Bibliographic Information

Sourate 76 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless76

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة الانسان
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
هَلْ أَتَى عَلَى الْإِنسَانِ حِينٌ مِّنَ الدَّهْرِ لَمْ يَكُن شَيْئًا مَّذْكُورًا
2
إِنَّا خَلَقْنَا الْإِنسَانَ مِن نُّطْفَةٍ أَمْشَاجٍ نَّبْتَلِيهِ فَجَعَلْنَاهُ سَمِيعًا بَصِيرًا
3
إِنَّا هَدَيْنَاهُ السَّبِيلَ إِمَّا شَاكِرًا وَإِمَّا كَفُورًا
4
إِنَّا أَعْتَدْنَا لِلْكَافِرِينَ سَلَاسِلَ وَأَغْلَالًا وَسَعِيرًا
5
إِنَّ الْأَبْرَارَ يَشْرَبُونَ مِن كَأْسٍ كَانَ مِزَاجُهَا كَافُورًا
6
عَيْنًا يَشْرَبُ بِهَا عِبَادُ اللَّهِ يُفَجِّرُونَهَا تَفْجِيرًا
7
يُوفُونَ بِالنَّذْرِ وَيَخَافُونَ يَوْمًا كَانَ شَرُّهُ مُسْتَطِيرًا
8
وَيُطْعِمُونَ الطَّعَامَ عَلَى حُبِّهِ مِسْكِينًا وَيَتِيمًا وَأَسِيرًا
9
إِنَّمَا نُطْعِمُكُمْ لِوَجْهِ اللَّهِ لَا نُرِيدُ مِنكُمْ جَزَاءً وَلَا شُكُورًا
10
إِنَّا نَخَافُ مِن رَّبِّنَا يَوْمًا عَبُوسًا قَمْطَرِيرًا
11
فَوَقَاهُمُ اللَّهُ شَرَّ ذَلِكَ الْيَوْمِ وَلَقَّاهُمْ نَضْرَةً وَسُرُورًا
12
وَجَزَاهُم بِمَا صَبَرُوا جَنَّةً وَحَرِيرًا
13
مُّتَّكِئِينَ فِيهَا عَلَى الْأَرَائِكِ لَا يَرَوْنَ فِيهَا شَمْسًا وَلَا زَمْهَرِيرًا
14
وَدَانِيَةً عَلَيْهِمْ ظِلَالُهَا وَذُلِّلَتْ قُطُوفُهَا تَذْلِيلًا
15
وَيُطَافُ عَلَيْهِم بِآنِيَةٍ مِّن فِضَّةٍ وَأَكْوَابٍ كَانَتْ قَوَارِيرَا
16
قَوَارِيرَ مِن فِضَّةٍ قَدَّرُوهَا تَقْدِيرًا
17
وَيُسْقَوْنَ فِيهَا كَأْسًا كَانَ مِزَاجُهَا زَنجَبِيلًا
18
عَيْنًا فِيهَا تُسَمَّى سَلْسَبِيلًا
19
وَيَطُوفُ عَلَيْهِمْ وِلْدَانٌ مُّخَلَّدُونَ إِذَا رَأَيْتَهُمْ حَسِبْتَهُمْ لُؤْلُؤًا مَّنثُورًا
20
وَإِذَا رَأَيْتَ ثَمَّ رَأَيْتَ نَعِيمًا وَمُلْكًا كَبِيرًا
21
عَالِيَهُمْ ثِيَابُ سُندُسٍ خُضْرٌ وَإِسْتَبْرَقٌ وَحُلُّوا أَسَاوِرَ مِن فِضَّةٍ وَسَقَاهُمْ رَبُّهُمْ شَرَابًا طَهُورًا
22
إِنَّ هَذَا كَانَ لَكُمْ جَزَاءً وَكَانَ سَعْيُكُم مَّشْكُورًا
23
إِنَّا نَحْنُ نَزَّلْنَا عَلَيْكَ الْقُرْآنَ تَنزِيلًا
24
فَاصْبِرْ لِحُكْمِ رَبِّكَ وَلَا تُطِعْ مِنْهُمْ آثِمًا أَوْ كَفُورًا
25
وَاذْكُرِ اسْمَ رَبِّكَ بُكْرَةً وَأَصِيلًا
26
وَمِنَ اللَّيْلِ فَاسْجُدْ لَهُ وَسَبِّحْهُ لَيْلًا طَوِيلًا
27
إِنَّ هَؤُلَاءِ يُحِبُّونَ الْعَاجِلَةَ وَيَذَرُونَ وَرَاءَهُمْ يَوْمًا ثَقِيلًا
28
نَّحْنُ خَلَقْنَاهُمْ وَشَدَدْنَا أَسْرَهُمْ وَإِذَا شِئْنَا بَدَّلْنَا أَمْثَالَهُمْ تَبْدِيلًا
29
إِنَّ هَذِهِ تَذْكِرَةٌ فَمَن شَاءَ اتَّخَذَ إِلَى رَبِّهِ سَبِيلًا
30
وَمَا تَشَاءُونَ إِلَّا أَن يَشَاءَ اللَّهُ إِنَّ اللَّهَ كَانَ عَلِيمًا حَكِيمًا
31
يُدْخِلُ مَن يَشَاءُ فِي رَحْمَتِهِ وَالظَّالِمِينَ أَعَدَّ لَهُمْ عَذَابًا أَلِيمًا
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
L’homme (Al-Insan)
