Bibliographic Information

Sourate 78 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless78

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة النبإ
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
عَمَّ يَتَسَاءَلُونَ
2
عَنِ النَّبَإِ الْعَظِيمِ
3
الَّذِي هُمْ فِيهِ مُخْتَلِفُونَ
4
كَلَّا سَيَعْلَمُونَ
5
ثُمَّ كَلَّا سَيَعْلَمُونَ
6
أَلَمْ نَجْعَلِ الْأَرْضَ مِهَادًا
7
وَالْجِبَالَ أَوْتَادًا
8
وَخَلَقْنَاكُمْ أَزْوَاجًا
9
وَجَعَلْنَا نَوْمَكُمْ سُبَاتًا
10
وَجَعَلْنَا اللَّيْلَ لِبَاسًا
11
وَجَعَلْنَا النَّهَارَ مَعَاشًا
12
وَبَنَيْنَا فَوْقَكُمْ سَبْعًا شِدَادًا
13
وَجَعَلْنَا سِرَاجًا وَهَّاجًا
14
وَأَنزَلْنَا مِنَ الْمُعْصِرَاتِ مَاءً ثَجَّاجًا
15
لِّنُخْرِجَ بِهِ حَبًّا وَنَبَاتًا
16
وَجَنَّاتٍ أَلْفَافًا
17
إِنَّ يَوْمَ الْفَصْلِ كَانَ مِيقَاتًا
18
يَوْمَ يُنفَخُ فِي الصُّورِ فَتَأْتُونَ أَفْوَاجًا
19
وَفُتِحَتِ السَّمَاءُ فَكَانَتْ أَبْوَابًا
20
وَسُيِّرَتِ الْجِبَالُ فَكَانَتْ سَرَابًا
21
إِنَّ جَهَنَّمَ كَانَتْ مِرْصَادًا
22
لِّلطَّاغِينَ مَآبًا
23
لَّابِثِينَ فِيهَا أَحْقَابًا
24
لَّا يَذُوقُونَ فِيهَا بَرْدًا وَلَا شَرَابًا
25
إِلَّا حَمِيمًا وَغَسَّاقًا
26
جَزَاءً وِفَاقًا
27
إِنَّهُمْ كَانُوا لَا يَرْجُونَ حِسَابًا
28
وَكَذَّبُوا بِآيَاتِنَا كِذَّابًا
29
وَكُلَّ شَيْءٍ أَحْصَيْنَاهُ كِتَابًا
30
فَذُوقُوا فَلَن نَّزِيدَكُمْ إِلَّا عَذَابًا
31
إِنَّ لِلْمُتَّقِينَ مَفَازًا
32
حَدَائِقَ وَأَعْنَابًا
33
وَكَوَاعِبَ أَتْرَابًا
34
وَكَأْسًا دِهَاقًا
35
لَّا يَسْمَعُونَ فِيهَا لَغْوًا وَلَا كِذَّابًا
36
جَزَاءً مِّن رَّبِّكَ عَطَاءً حِسَابًا
37
رَّبِّ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَمَا بَيْنَهُمَا الرَّحْمَنِ لَا يَمْلِكُونَ مِنْهُ خِطَابًا
38
يَوْمَ يَقُومُ الرُّوحُ وَالْمَلَائِكَةُ صَفًّا لَّا يَتَكَلَّمُونَ إِلَّا مَنْ أَذِنَ لَهُ الرَّحْمَنُ وَقَالَ صَوَابًا
39
ذَلِكَ الْيَوْمُ الْحَقُّ فَمَن شَاءَ اتَّخَذَ إِلَى رَبِّهِ مَآبًا
40
إِنَّا أَنذَرْنَاكُمْ عَذَابًا قَرِيبًا يَوْمَ يَنظُرُ الْمَرْءُ مَا قَدَّمَتْ يَدَاهُ وَيَقُولُ الْكَافِرُ يَا لَيْتَنِي كُنتُ تُرَابًا
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
La nouvelle (An-Naba)
1
Sur quoi s’interrogent-ils mutuellement ?
