Bibliographic Information

Sourate 50 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècless50

Original Source

Witness List

  • Witness caire: Éd. du Caire, 1924
  • Witness hamidullah: Hamidullah révisée, 2000
  • Witness blachere: Blachère, 1957
  • Witness duryer: Du Ryer, 1647
  • Witness bibliander: Bibliander, 1550

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→Éd. du Caire, 1924Contexte X
سورة ق
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
ق وَالْقُرْآنِ الْمَجِيدِ
2
بَلْ عَجِبُوا أَن جَاءَهُم مُّنذِرٌ مِّنْهُمْ فَقَالَ الْكَافِرُونَ هَذَا شَيْءٌ عَجِيبٌ
3
أَإِذَا مِتْنَا وَكُنَّا تُرَابًا ذَلِكَ رَجْعٌ بَعِيدٌ
4
قَدْ عَلِمْنَا مَا تَنقُصُ الْأَرْضُ مِنْهُمْ وَعِندَنَا كِتَابٌ حَفِيظٌ
5
بَلْ كَذَّبُوا بِالْحَقِّ لَمَّا جَاءَهُمْ فَهُمْ فِي أَمْرٍ مَّرِيجٍ
6
أَفَلَمْ يَنظُرُوا إِلَى السَّمَاءِ فَوْقَهُمْ كَيْفَ بَنَيْنَاهَا وَزَيَّنَّاهَا وَمَا لَهَا مِن فُرُوجٍ
7
وَالْأَرْضَ مَدَدْنَاهَا وَأَلْقَيْنَا فِيهَا رَوَاسِيَ وَأَنبَتْنَا فِيهَا مِن كُلِّ زَوْجٍ بَهِيجٍ
8
تَبْصِرَةً وَذِكْرَى لِكُلِّ عَبْدٍ مُّنِيبٍ
9
وَنَزَّلْنَا مِنَ السَّمَاءِ مَاءً مُّبَارَكًا فَأَنبَتْنَا بِهِ جَنَّاتٍ وَحَبَّ الْحَصِيدِ
10
وَالنَّخْلَ بَاسِقَاتٍ لَّهَا طَلْعٌ نَّضِيدٌ
11
رِّزْقًا لِّلْعِبَادِ وَأَحْيَيْنَا بِهِ بَلْدَةً مَّيْتًا كَذَلِكَ الْخُرُوجُ
12
كَذَّبَتْ قَبْلَهُمْ قَوْمُ نُوحٍ وَأَصْحَابُ الرَّسِّ وَثَمُودُ
13
وَعَادٌ وَفِرْعَوْنُ وَإِخْوَانُ لُوطٍ
14
وَأَصْحَابُ الْأَيْكَةِ وَقَوْمُ تُبَّعٍ كُلٌّ كَذَّبَ الرُّسُلَ فَحَقَّ وَعِيدِ
15
أَفَعَيِينَا بِالْخَلْقِ الْأَوَّلِ بَلْ هُمْ فِي لَبْسٍ مِّنْ خَلْقٍ جَدِيدٍ
16
وَلَقَدْ خَلَقْنَا الْإِنسَانَ وَنَعْلَمُ مَا تُوَسْوِسُ بِهِ نَفْسُهُ وَنَحْنُ أَقْرَبُ إِلَيْهِ مِنْ حَبْلِ الْوَرِيدِ
17
إِذْ يَتَلَقَّى الْمُتَلَقِّيَانِ عَنِ الْيَمِينِ وَعَنِ الشِّمَالِ قَعِيدٌ
18
مَّا يَلْفِظُ مِن قَوْلٍ إِلَّا لَدَيْهِ رَقِيبٌ عَتِيدٌ
19
وَجَاءَتْ سَكْرَةُ الْمَوْتِ بِالْحَقِّ ذَلِكَ مَا كُنتَ مِنْهُ تَحِيدُ
20
وَنُفِخَ فِي الصُّورِ ذَلِكَ يَوْمُ الْوَعِيدِ