1
S’est-il écoulé pour l’homme un laps de temps durant lequel il n’était même pas une chose mentionnable ?
2
En effet, Nous avons créé l’homme d’une goutte de sperme mélangé [aux composantes diverses] pour le mettre à l’épreuve. [C’est pourquoi] Nous l’avons fait entendant et voyant.
3
Nous l’avons guidé dans le chemin, - qu’il soit reconnaissant ou ingrat -
4
Nous avons préparé pour les infidèles des chaînes, des carcans et une fournaise ardente.
5
Les vertueux boiront d’une coupe dont le mélange sera de camphre,
6
d’une source de laquelle boiront les serviteurs d’Allah et ils la feront jaillir en abondance.
7
Ils accomplissent leurs vœux et ils redoutent un jour dont le mal s’étendra partout.
8
et offrent la nourriture, malgré son amour, au pauvre, à l’orphelin et au prisonnier,
9
(disant): « C’est pour le visage d’Allah que nous vous nourrissons : nous ne voulons de vous ni récompense ni gratitude.
10
Nous redoutons, de notre Seigneur, un jour terrible et catastrophique ».
11
Allah les protègera donc du mal de ce jour-là, et leur fera rencontrer la splendeur et la joie,
12
et les rétribuera pour ce qu’ils auront enduré, en leur donnant le Paradis et des [vêtements] de soie,
13
ils y seront accoudés sur des divans, n’y voyant ni soleil ni froid glacial.
14
Ses ombrages les couvriront de près, et ses fruits inclinés bien bas [à portée de leurs mains].
15
Et l’on fera circuler parmi eux des récipients d’argent et des coupes cristallines,
16
en cristal d’argent, dont le contenu a été savamment dosé.
17
Et là, ils seront abreuvés d’une coupe dont le mélange sera de gingembre,
18
puisé là-dedans à une source qui s’appelle Salsabîl.
19
Et parmi eux, circuleront des garçons éternellement jeunes. Quand tu les verras, tu les prendras pour des perles éparpillées.
20
Et quand tu regarderas là-bas, tu verras un délice et un vaste royaume.
21
Ils porteront des vêtements verts de satin et de brocart. Et ils seront parés de bracelets d’argent. Et leur Seigneur les abreuvera d’une boisson très pure.
22
Cela sera pour vous une récompense, et votre effort sera reconnu.
23
En vérité c’est Nous qui avons fait descendre sur toi le Coran graduellement.
24
Endure donc ce que ton Seigneur a décrété, et n’obéis ni au pécheur, parmi eux, ni au grand mécréant.
25
Et invoque le nom de ton Seigneur, matin et après-midi ;
26
et prosterne-toi devant Lui une partie de la nuit ; et glorifie-Le de longues [heures] pendant la nuit.
27
Ces gens-là aiment [la vie] éphémère (la vie sur terre) et laissent derrière eux un jour bien lourd [le Jour du Jugement].
