مِن نَّجْوَى ثَلَاثَةٍ إِلَّا هُوَ رَابِعُهُمْ وَلَا خَمْسَةٍ إِلَّا هُوَ سَادِسُهُمْ وَلَا أَدْنَى مِن ذَلِكَ وَلَا أَكْثَرَ إِلَّا هُوَ مَعَهُمْ أَيْنَ مَا كَانُوا ثُمَّ يُنَبِّئُهُم بِمَا عَمِلُوا يَوْمَ الْقِيَامَةِ إِنَّ اللَّهَ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ
8
أَلَمْ تَرَ إِلَى الَّذِينَ نُهُوا عَنِ النَّجْوَى ثُمَّ يَعُودُونَ لِمَا نُهُوا عَنْهُ وَيَتَنَاجَوْنَ بِالْإِثْمِ وَالْعُدْوَانِ وَمَعْصِيَتِ الرَّسُولِ وَإِذَا جَاءُوكَ حَيَّوْكَ بِمَا لَمْ يُحَيِّكَ بِهِ اللَّهُ وَيَقُولُونَ فِي أَنفُسِهِمْ لَوْلَا يُعَذِّبُنَا اللَّهُ بِمَا نَقُولُ حَسْبُهُمْ جَهَنَّمُ يَصْلَوْنَهَا فَبِئْسَ الْمَصِيرُ
9
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِذَا تَنَاجَيْتُمْ فَلَا تَتَنَاجَوْا بِالْإِثْمِ وَالْعُدْوَانِ وَمَعْصِيَتِ الرَّسُولِ وَتَنَاجَوْا بِالْبِرِّ وَالتَّقْوَى وَاتَّقُوا اللَّهَ الَّذِي إِلَيْهِ تُحْشَرُونَ
10
إِنَّمَا النَّجْوَى مِنَ الشَّيْطَانِ لِيَحْزُنَ الَّذِينَ آمَنُوا وَلَيْسَ بِضَارِّهِمْ شَيْئًا إِلَّا بِإِذْنِ اللَّهِ وَعَلَى اللَّهِ فَلْيَتَوَكَّلِ الْمُؤْمِنُونَ
11
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِذَا قِيلَ لَكُمْ تَفَسَّحُوا فِي الْمَجَالِسِ فَافْسَحُوا يَفْسَحِ اللَّهُ لَكُمْ وَإِذَا قِيلَ انشُزُوا فَانشُزُوا يَرْفَعِ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا مِنكُمْ وَالَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ دَرَجَاتٍ وَاللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ خَبِيرٌ
12
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِذَا نَاجَيْتُمُ الرَّسُولَ فَقَدِّمُوا بَيْنَ يَدَيْ نَجْوَاكُمْ صَدَقَةً ذَلِكَ خَيْرٌ لَّكُمْ وَأَطْهَرُ فَإِن لَّمْ تَجِدُوا فَإِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
13
أَأَشْفَقْتُمْ أَن تُقَدِّمُوا بَيْنَ يَدَيْ نَجْوَاكُمْ صَدَقَاتٍ فَإِذْ لَمْ تَفْعَلُوا وَتَابَ اللَّهُ عَلَيْكُمْ فَأَقِيمُوا الصَّلَاةَ وَآتُوا الزَّكَاةَ وَأَطِيعُوا اللَّهَ وَرَسُولَهُ وَاللَّهُ خَبِيرٌ بِمَا تَعْمَلُونَ
14
أَلَمْ تَرَ إِلَى الَّذِينَ تَوَلَّوْا قَوْمًا غَضِبَ اللَّهُ عَلَيْهِم مَّا هُم مِّنكُمْ وَلَا مِنْهُمْ وَيَحْلِفُونَ عَلَى الْكَذِبِ وَهُمْ يَعْلَمُونَ
15
أَعَدَّ اللَّهُ لَهُمْ عَذَابًا شَدِيدًا إِنَّهُمْ سَاءَ مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ
16
اتَّخَذُوا أَيْمَانَهُمْ جُنَّةً فَصَدُّوا عَن سَبِيلِ اللَّهِ فَلَهُمْ عَذَابٌ مُّهِينٌ
17
لَّن تُغْنِيَ عَنْهُمْ أَمْوَالُهُمْ وَلَا أَوْلَادُهُم مِّنَ اللَّهِ شَيْئًا أُولَئِكَ أَصْحَابُ النَّارِ هُمْ فِيهَا خَالِدُونَ
18
يَوْمَ يَبْعَثُهُمُ اللَّهُ جَمِيعًا فَيَحْلِفُونَ لَهُ كَمَا يَحْلِفُونَ لَكُمْ وَيَحْسَبُونَ أَنَّهُمْ عَلَى شَيْءٍ أَلَا إِنَّهُمْ هُمُ الْكَاذِبُونَ