21
وَجَاءَتْ كُلُّ نَفْسٍ مَّعَهَا سَائِقٌ وَشَهِيدٌ
22
لَّقَدْ كُنتَ فِي غَفْلَةٍ مِّنْ هَذَا فَكَشَفْنَا عَنكَ غِطَاءَكَ فَبَصَرُكَ الْيَوْمَ حَدِيدٌ
23
وَقَالَ قَرِينُهُ هَذَا مَا لَدَيَّ عَتِيدٌ
24
أَلْقِيَا فِي جَهَنَّمَ كُلَّ كَفَّارٍ عَنِيدٍ
25
مَّنَّاعٍ لِّلْخَيْرِ مُعْتَدٍ مُّرِيبٍ
26
الَّذِي جَعَلَ مَعَ اللَّهِ إِلَهًا آخَرَ فَأَلْقِيَاهُ فِي الْعَذَابِ الشَّدِيدِ
27
قَالَ قَرِينُهُ رَبَّنَا مَا أَطْغَيْتُهُ وَلَكِن كَانَ فِي ضَلَالٍ بَعِيدٍ
28
قَالَ لَا تَخْتَصِمُوا لَدَيَّ وَقَدْ قَدَّمْتُ إِلَيْكُم بِالْوَعِيدِ
29
مَا يُبَدَّلُ الْقَوْلُ لَدَيَّ وَمَا أَنَا بِظَلَّامٍ لِّلْعَبِيدِ
30
يَوْمَ نَقُولُ لِجَهَنَّمَ هَلِ امْتَلَأْتِ وَتَقُولُ هَلْ مِن مَّزِيدٍ
31
وَأُزْلِفَتِ الْجَنَّةُ لِلْمُتَّقِينَ غَيْرَ بَعِيدٍ
32
هَذَا مَا تُوعَدُونَ لِكُلِّ أَوَّابٍ حَفِيظٍ
33
مَّنْ خَشِيَ الرَّحْمَنَ بِالْغَيْبِ وَجَاءَ بِقَلْبٍ مُّنِيبٍ
34
ادْخُلُوهَا بِسَلَامٍ ذَلِكَ يَوْمُ الْخُلُودِ
35
لَهُم مَّا يَشَاءُونَ فِيهَا وَلَدَيْنَا مَزِيدٌ
36
وَكَمْ أَهْلَكْنَا قَبْلَهُم مِّن قَرْنٍ هُمْ أَشَدُّ مِنْهُم بَطْشًا فَنَقَّبُوا فِي الْبِلَادِ هَلْ مِن مَّحِيصٍ
37
إِنَّ فِي ذَلِكَ لَذِكْرَى لِمَن كَانَ لَهُ قَلْبٌ أَوْ أَلْقَى السَّمْعَ وَهُوَ شَهِيدٌ
38
وَلَقَدْ خَلَقْنَا السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ وَمَا بَيْنَهُمَا فِي سِتَّةِ أَيَّامٍ وَمَا مَسَّنَا مِن لُّغُوبٍ
39
فَاصْبِرْ عَلَى مَا يَقُولُونَ وَسَبِّحْ بِحَمْدِ رَبِّكَ قَبْلَ طُلُوعِ الشَّمْسِ وَقَبْلَ الْغُرُوبِ
40
وَمِنَ اللَّيْلِ فَسَبِّحْهُ وَأَدْبَارَ السُّجُودِ
41
وَاسْتَمِعْ يَوْمَ يُنَادِ الْمُنَادِ مِن مَّكَانٍ قَرِيبٍ
42
يَوْمَ يَسْمَعُونَ الصَّيْحَةَ بِالْحَقِّ ذَلِكَ يَوْمُ الْخُرُوجِ
43
إِنَّا نَحْنُ نُحْيِي وَنُمِيتُ وَإِلَيْنَا الْمَصِيرُ
44
يَوْمَ تَشَقَّقُ الْأَرْضُ عَنْهُمْ سِرَاعًا ذَلِكَ حَشْرٌ عَلَيْنَا يَسِيرٌ
45
نَّحْنُ أَعْلَمُ بِمَا يَقُولُونَ وَمَا أَنتَ عَلَيْهِم بِجَبَّارٍ فَذَكِّرْ بِالْقُرْآنِ مَن يَخَافُ وَعِيدِ
←|→Hamidullah révisée, 2000Contexte X
Qaf
1
Qâf. Par le Coran glorieux !