2
Sur la grande nouvelle,
3
à propos de laquelle ils divergent.
4
Eh bien non ! Ils sauront bientôt.
5
Encore une fois, non ! Ils sauront bientôt.
6
N’avons-Nous pas fait de la terre une couche ?
7
et (placé) les montagnes comme des piquets ?
8
Nous vous avons créés en couples,
9
et désigné votre sommeil pour votre repos,
10
et fait de la nuit un vêtement,
11
et assigné le jour pour les affaires de la vie,
12
et construit au-dessus de vous sept (cieux) renforcés,
13
et [y] avons placé une lampe (le soleil) très ardente,
14
et fait descendre des nuées une eau abondante
15
pour faire pousser par elle grains et plantes
16
et jardins luxuriants.
17
Le Jour de la Décision [du Jugement] a son terme fixé.
18
Le jour où l’on soufflera dans la Trompe, vous viendrez par troupes,
19
et le ciel sera ouvert et [présentera] des portes,
20
et les montagnes seront mises en marche et deviendront un mirage.
21
L’Enfer demeure aux aguets,
22
refuge pour les transgresseurs.
23
Ils y demeureront pendant des siècles successifs.
24
Ils n’y goûteront ni fraîcheur ni breuvage,
25
Hormis une eau bouillante et un pus
26
comme rétribution équitable.
27
Car ils ne s’attendaient pas à rendre compte,
28
et traitaient de mensonges, continuellement, Nos versets,
29
alors que Nous avons dénombré toutes choses en écrit.
30
Goûtez-donc. Nous n’augmenterons pour vous que le châtiment !
31
Pour les pieux ce sera une réussite :
32
jardins et vignes,
33
et des (belles) aux seins arrondis, d’une égale jeunesse,
34
et coupes débordantes.
35
Ils n’y entendront ni futilités ni mensonges.
36
A titre de récompense de ton Seigneur et à titre de don abondant
37
du Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui existe entre eux, le Tout Miséricordieux ; ils n’osent nullement Lui adresser la parole.
38
Le jour où l’Esprit et les Anges se dresseront en rangs, nul ne saura parler, sauf celui à qui le Tout Miséricordieux aura accordé la permission, et qui dira la vérité.
39
Ce jour-là est inéluctable. Que celui qui veut prenne donc refuge auprès de son Seigneur.
40
Nous vous avons avertis d’un châtiment bien proche, le jour où l’homme verra ce que ses deux mains ont préparé ; et l’infidèle dira : « Hélas pour moi ! Comme j’aurais aimé n’être que poussière ».
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate LXXVIII.
L’Annonce.
(An-Nabâ’.)
Titre tiré du vt. 1.Cette sourate est formée de deux parties.
[Vérité de la prédication.]
1
Sur quoi s’interrogent-ils mutuellement ?
2
Sur l’Annonce solennelle
3
pour laquelle ils s’opposent.
4
Eh bien ! non ! ils sauront !
5
Encore une fois, non ! ils sauront !
[Manifestation de la puissance divine.]
6
N’avons-Nous pas disposé la terre [telle] une couche
7
et les montagnes [telles] des pieux ?
8
Nous vous avons créés [par] groupes.
9
Nous avons fait [de] votre sommeil une pause.
10
Nous avons fait [de] la nuit un voile.
11
Nous avons fait [du] jour [le temps de] la vie.
12
Nous avons édifié, sur vous, sept [cieux] inébranlables.
13
Nous avons placé [] un flambeau éblouissant.
14
Nous avons fait tomber des nuées une eau abondante,
15

Facsimile Image Placeholder
afin de faire pousser, grâce à elle, grains et plantes
16
et jardins luxuriants.
[Jugement dernier, enfer et paradis.]
17
En vérité, le Jour de la Décision a été fixé,
18
[ce] jour où il sera soufflé dans la trompe, en sorte que vous viendrez en groupes,
19
[ce jour où] le ciel sera ouvert et sera portes [béantes],
20
[] les montagnes, mises en marche, seront un mirage.
