Bibliographic Information

Sourate 87 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless87

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة الأعلى
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
سَبِّحِ اسْمَ رَبِّكَ الْأَعْلَى
2
الَّذِي خَلَقَ فَسَوَّى
3
وَالَّذِي قَدَّرَ فَهَدَى
4
وَالَّذِي أَخْرَجَ الْمَرْعَى
5
فَجَعَلَهُ غُثَاءً أَحْوَى
6
سَنُقْرِئُكَ فَلَا تَنسَى
7
إِلَّا مَا شَاءَ اللَّهُ إِنَّهُ يَعْلَمُ الْجَهْرَ وَمَا يَخْفَى
8
وَنُيَسِّرُكَ لِلْيُسْرَى
9
فَذَكِّرْ إِن نَّفَعَتِ الذِّكْرَى
10
سَيَذَّكَّرُ مَن يَخْشَى
11
وَيَتَجَنَّبُهَا الْأَشْقَى
12
الَّذِي يَصْلَى النَّارَ الْكُبْرَى
13
ثُمَّ لَا يَمُوتُ فِيهَا وَلَا يَحْيَى
14
قَدْ أَفْلَحَ مَن تَزَكَّى
15
وَذَكَرَ اسْمَ رَبِّهِ فَصَلَّى
16
بَلْ تُؤْثِرُونَ الْحَيَاةَ الدُّنْيَا
17
وَالْآخِرَةُ خَيْرٌ وَأَبْقَى
18
إِنَّ هَذَا لَفِي الصُّحُفِ الْأُولَى
19
صُحُفِ إِبْرَاهِيمَ وَمُوسَى
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
Le Très-Haut (Al-Ala)
1
Glorifie le nom de ton Seigneur, le Très Haut,
2
Celui Qui a créé et agencé harmonieusement,
3
qui a décrété et guidé,
4
et qui a fait pousser le pâturage,
5
et en a fait ensuite un foin sombre.
6
Nous te ferons réciter (le Coran), de sorte que tu n’oublieras
7
que ce qu’Allah veut. Car, Il connaît ce qui paraît au grand jour ainsi que ce qui est caché.
8
Nous te mettrons sur la voie la plus facile.
9
Rappelle, donc, où le Rappel doit être utile.
10
Quiconque craint (Allah) s’[en] rappellera,
11
et s’en écartera le grand malheureux,
12
qui brûlera dans le plus grand Feu,
13
où il ne mourra ni ne vivra.
14
Réussit, certes, celui qui se purifie,
15
et se rappelle le nom de son Seigneur, puis célèbre la Salât.
16
Mais, vous préférez plutôt la vie présente,
17
alors que l’au-delà est meilleur et plus durable.
18
Ceci se trouve, certes, dans les Feuilles anciennes,
19
les Feuilles d’Abraham et de Moïse.
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate LXXXVII.
Le Très-Haut.
(Al-’A‛lā.)
Titre tiré du vt. 1. Autre intitulé tiré du même vt. : Glorifie.Dans l’ensemble, la Tradition considère cette sourate comme mekkoise. On peut penser qu’un texte ancien (vt. 1-9) a été complété (vt. 10 suiv.), mais il n’est pas possible de voir dans les vt. 16 suiv. une addition probablement médinoise. Seul le vt. 7 est sûrement postérieur de plusieurs années.
1
Glorifie le nom de ton Seigneur, le Très Haut,
2
qui créa et forma harmonieusement,
3
qui décréta le destin et dirigea,
4
qui fit sortir [de terre] le pâturage
5
et en fit un fourrage sombre !
6
Nous te ferons prêcher et tu n’oublieras pas,
7
excepté ce qu’Allah voudra. Il sait le notoire et ce qui est caché.
Note [édition originale] : Faute d’imaginer que ce vt. est une addition postérieure, les commt. ne parviennent qu’au prix de grands efforts à le relier au précédent. Ils interprètent : n’omets rien de ce que Dieu veut. Mais cette interprétation est irrecevable. On a ici un texte fondamental pour la théorie de l’Abrogeant et de l’Abrogé (v. Introd., 242). Or on sait que cette théorie n’est pas contemporaine des premières années de la Révélation.
8
Nous te faciliterons [l’accès] à l’Aise Suprême !
9
Édifie, si l’Édification (ḏikrā) doit être utile !
10
S’amendera celui qui craindra [Allah],
11

