Bibliographic Information

Sourate 90 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless90

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة البلد
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
لَا أُقْسِمُ بِهَذَا الْبَلَدِ
2
وَأَنتَ حِلٌّ بِهَذَا الْبَلَدِ
3
وَوَالِدٍ وَمَا وَلَدَ
4
لَقَدْ خَلَقْنَا الْإِنسَانَ فِي كَبَدٍ
5
أَيَحْسَبُ أَن لَّن يَقْدِرَ عَلَيْهِ أَحَدٌ
6
يَقُولُ أَهْلَكْتُ مَالًا لُّبَدًا
7
أَيَحْسَبُ أَن لَّمْ يَرَهُ أَحَدٌ
8
أَلَمْ نَجْعَل لَّهُ عَيْنَيْنِ
9
وَلِسَانًا وَشَفَتَيْنِ
10
وَهَدَيْنَاهُ النَّجْدَيْنِ
11
فَلَا اقْتَحَمَ الْعَقَبَةَ
12
وَمَا أَدْرَاكَ مَا الْعَقَبَةُ
13
فَكُّ رَقَبَةٍ
14
أَوْ إِطْعَامٌ فِي يَوْمٍ ذِي مَسْغَبَةٍ
15
يَتِيمًا ذَا مَقْرَبَةٍ
16
أَوْ مِسْكِينًا ذَا مَتْرَبَةٍ
17
ثُمَّ كَانَ مِنَ الَّذِينَ آمَنُوا وَتَوَاصَوْا بِالصَّبْرِ وَتَوَاصَوْا بِالْمَرْحَمَةِ
18
أُولَئِكَ أَصْحَابُ الْمَيْمَنَةِ
19
وَالَّذِينَ كَفَرُوا بِآيَاتِنَا هُمْ أَصْحَابُ الْمَشْأَمَةِ
20
عَلَيْهِمْ نَارٌ مُّؤْصَدَةٌ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
La cité (Al-Balad)
1
Non !... Je jure par cette Cité !
2
et toi, tu es un résident dans cette cité -
3
Et par le père et ce qu’il engendre !
4
Nous avons, certes, créé l’homme pour une vie de lutte.
5
Pense-t-il que personne ne pourra rien contre lui ?
6
Il dit : « J’ai gaspillé beaucoup de biens ».
7
Pense-t-il que nul ne l’a vu ?
8
Ne lui avons Nous pas assigné deux yeux,
9
et une langue et deux lèvres ?
10
Ne l’avons-Nous pas guidé aux deux voies.
11
Or, il ne s’engage pas dans la voie difficile !
12
Et qui te dira ce qu’est la voie difficile ?
13
C’est délier un joug [affranchir un esclave],
14
ou nourrir, en un jour de famine,
15
un orphelin proche parent
16
ou un pauvre dans le dénuement.
17
Et c’est être, en outre, de ceux qui croient et s’enjoignent mutuellement l’endurance, et s’enjoignent mutuellement la miséricorde.
18
Ceux-là sont les gens de la droite ;
19
alors que ceux qui ne croient pas en Nos versets sont les gens de la gauche.
20
Le Feu se refermera sur eux.
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate XC.
La Ville.
(Al-Balad.)
Titre tiré du vt. 1.Le style et le contenu confirment l’avis de la Tradition qui voit en cette sourate une révélation ancienne. Le vt. 17 est probablement ultérieur.
1
Non ! j’en jure par cette ville
Note [édition originale] : al-haladi « cette ville ». On peut aussi traduire par « territoire ». Il s’agirait alors non plus seulement de la Mekke, mais aussi de son territoire sacré.
2
— or tu es sans liens en cette ville —,
Note [édition originale] : wa ’anta ḥillun « tu es sans liens » n’est avancé ici qu’avec hésitation. Les commt. n’éclairent rien.
3
[j’en jure] par un Procréateur et ce qu’Il a engendré !,
Note [édition originale] : Les commt. glosent : par Adam et ses fils, ou encore : par Abraham et ses fils. Peut-être s’agit-il tout uniment d’une allusion à la procréation humaine en tant que preuve de la Résurrection.
4