19
اسْتَحْوَذَ عَلَيْهِمُ الشَّيْطَانُ فَأَنسَاهُمْ ذِكْرَ اللَّهِ أُولَئِكَ حِزْبُ الشَّيْطَانِ أَلَا إِنَّ حِزْبَ الشَّيْطَانِ هُمُ الْخَاسِرُونَ
20
إِنَّ الَّذِينَ يُحَادُّونَ اللَّهَ وَرَسُولَهُ أُولَئِكَ فِي الْأَذَلِّينَ
21
كَتَبَ اللَّهُ لَأَغْلِبَنَّ أَنَا وَرُسُلِي إِنَّ اللَّهَ قَوِيٌّ عَزِيزٌ
22
لَّا تَجِدُ قَوْمًا يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ يُوَادُّونَ مَنْ حَادَّ اللَّهَ وَرَسُولَهُ وَلَوْ كَانُوا آبَاءَهُمْ أَوْ أَبْنَاءَهُمْ أَوْ إِخْوَانَهُمْ أَوْ عَشِيرَتَهُمْ أُولَئِكَ كَتَبَ فِي قُلُوبِهِمُ الْإِيمَانَ وَأَيَّدَهُم بِرُوحٍ مِّنْهُ وَيُدْخِلُهُمْ جَنَّاتٍ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ خَالِدِينَ فِيهَا رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُمْ وَرَضُوا عَنْهُ أُولَئِكَ حِزْبُ اللَّهِ أَلَا إِنَّ حِزْبَ اللَّهِ هُمُ الْمُفْلِحُونَ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
La discussion (Al-Mujadalah)
1
Allah a bien entendu la parole de celle qui discutait avec toi à propos de son époux et se plaignait à Allah. Et Allah entendait votre conversation, car Allah est Audient et Clairvoyant.
2
Ceux d’entre vous qui répudient leurs femmes, en déclarant qu’elles sont pour eux comme le dos de leurs mères. alors qu’elles ne sont nullement leurs mères, car ils n’ont pour mères que celles qui les ont enfantés. Ils prononcent certes une parole blâmable et mensongère. Allah cependant est Indulgent et Pardonneur.
3
Ceux qui comparent leurs femmes au dos de leurs mères puis reviennent sur ce qu’ils ont dit, doivent affranchir un esclave avant d’avoir aucun contact [conjugal] avec leur femme. C’est ce dont on vous exhorte. Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites
4
Mais celui qui n’en trouve pas les moyens doit jeûner alors deux mois consécutifs avant d’avoir aucun contact [conjugal] avec sa femme. Mais s’il ne peut le faire non plus, alors qu’il nourrisse soixante pauvres. Cela, pour que vous croyiez en Allah et en Son messager. Voilà les limites imposées par Allah. Et les mécréants auront un châtiment douloureux.
5
Ceux qui s’opposent à Allah et à Son messager seront culbutés comme furent culbutés leurs devanciers. Nous avons déjà fait descendre des preuves explicites, et les mécréants auront un châtiment avilissant,
6
le jour où Allah les ressuscitera tous, puis les informera de ce qu’ils ont fait Allah l’a dénombré et ils l’auront oublié. Allah est témoin de toute chose.
