Bibliographic Information

Sourate 85 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless85

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة البروج
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
وَالسَّمَاءِ ذَاتِ الْبُرُوجِ
2
وَالْيَوْمِ الْمَوْعُودِ
3
وَشَاهِدٍ وَمَشْهُودٍ
4
قُتِلَ أَصْحَابُ الْأُخْدُودِ
5
النَّارِ ذَاتِ الْوَقُودِ
6
إِذْ هُمْ عَلَيْهَا قُعُودٌ
7
وَهُمْ عَلَى مَا يَفْعَلُونَ بِالْمُؤْمِنِينَ شُهُودٌ
8
وَمَا نَقَمُوا مِنْهُمْ إِلَّا أَن يُؤْمِنُوا بِاللَّهِ الْعَزِيزِ الْحَمِيدِ
9
الَّذِي لَهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَاللَّهُ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ شَهِيدٌ
10
إِنَّ الَّذِينَ فَتَنُوا الْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ ثُمَّ لَمْ يَتُوبُوا فَلَهُمْ عَذَابُ جَهَنَّمَ وَلَهُمْ عَذَابُ الْحَرِيقِ
11
إِنَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَهُمْ جَنَّاتٌ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ ذَلِكَ الْفَوْزُ الْكَبِيرُ
12
إِنَّ بَطْشَ رَبِّكَ لَشَدِيدٌ
13
إِنَّهُ هُوَ يُبْدِئُ وَيُعِيدُ
14
وَهُوَ الْغَفُورُ الْوَدُودُ
15
ذُو الْعَرْشِ الْمَجِيدُ
16
فَعَّالٌ لِّمَا يُرِيدُ
17
هَلْ أَتَاكَ حَدِيثُ الْجُنُودِ
18
فِرْعَوْنَ وَثَمُودَ
19
بَلِ الَّذِينَ كَفَرُوا فِي تَكْذِيبٍ
20
وَاللَّهُ مِن وَرَائِهِم مُّحِيطٌ
21
بَلْ هُوَ قُرْآنٌ مَّجِيدٌ
22
فِي لَوْحٍ مَّحْفُوظٍ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
Les constellations (Al-Buruj)
1
Par le ciel aux constellations !
2
et par le jour promis !
3
et par le témoin et ce dont on témoigne !
4
Périssent les gens de l’Uhdûd,
5
par le feu plein de combustible,
6
cependant qu’ils étaient assis tout autour,
7
ils étaient ainsi témoins de ce qu’ils faisaient des croyants,
8
à qui ils ne leur reprochaient que d’avoir cru en Allah, le Puissant, le Digne de louange,
9
Auquel appartient la royauté des cieux et de la terre. Allah est témoin de toute chose.
10
Ceux qui font subir des épreuves aux croyants et aux croyantes, puis ne se repentent pas, auront le châtiment de l’Enfer et le supplice du feu.
11
Ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres auront des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. Cela est le grand succès.
12
La riposte de ton Seigneur est redoutable.
13
C’est Lui, certes, qui commence (la création) et la refait.
14
Et c’est Lui le Pardonneur, le Tout-Affectueux,
15
Le Maître du Trône, le Tout-Glorieux,
16
Il réalise parfaitement tout ce qu’Il veut.
17
T’est-il parvenu le récit des armées,
18
de Pharaon, et de Thamûd ?
19
Mais ceux qui ne croient pas persistent à démentir,
20
alors qu’Allah, derrière eux, les cerne de toutes parts.
21
Mais c’est plutôt un Coran glorifié
22
préservé sur une Tablette (auprès d’Allah).
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate LXXXV.
Les Constellations.
(Al-Burûj.)
Titre tiré du vt. 1.La sourate paraît formée de textes anciens juxtaposés.
1
Par le ciel renfermant les constellations !
2
par le Jour promis !
Note [édition originale] : Ce vt. suggère à Razi une vingtaine d’interprétations positives ou allégoriques. Sans doute est-ce une allusion au Jugement Dernier.
3
par celui qui témoigne et ce dont il est témoigné !,
4
[ils] ont été tués, les Hommes du Four,
Note [édition originale] : qutila’Aṣḥâbu l-’Uḫdûdi « ils ont été tués, etc. » Tout les commt. donnent au terme ’Uḫdûd le sens de « Fossé », mais la signification usuelle en arabe est « sillon », « trace d’un coup de fouet ». Loth se demande si ce nom ne signifie pas « four », par rapprochement avec le Livre de Daniel, III, 20. Cette hypothèse paraît confirmée par le vt. suiv. — L’expression Hommes du Four est équivoque et peut désigner soit les suppliciés, soit leurs bourreaux. Toutefois le vt. 7 indique catégoriquement qu’il s’agit de ces derniers. La réminiscence du Livre de Daniel, III, 20, est donc ici indiscutable. On est cependant en droit de se demander si le récit biblique n’a pas été confondu avec un événement historique survenu en Arabie même, à savoir la persécution de la communauté chrétienne de Najran, par le roi du Yémen Dhou Nowâs, en 523.
5