Facsimile Image Placeholder
tandis que, de [l’Édification], s’écartera le Très Impie
12
qui affrontera un feu immense
13
dans lequel, ensuite, il ne mourra ni ne vivra.
14
Heureux [au contraire] sera qui se sera purifié,
15
aura invoqué (ḏakara) le nom de son Seigneur et prié !
16
Mais vous, [Incrédules !], vous préférez la Vie Immédiate
17
alors que la [Vie] Dernière est meilleure et plus durable.
18
En vérité, cela se trouve certes dans les Premières Feuilles,
Note [édition originale] : ṣuḥuf « feuilles ». Ce terme, en arabe, évoque l’idée de parchemins, de feuilles écrites, peut-être de rouleaux. L’expression revient plusieurs fois vers l’époque où nous sommes.
19
les Feuilles d’Abraham et de Moïse.
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DU HAULT
& Puissant, contenant dix-sept versets,
escrit à la Meque.
AU nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Exalte le nom de ton Seigneur hault & puissant,
2
qui a proportionné tout ce qu’il a creé,
3
il ordonne ce qu’il veut & conduit au droit chemin ceux qui luy sont
agreables
Correction de : agreable
,
4
il fait sortir les herbes de la terre, il les crée vertes,
5
il les rend seiches, & les altere comme bon luy semble.
6
Je te liray l’Alcoran, n’oublie de ce que tu liras
7
que ce que Dieu voudra que tu en oublie, il sçait tout ce qui est tenu secret dedans le monde & tout ce qui est mis en evidence.
8
Je t’enseigneray sa loi,
9
presche l’Alcoran
10
il profitera à celuy qui aura la crainte de Dieu devant les yeux,
11
ceux qui le mespriseront seront mal heureux,
12
ils seront precipitez dans le feu d’Enfer
13
où ils ne pourront ny vivre ny mourir,
14
& celuy qui embrassera la loy de Dieu,
15
& qui se souviendra de son nom
14
sera bien-heureux.
15
Prie Dieu au temps ordonné.
16
Certainement les gens de bien
Facsimile Image Placeholder
seront
heritiers des biens de la terre,
17
& des biens du Ciel qui sont tres-grands & eternels,
18
cela est escrit aux anciens livres
19
d’Abraham & de Moïse.
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA XCVII
In n. etc.
1
Note [édition originale] : Orandum est iugiter. Legendum sedulo.
Nomen Dei sublimis iugiter inuoca,
2
qui res aequilibriter condidit,
3
disposuit, praecepit, et docuit,
4
herbas educit,
5
et demum exsiccat.
6
Vaca lectioni : Nequaquam obliuioni committas,
7
praeter quod Deus noluerit : qui sciens occultum et manifestum,
8
te rectam in uiam diriget.
9
Memor igitur esto,
10
sicut et omnis timens Deum,
11
non autem incredulus et malus,
12
igne magno comburendus,
13
ubi nec morte, nec uita potietur.
14
Hoc enim commodum est tibi. Bonum opus perpetrat,
15
qui credit in Deum, et ipsum orationes iugiter fundendo inuocat.
16
Vos autem hanc uitam plus alia diligitis.
17
Sed quamobrem, cum illa melior sit, et aeterna ?
18
Hoc quidem foliis priorum,
19
Abrahae uidelicet et Moysis, inscriptum est.
Note [édition originale] : Iterum Abrabae scripta citat.