7
Ne vois-tu pas qu’Allah sait ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Pas de conversation secrète entre trois sans qu’Il ne soit leur quatrième, ni entre cinq sans qu’Il n’y ne soit leur sixième, ni moins ni plus que cela sans qu’Il ne soit avec eux, là où ils se trouvent. Ensuite, Il les informera au Jour de la Résurrection, de ce qu’ils faisaient, car Allah est Omniscient.
8
Ne vois-tu pas ceux à qui les conversations secrètes ont été interdites ? Puis, ils retournent à ce qui leur a été interdit, et se concertent pour pécher, transgresser et désobéir au Messager. Et quand ils viennent à toi, ils te saluent d’une façon dont Allah ne t’a pas salué, et disent en eux-mêmes : « Pourquoi Allah ne nous châtie pas pour ce que nous disons ? » L’Enfer leur suffira, où ils brûleront. Et quelle mauvaise destination !
9
O vous qui avez cru ! Quand vous tenez des conversations secrètes, ne vous concertez pas pour pécher, transgresser et désobéir au Messager, mais concertez-vous dans la bonté et la piété. Et craignez Allah vers qui vous serez rassemblés.
10
La conversation secrète n’est que [l’œuvre] du Diable pour attrister ceux qui ont cru. Mais il ne peut leur nuire en rien sans la permission d’Allah. Et c’est en Allah que les croyants doivent placer leur confiance.
11
O vous qui avez cru ! Quand on vous dit : « Faites place [aux autres] dans les assemblées », alors faites place. Allah vous ménagera une place (au Paradis). Et quand on vous dit de vous lever, levez-vous. Allah élèvera en degrés ceux d’entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.
12
O vous qui avez cru ! Quand vous avez un entretien confidentiel avec le Messager, faites précéder d’une aumône votre entretien : cela est meilleur pour vous et plus pur. Mais si vous n’en trouvez pas les moyens alors Allah est Pardonneur et très Miséricordieux !
13
Appréhendez-vous de faire précéder d’aumônes votre entretien ? Mais, si vous ne l’avez pas fait et qu’Allah a accueilli votre repentir, alors accomplissez la Salât, acquittez la Zakât, et obéissez à Allah et à Son messager. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.
14
N’as-tu pas vu ceux qui ont pris pour alliés des gens contre qui Allah S’est courroucé ? Ils ne sont ni des vôtres, ni des leurs ; et ils jurent mensongèrement, alors qu’ils savent.
15
Allah leur a préparé un dur châtiment. Ce qu’ils faisaient alors était très mauvais.
16
Prenant leurs serments comme boucliers, ils obstruent le chemin d’Allah. Ils auront donc un châtiment avilissant.
17
Ni leurs biens, ni leurs enfants ne leur seront d’aucune utilité contre la [punition] d’Allah. Ce sont les gens du Feu où ils demeureront éternellement.
18
Le jour où Allah les ressuscitera tous, ils Lui jureront alors comme ils vous jurent à vous-mêmes, pensant s’appuyer sur quelque chose de solide. Mais ce sont eux les menteurs.
19
Le Diable les a dominés et leur a fait oublier le rappel d’Allah. Ceux-là sont le parti du Diable et c’est le parti du Diable qui sont assurément les perdants.
20
Ceux qui s’opposent à Allah et à Son messager seront parmi les plus humiliés.
21
Allah a prescrit : « Assurément, Je triompherai, Moi ainsi que Mes Messagers ». En vérité Allah est Fort et Puissant.
22
Tu n’en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s’opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leurs pères, leurs fils, leurs frères ou les gens de leur tribu. Il a prescrit la foi dans leurs cœurs et Il les a aidés de Son secours. Il les fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Allah les agrée et ils L’agréent. Ceux-là sont le parti d’Allah. Le parti d’Allah est celui de ceux qui réussissent.
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate LVIII.
La Discussion.
(Al-Mujâdala.)
Titre tiré du vt. 1.Cette sourate est formée de courtes révélations d’une datation très difficile. Certaines données traditionnelles placent l’incident qui suscita la première (vt. 1 à 5), après la convention de Hodaïbiyya. Tout ce qu’on peut dire est qu’elle est postérieure à la révélation de la sourate XXXIII, 4. Les révélations venues s’ajouter à ce début font allusion à des opposants médinois et peuvent se situer entre l’échec de Ohod et la Campagne du Fossé.
