Bibliographic Information

Sourate 86 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless86

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة الطارق
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
وَالسَّمَاءِ وَالطَّارِقِ
2
وَمَا أَدْرَاكَ مَا الطَّارِقُ
3
النَّجْمُ الثَّاقِبُ
4
إِن كُلُّ نَفْسٍ لَّمَّا عَلَيْهَا حَافِظٌ
5
فَلْيَنظُرِ الْإِنسَانُ مِمَّ خُلِقَ
6
خُلِقَ مِن مَّاءٍ دَافِقٍ
7
يَخْرُجُ مِن بَيْنِ الصُّلْبِ وَالتَّرَائِبِ
8
إِنَّهُ عَلَى رَجْعِهِ لَقَادِرٌ
9
يَوْمَ تُبْلَى السَّرَائِرُ
10
فَمَا لَهُ مِن قُوَّةٍ وَلَا نَاصِرٍ
11
وَالسَّمَاءِ ذَاتِ الرَّجْعِ
12
وَالْأَرْضِ ذَاتِ الصَّدْعِ
13
إِنَّهُ لَقَوْلٌ فَصْلٌ
14
وَمَا هُوَ بِالْهَزْلِ
15
إِنَّهُمْ يَكِيدُونَ كَيْدًا
16
وَأَكِيدُ كَيْدًا
17
فَمَهِّلِ الْكَافِرِينَ أَمْهِلْهُمْ رُوَيْدًا
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
L’astre nocturne (At-Tariq)
1
Par le ciel et par l’astre nocturne
2
Et qui te dira ce qu’est l’astre nocturne ?
3
C’est l’étoile vivement brillante.
4
Il n’est pas d’âme qui n’ait sur elle un gardien.
5
Que l’homme considère donc de quoi il a été créé.
6
Il a été créé d’une giclée d’eau
7
sortie d’entre les lombes et les côtes.
8
Allah est certes capable de le ressusciter.
9
Le jour où les cœurs dévoileront leurs secrets,
10
Il n’aura alors ni force ni secoureur.
11
Par le ciel qui fait revenir la pluie !
12
et par la terre qui se fend !
13
Ceci [le Coran] est certes, une parole décisive [qui tranche entre le vrai et le faux],
14
et non point une plaisanterie frivole !
15
Ils se servent d’une ruse,
16
et Moi aussi Je me sers de Mon plan.
17
Accorde (ô Prophète) donc un délai aux infidèles : accorde-leur un court délai.
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate LXXXVI.
L’[Astre] nocturne.
(Aṭ-Ṭâriq.)
Titre tiré du vt. 1.Cette sourate semble formée de deux fragments.Le premier texte, très certainement proche du début de la prédication, rappelle le miracle de la génération comme preuve de la Résurrection. Il a été l’objet de retouches ultérieures.
1
Par le ciel et l’[Astre] Nocturne !
Note [édition originale] : aṭ-ṭâriq « l’astre nocturne » ; ce mot, dérivé d’une racine signifiant « venir la nuit, à l’improviste », n’offre pas un sens précis et est glosé par le vt. 3.
2
(et qu’est-ce qui te fera connaître ce qu’est l’[Astre] Nocturne ?)
3
C’est l’étoile perçant la nuit.
Note [édition originale] : Ce vt. qui ne rime pas avec les autres semble une glose postérieure.
4
En vérité, à l’encontre de chaque âme, existe quelqu’un qui retient ses actes !
Note [édition originale] : Ce vt. ne rime pas avec les autres et semble une addition ultérieure. Le sens n’en est pas sûr. ǁ ḥâfiẓ « quelqu’un qui retient » est construit avec ‛alā « à l’encontre de » ; il s’agit donc d’un être surnaturel (un archange sans doute) qui consigne les actes de chacun.
5
Que l’Homme considère de quoi il a été créé !
6
Il a été créé d’un liquide éjaculé
7
qui sort d’entre les lombes et les côtes.
8
En vérité, Il sera certes capable de le ressusciter
Note [édition originale] : ’inna-hu « II ». Ce pronom représente évidemment Allah.
9
au jour où seront éprouvés les secrets des cœurs
10
et où l’Homme n’aura ni force ni aide !
11
Par le ciel doué de retour !
Note [édition originale] : Doué de retour n’offre aucun sens clair. Selon les commt., cette expression désignerait la pluie saisonnière.
12
par la terre qui se fend !,
13

Facsimile Image Placeholder
voici certes une parole (qawl) décisive
14
et non une frivolité !
15
Ces gens ourdissent un stratagème
16
mais Moi aussi J’ourdirai un stratagème !
17
Accorde un répit aux Infidèles, accorde-leur un délai quelque temps !
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE L’ESTOILE,
ou de la Tramontane, contenant dix-sept
versets, escrit à la Meque.
AU nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Je jure par le Ciel & par l’Estoile qui enseigne le chemin aux hommes.
2
Je ne te diray pas par quelle Estoile,
3
par l’Estoile pleine de clairté,
4
que chaque personne
a
Correction de : à
un gardien (qui observe le bien & le mal qu’elle fait.)
5
L’homme ne considere-t’il pas dequoy il est creé ?
6
Il est creé d’un peu d’eau respanduë,
7
qui sort du corps de l’homme & de la femme ;
8
Dieu le fera ressusciter
9
au jour du Jugement
10
& personne ne le pourra proteger ny deffendre de la colere de sa divine Majesté.
11
Je jure par le Ciel qui renvoye la pluye,
12
par la terre qui s’ouvre & la reçoit pour produire ses fruicts,
13
que l’Alcoran distingue le bien d’avec le mal,
Facsimile Image Placeholder
14
& qu’il n’a pas esté envoyé inutilement.
15
Les infidelles conspirent contre le Prophete,
16
mais Dieu fera tourner leur conspiration contre-eux, & ne le cognoistront pas.
17
Patiente & tolere un peu de temps les infidelles.
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA XCVI
In n. etc.
1
Per coelum,
2
3
stellamque currentem lucidam,
4
omnis anima suum opus scriptum inueniet.
5
Note [édition originale] : Ex formatione hominis docetur mortuorum reparatio.
Homo sui considerando materiam,
6
uidelicet humorem
7
ex dorso uenisque fluentem,
8
sciat Deum illum reducere posse die,
9
qua cordis hominis secretum omne propalabitur,
11
coelumque uerso modo mutabitur,
12
et terra confundetur.
13
Hoc quidem uerbum est ueracissimum,
14
non ludicrum.
15
Sed increduli artium atque dolorum executores,
16
me quoque callidissimum sentient.
17
Paulisper itaque paulisper illos incredulos dimitte.