2
Mais ils s’étonnent que l’un des leurs leur vint comme avertisseur ; et les mécréants dirent : « Ceci est une chose étonnante.
3
Quoi ! Quand nous serons morts et réduits en poussière... ? Ce serait revenir de loin ! »
4
Certes, Nous savons ce que la terre rongera d’eux [de leurs corps] ; et Nous avons un Livre où tout est conservé.
5
Plutôt, ils traitent de mensonge la vérité qui leur est venue : les voilà donc dans une situation confuse.
6
N’ont-ils donc pas observé le ciel au-dessus d’eux, comment Nous l’avons bâti et embelli ; et comment il est sans fissures ?
7
Et la terre, Nous l’avons étendue et Nous y avons enfoncé fermement des montagnes et y avons fait pousser toutes sortes de magnifiques couples de [végétaux],
8
à titre d’appel à la clairvoyance et un rappel pour tout serviteur repentant.
9
Et Nous avons fait descendre du ciel une eau bénie, avec laquelle Nous avons fait pousser des jardins et le grain qu’on moissonne,
10
ainsi que les hauts palmiers aux régimes superposés,
11
comme subsistance pour les serviteurs. Et par elle (l’eau) Nous avons redonné la vie à une contrée morte. Ainsi se fera la résurrection.
12
Avant eux, le peuple de Noé, les gens d’Ar-Rass et les Thamûd crièrent au mensonge,
13
de même que les ’Aad et Pharaon et les frères de Lot,
14
et les gens d’Al-Aykah et le peuple de Tubba’. Tous traitèrent les Messagers de menteurs. C’est ainsi que Ma menace se justifia.
15
Quoi ? Avons-Nous été fatigué par la première création ? Mais ils sont dans la confusion [au sujet] d’une création nouvelle.
16
Nous avons effectivement créé l’homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire
17
quand les deux recueillants, assis à droite et à gauche, recueillent.
18
Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l’inscrire.
19
L’agonie de la mort fait apparaître la vérité: « Voilà ce dont tu t’écartais ».
20
Et l’on soufflera dans la Trompe : Voilà le jour de la Menace.
21
Alors chaque âme viendra accompagnée d’un conducteur et d’un témoin.
22
« Tu restais indifférent à cela. Et bien, Nous ôtons ton voile ; ta vue est perçante aujourd’hui.
23
Et son compagnon dira : « Voilà ce qui est avec moi, tout prêt ».
24
« Vous deux, jetez dans l’Enfer tout mécréant endurci et rebelle,
25
acharné à empêcher le bien, transgresseur, douteur,
26
celui qui plaçait à côté d’Allah une autre divinité. Jetez-le donc dans le dur châtiment ».
27
Son camarade (le Diable) dira : « Seigneur, ce n’est pas moi qui l’ai fait transgresser ; mais il était déjà dans un profond égarement ».
28
Alors [Allah] dira :« Ne vous disputez pas devant moi ! Alors que Je vous ai déjà fait part de la menace.
29
Chez Moi, la parole ne change pas ; et Je n’opprime nullement les serviteurs ».
30
Le jour où Nous dirons à l’Enfer ; « Es-tu rempli ? » Il dira : « Y en a-t-il encore ? »
31
Le Paradis sera rapproché à proximité des pieux.
32
« Voilà ce qui vous a été promis, [ainsi qu’] à tout homme plein de repentir et respectueux [des prescriptions divines]
33
qui redoute le Tout Miséricordieux bien qu’il ne Le voit pas, et qui vient [vers Lui] avec un cœur porté à l’obéissance.
34
Entrez-y en toute sécurité, ». Voilà le jour de l’éternité !