[Additif aux dispositions touchant la répudiation.]
1
Allah a entendu la parole de celle qui discutait avec toi [, Prophète !], au sujet de son époux, et qui se plaignait à Allah. Allah entendait votre colloque. Allah est audient et clairvoyant.
Note [édition originale] : Selon des données traditionnelles, une femme de Médine, sous le coup d’une répudiation proférée inconsidérément par son mari, serait venue consulter Mahomet. Celui-ci aurait d’abord confirmé la répudiation malgré les instances de la femme. Mais quelque temps après, la présente révélation serait intervenue permettant d’annuler le serment de répudiation.

Facsimile Image Placeholder
2
Ceux d’entre vous qui répudient leurs femmes par la formule : « Sois pour moi comme le dos de ma mère ! » [savent que leurs épouses] ne sont pas leurs mères. Leurs mères sont seulement celles qui les ont enfantés. En vérité, [en proférant cette formule,] ils disent certes une parole blâmable et erronée.
Note [édition originale] : yuẓâhirûna (var. yataẓâharûna et yaẓẓâharûna) « qui répudient… dos de leur mère ». Le contexte prouve qu’il s’agit d’interdire l’usage d’une formule de répudiation prononcée trop inconsidérément en Arabie Païenne.
2
[3] En vérité, Allah est certes pardonneur et absoluteur.
3
[4] Ceux qui répudient leurs femmes par la formule : « Tu es pour moi comme le dos de ma mère », puis qui répéteront ce qu’ils ont dit [devront se racheter par] affranchissement d’un esclave, avant d’avoir commerce mutuel. Voilà ce à quoi vous êtes exhortés. Allah, de ce que vous faites, est bien informé.
4
[5] A quiconque ne trouve pas [possibilité d’affranchir un esclave], un jeûne de deux mois consécutifs, avant d’avoir commerce mutuel. A qui ne [le] peut, la charge de nourrir soixante pauvres. A Cela [vous est imposé] pour que vous croyiez en Allah et en Son Apôtre. B Cela [vous est imposé] pour que vous sachiez qu’Allah est proche de vous, quand vous Le priez, [prêt à exaucer, quand vous L’implorez]. Voilà les lois (ḥudûd) d’Allah. Aux Infidèles un tourment cruel !
Note [édition originale] : La version A est celle de la Vulgate. La version B est placée sous les noms d’I. Mas‛ûd et d’Ubayy.
[Contre des opposants médinois.]
5
[6] Ceux qui dirigent des pointes contre Allah et Son Apôtre seront jetés face à terre comme l’ont été ceux qui furent avant eux. Nous avons fait descendre de claires aya. Aux Infidèles un tourment avilissant,
6
[7] au jour où Allah les rappellera [à la vie], en totalité, et les avisera de ce qu’ils auront fait : Allah l’aura tenu en compte alors qu’ils l’auront oublié. Allah, de toute chose, est témoin.
[Contre les conciliabules des Hypocrites. Des conciliabules des Croyants.]
7
[8] N’as-tu point vu qu’Allah sait ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Il n’est conciliabule à trois, où Il ne soit le quatrième, — à cinq, où Il ne soit le sixième, — à moins ou à plus [de trois ou cinq], où Il ne soit avec [les participants], quelque part que soient [ces gens]. [Allah] ensuite les avisera, au Jour de la Résurrection, de ce qu’ils auront fait. Allah, de toute chose, est omniscient.
8
[9] N’as-tu pas vu ceux auxquels défense a été faite de tenir conciliabule revenir par la suite à ce qu’on leur a défendu et tenir conciliabule [dans le but] de pécher, d’abuser du droit et de désobéir à l’Apôtre ? Quand [ces gens] viennent à toi [, Prophète !,] ils t’adressent une salutation qui n’est pas celle qu’Allah t’adresse et ils se disent en eux-mêmes : « Pourquoi Allah ne nous tourmente-t-Il point pour ce que nous disons ? » Leur comptant sera la Géhenne qu’ils affronteront. Quel détestable « Devenir » !