21
En vérité, la Géhenne [alors] sera guettant,
22
retraite pour les Rebelles
23
qui y resteront des éternités,
24
sans y goûter fraîcheur ni breuvage,
25
sauf [eau] bouillante et boisson fétide,
Note [édition originale] : ġasâqan « boisson fétide ». Ce terme forme antithèse avec le mot « breuvage » du vt. précédent, mais le sens en est inconnu. Les commt. lui prêtent aussi le sens de boisson glacée (ce qui est plus que douteux), de pus, de sanie, de chose en corruption.
26
récompense convenable [à leur vie terrestre].
27
Ils n’attendaient pas un jugement
28
et traitèrent de mensonge Nos signes, effrontément,
29
alors que, toute chose, Nous l’avons dénombrée dans un écrit.
30
« Goûtez [ce tourment] ! Nous ne ferons qu’ajouter pour vous tourment [à tourment] ! »
31
En vérité, aux Hommes pieux reviendra [au contraire] un lieu convoité,
32
des vergers et des vignes,
33
des [Belles] aux seins formés, d’une égale jeunesse,
34
et des coupes débordantes ;
35
ils n’entendront là ni jactance ni mensonge,
36
[mais] : « Récompense de ton Seigneur, don bien compté ! »
37
Le Seigneur des Cieux et de la Terre et de ce qui est entre eux, le Bienfaiteur, ils n’obtiendront de Lui nulle interpellation,
Note [édition originale] : Dans la Vulgate, le premier mot du vt. 37 est vocalisé rabbi, au cas indirect : le vt. est alors apposé au précédent et il faut comprendre 36 Récompense de ton Seigneur, don bien compté 37 [de ton Seigneur], Seigneur des Cieux et de la Terre, etc. Mais cette lecture, qui exige le rétablissement d’une ellipse très hypothétique, est fort incertaine. Comme le notent Schwally et Nöldeke, l’emploi d’ar-Raḥmân, « le Bienfaiteur », appellatif qu’on ne rencontre jamais dans les plus anciennes sourates, décèle une révélation de la seconde période mekkoise. Cette hypothèse est confirmée par l’examen du style. Selon toute probabilité, la rime qui est celle des vt. 19 et suiv., a facilité la juxtaposition des deux fragments.
38

Facsimile Image Placeholder
au jour où l’Esprit et les Anges se tiendront debout, sur un rang, sans parler, sauf ceux à qui le Bienfaiteur l’aura permis et qui diront la Vérité.
Note [édition originale] : L’Esprit. La présence de ce terme, dans ce texte, indique une révélation très postérieure à celle qui précède. Ce terme ne se trouve en effet qu’à la fin de la prédication à la Mekke.
39
Ce sera le Jour de Vérité. Quiconque [l’]aura voulu, trouvera vers son Seigneur un refuge.
40
Nous vous avons avertis d’un tourment prochain,
40
[41] au jour où l’Homme considérera ce que ses mains auront acquis, où l’Infidèle s’écriera : « Puissé-je être poussière ! »
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE LA NOUVELLE
contenant quarante versets,
escrit à la Meque.
AU nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Que se demandent les meschants les uns aux autres
2
touchant la grande nouvelle
3
de laquelle ils sont en differente opinion ?
4
Ils l’apprendront,
5
ils
Facsimile Image Placeholder
l’apprendront,
6
n’ay-je pas creé & estendu la terre ?
7
n’ay-je pas eslevé les montagnes pour la cheviller ?
8
ne vous avons nous pas creés masles & femelles ?
9
n’avons nous pas creé le sommeil
10
& la nuit
9
pour reposer,
11
& le jour pour travailler ?
12
n’avons nous pas basty sur vous sept Cieux
13
& le Soleil plein de lumiere ?
14
n’avons nous pas fait descendre l’eau des nuës
15
pour faire produire à la terre ses plantes
16
& des jardinages de diverses façons ?
17
Le jour du Jugement sera un jour de joye & de tristesse.