28
C’est Nous qui les avons créés et avons fortifié leur constitution. Quand Nous voulons, cependant, Nous les remplaçons [facilement] par leurs semblables.
29
Ceci est un rappel. Que celui qui veut prenne donc le chemin vers son Seigneur !
30
Cependant, vous ne saurez vouloir, à moins qu’Allah veuille. Et Allah est Omniscient et Sage.
31
Il fait entrer qui Il veut dans Sa miséricorde. Et quant aux injustes, Il leur a préparé un châtiment douloureux.
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate LXXVI.
L’Homme.
(Al-’Insân.)
Titre tiré du vt. 1.Une Tradition reçue par Nas. et Bay. rapporte que cette sourate aurait été révélée après une maladie des deux petits-fils de Mahomet, donc postérieurement à l’Hégire (622). Cette donnée, que ni Buh. ni Tab. ni Razi n’accueillent, ne semble pas devoir être retenue pour considérer cette sourate comme médinoise. Il est délicat d’assigner à ce texte une place durant la prédication à la Mekke. On doit cependant noter la fréquence de termes et de rimes rares qui donne à penser à un texte ancien. D’autre part — et ceci paraît plus concluant —, les deux révélations qui forment cette sourate sont, pour le fond, absolument identiques à des développements de la première période mekkoise.
1
S’est-il écoulé pour l’Homme un laps de temps où il n’était pas chose mentionnée ?
Note [édition originale] : Les commt. sont arrêtés par cette interrogation qu’ils considèrent comme explétive. Mais il paraît plus simple d’y voir une interrogation à laquelle répond le vt. suivant. Selon les mêmes, le terme l’Homme désignerait Adam et le laps de temps dont il est question ici serait le séjour d’Adam au Paradis. Selon toute apparence, il doit plutôt s’agir d’une allusion à la vie intra-utérine prise, comme ailleurs, comme preuve de la résurrection à venir.
2
En vérité, Nous avons créé l’Homme d’une goutte de sperme [et] de mélanges. Nous l’éprouverons en sorte que Nous l’avons fait audient et clairvoyant.
3
Soit reconnaissant, soit ingrat, Nous l’avons conduit dans le Chemin.
4
Nous avons préparé, pour les Infidèles, des chaînes, des carcans et un brasier.
5
Les Bons boiront à des coupes dont le mélange sera de camphre,
Note [édition originale] : Sera de camphre. Ce sens est bien établi par Tab. et Razi. Toutefois, par suite du vt. 6, s’est développée une interprétation anecdotique sans doute d’origine populaire, qui fait de camphre un nom propre désignant une source du Paradis.
6
source qu’on fera jaillir abondamment où boiront les serviteurs d’Allah.
7
[Sur terre, ces Bons] étaient fidèles à leurs promesses. Ils craignaient un jour dont le mal sera universel.
Note [édition originale] : mustaṭîran « universel ». Text. : cherchant à prendre vol.
8
Ils donnaient la nourriture — pour l’amour du Seigneur — au Pauvre, à l’Orphelin, au Captif.
Note [édition originale] : ‛alā ḥubbi-hi « pour l’amour du Seigneur » est une interprétation des commt. qui en proposent aussi une autre car le texte porte seulement : « pour son amour » ou « malgré son amour », en sorte que si l’on retient ce dernier sens il faut comprendre : malgré l’amour porté à la nourriture.
9
« Nous vous nourrissons », [disaient-ils], « pour l’amour d’Allah, ne désirant de vous ni récompense ni gratitude.
10
Nous craignons, de notre Seigneur, un jour menaçant, catastrophique. »
11
[Mais] Allah les a protégés de ce jour maléfique et leur a conféré fraîcheur et joie.
12
Il les a récompensés, de ce qu’ils subirent, par [le don d’]un jardin et [de vêtements de] soie,
13
[jardin] où ils sont accoudés sur des sofas, où ils ne voient ni soleil ni froidure.
14
Proches d’eux en sont les ombrages et inclinés très bas en sont les fruits à cueillir.