Note [édition originale] : Ils t’adressent une salutation etc. Text. : ils te saluent avec ce dont Allah ne te salue pas. C.-à-d. : ils n’usent pas de la formule islamique : « Sur toi le salut et la miséricorde d’Allah ! »
9
[10] O vous qui croyez !, quand vous tenez conciliabule, ne tenez pas conciliabule [dans le but] de pécher, d’abuser du droit et de désobéir à l’Apôtre ! Tenez conciliabule [dans le but] d’être bons et pieux ! Soyez pieux envers Allah vers Lequel vous serez rassemblés !
10
[11] Tenir conciliabule vient seulement du Démon [qui le suggère] pour attrister ceux qui croient. Mais [le Démon] ne peut en rien leur nuire, sauf avec la permission d’Allah. Que les Croyants s’appuient sur Allah !
[Dispositions touchant les entretiens particuliers avec Mahomet.]
11
[12] O vous qui croyez !, quand il vous est dit : « Prenez place à l’aise, dans l’assemblée ! », prenez place ! Allah vous fera une place [au Paradis]. [Mais] quand il vous est dit : « Retirez-vous ! », retirez-vous ! Allah élèvera en hiérarchie ceux qui, parmi vous, auront
Facsimile Image Placeholder
cru et auront reçu la Science. Allah, de ce que vous faites, est bien informé.
Note [édition originale] : Dans l’assemblée = dans le Conseil du Prophète. Mais le trait pourrait avoir une portée générale comme l’implique la var. canonique : dans les assemblées.
12
[13] O vous qui croyez !, quand vous avez un entretien privé avec l’Apôtre, faites précéder cet entretien d’une aumône ! Cela sera bien et plus décent pour vous. Si vous ne trouvez [moyen de le faire]… Allah est absoluteur et miséricordieux.
Note [édition originale] : ṣadaqatan « d’une aumône ». A remarquer que le ou les bénéficiaires de cette aumône ne sont pas désignés dans ce passage. Il n’est toutefois pas à exclure que ce bénéficiaire soit Mahomet en tant que chef de la Communauté.
13
[14] Appréhendez-vous de faire précéder d’aumônes votre entretien en privé ? Si vous ne vous exécutez pas et [si] Allah revient [de Sa rigueur] contre vous, accomplissez la Prière, donnez l’Aumône (zakât) et obéissez à Allah et à Son Apôtre ! Allah est bien informé de ce que vous faites.
Note [édition originale] : Les commt. considèrent que ce vt. abroge pratiquement le précédent.
[Contre des Hypocrites liant parti avec des Juifs médinois.]
14
[15] N’as-tu pas vu ceux qui ont pris pour acolytes des gens contre lesquels Allah est courroucé et qui ne participent ni de vous ni d’eux ? Ils jurent mensongèrement, alors qu’ils savent.
Note [édition originale] : Qui ont pris pour acolytes des gens etc. = [N’as-tu point considéré, Prophète !, ces Hypocrites] qui ont pris pour acolytes des Juifs médinois. Cette interprétation est très nettement dégagée par Tab. A-t-on ici une allusion aux conciliabules que, selon la Tradition historico-biographique, les Juifs Naḍîr eurent avec le chef des Hypocrites ‛Abd-Allah i. Ubayy ? ǁ Ils jurent. Autre sens possible : ils contractent alliance. ǁ Alors qu’ils savent = alors qu’ils ont reçu la Science.
15
[16] Allah a préparé pour eux un tourment terrible. Combien mauvais est ce qu’ils se sont trouvés faire !
16
[17] Ils ont pris leurs serments comme sauvegarde et se sont écartés du Chemin d’Allah. A eux un tourment avilissant !
17
[18] Ni leurs biens ni leurs enfants ne leur serviront de rien contre Allah. Ceux-là seront les Hôtes du Feu où ils seront immortels.
18
[19] [Ni leurs biens ni leurs enfants ne leur serviront] au jour où, en totalité, Allah les rappellera [à la vie], où ils Lui feront serment comme ils vous font serment, alors qu’ils croient être dans le vrai. Eh quoi ! ne sont-ils point des menteurs ?