Facsimile Image Placeholder
en vérité, Nous avons créé l’Homme misérable !
5
Croit-il que nul ne pourra rien contre lui ?
6
« J’ai dévoré », dit-il, « un bien considérable ».
7
Croit-il que nul ne l’ait vu ?
8
Ne lui avons-nous pas donné deux yeux,
9
une langue, deux lèvres ?
10
Ne lui avons-Nous pas indiqué les deux voies ?
11
[Pourtant] il ne s’est nullement engagé dans la Voie Ascendante ?
Note [édition originale] : al-‛aqabata « la Voie Ascendante ». Text. : la Montée. Le mot est fréquent dans la toponymie de l’Arabie. Il est sans doute pris ici dans un sens métaphorique.
12
Et qu’est-ce qui t’apprendra ce qu’est la Voie Ascendante ?
13
C’est affranchir un esclave
14
ou bien, par un jour de disette, nourrir
15
un orphelin proche parent
16
ou un pauvre dans le dénuement.
17
C’est être, en outre, du nombre de ceux qui ont la foi, se conseillent mutuellement la constance, se conseillent mutuellement la douceur.
18
Ceux-là seront les Gens de la Droite.
19
Ceux qui [au contraire] n’auront pas cru en Nos aya
20
seront les Gens de la Gauche.
21
Un feu sur eux sera refermé.
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE LA VILLE,
contenant vingt versets, escrit
à la Meque.
Plusieurs ont intitulé ce Chapitre, le Chapitre de la Nuit. AU nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Je jure par cette Ville
Note [édition originale] : C’est la Meque.
,
2
qu’il t’est permis de la conquerir.
3
Je jure par le pere & par l’enfant
4
que nous avons creé l’homme dans la misere ;
5
Pense-t’il que personne ne soit plus fort que luy ?
6
Il dit qu’il a depensé de grands biens,
7
pense-t’il que personne n’aye veu ce qu’il a fait ?
8
Ne luy avons nous pas donné deux yeux ?
9
une langue ? deux leures ?
10
ne luy avons nous pas fait voir le chemin du bien & du mal
Note [édition originale] : Il declame contre Coreis. Voy Gelaldin.
?
11
il sera rigoureusement chastié,
12
mais je ne te diray pas de quelle sorte de chastiment.
13
Pourquoy ne delivrera-t’il pas les esclaves ?
14
pourquoy ne donnera-t’il pas à manger à ceux qui ont faim ?
15
aux orphelins ? à ses parens qui sont en necessité ?
16
& aux pauvres ?
17
La patience & la charité sont recommandées entre les vray-croyans,
18
ils seront assis à la main droite,
19
& ceux qui impugnent les mysteres de nostre loy seront à la main gauche,
20
ils seront enfermez dedans le feu d’Enfer.
Facsimile Image Placeholder
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA C
In n. etc.
1
Per terram
2
inhabitatam a te,
3
filiumque patri similem non iuro :
Note [édition originale] : Mirabile dictu, quod Deus abhorret iurare per terram et filium coaequalem, qui supra iurauit per daemones. Hortatur ad beneficentiam.
4
Quoniam hominem fortem atque potentem fecimus.
5
Ille superbiens nil sibi praeualere extimat,
6
suaeque substantiae sumptum maximum conquaerens,
7
hoc esse nulli notum arbitratur.
8
Oculos autem
9
et os atque linguam ego illi tribui.
10
¶ Viam quoque bipertitam,
11
rectam uidelicet atque fallentem, illi patefeci.
12
Cur igitur hominem non redimit :
15
uel orphanum,
16
atque mendicum,
13
humique prostratum
14
urgente fame non cibat ?
17
Credentes quidem, et patientes,
18
atque benefici insidebunt parti dextrae,
19
increduli uero parti sinistrae,
20
quos ignis feruentissimus prorsus operiet. .