35
Il y aura là pour eux tout ce qu’ils voudront. Et auprès de Nous il y a davantage encore.
36
combien avons-Nous fait périr, avant eux, de générations bien plus fortes qu’eux. Ils avaient parcouru les contrées, cherchant [vainement] où fuir.
37
Il y a bien là un rappel pour quiconque a un cœur, prête l’oreille tout en étant témoin.
38
En effet Nous avons créé les cieux et la terre et ce qui existe entre eux en six jours, sans éprouver la moindre lassitude.
39
Endure donc ce qu’ils disent ; et célèbre la louange de ton Seigneur avant le lever du soleil et avant [son] coucher ;
40
et célèbre Sa gloire, une partie de la nuit et à la suite des prosternations [prières].
41
Et sois à l’écoute, le jour où le Crieur criera d’un endroit proche,
42
le jour où ils entendront en toute vérité le Cri. Voilà le Jour de la Résurrection.
43
C’est Nous qui donnons la vie et donnons la mort, et vers Nous sera la destination,
44
le jour où la terre se fendra, les [rejetant] précipitamment. Ce sera un rassemblement facile pour Nous.
45
Nous savons mieux ce qu’ils disent. Tu n’as pas pour mission d’exercer sur eux une contrainte. Rappelle donc, par le Coran celui qui craint Ma menace.
←|→Blachère, 1957Contexte X
Sourate L.
Qâf.
Titre tiré du sigle du vt. qui se lit qâf.Deux révélations semblent être juxtaposées dans cette sourate.
1
Q. Par la noble Prédication !,
Note [édition originale] : Q. Sur ce sigle, v. Introd., 144.
2
loin de croire, ils se sont étonnés que soit venu à eux un Avertisseur [issu] d’eux. Les Infidèles ont dit : « Voici une chose étrange !
3
Quoi ! lorsque nous serons morts et [que] nous serons poussière !… Voilà un retour invraisemblable ! »
4
Nous savons [ce que] la Terre dévore d’eux. Près de Nous est un Écrit, gardien [de ce qu’ils font].
5
Loin de croire, ils ont traité la Vérité de mensonge, quand elle vint à eux, et ils sont dans un cas inextricable.
6
N’ont-ils pas considéré le ciel, au-dessus d’eux, comment Nous l’avons édifié et orné sans qu’y soient des fissures ?
7
La terre, Nous l’avons étendue. Nous y avons jeté des [montagnes] immobiles. Nous y avons fait pousser toute espèce [de plantes] riante : clairvoyance
8
et édification pour tout serviteur venant à résipiscence (munîb).
9
Nous avons fait descendre du ciel une eau bénie et, grâce à elle, fait pousser des jardins et le grain qu’on moissonne
10
et le palmier qui, altier, porte un régime bien ordonné
11
— attribution pour Nos serviteurs. Par elle [enfin], Nous avons revivifié un pays mort. De même sera votre Résurrection.
Note [édition originale] : Votre Résurrection. Text. : votre sortie.
12
Avant eux, ont crié au mensonge le peuple de Noé, les Hommes du Puits, les Thamoud,
Note [édition originale] : Les Hommes du Puits. Le mot ar-Rass « le Puits » peut être également un toponyme. Selon la tradition exégétique il s’agirait d’un point d’eau situé soit en Arabie, soit près d’Antioche.
13
les ‛Ad, Pharaon, les contribules de Loth,
14
[13] les Hommes du Fourré, le peuple de Tobba‛. Tous déclarèrent imposteurs les Apôtres. Alors s’accomplit Ma menace.
15
[14] Quoi ! Sommes-Nous harassés par la création première ? Loin de croire, ils sont dans l’incertitude touchant une nouvelle création.
16
[15] Certes, Nous avons créé l’Homme. Nous savons ce que lui suggère son âme. Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire
17
[16] lorsque recueillent [son discours] les deux [Anges] Recueillants, assis à droite et à gauche.
18

Facsimile Image Placeholder
[17] L’Homme ne profère aucune parole sans que soit auprès de Lui un Observateur préparé.