Note [édition originale] : Qu’ils croient… le vrai. Text. : qu’ils sont sur quelque chose.
19
[20] Le Démon a maîtrise sur eux et leur a fait oublier l’Édification d’Allah. Ceux-là sont la Faction du Démon. Eh quoi ! la Faction du Démon ne constituera-t-elle pas les Perdants ?
20

Facsimile Image Placeholder
[21] Ceux qui dirigent des pointes contre Allah et Son Apôtre, ceux-là seront parmi les plus vils.
21
Allah a écrit : « Certes, Je vaincrai, Moi et Mes Apôtres ! » Allah est fort et puissant.
22
Tu ne trouveras nul peuple croyant en Allah et au Dernier Jour porter affection à ceux qui dirigent des pointes contre Allah et Son Apôtre, fussent-ils leurs pères ou leurs fils ou leurs frères ou leur clan. Aux cœurs de ceux [croyant en Allah et au Dernier Jour], Allah a inscrit la foi et Il a assisté [ces gens], au moyen d’un esprit [émanant] de Lui. Ils les fera entrer en des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux et où [ils resteront] immortels. Allah les a agréés et ils L’ont agréé. Ceux-là sont la Faction d’Allah. Eh quoi ! [ceux qui forment] la Faction d’Allah ne seront-ils point les Bienheureux ?
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE LA DISPUTE,
contenant vingt-deux versets,
escrit à la Medine.
AU nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Dieu a ouy la parole de celle qui dispute avec toy de l’action de son mary, elle luy a dit sa plainte, il entend tous vos discours, il entend tout & void tout.
2
Personne d’entre vous ne jurera de ne jamais toucher sa femme non plus que sa mere ; vos femmes ne sont pas vos meres, vos meres sont celles qui vous ont conçeus & enfantez, ceux qui parlent de la façon parlent incivilement, mais Dieu est clement & misericordieux ;
3
Celuy qui aura juré de ne plus toucher sa femme & la voudra cognoistre, donnera liberté à un esclave pour satisfaction de son serment avant que de la toucher, cela vous est ordonné, Dieu sçait tout ce que vous faites,
4
s’il n’a pas le pouvoir de delivrer un esclave il jeusnera deux mois consecutifs avant que de la toucher, s’il ne peut pas jeusner, il donnera l’aumosne à 50. pauvres, vous devez ainsi faire si vous croyez en Dieu & en son Prophete, Dieu l’a ainsi ordonné, &
a
Correction de : à
preparé de
Facsimile Image Placeholder
grands tourmens à ceux qui contreviendront à ses commandemens.
5
Ceux qui luy desobeiront & au Prophete, seront couverts de honte & d’ignominie, comme ont esté ceux qui les ont precedez dans l’impieté ; Dieu a envoyé ses commandemens en terre, ceux qui les abjureront seront rudement tourmentez
6
au jour qu’il les fera ressusciter, il leur dira tout ce qu’ils ont fait, il en a tenu compte, & eux l’ont oublié, il void tout.
7
Ne voids tu pas que tout ce qui est aux Cieux & en la Terre est à Dieu ? Si vous estes trois secrettement assemblez, il est le quatriéme, si vous estes cinq, il est le sixiesme, si vous estes plus ou moins, il est tousjours avec vous en quelle part que vous soiez ; Il dira aux hommes au jour du Jugement tout ce qu’ils ont fait, il sçait tout.
8
Ne voids tu pas l’action de ceux à qui on a deffendu les assemblées secrettes ? ils retournent en leur peché, & font ce qui leur a esté deffendu, ils s’assemblent secrettement avec malice pour conspirer contre toy & pour te desobeyr, & lors qu’ils viennent vers toy, ils disent que tu as dit des choses que Dieu ne t’a pas inspiré de dire, ils sçavent en leurs ames que Dieu les chastiera de leurs discours, & qu’ils iront tous en Enfer, où est leur rendez-vous ;
9
O vous qui croyez, ne faites point d’assemblée secrette pour offenser Dieu, pour conspirer contre son Prophete, & pour luy desobeyr, assemblez-vous pour faire des actes de vertu, & pour servir Dieu, ayez sa crainte devant les yeux, vous serez un jour assemblez devant sa divine Majesté pour
Facsimile Image Placeholder
estre jugez.