Facsimile Image Placeholder
— feu sans cesse alimenté —,
Note [édition originale] : ḏâti l-waqûdi « sans cesse alimenté ». Text. : doué d’aliment igné. Loth, dans cette expression, voit une réminiscence du Livre de Daniel, III, 20 nûrâ yoqidtâ « la fournaise de feu ardent ».
6
tandis qu’ils étaient assis autour,
7
témoins de ce qu’ils faisaient aux Croyants ;
8
ils ne les tourmentèrent que parce que ceux-ci croyaient en Allah, le Puissant, le Digne de Louanges,
9
à qui revient la royauté des Cieux et de la Terre. Allah, de toute chose est Témoin.
12
En vérité, la rigueur de ton Seigneur est certes redoutable.
13
Il est celui qui crée et qui ressuscite.
10
En vérité, à ceux qui auront soumis, à une épreuve, les Croyants et les Croyantes, puis qui ne se seront pas repentis, à ceux-là sont réservés le Tourment de la Géhenne et le Tourment de la Calcination.
11
En vérité, à ceux qui auront cru et accompli des œuvres, à ceux-là seront [réservés] des jardins sous lesquels couleront des ruisseaux. Voilà le Succès le plus grand.
14
Il est l’Absoluteur, le Bienveillant,
15
le Maître du Trône, le Glorieux,
16
Celui qui réalise ce qu’Il veut !
17
T’est-il parvenu le récit [touchant] les Armées,
18
Pharaon et les Thamoud ?
19
Pourtant ceux qui ne croient pas demeureront dans la dénégation
20
alors qu’Allah les tient à Sa merci !
Note [édition originale] : Text. : alors qu’Allah derrière eux se trouve les entourant. Le cliché est fréquent.
21
Pourtant ceci est une Prédication sublime
22
sur une Table conservée !
Note [édition originale] : L’ordre des mots arabes, dans l’expression : sur une Table conservée, a été retenu pour maintenir l’ambiguïté de conservée qui est soit épithète de Table, soit attribut de Prédication.
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DES SIGNES
cœlestes, contenant vingt versets,
escrit à la Meque.
Plusieurs Docteurs l’intitulent le Chapitre des Chasteaux. AU nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Je jure par le Ciel orné de signes,
2
par le jour du Jugement,
3
par les Anges & par les hommes,
4
que ceux qui ont fait des fossés
5
remplis de feu pour brusler les vray-croyans,
7
seront tesmoins de leurs propre malice, & advouëront que le feu les a bruslé eux-mesmes,
8
pour leur faire cognoistre l’unité de Dieu, & la verité de sa loy ;
9
Dieu est tout-Puissant & tousjours victorieux, il est Roy des Cieux & de la Terre, il void tout ;
10
Ceux qui tourmenteront les vray-croyans & ne se convertiront pas, seront damnez, ils brusleront eternellement dedans le feu d’Enfer,
11
& ceux qui croiront en Dieu & qui feront de bonnes œuvres demeureront dans des jardins delicieux où coulent plusieurs fleuves où ils joüiront à jamais d’une supréme felicité.
12
La colere de Dieu est forte,
13
il fait mourir, & ressusciter
Facsimile Image Placeholder
ses creatures quand bon luy semble,
14
il est misericordieux envers ceux qui se repentent de leurs pechez, & ayme ceux qui le servent.
15
Il a creé son Trosne auquel loüange est eternellement deüe,
16
il esleve qui bon luy semble, & rien ne luy est impossible.
17
As-tu oüi l’histoire des gens
18
de Pharaon & de Temod ?
19
Dieu chastiera de mesme façon ceux qui ne croiront pas en sa loy,
20
il les cognoist tous.
21
Certainement l’Alcoran precieux
22
est escrit dans le livre qui est gardé au Ciel.
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA XCV
In n. etc.
1
Per coelum signiferum,
2
placitique diem,
3
et testantes ac testificatos
4
ex alhudud,
5
accenso foco percussis,
6
et habitaculorum suorum super se casu dirutis
8
non ob aliud uindicta sumpta est, nisi quia minime crediderunt in Deum sublimem
9
et immensum totius mundi dominum, et testem omnium.
10
Male namque loquentes
8
de Deo,
10
credentibusque uiris seu foeminis, nisi resipuerint, malum ignis atque gehennae patientur.
11
¶ Credentes atque benefici paradisum aquarum fluxu iocundam, quod magnum, possidebunt.
12
Note [édition originale] : Dei praeceptum est immutabile.
Omne quidem Dei praeceptum firmum est et immutabile.
13
Ipse namque rerum principium atque finis,
14
et pius, ueniaeque largitor,
15
in throno sedens,
16
omnia pro uelle suo perficit.
17
Nunquam ignoratum est tibi,
20
qualiter Deus persecutor
17
exercitus
18
Note [édition originale] : Pharao. Themuth.
Pharaonis atque Themuth,
19
incredulos et contradictores obsedit.
21
¶ Hic alchoran bonus atque disertus,
22
in tabula castigatissima continetur.