19
[18] Vienne l’ivresse de la Mort, avec la Vérité ! Voilà, [Homme !], ce dont tu t’écartais !
20
[19] Qu’il soit soufflé dans la Trompe ! Voilà le Jour de la Menace !
21
[20] Que chaque âme vienne avec un Conducteur et un Témoin !
22
[21] Certes, tu étais dans l’insouciance de cela. [Mais] Nous t’avons ôté ton voile et, aujourd’hui, ta vue est perçante.
23
[22] Son Acolyte dira : « Voici ce dont je fus témoin. »
Note [édition originale] : qarînu-hu « son Acolyte », c.-à-d. : celui des deux anges chargé de porter témoignage à l’encontre du mortel appelé devant Dieu. Cf. vt. 20. ǁ Voici ce dont, etc. Text. : Voici ce qui, par-devant moi, est manifeste.
24
[23] « Jetez dans la Géhenne tout Infidèle indocile,
25
[24] interdicteur du Bien, hostile et sceptique,
26
[25] qui a placé à côté d’Allah une autre divinité ! Jetez-le dans le Tourment intense ! »
27
[26] Son Acolyte dira : « Seigneur ! je ne l’ai pas fait se rebeller, mais il était [volontairement] dans un égarement profond. »
Note [édition originale] : qarînu-hu « son Acolyte ». Il s’agit ici de l’autre ange désigné au vt. 20 sous le titre de Conducteur.
28
[27] Allah dira : Ne vous disputez pas devant Moi alors que Je vous ai fait entendre depuis longtemps Ma menace.
29
[28] La parole n’est pas changée devant Moi. Je ne serai point injuste (ẓallâm) envers Nos serviteurs,
Note [édition originale] : al-‛abîdi « Nos serviteurs ».
30
[29] le jour où Nous dirons à la Géhenne : « Es-tu emplie ? » et qu’elle répondra : « Est-il un surcroît ? »
31
[30] — [le jour où] le Paradis sera approché des Pieux, tout près,
32
[31] [et qu’on dira] : « Voici ce dont vous avez reçu promesse ! … à tout [homme] venant à résipiscence (munîb) respectueux,
Note [édition originale] : li-kulli ’awwâbin « à tout repentant » ne se relie grammaticalement à rien dans le texte arabe. De même, le vt. 32 semble en l’air et ne peut pas, dans l’usage grammatical, être considéré comme une apposition à « tout repentant ». Il est donc possible qu’on ait ici deux vt. déplacés.
33
[32] celui qui craint le Bienfaiteur en secret et apporte un cœur contrit.
34
[33] Entrez là en paix ! C’est le Jour de l’Immortalité. »
35

Facsimile Image Placeholder
[34] Les Pieux auront là ce qu’ils désireront et Nous disposons de plus encore.
36
[35] Combien Nous avons fait périr, avant eux, de générations qui, plus qu’eux, étaient redoutables ! Recherchez dans le monde s’il existe aucun refuge [contre le châtiment divin] !
Note [édition originale] : Plus qu’eux = que les Infidèles de la Mekke. ǁ naqqibû « recherchez » est une var. canonique, mais la Vulgate porte naqqabû « ils ont recherché ».
37
[36] En vérité, il y a certes là une Édification (ḏikrā) pour qui a un cœur, prête l’oreille et est témoin.
38
[37] Certes Nous avons créé les cieux, la terre et ce qui est entre eux, en six jours, sans que nulle fatigue Nous ait touché.
Note [édition originale] : Sans que nulle fatigue etc. Nöldeke pense que ce vt. marquerait une protestation contre la Création du Monde en six jours suivis d’un jour de repos qui est la thèse des Juifs, fondée sur la Genèse. Ce vt., selon l’orientaliste allemand, ne saurait donc qu’être postérieur à la rupture avec les Juifs de Médine. Il est toutefois permis de se demander si ce trait n’est pas tout simplement destiné à souligner la puissance d’Allah, seul capable de créer l’Univers, en six jours, sans éprouver le besoin de se reposer. Goldziher, Islamisme et Parsisme, 28, se demande d’autre part si l’on n’aurait pas là un trait parallèle à celui de la Création du Monde en six périodes, particulière au parsisme et mentionnée dans le Zend-Avesta.