10
Les assemblées secrettes procedent du Diable pour affliger les gens bien ; il ne leur fait point de mal que par la permission de Dieu ; & tous les fidelles se doivent resigner à sa divine volonté.
11
O vous qui croyez, lors que vous vous assemblerez avec le Prophete, & qu’on vous dira de vous eslargir eslargissez vous, Dieu vous eslargira sa grace, lors qu’on vous dira de vous lever, levez vous, Dieu eslevera tous les vray-croyans qui sont entre vous, & mettra les doctes quelques degrez au dessus des autres, il sçait tout ce que vous faites.
12
O vous qui croyez, lors que vous serez en volonté de dire quelque secret au Prophete, dites luy avec verité, il vous en arrivera du bien & vous purifiera ;
13
si vous craignez de luy dire vostre secret Dieu ne vous donnera pas sa grace. Faites vos prieres au temps ordonné, distribuez les decimes, obeissez à Dieu & à son Prophete, Dieu sçait tout ce que vous faites,
14
Ne voids-tu pas ceux qui ont abandonné sa loy, la colere de sa divine Majesté est tombée sur eux, ils sont de differente opinion en leur mensonge, & n’ignorent pas qu’ils mentent,
15
mais il leur a preparé une grande punition à cause de leurs blasphemes,
16
ils ont celé leur foy & se sont devoyez ; Certainement il leur a preparé de rigoureuses peines,
17
leurs biens & leurs enfans ne les pourront pas delivrer de sa colere, ils seront precipitez dedans le feu d’Enfer où ils demeureront eternellement :
18
Souviens-toy du jour qu’il les fera ressusciter, ils jureront comme ils jurent devant toy qu’ils ont crû en
Facsimile Image Placeholder
sa loy, ils disent qu’ils font bien & sont des menteurs,
19
le Diable les a preocupés, & leur a fait oublier la parole de Dieu, ceux qui le suivent sont gens perdus ;
20
Ceux qui contrarient la volonté de Dieu & celle de son Prophete sont vaincus par le Diable :
21
Dieu a dit dans les escritures ; Tu n’obtiendras pas victoire sur moy ny sur mon Prophete, il est tout-Puissant & tousjours victorieux ;
22
Tu ne trouveras personne de ceux qui croyent en sa loy & au jour du Jugement, qui n’observe exactement les commandemens de sa divine Majesté & ceux de son Prophete, encor que leurs peres, leurs enfans, leurs freres, & leurs compagnons leur soient contraires. Dieu a imprimé la foy dans leur cœur, il les a fortifiés par son esprit, & les fera entrer dans des jardins où coulent plusieurs fleuves où ils demeureront eternellement ; il sera satisfaict de leur obeissance, & eux seront contens de sa grace. Ceux qui obeiront à ses commandemens seront bien-heureux.
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA LXVIII
In n. etc.
1
Sermonem coram te conquerentis de marito suo, et de Deo uisore cunctorum et auditore, tuumque Deus audiens, inquit :
2
Note [édition originale] : Dubitantes de praemio sibi obuenturo a Deo, grauiss. peccant.
Suae coniuges minime sunt suae matres. Solae namque parturientes eos : unde uerbum maritus illius horridum et mendax protulit. Deus autem pius est, ueniaeque dator.
3
Omnis quidem huiusmodi uerbum proferens, uel aliquem redimat, uel captiuum suum liberum faciat, antequam tangat eam. Sic enim praecipit Deus, omnes nostros actus dinoscens.
4
Note [édition originale] : Peccatorum redemptio per opera bona.
¶ Impotens autem huius rei, duos integre continueque menses ante concubitum eius ieiunet. Vel huius item impotens rei, quadraginta pauperes pascat. Hos quidem fines Deus statuit, ut in se, suoque prophetae credentes agnoscat :
5
Quorum omnis neglector et incredulus, graue malum patietur.
Note [édition originale] : Prophetis et Deo repugnantes omnes punientur.