15

Facsimile Image Placeholder
On circulera parmi eux avec des vaisseaux d’argent et des cratères de cristal,
16
de cristal d’argent harmonieusement ouvrés.
Note [édition originale] : qawârîra min fiḍḍatin « de cristal d’argent » résiste à toute explication. Peut-être, avec les commt., doit-on comprendre : de cristal clair comme l’argent.
19
Parmi eux circuleront des éphèbes immortels tels qu’à les voir tu les croirais perles détachées.
Note [édition originale] : Ce vt. fait ici double emploi. Le même trait se retrouve dans la sourate LII, 24 (avec de légères var.).
17
Là ils seront abreuvés de coupes dont le mélange sera de gingembre,
18
— source, dans ce jardin, nommée Salsabîl.
Note [édition originale] : Comme au vt. 6 ; on a ici une explication anecdotique du vt. précédent. Salsabîl est sans conteste un nom propre qui s’apparente à la racine bilitère SL, développée en SYL, SLL, SLS et SLSL. Toutes ces formes trilitères et quadrilitères, avec des nuances diverses, expriment l’idée de « glisser », de « couler », puis, par évolution de sens, d’« être doux au toucher », d’« être suave, agréable au goût ».
20
Quand tu porteras ta vue là, tu verras un délice et une pompe royale.
21
Sur eux seront des vêtements verts en satin et brocart. Ils seront parés de bracelets d’argent. Leur Seigneur les abreuvera d’une boisson très pure.
22
« En vérité, ceci vous a été accordé, en récompense, et votre zèle a été remercié. »
23
En vérité, Nous, Nous avons fait descendre sur toi la Prédication d’une manière répétée.
24
Supporte donc le décret de ton Seigneur ! N’obéis ni au pécheur ni à l’ingrat parmi eux !
25
Invoque le nom de ton Seigneur à l’aube et au crépuscule !
Note [édition originale] : Cf. LII, 49. Ici sont clairement indiquées deux Prières et une vigile.
26
[Une partie] de la nuit, prosterne-toi devant Lui ! Glorifie-Le de nuit, longuement !
27
En vérité, ceux-ci aiment la [Vie] Éphémère et négligent, derrière eux, un jour grave.
28
Nous, Nous les avons créés et avons fixé les membres de leur corps.
29
En vérité, ceci est un Rappel (taḏkira). Quiconque voudra, prendra un Chemin vers son Seigneur,
30
[mais] vous ne [le] voudrez qu’autant qu’Allah voudra. En vérité, Allah est omniscient et sage !
31

Facsimile Image Placeholder
Il fait entrer dans sa miséricorde qui Il veut. Aux Injustes, Il a préparé Tourment cruel.
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE L’HOMME,
contenant trente versets, escrit
à la Meque.
AU nom de Dieu clement & misericordieux.
1
L’homme a demeuré quelque temps sans avoir en luy aucune chose de memorable.
2
Nous avons creé sa posterité de sa semence meslée avec celle de la femme, nous luy avons donné l’oüie & la veuë,
3
& luy avons enseigné le chemin de salut, les uns ont embrassé la foy, & les autres ont esté des infidelles,
4
nous leurs avons preparé des chaisnes & des
Facsimile Image Placeholder
liens pour les traisner dedans le feu d’Enfer.
5
Les justes bevront de l’eau de vigne qui sortira
6
d’une belle fontaine, tous les serviteurs de Dieu en bevront, & la feront couler comme bon leur semblera
Note [édition originale] : Voy Ekteri
.
