Bibliographic Information

Sourate 81 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless81

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة التكوير
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
إِذَا الشَّمْسُ كُوِّرَتْ
2
وَإِذَا النُّجُومُ انكَدَرَتْ
3
وَإِذَا الْجِبَالُ سُيِّرَتْ
4
وَإِذَا الْعِشَارُ عُطِّلَتْ
5
وَإِذَا الْوُحُوشُ حُشِرَتْ
6
وَإِذَا الْبِحَارُ سُجِّرَتْ
7
وَإِذَا النُّفُوسُ زُوِّجَتْ
8
وَإِذَا الْمَوْءُودَةُ سُئِلَتْ
9
بِأَيِّ ذَنبٍ قُتِلَتْ
10
وَإِذَا الصُّحُفُ نُشِرَتْ
11
وَإِذَا السَّمَاءُ كُشِطَتْ
12
وَإِذَا الْجَحِيمُ سُعِّرَتْ
13
وَإِذَا الْجَنَّةُ أُزْلِفَتْ
14
عَلِمَتْ نَفْسٌ مَّا أَحْضَرَتْ
15
فَلَا أُقْسِمُ بِالْخُنَّسِ
16
الْجَوَارِ الْكُنَّسِ
17
وَاللَّيْلِ إِذَا عَسْعَسَ
18
وَالصُّبْحِ إِذَا تَنَفَّسَ
19
إِنَّهُ لَقَوْلُ رَسُولٍ كَرِيمٍ
20
ذِي قُوَّةٍ عِندَ ذِي الْعَرْشِ مَكِينٍ
21
مُّطَاعٍ ثَمَّ أَمِينٍ
22
وَمَا صَاحِبُكُم بِمَجْنُونٍ
23
وَلَقَدْ رَآهُ بِالْأُفُقِ الْمُبِينِ
24
وَمَا هُوَ عَلَى الْغَيْبِ بِضَنِينٍ
25
وَمَا هُوَ بِقَوْلِ شَيْطَانٍ رَّجِيمٍ
26
فَأَيْنَ تَذْهَبُونَ
27
إِنْ هُوَ إِلَّا ذِكْرٌ لِّلْعَالَمِينَ
28
لِمَن شَاءَ مِنكُمْ أَن يَسْتَقِيمَ
29
وَمَا تَشَاءُونَ إِلَّا أَن يَشَاءَ اللَّهُ رَبُّ الْعَالَمِينَ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
L’obscurcissement (At-Takwir)
1
Quand le soleil sera obscurci,
2
et que les étoiles deviendront ternes,
3
et les montagnes mises en marche,
4
et les chamelles à terme, négligées,
5
et les bêtes farouches, rassemblées,
6
et les mers allumées,
7
et les âmes accouplées
8
et qu’on demandera à la fillette enterrée vivante
9
pour quel péché elle a été tuée.
10
Et quand les feuilles seront déployées,
11
et le ciel écorché
12
et la fournaise attisée,
13
et le Paradis rapproché,
14
chaque âme saura ce qu’elle a présenté.
15
Non !... Je jure par les planètes qui gravitent
16
qui courent et disparaissent
17
par la nuit quand elle survient !
18
et par l’aube quand elle exhale son souffle !
19
Ceci [le Coran] est la parole d’un noble Messager,
20
doué d’une grande force, et ayant un rang élevé auprès du Maître du Trône,
21
obéi, là-haut, et digne de confiance.
22
Votre compagnon (Muhammad) n’est nullement fou ;
23
il l’a effectivement vu (Gabriel), au clair horizon
24
et il ne garde pas avarement pour lui-même ce qui lui a été révélé.
25
Et ceci [le Coran] n’est point la parole d’un diable banni.
26
Où allez-vous donc ?
27
Ceci n’est qu’un rappel pour l’univers,
28
pour celui d’entre vous qui veut suivre le chemin droit.
29
Mais vous ne pouvez vouloir, que si Allah veut, [Lui], le Seigneur de l’Univers ;
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate LXXXI.
L’Obscurcissement.
(At-Takwîr.)
Titre tiré du vt. 1.Vient d’abord le thème des cataclysmes annonciateurs du Jugement Dernier, mais plus développé que précédemment. A-t-on ensuite un fragment indépendant du précédent et ajouté plus tard ? Sans doute, le vt. 15 est-il lié grammaticalement au développement, par la conjonction fa. Il faut remarquer toutefois que la formule : lâ ’uqsimu bi… « non, j’en jure par… » vient le plus souvent soit en tête d’une sourate, soit en tête d’un nouveau développement. D’autre part, il y a changement de rime et d’idée.
1
Quand le soleil sera obscurci,
2
quand les étoiles seront ternies,
3
quand les montagnes seront mises en marche,
4
quand les [chamelles pleines de] dix mois seront négligées,
5