39
[38] Supporte ce qu’ils disent ! Glorifie la louange de ton Seigneur avant le lever du soleil, avant le coucher [du soleil] !
40
[39] Une partie de la nuit, exalte-Le à la fin de la prosternation !
Note [édition originale] : A une var. près, on a ici le même texte que dans la sourate LII, 49. Cette var. sujûd « prosternation » est importante, car elle définit le rite de la Prière. Il est normal que l’exégèse fasse état de ce vt. pour préciser en particulier un détail de la Prière crépusculaire. On doit cependant signaler que Tab. donne des Traditions où le mot sujûd est pris dans le sens de prière en général. On a clairement ici prescription de 3 Prières.
41
[40] Écoute !, le jour où le Crieur criera, d’un endroit proche,
42
[41] le jour où ils entendront le Cri réellement ! Ce sera le Jour de la Résurrection.
Note [édition originale] : Le Cri = le cri de l’Archange au Jour de la Résurrection.
43
[42] En vérité, c’est Nous qui faisons vivre et faisons mourir. Vers Nous s’effectuera le Retour.
44
[43] En ce jour où la terre s’entr’ouvrira les rejetant, rapides, cela sera un regroupement pour Nous facile.
45
[44] Nous savons fort bien ce qu’ils disent. Tu n’es pas doué de contrainte sur eux.
45
Édifie donc, par la Prédication, celui qui craint Ma menace !
←|→Du Ryer, 1647Contexte X
LE CHAPITRE DE LA CHOSE
jugée, contenant quarante-cinq versets,
escrit à la Meque.
Mahomet a intitulé ce Chapitre de la lettre &   ق   kaf de l’Alphabet Arabe qui signifie en ce lieu   قضي الامر   Kda el emer, c’est à dire, la chose est jugée. Voids Gelaldin & le Bedaoi, ils ont intitulé ce Chapitre du Jugement ou de la chose Jugée. Plusieurs Mahometans, disent auβi que & Kaf   ق  est une montagne qui entoure tout ce monde, & que Mahomet jure par cette montagne.
AU Nom de Dieu clement & misericordieux.
1
Je jure par l’Alcoran digne de loüange,
2
que les habitans de la Meque s’estonnent de ce qu’un homme de leur nation leur enseigne les tourmens de l’Enfer, ils disent qu’il dit des choses estranges ;
3
Quoy, disent-ils, nous mourrons ? nous serons terre ? & nous retournerons au monde ? Voila un retour bien esloigné.
4
Nous sçavons assurément ce que la terre fera d’eux, nous avons un livre ou tout est escrit,
5
ils impugnent la verité cognuë & sont dans une grande confusion :
6
Ne voyent-ils pas le Ciel au dessus d’eux,
Facsimile Image Placeholder
comme nous l’avons basty ? comme nous l’avons orné ? & comme il n’a point de deffaut ?
7
Nous avons estendu la terre, eslevé les montagnes, & avons fait produire toute sorte de fruicts
8
pour signe de nostre toute-Puissance.
9
Nous avons envoyé la pluye beniste du Ciel, nous en avons fait produire des jardins, des grains agreables aux moissonneurs,
10
& des palmiers, les uns eslevez plus que les autres
11
pour enrichir nos creatures, nous en avons donné la vie à la terre morte, seiche & aride, ainsi les morts sortiront des monumens.
12
Le peuple du temps de Noé, Ceux qui habitoient auprés du Puy, Temod,
13
Pharaon, les concitoyens de Loth.
14
Ceux qui habitoient dans la forest, & les gens du Roy Teba
Note [édition originale] : Teba est un Roy de Liemen. Voy le Bedaoï.
, ont dementy cy-devant nos Prophetes, & ont senty la punition promise aux infidelles.