11
Dieu délivrera des peines de l’Enfer
7
ceux qui satisferont à leurs vœux, qui apprehenderont le jour du Jugement,
8
qui donneront l’aumosne aux pauvres, aux orphelins, & aux prisonniers
9
sans esperance de remerciement ny de recompense, mais seulement pour l’amour de sa divine Majesté
10
à cause de l’apprehension qu’ils ont des tourmens du jour rigoureux & fascheux à voir ;
11
Dieu les resioüira
12
& les recompensera de leurs bonnes œuvres, il leur ouvrira la porte du Paradis, ils seront vestus de soye,
13
appuyez sur de beaux lits, ils ne seront importunez ny de la chaleur du Soleil, ny de la fraicheur de la Lune,
14
ils seront sous l’ombrage des Arbres du Paradis, ils y cueilleront des fruicts, droits, assis & couchez ;
15
On portera à l’entour d’eux des vases d’argent, & des tasses rondes
16
pleines d’une boisson delicieuse autant qu’ils en voudront boire,
17
meslée avec du Zingembre,
18
qui sortira d’une claire fontaine,
19
& seront entourez de jeunes pages pour les servir qui sembleront des perles defilées ;
20
lors que tu les verras, tu verras une grace qui ne se peut pas exprimer,
21
ils seront vestus de pourpre, de soye verte esclatante, & auront des bracelets d’argent, Dieu leur donnera une boisson nette & tres-purifiée,
22
ces delices seront la recompense de leur perseverance.
23
Nous t’avons envoyé l’Alcoran pour
Facsimile Image Placeholder
enseigner
le peuple,
24
attends le Jugement de ton Seigneur contre ceux qui s’en moquent, n’obey pas aux impies ;
25
Souviens-toy du nom de Dieu soir & matin,
26
adore-le la nuit,
loüe
Correction de : loüé
le long-temps,
27
les infidelles ayment le monde, & ne pensent pas à leur fin ny au jour du Jugement,
28
nous les avons crées, nous leur avons donné la force de marcher, & si nous voulons nous establirons d’autres personnes en leur place.
29
Celuy qui voudra suivre la loy de Dieu la suivra,
30
mais personne ne la suivra, s’il ne plait à sa divine Majesté, il sçait tout & est tres-sage,
31
il donne sa grace à qui bon luy semble, & a preparé de rigoureuses peines aux injustes.
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA LXXXVI
In n. etc.
1
Post tempus, quo nequaquam homo nominabatur,
2
nos hominem de liquore produximus, dantes illi uisum et auditum,
3
uiamque docuimus, quod quidam rectam, quidam prauam exequentur : gratiasque quidam reddunt, quidam uero minime.
4
Incredulis quidem cathenas, et ferrum et focum praeparauimus.
5
Ex uase uero camphora condito,
6
et ex aperto fonte homines Dei potabunt,
7
quibus inerat uerborum fides atque constantia, timorque diei longissimi mali,
8
et distributio ciborum pro dilectione diuina pauperibus, et orphanis, et mendicis,
9
quique confessi sunt, se non dedisse uictum illis nisi pro Dei facie, nullam inde remunerationem seu gratiam expectantes,
10
quoniam Deum amaramque diem timuerunt.
11
¶ Deus igitur illos ab illius malo diei liberat, dans honorem, et ornatum,
12
Note [édition originale] : Paradisi descriptio.
atque mercedem maximam, paradisum uidelicet,
13
et lectisternia serica propter indurationem. Ubi nec solis feruorem seu frigus sentient :
14
sed arborum obumbraculum, sibi suos fructus collectos inclinantium, illic habituris.
15
Et ibidem cum uasis uitreis
16
et argenteis optimae compositionis,
17
illis potus, uelut zinziber saporifer,
18
ex fonte zelzebil administrabitur.
19
Aderunt et iuuenes uelut margaritae speciosi,
20
omniumque diuitiarum et bonorum copia.
21
¶ Vestes quidem sericas et deauratas illi iuuenes induent, torques argenteos in brachiis ferentes. Vinum quoque benedictum illic Deo dante sufficiet.
22
Huiusmodi quidem mercedem ob actus uestros gratos et commendabiles accipietis.
23
Note [édition originale] : Alcoran.
Tu quidem, cui Alchoran istum misimus,
24
diuinum expecta iudicium, non peccatores et incredulos imitans,
25
sed mane uespereque diu Deum deprecans,
26
et humiliter adorans.
27
In loco diligentium mundum istum, dieique grauissimae obliuiscentium,
28
nostra uoluntate potente restituemus alios.
29
Omnibus ad Deum progredi uolentibus,
30
quod nemini tamen possibile est, nisi ipse sapiens et immensus uoluerit, haec sunt commemoranda.
31
¶ Qui uult ueniam et misericordiam, misericordiam praebet, malis malum grauissimum illaturus.