18
Lors que l’Ange sonnera la trompette, tout le monde viendra en trouppe au Jugement universel,
19
le Ciel ouvrira ses portes,
20
les montagnes chemineront,
21
& l’Enfer
22
est le lieu preparé pour les devoyez,
23
ils y demeureront eternellement ;
24
ils n’y trouveront point de repos, ny point de boisson
25
que de l’eau boüillante & tres-puante,
26
recompense conforme à leurs œuvres,
27
les infidelles ne croyent pas devoir rendre compte de leurs actions,
28
& blasphement,
29
mais nous tenons compte & escrivons exactement tout ce qu’ils font.
30
On leur dira au jour du Jugement ; Gouttez aujourd’huy la punition que vous avez meritée, on vous accroistra vos peines & peines sur peines.
31
Ceux qui auront eu la crainte de Dieu devant les yeux seront dedans un lieu de felicité,
32
dans des jardins d’une terre tres-fertile, enrichis de raisins & de grenades,
34
ils bevront dans des tasses pleines d’une boisson delicieuse,
35
& n’y entendront point de paroles vaine ny de mensonge.
36
Telle est la recompense de ceux qui obeïssent aux
Facsimile Image Placeholder
commandemens
de Dieu ;
37
Il est Seigneur des Cieux & de la Terre, personne n’osera parler lors que les esprits & les Anges seront assemblez devant luy,
38
personne ne pourra parler ny prier pour autruy sans sa permission ;
39
Ce jour sera le jour de la verité, Ceux qui luy seront agreables se retireront auprés sa Divine Majesté.
40
Nous vous avons presché que la punition de Dieu vous arriveroit bien tost, chacun verra tout ce qu’il aura fait, & les meschans diront au jour du Jugement, plût à Dieu que je fusse terre & poussiere.
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA LXXXVIII
In n. etc.
1
Note [édition originale] : De die iudicii
Et quid
2
rem illam immensam,
3
unde summa uobis inoritur dissensio,
1
tam sedule quaerunt ?
4
5
Sciant autem illam, me monstraturum,
6
qui terram planam
7
montibus quasi cardinibus firmaui,
8
uos creans pariles,
9
uestraeque quieti somnoque
10
noctem,
11
lucro motuique diem disponens,
12
Note [édition originale] : Septem res in mundo superiore.
septemque res firmas superne fabricaui :
13
Ibi lampadem splendidissimam inserens,
14
aquas item ex nubibus
15
ad eductum granorum,
16
hortorumque crebrorum, et caeterorum nascentium demisi.
17
Dies enim omnium discretiuus, erit illius placiti terminus,
18
qua buccinae sonitu gentes omnes accedent,
19
coelum in portas plurimas aperietur,
20
montes ut aestiua nebula transcurrent.
21
¶ O uos mali, uestrum aduentum infernus sitiet,
22
expectando, qui ueraciter illuc uenturi,
23
ibique perpetuo mansuri,
24
nec refrigerium quid, nec uinum,
25
sed ignem tantum atque malum
26
ob uestram prauitatem, et huius diei desperationem,
28
nostrorumque praeceptorum contradictionem,
29
quae singula nos in libro notauimus,
30
gustabitis, nihil a me nisi augmentum malorum suscepturi.
31
Note [édition originale] : Paradisus uoluptuariis grata.
Timentes uero, sufficienter illic possidebunt
32
hortos palmarum, et uitium,
33
puellasque consocias, et consimiles, papillis breuissimis,
34
uasaque plena,
35
nullum uerbum inhonestum seu mendax audituri.
36
Hoc est donum, optimaque remuneratio Dei.
37
Contra quem coelorum et terrae omniumque interiacentium dominatorem, nullus uerbum proferre poterit,
38
nisi iussus ab illo uerum proferre die ueritatis, qua resurgent animae, et angeli similiter ordinatim.
39
Quam omnis qui uoluerit, credat, et Deum adoret.
40
Illius quidem diei malum a fine fore praedicauimus, qua quisque quod praemiserit, respiciet : et incredulus optabit, * ut tellus efficiatur.
Note [édition originale] : * Prouerbialis locutio, sumpta exscripturis, qua summa indicatur angustia, dum dicitur montibus, Cadite super nos. Ose. 10. Luce 23. Apoc. 16.