15
Avons nous eu peine de créer les hommes la premiere fort ? neantmoins ils sont en doute s’ils ressusciteront,
16
Nous avons crée l’homme sans peine, nous sçavons les mouvemens de son ame, & penetrons dans son cœur, comme le sang dans les veines de son corps.
17
O homme pense au jour que tu verras ton bon & ton mauvais Ange auprés de toy à droict & à gauche,
18
ils ont observé & escrit tout ce que tu as fait,
19
represente-toy la mort devant tes yeux, elle est inévitable :
20
Pense à l’Ange qui sonnera la trompette au jour de la Resurrection, ce jour les meschans verront ce qu’on leur a promis,
21
& tous les hommes viendront devant Dieu pour estre jugés : Leurs Anges gardiens les conduiront, &
Facsimile Image Placeholder
seront tesmoins de leurs deportemens :
22
On dira aux infidelles, voicy le jour auquel vous n’avez pas voulu penser, nous vous avons maintenant ouvert les yeux, vous verrez ce jour plus dur que le fer ;
23
Leurs Anges gardiens leur diront, voicy devant vos yeux tout ce que vous avez fait ;
24
Jettez dedans l’Enfer ces infidelles opiniastres
25
qui ont empesché leur prochain de bien faire, qui ont eu tort de douter de la loy de Dieu,
26
& qui ont dit qu’il y avoit un autre Dieu avec Dieu, jettez les dedans les plus griefs tourmens ;
27
Alors le Diable dira, Seigneur je ne les ay pas devoyés, ils se sont devoyez eux-mesmes ;
28
Dieu dira, ne disputez pas devant moy, ce qu’on vous a cy-devant promis est infaillible,
29
ma parole ne reçoit point d’alteration, & ne feray injustice à personne.
30
Dieu demandera au jour du Jugement si l’Enfer est plein, il respondra, y en a-t’il davantage ?
31
Le Paradis est preparé pour les gens de bien
32
qui auront la crainte de Dieu devant les yeux, il est promis à ceux qui se convertiront,
33
qui obeyront aux commandemens de sa divine Majesté, & persevereront en leur obeissance.
34
On leur dira ; entrez dedans le Paradis exempts de tous maux, voicy le jour eternel,
35
vous aurez tout ce que vous desirerez & davantage.
36
Combien avons nous exterminé de puissantes & riches villes aux siecles passez ? leurs habitans cherchent dans leur pays des lieux de retraite, & n’ont pas evité la punition de leurs crimes,
37
cela doit servir d’exemple à ceux qui le comprennent, à
Facsimile Image Placeholder
ceux qui l’escoutent, & à ceux qui l’ont veu.
38
Certainement nous avons creé en six jours sans peine le Ciel & la Terre, & tout ce qui est entr’eux ;
39
Persevere, ne t’impatiente pas des paroles des infidelles, exalte la gloire de ton Seigneur devant que le Soleil se couche, & avant qu’il soit levé,
40
prie ton Seigneur à l’entrée de la nuit, le dernier de tout sera l’adoration.
41
Escoute lors que l’Ange t’appellera au Jugement general,
42
ce jour tout le monde entendra la trompette, le peuple sortira des monumens, & la terre s’ouvrira devant les yeux des hommes.
43
Je donne la vie & la mort, & tout le monde sera assemblé devant moy pour estre jugé ;
44
Cette assemblée m’est facile à faire,
45
je sçay ce que disent les impies, tu ne leur feras pas embrasser ma loy par force ; enseigne-la à ceux qui craindront les tourments preparez pour les infidelles.
←|→ Bibliander, 1550Contexte X
AZOARA LX
In n. etc.
1
Per Alchoran disertum
Note [édition originale] : Alcoran laudat immodice
2
summe mirati sunt increduli, nuncium de semetipsis esse missum, indignanterque dicunt, hoc diuinum esse miraculum.