Omnes quidem Deo suoque prophetae repugnantes, Deus ipse, sicut et antecessores suos, destruet. Cuius uirtutibus iam manifeste positis omnis contradicens, malum et dedecus
6
die publicae resurrectionis, qua Deus omnium suorum factorum dinumerator, quorum obliti sunt illi, uelut testis euidenter pandet,
7
quippe omnium coelestium et terrestrium cognitor, sortientur. Nusquam est trium conuentus, quin ipse quartus adsit : Nunquam quinque, quin ipse sextus : Tandem omnibus, siue pluribus, seu paucioribus, ille semper praesens adest.
Note [édition originale] : Dei praesentiam inter homines notat, ut Christus suam. Si duo uel tres. etc. Matth. 18.
Unde ipse cunctorum cognitor, cunctis omnes suos actus die futura reuelabit.
8
Nonne uident illos, quibus super praecepta nostra conuentum interdiximus, a nobis prohibita perpetrare, uerbumque peccati proferre, prophetaeque nullatenus credere ? Unde uenientes ad ipsum dicunt : Deum illa praecepta nequaquam misisse, arbitrantes Deum nequaquam uindictam sumpturum de dictis suis, quae sibi damnationis uiaeque malae causa sunt.
9
Vos uero uiri boni, nolite loquendo malum seu culpam incurrere, nec prophetae contradicere, sed Deum, ad quem fiet uester reditus, timendo, uerbum iustum et honestum proferte.
10
Note [édition originale] : Diabolus praecipue bonis nocere cupit : nihil tamen potest efficere, quam quod Deus permittit.
Illorum autem diabolorum omne uerbum ad id nititur, ut dedecus atque malum bonis inferatur hominibus : Quod illis est impossibile, nisi Deo uolente, cui se cuncti boni commendant.
11
¶ Vos uiri boni, locum postulantibus praebete. Deus enim uobis locum tribuet. Quaerentes sublimationem a uobis, locum excelsum accipiant. Sic enim Deus omnes uestros actus agnoscens, uestri bonis
Facsimile Image Placeholder
atque sublimibus gradum sublimem permittet.
12
Cum prophetam conueneritis, beneficia perpetranda promittite. Quae si minime facere poteritis, Deus pius ueniam dabit.
13
Note [édition originale] : Beneficentia.
An de beneficiis praecedentibus molestamini ? Si beneficiis possibilibus ueniam nequaquam adsequi poteritis,
Note [édition originale] : Orationes.
oratores et
Note [édition originale] : Decimae.
decimatores estote, sequendo Deum omnium operum cognitorem atque prophetam.
14
Nonne uident Deum illis iratum esse, qui se cunctis hominibus commendando, scienterque mendacium proferendo, nec uobis nec illis consentiunt ?
16
Note [édition originale] : Iusiurandum uiolantes luent poenam infernalem.
Qui licet ob sui saluationem iura iuranda faciant, a Dei uia disgrediuntur. Unde malum et dedecus suscepturi sunt,
17
ignemque perpetuum passuri, neque sua pecunia, neque prole, nec etiam ipso Deo subueniente.
18
A Deo quidem suscitati, sicut nunc uobis iura iuranda facient, extimaturi hoc illis prodesse : Sed minime. Mendaces enim comparebunt.
19
Ipsique socii daemonis, qui praesidens illis eos obliuisci Deum fecerat, perdentur.
20
Praue loquentes, atque resistentes Deo, suoque prophetae,
21
quos scriptum diuinum semper superaturos asserit, cum Deus sit omnipotens,
20
uelut omnium miserrimi pedibus substernentur et conculcabuntur.
22
¶ Nemo quidem credens in Deum, dieique futurae, reperiri potest, qui Deo suisque prophetis resistentes, licet parentes seu fratres filiiue seu familiares sint, diligat.
Note [édition originale] : Deus fidem cordibus saluandorum inscribit.
Talibus enim Deus ipse suffragans, eorum cordibus fidem atque constantiam inscripsit, daturus illis ueniam placidam, et paradisum, mansionem perpetuam.
Note [édition originale] : Populus Dei.
Illi sunt namque gens Dei, semper antecedens.