Facsimile Image Placeholder
quand les bêtes farouches seront groupées,
6
quand les mers seront mises à bouillonner,
Note [édition originale] : sujjirat « seront mises à bouillonner ». Cette racine renferme l’idée d’« allumer un grand feu pour faire bouillir un liquide ». Cf. Jean, Apocalypse, VIII, 8 : et une masse semblable à une grosse montagne ardente fut jetée dans la mer.
7
quand les âmes seront réparties en groupes,
8
quand on demandera à la victime
Note [édition originale] : La Vulg. porte : su’ilat « sera interrogée » (au passif). Toutefois les corpus d’Ibn Mas‛ûd et de Ubayy donnaient le verbe à l’actif. Cette lecture est considérée comme non canonique, mais figure aussi chez Tab. et Razi. Selon cette lecture, la victime se pose en accusatrice. Selon la leçon de la Vulg., Dieu lui demande le motif qui aurait justifié sa mort. C’est en s’appuyant sur ce vt. que l’on déduit que les Arabes, avant l’Islam, enterraient vivantes leurs filles. Mais d’une part, le verbe wa’ada n’offre pas un sens sûr et pourrait être rapproché de wa‛ada « promettre » et par extension « vouer ». D’autre part, le féminin dans le participe al-maw’ûdatu « la sacrifiée » peut être déduit du substantif nafs « âme », « personne ». Il n’est donc pas inadmissible de penser qu’il s’agit des criminels qui, au Jour du Jugement, auront à répondre de leurs méfaits.
9
pour quel péché elle fut tuée,
10
quand les feuillets seront déroulés,
Note [édition originale] : Feuillets désigne ici ce sur quoi sont consignés les actes de chacun. Le trait revient souvent dans le Coran.
11
quand le ciel sera écarté,
Note [édition originale] : Cf. Jean, Apocalypse, VI, 14 : le ciel se retira comme un parchemin qu’on enroule.
12
quand la Fournaise sera attisée,
13
quand le Jardin sera avancé,
14
toute âme saura ce qu’elle aura accompli.
15
Non ! j’en jure par les [astres] gravitants,
16
cheminants et disparaissants !
17
par la nuit quand elle s’étend !
18
par l’aube quand s’exhale son souffle !,
19
en vérité c’est là, certes, la parole d’un vénérable messager,
20
doué de pouvoir auprès du Maître du Trône, ferme,
21
obéi, en outre sûr !
22
Votre compagnon n’est point possédé !
Note [édition originale] : Compagnon = Mahomet.
23
Certes, il l’a vu, à l’horizon éclatant !
Note [édition originale] : Il = le Prophète. ǁ Le pronom l’ représente au contraire le messager divin.
24
De l’Inconnaissable, il n’est pas avare.
Note [édition originale] : Dans ce vt., il reste incertain pour les commt.
25
Ce n’est point la parole d’un démon maudit (rajîm).
26
Où allez-vous ?
27

Facsimile Image Placeholder
Ce n’est qu’une Édification pour le monde,
Note [édition originale] : li-l-‛âlamîna « pour le monde ». Texte important qui permettrait de considérer comme ancienne la notion d’œcuménicité de la nouvelle prédication.
28
pour ceux qui veulent, parmi vous, suivre la Voie Droite.
29
Mais vous ne voudrez qu’autant que voudra Allah, Seigneur des Mondes !
Note [édition originale] : A rapprocher des sourates LXXIV, 55, et LXXVI, 30. Les trois passages s’éclairent mutuellement. Sur eux s’appuieront les théologiens partisans de la prédestination.
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE LA RONDEUR, contenant vingt-neuf versets,
escrit à la Meque.
AU nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Lors que la rondeur du Soleil paroistra,
2
que les estoiles tomberont,
3
que les montagnes marcheront,
4
que les chameaux seront sans charge & sans pasteur,
5
que les animaux seront assemblez,
6
que la mer sera couverte de feu,
7
que les ames retourneront dans les
Facsimile Image Placeholder
corps,
8
que la fille demandera
9
pourquoy on la fait mourir
Note [édition originale] : : Les Arabes ensevelissoient leurs filles toutes vives, lors qu’elles avoient fait mal.
10
que le livre du bien & du mal s’ouvrira,
11
que le Ciel se despoüillera,
12
que le feu d’Enfer paroistra,
13
que le Paradis s’ouvrira.
14
Alors les ames sçauront le bien & le mal qu’elles auront fait.
15
Je jure par les planettes,
17
par l’obscurité de la nuit
18
& par la clairté du jour,
19
que les paroles de l’Alcoran sont les paroles du Prophete aymé de Dieu,
20
puissant auprés de sa divine Majesté ;
21
vous luy devez obeyr, il est tres fidelle observateur de ce qui luy est commandé,
22
il n’est pas demoniacle comme vous avez estimé,
23
il a veu l’Ange clairement & sans enigme,
24
& n’est pas en peine du futur,
25
les paroles de l’Alcoran ne sont pas les paroles du Diable,
26
de quel costé que vous vous tourniez,
27
il n’est que pour instruire le peuple,
28
& ceux d’entre vous qui voudront suivre le droict chemin,
29
mais vous n’aurez pas la volonté de le suivre s’il ne plaist à Dieu Seigneur de l’Univers.
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA XCI
In n. etc.
1
Die qua sol obscurabitur,
2
stellaeque cadent,
3
montesque fient puluis,
4
locaque uillarum herema,
5
bestiarumque syluestrium inter se similiterque inter se uicissim conuentus aderit,
7
et ad corpora redibunt animae,
8
et foemina
9
de suae caedis occasione
8
quaesita fuerit,
10
librique semetipsos ad perspiciendum inscriptum sibi reuoluent,
11
coelumque
Facsimile Image Placeholder
plicam in unam colligetur,
12
focusque fortiter accensus,
13
et paradisus ornata fuerit :
14
Tunc inquam omnis anima suos actus omnes agnoscet.
15
Note [édition originale] : Iuramentum de certitudine doctrinae et sanctitate Machumetis.
Per stellas combustas,
16
et retrogradas, atque directas,
17
ac noctem obscuratam,
18
et auroram,
19
hoc uerbum est boni prophetae,
24
ipsum absque augmento diminutioneque ferentis,
20
qui coram Deo potens est,
21
ipsi deuote seruiens, suum praeceptum nunquam transgrediens.
25
Nullatenus autem est daemoniaci, seu diaboli.
26
Quo tenditis ?
27
hoc non est nisi commemoratio, tritaeque uiae doctrina,
28
omnibus qui rectificari studuerunt.
29
Quod tamen nemini contingit, nisi Deo mundi domino uolente.