3
Sed licet ipsi dicant, Cum mortui nos in puluerem redacti fuerimus, prolixus erit reditus :
4
tamen nos scimus, quantum de suo numero parua singulis diebus surripit, et quando fiet reditus. Apud nos enim est liber, haec omnia notans.
5
Illi uero ueritatis missae contradictores, summe dubitant.
6
Note [édition originale] : Opera domini et beneficia resurrectionem probant.
Nonne uident, quomodo coelum supernum sine plica confusioneque speciosissimum ornauimus,
7
et terram planando montibus firmauimus, et in ea rerum omnium pares formose creauimus,
8
ad omnium bonorum uisum et recordationem :
9
et per aquas utiles coelitus missas producentes hortos, et spicas, ac germina,
10
nec non palmas proceras, et hermodactylos,
11
uictum scilicet hominibus, terram mortuam excitauimus, consimili quoque potentia ueraciter illos suscitaturi ?
12
Note [édition originale] : Exempla incredulorum.
Sui quoque praedecessores, uidelicet homines Noë et Hat,
13
superbique Pharaonis,
14
nec non et Tuba, nostris praeceptis, atque prophetis contradixerunt.
15
Illisque contingit, quod illis praedictum est et praedicatum.
16
Ego quidem hominis conditor, sui cordis secreta cognosco,
Note [édition originale] : Deus de propinquo.
illi propior quam guttur suum.
18
Nihil autem
17
in dextris uel in sinistris
18
loquitur quis, uel operatur, quin a Deo sciatur atque firmetur.
19
¶ Verum ueraciter mortis ebrietas, quam uos diffugistis,
20
flatuque buccinae ueniet iudicii dies,
21
qua cunctae coram uenient animae, cum testibus suis adductis.
22
Note [édition originale] : Sententia nouissima Dei.
Dicetque Deus : Qui diem istum neglexistis, iam detectis oculis uestris limaciter perspicite,
24
et gehennam omnes intrate, malum grauissimum passuri : qui nostris praeceptis contradixistis,
25
increduli manentes, et bona prohibentes, malaque gerentes,
26
et cum Deo ponentes participes.
27
Sui quoque socii dicentes hoc idem sibi contigisse, Deum sic alloquentur : O Deus, nos quidem eis nullatenus errorem intulimus, sed ipsimet errauerunt.
28
Respondebit Deus : Nolite mecum causas agere.
29
Note [édition originale] : Dei uerbum non mutatur.
Verbum enim meum non mutabitur, quin contradictoribus infernus impleatur, et uos iam meos habuistis nuncios.
30
Infernus quidem ab illo tunc quaesitus, an plenus sit, respondebit : Adhuc tribue.
Facsimile Image Placeholder
32
Credentibus quidem, et diuina mandata corde puro custodientibus, inquiet Deus :
31
Paradisum timentibus factam,
34
intrate cum salute. Haec est enim dies, qua perpetuam mansionem illic accipietis,
35
omne uelle uestrum habituri, quod et ego semper augebo.
Note [édition originale] : Paradisi uoluptas augenda subinde. Igitur non perfectam habet felicitatem.
36
Plurimae gentes illis potentiores a nobis destructae, in terra multum malum operatae, an quoquam in terris apparent ?
37
Hoc quidam sapientes in memoriam reducere deberent, et recolere,
38
quomodo sine labore fatigationeque coelos, et terram, et interpositum omne sex diebus creauimus.
39
Tu quidem dictum eorum sustine, et ora Deum ante solis ortum et occasum,
40
caput bis ad terram inclinans,
41
Note [édition originale] : Orantes diem domini expectent. Resurrectio.
et expectans, quando praeco clamorem ex propinquo faciet.
42
Illa namque die uocem ueram audient omnes, et e foueis exibunt.
44
Terra namque cito diuidetur,
43
nostra uoluntate iubente, ut ad nos redeant omnia : quibus prius uitam, postea mortem dedimus.
45
Note [édition originale] : Docendi, non cogendi homines.
Nobis omnia sua dicta cognoscentibus, nullam illis castigando uim inferas : sed tantum Alchoran istum illis explana, ut sic timentes dirigas.